-41%
Le deal à ne pas rater :
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
99.99 € 169.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Lun 02 Nov 2020, 13:50



Les bonnes recettes de grand-mère



Bellada chantonnait distraitement tout en cuisinant. Il s’agissait d’une mélodie entrainante et gaie, bien que les paroles en apparence anodines dépeignent les horreurs de la guerre et du Chaos. C’était une chanson qu’elle avait appris durant son enfance : de celles que l’on entonne en allant au travail au petit matin, pour se réveiller totalement malgré l’heure peu avancée. Celles qui permettent de galvaniser les muscles, réchauffer les cœurs capricieux des plus jeunes et leur permettait de faire passer le labeur avec moins de difficulté. Ce genre de chant qui se grave indélébilement dans la mémoire, qui s’y ancre pour des décennies avant de se faire transmettre à la génération suivante. La magicienne avait effectivement continué de la chanter devant ses enfants, qui l’avaient assimilé à leur tour jusqu’à la connaître par cœur et l’entonner en chœur avec leur mère. De nombreux souvenirs d’enfance et de jeunesse s’étaient imbriqués à la chansonnette : dès qu’il était invoqué, ce simple air de musique parvenait à mettre la vieille dame d’excellente humeur, comme capable de chasser les nuages et le mauvais temps.

Sans s’arrêter de chantonner, la magicienne virevoltait d’un côté à l’autre de sa cuisine. Sur le feu mijotait une première mixture à base d’eau, de miel, de sucre et de cannelle qu’elle avait usé pour imbiber des morceaux de pain rassis et secs, qu’elle faisait ensuite frire sur sa poêle. Maintenant que les fins de baguettes avaient toutes été cuisinées, elle s’apprêtait à y verser des vermicelles : les pattes cuiraient dans ce bouillon et, en refroidissant, formeraient un gâteau gélatineux. Les effluves sucrées embaumaient le rez-de-chaussée de la petite chaumière, attirant quelques gourmands qui espéraient pouvoir chaparder un morceau de pain-perdu en avance : ceux-là étaient aussitôt renvoyés dans le salon ou dans leur chambre, à l’étage, à l’aide de quelques mises en garde dissuasives : « Si vous poser ne serait-ce que les yeux dessus, vous n’y toucherez ni au dessert, ni au goûter ! » Ni une ni deux, on entendait alors les voraces faire demi-tour et remettre à plus tard leur grignotage.

« Mmh, vu l’heure, je ferais mieux de commencer à préparer le déjeuner… » déclara la cuisinière. Elle se dirigea vers le placard – toujours en chantonnant – et inspecta son contenu. Plusieurs paniers de légumes y étaient déposés, ainsi que quelques sacs de céréales. « Mmh… Un tian fera l’affaire. » décida-t-elle finalement. Elle s’empara de quelques aliments qu’elle déposa sur le plan de travail puis entrepris de laver les légumes dans la bassine d’eau qu’elle avait rempli le matin. Elle frotta la terre, se débarrassa des feuilles et des petits habitants, puis les déposa sur un torchon propre. Elle s’empara d’un couteau puis entrepris de leur ôter la peau. Ses gestes étaient souples et précis. Ils étaient guidés par l’assurance de ceux qui ont répétés cette action trop de fois dans leur vie – Bellada ne se concentrait même plus dessus, elle relisait distraitement la gazette qu’elle avait disposé sur ses genoux pour récupérer les épluchures – l’article qu’elle avait choisi abordait le spectacle ayant eu lieu sur Lagherta, la nouvelle terre des mages noirs.

Quelques minutes plus tard, des coups furent donnés à la porte. La grand-mère releva la tête, surprise : elle n’attendait personne ce jour-là. « J’arrive ! » dit-elle néanmoins en reposant son attirail sur la table à manger. Elle s’essuya les mains dans son tablier – celui-ci était vert, avec un motif de poule et d’œuf au niveau du poitrail – tout en allant ouvrir. « Bonjour ! » salua l’hôte de maison, fronçant les sourcils pour essayer de diminuer l’impact de l’éblouissement soudain. « Puis-je vous aider ? Vous êtes-vous perdue ? » s’inquiéta-t-elle.
611 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Dim 08 Nov 2020, 21:53

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
Kitoe avait mené une enquête et effectué un long et fastidieux périple avant d’arriver à ses fins. La simple recherche du nom et du lieu de résidence aurait pu donner lieu à une quête entière, mais le fait est que ni Kitoe, ni son auteure n’avait envie de s’attarder sur les détails du processus. Ainsi, la Démone avait retrouvé celle qui l’intéressait en suivant plusieurs étapes.

La première était le souvenir. En effet, il lui avait fallu du temps pour se rappeler de cette personne. Plusieurs mois. Se dire qu’elle l’avait oubliée dans les destinataires privilégiés de sa livraison massive de gâteaux, quelques semaines plus tôt, lui fendait le cœur et elle s’en voulait terriblement. D’un autre côté, il fallait dire que mis à part son âge – vieux – elle ne connaissait absolument rien de cette bonne femme. Un élément regrettable, car elles avaient, lors de leur courte rencontre, pu échanger sur leur attrait pour la cuisine, se proposant de passer du bon temps au fourneau ensemble, lorsque l’occasion se présenterait. Pour la Démone, l’occasion étant quasi-continuelle, la décision d’enfin retrouver la grand-mère avait été prise dans la minute où ça lui était revenu.

-Je croyais que tu devais me former avant, avait rétorqué Ellie, toujours aussi blasée mais ne perdant jamais l’occasion de lancer une pique à son modèle.

Il était vrai, Kitoe avait annoncé à Kyra, lorsqu’elles s’étaient parlé à distance, qu’elle devait s’assurer que son Reflet devienne autonome et compétent avant qu’elle ne puisse se rendre n’importe où. Mais puisque la Démone ne voulait pas ré-oublier et que l’exaltation la tenait trop en haleine, elle lui avait promptement conseillé de fermer sa gueule.

La deuxième étape avait été la recherche. Sa réflexion sur la méthode lui avait demandé quelques jours. La révélation lui était venue alors qu’elle cuisinait. La vieille devait porter un titre, tout comme elle, depuis qu’elle était rentrée de leur aventure commune, non ? Pour la première fois, Kitoe s’était rendue à la bibliothèque pour trouver le Dictionnaire Universel des Titres Nobiliaires et Autres Renommées, écrit par Steff Anbernn, un célèbre historien au sourire niais, d’après la gravure imprimée sur la première page, et aux formules de phrases compliquées. C’était ainsi qu’elle avait trouvé les noms de chaque Elu des Portes.

La troisième étape avait été de trouver de quel Elu il s’agissait. Une vieille magicienne dont elle ne connaissait pas le nom. Fort heureusement, ce Steff Anbernn était si passionné qu’il avait généreusement noté quelques informations sur chacun des concernés. Bellada Ward. Direction : Haute-Terre. Ce fut le bled le mieux caché qu’elle eut jamais à visiter.

Kitoe frappa à la porte. C’était facilement la dixième maison qu’elle faisait dans le coin et le schéma répétitif du « bonjour, regard interloqué, euh non ce n’est pas ici, au revoir » commençait à lui taper sur le système. Quand bien même elle donnait le nom de Bellada, on lui donnait des indications vagues si ce n’était aucune. Elle supposait que son aura maléfique devait y être pour quelque chose. Ou alors la vieille n’habitait pas du tout ici. Ou alors elle était morte. Déprimée, la Vile décidait de mettre fin à ses théories, quand la voix chaleureuse d’une bonne femme l’interpela. Kitoe cligna des yeux plusieurs fois avant de s’intéresser à la concernée. Tout à coup, ceux-ci s’ouvrirent en grand tandis que sa bouche s’étirait progressivement en un sourire, à mi-chemin entre la victoire et l’émerveillement. C’était elle. Mamie Gâteau. Madame Sucre.

