Le Deal du moment : -14%
Brandt BXP5560X – Four électrique ...
Voir le deal
299.99 €

Partagez
 

 [Quête] Unis de nos Ailes [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11257
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] | Médecin [Rang III] | Éleveuse de Vaches [Rang I] | Investisseur [Rang II]
Mancinia Leenhardt
Sam 30 Juil 2022, 18:33


Illustration - Vrihedd

Unis de nos Ailes


Partenaire - Solo
Intrigue - Conséquence de la Guerre entre les Réprouvés et les Sorciers chez les Enfants de Réprouvés au sein de l'Escadron de Neah. Lui et Mancinia subissent également les conséquences du Lien d'Ësse'Aellun - suite de les Livres Reflètent la Beauté du Ciel



Tu as bien dormi ?

Assis sur le lit tout en lisant un rapport sur l'une des potentielles mines exploitables sur Orahza, son regard avait dérivé vers Mancinia, qui venait de se redresser. Elle avait tourné son visage vers lui, les yeux encore endormis, un sourire rêveur sur le visage, la chemise ouverte et les cheveux en bataille. L'Humaine ne semblait pas souffrir de sa consommation excessive d'alcool durant la veille et semblait se souvenir de tout ce que son mari lui avait fait durant la nuit ...

On ne peut mieux !
Bien.

Un léger sourire se trouvait sur le faciès de l'Ange. Cela ne lui avait pas déplu tant que ça d'avoir encore dérapé ... en même temps, qui s'en souciait ? Mancinia se rabattait ensuite sur son oreiller en s'étirant, n'ayant cure que cette position relevait le tissu de son vêtement, ne recouvrant que très peu ses seins.

Quand est-ce que tu es devenu aussi doué ?
J'essaie de faire en sorte que tu sois satisfaite ... dans la mesure de mes moyens.
Eh bien ... C'est une réussite ! soupira-t-elle d'appréciation.

Elle l'observait depuis sa position, appréciant de ses iris les courbes de ses muscles. Ses vêtements avaient tendance à dissimuler ces derniers et même s'il était loin d'avoir ceux de l'ancien Orishala, Cocoon Sforza, autant dire qu'il se défendait. Dire qu'aucune femme ne l'appréciait de cette manière ... Ah. Elles pouvaient toujours l'imaginer, Neah était bien meilleur dans la réalité et il était à elle. Ce dernier avait du mal à se concentrer, comme s'il suivait le fil de ses pensées, mais la vérité était qu'il cherchait à capté son regard plus que le reste. Il avait quelques lignes rougies sur ses joues. À quoi pensait-il ?

Tu pourrais couvrir ta poitrine ?
Ça te dérange, maintenant ? nasilla-t-elle. Je n'en avais pas l'impression ...

Elle repensait à la manière dont il les avait massés durant leur échange plus qu'intime, tout en étant consciente que derrière son air blasé ... son mari appréciait totalement ce qu'elle faisait.

J'essaie de lire ce rapport.
Tu n'as qu'à le lire sur moi.

Sa voix avait une pointe de provocation malgré l'idée incongrue. D'un regard, suivit d'un mouvement des épaules, Neah se retournait à moitié dans sa direction en posant l'amas de feuille sur elle, répondant ainsi à son incitation avec un petit sourire exagérément arrogant.

Tu as raison, c'est mieux.

Mancinia eu un franc éclat de rire, mais ne les abîmait pas en se relevant pour venir capter ses lèvres. Elle préférait rester sage, savourant ce moment, plutôt que de réduire au néant le travail d'une personne consciencieuse qui avait pris son temps pour tout écrire dans le détail. Cet état de bien-être et cette complicité de couple trouvait sa conclusion avec quelques coups contre la porte de la chambre. L'Humaine se redressait presque instantanément - Neah avait enlevé les feuilles aussi rapidement, il n'était pas son Gardien pour rien.

Mancinia, tu es réveillée ?

Reboutonnant sa chemise à la hâte en se levant, elle ne prit pas attention de l'avoir fait à moitié de travers et de n'avoir aucun pantalon. Ce n'était pas son interlocutrice qui serait choquée de voir ses cuisses. Elles avaient les mêmes.

Oui ? demanda-t-elle en ouvrant la porte.

