Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

Partagez
 

 Prémices d'une collaboration | Leandra [annexe aux Portes II]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4748
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Ven 01 Mai 2020, 13:05



L'homme rêve, il aime se comparer aux géants
Et voir gravé son nom sur le mur du temps
Avant que le mortier de son zèle
Ait une chance de durcir
La coupe s'éloigne de ses lèvres
Sa flamme est soudain soufflée
Et tout devient et ruines et abîme

Prémices d'une collaboration


La tête appuyée contre le mur de pierre, tu laissais traîner une oreille sur l'extérieur. Les bourdonnements des insectes étaient toujours présents et ne semblaient pas dés-amplifier. Un soupir t'échappais. Trempé de la tête aux pieds, tu ne pouvais même pas songer à profiter de l'attente pour faire sécher tes vêtements et retrouver un peu de chaleur auprès d'un feu. L'humidité suintant des roches de la cavernes s'était emparée de la moindre des fibres de chacune des branches ayant réussi à s'y perdre. Ce qui en faisait relativement peu. « ... puis c'est des insectes quoi. C'est pas comme si on se prenait un orage de feu sur la tête. Enfin bon. C'est mon avis hein. Mais se planquer pour quelques bestioles... » - « Tu l'as dis toi-même, tu es une arme, Rubilax. Que ces bestioles ne te gênes pas, ça me rassure. Mais moi j'ai pas envie de manger du criquet tout le reste du chemin vois-tu. », rétorquais-tu enfin à ton épée qui te faisais une leçon de morale depuis quelques minutes déjà. Comme pour appuyer te propos, Maximus souffla bruyamment des naseaux. Tu tournais ton regard vers lui. De toute manière, juste à cause du cheval tu ne pourrais non plus d'attarder de trop ici. S'il y avait plus de la place que tu ne l'avais cru au début, l'animal n'était pas fait pour vivre sous terre. « Ouai bah tu sais c'qu'on dit ? Les insectes c'est pl... ». Tu le coupais en plein milieu de sa phrase en posant une main sur le fourreau alors qu'un nouvel arrivant se glissait sous le rideau aqueux. Tu le dévisageais, en silence, en même temps qu'il se présenta à toi, avant d'examiner la petite carte qu'il t'offrait. « Facilier ? Att... ». De nouveau tu forçais l'épée à se taire en la repoussant rudement derrière-toi. Tu savais ce qu'allait te dire Rubilax. Mais ça commençait à devenir lassant de ne faire que discuter qu'avec et seulement lui. Les choses devenaient légèrement répétitives. Et, si les Magiciens savent être fourbes, ils sont aussi particulièrement utiles, tu devais bien l'admettre. « En effet, c'est bien moi. ». Tu restais méfiants. Le fait est que, le village le plus proche ayant été décimé, vous étiez actuellement au milieu de nul part. Tu hésitas un instant lorsqu'il te tendis son jeu avant d'en tirer trois au hasard, comme il te l'avais demandé. « Vos cartes ont également prédit la suite de cette discussion ? Pour annoncer une collaboration, il faut déjà qu'il y ait entente mutuelle et je ne sais même pas qui vous êtes. », ajoutais-tu en jetant un œil aux-dites cartes avant de les lui rendre. Personne ne le savait vraiment en fait, qui était le Docteur Facilier, sinon ce qu'annonçait sa carte. Un diseur de bonne aventures à certains moments, un marchand de rêves ou de cauchemars en d'autres. Le tout était de savoir pour quelle raison s'était-il invité. Tu doutais que ce ne soit qu'un hasard, en effet, s'il avait trouvé le couvert dans cette même grotte que la tienne.
Mais qu'est-ce qu'un conte, sinon une vision différente de la réalité ?