-Bonjour ! Non, absolument pas, vous êtes exactement la personne que je cherchais. On… Elle se gratta la tête, soudain un peu nerveuse et surtout émue. Elle ressemblait à une enfant. On s’est rencontré sur l’île d’Omi’Ake, vous savez, avec les portes et tout. Vous m’aviez donné du sucre et vous m’aviez proposé de venir cuisiner avec vous un jour, du coup… je suis là.

Elle se défit de sa lourde besace, qu’elle leva entre elle et la grand-mère.

-J’ai apporté du matériel.

Son sourire s’agrandit, dévoilant ses dents.


666 mots
C'EST UN SIGNE




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Jeu 12 Nov 2020, 08:47



Les bonnes recettes de grand-mère



« Oh… » laissa échapper Bellada en fronçant les sourcils. Elle pinça son menton entre son pouce et son indexe, réfléchissant aux paroles de la nouvelle venue. Omi’Ake. Cela remontait à longtemps, et elle n’y était restée que peu de temps : en voyant la dangerosité de la situation, elle avait préféré quitter l’île en utilisant la porte. Néanmoins, avant que tout cela ne commence, elle se rappela effectivement avoir discuté avec quelqu’un, à propos de son pot de sucre. Curieuse, elle observa la demoiselle qui se tenait devant elle. Un sourire se dessina sur son visage. « Oui c’est vrai, je me souviens maintenant. » conclut-elle.

« Oh, c’est très prévenant de votre part ! » s’exclama la grand-mère lorsque l’invitée surprise lui tendit sa besace. Elle s’en empara maladroitement : le contenu était plus lourd que ce qu’elle avait pensé. « Merci beaucoup. » La mage blanche entra dans sa maison et maintint la porte ouverte pour que la brune puisse la suivre à l’intérieur. « Venez, entrez. Vous tombez bien, j’étais justement en train de préparer le repas de ce midi. Un petit coup de main n’est jamais de trop. » Après avoir refermé la porte, la magicienne déposa le sac sur la table. Elle en regarderait le contenu plus tard mais d’abord, il convenait de s’occuper de son invitée. « Puis-je vous proposer quelque chose à boire ? De l’eau ? De la limonade ? Ou peut-être préférez-vous un jus de fruit ? J’ai quelques oranges qui traînent. » Une fois la réponse obtenue, la dame se hâta de lui apporter de quoi se désaltérer, se servant un verre d’eau pour elle-même. « Comment s’est passé votre voyage pour venir jusqu’ici ? Pas trop fatiguant j’espère ? Vous venez de loin ? Et comment m’avez-vous retrouvé ? En tout cas, je suis contente que vous veniez me rendre visite ! » Heureusement, elle venait un jour calme : il n’y avait ni ses copines du club de lecture, ni aucune activité extravagante. Si ça avait été le cas, elle aurait été beaucoup plus submergée de questions.

« Mmh, pardonnez-moi ma chère, je suis incapable de me souvenir de votre prénom… Vous savez, avec l’âge, j’ai tendance à tout oublier. » C’était faux. Elle retenait avec précision les choses qui lui semblaient intéressantes pour ses potins. Malheureusement, elle ne parvenait pas à se remémorer l’identité de sa visiteuse. « Je suis Bellada. Quoi que, si vous m’avez retrouvé, vous le savez sûrement déjà. » réalisa-t-elle en riant.

« Bien alors, concernant cette cuisine. Oh j’ai honte, c’est le bazar ici. Je comptais préparer un tian de légume mais maintenant que vous êtes là, je ne sais pas si cette idée pourrait vous convenir. Avez-vous envie de manger quelque chose en particulier très chère ? »

445 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 13 Nov 2020, 22:31

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
Kitoe était heureuse. Non seulement la grand-mère se souvenait d’elle, mais en plus elle l’accueillait avec chaleur et enthousiasme. Cette seconde chose ne lui arrivait pas tous les jours. La Démone se demandait si cela était gage de sa grande ouverture d’esprit, de sa naïveté sans fin liée à une bonté excessive, ou de sa sénilité dû à son âge avancé qui ne lui permettait pas de voir la nature de l’être qui s’introduisait chez elle. Quelque part le résultat était le même : elle était la bienvenue ici et ça faisait chaud au cœur.

-Ohhh de la limonade, s’il-vous-plait madame.

Ses yeux pétillaient autant que la boisson qu’elle convoitait. Si heureuse et comblée par cet amour ancestral qu’elle n’avait jamais connu, elle redevenait une enfant. La raison pour laquelle la brune fondait si facilement face à tant de bienveillance était simplement qu’elle n’était venue avec aucune arrière-pensée – ou presque. Non, contrairement à ce que beaucoup doivent penser à ce moment de la rencontre, la lourde charge que contenait sa besace n’était pas une cuisse humaine. Sa venue consistait avant tout à de l’apprentissage. De plus, cette dame, c’était Madame Sucre : une crème que Kitoe n’était pas prête à pervertir.

Cela faisait une éternité qu’elle n’avait pas bu de limonade. Lorsque son verre atterrit sur la table, elle le porta à ses lèvres, humant l’odeur sucrée et acidulées alors que les bulles éclataient en éclaboussant son visage de microscopiques gouttelettes. La question de Bellada lui arracha un rictus.

-C’était l’Enfer. C’est super paumé chez vous.

Ce qui était vrai, en plus d’être amusant, puisqu’elle en venait justement, de l’Enfer.

-Je vous ai retrouvée grâce à un bouquin qui recensait les Elus des portes. Ça aussi c’était l’Enfer.

Ce qui était drôle, car elle avait lu ledit livre en Enfer.

-Mais maintenant que je suis là, tout va pour le mieux, c’est le plus important. Sinon, moi c’est Kitoe. Et vous vous êtes Bellada Ward. Je l’ai lu dans le livre.

Elle écoutait la Magicienne avec une grande attention. Les sages paroles d’une cuisinière endurcie étaient toujours les bienvenues, quelles que fussent les différends entre leurs races. Il y avait des priorités dans la vie.

-Un tian ? Je crois que mes amis en faisaient quand j’étais à Avalon. Moi, je cuisine plutôt des gâteaux et de la viande. Je ne suis pas très douée avec les légumes tous seuls. C’était faux. Elle se débrouillait aussi bien avec les légumes qu’avec les fruits, qu’elle utilisait pour ses tartes ou ses confitures. Cependant, avec sa maturité frôlant les pâquerettes et son environnement qui s’était détérioré tout au cours de sa vie, elle avait fini par ne quasiment plus consommer de ces aliments qui terrifiaient les enfants. Mais pourquoi pas, je veux bien apprendre !

Si ça avait été sa recette, elle aurait rajouté de la viande hachée et un maximum de fromage pour en faire un super gratin. Mais aujourd’hui, elle avait décidé d’être tout aussi ouverte d’esprit, ou naïve, ou sénile que Bellada. Tout en buvant sa délicieuse limonade, la brune tira sa besace jusqu’à elle. Elle plongea sa main à l’intérieur pour en ressortir, non pas une cuisse humaine – arrêtez d’y croire, vraiment – les différents outils qu’elle avait jugé nécessaire d’apporter, en prévention : un couteau parfaitement aiguisé, une machette du même acabit, un moule à tarte, un moule à gâteau, un peu d’argent, un saucisson non-humain qu’elle avait entamé sur le chemin, des pommes et des épices de l’Enfer.

