Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

Partagez
 

 [Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Ven 09 Oct 2020, 11:08



Partenaire : Solo
Intrigue/Objectif :Un professeur se livre à une expérience avec ses élèves. Il ne leur à pas dit quel est le but de celle-ci. Il se trouve que Neron fait parti de l'expérience. Il devra certainement faire des choix difficiles, livré à lui même, sans aucun secours. Il devra s'en sortir seul et comprendre le but de cette expérience pour acquérir de la maturité.


[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 86122410

Quand les cours deviennent intéressants

[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 77438810

J’errais dans les couloirs de la prestigieuse école de Basphel. Enfin je rejoignais ma salle de cours avec nonchalance, cela se voyait rien qu’à ma dégaine. Je portais un pantalon de style jean slim gris foncé, avec une chemise, couleur prune, qui m’allait bien trop grande. j’ai rentré le devant de la chemise dans mon pantalon. Je portais mon sac de cours derrière le dos, au niveau de mes omoplates, en le tenant par la poignée avec ma main. Pour ne pas arranger les choses, mon autre main est logée dans la poche de mon jean slim. J’expirais bruyamment, faisant par à tout le monde de ma folle envie d’aller en cours. Bien entendu cela est complètement ironique, on est bien d’accord. Les cours sont affreusement ennuyeux, et encore je suis gentil. Mais, ce qui me préoccupait le plus, c’est de ne pas être avec ma famille, plus précisément mes frères et sœurs. On est tous liés les uns aux autres. On nous rappelle sans arrêt que nous sommes spéciaux, mais on n’a pas besoin de nous le dire pour que l’on s’en rende compte. Quand on est seul, loin des autres, on se sent faible, incapable de faire quoi que ce soit. on se sent tout simplement perdu, seul et déchiré. Quand on commence à se réunir, à être en petit comité, là on commence à se sentir plus à l’aise, plus entier, plus fort. Ce n’est que lorsque l’on est tous réunis sans exception que l’on se sent vraiment entier. Dès qu’un seul d’entre nous manque à l’appel, on n’est pas entier. C’est très compliqué cette famille, mais je suis fortement attaché à elle. Elle est, sans exagéré, ma raison de vivre.

Ce petit monologue intérieur avait occupé toutes mes pensées et je ne me suis même pas rendu compte que je suis arrivé devant la salle de cours. J’entrais dans la salle pour m’asseoir à ma place. Les murmures habituels d’avant la sonnerie fusaient à chaque recoin de la salle. La sonnerie finit par retentir et tous les élèves se turent et regagnèrent leur place respective. Le professeur tarda à venir, mais quand il se pointa, il fit une entrée théâtrale. Les lampes à huile se sont tamisées. Le professeur tenait une boule de feu dans sa main gauche. La faible lueur de la pièce nous permettait juste de voir qu’il portait une longue cape sombre et ses yeux d’une couleur hypnotique, d’un bleu glacial. « Bonjour les jeunes ! » Sa voix était très profonde et masculine. « Aujourd’hui on va faire une petite expérience. Je ne sais pas si vous êtes prêt à vous livrer à ce genre de cours, mais ne vous inquiétez pas, c’est sans danger à moins que vous ne soyez de véritables psychopathes ! Mais cela j’en doute. » Dit-il avec un sourire narquois. Je ne sais pas ce qu’il prépare lui, mais rien que ces quelques premières minutes sont assez encourageantes pour la suite ! Cela éveillait grandement ma curiosité.

« Un ! Deux ! Trois ! » Dit-il en claquant les doigts sur le dernier mot. Soudain la lumière s’éteignit. Lorsque j'ouvre les yeux, je vois une faible lueur devant moi. Je ne sais pas où je suis, s’il nous a tous téléporté ou quoi, mais … je regardais autour de moi et je m'aperçus que je suis tout seul en fait, qu’il n’y a personne autour de moi. Je commençais à avoir peur, je ne savais pas quoi faire. Je m'accroupis tentant de me calmer. Je détestais être seul, même si mon comportement laisse prétendre le contraire. Je sentis un courant d’air chaud et rassurant. Je ne sais pas ce que c’était, mais cela me donnait l’impression d’être moins seul. J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai fini par me relever. Mon regard se posa sur la lueur qui luisait au fond de ce long couloir. Sans réfléchir, je me dirigeais vers elle. Au premier abord elle me paraissait loin, mais en réalité je n’ai eu qu’à faire quelques pas pour être à proximité de la source de lumière. C’était un grand chandelier qui se trouvait sur une table en bois. Dessus on pouvait y voir un grand saladier qui débordait de sucreries en tout genre. Il n'y avait pas de sortie, juste ce plateau de sucreries juste devant moi. Dois-je en prendre ?