Codé par Heaven sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Invité
Invité

avatar
Ven 01 Mai 2020, 15:49


Livre de Contes

Prémices d'une collaboration



Dr. Facilier« Je  ne demande qu’à me faire connaître, votre majesté. Les temps sont durs pour les magiciens…» annonçai-je, un léger sourire aux lèvres.

Le Prince semblait sur la défensive mais je comptais bien réussir à obtenir sa confiance - du moins le temps de passer un accord. Je récupérai les cartes qu'il me tendit et balayai de la main celles qui traînaient encore sur le sol.

« Eh bien, qu’avons-nous là ? » murmurai-je en posant les cartes face cachée dans l’espace qui nous séparait.

Je retournai la première : l’Ermite. Le dessin représentait un Charmant plus âgé. De longs cheveux blancs tombaient en filasse sur son visage couvert de rides. Son dos était déformé par des années d’errance et de mendicité. Il se déplaçait péniblement sur le dos d’un cheval blanc famélique qui peinait à supporter son propre poids.

« Vous semblez triste, Prince Charmant. Pourquoi cette mélancolie ? Voyez le merveilleux avenir qui s’ouvre devant vous. Oui. Vous serez le héros qui fera d’un rêve un magnifique conte de fée. Voyez là, le château qui surplombe le royaume du bien-aimé roi Éric. Les années ont passé mais un siècle n’est rien pour un coeur vaillant. Et voici qu’entre l’authentique prince héritier sur son fougueux destrier. Il a fier allure, c’est un noble coeur, fis-je plein ironie. Il défie son opposant de son épée rouillée dont ne s’échappe plus que des râles énigmatiques. Les armes se heurtent mais le combat s’achève bien vite. Alors que le roi agonise, la garde se s'empare de l’assassin. Nul être ne se souvient du prince véritable. Quel destin tragique ! Privé de ton titre, de tes terres et de ton nom, l’avenir te prendra jusqu’à l’éclat de ta beauté - seul témoignage de ta réelle identité… »

L’image de la carte s’était animée pour refléter le spectacle de la prédiction. Le souverain avait eu tout l’occasion d’apercevoir ce que lui promettait son lointain futur. Il reconnu sans peine ses acolytes que le temps avait consumé. D’un geste lent, j’attrapai la carte suivante et la révélai : la Roue de la Fortune. La carte montrait une boussole au centre de deux chemin : l’un luxuriant, l’autre lugubre. L’aiguille de l’objet pointait vers la sinistre route.

« Mais le futur n’est pas figé. Le présent t’offre la possibilité de l’altérer. Un magicien croisera ta route, moi, précisai-je tandis que j’apparaissais sur la carte. Il te propose une alternative à ce sentier morne. Ne souhaites-tu par emprunter une voie plus gratifiante et ensoleillée ? Vois le parcours que je te propose…»

Sur l’image, mon double déplaçait la flèche vers l’autre embranchement avant de me faire signe d’exposer la dernière arcane. Je m’y attelai : le Pendu. L’ultime carte commença à tournoyer tandis que les images sortirent du cadre et prirent vie entre nous.

« Le Prince arrive sur les terres du Royaume de GRRAAAA. Il est acclamé et adulé par tous ses sujets. Une procession prend place dans les rues de la capitale qu’il arpente sur un Maximus fier et noble. Le port altier, il salue la foule, brandissant une épée étincelante.»

Je fis une pause dans mon récit pour laisser Charmant profiter de la scène. Les citoyens se mirent à scander en coeur : “En cet heureux jour, brave Prince Héritier reçoit tous nos voeux. Voici pour toi des présents qui te serviront et nous prêtons serment. A toi mon Prince, pour toi mon Prince, Santé, Bonheur, Longue Vie !».

« Alors que tu entres dans le hall principal du Château, tu aperçois les princesses de tous les royaumes qui se bousculent pour te rejoindre. Elles sont toutes venues. Tu en repères certaines qui sortent de la foule : Pocahontas, Elsa, Anna, Mérida, et même Aurore.»

