Le Deal du moment : -28%
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 ...
Voir le deal
279.99 €

Partagez
 

 [Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 538
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Lun 19 Juil 2021, 21:21


[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 86122410

Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs

[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 77438810
Partenaire : Solo
Intrigue/Objectif : Lyfaëlle tente de faire le vide dans ses pensées lorsque de mauvais souvenirs ressurgissent. Elle tente de retrouver Shanxi et Helsinki à la clinique psychiatrique pour s'excuser, mais prend peur. Elle se réfugie dans une pièce où elle va faire une rencontre déterminante. Celle de Cornélia, une Ange qui s'avère être de la même famille qu'elle. Cornélia tentera d'aider Lyfaëlle a comprendre sa phobie et à y faire face.
[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 77438810


Le crépuscule commence à peine à montrer ses sublimes couleurs que je suis déjà debout depuis un certain moment déjà. Je n’ai pas un très bon sommeil depuis que je suis ici. De nombreux remords me hantent, mais aussi des regrets. Je n’ai pas envie de rentrer dans les détails pour l’instant. Je préfère laisser mes songes s'évanouir pour ne plus penser à rien. Je veux juste admirer cette lumière si unique liée au lever du soleil. Je l’asseois sur un petit fauteuil pour ensuite poser mes bras sur la rambarde en pierre de mon modeste balcon. Je laissais ma tête se coucher sur le côté,me servant de mes bras en guise d’oreiller. De nombreux camaïeux de couleurs jouaient dans le ciel. A l’origine d’un bleu ciel profond, peu à peu du violet commençait à apparaître, suivit de près par du rose, puis de l’orange, mais aussi du jaune … que de merveilleuses et fabuleuses couleurs qui offrent un sublime spectacle tous les matins. Pour cette occasion, même les quelques nuages qui ont décidé de se balader à travers la voûte céleste se parent des mêmes couleurs crépusculaires, surtout du rose orangé. Je reste là, un long moment, à admirer les couleurs du ciel se mélanger au fur et à mesure que le soleil montre ses timides rayons qui viennent caresser ma douce peau blanche. Sentir la chaleur de l’astre flamboyant me faisait me sentir en paix avec moi-même. Un sentiment très éphémère, mais qui me permettait de tenir bon. J’expire pendant quelques secondes, comme pour évacuer, juste un court instant, toutes les tensions que j’ai accumulées jusque là.

Le crépuscule maintenant évanouit, mes tourments reprirent très vite le dessus. Il y a tellement de choses qui me tracassent, qui me perturbent. Notamment ma récente expérience à la clinique psychiatrique qui suit les nouveaux anges foulants les Jardins de Jhen. J’ai atterri là-bas par hasard. J’ai été admise parce que l’on m'a retrouvé dans les rues des Jardins, inconsciente, les ailes recouvertes de farine. Ne me demandez pas pourquoi, je n’ai pas envie d’en parler pour l’instant. Suite à cela, on m’a présenté à deux autres anges, Shanxi et Helsinki. Elles ont vécu d'horribles choses toutes les deux. Je n’en connais pas du tout les détails, mais je sais que ça les a gravement atteintes. Durant cette même rencontre, elles ont pu connaître mon histoire, ainsi que ma phobie des orages, des éclairs en particulier. Pendant mon court séjour là-bas, à la clinique, un orage a éclaté, me plongeant dans une peur tétanique. Je ne pouvais même plus bouger à ce moment-là, j’avais l’impression que l’Aether de l’électricité m’en voulait de ne pas avoir résisté à ma Révélation. Je le crois toujours … Cette phobie est toujours présente.

