Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Partagez
 

 II - Clefs de Compréhension indispensables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsu
♚ Fondatrice ♔

◈ Parchemins usagés : 36172
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005
Mitsu
Sam 10 Juil 2021, 16:06


Image par Marie Magny

Caractéristiques physiques et psychiques



- Physionomie : La physionomie des membres de l’Empire ne se distingue pas de celle de leur peuple d’origine, surtout dans les premiers niveaux. La race d’appartenance domine donc. Néanmoins, plus le temps passé dans l’Empire est important, plus la physionomie change. En effet, les pratiques du Temple de Rhéa Latia marquent la chair, lorsqu’elles ne tuent pas purement et simplement. Les missions, toutes plus périlleuses les unes que les autres, arrachent, sectionnent, broient, transforment le corps. Ainsi, certains adeptes de l’Æther ont donc des membres en moins ou sont handicapés d’une façon difficilement réparable, même par magie. Ce constat se fait sans compter l’automutilation qui est pratiquée, les ravages des magies ténébreuses et le danger que représentent les monstres élevés ou invoqués. De fait, les corps des adeptes subissent de multiples tortures, souvent auto-infligées. Le fouet est un instrument dominant des cultes secrets et cachés, en compagnie de différentes lames, cordages et foulards. Chaque pratiquant ressent la douleur comme une bénédiction et fortifie son esprit en la supportant au quotidien, qu’elle soit due à la morsure, à la coupure ou à l’étouffement. Un haut gradé possède donc de multiples cicatrices et marques. Il est pourtant rare que les membres de la Secte les laissent percevoir à des extérieurs, puisque le culte ténébreux est secret. La magie est donc fréquemment employée pour changer d’apparence ou pour donner l’illusion de la normalité, d’autant plus que l’élevage et l’invocation de monstres est un risque quotidien. Plus ils sont gros et ravageurs, plus ils sont difficiles à contrôler et à dompter. Certains arrachent la tête de leur maître sans aucune hésitation, d’où la nécessité d’être prudent et puissant avant de choisir un monstre dangereux. Enfin, la magie ténébreuse pratiquée marque le physique. Invoquer les Monstres via l’Étoile Froide provoque des symptômes qui se rapprochent beaucoup de ceux engendrés par Lux in Tenebris chez les Sorciers. Outre les délires paranoïaques et les dédoublements de la personnalité fréquents – pour des personnalités encore plus terribles et noires, la peau devient peu à peu plus terne et maladive, ce qui, étrangement, confère un charme particulier à l'individu, qui devient très attirant, à la manière des Vampires. Les membres hauts gradés de Rhéa Latia ont donc une apparence à la fois terrible et séduisante, qui attire les foules dépendamment du charisme du personnage. En utilisant la Magie de l'Étoile Froide, les yeux se teintent souvent d'une lueur verdâtre inquiétantes.

- Tenues vestimentaires : Les membres du Temple de Rhéa Latia s’habillent officiellement de couleurs claires, dans les tons pastel. Ce sont, en tout cas, les couleurs majoritaires de la cape dont ils se parent, une cape sur laquelle figure généralement un ficus brodé. Elle représente ce que le monde perçoit : ceux qui viennent en aide aux désœuvrés, instruisent les enfants, prennent en charge les malheureux. Il n’est ainsi pas rare de voir des hommes et des femmes habillés de cette cape dans les villages pauvres, proposer leur aide ou la prise en charge des enfants au sein de structures plus grandes et éloignées. Les parents, faute de moyens, acceptent bien souvent avec gratitude. Les enfants ne sont pas les seuls à se faire berner puisque les femmes sont également des cibles recherchées et privilégiées. Néanmoins, au sein du culte secret de l’Étoile Froide, les adeptes se parent de tenues différentes. Lors des cérémonies sacrificielles, les vêtements sont souvent blancs. La raison est simple : le sang ressort d’autant plus. Dans la plupart des cas et notamment lors des missions, les membres de la secte sont vêtus de noirs. Un cœur, l’organe, est parfois brodé sur la cape qu’ils portent. Le fait de ne porter qu’un pantalon au sein des différents bâtiments de l’Empire est également courant, pour laisser paraître les marques qui recouvrent la peau des adeptes. C’est une preuve d’une bonne pratique du culte. Plus la chair est marquée, plus le respect porté à l’individu est grand. Dans tous les cas, les membres de l’Étoile Froide, lorsqu’ils agissent pour le culte secret, portent un masque, soit blanc soit en forme de tête de monstre. Pour les hauts gradés ayant une haute magie dissimulatrice, il n’est pas obligatoire mais souvent arboré avec fierté. Le reste du style est entièrement libre.