-Hm. J’ai apporté tout ça.

Peu inspirée par sa propre contribution, elle fit une moue et reposa son verre vide.

-Du coup qu’est-ce qu’il faut faire pour le tian ? C’est difficile ? Et ça vous dirait de faire un gâteau ensuite ?


624 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Ven 13 Nov 2020, 23:26



Les bonnes recettes de grand-mère



« Oh, c’est tout un arsenal que vous nous avez amené là. » commenta la cuisinière, impressionnée devant la performance de la jeune femme. Ca avait dû être lourd, tout ça. Bellada espéra que la voyageuse avait trouvé une charrette dans laquelle monter ou quelqu’un de suffisamment généreux pour lui venir en aide. « J’espère que vous n’avez pas mal au dos. Si c’est le cas, nous avons des coussins aux noyaux de cerise. Nous en faisons tous les ans avec mes petits-enfants. Eux, ils mangent les fruits, moi je fais les coussins. Ça fait de très bonnes bouillottes. Parfait pour les douleurs. »

Bellada remonta les manches de sa robe en coton – il s’agissait d’une petite robe bleue, toute simple et délavée par le temps, avec un laçage dans le dos et un jupon moins encombrant que d’habitude. « Alors pour le tian, il faut commencer par… » La mage blanche s’était dirigée vers un meuble de la cuisine : sur le côté étaient suspendus plusieurs tabliers. Elle s’en empara d’un puis retourna auprès de son invitée. Elle le lui passa autour du cou puis passa dans son dos pour le lui nouer. « …mettre un tablier pour ne pas se tacher. Ensuite, nous allons utiliser ce bon couteau que tu nous as amené avec toi. Il faut trancher tous ces légumes en fines tranches. » Les deux cuisinières se mirent au travail. La plus âgée glissait des coups d’œil pour vérifier l’avancement de sa disciple tout en maintenant la conversation d’un air curieux. « Vous comptez rester dans les alentours longtemps ? J’imagine que vous avez fait une longue route pour nous rejoindre. Vous ne pourrez pas repartir ce soir. Si vous voulez, je peux vous conseiller quelques auberges dans les alentours ? » proposa la magicienne. « Bien sûr, si vous n’en avez pas les moyens, je peux vous trouver un petit coin ici… ce ne sera pas grand-chose. Il faudra se débrouiller entre le salon et la chambre des enfants. Et puis, il y a les chats, qui viendront probablement jouer avec vos pieds ou vous saluer d’un coup de moustache… Oui, vous serez sans doute plus à l’aise à l’auberge. Il y en a une pas très loin, dans le village. Autrement, il y a Vervallée. Êtes-vous déjà venu dans les parages ? Si ce n’est pas le cas, ce sera l’occasion de visiter ! C’est un endroit vraiment adorable ! Un vrai petit coin de paradis. Si vous voulez, je vous ferai faire un petit tour. Croyez-moi c’est charmant ! Une fois que vous aurez vu à quoi l’endroit ressemble, vous ne voudrez plus en partir ! » la grand-mère ria de bon cœur.

« Vous vouliez faire un gâteau pour le dessert. Avez-vous une envie ? Vous avez amené des pommes. Désirez-vous en faire une tarte ? » proposa la mamie aux cheveux gris. « Notre recette familiale est presque aussi savoureuse que les galettes des neiges ! » plaisanta Bellada. « Mais si vous avez envie, nous pouvons faire autre chose… Une tarte à la citrouille, un fondant au chocolat, ou bien des petits sablés ? » Telle un livre de recette enchanté, madame Ward récitait tout ce qui lui passait par la tête.

520 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 14 Nov 2020, 20:18

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
Kitoe baissa les yeux vers le tablier. Elle ne sut trop quoi penser des motifs imprimés sur le tissu. Elle entendait Lia commenter que c’était chouette. Des nœuds papillon roses et des cœurs rouges sur un fond rose pâle, cela rendait l’enfant presque jalouse de ne pas pouvoir en profiter. Une fois prête, la brune acquiesça aux consignes. Couper des trucs, ça, elle savait faire ! Maintenant qu’elle était capable de décortiquer des carcasses entières, ce n’était pas la force et la technique qui manquait. S’emparant d’une aubergine, elle se mit à la couper en tranches comme l’avait prescrit Bellada.

-Fin comme ça, c’est bon ?

Après avoir écouté sa réponse, elle coupa tout le légume avant de passer aux courgettes. Avec l’habitude et aucun os ni aucun ligament pour bloquer le chemin de sa lame, l’activité relevait du jeu d’enfant. Elle allait vite. Il n’y avait même pas besoin de veiller à ne pas perforer les boyaux, puisqu’il n’y en avait tout simplement pas. Peut-être était-ce aussi pour ça qu’elle ne mangeait pas beaucoup de légumes : c’était franchement surcoté.

-Hm, je ne sais pas, je n’y ai pas vraiment réfléchi.

Elle n’avait planifié que cette rencontre, mais maintenant que la Magicienne posait la question, Kitoe réalisait que c’était aussi l’occasion de se ravitailler en gibier. Ainsi, elle pourrait directement remettre en pratique les conseils qu’elle recevrait ici. Un sourire en coin apparut sur son visage.

-Vervallée ? Je n’y suis jamais allée, mais c’est une bonne idée. J’y ferai un tour avant de rentrer.

Trouver sa viande dans un lieu « adorable » l’excitait encore plus. Kitoe ne se rendait pas compte de la taille du lieu qu’elle voulait violer en lui arrachant une ou deux âmes, mais à défaut d’avoir le culot de s’attaquer à la cité, elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur les hameaux périphériques. Tant qu’elle pouvait tacher de sang l’atmosphère immaculée de paix qui régnait là-bas, elle serait contente.

-Vous avez des chats ? Relança-t-elle avec enthousiasme. J’en avais une quand j’étais petite. Elle était blanche et elle s’appelait Toki. Enfin, elle s’appelle toujours, elle est encore en vie.

La vieille dame parlait énormément, mais cela ne la dérangeait pas, au contraire. Cela la rendait adorable, à tel point que la Vile n’avait même pas envie de faire des blagues douteuses. Kitoe n’aurait jamais pensé fondre face à autant de bienveillance et de simplicité en arrivant ici. Sa présence était apaisante. Du moins, elle le fut jusqu’à l’ultimatum. Kitoe contempla les pommes qu’elle avait ramené avec les yeux brillants d’un chien battu. Tarte aux pommes, crumble, marbré, muffin, cookies, clafouti, tourte, crêpes, meringues, baba au rhum… pourquoi lui demandait-elle de faire un choix ? Se mordant la lèvre inférieure comme si de ce choix dépendait toute sa vie, Kitoe se tourna doucement vers la cuisinière. Si elle avait eu les oreilles de ce même chien battu, elles auraient été toutes baissées et flapies à cause du déchirement terrible qui la secouait intérieurement.

-Moi j’étais partie pour votre super tarte aux pommes, mais... vous avez proposé tellement de choses que je ne sais pas quoi choisir… Je suis une Gourmande, vous savez ? Sa voix devînt un peu plus aiguë et enfantine. On peut tout faire ? J’ai de l’argent, je peux acheter tous les ingrédients !

A nouveau, Kitoe se mordit la lèvre pour faire taire Lia. La gamine luttait contre elle, usant de tous les stratagèmes pour prendre le contrôle de leur corps. Elle rêvait de rajouter « S’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait s’te-plait ! » tout en sautillant autour de la grand-mère pour la faire céder. Mais non, il ne fallait pas. Une de ses mains prenait appui sur le plan de travail, ses doigts accrochés au rebord de celui-ci, comme si c’était son seul moyen pour ne pas perdre ses moyens. Elle prit une profonde inspiration, chassant la personnalité de la petite pour de bon. A nouveau, elle sourit. Elle ne voulait pas inquiéter inutilement son hôte.