Le pire dans tout cela, c’est quand je suis partie de la clinique psychiatrique pour retourner chez moi. Je vais vous raconter cela. Après le fameux orage, nous avons décidé de prendre l’air. J’étais donc en compagnie des deux anges à ce moment-là. Je les voyais très proches et elles se tenaient même la main. En voyant cela, je me suis sentie de trop, que j’avais l’impression de les gêner. Je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé dans ma tête, mais … Je suis partie … Plus précisément, je me suis enfuie … sans leur dire au revoir. Je me suis volatilisée. En y repensant, j’ai honte de moi. J’aimerai aller les voir pour m’excuser, mais je ne sais pas si ce sera bien perçu. Après tout, j’ai été lâche et égoïste. J’ai vraiment honte de moi. C’est pour cela que je me terre dans mon appartement. Je souhaite à tout prix éviter de souffrir de nouveau. Je ne veux pas reprendre contact avec qui que ce soit, de peur de souffrir encore et encore, de ne pas réussir à trouver ma place. De toute façon, rien qu’en me regardant, cela ce voit que je manque cruellement de confiance en moi et que ma nouvelle condition d’ange m’affecte au plus haut point. Certes, je n’ai pas vécu l’horreur des autres Anges qu’ont pu vivre en captivité auprès des démons … mais j’ai également souffert le martyre. Je me souviens encore de cette douleur lente et agonisante que j’ai ressenti pendant ma Révélation. C’était l’électricité qui tentait de prendre place dans mon corps. Finalement, l’élément l’a emporté sur moi et m’a laissé pour morte …



[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 75171210



◊ Poste I/IV ◊ 743 mots ◊



[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 538
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Jeu 22 Juil 2021, 18:43


[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 86122410

Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs

[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 77438810


Rien que le fait de me remémorer l’électricité, qui a tenté de se frayer un chemin dans à travers mon corps pour atteindre toutes les cellules composant mon être, à le don de provoquer en moi de nombreuses douleurs somatiques. J’ai l’impression à chaque fois de ressentir encore la foudre parcourir mon corps, mais aussi cette souffrance qui m’a tuée à petit feu. Mon enveloppe charnelle n’a pas pu supporté cela, j’en ressens encore les effets. Je me sens fatiguée, j’ai un besoin excessif de dormir. J’ai du mal à l’alimenter depuis que je suis une ange. Je ne mange pas grand chose, quelques fruits, des fois du pain, de la viande … jamais, je suis végétarienne. Même si je ne mange pas grand chose, j’essaye d’appliquer ce que m’a conseillé la psychologue qui vient me voir directement chez moi. Je dois manger à heure fixe pour tenter de retrouver un rythme de vie. Peut-être qu’en faisant cela, mon corps retrouvera des forces et je pourrais avancer. Je dois avouer que je ne suis pas très convaincue.

Soudain, je ne sais pas pourquoi, j’avais envie de revoir Shanxi et Helsinki. Je sais que tout à l’heure j’avais peur de les revoir, mais là, je ne sais pas pourquoi, je me sens d’aller à leur rencontre pour m’excuser pour mon comportement de l’autre fois. Je me lève d’un coup de mon fauteuil pour me préparer. J’enlève ma chemise de nuit pour pouvoir me vêtir d’une longue robe couleur crème avec un petit voile pour me couvrir les épaules. Je chausse de petites sandales avant de sortir de mon appartement. C’est la deuxième fois que je sors dans les ruelles des Jardins de Jhen, enfin trois si on prend en compte le trajet de retour entre la clinique psychiatrique et mon petit chez moi. Je me fondais dans les petites allées avec un rythme un peu soutenu. Je ne voulais pas trop traîner, je voulais les voir au plus vite, avant que cette envie que j’ai ne s’efface.

