-31%
Le deal à ne pas rater :
PNY – CS900 – SSD – 1 To – 2,5″
56.99 € 82.05 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Mer 24 Juin 2020, 17:44

Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki637 mots
Des souvenirs pour demain
Le poids sur sa poitrine s’allégea lorsque le félin s’éloigna et elle accepta de prendre place sur l’une des chaises.

-Oui. Pardon.

C’était plus fort qu’elle. Elle se sentait trop bête pour ne pas s’excuser de son comportement excessif. A présent, elle ne savait plus où se mettre. Elle redoutait le silence qui allait suivre. Elle ne savait pas quoi faire. Elle voulait se renfermer sur elle-même pour que cet embarras ne la touche plus, mais d’un autre côté, ça ne les ferait avancer à rien. Elle songea qu’elle voulait rentrer chez Méryl mais se dit que tout ce qu’elle parviendrait à faire, ce serait froisser ses interlocutrices. Il se mettait à pleuvoir sérieusement dehors, raison de plus pour ne pas sortir tout de suite.

Helsinki tressaillit elle aussi à l’entente du grondement sourd qui retentit. A l’instar des créatures fabuleuses, elle n’avait pas encore fait connaissance de tous les aléas climatiques possibles et imaginables à la surface de ces terres. Du coin de l’œil, elle surveillait les réactions de Shanxi et de l’infirmière. Rien. Rien d’alarmant en tout cas, pas de quoi réagir comme elle avait pu le faire avec le félin. La réaction de Lyfaëlle continua de la figer sur place. Elle ne comprenait pas ce qui lui prenait. Devait-elle intervenir ? Oui, probablement. Se jeter sur elle ? La protéger ? De quoi ? Du bruit ? Comment ? Helsinki était paralysée par l’ignorance. Elle ne savait pas quoi faire. Heureusement que Saëla était là. La pauvre. Elle devait sûrement penser que finalement, elle avait plus de travail maintenant que si elle n’avait pas demandé leur aide à Shanxi et à elle. L’infirmière tenta de la calmer du mieux qu’elle put. Mais Lyfaëlle avait sombré dans une panique telle qu’elle semblait être devenue un mal physique. Helsinki attendit que le grondement venu du ciel se dissipe avant de parvenir à dénouer sa gorge.

-C’était ton Démon ?

Elle avait oublié le nom un peu complexe qu’elle avait prononcé. Ça commençait par Vëtë-quelque chose. N’empêche, l’Ange se demandait ce qu’avait pu faire son geôlier pour qu’elle ait ainsi peur. Il devait crier fort.

-Ils ont été réduits en esclavage et d’autres sont morts. Le mien a été tué.

Elle ne croyait qu’à moitié à ses arguments, mais c’était ce qu’on leur répétait régulièrement pour leur faire comprendre que personne ne viendrait les chercher ici. Puisqu’elle-même ne l’avait pas vu ni cru, on avait carrément fait venir le soldat qui l’avait sauvée pour lui certifier qu’Asborn avait été abattu. La jeune femme avait beaucoup de mal à se faire à l’idée qu’il avait pu mourir comme ça. Elle avait toujours considéré cet homme comme largement supérieur à elle, autant hiérarchiquement et biologiquement que sur un plan physique et psychologique. Elle s’était construit un mythe de lui, à tel point qu’elle l’avait cru invincible, éternel, l’homme revenant toujours pour la torturer un peu plus jusqu’à ce qu’elle ne se réduire d’elle-même en poussière. Aussi, au final, qu’il soit mort n’avait pas vraiment d’importance : quoi qu’il arrivât, il serait toujours là, dans sa chair et dans son âme. Le Démon avait violé son identité-même en lui donnant son propre nom, comme un objet, et il avait fait en sorte que ce soit toujours le cas. Son épaule l’avait longtemps brûlée pour ça et ça avait fait ses preuves. D’un autre côté, Asborn n’était pas l’unique chose qui l’inquiétait : il y avait aussi Leigh. Jamais elle n’avait eu de nouvelles de cette femme, qui avait beau être plus faible que son amant, était tout aussi terrifiante à cause de son esprit dérangé et de son fanatisme pour Harôun.

-Même vivant, il ne peut pas venir te chercher ici. Les Jardins sont très bien protégés.

Elle espérait que ça la calmerait, autant qu’elle voulait se rassurer un peu.


637 mots



Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Shanxi
~ Ange ~ Niveau II ~

~ Ange ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 867
◈ YinYanisé(e) le : 06/01/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : Qui ?
◈ Activité : Architecte [Rang II]
Shanxi
Ven 03 Juil 2020, 15:13


Shanxi était restée sans voix devant l’émoi dont sa comparse venait de faire preuve. Saëla ne s’était pas faite prier pour intervenir et chercha aussitôt à comprendre la cause de cette crise de panique soudaine. Elle essayait tant bien que mal de calmer la jeune ailée qui semblait trop tétanisée pour entendre ce qu’on lui disait. Les éclairs se reflétaient très brièvement sur les carreaux de l’unique fenêtre de la chambre tandis qu’ils déchiraient le ciel. L’Okan ne revint à la réalité que lorsque l’infirmière s’adressa à elle et Helsinki. « Je vais chercher de l’aide ! Restez avec elle ! » leur intima-t-elle tandis qu’elle s’éloignait au pas de course. La jeune femme s’était alors approchée de Lyfaëlle et imitait les gestes de la soignante en essayant de la rassurer à son tour. Ses attentions devaient être très maladroites et égales à son manque d’expérience dans ce domaine. La vertueuse se rappelait avoir de nombreuses fois aidé sa mère alors qu’elle tenait encore sa boutique d’herboriste, mais jamais elle n’avait eu à soigner ses patients. Et même si elle avait été exposée chaque jour à tout type de traumatismes en Terre Blanche, Shanxi ne pourrait pas se vanter d’en avoir retiré quoi que ce soit de bénéfique ou d’utile.