Les voix harmonieuses et suaves des princesses se mêlèrent en une reprise de la célèbre comptine Un jour mon prince viendra.

Je claquai des doigts et tout s’estompa sur le champ.

«Voilà ce que je te propose mon cher Prince : un royaume, l’adulation du peuple l’amour des princesses et… un véritable nom.. Qu’en dis-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4748
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Ven 01 Mai 2020, 17:23



L'homme rêve, il aime se comparer aux géants
Et voir gravé son nom sur le mur du temps
Avant que le mortier de son zèle
Ait une chance de durcir
La coupe s'éloigne de ses lèvres
Sa flamme est soudain soufflée
Et tout devient et ruines et abîme

Prémices d'une collaboration


"Majesté". Si c'évident qu'il te nommait ainsi uniquement pour satisfaire ton ego, tu ne pouvais nier que, oui, c'était totalement jouissif de se faire nommer ainsi et que ces courses à la Royauté te devenais soudain bien plus compréhensible. A l'origine, tu ne désirais que la place que ce misérable Eric t'avais prise pour l'unique raison que ton nom avait été effacé des mémoires et qu'il était héritier du trône d'un roi trop laxiste, la perspective d'hériter du trône en lui-même n'était pas désagréable à imaginer non plus. Néanmoins, le Magicien te fis rapidement déchanter. Le simple terme de "Roi Eric" était déplaisant à entendre. Clairement, probablement préférerais-tu continuer à vivre sous la coupe de Powhatan qu'accepter le règne de ce pitre. Le meurtre ? Une éventualité. L'oublie ? Ce n'était surement pas ton objectif. Tu fronçais des sourcils, méditant les paroles qui avaient été prononcés. Il avait réussi à capter ton attention et ton regard était alors totalement focalisée sur lui et ses cartes, allant de l'un à l'autre, tandis que tu étais totalement à l'écoute de ce qu'il te disait, que ces mots soient vrai ou non. Tu observais la dernière image avec une certaine satisfaction non-dissimulée, un rictus se dessinant sur tes lèvres en voyant les différentes princesses présentes. Aurore. Sa malédiction n'était un secret pour personne depuis le temps, même en dehors des frontières de GRRAAAA. La princesse aventurière, Merida, dont la famille a également été victimes d'une malédiction. Le cœur de guimauve d'Anna et celui de glace d'Elsa. Les filles dont le père devint monstre. A croire que le sang royal était voué à être maudit, quelque soit son origine. Seule Pocahontas et sa beauté sauvage y aurai réchappé. Pour l'instant, tout du moins.

Dans une inspiration, tu te redressai et relevai le visage vers le Magicien lorsque ce dernier fit disparaître l'image, avant de croiser les bras sur ton buste. Un mince sourire sur le visage, tu gardais tes iris planté dans ceux de Facilier. Comme tu l'avais songé, il n'était pas là par pur hasard et avait choisi, aujourd'hui, de jouer les marchands de rêves. Mais pour le coup, il y avait quelque chose de trop beau dans cette histoire. Presque utopique. Certes, c'est ce que tu souhaitais. Mais tu n'espérais pas l'avoir du jour en lendemain. Retrouver ta place et ton renom exigerai autant de temps que d'effort. Pourtant n'était-ce pas ce qu'il sous-entendait ? Tu fis claquer la langue sur ton palais. « Admettons. », commençais-tu avant de marquer un temps. « Imaginons que tu puisses faire tout cela. Qu'est-ce que tu demandes en échanges ? ». Une telle offre était difficile à refuser, il fallait bien l'avouer. Mais il te fallait évaluer les risques face aux gains qu'il pouvait t'apporter. Les cadeaux n'existaient pas en ce monde. Chaque offre attendaient sa contre-partie, même minime. Ne serait-ce qu'un "Souviens-toi". Qui plus est... « Tu as toi-même évoqué une collaboration "des plus fructueuses", pour reprendre tes mots. J'imagine donc que tu attends quelque chose de moi qui améliorera autant ta condition que la mienne. Je me trompe ? ». Là aussi, il t'avais rapidement fait entendre en peu de mots que sa position n'équivalait pas celle de la Méchante Reine ou de Maléfique. De toute manière, peu vivant dans HOU-HOU pouvaient se venter d'être fortuné. « Je ne te ferai aucune prédiction. Mais si je peux t'offrir ce que tu désir également... ». Tu laissais planer quelques secondes, ton regard se perdant un instant au-delà de la cascade avant de revenir sur Facilier. « Alors il se pourrait que je donne raison à tes cartes et que cette collaboration est bien lieu. ».
Mais qu'est-ce qu'un conte, sinon une vision différente de la réalité ?