- Coiffures : Les coiffures sont entièrement libres. Il n'est pas rare, en revanche, de trouver des individus aux cheveux très longs, chez les hommes comme chez les femmes, la chevelure pouvant servir à l'étranglement du sujet ou être tirée lors des séances d'automutilation. Il est fréquent également de croiser des individus au crâne entièrement rasés. Ceux-là sont souvent des adeptes des tortures crâniennes pratiquées par une minorité des adeptes de Rhéa Latia, une pratique appelée Tortiae. Généralement, ils meurent vite, tant les supplices qu'ils s'infligent sont douloureux et problématiques, ou finissent complètement fous. Certains se servent de petites armes pour s'attacher les cheveux. Les armes cachées sont fréquentes au sein de l'Empire.

- Bijoux : Le bijou le plus important dans la Secte est la bague offerte lors de l’Ostium, une chevalière munie d’un rubis. Celle-ci est généralement la seule pièce qui ne sert pas à s’infliger des blessures. Elle permet simplement d’invoquer des monstres. Outre cet anneau, les membres du Temple de Rhéa Latia ont généralement des bijoux qui déforment la physionomie naturelle ou qui servent d’instruments de torture. Ainsi, il n’est pas rare de trouver des tiges ou des anneaux plantées dans le corps des adeptes ou des implants corporels posés directement sous leur peau. Des écarteurs sont parfois utilisés sur leurs lobes mais les trous sont toujours relativement petits et servent surtout à passer des cordages utilisés pour l’automutilation.

- Maquillage : Le maquillage est libre au sein du Temple de Rhéa Latia. Une tendance a néanmoins été recensée chez les hommes. Ces derniers ont, en effet, pour habitude de se mettre du khôl autour des yeux.

- Psychologie : Les adeptes de Rhéa Latia sont tous des esprits noirs et détraqués, ayant un goût prononcé pour la manipulation. Pour la Déesse – ou pour le pouvoir, la gloire et la satisfaction de leur orgueil – ils sont capables de tout. Ils voient dans les faibles des esprits à corrompre et à détourner, des esclaves à façonner. Ils sont plongés tôt dans les enseignements qui leur permettront, plus tard, de se faire obéir et parfois considérer comme des Élus, des Prophètes, des Rois ou encore des Divins. Car les plus grands adeptes arrivent à créer un culte de leur propre personnalité et à s’allouer des fidèles dans les établissements créés par leurs soins. Ils sont touchés par la Magie de l’Étoile Froide et par la Grâce de Rhéa Latia, qui leur permettent de s’imposer en tant que gourous et de féconder des femmes dévotes pour les faire accoucher de véritables monstres qui leur perforeront les entrailles et obéiront à leur père ou à leur mère. Aussi, il est impossible d’évoluer au sein de la Secte sans avoir un goût prononcé pour la torture. L’automutilation est particulièrement fréquente au sein de l’Empire et un membre qui ne se torturerait pas lui-même serait vite châtié et tué. Le climat malsain est donc impossible à tenir pour un être bénéfique. L’odeur du sang emplit l’Étoile Froide. Pourtant, les membres du Temple de Rhéa Latia sont obligés de feinter, puisque la réussite de l’implantation du culte de la Déesse passe par l’accumulation de fidèles. C’est grâce à eux que les pouvoirs de l’adepte augmentent et qu’il se rend digne de servir l’Étoile Froide et d’en utiliser les dons. Ce visage de bonté est donc un deuxième masque que l’individu doit apposer sur son véritable faciès, celui d’un fanatique ambitieux et ténébreux. Pour dompter les monstres, il faut également être fort ; plus fort que les autres de préférence. Il est d’ailleurs assez rare que les adeptes s’aident entre eux au-delà de ce qui est exigé par le culte et par la hiérarchie. Le développement d’un dédoublement de personnalité et d’une paranoïa est fréquent parmi les membres de l’Empire, notamment à cause de la pratique de la Magie de l’Étoile Froide, couplée aux autres magies ténébreuses que l’individu possède déjà.
Revenir en haut Aller en bas
 

II - Clefs de Compréhension indispensables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» II - Clefs de Compréhension indispensables
» II - Clefs de Compréhension indispensables
» III - Clefs de Compréhension annexes
» Lieux de Décembre/Janvier (RP pour tous)
» "Chers passagers, chères passagères, nous vous annonçons que les pontons seront retardés cette après-midi. Un accident technique en est la cause. Nous vous remercions de votre compréhension." | Manci
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Votre personnage :: Acquisitions et Réputation :: Empires :: Le Temple de Rhéa Latia-