Fort heureusement pour les deux jeunes femmes, Saëla revint assez rapidement avec un homme à ses côtés. Ce devait probablement être un docteur, ou un infirmier. En tout cas, ses vêtements en donnaient l’impression. A peine arrivé, il s’agenouilla près de l’ange en détresse et demanda à ce que les volets de la pièce soient fermés. L’Okan s’était alors exécutée, puis s’était installée dans un coin de la chambre afin de ne pas les déranger. Les minutes à partir de ce moment-là lui avaient semblé bien longues. L’ancienne captive ne savait pas à quoi elle devait ce ressenti. Son impuissance, peut-être ? On lui avait dit un jour qu’avec l’habitude, ce genre d’évènement ne la dérangerait plus. Shanxi ne saurait dire s’il y avait du vrai ou non dans ces paroles. En fait, tout la poussait même à penser que la personne qui avait émit cette idée s’était trompée. Ou alors elle faisait preuve d’insensibilité, et par conséquent, cela n’était valable que pour ceux dont c’était le cas également. La jeune femme ne savait pas vraiment si elle devait s’en réjouir, mais elle n’avait jamais été indifférente face à la souffrance de qui que ce soit. Peut-être en était-ce ainsi parce qu’elle n’avait vu que ses frères y être soumis et non ses tortionnaires ? Cette question allait de toute façon rester en suspens puisque les soignants semblaient enfin avoir ramené le calme à l’infirmerie.


Après s’être tout deux assurés que Lyfaëlle se portait bien, Saëla entreprit de raccompagner son collègue tandis que les deux autres rejoignaient le chevet de leur comparse. « Merci d’être intervenu. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans toi. » soupira-t-elle. L’homme lui rendait son sourire. « Je t’en prie… C’est normal. » - « Il faudra vraiment que tu m’apprennes un jour. » L’infirmier ne pu s’empêcher de rire. « Aaaah… Ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air. » - « Je suis sûre que tu dis ça parce que tu veux garder ce don rien que pour toi. » insinua alors la vertueuse en lui donnant une tape dans le dos. « Enfin… Je vais y retourner. Je ne devrais pas les laisser seules trop longtemps. ».


579 mots.
Désoléee pour le délai.  nastae
En gros l'infirmier a utilisé le pouvoir "contrôle des émotions" pour calmer Lyfaëlle.
Si quelque chose convient pas, dites le moi ! o/


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 8nym
[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Sirx[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Zlwu

nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35921-shanxi
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Sam 01 Aoû 2020, 12:13


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 86122410

Des souvenirs pour demain

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 77438810

L'orage se faisait toujours entendre et ravivait en moi de vieilles douleurs. Celles qui sont étroitement liées à ma révélation infructueuse et qui ont eu raison de moi. J'ai l'impression que c'était Vëtëtimë elle-même qui me faisait endurer ces milles souffrances, pour se venger. Se venger de moi, de mon corps qui n'a pas pu supporter le fardeau de la révélation. J'ai la sensation que toutes les cellules de mon corps étaient en train de griller. J'ai peur. Je suis terrifiée. Est-ce que la mort va une fois de plus m'emporter ? Je me recroquevillais encore plus sur moi-même pour tenter de me protéger, mais rien n'y faisait. J'entendais la voix d'Helsinki, mais elle me paraissait tellement loin … Toutefois, j'arrivais à les entendre, mais le tonnerre était toujours là, il se faisait toujours ressentir m'empêchant de reprendre le contrôle sur moi-même. Je sentais des mains me toucher, j'essayais de me concentrer sur elle, mais la foudre qui passait dans mon corps prenait le dessus et continuait de me faire souffrir.

Tant de souffrances en moi … je n'ai même pas remarqué la présence masculine qui venait de rentrer et s'agenouiller juste devant moi. J'ai mit un peu de temps au début, mais les émotions négatives se dissipaient peu à peu. Je me suis rendue compte que ce n'était pas vraiment des éclairs qui ont traversé mon corps, mais que c'est ma peur de l'AEther de l'électricité qui a ravivé les douleurs passées ressenties lors de ma révélation. La peur c'est enfin échappée de mon corps, ainsi que mes douleurs. Je pouvais enfin respirer normalement, même si mon cœur continuait de battre à mille à l'heure. Ma lionne aillée s'approcha de moi avec douceur. Elle frotta délicatement son énorme tête contre ma poitrine. Sa présence me rassurait et me fit oublier les bruits de l'orage qui commençait à s'éloigner. Je levais mes yeux vers les deux anges. « Je suis … désolée ... » dis-je aux filles, les larmes aux yeux. J'ai du leur faire terriblement peur d'avoir réagit comme cela. Je pris mon courage à deux mains avant de leur expliquer ce qu'il s'est passé. « Je … avant de … d'avoir ces ailes je … j'étais dans l'archipel d'Aeden … avec ma famille … et un jour j'ai senti la foudre passer à travers mon corps … douleurs qui ont duré des jours avant … avant que je ne succombe … J'ai l'impression que Vëtëtimë n'est pas contente … qu'elle tente de se venger … parce que je n'ai pas résister à la révélation … » Mes pensées sont un peu confuses, un peu brouillon, mais j'ai du mal encore à exprimer ce que je ressens. Surtout que c'est la première fois que j'en parle depuis ce moment tragique. Je n'arrivais pas à compléter mon histoire …



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 75171210



◊ 512 mots ◊ Poste VI ◊
Je suis vraiment désolée pour le temps de réponse T-T J'ai eu pas mal de truc à gérer ces derniers temps T-T



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Dim 02 Aoû 2020, 19:58

Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki723 mots
Des souvenirs pour demain
Helsinki fronça les sourcils. Elle ne saisissait pas tout ce que disait Lyfaëlle. Elle ne connaissait l’archipel d’Aeden que de nom et n’était pas capable de dire quel peuple s’y trouvait, ni ce qu’il s’y passait. La jeune femme avait tellement été isolée du reste du monde qu’en plus de l’avoir rendue craintive, cela avait fait d’elle une ignorante. Au cours des discussions, elle était devenue l’enfant qui écoute les adultes sans jamais rien comprendre de leurs propos. Elle en avait un peu honte.

-Qu’est-ce que c’est Aeden ?

-C’est le territoire des Lyrienns. Et Vëtëtimë l’Aether de la foudre. Lui indiqua l’infirmière, qui était retournée au chevet de ses protégées.

Elle acquiesça, comprenant mieux les paroles de Lyfaëlle. Le cheminement qu’elle avait fait, en revanche, lui échappait toujours.

-Pourquoi les Aetheri voudraient-ils se venger ?

Elle se tut, hésitant à en dire plus. On la sommerait si elle continuait. Pourtant, le regard de l’infirmière posé sur elle l’incitait à continuer. Peut-être espérait-elle quelque chose de positif, comme ce qu’elle avait voulu avancer plus tôt.

-La foudre t’a tuée pour t’envoyer en Terre Blanche et…

Ensuite, elle ne savait pas ce qu’elle avait vécu mais à n’en pas douter, ça n’avait rien eu de joyeux. L’Ange tortillait ses mains. La tête baissée, elle s’attendait déjà à recevoir une réprimande. Pourquoi avait-elle pris la parole au juste ? Ça n’était pas bien de s’exprimer aussi spontanément. Asborn le lui avait appris : il fallait être du même avis que les autres ou bien ça finissait mal.