Lancinia lui parut tout de suite blême. Les événements de ces derniers temps l'avaient pas mal secouée, mais visiblement, la nouvelle qu'elle devait lui annoncer n'était pas bonne. L'Humaine se reculait pour la laisser entrer, de sorte que personne n'entende leur conversation dans le couloir et ne s'en inquiète. Son Alternante ne parut pas surprise de voir Neah, qui s'était redressé à son tour pour poser les documents sur la table. Elle devait être la seule à ne pas s'intéresser à son torse dénudé et, à vrai dire ... cela surprenait toujours Mancinia.

Quelque chose ne va pas ?
Nous avons eu des nouvelles récentes de la bataille.

Son regard passait furtivement de l'Humaine à l'Ange avant de revenir vers la première.

Ils ont perdus.

Elle n'avait pas besoin de demander qui, la réponse était évidente.

Sans réelles surprises ...
Eh bien, reprit Lancinia avec la mine pincée. Des milliers de navires auraient abordées les côtes, mais seulement une dizaine en serait repartis.
... C'est à ce point ?

Neah posait son regard sur sa nuque. Mancinia exécrait les Sorciers en conséquence du vécu des Humains entre leurs mains et de ce que sa propre mère avait subi. Il se souvenait de chaque détail, de chaque douleur ... et sa proximité avec les Réprouvés était bien plus évidente. Elle s'inquiétait pour Shon. Elle aurait aimé les aider, d'une manière ou d'une autre, mais l'Empereur Noir avait vraiment réussi à couper l'herbe sous le pied des Enfants de Sympan. Toutes négociations auraient été rompues si l'un d'entre eux avait levé la main sur un Mage Noir durant une bataille armée. Comme les Anges à l'époque ... ils étaient pieds et poings liés. Elias Salvatore faisait vraiment ce qu'il voulait avec les autres races ... Honnêtement, une telle malice l'inquiétait.

Nous ne sommes certain de rien à ce stade puisque seule la version des Sorciers est connue, mais il est indéniable qu'ils aient gagné. Et puis ... Il y a autre chose.

Lancinia prit une grande inspiration.

Laëth Belegad est retenue captive par les Mages Noirs.
... Laëth ? demanda Mancinia en clignant des yeux à toute vitesse. Pourquoi ?
Elle est accusée d'avoir voulu assassiner l'Empereur Noir et ses Chanceliers.

Un éclat de rire fracassait cette annonce.

Impayables ! Je n'avais pas ri ainsi depuis longtemps !

Neah fit mine de reprendre son souffle avant de reprendre un air complètement glacial.

Il y a des limites à l'indécence dans ces accusations.

Mancinia ne savait que répondre. Laëth était détenue comme esclave. Cette nouvelle la glaçait, ne pouvant que faire le parallèle avec le vécu de sa mère. Était-ce la culpabilité de ne s'être jamais excusée de vive voix ? Pouvait-elle faire quelque chose pour l'aider ? Malheureusement, non. Elle devait d'abord penser à son peuple. Et la confiance de Neah. Il ne lui pardonnerait pas vraiment cet écart. « Je suis navrée, Laëth. » pensa-t-elle en écoutant distraitement le fait qu'elle serait potentiellement mise aux enchères. Son frère ne devait pas pouvoir se le permettre et devait sans doute s'allié au Baron pour cela. Peut-être qu'en tant que diplomate, Pendragon agirait dans ce sens et vu le Lien, il ne la laisserait pas tomber, techniquement. Elle n'était pas seule. Techniquement.



Papa !

À l'aide de ses petits bras potelé, Sif s'était redressé dans son lit en se maintenant aux barreaux. Elle se dandinait presque pour avoir son attention exclusive. L'Ygdraë avait un regard si clair et vif que le coeur de Mancinia cessait de battre pendant une fraction de seconde. Neah ne disait rien, se contentant d'un sourire amusé avant de tendre les bras et d'étreindre sa fille dans un câlin. Chacun son tour. L'Humaine avait l'opportunité de les voir chaque jour, dans la mesure de son emploi du temps de diplomate, mais lorsque l'Ange était à la maison pour le déjeuner, il n'y en avait que pour lui. Le Capitaine venait le plus souvent possible et ne regrettait pas d'avoir appris la téléportation au prix de plusieurs heures de sommeil. Heureusement que Neil lui avait enseigné sans trop se poser de question, mais cela avait simplifié la gestion des distances entre les Écuyers de l'Aurore. Neah s'en servait pour venir la voir quelques minutes lorsqu'ils avaient peu de temps, parfois, il passait un peu la soirée avec elle et les enfants, ou la matinée, c'est selon, au moins le temps d'un repas. Personne ne lui reprochait d'avoir sa vie familiale, tant que son travail était fait. Néanmoins, de temps en temps, l'Ange ne venait voir que son épouse, pour dormir en sa compagnie, puisque les enfants, hélas, étaient au lit. Soit il arrivait trop tard, soit il devait repartir très tôt. Leur Lien éloigné pesait souvent, même si leur relation était stable et avec peu d'orages. Avec tout ce qu'il avait traversé, il avait de la chance de profiter d'un tel bonheur. Dans ce rituel établis depuis cinq ans, l'heure des aux revoir étaient moins déchirante.