[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 75171210



◊ Poste I/IV ◊ 724 mots ◊



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Jeu 15 Oct 2020, 23:20



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 86122410

Quand les cours deviennent intéressants

[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 77438810

Je jetais un coup d'œil à gauche, un cou d'œil à droite … personne. Il n’y avait que moi et ce plateau rempli de sucreries qui avaient l’air délicieuses au passage. Sans hésitation, j'ai pris le plateau pour le poser à terre avant de m’asseoir à côté. Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas mangé de bonbons. Je les regardais tous un par un avec envie. Ce mélange coloré est un véritable régal pour les yeux. Je commençais à saliver. Je sentais leur délicieuse odeur sucrée titiller mes narines. Je finis par en prendre un violet avec mes doigts. Il était un peu collant et frais au toucher. En peu de temps, la sucrerie arriva dans ma bouche, c’est à ce moment-là que la friandise libéra son goût fortement sucré avec sa délicate saveur de violette. J’avais tellement envie d’en manger d’autres. Ils avaient l’air aussi bon les uns que les autres. Je m'empresse donc de saisir un nouveau bonbon pour le déguster. A sa couleur, je m’attendais à avoir un goût agréable d’ananas sauf qu’il est d’une toute autre saveur … C’était vraiment pas agréable, pour ne pas dire atroce ! Il avait le goût de … de … pomme pourrie ! C’était vraiment dégueulasse ! Je me levais d’un coup, totalement dégoûté des bonbons qui n’en n’étaient pas au final. Je donnais même un grand coup de pied dans le plateau en argent. Toutes les sucreries contenues à l'intérieur se dispersaient partout dans un grand fracas.

Je fixais les petites billes de sucre se balader partout dans la pièce où j’étais, l’illuminant ainsi de diverses couleurs. Une sucrerie continua de rebondir tandis que les autres avaient déjà terminé leur course. Je me rapprochais de ce bonbon en question. Lors d’un rebond, la bille de sucre heurta une paroi étrange qui commença à se fissurer. La fissure était petite, mais elle grandissait de plus en plus dans un bruit semblable à du verre que l’on casse. Il y eut un moment de silence avant d’entendre et de voir la paroi tomber en plusieurs morceaux de verre plus ou moins gros. Je m’approchais du panneau de verre tombé en lambeau. Passé ce passage, que l’on pourrait qualifier de porte, je découvris un long couloir dont les murs, le plafond et le sol étaient fait d’une multitude de miroirs. Enfin, je ne sais même pas s’il s’agit véritablement d’un couloir, il se pourrait bien que ce soit une toute petite pièce, ou alors une très vaste salle … je ne sais pas trop, c’est vraiment très étrange comme endroit et surtout peu conventionnel. Je posais un pied sur ce qui devait être le sol. Mon reflet fit de même, totalement synchronisé avec moi. Je regardais partout autour de moi. Je ne voyais que de parfaits reflets de ma personne. C’est vraiment très déroutant de me voir ne serait-ce qu’une fois dans un miroir, mais là … Il y a tellement de miroir, tellement de moi ! Je ne sais plus où donner de la tête. A chaque fois que je bouge, ne serait-ce que le petit doigt, mes reflets faisaient absolument tous la même chose. C’est tellement bien ordonné, tous les gestes sont parfaitement reproduits. Cependant, dans toutes ces coordinations sans défauts, je pouvais facilement observer un profond chaos. Certes on ne peut faire aucun reproche à la fidélité des mouvements, mais de voir autant de reflets, dans autant de miroirs, avec autant de tailles différentes, de profondeurs différentes, d’inclinaisons différentes … il n’y a plus rien d’harmonieux dans tout cela. Cela me donnait plus la migraine et la nausée qu’autre chose.

Ma tête tournait à vive allure, je ne sais même plus où est le bas, le haut, la droite, la gauche … j’ai tout simplement perdu la notion de mon corps dans l’espace. Il y a trop de miroirs, trop de moi, trop ! Je tombais à terre, enfin sur un miroir, plus précisément sur l’un de mes milliards de reflets. Je finis par m’allonger, en position fœtale. Je planquais ma tête dans mes bras. Je ne voulais plus bouger, ni me voir dans tous ces miroirs. Je n’en pouvais plus de ce chaos perpétuel. C’est tellement déroutant, tellement chaotique … Je ne sais pas qu’est véritablement l’enfer au sens propre du terme, mais moi, mon enfer à moi, c’est cette pièce aux mille et un miroirs.




