Le deal à ne pas rater :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur Moulinex Companion ...
600 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Q] - Ce bleu lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximilien Eraël
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 2460
◈ YinYanisé(e) le : 18/09/2016
◈ Activité : Charpentier | rang II ; Ébéniste | rang II ; Soldat | rang II
Maximilien Eraël
Dim 18 Juil 2021, 17:23

Intrigue/Objectif : Votre personnage, peu importe sa position, va se retrouver témoin de phénomènes étranges et inexplicables. La nature prendra des teintes bleutées. De petites créatures se faufileront entre les herbes ou les branchages, avec cette éternelle mine étrange, curieuse ou décalée. Le sentiment associé ? Comme si la Magie Bleue, soudainement, s'emballait un peu. Comme si la Création même, soudainement, s'emballait un peu. Et le phénomène s'éteindra, sans plus d'explications.




Ce bleu lumière

Maximilien signa rapidement sa missive à la lueur d'une chandelle. Normalement il aurait dû revenir à Utopia juste après le festival d'Aïkisu. Quelque chose le poussait à reporter ce retour cependant. Comme la profonde conviction qu'il y avait autre chose qu'il devait régler avant, sans réellement savoir quoi cependant. À moins que ce ne soit ce report qui lui permette de régler ce "problème". Ainsi elle partirait dès le matin pour la caserne, prévenir son supérieur. Les informations étaient claires et concises. Il devait rejoindre le Jardin de Jhēn pour des raisons X et Y qui lui étaient passés par l'esprit afin de justifier plus ou moins cette absence. Il avait bien sûr ajouté une contrepartie le concernant. Un engagement personnel pour cette absence prolongée et imprévue. C'était la moindre des choses alors qu'il savait que son Caporal verrai rouge en lisant le message. Ça ne plairait pas à Antonija cependant, il le savait ça aussi. C'est pour cela qu'il s'occupait de cette histoire au clair de Lune, quand tous avaient trouvé le sommeil. Elle se fâcherait et lui en voudrait lorsqu'il lui ferait savoir. À ce moment là, il sera néanmoins trop tard. Ainsi, c'est sur cette pensée que le Kaaiji scella la missive avant de la ranger soigneusement. Puis, s'étirant la nuque, il alla trouver la fenêtre, essayer de se repérer dans les heures nocturnes. Il n'aimait pas la nuit. Il ne l'aimait plus. La mort venait toujours frapper sous le voile de Cléophée. Sans parler de ses rêves qui n'étaient pas épargnés. Depuis la première fois qu'il avait eut l'occasion de la voir, cette bête n'avait cessée de revenir à intervalle plus ou moins régulier raccourcissant considérablement ses nuits. Son regard cherchant la Lune et les étoiles, ce qu'il vit dans les ténèbres le fit plutôt reculer d'un pas tant la surprise fut grande. Une immense et étrange silhouette s'élevait à travers les plaines claires. Il y a quelques temps, il aurait supposé un Zihaag. Maintenant qu'il savait à quoi ces monstres ressemblaient, cette possibilité fut vite écartée. Était-ce alors un de ces Golems protecteurs de ces terres dont on murmurait l'existence et dissuadant le monde d'y entreprendre quelques actions malveillantes ? Il ne put qu'imaginer que oui. Inquiet de cette présence, il s'attarda plus longtemps dans l'obscurité avant de rejoindre sa couche, une fois certains de l'absence de danger.

Au lendemain, lorsqu'il allât trouver Antonija, celle-ci exprima toute l'inquiétude du monde devant la mine fatiguée de son Protégé. « Par Sympan, Maximilien, qu'est-ce qu'il se passe ? Tu sembles épuisé. Si tu veux on peut reporter le départ si tu as besoin d'un peu plus de repos. » enchaîna la Wun avant même qu'il n'ait le temps d'expliquer la cause de son insomnie, soit, le mélange d'une créature inconnue et d'une autre envahissante. « Non inutile. En plus on ne rentre pas à Utopia. Pas de suite. » - « Ah ? » s'étonna la Gardienne face aux propos du rouquin. « On va d'abord aux Jardins de Jhēn. » - « Ah ? » se répéta Antonija, plus méfiante. « Je dois discuter avec les Magiciens à propos de cette parcelle sur Volatys. Et toi tu dois aller voir un peu comment se porte ta boutique. » expliqua Maximilien, même s'il s'agissait là d'excuses pour justifier une décision à la base totalement irrationnelle. Un instant son regard se dirigea vers l'horizon derrière lui. La créature s'était éloignée mais elle restait tout de même parfaitement visible, preuve de son gigantisme. « Maximilien ? Il y a un problème ? » - « Non, je regardais juste l'espèce de géant là-bas. ». La Wun papillonna des yeux, suivant la direction que prenait le regard du Kaaiji. Puis elle reporta son attention sur Maximilien, perplexe et anxieuse, taisant la seule présence des oiseaux et autres insectes volants.

