Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Q] - Les prémices du Monde Invisible | Miles et Latone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsu
♚ Fondatrice ♔

◈ Parchemins usagés : 36414
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005
Mitsu
Sam 19 Déc 2020, 01:18


Image par Alex Rommel
Les prémices du Monde Invisible


Intrigue : Avec le changement de dogme de l'Ère de la Conciliation, les Orishas sont à présent capables de percevoir ce qui n'est pas visible. Un Monde entier va ainsi s'ouvrir à eux. Pour le moment inconnu, il n'est perçu de l'extérieur que par d'étranges manifestations. Elles semblent plus nombreuses chez les Orishas, comme si les créatures de ce Monde étaient beaucoup plus attirées vers eux. Ainsi, une brigade spéciale a été chargée d'enquêter sur ce Monde. Celle-ci vient de trouver un passage, au cœur des Terres d’Émeraude. L'objectif de la mission est assez simple : partir en éclaireurs afin d'en savoir plus. Le trou, dans le sol, qui y mène, est invisible pour les autres peuples. Il faudra donc descendre par ce dernier et faire les premiers constats. [Je suis partie sur du 400+ mots, dîtes-moi si ça vous convient xD Je me suis dit aussi qu'on pourrait faire un tour rapidement pour présenter un peu les PNJ et leurs liens avant d'aller dans le trou et découvrir ^^ Genre : ils parlent vite fait le soir avant d'aller se coucher, et le lendemain on commence les festivités 8D Ce qui serait bien aussi, vers la fin, c'est qu'on puisse faire apparaître nos personnages et qu'ils en entendent parler, peu importe ce qu'on fera/trouvera ^^]


Lae s’installa. Elle venait de finir de monter sa tente. Les Terres d’Émeraude n’étaient pas connues pour être particulièrement dangereuses. La nature y veillait. Elle n’était pourtant pas rassurée. Demain, ils devraient tous descendre dans le fameux trou, celui qui se trouvait à une bonne centaine de mètres de leur campement. Ils avaient préféré ne pas dormir trop près. Si leurs recherches avaient enfin donné quelque chose, il ne restait pas moins qu’ils n’avaient aucune idée de ce qu’ils pourraient trouver après le passage. Lorsqu’ils l’avaient découvert, ils en avaient immédiatement référé à leurs supérieurs hiérarchiques. La Souveraineté avait connu des changements drastiques dernièrement. Sephirot n’était plus Roi et personne ne connaissait encore le nom qui avait été choisi pour le remplacer. De ce que Lae savait, il y avait eu beaucoup de débats à ce propos. Le mythe de Delta s’était effondré et, avec lui, beaucoup d’interrogations étaient nées. Eux n’étaient pas des politiciens. Ils étaient des soldats, des chercheurs et des aventuriers. Leur but était simplement d’en apprendre davantage sur ce qu’ils trouveraient en bas. Lae était une femme qui maniait bien mieux la magie que ses facultés corporelles. Elle avait un esprit affuté et était vive. La précision dont elle faisait généralement preuve lui avait valu le respect de ses pairs. Ses réflexions avaient le mérite d’être excellentes et elle savait faire des choix importants, même sous la pression.

« Tu ne devrais pas boire autant. » dit-elle, en direction de Rësh. L’homme, lui, était tout l’inverse. Il pensait aussi, sinon il ne serait pas présent ce soir, mais préférait agir. C’était un combattant entraîné. S’il avait un faible pour la boisson, il semblait qu’il était plus compétent ivre que sobre. Il possédait six bras invisibles d’environ un mètre cinquante chacun. Lae, elle, n’en possédait que deux. « Lae, laisse-moi tranquille. Après une bonne nuit de sommeil, crois-moi, j’aurai décuvé. De toute façon, ce n’est pas une ou deux pintes qui vont me coucher. » « Sois sérieux un peu. On ne sait pas ce qui nous attend demain. » « Raison de plus. Si je meurs, je veux mourir heureux. » Il se mit à rire, visiblement fier de sa phrase. « Ce que tu peux être puéril. » murmura-t-elle, en remettant l’une de ses mèches blondes derrière son oreille. À force de travailler ensemble, ils avaient tous appris à se connaître. Ils se tutoyaient et s’étaient déjà livrés quelques secrets. Lae était veuve. C’était assez récent. Depuis l’événement, elle s’était plongée dans le travail sans chercher à socialiser avec autrui plus que ça. Le deuil l’avait faite s’éloigner de son entourage. Elle était, pour ainsi dire, seule aujourd’hui. Rësh, lui, n’avait jamais cherché à fonder une famille. Il préférait être seul car la liberté était importante à ses yeux. Il ne voulait pas se lier plus que nécessaire. Dans tous les cas, la voie qu’il avait choisie était dangereuse. Il n’avait pas envie de laisser des gens derrière lui s’il venait à lui arriver malheur.