Idril.

L'Humaine détournait la tête, comme vexée, depuis son petit lit de grande fille. L'Ange avait beau s'être penché, rien n'y faisait.

Tu ne veux pas donner un bisou à ton papa ?

Décidément, non. Neah se retint de rire, sachant que ce n'était pas une réelle colère et que sa réaction était loin de le blesser. Les enfants avaient leur propre langage, leur propre manière de montrer qu'ils étaient mécontents. Elle n'était pas ravie de ne pas avoir été la première dans ses bras. Qu'est-ce que ce serait quand elle grandirait et qu'elle en aurait marre de ce père trop envahissant ? Parce que l'Ange ne doutait pas un seul instant qu'il serait à l'image de l'enquiquineur de service dans les relations de ses enfants. Il veillerait toutefois à ne pas l'être ... au mieux de ses capacités.

Je vais y aller, dit-il en prenant appui sur ses genoux pour se redresser. J'essaie de revenir au plus vite.
Est-ce qu'on se reverra avant que je ne parte chez les Ygdraë ?

Il y eu un léger silence.

Je ferais tout pour.

Il se penchait vers elle pour lui donner un tendre bisou sur la joue. Cela provoquait un déclic chez l'Enfant des Cieux.

Papa ! dit-elle en levant les bras. Un bisou !
Je vais même t'en donner plusieurs, répliqua-t-il en mettant à exécution sa vengeance.
Aaaah, arrêteuh !
J'en veux un, moi aussi !

L'intervention de Mancinia se concluait par la présence supplémentaire d'Ihsan et Emelyn dans un immense câlin auquel Idril rouspétait d'autant plus d'être ainsi assaillie, tandis que le reste de la famille riait joyeusement de la situation. Un moment de bonheur fugace dans le flot éternel du temps.

Je t'aime, Neah, dit Mancinia à son oreille.
... Redis-le moi encore.
Je t'aime.

Neah sentait le Lien totalement pulsé ses sentiments dans un flot sincère et continu. Aujourd'hui, il n'avait pas envie d'aller travailler ; il voulait rester avec sa famille. Pourtant, il en était conscient, il se devait de faire des sacrifices pour tous les autres pères qui n'étaient plus là. Pour protéger leurs enfants. Pour leur donner un futur cadre de vie aussi décent que l'était les Terres d'Iyora. Pour l'avenir. L'Ange cherchait le front de son Humaine pour venir s'y mettre, tout sourire. Lui aussi, il l'aimait.

Moi aussi, je t'aime, papa ! s'exclama soudainement Ihsan.
Moi aussi ! Moi aussi !
Hey, moi d'abord ! se plaignit faussement leur mère.
Ah, souffla-t-il en riant. Vous êtes impossibles !

Post I - 1880 mots


[Quête] Unis de nos Ailes [Solo] Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhardt-
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11257
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] | Médecin [Rang III] | Éleveuse de Vaches [Rang I] | Investisseur [Rang II]
Mancinia Leenhardt
Mer 30 Nov 2022, 20:58