-C’est de leur faute si tu es morte. Je pense qu’ils t’ont abandonnée et que maintenant ils n’en ont plus rien à faire de toi.

-Helsinki ! Ne dis pas des choses pareilles. Bien sûr que les Aetheri se soucient de nous et je ne crois pas qu’ils veuillent se venger de quoi que ce soit.

La blonde se renferma dans son mutisme. Voilà, c’était dit et comme prévu, elle n’aurait jamais dû ouvrir la bouche. Le fait est qu’au cours de sa détention, elle avait perdu foi. Enfermée seule dans sa cave, personne n’avait jamais voulu écouter ses prières. Asborn et Leigh avaient été les seuls maîtres de son sort, les seuls à venir la voir, l’écouter, la punir ou à la récompenser. Il n’y avait eu personne d’autre que ces deux Démons, ses deux Dieux, et tout ce qu’elle avait connu de l’extérieur n’était plus devenu qu’une vision fantasmée à l’existence douteuse. Les Vils dont elles avaient été les esclaves toutes les trois étaient les seuls qui pouvaient justifier une vengeance. Ce n’était peut-être pas une idée suffisamment angélique pour être acceptée ici, elle-même n’appréciait pas cette idée, et pourtant elle était vraie. La vie qu’on lui présentait au Jardin de Jhen depuis qu’elle était arrivée la faisait déchanter plus qu’elle ne la rassurait. C’était comme si l’on voulait lui montrer que tout était blanc. Après avoir vécu tout ce temps dans l’obscurité et la méfiance, le concept était difficile à avaler. Il n’y avait pas de blanc. Ou alors elle avait été trop pervertie pour le concevoir.
Saëla prit place aux côtés de l’ancienne Lyrienne.

-Personne ne t’en veux pour rien du tout. Regarde : tu as un magnifique compagnon et nous sommes tous ici pour t’aider. Je ne peux pas imaginer ce que tu as pu subir par le passé, mais il t’a été donné une nouvelle vie. C’est l’occasion de repartir de zéro dans un peuple qui te correspond bien mieux, j’en suis certaine. Peut-être Vëtëtimë t’a-t-elle offert ce privilège ? Elle lui prit gentiment la main. Helsinki contînt toute réaction, se demandant ce qu’elle pouvait bien appeler un privilège. Tu n’as rien à craindre ici. L’orage gronde parfois, autant que la pluie peut tomber. C’est normal. Elle fit une pause. Depuis combien de temps es-tu au Jardin, Lyfaëlle ?

Se désintéressant du monologue, Helsinki releva les yeux pour observer Shanxi. Sa présence lui faisait toujours bizarre, faisant remonter en elle certaines craintes mais aussi une affection particulière. Dans le quotidien sombre que lui avait offert Asborn, Shanxi avait été une brève lueur d’espoir qui, contrairement à ce qu’il avait prétendu, n’avait jamais cessé de vivre. L’Ange glissa sa main dans la sienne.

-Ca fait du bien de te revoir…

Elle lui sourit timidement. C’était la première fois depuis qu’elle était arrivée ici.


723 mots
Pas de souci ^^



Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Shanxi
~ Ange ~ Niveau II ~

~ Ange ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 867
◈ YinYanisé(e) le : 06/01/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : Qui ?
◈ Activité : Architecte [Rang II]
Shanxi
Dim 09 Aoû 2020, 11:58


Shanxi prêtait une oreille attentive au récit de l’ancienne Lyrienne. Elle n’avait pas souvent eu l’occasion de converser avec un membre de cette race. Même dans son autre vie. La jeune femme s’évertuait à essayer de comprendre le raisonnement de Lyfaëlle, mais aussi celui d’Helsinki. Se pourrait-il que l’Aether de la foudre ait pu effectivement vouloir tuer la vertueuse ? Si tel était le cas, était-ce réellement pour lui offrir une meilleure vie ? L’ironie de la situation lui pinçait le cœur. Ça ne pouvait pas être le cas. Qui pourrait qualifier les sévices qu’avait subi le peuple angélique de don ? Pourtant, l’Okan ne voulait pas croire que sa comparse ait pu être abandonnée par les Dieux. Ce serait trop cruel. Shanxi commençait à confondre naïveté et espoir semblait-il. Mais encore, qu’en savait-elle finalement ? Son introspection s’apparentait parfois plus à de l’autoflagellation qu’autre chose, et heureusement, le contact avec son amie la tirait bien vite de cet enfer. Son enfer. La jeune femme peinait à dissimuler sa surprise quant au comportement d’Helsinki. Ce fut d’ailleurs tout ce que son visage indiquait, avant qu’un sourire n’apparaisse à la commissure de ses lèvres. « A moi aussi. » lui répondit-elle simplement. L’Okan le pensait sincèrement. Revoir Helsinki avait été un véritable soulagement. Pour une fois, les choses ne s’étaient pas terminées comme elles l’avaient toujours fait depuis le génocide des vertueux. Pour une fois, la mort ne l’avait pas emporté. Cette sensation était grisante. Nouvelle. Mais aussi étrange. Comme si quelque chose n’allait pas. L’ailée avait dû finir par s’habituer à cette spirale infernale et sans fin qu’était le deuil. Celui qui leur avait été imposé à tous. Quelque part, elle avait peur. Peur qu’on lui reprenne tout ce qu’on lui avait donné. Le peu de choses qu’on lui avait donné.


La jeune femme cherchait les mots tandis qu’elle se reconcentrait sur la conversation. Elle ne savait pas quoi dire à Lyfaëlle, mais elle voulait dire quelque chose. « Je ne pense pas que Vëtëtimë… T’en veuilles ou cherche à te punir. » Elle espérait ne pas avoir écorché le nom de l’Aether. « Ce que tu as vécu… T’as marquée et je pense que ce sera difficile à oublier. Même si tu le veux. » finit-elle par expliquer. Shanxi manquait cruellement d’assurance dans ces moments-là. Heureusement que l’infirmière était là. La vertueuse commençait même à se dire que son discours n’était pas si encourageant que cela. Que c’était même le contraire. Elle voulut reformuler son propos, mais s’abstint. L’Okan n’avait plus qu’à espérer avoir été comprise dans le sens qu’elle voulait. Elle avisait alors Helsinki un court instant. Ce ne serait sûrement pas la seule conversation qui lui serait difficile. Une l’attendait encore.