501 mots
[Q] - Les prémices du Monde Invisible | Miles et Latone Iknu[Q] - Les prémices du Monde Invisible | Miles et Latone Nqgt
Lae - Rësh

Revenir en haut Aller en bas
Miles Köerta
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 1157
◈ YinYanisé(e) le : 20/09/2014
◈ Activité : Traqueur [Corvus Æris] | Marcheur
Miles Köerta
Jeu 24 Déc 2020, 04:59



Journal de bord de Käsma Vikea.
Expédition n°27. Jour I.
Terres d’Émeraude.


Rapidement, je soulevais mon menton vers le ciel afin d’évaluer la pénombre qui s’étendait au-dessus de nos têtes, inscrivant aussitôt la date et l’heure approximative sur la page vierge de mon carnet. Nous étions enfin arrivés à destination, plantant les piquets de nos tentes au cœur de la célèbre plaine verdoyante des Terres d’Émeraude. Dans les environs, des roses au parfum délicat et rassurant embaumaient l’air ambiant tandis que le son des criquets commençait doucement à résonner tout autour du campement. Les premières heures, nous les avions consacrées à nous installer et à observer, de l’extérieur, la curiosité qui était la raison de notre venue jusqu’en ces terres. Sombre et large d’une dizaine de mètres de diamètre, le trou était une véritable singularité au milieu du plateau herbeux, détonant par les ténèbres qu’elle renvoyait, mais surtout, du fait de sa particularité à n’être vu que par des yeux spéciaux, avertis : les yeux des Orishas. Sautant une nouvelle ligne, je repris la rédaction de mon entête :

Coordonnées de l’ouverture du passage vers le Monde Invisible :
48,87° latitude nord
2,35° longitude est


À défaut de lui trouver un nom plus original, l’appellation « Monde Invisible » restait la plus familière et juste quant à ce tout nouvel univers qui s’ouvrait devant nous. Invisible, parce qu’il ne pouvait être aperçu par quiconque à l’exception des Enfants du Troisième Œil ; un Monde, parce qu’il s’agissait d’un phénomène bien plus étendu que les confins, seuls, du Désert de Mow, le premier territoire sur lequel nous avions pu enregistrer le phénomène étranger. Depuis ces premières manifestations, les témoignages de la population orisha n’avaient fait que se multiplier. Malgré la récente crise entourant le culte de Delta et son effondrement simultané, ainsi que le retrait au trône de Sephiroth Erushaära, le gouvernement avait exprimé son désir de continuer à poursuivre cet inconnu afin d’en connaître davantage sur sa véritable nature. Qu’étaient réellement les créatures que le peuple des anciens Libérés pouvaient voir à travers les voiles du monde commun? Qu’était cet univers qu’eux seuls semblaient éveiller et attirer?

Le camp est à une centaine de mètres de l’ouverture menant vers le Monde Invisible. Toutes les précautions ont été prises afin d’éviter les mauvaises surprises et/ou d’attirer une attention indésirée.