-Et voilà, j’ai tout découpé !

D’un geste de la main, elle présenta les rondelles de légumes disposés sur sa planche.


694 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Mar 17 Nov 2020, 17:16



Les bonnes recettes de grand-mère



« Toki ? C’est un nom adorable. » avait commenté la vieille dame avec un sourire. « J’ai plein de chats, oui. Ce qui explique tous les poils, haha. Lavande est toute blanche également. » informa-t-elle pour faire écho aux informations de sa camarade. « Ils sont beaucoup à avoir du blanc dans leur pelage ceci dit. Vous les verrez sans doute dans la journée. Ils sont plutôt curieux, mis à part Pâquerette. Elle, c’est une vraie peureuse. Elle passe son temps à se cacher sous des armoires. Surtout lorsqu’il y a mes petits-enfants. Eux aussi, vous les verrez sans doute. Pour l’instant, ils jouent dans le jardin et dans leur chambre. Je n’ai que les plus jeunes avec moi pour cette fin de semaine. » Les autres étaient restés aux côtés de leurs parents ou continuaient d'étudier aux Palais de Coleya.

« Oh ! » Bellada esquissa un sourire. La réaction de la brune lui rappela quelque peu celle que pouvait avoir ses petits-enfants. A force de donner trop de choix, il devenait difficile d’arrêter sa décision. « Oh ne vous en faites pas. Pour ce qui est des pommes, il n’y aura pas besoin d’argent. J’ai un généreux pommier dans l’arrière-cour. Nous pourrons aller en ramasser un peu plus si besoin… » Pour ce qui était du reste néanmoins, il faudrait effectivement aller faire un tour au marché. « Nous n’avons qu’à commencer par la tarte et un crumble pour aujourd’hui. Nous réfléchirons pour le reste ensuite. » proposa-t-elle comme compromis.

« Oh, parfait ! » félicita la grand-mère une fois que Kitoe lui eut présenté son travail achevé. Elle s’essuya les mains dans un torchon qu’elle avait posé sur son épaule, puis alla chercher le matériel nécessaire à la suite des opérations. Une fois de retour sur la table, elle tapissa le fond de son plat de grains de riz, qu’elle aspergea d’un fond de bouillon de légumes. « Maintenant, il faut disposer les tranches. » expliqua la vieille dame. « On peut colorer comme on le souhaite, avec les tomates et les courgettes. Mes petits-enfants adorent lorsque je dessine quelque chose dedans. Quelle forme voulez-vous faire ? » Avec elle, tout était une occasion pour laisser s'exprimer son artiste intérieur. Elle commença à disposer les légumes sur le lit blanc tout en écoutant la réponse de la brune.

« Et que faites-vous dans la vie, Kitoe ? » demanda la magicienne. « Avez-vous terminé vos études ? Dans quoi vous êtes-vous spécialisé ? » Avec l'habileté dont elle faisait preuve, Bellada n'aurait pas été surprise d'entendre que la concernée s'apprêtait à devenir une grande cuisinière. Si tel était le cas, elle pourrait lui parler de son petit fils Aleran.

520 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Mer 18 Nov 2020, 22:57

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
Oui, adorable, c’était le mot. Toki avait bien changé depuis. On pouvait dire que la seule chose qu’elle avait gardé du chat, c’était son instinct de chasseuse.

-C’est trop bien d’avoir plein de chats.

Kitoe ne faisait pas partie de cette confrérie qui vénérait lesdits félins par-dessus tout comme s’il s’agissait d’incarnations divines suprêmes. Elle n’était pas de ceux capables de s’occuper d’autant de bêtes. S’occuper de soi-même et de son double était déjà tout un programme. Néanmoins, elle aimait bien ces animaux qui regardaient leur maitre dans les yeux lorsqu’ils faisaient doucement glisser un vase vers le rebord de la table, et, inexorablement, le vide. C’était tout doux et pas aussi chiant qu’un clebs.

-Oh, vous avez beaucoup de petits-enfants ?

Ça, par contre, elle aimait un peu moins. Elle avait aimé. Ange, elle avait projeté d’en avoir quatre le plus tôt possible. Déchue, cette envie de procréer lui était un peu passée, préférant simplement fréquenter ceux des autres. Finalement, en Enfer, elle n’en avait plus beaucoup croisé, et si ça avait été le cas, eh bien… c’était des enfants de démons. Infernaux. Franchement, qui voulait de ça ? En tous les cas, en admettant que ceux de la grand-mère seraient bien plus approchables que leurs vils homologues, elle avait du mal avec l’idée de trop partager le résultat de ce moment privilégié avec Bellada – pas qu’elle n’aimait pas partager, c’était son métier, mais elle aimait manger en quantité. Evidemment, elle aurait dû s’en douter. A arriver à l’improviste, bien sûr qu’il y avait des imprévus.

-Hm…

Cette dame était géniale. Non seulement, le plat à moitié fait lui donnait l’eau à la bouche, mais en plus… faire des dessins avec la nourriture c’était… fou. Voilà une idée formidable et trop régulièrement oubliée par la majorité des ménages. Elle se souvenait, à Avalon, avoir fait moult visages de bonhomme à l’aide de purée, de brocolis et de saucisses. Une chose dont elle avait été privée à la Citadelle, si bien que le concept l’avait transcendée une fois arrivée à la capitale déchue.

-On pourrait faire… un chat ?

Pour l’originalité, on repassera. Pour ce qu’on attendait de la part de la Vile, on ne ferait aucun commentaire tant on était déçu par la réponse. Elle-même le savait, que c’était un choix pourave. Mais elle n’avait rien trouvé de moins étrange. Elle aurait pu faire la tête de Neah, pour pouvoir la découper et la manger, mais… trop tard.

-Moi ? J’ai arrêté les études depuis… des lustres ! S’amusa la Démone. Je suis plus vieille que ce que vous pensez.

Elle ne savait pas quel âge elle avait exactement. Elle avait quitté la Citadelle jeune, vers l’âge de seize ans, si ce n’était un peu avant, et ses études n’avaient pas suivi. Son séjour à Avalon s’était composé de petits boulots, souvent des services à la personne, où quelques commandes dans des restaurants, puis dans des bars lorsqu’on avait découvert qu’elle grignotait dans les plats des clients. Si elle comptait bien, elle devait avoir un peu plus de trente ans à l’heure actuelle. Peut-être quarante. Ça n’était pas très important. Ses premiers pas en Enfer l’avaient suffisamment éprouvée pour qu’elle pensât à autre chose que ses anniversaires. De toute manière, si elle voulait des gâteaux avec des bougies ou des pièces montées, pourquoi devoir attendre un jour particulier ? Quelle idée. La vie servait à se faire plaisir.

-J’adore la cuisine. Je fais beaucoup de gâteaux. J’ai une boulangerie et une boucherie que je tiens avec des amies. Et je peux aussi créer des bonbons.

En guise de démonstration, elle attrapa une fourchette et la changea en sucette à la fraise.

-Mais j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Ceux qui ont goûté à mes produits n’ont pas toujours l’air satisfaits. Elle omettait qu’elle rajoutait souvent des ingrédients secrets et mal dosés. On ne gagne pas encore très bien, mais on fait tout ce qui est en notre pouvoir pour améliorer la qualité ! Heureusement, on a pas mal d’argent, sinon ça serait compliqué.