Illustration - Vrihedd

Unis de nos Ailes


Ses sentiments étaient le constat désolant d'une dualité ; ceux de moments agréables avec les siens et les nouvelles déplorables venues de l'étranger. Neah avait pleinement conscience que sa charge de travail allait s'accroître et que tous ces nouveaux paramètres seraient à prendre en considération lors de la réunion visant à décider s'ils lanceraient ces nouvelles explorations ... Il avait toutes les cartes en main, mais le Capitaine ne pouvait s'empêcher d'appréhender. Une seule faille et c'en serait terminé. Un autre point le taraudait : Laëth. L'ancienne Recrue était appréciée et sa réduction en esclavage allait en rendre furieux plus d'un dans leurs rangs. Ses actions en Terre Blanche lui avaient values la reconnaissance de la hiérarchie, ainsi que du peuple qu'elle avait contribué à sauver. Qu'elle ait quitté l'armée et ait un Lien avec un Déchu ne changerait en rien cet état de fait. Au sein de tous ces Enfants de Réprouvés, qui se soutenaient dans les épreuves de cette nouvelle vie, son départ laissait comme une empreinte que personne n'aurait su contrôler. Lui-même avait reconnu ses talents et qu'il l'aime ou non ... ne changeait pas le Bien qu'elle avait fait. Qui plus est, c'est bien en raison de ces derniers qu'il ne voyait que des mensonges. Il n'y avait aucun intérêt pour elle de tenter une entreprise aussi risquée, seule, même avec l'énergie du désespoir. Elle était un élément si prometteur, pourquoi se mettre dans des situations peu enviables ? ...

Tu ne sais rien !

Son pas s'arrêtait. Plus il progressait dans le couloir, plus des éclats de voix soudains étaient audibles. Quelle qu'en soit la cause, cela ressemblait à une altercation et il n'était pas question de laisser la situation s'envenimer. En reprenant son chemin, la Canine Blanche n'eut aucune difficulté à trouver l'origine du tumulte, un rassemblement se tenait là, autour des révoltés prêts à en venir aux mains, ne sachant pas s'il devait intervenir au risque de lancer l'escalade.

Capitaine.

Kain Riau, son subordonné, observait la situation dans cet état d'esprit. Il avait été sa toute première Recrue, alors même qu'il n'était qu'un Soldat, formé au sein des rangs de la Compagnie. Il était aussi décontenancé par la situation. C'était surprenant. L'Ange eu un soupir discret ; ce n'était pas la peine de demander quel était le sujet de conversation initiale. Sa présence avait fait se taire tout le monde, mais la tension était encore assez palpable dans les airs et les cinq intéressés lui adressaient à peine un regard, continuant à se dévisager. Il ne pouvait pas laissé la situation se désagréger plus que de raison.

Quel que soit le motif de votre dispute, ça suffit.

Sa voix claire et vibrante n'était rien en comparaison de son regard les transperçant de toute part.

Capitaine, je ... !

Il avait levé sa main pour qu'ils se taisent. Lui, comme ses collègues, géraient ces conflits, devenus courant en raison des conditions actuelles des Réprouvés, mais aucun n'avait à ce point dégénéré.

Je suis embêté de cette situation avant même le début de notre matinée. N'oubliez pas que vous êtes des membres de cette armée et que vous devez agir comme tels.

Sa manière de parler ne manquait pas d'inciter certains rebelles à s'amuser à devenir des Justiciers.

Une armée n'est-elle pas censé se battre devant l'Injustice ?!
Oui, Capitaine, personne ne se bat contre ça !
Les Réprouvés ne sont pas des lâches !
Si c'est ce que vous pensez, pourquoi portez-vous encore cet uniforme ?

Son regard blasé engendrait la stupéfaction des révoltés.

Je ... Pardon ?
Je vous demande pourquoi vous portez l'uniforme de la Nith-Haiah si vous pensez que les Réprouvés valent mieux ?

Se battre contre lui ... était comme se mettre à cogner un mur. Personne n'ignorait que le Capitaine Katzuta avait des rancoeurs évidentes contre certaines races. Ce n'était pas le plus Tempérant des Anges sur ce point, mais personne ne pouvait lui en vouloir en considération son passif avec ces dernières.

Ce que vous avez sur le dos n'est pas une décoration, Recrue. Il serait temps de faire votre choix.
Je ne renierai pas mes racines pour vous, répondit l'un avec les dents serrées.
Il fallait demeurer près de vos racines si vous ne souhaitez pas vous intégrer.
Comme vous restez près des Humains ?
Assez, intervint Kain en engageant son pas vers lui.

Il fut arrêté dans son élan par le bras de Neah.

Être un Ange Gardien ne me fait pas oublier la raison pour laquelle je suis membre de cette armée. En étant à cette place, mon devoir est et sera toujours de protéger mon peuple.