Codé par Heaven sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Invité
Invité

avatar
Sam 02 Mai 2020, 00:06


Livre de Contes

Prémices d'une collaboration



Dr. FacilierUne lueur étincela dans le regard du Prince. Mon discours semblait avoir fait mouche. Je souris à mon tour laissant apparaître l’espace entre mes incisives. Néanmoins, l’homme était intelligent et se doutait que la magie avait un prix. Pourtant, cette limitation ne s’appliquait pas dans mon cas ; mes contrats étaient très différents de ceux de la Sorcière des Mers. Il me suffisait de trouver deux pauvres âmes importunées et de les amener à co-contracter avec moi. Je ne demandais compensation que pour les voeux les plus complexes - ou aux êtres les plus influents. J'étais une âme charitable et réaliser les souhaits des autres était l'un de mes plus grands plaisirs. Dans son cas, le Prince pourrait servir mes noirs desseins. Mais ce n’était pas la seule raison qui me poussait à aider l’héritier du trône - j’avais de la compassion pour ce pauvre homme à qui le destin avait tout pris. Il me rappelait ma condition déplorable là où les autres vilains se pavanaient dans le luxe. Après tout, nous avions tout deux une condition moins favorables que nos homologues.

« Eh bien, eh bien. Je sens là les mots d’un véritable négociateur. C’est une qualité rare chez les souverains de nos jours… Mais vous êtes l’héritiez légitime après tout, cela ne m’étonne guère que vous soyez le plus apte à diriger les Trois Royaumes. »

Je ne lésinai pas sur la flatterie ; j’avais appris à mes dépends qu’il fallait toujours entretenir le rêve jusqu’à ce que le contrat soit établi.

« Enfin, comme vous l’avez si adroitement remarqué, je ne fais pas tout à fait cela par charité. Voyez-vous, Votre Altesse, je ne suis qu’un pauvre enchanteur bien loin de posséder des pouvoirs égalant ceux des Trois Sorcières Primordiales, commençai-je sur un ton dramatique. Je ne peux utiliser la magie pour mon profit personnel - c’est une règle que tout honnête magicien se doit de respecter. Désireux d'honorer ce principe, je
mène une vie misérable dans une roulotte ridicule alors que ces viles harpies se pavanent dans de luxueuses demeures. Alors que je galère, elles se permettent de réaliser chacun de leur pathétique caprice… Je vous avoue cultiver une certaine jalousie pour ces pimbêches. Elles ne sèment que le mal et la désolation et - pourtant - amassent bien plus de richesses qu’un marabout qui voue sa vie à réaliser les vœux de ses contractants.»

Je marquai une pause et plongeai mon regard prune plus intensément dans le sien.

« En échange de mon petit service je ne vous demande pas grand chose, une broutille en vérité, trois fois rien : je souhaite que vous combattiez ardemment la Sorcière des Mers. Bien sûr, comme vous serez le souverain du Royaume de GRRAAAA, vous aurez tout le loisir de laisser cette tâche à vos talentueux chevaliers. »

Je laissai un temps de réflexion au Prince. Peut-être lui fallait-il davantage de détails pour qu’il fasse le lien entre mes intentions et la contrepartie que je lui imposai.