454 mots.


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 8nym
[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Sirx[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Zlwu

nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35921-shanxi
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Mer 12 Aoû 2020, 10:17


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 86122410

Des souvenirs pour demain

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 77438810

Mon corps tremblait, mais moins que tout à l'heure. Les petits ronronnements discrets de ma compagne m'apaisaient, même si mon esprit reste encore confus. Cependant les paroles de mes semblables me touchaient droit au cœur, même si certaines paroles étaient difficiles à comprendre et à accepter. Certes la foudre m'a tué, mais connaissant la personnalité très … caractéristique de l'Aether … on ne sait jamais à quoi s'attendre avec elle. Peut-être qu'Helsinki a raison, ils en ont tout bonnement rien à faire de moi, que mon sort ne les importent peu … Le point de vu de l'infirmière était plus optimiste que celui de la jeune ange, certes, mais ses dires me laissaient beaucoup de questions sans réponses … Est-ce qu'elle m'a volontairement tuée ? Est-ce qu'il s'agissait tout bonnement d'un test pour savoir si je suis digne de faire partie des Lyrienns ? Est-ce que c'était tout simplement ma destiné de mourir et de recevoir une nouvelle vie ? Je ne sais pas si un jour, je trouverais une solution à mes questionnements. Bon, tout n'est pas perdu, je vais au moins pouvoir répondre à une question. « Je suis arrivée avec un groupe d'anges, je ne sais plus exactement quand … tout c'est passé si vite ... » C'est vrai, à peine j'ai eu le temps de poser les pieds sur les terres blanches que j'ai été prise en otage par des démons et ensuite, peu de temps après, je me suis retrouvée au milieu de centaines d'anges avant d'arriver ici …

Cette fois, ce sont les paroles de Shanxi qui titillèrent mes oreilles. Ses mots sont à la fois réconfortant et douloureux, un mélange très particulier qui faisait monter les larmes en moi et le sourire à la fois. Mes yeux sont devenus vitreux et un semblant de sourire commençait à se dessiner sur mon visage, comme pour dire un merci à tous à la place des mots qui n'arrivaient pas à sortir de ma bouche. Maintenant que mon esprit a fait un petit pas sur le long chemin de l'acceptation et de l'apaisement, je commençais à me sentir à l'aise avec elles. Si bien qu'une question sortie naturellement de ma bouche, mais avec un soupçon de timidité. « Euh … je … mes ailes, pourquoi elles ne sont pas blanches ? » J'espérais une réponse et cela se voyait dans mon regard. J'avais honte de ne pas avoir de belles ailes blanches … à la place de cela elles étaient, certes blanches, mais aux bords inférieurs rouges.


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 75171210



◊ 444 mots ◊ Poste VII ◊



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Dim 23 Aoû 2020, 20:08

Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki599 mots
Des souvenirs pour demain
Elle n’avait pas imaginé que ce serait Lyfaëlle qui poserait la question. Elle avait pensé que cette dernière savait mais au final, c’était elle qui semblait la plus perdue ici. Cela troubla Helsinki autant qu’elle se retrouva soulagée de ne pas avoir été celle à l’origine de la demande.

-Je ne sais pas. Répondit Saëla, qui s’abstînt de rajouter que c’était la première fois qu’elle voyait ça.

-Est-ce que c’est grave ?

Ses connaissances en biologie et en médecine ne dépassaient pas celles d’un enfant de dix ans. On aurait pu lui faire croire que les plumes rougissantes étaient dues à l’apparition d’une tumeur aux orteils qu’elle aurait tout gobé. L’infirmière secoua la tête.

-Non, il s’agit juste d’une pigmentation particulière, mais qui n’a aucun impact sur la santé. Les gens naissent différemment parfois.

-Mais c’est une Ange quand-même ?

-Bien sûr, oui. Elle marqua une pause. C’était pour essayer de cacher ça, la farine, pas vrai ? Hm… Tu n’as pas à avoir honte, il faut simplement accepter cela. Bien qu’on ne puisse l’expliquer, à mon avis, ce n’est en aucun cas un mauvais signe. Elle se tourna vers les deux autres Anges. Je sais que ce n’est pas facile, mais peut-être que si vous échangiez sur vos difficultés, vous parviendriez à mieux les surmonter ? La plupart des gens préfèrent s’isoler et couper les ponts avec tout ce qui pourrait leur rappeler leurs maux, mais je pense qu’il est plus sage d’y faire face pour mieux les accepter et apprendre à vivre avec. Cela prend du temps mais jusqu’ici, tous les résultats que nous avons eus sont très encourageants.

Elle sourit à Shanxi, là où Helsinki préféra se résigner. Elle connaissait ce discours. Les autres rescapés aussi. Jusqu’ici, elle n’avait jamais voulu accepter cette main tendue et seule Méryl avait été capable de lui soutirer quelques termes vagues. Elle n’arrivait pas à faire confiance en tous ces gens, guérisseurs venus d’un autre monde qui se voulaient si compréhensifs. Asborn avait été capable du même jeu d’acteur et avait été tout aussi friand de connaitre sa vie. On pouvait déjà la féliciter d’avoir autant parlé aujourd’hui car c’était digne d’un miracle. Shanxi était un miracle aussi. Peut-être espérait-elle que si elle parlait trop, cette dernière lui viendrait en aide, comme la dernière fois. Ou peut-être voulait-elle juste que Shanxi sache, car elle seule était capable de l’apaiser. Peut-être, encore, que le cas de Lyfaëlle lui paraissait si atypique qu’elle ne pouvait s’empêcher d’intervenir. Elle l’ignorait. En tous cas, ce n’était pas à cause de Saëla. Quand Helsinki releva la tête, ses iris se posèrent sur l’infirmière avec intensité.

-Que se passe-t-il ?

Elle lui désigna la porte.

-Oh euh… Oui, je comprends, pardon. Je vous laisse. Si vous avez le moindre problème, n’hésitez pas à venir me chercher. Je ne serai pas loin.

Sans un mot de plus, la soignante quitta la pièce, refermant doucement la porte derrière elle, comme pour ne pas réveiller quelqu’un. Helsinki expira. Silence. Dehors, l’orage s’était calmé.

-Pardon. Elle hésita, comme à chaque fois qu’il s’agissait de terminer une réplique. J’ai l’impression d’être avec lui quand ils posent toutes leurs questions.