Ce rang lui avait été donné bien avant qu'il n'intègre les rangs de la Compagnie. C'est pour elle qui s'était engagé. Et ... il était resté, parce que plus que Mancinia, c'était les Anges qui avaient besoin de lui. De plus, son épouse avait une longue liste d'actions positives à leur égard et il lui semblait naturel de le rendre aux Humains d'une autre manière.

Qu'on fait les Réprouvés pour nous ?
Ils vous donnent leurs enfants.
Vous êtes venus ici de votre plein gré. Ni eux ni nous ne vous arrachons les ailes.

Ils étaient méprisables, mais ils avaient un sens de l'honneur que Neah serait bien sot de nier. Il était aussi conscient de comment étaient traités ceux quittant les terres Réprouvées et ... même s'il trouvait que c'était tant mieux de ne pas avoir un coeur contradictoire et dirigé entre deux modes de vie, en tant que père, il voyait le déchirement que cela pouvait causer. L'Ange soupirait discrètement. Il comprenait la raison de leur colère. Il y était passé.

Commencez par devenir plus puissants si vous voulez protéger plusieurs choses à la fois.

Ce n'était pas nécessaire de dire que le poing de son interlocuteur ne se desserrait pas pour autant.

Pourtant ... même les Réprouvés ont reconnus votre Force ... Capitaine.
Cela m'est égal de qui reconnait mes capacités ou non. C'est le devenir des Anges qui m'importe.

Jamais Neah ne démordrait sur ce point.

Maintenant, dispersez-vous si vous ne voulez pas en subir les conséquences.

Il y en aurait, dans tous les cas,  l'Imperio Militia ne manquerait pas de durcir le ton. Elles seraient moins lourdes s'ils se montraient conciliants.



... Elle est enceinte ?

Neah avait cligné des yeux, mais cela ne le surprenait pas vraiment. Belegad n'avait jamais brillé pour son attachement aux préceptes angéliques. Chÿsam paraissait embarrassé, dans un mélange de gêne et de désolation quant à la situation dans laquelle se trouvaient l'Ange et le Magicien.

Ce sont les choses qui sont affirmées, oui. Le Baron Paiberym essaie de lui éviter de lourdes sanctions.

Sous entendait-il que c'était un mensonge ? Ce n'était pas impossible. Aux yeux de Chÿsam, Laëth demeurait une victime de son éducation calamiteuse. Les Anges devaient la guider sur le chemin vertueux, mais en démissionnant et en partant combattre avec eux ... Sa Colère s'était exprimée devant Mancinia. Il avait cette réputation de mépriser tout ce qui allait à l'encontre de ses moeurs, mais sa déception était grande à l'égard de la Recrue Belegad. Dans d'autres circonstances ... Sans doute aurait-il voulu l'aider.

Cet enfant est maudit.
Neah.

Il se reprit dès que le regard de son supérieur se posait sur lui.

... Pardonnez-moi, Capitaine, je ...
Je comprends que tu sois contre ce que je dis.

En dehors de leurs uniformes, ils étaient amis. Neah ne se souvenait pas d'avoir eu une amitié aussi solide de toute son existence.

Nous avons vu ce que les Aetheri étaient capables de faire lorsque nous allions à l'encontre de leur Volonté, dit-il en croisant les bras. Nous savons ce qu'ils peuvent faire si nous allons contre leurs préceptes.

Une Ange élevée parmi les Réprouvés, un Magicien élevé parmi les Sorciers ... Les contraires s'attirent. Est-ce que la Malédiction lui serait évitée pour cette raison ? Il ne souhaitait pas la voir disparaître. Ni son enfant. Cette conséquence était cela dit possible ... Rien de bon ne résulterait. Neah imaginait aussi les rumeurs les plus folles se répandre en conséquence de son Lien avec un Déchu.

Elle n'a plus personne vers qui se tourner.

Neah fermait brièvement les yeux.

C'est le chemin qu'elle a choisi.