Avoir un arbuste créateur d’argent et revendre les organes qu’elles n’utilisaient pas à des négociants, c’était plutôt lucratif de par chez elle.

-Et vous vous faisiez quoi dans la vie ? Ou vous faites quoi ? Ah oui, et désolée pour votre fourchette, du coup… Je vous la repayerai si vous voulez.


727 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Dim 22 Nov 2020, 18:34



Les bonnes recettes de grand-mère


« Oui, je suppose que l'on peut nous considérer comme une famille nombreuse. » avait répondu Bellada à la question de Kitoe. « Mais ils ne sont pas tous là, comme je vous le disais. » Elle n'entra pas davantage dans les détails : l'invitée verrait d'elle-même les concernés lorsqu'ils passeraient à table. Où s'ils s'invitaient à l'improviste à ce cours de cuisine.

« Oh, vraiment ? » La magicienne glissa un regard en biais vers la silhouette de la seconde cuisinière. Elle avait effectivement l'air jeune - bien plus qu'elle, en tout cas. Cette remarque éveilla sa curiosité. Il s'agissait sans doute de l'une de ces personnes ayant obtenu l'éternité. Ou bien, peut-être que sa race lui accordait un vieillissement moins rapide que la normale ? « Je vous souhaite de pouvoir rester aussi jeune longtemps ! Ce n'est plus la même chose, lorsqu'on prend des vieux os ! » commenta la grand-mère en haussant les épaules et riant légèrement. Elle en savait quelque chose. La vieillesse avait entravé sa vigueur d'antan, même si elle restait remarquablement dynamique pour son âge avancé. Peut-être était-ce un effet secondaire de sa magie blanche, qui aurait mieux conservé son corps que pour la plupart des personnes de son âge ?

« Une boulangerie ? C'est fantastique ! » s'extasia la mage blanche. Elle garda volontairement sous silence la seconde activité de son invité. Son régime alimentaire excluait la viande, de façon générale. Il lui arrivait d'y goûter lorsque l'occasion se présentait mais elle-même ne cuisinait pas ces aliments : elle aurait donc été incapable d'être une cliente pour sa nouvelle camarade. « C'est bien, il faut continuer à s'accrocher ! C'est en ensorcelant qu'on devient bon mage ! » encouragea l'hôte tout en commençant à dessiner les moustaches du chat à l'aide de rondelles de patate. « Si vous avez besoin d'un retour sur vos plats, je serais ravie d'y goûter et de vous donner mes conseils. » proposa-t-elle spontanément avant de se reprendre. « Enfin, je me doute que vous devez déjà avoir beaucoup de collaborateurs beaucoup plus doués que moi pour vous faire des retours. Après tout, je ne suis qu'une simple amatrice. Je me contente de cuisiner pour ma famille. On ne fait plus saliver les clients avec les simples recettes de grand-mère de nos jours. » De nouveau, elle lâcha un rire de bon cœur. Du moment que ses petits-enfants continuaient à terminer leurs assiettes et à apprécier les moments partagés autour de ses plats, c'est tout ce qui comptait pour elle.

« J'étais libraire et bibliothécaire, autrefois. » répondit la retraitée. « Je passais mes journées derrière les étagères remplies de vieux grimoires poussiéreux... Je suppose que c'est un peu cliché, pour une magicienne, mais il s'agissait d'une véritable vocation. J'ai toujours aimé les livres. Et je continue à les aimer. » Elle possédait une collection impressionnante, dans sa bibliothèque personnelle. « Désormais, je vis une vie plus simple. Parfois, il m'arrive de garder les enfants du voisinage. Les gens d'ici travaillent très dur, les journées sont parfois longues et ils ne peuvent pas emmener les bambins partout avec eux. » Il lui arrivait également de travailler au Domaine des Digitales mais ce n'était pas arrivé depuis longtemps et, à vrai dire, elle considérait cela davantage comme des vacances que comme une corvée.

« Est ce que vous aimez lire ? Ou bien possédez-vous d'autres passe-temps, en plus de la cuisine ? »

590 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 28 Nov 2020, 22:19

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
-Vous en avez du courage. Les enfants c’est... Elle suspendit sa phrase. En fait, elle ne savait pas quel adjectif leur attribuer… du travail. Compléta-t-elle finalement.

Elle le savait, elle avait bien élevé le petit Achille pendant quelques jours. Ça n’avait pas été une mauvaise expérience. Cela ne l’avait pas empêchée d’en baver, dans les deux sens du terme. Ensuite, eh bien... C’était à Nefraïm de lui dire.

-Vous feriez ça pour moi ?

La proposition était si inouïe qu’elle en était presque émue. Trouver un goûteur qui soit à la fois volontaire et pas un habitant de l’Enfer, c’était comme tomber sur un Alfar ouvert d’esprit à Avalon : c’était rare et super cool. Kitoe avait besoin de cette diversité si elle voulait que ses plats plaisent au plus grand nombre.

-Oh si, avoir votre avis serait génial ! Ce ne sont pas les collaborateurs qu’il faut charmer, c’est les clients. En plus, puisque vous vous y connaissez en cuisine, vous sauriez me conseiller, j’en suis sûre ! Je vous enverrai des petits paniers si vous voulez. Et promis, je pourrai parler de vous en échange !

L’idée l’enthousiasma tant qu’elle se dandina sur place, les mains dans le dos, observant l’œuvre qui prenait progressivement forme dans le plat, alors que le riz disparaissait sous les rondelles de légume.

-Oh la la, et vous vous occupez des enfants des autres en plus ? Vous arrivez à tous les gérer ?

Ça devait être tellement fatigant qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle disait mener une vie « plus simple » qu’à trier des bouquins dans une grande bibliothèque silencieuse. Répéter « Sssshhhhhhhh » à tout bout de champ pour faire taire les bavards était-il si énergivore ?

-Non je ne lis pas beaucoup. Les livres m’ennuient un peu. Quant à ce qu’elle aimait hormis la cuisine… Euh… La torture ? Cela ne lui semblait pas approprié. Je rénove ma maison.

Sa réponse sonnait comme une question alors que ce n’était même pas un mensonge. Plusieurs mois déjà qu’elle s’affairait à la tâche. Le taudis dans lequel elle s’était réfugiée avait bien changé. Aujourd’hui, sa propriété ressemblait bel et bien à un habitat, et même, à une boutique. Malheureusement, la « Purge » avait fait des dégâts : vitres et vaisselle cassées, mobilier sens dessus-dessous, elle avait même retrouvé l’un de ses murs éventré. Un vrai bordel. Elle avait mis du temps à se motiver pour faire les réparations nécessaires. Si son échoppe avait de nouveau une ressemblance avec ce qu’elle était auparavant, les conditions de vie de la boulangère n’étaient pas encore terribles.

-C’était une vieille maison abandonnée quand je l’ai récupérée. Je remets tout à neuf pour pouvoir y vivre et faire une jolie boutique. Elle s’appelle le Goût de l’Idéal, même s’il n’est pas encore écrit sur la devanture. C’est pour ça que je veux apprendre, d’ailleurs, pour que mes produits soient idéals pour tout de monde. Elle accompagna ses paroles d’un geste des bras, qui, levés, tracèrent un arc-en-ciel imaginaire. Mais bref, oui cela me prend beaucoup de temps en ce moment et je me consacre pleinement à ça. Oh d’ailleurs – ça n’avait rien à voir – on peut mettre des épices que j’ai apportées dans le tian si vous voulez. Attention, c’est vraiment très piquant. Mais c’est bon.

Après avoir écouté sa réponse, elles passèrent bientôt le plat au four. Kitoe était plutôt impressionnée par la représentation de félin qu’avait fait la vieille dame.