Sauf qu’eux, lorsqu’ils obtenaient quelque chose de la rescapée, elle ignorait ce qu’ils en faisaient. Asborn avait tout détruit, systématiquement. C’était un processus effrayant et douloureux, mais ne pas savoir, au final, l’était encore pire car les craintes étaient multipliées. Helsinki replia ses jambes afin de pouvoir poser ses pieds sur la chaise sur laquelle elle était déjà assise. Elle prit une inspiration et profita du calme, à l’abri des regards étrangers.


599 mots



Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Shanxi
~ Ange ~ Niveau II ~

~ Ange ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 867
◈ YinYanisé(e) le : 06/01/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : Qui ?
◈ Activité : Architecte [Rang II]
Shanxi
Lun 07 Sep 2020, 22:45

La jeune femme n’avait pas vraiment de réponse à donner à son interlocutrice. Non pas parce qu’elle ne le voulait pas, mais parce qu’elle ne savait tout simplement rien de ce qui avait pu teinter ses ailes de la sorte. L’Okan laissait alors l’infirmière s’exprimer, même si sa réponse leur avait clairement indiqué qu’elle était aussi perdue qu’elles à ce sujet. A la place, son regard s’était égaré sur les appendices de sa comparse. Shanxi s’était habituée à sa propre ignorance et acceptait un peu mieux chaque jour cet égarement qui ne l’avait pas quittée un instant depuis son réveil dans le fleuve. Elle avait toujours pu compter sur d’autres vertueux plus expérimentés qu’elle pour lui expliquer les rouages de leur peuple. Mais il fallait croire qu’eux non plus ne pouvaient avoir toutes les réponses. Au combien la jeune femme comprenait la frustration que devait ressentir sa cadette face à ce manque d’information et les non-dits, les anciennes captives devraient se contenter de cela semblait-il. La pigmentation des ailes de Lyfaëlle ne semblait pas se catégoriser en maladie, selon l’infirmière. C’était le plus important, pour l’heure.


La conversation avait d’ailleurs pris cette tournure si familière aux rescapés de la Terre Blanche qu’elle en était devenue fort déplaisante. La plupart d’entre eux, ceux pour qui se confier n’était pas bénéfique, adoptaient d’ailleurs une attitude fuyante lorsqu’ils décelaient les signes avant-coureurs de ces séances de thérapie forcée, où les soignants s’évertuaient à leur extirper leurs secrets les plus sombres. L’Okan ne faisait pas partie de ceux qui avaient pu leur compliquer cette tâche qu’ils s’étaient donné, soit disant pour leur bien. Elle avait en fait répondu à toutes leurs questions, bien qu’elle ait pu omettre quelques détails trop honteux à son goût pour être révélés de cette façon. La jeune femme s’était montré conciliante, tout comme ses bienfaiteurs indiscrets, et malgré ses efforts, elle n’avait retrouvé dans ce mal que plus de mal. La situation devait également déplaire à Helsinki, puisque celle-ci avait trouvé le moyen de refuser la bienveillance de l’infirmière en la chassant de la pièce. Shanxi pouvait elle aussi enfin se détendre, le danger ayant été écarté. « Ça va mieux ? » s’enquérait-elle alors auprès Lyfaëlle. « L’environnement ici peut être un peu oppressant parfois. Ce n’est pas volontaire je pense, mais bon. » L’ancienne captive ne pouvait dénigrer les bonnes intentions que les soignants avaient pour leurs pairs. Ils étaient en fait plein de bienveillance, mais ne se rendaient simplement pas compte de la douleur que cela pouvait engendrer chez leurs patients. Du moins, Shanxi l’espérait. Elle ne pouvait plus vraiment être sûre de rien après son séjour en Terre Blanche.


444 mots.


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 8nym
[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Sirx[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Zlwu

nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35921-shanxi
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Mer 30 Sep 2020, 10:02


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 86122410

Des souvenirs pour demain

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 77438810

Mon cœur battait à toute allure dans ma poitrine, sans en connaître la véritable raison. Est ce la peur d'apprendre qu'il s'agit d'une sorte de malédiction ? Ou juste par timidité ? Je ne sais pas trop, mais tous mes doutes à ce sujets s'effacèrent lorsque j'entendis l'infirmière qu'il ne s'agissait en faite que d'une pigmentation particulière de mes ailes, rien de bien dangereux. Puis quand elle évoqua la petite crise que j'ai eu avec la farine, je me sentis un peu honteuse. Même si ses mots sont plutôt réconfortant, j'avais envie de devenir aussi petite qu'une souris pour pouvoir décamper le plus rapidement possible. Et comment arriver à accepter cette dite pigmentation au niveau de mes ailes ? J'ai l'impression que tout le monde me dévisage à chaque fois ? Même si je ne suis là que depuis peu de temps, je ne me sens pas à l'aise au milieu de tous ses gens aux ailes immaculées. Sauf Shanxi et Helsinki, j'avais comme l'impression que je pouvais leur faire confiance.

D'ailleurs Helsinki insista pour que l'infirmière sorte de la chambre. Une fois sortie, la jeune ailée s'excusa et prononça une phrase dont je ne saisissais pas la nuance. J'étais loin de me douter qu'elle parler d'un démon, de son tortionnaire. Je n'ai pas de souvenir de ce moment là. Peut être que ma mémoire a fait du tri et que pour l'instant elle ne veut pas que je me souvienne de ce qu'il s'est passé exactement entre mon arrivée sur les terres blanches et mon arrivée aux Jardins de Jhen. La voix de Shanxi me sortit de mes songes embrumées. C'est à ce moment là que je réalisais que l'air était moins pesant, que je me sentais moins oppressée, un peu plus sereine. « Heu, oui oui. Ça va mieux … depuis qu'elle est partie. » Je respirais un bon coup, appréciant cette intimité. Je regardais les jeunes anges en dessinant un très léger sourire. Mais ce dernier disparut aussi vite qu'il était venu. Je ne pu m'empêcher de demander quelque chose aux filles en espérant que cela réveille ma mémoire pour savoir ce qu'il m'est arrivé en Terre Blanche. « Dites moi … comment ça s'est passé là bas ? » J'espère au moins qu'elles me répondront, que je ne vais pas faire ressurgir des traumatismes. « Enfin vous n'êtes pas obligées de me répondre ... » ajoutais-je, de peur de les avoir offensées, blessées.