Le regard dans le vague, Maximilien profita d'une pause au cœur du calme des Terres d'Émeraudes pour s'appuyer contre un arbre et se poser. La fatigue lui faisait se mêler dans son esprit le bleu du ciel à celui de la terre. Le bleu de la terre. Il se redressa vivement, son attention s'attardant plus en détail sur son environnement. Son esprit marchait au ralenti depuis ce matin. Il n'avait pas non plus prêté attention à cela avant, au plus sur le qui-vive qu'il le pouvait, occupé à surveiller que rien ni personne ne vienne troubler la caravane qu'ils formaient. Là, se permettant un moment de repos, il la voyait enfin cette nature transformée, cette anomalie qui coulait sous ses prunelles. Les Terres d'Émeraudes n'avaient plus rien d'émeraude et mériterait plus de porter le nom de Terres de Saphir. C'était comme si l'entièreté du monde s'était teint de bleu. Sharihzad se précipita vers lui, non sans trébucher et se trouver au sol avant d'arriver jusqu'à lui. Aussi se rapprocha-t-il pour lui épargner la peine d'une seconde chute. C'est également là qu'il constatât que ce n'était pas l'entièreté du monde qui était devenu bleu. Seulement une partie. « Regaaarde ! J'ai trouvé des fleuuurs ! » s'exclama-t-elle ravie en tendant son bouquet avant de constater le piètre état des plantes ayant également subit la chute. « Ooooh... Elles sont moches maintenant... » fit-elle avec une moue triste en le voyant à son tour. « Mais non, je t'assure qu'elles sont magnifiques. » la rassura son père en lui caressant les cheveux avant de prendre le bouquet. Et bleues elles aussi. se commenta-t-il mentalement. Était-il le seul à trouver cela étrange ? Pourquoi Antonija ni même aucun des enfants ne réagissaient ?
©gotheim pour epicode


Mots 933 | PNJ Antonija


We were never welcome here ~ Night time or morning time, we're going strong

Don't you tell me what you think that I can be

[Q] - Ce bleu lumière 3881576816 Vous avez deux nouveaux messages [Q] - Ce bleu lumière 3881576816 :


Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34158-melissandre-s-gemu-
Maximilien Eraël
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 2460
◈ YinYanisé(e) le : 18/09/2016
◈ Activité : Charpentier | rang II ; Ébéniste | rang II ; Soldat | rang II
Maximilien Eraël
Dim 18 Juil 2021, 17:35


Ce bleu lumière

D'un geste ample, Maximilien défit le drap qui couvrait le meuble qui l'en protégeait de la poussière. Il aurait dû faire ça il y a longtemps déjà. S'il avait prit la peine et le temps de se déplacer jusqu'ici. C'était une habitation modeste, comme tout le reste des Jardins de Jhēn. Ce n'était pas déplaisant en soit, au contraire. Ne résidait qu'un problème. Elle n'avait pas été conçue pour quatre personnes. Aurel et Sharihzad pouvaient dormir dans la même chambre, ce qui résolvait une partie du problème. Il y a quelque jours de ça, il aurait mit le berceau d'Eeva dans la sienne, et le tout était réglé. Il se contenterait du canapé pour la laisser à l'adolescente du coup. En même temps, il se nota mentalement de faire un agrandissement pour éviter quelques même déconvenues futures et potentielles. Passant devant une fenêtre, son regard s'attarda quelques instants sur l'extérieur. « Ça me manquait un peu ce paysage finalement. » commenta Antonija en se plaçant à ses côtés, ses iris de jade perdu dans le bleu du ciel. Maximilien marqua un temps avant de répondre « Il n'y a rien qui a changé depuis la dernière fois ? ». L'Ange observa son Protégé avec attention. « Non, je n'ai pas l'impression. » répondit-elle lentement en détaillant le panorama. Maximilien se comportait bizarrement depuis qu'ils avaient quittés Aïkisu. Sans parler d'Eeva, bouleversée par sa métamorphose brutale et Aurel dont le regard s'était terni après son escapade. En présence de Sharihzad, il reprenait un peu de vitalité et ça ne se voyait pas tant.  Heureusement que les trois-quarts du temps les deux étaient fourrés ensemble donc. « Pourquoi, il s'est passé quelque chose ? » l'interrogea-t-elle. « Non je me demandais, c'est tout. Depuis le temps ce ne serait pas étonnant. » - « C'est vrai. Il s'en ait passé des choses. Mais cet endroit reste des plus apaisant. ». Alors elle se retourna vivement vers le rouquin et posa les draps qu'elle tenait pour attraper sa main et le tirer à sa suite. « Viens. Je nous emmène faire un tour. Eeva, Sharihzad, Aurel ! Venez, on sort ! » appela-t-elle les enfants avec entrain.