[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 75171210



◊ Poste II/IV ◊ 733 mots ◊



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Ven 16 Oct 2020, 11:22



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 86122410

Quand les cours deviennent intéressants

[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 77438810

Ma tête n’arrêtait pas de tourner, j’avais l’impression d’être dans une spirale infernale. Tous ces reflets, dans cette salle aux miroirs, n’arrêtaient pas de reproduire sans arrêt le moindre petit mouvement que je pouvais faire. C’était horrible, je ne pouvais plus supporter cela. Surtout qu’il y a tellement de miroirs et donc encore plus de reflets. Je ne savais plus où me mettre. Toujours sur le sol, enfin les miroirs qui servaient de sol, et en position fœtale, j’essayais de me recroqueviller encore plus sur moi-même. Cette situation est très étouffante et loin d’être agréable pour les yeux et l’esprit.

J’avais envie de hurler aussi fort que je le pouvais et laisser mes larmes couler sur mes joues devenues blanches. Soudain, j’entendis le même bruit que tout à l’heure, du verre en train de se briser. Timidement, je sortis ma tête de mes bras pour jeter un œil à ce qu’il était en train de se passer. Je voyais les miroirs se briser d’abord en deux, puis en trois, pour finir en milles morceaux avant de devenir poussière. Je me levais doucement, admirant cette scène libératrice. Enfin je ne vais plus voir mes reflets trop parfaits dans ces maudits miroirs, un véritable soulagement. C’était vraiment magnifique à voir. Les dernières poussières argentées laissaient place à un somptueux jardin d’extérieur très vaste. Je me trouvais debout, au milieu d’un kiosque. Un long chemin en gravier séparait l’immense jardin pour créer deux parterres de fleurs différents. Je regardais plus attentivement les fleurs. C'étaient des parterres faits exclusivement avec de magnifiques rosiers. Je continuais d’observer attentivement. Les rosiers commencèrent à se mouvoir, enfin à pousser très rapidement. De petits boutons apparurent, grandirent et finirent par éclore. J’étais en totale admiration devant ce mystérieux spectacle. Les rosiers de gauche ont donné naissance à de sublimes roses blanches. Sur le parterre de droite, se sont de splendides roses noires qui ont éclos. Je suis subjugué par la beauté de ce jardin et surtout de ces magnifiques roses. Un petit coup de vent retentit faisant voler quelques pétales de roses blanches et de roses noires, les mélangeant ainsi dans la brise, rendant cette scène encore plus merveilleuse qu’elle ne l’était.

J’avais l’impression que ce jardin n’était pas dénué de sens, bien au contraire. Que, justement, il portait un message lourd de signification, mais je n’en avais pas réellement conscience. Si j’avais été plus intelligent que je ne le suis actuellement, j'aurais pu dire que les roses blanches symbolisent le bien, tandis que les roses noires, le mal. Que ce monde est régi par l’équilibre entre la Lumière et les Ténèbres. Dès que l’équilibre est rompu entre ces deux entités, le monde en est bouleversé. Des guerres peuvent ainsi éclater, des catastrophes naturelles peuvent se manifester, tout peut arriver. Mais peut-on réellement définir la notion de bien et de mal. Par exemple, on pourrait croire que quelqu’un fait une bonne action en aidant une personne âgée à faire ses courses au village, mais en réalité il peut faire cela pour se rapprocher d’elle pour la voler ou attendre quelque chose en retour … Ou alors, une personne qui tue, c’est mal. Mais si la personne a fait cela dans le seul but de sauver une autre personne … Tout cela pour dire que la limite entre le bien et le mal est tellement floue qu’il est compliqué de juger si la personne est bonne ou mauvaise.

Bien entendu, jamais je n’aurai pensé cela. Pour moi, ce jardin est juste magnifique et ses roses blanches et noires le rendent particulièrement mystérieux. Je ne suis pas très intelligent, mais j’espère un jour l’être assez pour découvrir et résoudre les mystères qui planent sur notre monde. De plus, je ne comprends absolument pas ce que notre professeur cherche à nous faire apprendre avec ce cours, je n’en ai absolument aucune idée. Certains professeurs sont très spéciaux à Basphel, je ne suis pas le seul à comprendre certains cours. Même si je m'efforce à trouver une utilité, chose qui n’est pas simple du tout. Pour le moment, je préfère regarder successivement le champ de roses blanches, à ma gauche, et le champ de roses noires, à ma droite. Je me délectais de la beauté de ce jardin si merveilleux et mystérieux. J’avais envie de rester là pour le restant de mes jours.





[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 75171210



◊ Poste III/IV ◊ 726 mots ◊



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Jeu 29 Oct 2020, 22:41



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 86122410

Quand les cours deviennent intéressants

[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 77438810

Malheureusement ce magnifique paysage fut de courte durée. Je regardais ce somptueux jardin de roses blanches et de roses noires partir en de nombreux nuages de poussière. Un nuage qui ressemblait fortement aux nébuleuses que l’on peut admirer dans la voûte céleste que pouvait offrir la nuit. J’eus un petit pincement au cœur lorsque la dernière rose blanche et la dernière rose noire partirent en fumée, ensemble. Je fermais les paupières quelques instants avant de les rouvrir.