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 75171210



◊ Poste VIII ◊ 435 mots ◊



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Ven 09 Oct 2020, 23:15

Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki503 mots
Des souvenirs pour demain
Helsinki acquiesça, rassurée de constater que Shanxi, Lyfaëlle et elle étaient sur la même longueur d’onde. Elles étaient beaucoup mieux entre elles. La jeune femme se savait libre de se comporter normalement sans que l’on analyse ses moindres faits et gestes, ni que l’on interprète cela comme une sorte de trouble ou elle ne savait quoi encore. Elle ne savait pas si le personnel soignant faisait vraiment cela, mais ils lui en donnaient régulièrement l’impression. Après tout, elle avait su faire partie des patients un peu particuliers lors de ses premiers jours ici. On avait de quoi la surveiller encore. L’ombre d’un sourire apaisé apparut sur ses lèvres et elle releva des yeux timides à l’attention des deux rescapées. Cependant, celui-ci disparut bien vite à la question de Lyfaëlle. La même question que Saëla. Elle se mordilla l’intérieur de la joue. Un silence.

-J’étais enfermée dans une cave et ils me torturaient. Lâcha-t-elle d’une traite.

Avant d’arriver aux Jardins, Helsinki n’avait jamais véritablement usé de ce verbe. Torturer. Tout comme conditionnement ou manipulation. Elle n’avait jamais trop su comment nommer ce qui lui était arrivé. On le lui avait appris.

-Il faisait noir et froid et je ne voyais personne d’autre qu’eux. Enfin, presque. Shanxi et moi nous sommes rencontrées là-bas, et… Leigh. Mais elle ne parvînt pas à prononcer son nom. Ca ne servait à rien, de toute manière. C’était…

Elle prit une inspiration. L’Ange parlait vite. Son cœur s’emballait tellement qu’elle en avait le souffle court. Sa gorge se nouait progressivement, sans pour autant qu’elle ne sente les larmes monter.

-Ça me fait toujours bizarre d’être ici maintenant.

Elle rit nerveusement. Elles ne savaient probablement pas de ce à quoi elle faisait référence, mais elle ne se sentait pas capable d’en dire davantage, craignant d’émousser la compréhension de ses comparses. Pourtant, son sentiment, cette sensation était encore puissante. Tous son corps ne s’étaient pas fait à son nouvel environnement. Le changement avait été bien plus violent que ce que la plupart des gens pouvaient imaginer. Sa notion même du temps avait été bouleversée. Tout était devenu rapide, surchargé d’événements et d’informations. Encore aujourd’hui, elle était noyée par tout ce qui lui arrivait. Tellement noyée qu’elle restait paralysée, attendant que cette tempête ne passe avant de parvenir à quelque chose de véritablement constructif. Comme en Terre Blanche. Là-bas, ça avait été son seul moyen de survivre : ne rien faire, sinon obéir comme un pantin. Pour l’heure, elle était plongée dans une angoisse quasi-constante.

-… Et vous ?

Elle n’était pas sûre de vouloir le savoir. Elle ne s’était jamais intéressée à l’histoire des autres lors de ses séances de thérapie de groupe. Peut-être qu’à présent, elle se sentait suffisamment confiante envers ces deux femmes pour pouvoir les écouter ? Hm. Shanxi, pourquoi pas : elle voulait comprendre comment elle n’était pas morte. Lyfaëlle… elle la trouvait étrange. Différente. Helsinki avait l’impression de ne pas pouvoir la comprendre sans pour autant se l’expliquer. Après, c’était aussi par convention sociale, il fallait l’admettre.



503 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Shanxi
~ Ange ~ Niveau II ~

~ Ange ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 867
◈ YinYanisé(e) le : 06/01/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : Qui ?
◈ Activité : Architecte [Rang II]
Shanxi
Mar 20 Oct 2020, 14:21




La question de Lyfaëlle lui avait fait l’effet d’un énorme coup de poing dans l’estomac. Non, ce n’était pas suffisant. Un poing ne ferait pas aussi mal. Une masse, peut-être ? L’ancienne captive n’en savait rien en réalité, et même si elle ne pouvait penser autrement à l’heure actuelle, elle devrait s’en réjouir, quelque part. La douleur, en revanche, elle connaissait. Son peuple était passé maître dans ce domaine. Ces longues années durant lesquelles ils avaient été asservis avaient fait germer cette graine, qui avait été plantée sur la montagne de cadavre qui témoignait de leur génocide. Le regard de Shanxi n’avait pas quitté ses interlocutrices, et pourtant, elle n’était déjà plus là. Elle ne voulait pas entendre. Elle était fatiguée d’écouter ces histoires, qui furent sa vie pendant un temps. Elle voulait oublier. Sa salive peinait à se frayer un chemin dans sa gorge nouée. L’Okan avait l’impression que son corps entier était devenu un sac de nœuds de taille humaine. Son estomac, ses intestins, ses vaisseaux sanguins, ses cordes vocales. C’était comme s’ils avaient été pétris et écrasés à coup de rouleau, comme le pain que préparaient les boulangers des Jardins. Son supplice sembla s’estomper un court instant, lorsqu’elle avait sentit le regard de ses homologues se poser sur elle. C’était son tour.


Son souffle était fragile, tremblant. « Il n’y a pas grand-chose à dire. » commença-t-elle alors. « Nous travaillions pour eux, de diverses manières. La mine, l’entretient des bâtiments, la cuisine, le divertissement. » L’ancienne captive se souvenait de chaque rencontre dans cette mer de visages sales, où ses prunelles s’étaient posées une fois, tandis qu’elle énonçait chaque tâche. Il était difficile de percevoir le mal dans leurs besognes, lorsque l’Ange les énumérait de la sorte. Ce n’était pas tant le travail qui les avaient usés que la compagnie qu’ils avaient tenu tout ce temps passé en Terre Blanche. « Je suis restée là-bas un temps, avant d’être transférée avec une poignée d’autres. On nous a emmenés à Giniyi, pour travailler dans une maison close. » Shanxi marqua une pause, la mâchoire légèrement crispée. « J’étais là-bas quand l’opportunité de m’échapper s’est présentée. » Son regard se détacha du mur sur lequel il s’était fixé au début de son récit pour trouver le visage d’Helsinki. « Je l’ai saisie. » abrégea-t-elle finalement.


L’Okan n’avait finalement pas eu la force de tout leur dire. Elle n’avait pas menti en soi, mais bien des détails avaient été omis. Des circonstances qui avaient joué un rôle important dans sa libération. Ce n’était pas par manque de confiance. Ou peut-être bien que si. En réalité, s’il y avait en effet un manque de confiance, et c’était bien le cas, ce n’était certainement pas envers les deux vertueuses. Shanxi craignait leur jugement. Elle craignait de voir le regard d’Helsinki changer lorsqu’elle lui dirait la vérité. SI elle lui disait la vérité. Qui l’accepterait en sachant qu’elle devait sa liberté à l’une de leur tortionnaires ; ceux-là mêmes qui avaient mis son peuple en cage ? Elle-même n’y arrivait pas.