-On fait la tarte aux pommes maintenant ? Demanda-t-elle alors qu’elle s’emparait déjà des pommes qu’elle avait apporté. Je peux commencer à éplucher. Vous pensez qu’il y en aura assez ? Est-ce qu’il y aura de la cannelle ? Et vous faites comment la pâte ? D’ailleurs, vous savez faire de la pâte feuilletée ?

Elle adorait la pâte feuilletée. Le simple fait d’imaginer cette pâte croustillante à la sortie du four lui donnait terriblement faim.


653 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Lun 30 Nov 2020, 10:46



Les bonnes recettes de grand-mère


« Ce sera avec plaisir ! » approuva la grand-mère avec un sourire. « Mais il n'est vraiment pas nécessaire de parler de moi. Faire ma gourmande en vous aidant sera amplement suffisant. » La magicienne proposait une aide précieuse : puisqu'elle organisait régulièrement des activités en tous genre, elle pourrait également partager les préparations de Kitoe avec ses camarades, qui pourraient lui faire des retours également. De la sorte, la pâtissière pourrait obtenir plusieurs avis constructifs et proposer un échantillon de clientèle plus large. Il était toujours avantageux d'avoir un réseau fourni comme celui de la vielle mage blanche.

« Le secret, c'est de bien les tenir occupés. Ne pas leur laisser le temps de s'ennuyer. Et puis, l'heure de la sieste aide beaucoup également. » répondit Bellada sur le ton des confidence, comme si elle révélait là l'un de ses plus grands secrets.

« Oh, les rénovations, c'est toujours excitant ! » Le couple Ward avaient rénové la chaumière dans laquelle ils vivaient désormais. La Valse créatrice avait été d'une grande aide, rendant les travaux bien plus aisés. Madame Ward se demandait souvent comment les autres peuples parvenaient à se débrouiller sans un magicien dans les parages. Il s'agissait là d'un don tout à fait pratique, qui pouvait s'utiliser dans de nombreuses situations. Peut-être devrait-elle proposer à son invité de lui donner un coup de main ? Non, ce serait compliqué : avec son âge, elle n'était pas certaine qu'il s'agisse d'une sage décision. Cependant, elle pourrait peut-être missionner l'un de ses enfants ou en parler à son entourage pour trouver une âme charitable disposée à venir en aide à la demoiselle ? Elle se renseignerait avant de lui en parler. « C'est un nom très aguicheur, j'adore ! » commenta la vieille dame en riant. « Et où avez-vous décidé de vous installer ? Est-ce loin d'ici ? » Après tout, elle ne lui avait toujours pas répondu sérieusement, plus tôt.

« Oh, bonne idée. Cependant, ça dépend des épices. Gilbel - c'est mon mari - n'aime pas trop lorsqu'il ne connait pas les saveurs. Quand aux enfants, il ne faut pas faire un plat trop piquant pour eux. Montrez-moi ce que vous avez apporté. » La cuisinière inspecta les épices, les renifla et les goûta après en avoir versé sur le bout de son doigt. Sa réaction ne se fit pas attendre : le rouge lui monta aux joues et ses sinus se débouchèrent ! « Oh oui, effectivement, c'est piquant. » Elle se ventila à l'aide de sa main libre. « Je pense qu'il sera plus simple de mettre de mes épices. Mais si vous préférez, on peut en mettre dans un coin pour vous ! » La magicienne s'exécuta puis plaça le plat dans le four de la cuisine.

« Oui, passons au dessert en attenant. » confirma la cuisinière. « Vous pouvez commencer à éplucher les pommes, effectivement. Il y aura de la cannelle, bien évidemment. » Il s'agissait de son ingrédient magique. La gourmande ajoutait toujours de cet ingrédient si l'opportunité se présentait. Ce n'était pas pour rien qu'elle arborait désormais cette odeur partout où elle allait - c'était presque devenu naturel, pour elle. « J'ai une recette de pâte feuilletée dans mon carnet. » confirma-t-elle en souriant devant l'enthousiasme de sa disciple. Elle feuilleta les pages du livre de recette jusqu'à tomber sur la bonne page puis commença à rassembler les bon ingrédients. « Êtes-vous allergiques aux amandes ? » demanda la mage.

« Mmh, dites-moi, avez-vous entendu parler de Neah Katzuta ? C'est un Ange très réputé, dans la région. J'ai entendu dire qu'il allait bientôt se marier à la Matasif Leenhardt. Je voudrais pouvoir leur faire un cadeau pour leurs épousailles mais je n'ai pas vraiment d'idée. J'ai l'habitude d'envoyer des baguettes magiques mais je ne suis pas certaine qu'un homme de sa trempe en ait véritablement besoin. Et son épouse n'en trouvera pas d'usage. Auriez-vous une idée ? Qu'est ce que vous offririez, vous ? »
681 mots


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Jeu 03 Déc 2020, 23:53

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
Kitoe afficha un sourire non dissimulé. Elle était plutôt fière que ce nom lui plaise. Elle l’avait choisi à la va-vite pourtant.

-Pour l’instant la boutique est chez moi, en Enfer.

Ça ne devait pas lui vendre beaucoup de rêve, mais elle n’avait pas vraiment envie d’inventer n’importe quoi.

-C’est plutôt pratique, car comme il y a plusieurs portes pour y accéder à travers le monde, c’est un peu comme si la boutique était un peu partout à la fois. Ajouta-t-elle pour se rattraper. Elle accompagnait son discours de quelques gestes des mains. Le jeu d’acteur était peut-être un peu enfantin, mais le cœur y était. Et puis je pense que ça permettrait de donner une meilleure vision de l’Enfer aux gens. C’est fatigant de vivre dans les préjugés, vous savez. Tout le monde raconte que c’est un endroit affreux et perverti et que notre roi sent mauvais. Bon, pour la dernière, il paraît que c’est vrai, mais le reste c’est exagéré. Moi, je veux juste gagner ma vie, faire de jolis gâteaux et que ça fasse plaisir à tout le monde. Et on dit que je suis une Vile Tentatrice ? Je trouve ça excessif. Pfff…

Elle s’était si bien emportée qu’elle était à deux doigts d’y croire totalement. Heureusement, Bellada l’extirpa vite de son humeur irritée lorsqu’elle découvrit son visage rougi par ses épices. Elle éclata de rire.

-D’accord ! C’est pas grave.

Après avoir nettoyé son couteau avec un peu d’eau et un torchon, elle entreprit d’éplucher les pommes. La Démone fredonnait en boucle un air joyeux qu’elle venait d’inventer.

-Oh ouiii de la cannelle !

La cannelle, c’était l’ingrédient des champions : l’épice magique plutôt simple, mais qui faisait passer pour un vrai cuistot. Et puis au-delà de ça, c’était juste trop bon.

-Je suis allergique à rien du tout ! Clama-t-elle fièrement.

Sauf à ce dont la grand-mère parla ensuite, ce qui eut aussitôt pour effet d’interrompre sa mélodie, qui restait sacrément en tête. Contractant la mâchoire, elle tenta de ne pas s’emporter dans une nouvelle tirade. Sa poigne sur son couteau se fit plus ferme. Neah. Encore lui. Et le pire, c’était que les gens l’appréciaient. Kitoe fit une moue.

-Neah Katzuta ne m’aime pas.

Et en retour, sa haine envers lui frôlait l’obsession, mais il était toujours plus aisé de se victimiser.

-Vous savez qu’il a tenté de me tuer sur l’île d’Omi’Ake la dernière fois ? Non seulement c’est méchant, mais en plus il n’a fait que convaincre des soldats que c’était moi l’ennemie. C’est lâche. J’ai failli perdre une jambe dans cette histoire.