Je me retrouvais de nouveau à la case départ. J’étais assis sur ma chaise, à ma place, dans la salle de cours. Tous les élèves étaient aussi perdus que moi, comme si l'on venait de vivre un rêve éveillé. Je ne sais pas si on a tous vu la même chose, mais pour moi cela à été une expérience des plus prenantes. J’ai rarement pu assister à des cours aussi palpitants que celui-ci ! Je posais mon regard avec insistance sur le professeur qui nous souriait. « Ça y est, vous vous êtes remis de vos émotions ? » Etrangement la salle restait silencieuse. « Bien ! » Il toussa un coup avant de reprendre. « Qu’avez vous vu exactement ? » Un élève leva la main. « J’ai vu euh … un énorme plat plein de bonbons ! » Le sourire du professeur s'amplifie légèrement. « Continuez … » Le jeune garçon hésita avant de poursuivre. “Tous les bonbons étaient plus ou moins de la même couleur. » Le maître de la classe se redressa et commença à marcher en circulant entre les tables. « Vous en avez mangé ? » D’habitude je n’aurai jamais osé lever la main, mais là … Son cours a été tellement dynamique qu’il a éveillé ma curiosité. Il me désigna pour que je puisse prendre la parole. « J’en ai pris deux, le premier était vraiment excellent, l’autre … Dégueulasse … » Le dernier mot, j’ai hésité à le prononcer, mais je sentais qu’il le fallait. En croisant le regard du professeur, j’ai bien cru qu’il allait me réprimander. Finalement il me sourit et s’adressa à l’assemblée. « Vous venez de faire une sacrée expérience gustative ! Vous avez pu vous rendre compte que deux choses visuellement identiques peuvent avoir des goûts différents ! Si je devais qualifier cela avec un proverbe, je dirais que ce serait : Il ne faut pas se fier aux apparences ! » Je continuais de le suivre du regard, slalomant entre les élèves avec une telle aisance.

« L’expérience suivante ? » Une camarade de classe leva la main, aussitôt le professeur lui donna la parole. « Je me suis trouvée dans une petite salle où il y avait plein de miroirs partout ! Sur les côtés, devant, derrière, en dessous, au-dessus ! » Elle était toute excitée, comme ci ce cours l’avait complètement retournée. Sans lever la main et sans attendre la permission du maître de classe, je pris la parole. « C’était vraiment bizarre … Les reflets reproduisent parfaitement les mouvements, normal. Mais de voir autant de reflets, reproduire autant de fois le moindre de mes mouvements … c’était … chaotique ! » Le professeur ne put s'empêcher de rire aux éclats. « Bien ! Très bien ! Vous venez de trouver le défaut de la perfection des miroirs. Les reflets y sont fidèles, y sont parfaits, mais vu que les miroirs sont tous placés indépendamment des autres, cela crée un véritable chaos quand les mouvements sont reproduits à la perfection. Tout cela pour dire que rien n’est parfait ! » Il retourna à son bureau, posant son postérieur dessus pour s’y asseoir. Il reste pendant un moment à tous nous regarder un par un. Il eut un petit rictus avant de se décider à prendre la parole. « Visiblement vous n’avez pas saisi le sens de la dernière expérience. » Il créa deux pétales de roses, l’un était tout blanc avec une tache noire et l’autre, tout noir avec une tache blanche. « Ce que j’ai essayé de vous faire comprendre dans ce jardin de roses, c’est que rien n’est totalement bon, ou totalement mauvais. Il y a toujours une part d’ombre dans la lumière et une part de lumière dans l’ombre. Tout cela dans l’unique but de sauvegarder l’équilibre entre les deux. Cependant, cet équilibre est très fragile, le moindre petit élément peut le perturber. »

La fin du cours sonna. Je rangeais mes affaires dans mon sac, encore stupéfait par ce cours. J’avais l’impression d’avoir été plongé dans un rêve. Je dois avouer que j’aurai bien aimé y rester, surtout dans le jardin de l’équilibre comme je venais de le nommer. C’était vraiment une expérience et surtout un cours incroyable !



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron 75171210



◊ Poste IV/IV ◊ 757 mots ◊



[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] Quand les cours deviennent intéressants | Solo - Neron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand un dentu et un ours deviennent des boucs![Quête PV Roxas]
» [Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle
» [Q] - Les dommages du temps deviennent les dommages du coeur | Solo
» [XVIII] - Quand il y a de la vie, il y a de l’espoir | Solo
» Quand on est perdu... [Event solo - septembre]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Est :: Iles suspendues :: Basphel-