509 mots.


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 8nym
[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Sirx[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Zlwu

nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35921-shanxi
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Jeu 29 Oct 2020, 21:38


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 86122410

Des souvenirs pour demain

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 77438810

A entendre les dires des deux anges, elles ont vécu un véritable enfer. D’après ce que j’ai compris, elles se sont connues là-bas. Malgré tout ce malheur, elles ont eu de la chance d’en ressortir vivantes et surtout de se retrouver. Je sentais bien que l'atmosphère était pesante, je n’aurai peut-être jamais dû leur poser cette question. Je pliais les jambes, de sorte à avoir les pieds nus sur le lit. J'entourais mes genoux de mes bras et posa mon menton sur mes genoux, le regard légèrement incliné vers le sol. Je faisais jouer mes orteils pour tenter d’évacuer la gêne que je ressentais. Oui je suis gênée, gênée d’avoir eu de la chance par rapport à elles. Elles ont vécu le martyre là-bas, mais moi … « Je n’ai que peu de souvenirs … Je me souviens juste qu’ils ont rendu mes ailes douloureuses et que j’ai ensuite été torturée par un démon en utilisant les éléments … dès qu’il s’est aperçu que l’électricité était le plus … efficace, il a accentué l’intensité et la fréquence … Je faisais partie du groupe d’anges libérés. » Je me sentais vraiment honteuse de ne pas en savoir plus sur ma captivité. Je ne me souviens que de ces moments là. J’ai beau fouiller dans ma mémoire, je n’arrive pas à me remémorer ce qu’il s’est réellement passé, comme si mon esprit s’était forgé une carapace, un grand bouclier pour me protéger.

Je regardais toujours mes pieds. Je tournais leur pouce, faisait passer un pied au-dessus de l’autre. Je bougeais mon avant bras gauche pour que je puisse regarder la marque en forme de losange que je possédais à l’intérieur du poignet. J’en dessinais les contours avec mon index droit avec nostalgie. J’aurai aimé ne pas être morte, d’avoir réussi ma révélation pour rester auprès de ma famille. Mais malheureusement le destin a voulu tracer un chemin différent pour moi. Je ne sais même pas où il veut m'emmener, mais pour l’instant je n’ai pas très envie de le savoir. Il faut d’abord que j’arrive à me remettre de cette période de troubles. Je ne sais pas comment, mais il le faudra bien si je veux avancer plus tard. Je posais mon regard sur les filles en me demandant si elles ont un rôle à jouer dans mon rétablissement ou même, si j’ai un rôle dans le leur … Va savoir.





[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 75171210



◊ Poste IX ◊ 403 mots ◊



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Mer 11 Nov 2020, 16:02

Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki503 mots
Des souvenirs pour demain
C’était probablement la première fois qu’elle écoutait d’autres rescapés pour de vrai. Les récits traversaient enfin Helsinki en y trouvant un sens bien plus profond que la simple description d’une situation morbide. Elle sortait véritablement de sa bulle. L’Ange garda un silence presque religieux. Son regard était absent, ses yeux écarquillés alors qu’elle visualisait. Torture. Stress. Angoisse. C’était bête, terriblement bête, mais elle venait de réaliser qu’elles aussi avaient été seules. Il n’y avait pas eu elle d’un côté, enfermée, isolée et oubliée, et les autres esclaves de l’autre, à la surface. Aucun d’entre eux n’était plus un cas particulier que l’autre. Elle n’était pas cet ovni abruti et désocialisé par le néant et la solitude. Ils avaient tous été seuls.

-Désolée.

On allait lui reprocher qu’elle s’excusait trop, mais elle s’en voulait de ne pas l’avoir compris plus tôt. C’était un acte d’indifférence et d’égoïsme mesquin. Elle ne voulait pas être comme ça.

-Ça devait être horrible. Je ne savais pas.

Ça lui donnait des frissons. Ça la dégoûtait. Pourquoi tous ces médecins tenaient-ils tant à s’attarder sur leurs traumatismes ? Pour que, comme elle, chacun comprenne qu’ils revenaient du même endroit ? La méthode lui semblait étrange malgré tout. C’était désagréable pour tout le monde. Ça les maintenait ensemble dans une sorte de torpeur dépressive, car à ressasser le passé, ils ne l’enterraient jamais mais pataugeaient plutôt dedans tout en s’en imprégnant afin de l’analyser. Cette découverte lui fit regretter la question de Lyfaëlle et sa propre relance. Comment pouvaient-elles se faire du mal mutuellement ? Helsinki scruta la porte, les murs, puis le plafond. Soudainement, ce bâtiment peuplé de rescapés en partie détruits lui évoquait davantage un manoir hanté par les fantômes que chacun invoquait par le souvenir. Plus que jamais, elle souhaita quitter ce lieu.

-On sort ?

L’orage était passé. Il ferait frais dehors, mais cela ne la dérangeait pas. Elle ressentait le besoin de respirer un air pur et dénué des tourments dans lesquels elles baignaient depuis trop longtemps. Avec un peu de chance, juste après la pluie, il n’y aurait pas grand-monde dehors et elles pourraient marcher tranquillement, sans qu’elle-même ne se mette à craindre chaque passant dans cet espace immensément vaste qu’était l’extérieur.

-Vous connaissez un endroit où on pourrait aller ? Calme ou… pas trop grand de préférence.

Malgré le temps depuis lequel elle était rentrée, elle ne connaissait que deux chemins aux Jardins : celui entre ici et la maison de Méryl, et celui qui menait au marché. Et encore. L’Ange était trop mélancolique et anxieuse pour être d’une fiabilité exemplaire. En attendant la réponse de ses camarades, elle réfléchissait à quel bras elle s’accrocherait durant leur déplacement. Un de Shanxi, probablement. Loin de ce gros chat tout doux, mais toujours étrange à ses yeux, assurément.