Enfin le trajet effectué, je me retrouvais devant les portes de la clinique psychiatrique. Mon cœur battait très fort dans ma poitrine. Je ne savais pas si c’était de l’excitation à l’idée de revoir Helsinki et Shanxi ou si c'était de la peur, de l’angoisse. Je regardais un coup à ma droite, deux de mes compagnons se tenaient prêt de moi. Ma lionne Nala et Lydia, ma oultias. Leur présence était fort réconfortante, mais pas assez … Je suis de nouveau prise de doutes. Je ne sais pas si je vais les croiser ici, et si c’est le cas, je ne sais pas comment elles vont réagir … Trop de questions commencèrent à affluer dans ma tête que j’en perdis tout contrôle. Je me suis mise à courir en direction du bâtiment le plus proche … la clinique bien évidemment. Je courais dans les couloirs, totalement en panique. Je ne savais pas quoi faire, ni où me mettre. Je décidais de tourner à gauche, encore à gauche, puis à droite. Je m'empresse d’ouvrir une porte, de laisser mes deux félines entrer avant de la refermer. Je restais un moment le dos plaqué contre la porte, tentant de me calmer. Je regardais tout autour de moi, il n’y avait personne dans cette pièce, plutôt normal puisque l’on venait d'atterrir dans un débarras. Je me dirigeais lentement vers un coin avant de m’y asseoir. J'entoure mes jambes de mes bras et fourrais ma tête entre mes genoux. Je ne sais plus quoi faire. J’ai l’impression d’être piégée, que je ne pourrais plus sortir. Finalement cette pièce est la copie physique de mon état d’esprit. Une pièce vide, sombre et sans issue de secours. Je ne sais pas comment j’arriverais à sortir de là. Comment ais-je pu m’embarquer toute seule dans un tel bazar. Pourtant au début, je suis venue ici de mon plein gré, avec une bonne intention. Celle de retrouver Shanxi et Helsinki … Mais comme d’habitude, la réalité de ma nouvelle condition me rattrape toujours avec une telle vitesse que je n’arrive pas à vivre tout simplement … Je n’arrive pas encore à me l’avouer, mais mon esprit reste bloqué dans le passé, dans ma Révélation, cette terrible épreuve que je n’ai pas été en mesure d’y survivre et de devenir une véritable Lyrienne …




[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 75171210



◊ Poste II/IV ◊ 727 mots ◊



[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 538
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Mar 27 Juil 2021, 00:20


[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 86122410

Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs

[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 77438810


Il faisait sombre dans cette toute petite pièce, la seule source de lumière c’est la lueur qui passait en dessous de la porte. Mais je m’en fichais. Je voulais rester seule, je voulais que l’on me fiche la paix. Non ! J’ai besoin d’aide. Je ne sais pas quoi faire. Je ne veux plus souffrir, mais j’ai peur de ne pas arriver à me relever. J’ai peur du contact humain … Je ne sais plus quoi faire, je suis totalement désespérée. J’entendais ma lionne Nala qui grattait derrière la porte pour tenter de l’ouvrir. « Laisse moi … » murmurais-je dans un sanglot. Je voulais rester ici à me morfondre et à me demander s’il était possible de mourir une seconde fois. Cependant la porte du petit cagibi s’ouvrit, m’empêchant de poursuivre le fil de mes noires pensées. Éblouie par la lumière, je cachais mes yeux à l’aide de ma main gauche. Une voix douce et féminine s’éleva dans les airs. « Oh … je vois. » Une fois mes yeux de nouveau habitué à la luminosité, je regardais une femme s’approcher de moi. Elle était belle avec de très longs cheveux ondulés et rougeoyants. « Tu n’as rien à craindre, je suis là. Je ne te veux aucun mal. » me rassura-t-elle en passant une main très tendre dans mes cheveux gris sable. « Allez, viens, n’ai pas peur. » Elle me tendait ses deux mains. Je suis tellement aveuglée par mes angoisses que je ne remarque même pas la marque en forme de losange qu’elle a à l’intérieur de son poignet gauche … Exactement la même marque, au même endroit que moi.