Discrètement, mon œil se tourna jusqu’au fameux trou qui se trouvait dans la plaine, mes dons d’Orisha me permettant de voir bien plus loin que l’œil humain. Le néant semblait envahir le passage et le silence était l’unique réponse que nous avions pu recevoir lorsque nous nous étions risqués, les premiers instants, à nous approcher et à examiner le passage. Encore maintenant, tout était tranquille et nous profitions de ces prochaines heures pour prendre le temps de nous reposer et de discuter. Nous ne savions pas trop ce qui nous attendrait une fois à l’intérieur de ce trou, mais nous nous étions préparés en conséquence.

Température d’environ 20°C. Ciel dégagé, premier quartier de Lune. Aucune précipitation prévue pour la nuit…

J’exhalais un soupir, pivotant finalement sur mon assise pour considérer deux de mes compagnons de voyage. Lae et Rësh se prenaient encore le chou. D’un geste posé, je refermais mon carnet, glissant ce dernier et mon crayon dans l’ouverture de ma besace avant de les rejoindre. À proximité, un feu de camp avait été allumé et quelques morceaux de viande y grillaient, dans l’attente qu'un ventre affamé les dévorât.

« Tu me files une bière, Rësh? »

J’observais le blond tout en lui adressant un sourire, attrapant la boisson qu’il me lança depuis sa position.

« Allez, détendez-vous, tous les deux. On ne sait peut-être pas de quoi sera fait demain, mais pour l’instant, profitons! Je sentis l'œil de Lae sur mes épaules. Avec modération », crus-je bon de rajouter.

J’allais immédiatement cueillir un morceau de viande avant de le mâcher entre mes dents.

« Quelqu’un à une bonne histoire d’horreur à nous partager? Qu’on s’amuse un peu. »

Faussement terrible, un rictus s’était esquissé sur le pan de mes lèvres tandis que mes mains se frottaient entre elles. Mon regard, quant à lui, explorait les visages de mes coéquipiers, à la recherche d’un volontaire, que je désignais aussitôt du doigt.

« J'ai jamais eu la chance d'écouter une de tes histoires effrayantes. »

Il fallait dire qu'avec mes autres engagements auprès des Corvus Æris, je n'étais pas toujours disponible pour accompagner mes compatriotes dans leurs aventures.


751 mots | Post I

Je fais une petite fiche pour les infos de base et ses spécialités ♪
Crédit : Suspenders by N I K I T T Y S A N
Identité : Käsma Vikea
Sexe :
Âge apparent : Trente ans
Race : Orisha [Kehaä]
Sereëkim : Un seul bras invisible de deux mètres cinquante.
Métier : Spécialiste chez les Corvus Æris
Spécialité :
- Agilité : ■■■□□□□
- Force : ■■□□□□□
- Charisme : ■■□□□□□
- Intelligence : ■■□□□□□
- Magie : ■■□□□□□
Particularités : il a l’œil droit rouge et l’œil gauche vert. Son Troisième Œil est de couleur bleu foncé. La faune le fascine et il adore les histoires d’horreur.





[Q] - Les prémices du Monde Invisible | Miles et Latone Signat16
Merci Léto ♪:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34827-miles-koerta#679519
Latone
~ Orisha ~ Niveau I ~

~ Orisha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 2293
◈ YinYanisé(e) le : 24/05/2014
◈ Activité : Horticultrice
Latone
Lun 11 Jan 2021, 15:50




" Soyez-en remerciés. " D’un pas léger, l’Orisha revint au campement, une partie de sa toge – réhaussé par les besoins de l’expédition – lui caressant les guiboles.

Sans grande surprise, Demades assista à l’une de ces nombreuses querelles dont les deux aventuriers avaient le secret. D’habitude, le vieil homme s’empêtrait dans des sermonnages dignes d’un père abusif ; ne parvenant pas à se faire à ces discutes incessantes. Cette fois, le jeune Käsma prit la peine de s’interposer. Il était souriant, sûrement l’unique source de gaieté au sein du groupe. Il était encore trop jeune pour comprendre les affres de la vie. Peut-être bien que cette mission lui ouvrira enfin les yeux, ou les clôra à jamais. Quoi qu’il en soit, Demades se contenta de se rassoir en silence, revenu de sa balade introspective, la concluant par une offrande de son temps aux Ætheri-Protecteurs.