Kitoe avait failli perdre une jambe à trois reprises dans sa vie. Les deux autres fois étaient de sa faute. En partie. Elle en gardait les cicatrices, mais celle laissée par l’Ange était de loin la plus visible, selon elle. Ce qui augmentait sa condition de connard.

-Mais j’imagine qu’autrement, je lui aurais offert un beau gâteau. Avec une jolie carte de vœux, évidemment.

Elle l’avait déjà fait, à vrai dire, et se préparait à le refaire. Bien évidemment, elle ne manquerait pas de profiter de ce mariage.

-Vous savez quoi ? Je pense que ce serait une belle occasion pour me faire pardonner, vous ne pensez pas ? Se faire pardonner d’exister par le biais du gâteau au yaourt – et pas n’importe quel yaourt – ça lui paraissait équilibré. Ça me rend triste qu’il ne m’aime pas. Hm… Après, un cadeau n’a pas forcément besoin d’être utile, moi je serais contente d’avoir une baguette à sa place. Ou peut-être que vous pourriez demander l’avis de vos petits-enfants ? L’art créatif, ça plait toujours aux adultes.

Elle se souvenait d’avoir accepté de fabuleux dessins de bonhommes bâtons censés la représenter, à la Citadelle comme à Avalon. Elle les avait toujours gardés alors même s’ils étaient moches. Elle trouvait ça mignon. Quand aux figurines en pâte à sel… Elle s’en était voulu longtemps de les avoir renversées par inadvertance…


659 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Mer 09 Déc 2020, 15:15



Les bonnes recettes de grand-mère

Bellada écoutait la réponse de Kitoe tout en mesurant les quantités de farine, d'eau, de sucre et de margarine pour la préparation de la pâte. « Oh, c'est... C'est dommage. » Elle n'avait rien trouvé de mieux à dire, lorsqu'on lui avait annoncé que l'Ange était antipathique à l'égard de son invité. Elle aurait dû s'en douter, pourtant : les Vertueux avaient toujours voué une haine légitime envers leurs ennemis naturels ; sentiment réciproque de la part des Vils. Pourtant, les sentiments dirigés à l'encontre de la brune semblaient la peiner. Cela suffisait à la grand-mère pour éprouver de la sympathie pour elle. La magicienne faisait partie de ces gens utopiques et peut-être naïfs, à la bonté débordante et à l'ouverture d'esprit suffisante pour pouvoir s’apitoyer sur le sort des plus démunis, y compris des démons. Malgré tout ce qu'ils avaient perpétré, les horreurs et les ravages qu'on leur associait, cela ne signifiait pas que tous étaient des êtres terribles. La vieille dame était persuadée qu'en chaque individus se cachait une part d'humanité qui méritait que l'on s'attache à eux. La réaction peinée de Kitoe était la preuve qu'elle ressentait des choses et venait confirmer son raisonnement. Bien sûr, en entendant parler de l'enfer - et en comprenant donc sa véritable Nature - la mage blanche s'était sentie légèrement paniquée, mais elle s'était vite ressaisie en se rappelant avec qui elle discutait : Kitoe n'avait rien d'une brute épaisse. Une personne aimant la cuisine à ce point ne pouvait pas être mauvaise. « Je suis persuadée qu'il appréciera cette offre de paix. » affirma la pâtissière en souriant à son invitée.

« Oh oui, c'est prévu ! Les Loustiques sont tous excités à l'idée de leur faire un cadeau ! » Ils avaient déjà commencé une collection de dessins qui leur serait destinée, mais cela ne s'arrêtait pas là. Ils mettaient du cœur à l'ouvrage et certains avaient décidé de leur créé des surprises supplémentaires - une bague ensorcelée, une décoration sculptée dans du bois, un vêtement rappelant les tenues traditionnelles humaines. « Aucun doute que leur couple sera gâté. » ajouta la cuisinière en plaisantant.

« Oh ! Sapristi ! » s'exclama la vieille magicienne : elle venait de faire tomber le pot de farine, qui s'était répandue sur le sol pavé de la cuisine. « Zut, quelle empotée ! » se maugréa-t-elle en secouant doucement la tête. Bellada sortit sa baguette de l'une de ses poches et exécuta un moulinet du poignet. Rien ne se passa : contrariée, la mage secoua le morceau de boit avant de réitérer son tour de magie. Cette fois-ci, un balais sortit de son placard et virevolta de façon penaude jusqu'à elle. Il se mit au travail et enleva la farine qui s'était éparpillée. L'enchanteresse s'était remise à travailler la pâte : elle en faisait une boule dans le saladier.

« Vous disiez aimer les baguettes ? En avez-vous déjà possédé une ? » demanda curieusement l'ancienne. « Ma famille possède une très grande collection. Si cela vous intéresse, nous pourrons essayer d'en trouver une qui vous conviendra. » proposa-t-elle. Elle avait récupéré les baguettes que ses enfants n'utilisaient plus et les conservait précieusement. Certaines étaient en plus ou moins bon état. Certaines avaient déjà été données en guise de cadeau pour des collectes de jouets.

La vieillarde s'empara du saladier et alla le déposer dans un placard particulier. L'intérieur était rempli de glace éternelle. Il s'agissait d'un équipement exporté du territoire Lyrienn : cela lui permettait de conserver au frais ses aliments, et parfois, de conserver les restes de nourriture plus longtemps. C'était fichtrement pratique, même si la magie ambiante était limitée. Une fois la pâte mise à reposer, elle retourna aux côtés de la démone pour écouter sa réponse.
646 mots
Pouvoir utilisé - Fae du logis : Bellada est capable d'enchanter les objets de maisons afin qu'ils s'animent d'eux-même et lui obéissent.


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Jeu 17 Déc 2020, 11:47

Kitoe & Bellada
Les bonnes recettes de grand-mère
-Oh, vous croyez ? Ca serait super !

Elle n’imaginait aucune offre de paix possible entre elle et Neah. Ce gâteau serait la pire chose qu’il ait jamais pu manger – encore pire que la fois précédente – et bien entendu, cette raclure ne s’en rendrait même pas compte. Idiot. Elle allait le pourrir de l’intérieur et il aimerait ça. Et elle continuerait sans que personne n’en dise jamais rien et un jour, l’Ange découvrirait le subterfuge. Elle voulait le voir ce jour-là, quitte à y laisser sa vie. Elle voulait se délecter de son visage horrifié, elle voulait témoigner de toute la haine qui le submergerait quand il compterait le nombre de congénères qu’il avait ingéré, elle voulait qu’il vocifère. Elle, elle s’extasierait. Ça serait sa plus grande victoire. Mais avant, elle devait prendre le temps. Neah devait d’abord pourrir longtemps, un peu comme une bouteille de vin ou un fromage qu’on laissait dans une cave pour permettre aux arômes de se développer. Elle profiterait de ce temps pour se renforcer elle-même et le surpasser. Si elle estimait que mourir pour ça valait largement le coup, elle avait néanmoins prévu moultes autres plans en cas de survie. Elle n’avait pas l’intention de lâcher ce connard d’une semelle. Elle ne cesserait de le harceler que lorsque l’un d’eux n’existerait plus. La Démone imaginait parfois pouvoir le séquestrer chez elle. L’attacher, le rendre faible ou malade, lui faire perdre tous ses moyens, le nourrir de chair humaine, le gaver jusqu’à ce que son foie n’en puisse plus à la manière des oies, le torturer – peut-être pourrait-elle tuer sa future femme sous ses yeux ? Ou la lui faire manger –, lui faire mal, le violer, le briser, le découper lentement et lui faire manger son propre corps avant de le manger lui-même. Elle voulait le cuisiner alors qu’il était encore vivant et dévorer la moindre partie de lui, ses organes, ses os, ses cheveux, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien de sa pitoyable personne.