Là où il se trouvait, Neah entendait encore l'Amēllia résonner dans ses oreilles. Et bien que les Réprouvés n'aient pas les mêmes croyances, ni les mêmes moeurs, ni rien de bien normal comparativement aux autres peuples, l'Ange était bien conscient de la difficulté des adieux lorsqu'on n'avait rien pour faire son deuil. En regardant les lettres gravées sur le cénotaphe sans réellement les lire, les noms défilant devant ses yeux lui donnaient le tournis. Combien en manquait-il ? Il avait aussi fallu y barré quelques noms depuis la chute de l'Ordre d'Hébé ... Eux, ils avaient au moins un monument en hommage à tous ceux qui étaient partis durant le Czírnúma. Lui, il venait dans ce lieu au silence quasiment religieux lorsqu'il se mettait à douter de ses choix. Est-ce qu'il empruntait le bon chemin ? Est-ce que vouloir sauver les Anges piégés était une solution ? ... Isiode avait raison. Il était resté longtemps prisonnier d'un miasme confus ; parce que son Lien s'était quasiment brisé durant une décennie, puis parce que les choses lui rappelaient sans cesse que malgré tout le bonheur qu'il vivait avec Mancinia et leurs enfants, des milliers d'Anges souffraient entre les mains de leur ennemi. Oui ... Il avait du mal à aller de l'avant. Neah ne pouvait seulement pas le montrer aussi ouvertement. Si seulement on pouvait lui donner la Force de passer outre, comme les sentiments de son Humaine essayaient de le pousser dans ce sens. Pour les Anges. Pour ceux qui tenaient à leurs convictions et leur résolution de demeurer une Aile Blanche. Fiekce était la preuve que c'était possible ... Des Anges qui suivaient ses traces. Il devait le faire. Il devait utiliser son titre et ne pas le laisser prendre la poussière. Il était un Prophète, qu'il le veuille ou non et, Mancinia ne pouvait pas s'enfuir derrière sa mission militaire pour s'épargner les demandes.

Que ferait-elle à sa place ?

Post II - 1810 mots


[Quête] Unis de nos Ailes [Solo] Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhardt-
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 11257
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
◈ Âme(s) Soeur(s) : Neah Katzuta | Ange | Compagnon
◈ Activité : Joaillière [Rang IV] | Médecin [Rang III] | Éleveuse de Vaches [Rang I] | Investisseur [Rang II]
Mancinia Leenhardt
Sam 10 Déc 2022, 23:45


Illustration - Vrihedd

Unis de nos Ailes


Neah était retourné à l'Atelier au moment où la Lune était au plus haut, dardant de ses rayons argentés l'intérieur des salles. Il prit un moment pour savourer le silence et les odeurs clairsemant l'endroit. L'entreprise de ses parents s'était considérablement agrandie grâce aux financements de Mancinia et, de plus, de nouveaux apprentis venaient prendre des cours. Sa mère avait repris goût à transmettre son art à autrui et nombreux était ceux prenant cette étape comme une de celles menant vers leur guérison. Comme lui avait trouvé sa paix intérieure en étant un Soldat, en se sentant utile ... Il y avait des plaies que seuls les Anges pouvaient comprendre.

Pourquoi ce serait à moi de faire ça ...

Les souvenirs le percutaient. Penser à Mancinia et aux Réprouvés lui rappelait le vécu de l'Humaine lors de ses traversées des Terres d'Émeraude. À Shon, qui l'avait aidée. À ceux qui l'avait secourue, même pour venger une des leurs, sans vraiment se soucier de celle qui était devenue un grand nom de sa race. Ce n'était que dans leur intérêt de vengeance et ils n'en avaient rien eu à faire de la gamine d'un étranger. Elle était là au bon moment, mais ... C'était bien une Réprouvée qui lui avait mis cette couverture râpeuse sur le dos. Neah fermait les yeux, inspirant en essayant de contenir le scandale des marques indélébiles sur la peau de son aimée. De la souffrance endurée. Il n'allait pas le faire pour les Réprouvés ... il le faisait pour les Anges. Le Prince des Cieux saisi un tabouret et son carnet de notes. Qu'est-ce que le Capitaine ne ferait pas pour ceux qu'ils estimaient.



Prophète !

Il était conscient de devoir s'habituer à ce rituel, mais comment Mancinia faisait-elle pour entretenir ses nombreux titres et y répondre à chacun en fonction ? Neah avait l'impression d'être revenu à l'époque où il venait d'être nommé comme Capitaine, où ce changement avait mis quelques semaines à s'installer. Il avait dû se retenir de ne pas s'incliner devant la femme devant lui, maintenant que son statut religieux était plus élevé que le sien ; les tendances s'inversaient.