« Pour ne rien vous cacher, je trouve que le règne des Sorcières Primordiales doit cesser. Bien sûr, il y aura toujours de nouveaux ensorceleurs pour continuer leur œuvre mais ils n’auront jamais autant de moyens que ces trois mégères. Je vous demande d’éliminer la Sorcière des Mers car c’est celle qui est la plus à même d’être vaincue sans user de sorcellerie. Les deux autres sont éminemment plus puissantes et demanderont des procédés plus… radicaux. »

J’avais essayé d’être convaincant dans mon explication. Évidemment, tout était un peu plus complexe que ce que j’avais exposé mais je n’avais pas envie de l’encombrer avec des détails futiles.

« Alors, qu’en dit Son Altesse ? Avons-nous un accord ? »

Je lui tendais la main. Il n’avait plus qu’à la serrer pour valider le contrat tacite que nous passions ensemble. Bien évidemment la magie n’opérerait pas tout de suite ; j’avais une autre victime à piéger. Je tirai beaucoup de plaisir de mon statut de négociant mais c’était parfois pénible de ne pouvoir donner corps à sa magie sur le champ. Enfin, j’avais quelques arguments que le Prince Eric ne pourrait pas me refuser - du moins je l’espérais. C’était d’un ennuyeux lorsque les choses ne se passait pas comme je le souhaitais. Enfin, n’appelons pas le malheur à prendre part à ces délicieuses négociations. Plus que quelques étapes et le chaos prendrait racine au sein de tous les royaumes.
Revenir en haut Aller en bas
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4748
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Sam 02 Mai 2020, 13:59



L'homme rêve, il aime se comparer aux géants
Et voir gravé son nom sur le mur du temps
Avant que le mortier de son zèle
Ait une chance de durcir
La coupe s'éloigne de ses lèvres
Sa flamme est soudain soufflée
Et tout devient et ruines et abîme

Prémices d'une collaboration


Tu laissais échapper un rire bref aux mots du Magiciens. Les trois Royaumes, rien que ça ? A croire que tout semblait simple et évident venant de lui. Toutefois, ça ne t'empêcha pas de rester attentif à la moindre de ses paroles. Il  serait ennuyant de manquer la partie importante du paiement et finir roulé par ce dernier pour avoir fait preuve de distraction. Lorsqu'il usa du mot de "jalousie", tu songea avoir une fine idée du sentiment qui pouvait l'étreindre. Un sentiment quelque peu égal à celui qui qui pouvait t'embrasser lorsque tu songeai à la place dont Eric s'était octroyé le monopole. Puis, la condition établie, tu laissais planer ton regard dans le vide, réfléchissant à la situation. La Sorcière des Mers. Si elle portait ce titre c'est bien parce qu'elle avait élue domicile dans les profondeurs des Océans. Tu reportai ton regard sur Facilier lorsqu'il reprit la parole. « Plus radicaux, hum ? », répétais-tu dans un souffle. En d'autres termes, que la main d'un profane des arcanes de la magie ne pourrait appliquer. Du moins, tu l'interprétais ainsi. Tu ne pouvais en être totalement certain non plus.