-Vous voulez de l’aide ?

Sa réflexion avait été interrompue par la chute de la farine. Ses bras retombèrent balans en constatant que la Magicienne n’avait absolument pas besoin d’aide. Attentive, elle rejoignit ses mains devant elle comme une enfant sage.

-Non, je n’ai jamais utilisé de baguette. Je peux utiliser mes pouvoirs sans. Pas vous ?

En fait, elle n’avait pas trop saisi l’utilité de se munir d’une brindille pour faire exactement la même chose qu’avec le matériel suivant : rien. Elle trouvait néanmoins le concept amusant pour une raison qui lui échappait.

-Oui, si vous voulez. Répondit-elle modestement. On ne disait jamais non à un cadeau. Il y a des règles pour s’en servir ?

En la regardant aller jusqu’à l’armoire à glace, ses yeux s’agrandirent, impressionnée.

-Vous avez ça ? Elle se précipita pour voir le meuble de plus près. C’est une vraie ? Elle marche bien ? Waaaaaaaah ! Mais… mais c’est trop bien ! Je rêve d’avoir la même chose ! Vous l’avez eue où ?

Elle qui avait dressé ce meuble au rang d’artefact légendaire, voilà qu’elle en avait un sous les yeux, chez une modeste vieille dame. Cela ouvrait drastiquement le champ des possibles quant à la disponibilité de ce genre de choses. Il fallait absolument qu’elle se procure la même en plus grande afin de pouvoir y stocker des carcasses entières. Ses moyens de conservation actuels étaient trop rudimentaires et Kitoe voulait être une artisane moderne ! Fascinée, elle resta encore un moment devant le meuble avant de retourner à son travail. Il lui restait à couper les pommes en tranches fines.

-C’est fait ! Déclara-t-elle, très heureuse, une fois que ce fut fait. Elle n’avait pas vu le temps passer, absorbée par son travail. La pâte à tarte a assez reposé ? Oh, et il faut faire la pâte du crumble ! Certains la font tellement fine qu’on dirait du sable. Moi j’aime bien les deux.

Néanmoins, un grain grossier était plus pratique pour que les morceaux d’humain qu’elle y incorporait passent inaperçus. Mais là n’était pas la question. Aucun acte de cannibalisme n’était à soupçonner ici. Kitoe disposa les pommes sur la pâte à tarte fraîche, puis dans le plat rond pour le deuxième dessert.

-Oh, et vous m’avez dit que vous avez un mari ? Il fait quoi dans la vie ? D’ailleurs, peut-être que je devrais aller me présenter à lui et à vos petits-enfants pendant que ça cuit…

Après tout, ça commençait à faire un moment qu’elle était là et seule la doyenne de la famille était au courant de sa présence.


767 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe En ligne
Bellada Ward
~ Magicien ~ Niveau I ~

~ Magicien ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 859
◈ YinYanisé(e) le : 30/07/2018
◈ Âme(s) Soeur(s) : Gilbel ♥
◈ Activité : Cuisiner avec amour !
Bellada Ward
Mar 29 Déc 2020, 09:56



Les bonnes recettes de grand-mère


« Oh si, je peux utiliser ma magie sans baguette. » répondit la magicienne en rangeant son arme dans sa poche. « Mais elles permettent un meilleur maniement de mes dons. Ça facilite le travail, donne un résultat plus précis. » expliqua-t-elle en revenant vers sa camarade. C'était un outil nécessaire à la vieille dame, surtout maintenant qu'elle vivait entourée d'Humains. La Ma’Ahid, si elle annihilait pas totalement leur magie, rendait l'usage complexe. Ces armes canalisaient le peu qu'elle dégageait encore pour mieux la maîtriser. « Oh non, aucun prérequis. Mais ça demande un peu d'entrainement, tout de même. »

Devant l'enthousiasme de Kitoe pour son armoire à glace, Bellada esquissa un sourire amusé. « Oui, il fonctionne bien ! C'est de très bonne qualité. J'ai trouvé le mien à Aeden : personne n'est plus doué pour ça que les Lyrienns. » Elle posa ses poings sur ses hanches, fière d'exhiber son attirail culinaire. « Je ne tarderai pas à y retourner. Si vous le désirez, je pourrai passer commande pour vous auprès du même artisan ? » proposa-t-elle. Elle avait hâte de revoir Henriette. Cela faisait près d'un an déjà qu'elle n'avait pas revu sa petite fille. Elle avait dû changer - grandir et s'embellir - et ses prouesses en tant que Maître de l'Air avaient dû augmenter également. Son sourire se fit légèrement mélancolique mais la vieille dame secoua la tête pour repousser la tristesse qui l'étreignait. Retrouvant son énergie, elle se remit à cuisiner.

« Non, laissons la reposer encore un peu, pendant que vous coupez vos pommes et que je prépare la pâte du crumble. » Aussitôt dit, aussitôt fait : la grand-mère se mit à l'ouvrage, chantonnant gaiement, échangeant des coups d’œils complices avec son invitée. « Avez-vous pu assister à la Coupe des Nations déchus ? J'ai entendu dire que leur concours de cuisine avait été un véritable spectacle ! Je regrette un peu de ne pas avoir pu m'y rendre moi-même. » Bellada entreprit de parler de chaque participant, rapportant les moindres potins qu'elle avait entendu à leur sujet lors de l'épreuve des Anges Noirs. Elle ne s'arrêtait que rarement de discuter - parfois, pour demander un ingrédient, d'autres pour boire une gorgée. Lorsqu'elle eut terminé le crumble, elle ressortit la pâte qu'elle étala, replia plusieurs fois afin de la feuilleter. Une fois terminé, elle l'étira une dernière fois puis la déposa au fond d'un plat que la démone garnit - mais pas avant que la vieille dame l'eu badigeonné de poudre d'amande et de compote. Une fois terminé, elle saupoudra le tout de cannelle puis enfourna les desserts dans le four.

« Oh oui, c'est une excellente idée. Allons leur dire bonjour. » Bellada se dirigea dans le salon où quelques bambins s'amusaient. Ils n'étaient pas tous là. « Valentine, Hugo, dîtes bonjour à mon amie, Kitoe. » Les petits Ward inspectèrent la nouvelle venue puis lui sourirent avant de la saluer - ils étaient habitués à rencontrer beaucoup de monde chez leur grand-mère, et n'étaient plus farouche pour un sous. « Dites lui merci, elle m'a aidé à vous faire un bon repas ! » Elle sourit à la brune puis l'invita à la suivre vers une autre salle : le bureau de Gilbel. Après avoir donné quelques coups à la porte pour s'annoncer, la vieille dame entra. « Mon Bichon ? Tu es occupé ? » Orlane sur les genoux, le vieux Mage lançait des sortilèges sur un petit cube en bois. « Non non, qu'y a-t-il Pomme d'Amour ? » « Je voulais vous présenter Kitoe. Elle mangera avec nous, aujourd'hui. »
611 mots
Tu peux jouer les enfants et Gilou sans problème.


Avatar
Avatar de noël : LINOK_SPB
Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella. 2exr
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35442-bellada-ward-le-clu
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les bonnes recettes de grand-mère | Kitoe & Bella.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La grand mère à la volière [Quête avec Takias]
» La volière de mère-grand [quête avec Vivianne]=> Terminé
» | Kitoe |
» | Kitoe |
» | Kitoe - Identités |
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Haute-Terre-