Haute Prêtresse.
Puis-je faire quelque chose pour vous ? demanda-t-elle avec un sourire bienveillant sur le visage.
Je souhaiterai organiser une cérémonie religieuse pour les Anges ayant perdu leur Famille durant le combat à Amestris. Pensez-vous que c'est possible ?

Les yeux de son interlocutrice s'étaient écarquillés, mélange de stupeur et d'incompréhension. Celle-ci aurait émanée de la Prophétesse que cela l'aurait moins surprit ; Neah se disait que sa réputation n'était pas des plus tendres.

Vous ... ?
Oui.

Elle semblait réfléchir quelques instants. Ce n'était pas sur la faisabilité, mais sur la soudaineté de la demande.

Pensez-vous pouvoir la présider ?
J'en discuterai avec mes supérieurs.

Neah ne doutait pas qu'ils acceptent si cela émanait de sa position de Prophète, mais il préférait le faire dans les règles. Même s'il avait un statut privilégié, ce n'était pas suffisant pour qu'on laisse passer tous ses caprices ...



En entendant son nom, l'Imperio Futou s'arrêtait au milieu du couloir en se retournant vers la voix émettrice.

Capitaine Katzuta. Puis-je faire quelque chose pour vous ?

Avalant la distance les séparant en quelques pas, Neah lui présentait ses respects avant de poursuivre.

J'aurai besoin de voir avec vous pour organiser une cérémonie religieuse.
Une ... cérémonie religieuse ?

Sans étonnement, il l'avait tout autant perdu que ses précédents interlocuteurs. Il se devait d'être plus précis et argumenter sa démarche.

Nombreuses de nos Recrues et de nos Soldats viennent de Bouton d'Or. Ils sont partis de chez eux dans notre direction, mais les circonstances actuelles sont exceptionnelles et ils ont perdus des leurs durant le massacre sous les remparts d'Amestris. Je doute qu'ils puissent tous retourner chez eux en considérant les règles des Bipolaires ... Je me suis simplement dit qu'il serait plus efficace pour eux de leur rendre hommage d'ici.

Un long silence s'éternisait entre eux.

Monsieur ?
Vous allez bien ?

Ils se dévisageaient quelque peu, mais la Canine Blanche comprit où il voulait en venir.

... Je sais que ma position concernant les Réprouvés et les Déchus a toujours été très claire. Seulement, des membres de mon Escadron ont perdus des membres de leur Famille et nous sommes les mieux placé pour savoir ce qu'ils éprouvent. Cette Injustice ... perturbe nos rangs.

Comme de nombreuses autres. Comme ce serait peut-être encore le cas si de tels événements se reproduisent ... Il se devait de limiter les dégâts.

C'est mon devoir de Capitaine de les accompagner durant cette étape et c'est pourquoi je compte utiliser mon statut de Prophète pour prendre en charge cette cérémonie.

Son supérieur ne savait que dire exactement, si ce n'était que son interlocuteur ne cessait de le surprendre ; il allait là où personne ne l'attendait. Neah prêtait un réel intérêt aux autres, sans jamais être intéressé par son profit personnel. C'est pour cette raison qu'il était à sa place.

... Entendu. Je verrais avec l'Imperator pour les détails. Nous vous tiendrons au courant de notre décision.



C'est quoi ça ?

La Recrue Bosworth venait de prendre connaissance du document transmis en interne, s'étant arrêté devant le regroupement que cela avait provoqué.

C'est le Capitaine Katzuta qui organise ça pour nous.
Tu parles du mec qui n'en avait rien à carrer il y a deux jours ?
Hé.

Le Soldat Essien venait d'apparaître derrière eux, le gratifiant d'une légère tape sur l'arrière du crâne.

Tu pourrais avoir du respect pour tes supérieurs.
C'est vrai ... C'est bien gentil de sa part.
Il a juste acheté le truc dont ça cause.
Il l'a fait lui-même.

L'incompréhension se lisait sur ses traits, traduit par une bouche ouverte.

Hein ?
Tu ne savais pas que sa famille gérait une entreprise de marbrerie ? Sa mère est assez connue dans ce milieu et lui-même sait faire des trucs.
Si ... Si que je le savais ! Mais j'pensais pas qu'il l'avait fait lui !