Ancien éclaireur, le dénommé Demades Anarix fut gravé dans l’histoire du Sölst (Armée). Un nom de guerrier comme un autre, à l’exception près qu’il n’y resta pas éternellement. Ses capacités d’analyse et d’anticipation seraient encore bien utiles pour les Orishas. Pourtant, ses derniers faits d’arme furent passés sous silence. Tout ce que l’on savait, c’était son départ pour un pèlerinage dans les hauteurs vertigineuses de l’Edelweiss enneigé. Il aurait passé des années dans la Marche avant de revenir à Mégido pour officier en tant que prêtre des nouveaux Dieux. Une longue et pénible rédemption, selon ses mots. Après tout, sa carrière militaire serait bardée de sales rumeurs. Il ne s’était point confié en détails à ses collègues du moment, mais ces derniers ne cherchaient pas non plus à paraître indiscrets. Ce fait ne pouvait être qu’expliqué par son âge avancé, étant le senior du groupe. Le plus expérimenté ? Cela dépendait des domaines. Le plus sage ? Pas forcément, sinon cette brigade se suffirait à lui seul.


D’un œil inquisiteur, le vieillard fixa le jeune homme avare de sensations fortes. Tout comme on ne pouvait balayer d’une main les discussions houleuses de Lae et Rësh, on ne pouvait pas passer à côté de l’amour de l’horreur de Käsma. Quant à Demades, il suffisait de l’écouter pour comprendre son fétiche.

" L’effroi, tu en ressentiras bien assez lorsque nous plongerons dans le Monde Invisible. Il ne sera pas question d’horreurs macabres, ni de péchés inexcusables. Dans le Voile Blanc, même parmi les meutes locales, j’ai eu affaire au sadisme inimaginable des natifs. Les Marcheurs passaient leurs temps à se confronter à ces épouvantes, à les désamorcer avec un sang froid effarant. Connais-tu cette histoire de la Brute aux Côtes ? Une grotte camouflée par les affres de Faugmi, renfermant l’œuvre d’un sauvage kidnappeur. Il gardait ses victimes à la vue de tous, leurs entrailles éparpillées à leurs pieds, leur poitrine éventrée dans l’unique but d’en récolter leur cage thoracique. Afin de fabriquer… Il se pencha en avant, au-dessus du feu. Une table basse. Un silence. Un meuble des plus communs avec la charpente d’être à son égal. À cette vue, rien qu’en pénétrant sur son sanctuaire, j’en ai vomi mes tripes. Je me vidais tellement que j’ai bien cru lui faire offrande de mon thorax. Des histoires "effrayantes" de cette trempe, je peux t’en raconter des dizaines, jeune homme. Mais demain… Il se redressa. Demain, nous n’affrontons pas l’Homme. Non, ce sera la Peur. La Peur pure de l’Inconnu et de l’Inviolable. "

Difficile de lui retirer ses envolés lyriques, après tout on ne repartait pas de Ciel-Ouvert sans avoir entretenu quelques improvisations mélodieuses.

" C’est pourquoi, mes compagnons, je vous prie de… prier. Rater sur la subtilité. Prions nos Ætheri. Ils font tout autant partis de nos forces, de nos armes, de notre magie. D’un geste caractéristique, il leva son index et colla les phalanges médianes sur son Troisième Œil. En fermant les yeux, il scanda ses modestes requêtes. Zénithaär et Kimahri : que leur omnipotence nous tisse la voie à emprunter, que leur omniprésence nous guide à travers la brume du danger, que leur omniscience nous abreuve d’une sagesse nouvelle. "


712 mots ~
Je pique ton entête sans honte ♪



By Jil ♪
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34266-latone#672534
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] - Les prémices du Monde Invisible | Miles et Latone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Q] - Les Crocs du Voile Blanc | Conte de Latone & Miles
» [Q.] Les Prémices de la Marque
» [Q] Prémices apocalyptiques
» [A] Les prémices du commencement
» [Q] - Les prémices de ta Chute | Solo
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-