Laissant les plus jeunes aller à leur allure, Maximilien les observa quelques instants évoluer entre le bleu de l'herbe, le céruléen du ciel et l'azur du lac duquel ils s'étaient rapprochés. Il commençait à en avoir mal au crâne de cette surabondance de bleu qui frappait chaque endroit où se posait son regard. « Anto, ce que je vais te demander va sûrement te paraître bizarre mais... Est-ce que le monde t'es aussi monochrome qu'il me le paraît ? ». La Wun papillonna des yeux qui se firent pleins d'incompréhension. « Comment ça ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ? ». L'explication eut du mal à sortir. En même temps, ces petites créatures n'aidaient pas. Il avait l'impression qu'elles l'observaient avec une intensité dérangeante. Il s'était étonné de la ressemblance de ces petits trucs avec l'énorme monstre qu'il avait observé du côté d'Aïkisu. Il en avait déduit que, finalement, ce ne devait pas être un Golem. Il espérait seulement que toutes ces choses n'atteignent pas la même taille une fois adulte. Ce serait vite problématique. Jamais il n'imagina toutefois qu'elles étaient aussi invisible à sa Gardienne que l'océan de nature céruléenne qu'il s'essayait à lui expliquer. « Je dois juste rêver en fait. Mais depuis ce mat-Aïe ! Ça va pas ?! » s'indigna le Kaaiji face à Antonija qui venait de le pincer avec force. « J'ai fais ça pour toi. Pour vérifier si tu rêvais vraiment. » expliqua-t-elle, rieuse. Le rouquin exhala un souffle sans pouvoir contenir un rictus. « Tu disais donc ? Depuis ce matin ? ». Maximilien fixa sa Gardienne un instant avant de reprendre. « Je disais, depuis ce matin, tout ce qui est rapport au végétal n'a plus que la couleur bleue. » - « Oh ! Mais... Comment ? Enfin je veux dire, c'est étrange. ». Elle comprenait mieux son trouble. Elle aurait ainsi aimé lui répondre que oui c'était normal qu'il voit le monde ainsi, car c'était ainsi qu'il était devenu. Ce serait mentir. Elle en était incapable. Pas à lui. « Peut-être rêves-tu finalement. » fit-elle en seule explication qu'elle pouvait apporter pour ce phénomène dont elle ignorait toute la portée. Elle se pinça les lèvres avant de lever le regard sur son Protégé. « L'herbe est aussi verte que le ciel est bleu. Les roseraies sont parcourues de rose aux multiples couleurs. Rouges, jaunes, blanches. Mais pas de bleues. ». Une ombre les recouvris. Antonija fut la première à lever le visage vers le responsable. Le cénotaphe aux colombes. « J'ai toujours trouvé qu'il y avait trop d'oiseaux sur ce monument. » commenta tristement l'Ange. Elle se souvenait encore de l'instant où ses iris avaient trouvés le nom de ses parents. « Gwenaëlle c'est cela ? » demanda-t-elle soudainement en se tournant vers Maximilien qui ne put cacher sa surprise. « C'est ça. » confirma-t-il d'une voix grave. « Son nom devrait se trouver sur l'une de ces ailes. ». Il y eut eut un silence avant que Maximilien ne reprenne son chemin sous le regard presque sidéré d'Antonija. Il avait prit la décision de ne plus se retourner sur le passé. Il était trop douloureux pour ça. Il préférait encore assumer un mal de crâne dû à une overdose d'une même couleur et des nuits d'insomnies subit par la faute d'un clébard mal luné.
©gotheim pour epicode


Mots 925 | PNJ Antonija


We were never welcome here ~ Night time or morning time, we're going strong

Don't you tell me what you think that I can be

[Q] - Ce bleu lumière 3881576816 Vous avez deux nouveaux messages [Q] - Ce bleu lumière 3881576816 :


Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34158-melissandre-s-gemu-
 

[Q] - Ce bleu lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A la lumière d'hiver [Allen]
» [Q] - Lumière dispersée | Edwina
» Que la lumière soit [Solo]
» Que la lumière soit (Eilam)
» | Thalos - Æther de la Lumière |
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-