J’acceptais timidement son offre. Je posais délicatement mes mains dans les siennes, puis elle m’aida à me relever. Elle enroula un de ses bras autour de mes épaules. Bizarrement, mes doutes et mes peurs s'évaporent tout doucement. Je me sens bien avec elle. Elle m’a l’air très gentille et attentionnée. Je la laissais me guider à travers les couloirs de la clinique psychiatrique. Elle finit par nous faire entrer dans une pièce qui ressemblait plus à un salon de thé. Tout avait l’air d’être très confortable. Un grand canapé se situait contre le mur le plus long avec, en face, trois fauteuils et au milieu une table basse en bois. Elle m’approcha d’un des fauteuils et m’y installa. Elle posa une petite couverture de toutes les couleurs sur mes épaules. Je dois avouer, c’est assez réconfortant et agréable. Une délicieuse odeur de chocolat se baladait venant titiller mes narines. Je fermais les yeux quelques secondes, laissant cette odeur m'enivrer et oublier toutes mes angoisses l’espace d’un instant. « Tiens, c'est pour toi. » Je rouvris à contre cœur mes yeux, mais je fus surprise de voir qu’elle me tendait une tasse de chocolat chaud. Je pris la tasse entre mes mains. Des larmes menacent de couler sur mes joues, non pas par tristesse, mais par joie. La joie de retrouver un des moments de tendresse que j’ai éprouvé durant mon enfance avant que … que je ne meurt. « Merci. » Finis-je par réussir à articuler malgré l’émotion. Je posais mes lèvres sur le rebord de la tasse pour boire une gorgée de ce breuvage chocolaté. Une larme a finalement pu s’échapper et glisser sur ma joue. « C'est … il a … exactement le même goût … » La femme rousse s’assit dans le fauteuil à côté du mien. « le même goût que dans ton enfance ? » Je la regardais avec mes yeux interrogateurs. « C’est une petite recette que l'on transmet de génération en génération dans la famille. » Elle passa une main dans ma chevelure. Elle était si tendre avec moi que j’avais l’impression d’être encore chez moi sur l’île de Sülh. « Je suis comme toi tu sais. » Elle me montra son poignet gauche. « Mais c’est ! » Elle caressa délicatement ma joue. « Oui, la marque des bannis. Comme tu dois le savoir maintenant, elle apparaît même si on ne nous l’a pas infligée. » C'est barbare de dire cela comme ça, mais c'est vrai, dans la famille dès qu'une personne n'est plus un lyrienn, on le marque pour signifier qu'il n'est plus reconnu comme étant un Lyrienn aux yeux de notre famille. Je continuais de la fixer, intriguée. « Tu t’appelle comment ? » Je bus une petite gorgée de chocolat chaud avant de répondre. « Lyfaëlle. » « Moi c’est Cornélia et tu es la fille de qui ? Excuse moi pour cette question, mais notre famille est tellement vaste que je ne me souviens pas de tout le monde ! » Je toussais un petit coup pour m’éclaircir la voix. « De Gilgamesh et Arthuria. » « Oh, ça veut dire que l’on est cousine alors ! Je suis la fille de Darius, le frère de ton père et je suis la mère des triplés Alyska, Axel et Altaïr, mais aussi de Gabrielle. »





[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 75171210



◊ Poste III/IV ◊ 804 mots ◊



[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 538
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Mar 10 Aoû 2021, 18:22


[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 86122410

Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs

[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 77438810


Donc, la fille qui est devant moi est la mère des triplés. Je n’en reviens pas. Elle est si belle avec ses longs cheveux roux ondulés. Ça devrait me déstabiliser un peu de rencontrer Cornélia ici, mais non, bien au contraire. Je suis ravie de faire sa connaissance et surtout soulagée. J’ai enfin un point de repère sur lequel compter pour rester ancrée dans ce monde et éviter de perdre pied comme j’ai pu le faire auparavant avec Shanxi et Helsinki. Je n’ai pas pu m’empêcher de me réfugier dans ses bras en versant quelques larmes. Elle ne refusa pas ma demande d’affection, elle caressa même mes longs cheveux gris sable. « Tu as dû terriblement souffrir … » Lorsqu’elle prononça ces mots, de nombreuses gouttelettes d’eau salée s'échappèrent de mes yeux pour glisser et inonder mes joues. Elle me laissa pleurer à chaudes larmes pour que je puisse évacuer toute la souffrance que mon corps avait accumulée jusque là. Elle pouvait très bien utiliser son pouvoir des Larmes des Cieux pour guérir mes maux, mais elle ne fit rien.