Le Capitaine Katzuta avait taillé une plaque commémorative et demandait, à ceux qui le souhaitait, de lui transmettre les noms de leurs disparus. S'ils savaient.

Mais pourquoi ...

À ses yeux, c'était le Capitaine qui était un vrai Bipolaire. Le dire à voix haute lui aurait certainement fait prendre une sanction si mémorable que plus personne n'oserait dire quoi que ce fût.

Mes parents me tueraient s'ils savaient que je leur rends honneur comme les Anges ...
Hé. On aura qu'à aller boire après ! ... Gentiment, hein !

Fiekce avait froncer ses sourcils. Lui aussi était né Réprouvé, à Stenfek, mais il avait renoncé à ses racines pour embrasser pleinement la cause des Anges et s'était fait de son devoir de se charger de ces jeunes poulains. Pourtant, on ne pouvait chasser les traditions.

On peut demander l'autorisation de faire les deux.



Cap ... !
Faites comme si je n'étais pas là.

Neah avait sorti un stylo de la poche situé sur sa poitrine tout en prenant appuis contre un mur en s'asseyant. Les Recrues, assises autour d'un des feux allumés, se lancèrent un regard ; c'était assez complexe de l'ignorer. Ses regards insistants l'amusèrent.

Je dois garder un oeil sur vous quoi qu'il advienne.
C'est votre travail, c'est ça ?
Et oui. J'ai pris le poste avec ses responsabilités, Recrue Sneck.
Pas facile d'être Soldat, hum.
En tant que Capitaine vétéran, j'espère que cette place vous apportera plus que vous n'espériez.

Un silence lui répondit, sans savoir que les regards étaient touchés de ce qu'il avait dit. Neah entreprit d'écrire à une personne avec qui il n'avait plus correspondu depuis longtemps.

Chère Helsinki,

Comment vous portez-vous depuis la dernière fois ? J'espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé.

Comme promis durant le thé organisé par mon épouse et moi-même, j'ai pris contact avec mon ancien subordonné, Élosis Feylis. Ce dernier a accepté de vous enseigner les bases du combat. Si vous le souhaitez, il peut venir à votre rencontre, à Vervallé. Je peux également être présent, selon votre volonté.

Bien à vous,

Capitaine Neah Katzuta

L'Ange ne pouvait pas être certain qu'elle se souvenait de cette péripétie dans les souterrains et sans doute était-ce mieux de l'omettre. Pour l'instant, du moins.

Capitaine.

Interpellé, Neah relevait ses yeux vers la concernée qui lui tendait un verre. De l'eau, évidemment.

Merci, Recrue Evegenya, dit-il en le prenant.
Vous connaissez mon nom ?
Oui, pourquoi ?

Le Prince des Cieux était souvent témoin de cette réaction lorsqu'on prenait conscience qu'il savait qui était qui. Aux Jardins, ils n'avaient pas la même capacité militaire que les autres territoires, c'était ainsi relativement plus simple de retenir les noms et les visages de ceux qui étaient ses subordonnés ... Ses futurs frères et soeurs d'armes. Troublée, la Recrue retournât s'asseoir. Sa mine laissait amusé son camarade, à ses côtés.

Il est fiancé, laisse tomber.
Quoi ?!

Dans un sursaut indignée, elle se retournait vers celui qui avait osé émettre l'idée.

J'avoue ... il est raide de l'Humaine.
Non, mais ... ! Il m'intéresse pas !
Dis pas ça parce que t'as aucune chance.
Ouais, t'es trop plate, dit-il en imitant une poitrine rebondie. Son Humaine est trop bien gaulée en comparaison.
... Toi !
J'entends tout ce que vous dites.
Ah ! s'exclama l'un dans un sursaut.
Pa ... Pardon !
Et c'est aussi valable pour ce que vous avez dit avant.

Sous les moqueries amusées de leurs camarades, les deux Recrues ne savaient plus où se mettre.

Dans son coin, Neah sourit.

Post III - 1820 mots | Fin


[Quête] Unis de nos Ailes [Solo] Chriss10
Art by Chrissabug

Meuh:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t38147-mancinia-leenhardt-
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête] Unis de nos Ailes [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ailes et Papillons | Solo
» [Quête] - La blancheur de leurs ailes, la couleur de l'espoir | I²
» Quête solo -
» Les poupées [Quête - Solo]
» Le pari (Quête solo)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-