466 mots




Bijin
nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Shanxi
~ Ange ~ Niveau II ~

~ Ange ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 867
◈ YinYanisé(e) le : 06/01/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : Qui ?
◈ Activité : Architecte [Rang II]
Shanxi
Ven 18 Déc 2020, 12:56


La jeune femme la sentait de nouveau. Cette sensation qui ne l’avait plus quittée depuis son arrivée aux Jardins. Cette pitié qu’elle et ses frères traînaient derrière eux comme un boulet et qui les empêchait de prendre leur envol dans cette liberté nouvelle. Plus les jours passaient, plus la gentillesse et la bienveillance d’autrui lui devenait insupportable. L’Okan était pourtant parfaitement consciente de leurs bonnes intentions, tout comme elle se doutait que ses bienfaiteurs ignoraient tout de la flamme que leurs propos ravivaient en eux, lorsqu’ils leur demandaient de se remémorer la Terre Blanche. Les prunelles de Shanxi se détachèrent d’Helsinki tandis qu’elle reprenait la parole. Elle ne savait pas quoi lui dire, et accueillit de ce fait l’idée d’un changement de décor comme une bulle d’air en pleine noyade. « Il y a un petit parc dans les hauteurs de la ville, si vous voulez. » suggéra-t-elle alors en avisant Helsinki. « Il ne devrait pas y avoir grand-monde vu le temps qu’il fait, mais nous devrions nous couvrir. » La vertueuse se redressa alors, ses premiers mouvements chassant la léthargie dans lequel son corps semblait s’être plongé depuis le début de leur conversation. « Ma chambre est juste à côté. Je peux vous prêter une veste si vous voulez. Comme ça nous n’aurons pas à repasser par chez vous. » proposa alors Shanxi, tandis qu’elles s’élançaient dans le couloir adjacent à la pièce où elles se trouvaient. L’ancienne captive marqua de fait un court arrêt en passant devant la porte de sa chambre pour en ressortir avec deux pulls longs en plus de celui qu’elle venait d’enfiler. Elle espérait qu’ils soient à la bonne taille. La jeune femme n’avait pas grand-chose d’autre à mettre sur le dos après tout. « On y va ? »


A peine le trio avait-il passé l’encadrement de la porte d’entrée principale de l’infirmerie, un courant d’air glacé venait leur fouetter le sang. L’Okan entreprit alors de guider ses pairs vers le lieu qu’elle avait mentionné plus tôt et laissa un léger sourire flotter sur ses lèvres lorsqu’elle sentit Helsinki lui attraper le bras. « J’aime bien venir ici pour prendre l’air de temps en temps. Ce n’est pas aussi vide d’habitude, bien sûr. » expliqua Shanxi en avisant le banc en bois devant elles, encore humide des quelques gouttes de pluie qui étaient tombées il y a quelques minutes de cela. « On ne va pas pouvoir s’asseoir ici par contre. » Son regard balaya alors rapidement son environnement à la recherche d’une parcelle qui aurait pu être épargnée par le temps. « Ni même autre part j’ai l’impression. » avait-elle fini par souffler en se tournant vers les deux autres.


449 mots


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 8nym
[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Sirx[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Zlwu

nastae:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t35921-shanxi
Lexa Blaise
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 535
◈ YinYanisé(e) le : 25/02/2019
◈ Âme(s) Soeur(s) : o/
◈ Activité : | Maître d'armes - Rang I | Danseuse - Rang I | Encenseuse - Rang I |
Lexa Blaise
Mar 15 Juin 2021, 21:56


[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 86122410

Des souvenirs pour demain

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 77438810

Perdue dans de sombres pensées, je n’entendais même pas les deux anges parler. Mon esprit est bien trop occupé, que dis-je, perturbé à cause des paroles que j’ai prononcées précédemment. Rien que le fait de repenser à ma captivité chez les démons et de me remémorer les tortures qu’ils m’ont infligées, ça a le don de me faire plonger encore plus dans la dépression. Tellement que j’ai l’impression qu’un jour j’atteindrais le point de non retour. Peut-être que j’y suis déjà, je n’en sais rien. Pour l’instant je me contente de suivre Shanxi et Helsinki qui ont vraiment l’air d’être très proches. Je me sens mise à l’écart. Après tout, cela ne fait même pas une journée qu’elles me connaissent. Peut-être que c’est la dépression qui me fait dire cela, mais … j’ai le sentiment que je ne pourrais être amie avec elles, qu’elles ne m'accepteront jamais. Je me contente juste de les suivre pour l’instant, ne sachant pas comment réagir.

Avant que l’on ne mette le nez dehors, Shanxi nous ramena des pulls de sa chambre. J'enfilais timidement celui qu’elle m’avait tendu, puis je sortis dans attendre. L’air frais de l’extérieur me donne des frissons. Je me frottais les bras pour engendrer de la chaleur. Je dois avouer que son pull est réconfortant et chaud de part sa douceur. Tandis que les filles cherchaient un endroit où l’on pourrait s’asseoir, pour une raison mystérieuse, l’angoisse que j’avais réussi à contenir tout à l’heure vient de remonter à la surface. Je ne sais plus, une nouvelle fois, où me mettre. J’ai peur d’importuner les deux anges en leur faisant part de mon mal être. Dans tous les cas, je ne suis pas une fille qui se plaint. Bien au contraire, je garde toujours tout en moi.

Je regardais un instant Shanxi et Helsinki, elles étaient en train de discuter entre elles. Elles ne prêtent pas attention à moi … Je reculais doucement. J’avais besoin … besoin d’espace ? Je ne sais pas. Je voulais partir d’ici, de cet endroit que je ne connais pas. Je veux juste rentrer chez moi, à l'abri de tout contact humain, angélique … enfin de tout contact, vraiment ! Je suis à présent à une distance raisonnable d’elles pour que je puisse m’échapper à toutes jambes à travers les ruelles des Jardins de Jhen. Je ne sais pas comment j’ai retrouvé d’un coup le chemin menant à un petit appartement, mais arrivée là bas, je m'empresse de rentrer et de claquer la porte avant de la verrouiller à double tour. Je ne sais pas pourquoi j’ai réagi comme cela. Peut-être qu’au fond de moi j’ai peur de me faire des amis, d’accorder ma confiance et de souffrir comme j’ai souffert lors de ma Révélation qui s’est avérée mortelle et avec les démons.




[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 75171210



◊ Poste X ◊ 473 mots ◊ Terminé !



[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki - Page 2 Lexa_s12
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t37588-lexa-blaise
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] Des souvenirs pour demain | Shanxi, Lyfaëlle, Helsinki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le retour | Shanxi & Helsinki
» [Q] Sur la voie de la rédemption | Ft. Shanxi et Helsinki
» [Q] Que les traumatismes ne deviennent plus que des mauvais souvenirs | Solo - Lyfaëlle
» La Lanterne des Souvenirs | Cadeau pour Zoé [Djinshee]
» [Q] Un esprit tourmenté dans un corps meurtri | Solo -Lyfaëlle
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-