Tu pris quelques secondes de réflexion face à la main tendue du Magicien. Mettre un terme à la vie de cette Sorcière étant le prix à payer pour qu'il réalise ton souhait, il te faudrait réfléchir à un moyen de la faire quitter ses profondeurs aqueuses si tu voulais accéder à sa requête. Ces êtres étaient assez bizarrement fichues pour avoir la capacité à autant respirer sous l'eau qu'à l'air libre, ce qui n'était ni ton cas, ni celui d'aucun homme sur terre. Alors autant choisir un terrain où tu ne partais pas désavantagé. Ce serait peut-être la partie la moins aisée de l'histoire. Ensuite... Ton regard s'ancra dans celui de Facilier. Un mince sourire se dessinait sur tes lèvres alors que tu lui rendais la poignée de main qu'il attendait. « Très bien. Je m'occuperai de faire disparaître la Sorcière des Mers de ce monde. ». Étrangement, Rubilax avait beau être muré dans le silence depuis le début de cette conversation, tu avais le sentiment qu'il était en train de te juger sur cette décision. Probablement faisiez-vous route ensemble depuis trop longtemps. L'épée n'avait plus de secret pour toi comme tu n'avais plus de secrets pour elle. « Et maintenant ? Comment ça se passe ? »
Mais qu'est-ce qu'un conte, sinon une vision différente de la réalité ?

Codé par Heaven sur Epicode

Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Invité
Invité

avatar
Lun 04 Mai 2020, 22:48


Livre de Contes

Prémices d'une collaboration



Dr. FacilierLe prince accepta mon offre et glissa sa main dans la mienne. Elle était chaude dépourvue des rugosités si caractéristiques des travailleurs. Son statut royal lui avait évité de longues heures de labeur et avait préservé ses membres des souillures de la besogne. La magie anima ma bague qui mordit mon contractant et aspira un peu de son liquide vital. Le fluide précieux était stocké dans l’objet dans l’attente de se mélanger à son co-contractant. La magie vaudou nécessitait toujours des éléments appartenant aux êtres qui se liaient à elle. Le sang, en particulier, était une substance particulièrement usitée dans les rituels. Malheureusement, c’était également l’un des plus compliqué à récolter ; beaucoup se contenter de cheveux ou d’ongles - bien plus facile à se procurer. Cependant, les effets étaient toujours moins efficients et moins stables.

Charmant s’inquiéta pour la suite des évènements. Sans doute s’était-il rendu compte que mes pouvoirs n’avaient eu aucun effet dans l’immédiat. Malheureusement pour lui, il lui faudrait attendre avant qu’un quelconque changement ne se fasse ressentir.

« Eh bien, la suite est assez simple. Il vous faut patienter, Votre Altesse. »

Je me sentis obligé de donner plus de détails au prince devant son regard interrogateur. Après tout, il devait être néophyte en ce qui concernait les arts occultes.

« A l’inverse de la Sorcière des Mers, je respecte l’équilibre des forces, commençai-je. Cela signifie que les souhaits que je réalise ne peuvent l’être que par paire. Ainsi, rien ne se perd, rien ne se gagne, tout se transforme - comme le dit l’adage. Je sais déjà qui compensera le voeu que vous avez fait - j’ai d’ailleurs les moyens de l’approcher sans trop de difficulté. Néanmoins, il me faudra du temps pour créer le contrat qui permettra d’instiller la magie dans votre vie. »

J’essayai d’imaginer les étapes qui me restaient à réaliser pour que mon plan prenne vie. J’avais hâte de plonger ma main dans celle d’Eric.

« Je pense que tout devrait se passer sans accroc. Sans doute, la magie sera-t-elle être en place pour le Grand Bal que réalise le roi Mufasa. D’ailleurs, je vous conseille de vous y rendre. Cela devrait se montrer très… intéressant. »

J’avais déjà une petite idée du tournant que prendrait les événements et je ne pus retenir un sourire satisfait.

« Bon, je vais vous laisser, Votre Majesté, au plaisir de vous revoir !»

Je quittai la grotte sans me retourner et traversai la cascade glacée.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Prémices d'une collaboration | Leandra [annexe aux Portes II]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Annexe aux Portes V] - La fuite
» Briseur de trêve [quête annexe aux Portes II]
» [Annexe aux Portes V] - Par le pouvoir d'un mot je recommence ma vie | Zebella
» [Annexe aux Portes V] - Tremblement dans le monde
» Pour l'Amour du Prince [Annexe aux Portes II]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres du Lac Bleu-