Le Deal du moment :
Disque dur SSD CRUCIAL P3 1 To (3D NAND NVMe PCIe M.2)
Voir le deal
65.91 €

Partagez
 

 | IV - Être un Æther |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsu
♚ Fondatrice ♔

◈ Parchemins usagés : 36408
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005
Mitsu
Sam 10 Juil 2021, 12:56



Fiche

Il n’existe aucune fiche de race en ce qui concerne les Ætheri, car parvenir à ce stade signifie s’affranchir de toutes les règles pour fonder quelque chose de nouveau. Être Æther, c’est pouvoir tout se permettre à condition de se donner la peine de monter un projet et de le faire vivre, à travers une écriture soignée et réfléchie. Quelques points seront abordés ici, et cette fiche est susceptible d’être étoffée au fil du temps si de nouveaux éléments doivent être précisés.

Les spécialités : Les Ætheri ne possèdent plus de points de spécialités comme les membres des races des Terres du Yin et du Yang. Ils sont bien au-delà de ce que peuvent imaginer les peuples mortels, et sont capables de faire croire en une vérité différente pour épargner les individus qu’ils fréquentent. Dans la pratique, cela se traduit par la possibilité, pour un Æther, à distribuer des points de spécialités durant un RP qui ne correspondent qu’à un mensonge créé de toutes pièces, qu’à une illusion ressentie par les Hommes. Ils peuvent manier cette fiction selon leurs besoins, ce qui ne change en rien leur véritable puissance.

Les pouvoirs : Les Ætheri sont les détenteurs d’un unique pouvoir : Géhenne. Ce don correspond simplement à l’infinité des pouvoirs et des possibilités. C’est le Tout, qui n’est limité que par les capacités et l’imagination. C’est aussi le pouvoir qui permet la création d’un nouveau monde, propre au Dieu, ainsi qu’au façonnage délicat de la vie.

Les niveaux : Il n’existe aucun niveau entre les Ætheri, du moins pas au sens des fiches de race traditionnelles. Les Dieux et les Déesses ne sont pas tous dotés de la même puissance, et certains sont considérés comme des divinités majeures là où d’autres ne sont que des entités mineures à la botte des autres, tandis que quelques-uns se frayent un chemin pour parvenir jusqu’au haute sphère. Une infinité d’éléments est à prendre en compte pour comprendre les relations entre les Dieux. Ils sont en lutte constante pour le pouvoir suprême, et les guerres sont monnaie courante tout comme les coups bas. Les faits et gestes sont délicats et subtils, souvent orchestrés par des fidèles qui ne soupçonnent même pas leur implication. Il est demandé aux joueurs venant d’accéder au rang d’Æther de faire preuve de cohérence et de logique dans leur puissance : ils sont des nouveau-nés dans un monde où certains sont aussi vieux que les Terres du Yin et du Yang. La puissance augmente au fil du temps et des projets, avec une prise en compte des actions en sa faveur, en sa défaveur ou tout simplement du domaine divin.

L’identité officielle : Il ne s’agit nullement d’une obligation, mais plutôt d’un choix laissé aux Ætheri. Ils ont la possibilité, s’ils le souhaitent, de conserver leur ancienne identité mortelle afin de continuer à vivre sous un nom connu par les Terres du Yin et du Yang. De plus, il s’agit de leur apparence originelle et véritable. Sous cette forme, ils doivent empruntés des points de spécialités cohérents avec la puissance qu’on leur connaissait en tant que mortel. Ils ne peuvent pas se faire passer pour des individus faibles et fragiles alors qu’ils sont réputés pour être des anciens rois. Tout est une question de cohérence.

Les autres identités : Les Ætheri sont capables de revêtir n’importe quelle apparence, et de faire croire en n’importe quel mensonge. De ce fait, ils sont quelques-uns à vivre auprès des peuples des Terres du Yin et du Yang sous de fausses identités, afin de parfaire leurs projets. Grâce à cette fausse identité, le Dieu peut se mêler à un peuple qui n’est pas celui dans lequel il vivait, en tant que mortel. Il en va de même pour les royaumes et les empires. Les Dieux peuvent choisir de suivre la voie hiérarchique traditionnelle ou d’emprunter des moyens détournés, pour atteindre leurs objectifs sans éveiller les soupçons. Ils peuvent même s’emparer de la Couronne, au terme d’un contrat administratif. Les Dieux ne sont pas limités en termes de fausses identités : ils agissent à leur guise en suivant leur propre logique.

Les domaines divins : Le domaine divin est aussi appelé le symbole. Cela correspond à la valeur que le Dieu souhaite défendre, comme par exemple la musique, l’amour, la médecine ou la chasse. Il peut aussi s’agir d’une certaine catégorie de personnes : les voyageurs, les mères, les artisans ou les soldats, etc. Dans la plupart des cas, les Dieux ne possèdent qu’un seul domaine. Il est néanmoins possible d’en posséder un second, après avoir fait plus largement l’expérience de la divinité. Toutefois, il n’existe aucune règle en la matière. Les Ætheri peuvent s’emparer de plusieurs domaines, pourvu de pouvoir les conserver. Les domaines sont des synonymes de puissance, et la lutte est rude pour s’emparer des plus prestigieux. Les domaines sont souvent partagés entre plusieurs dieux, même si le plus répandu possède une certaine ascendance sur les autres. Ils cherchent souvent à être unique, à la tête d’un domaine, ou à officiellement mettre les autres sous leurs ordres. Chaque nouveau domaine doit faire l’objet d’un contrat administratif et il est évident qu’un Dieu ne peut pas gérer trop de domaines à la fois.  
Revenir en haut Aller en bas
 

| IV - Être un Æther |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [A] - Si tu peux être dur sans jamais être en rage | Lucius
» | Edel - Æther de la Vie |
» | L'Œil - Æther de l'Enfer |
» | Oni - Æther du Destin |
» | Kaa - Æther des Sens |
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Races :: Ætheri :: Fiches-