Une fois calmée, je sortis de l’étreinte familière et chaleureuse de ma cousine. Elle me regardait avec tendresse. « Raconte moi tout. » me demanda-t-elle d’une voix très douce. « J’étais sur Sülh à ce moment-là. J’ai commencé par me sentir faible, un peu fiévreuse. Je croyais que j’étais juste malade, mais quand je suis allée voir mes parents pour leur dire que je n’allais pas bien, ils m’ont obligée à aller me coucher directement pour me reposer en m’expliquant que je débutais ma Révélation. Donc je suis allée me coucher. Je ne me sentais pas très bien, mais ça allait. Puis j’ai commencé à sentir des … » Je marque une petite pause. Même si je me sens à l’aise avec Cornélia, ma Révélation reste un moment de ma vie particulièrement douloureux à expliquer à haute voix. « ... frissons, des fourmillements … qui se sont avérés être en faite l’électricité qui tentait de se faire une place dans mon corps. Enfin tu vois … J’ai beaucoup souffert. Mes parents ont tout tenté … ils ont fait appel à des guérisseurs, à des médecins … ils ont même priés les Aetheri en particulier Vëtëtimë de m’accompagner dans cette épreuve … malheureusement je … » Cornélia passa une main dans mes cheveux en me regardant tendrement. « Je comprends … ton corps n’a pas supporté la Révélation. » Je hochais la tête de droite à gauche plusieurs fois, en ayant mon regard dirigé vers le sol. « Tu n’as pas à avoir honte … » Je lui coupe la parole. « J’ai l’impression que Vëtëtimë m’en veut de ne pas avoir survécu à la Révélation, de ne pas être devenue l’une de ses enfants … » Je fis une pause pour me calmer un peu avant de reprendre. « A chaque fois qu’il y a un orage … j’ai l’impression que c’est Vëtëtimë qui se met en colère contre moi … je ressens l’électricité partout dans mon corps … » Ma cousine prit mes mains en m’expliquant quelque chose. « Je comprends … mais sache une chose, l’orage est certainement l’une des manifestations de la Déesse lorsqu’elle est en colère, mais j’en suis sur que ce n’est pas à cause de toi. Il y a bien d’autres raisons beaucoup graves qui la contrarie que le fait que tu n’ai pas survécu à son élément. Et je suis même sûre qu’elle ne t’en veux pas. » Elle déposa un doux baiser sur mon front. « Il y a un moyen pour qu’elle te pardonne je pense. Tu peux essayer de manipuler son élément et ensuite lui adresser des prières. » Je baissais encore une fois mon regard vers mes pieds. « Comment je peux faire … je ne contrôle plus rien .. j’ai terriblement peur de la foudre maintenant … » Elle me sourit encore, malgré mon état d’esprit assez négatif. « Raison de plus. Comme cela tu vas pouvoir affronter directement ta peur et la contrôler ! » Elle caressa encore une fois mes cheveux pour me rassurer. « Ne t’en fais pas, tu n’es plus seule à présent. Je suis là et je vais t’aider ! Tu peux compter sur moi. »

C’était totalement inespéré pour moi de trouver de l’aide aux Jardins de Jhen, encore moins d’une personne qui s’avère être de la même famille que moi. Je me sens plus légère. Je peux enfin respirer. Je peux enfin me tourner vers l’avenir.




[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle 75171210



◊ Poste IV/IV ◊ 735 mots ◊



[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki
» [Q] Un esprit tourmenté dans un corps meurtri | Solo -Lyfaëlle
» [Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron
» Mauvais présage [Dæmon - solo]
» Folie & Souvenirs [solo]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-