-61%
Le deal à ne pas rater :
SEB Yaourtière multifonction : yaourtière, fromagère, desserts ...
39.49 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 C'était mieux avant ? | Kjell & Kitoe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 18 Avr 2020, 14:55

C'était mieux avant ?

Kjell

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kitoe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Kitoe tournait en rond. Elle n’en pouvait plus d’être enfermée dans cette foutue cave. Elle ignorait depuis combien de temps ça durait. Ça l’énervait. Elle avait dû arrêter toute son activité à cause de cet enfermement. Elle avait cessé de se promener dans les rues de l’Enfer pour distribuer ses jolis gâteaux, repérer ses prochaines victimes ou encore partir cueillir toutes sortes de condiments qui se trouvaient parfois être hallucinogènes ou même mortels. Malgré tout, elle avait quand même tenu à déplacer ses plans de travail et ses outils pour pouvoir continuer de s’occuper. La cave n’était pas un lieu aussi agréable dans lequel travailler : il y faisait constamment froid, les murs étaient encore plus délabrés qu’à l’étage du dessus, et le sol irrégulier relevait plus de la terre battue par endroits. Elle lui servait habituellement de chambre froide. Avec le réaménagement, les conditions d’hygiène déjà plus que douteuses avaient encore baissé. Il lui restait un corps à découper. Elle le réservait pour plus tard, car elle attendait que les effets de la rigor mortis se dissipent. Alors pour patienter, elle tournait en rond. Elle attendait Toki. Elle lui avait demandé d’évacuer les cadavres découpés qui avaient commencé à se putréfier, afin de maintenir l’air du sous-sol respirable et ne pas contaminer la dernière et sainte carcasse qu’il leur restait. Par la même occasion, elle lui avait demandé d’en ramener d’autres plus frais. En ce moment, les cadavres n’étaient pas ce qu’il manquait. L’extérieur était un carnage. La Démone, malgré son goût prononcé pour la mort, n’avait jamais vu une hécatombe pareille et en avait presque eu peur. Ces momies et ses congénères s’étaient entredéchirés à n’en plus finir. Elle aussi avait participé à la boucherie. Kraa avait déchiqueté des corps sans considération pour leur race, mais la bête, sous cet afflux monstrueux et infini de créatures plus belliqueuses les unes que les autres, avait fini par se fatiguer. Kitoe avait reçu beaucoup de blessures, mais elle était parvenue à les guérir en grande partie grâce à sa baguette de soin. Ceci-dit, à l’heure qu’il était, Kitoe serait morte si elle n’avait pas battu en retraite. C’était lâche, mais un instant de conscience lui avait permis de comprendre que cette bataille était vaine et que le meilleur moyen de s’en sortir était certainement d’esquiver et d’attendre que ça se calme. Elle ne pouvait pas se permettre de partir maintenant, elle n’avait encore rien accompli.

Ce choix et l’étrange Purge qu’elle avait fuie l’avaient rendue morose. Kitoe était devenue blasée, négative, et plus facilement irritable. Ses personnalités avaient cessé d’intervenir à tout bout de champ. Il n’y avait plus que Toki pour lui faire la conversation avec Lia ou Ellie, dont elle maitrisait plutôt bien les rôles à présent. Le Reflet était moins affecté qu’elle par ce désastre, puisque c’était elle qui sortait la plupart du temps pour lui donner des nouvelles de l’extérieur. Après tout, c’était facile : au moindre danger, elle pouvait redevenir brume, ou se changer en oiseau ou en gravier. Elle pouvait se défouler comme elle voulait, où elle voulait, quand elle voulait.

Alors que Kitoe s’était assise dans un coin pour se plonger dans des songes incohérents, des bruits de gravas attirèrent son attention. Toki était de retour. La Démone ne se bougea pas pour aller l’aider à ouvrir la trappe qu’elles avaient obstruée pour éviter qu’on ne vienne les chercher par là.

-Alors ?

-Les corps sont tous en train de pourrir, répondit Ellie en refermant derrière elle, mais on va pouvoir ressortir. J’en ai marre de rester là-dedans. Ça sert à rien et ça pue.

-Hm.

Elle avait raison, il allait bien falloir ressortir un jour ou l’autre, de toute manière. Le pire devait être passé, et sachant qu’elles avaient survécu au pire, le reste tenait de la plaisanterie.

-Lia a trouvé ça dans le sac d’un corps. Ellie fouilla dans sa propre sacoche et lui tendit l’objet. Elle l’a secouée et une tête est apparue. Je la lui ai prise avant qu’elle ne fasse des conneries. Le type parle. Tu le connais ?

Pour être exact, avant qu’Ellie ne prenne la main sur la personnalité de la gamine, cette dernière avait secoué la boule à neige encore plus fort, puis commencé à raconter sa vie et à décrire le paysage morbide où elle se trouvait au monsieur qui était apparu à la surface du verre. Elle avait ensuite lutté fort pour empêcher Ellie de la remplacer, en vain. Indifférente à ce que pouvait faire ou dire cet inconnu, la deuxième lui avait demandé de patienter cinq minutes le temps qu’elle rentre à la maison. Il avait donc dû passer cinq minutes dans un sac, plongé dans le noir.

Kitoe s’empara de l’objet pour l’identifier. C’était une boule en verre, et effectivement, il y avait un visage qui l’observait. Elle pencha la tête sur le côté et fronça les sourcils.

-On s’est déjà vu, non ?

Son visage lui était familier, mais elle était incapable de lui associer un nom. Elle ne devait pas le connaître. Kitoe n’était pas très forte pour se souvenir des gens avec qui elle n’avait que brièvement interagi. Tout ce qu’elle pouvait dire, c’était qu’elle ne le détestait pas.

-C’était pas… sur l’île ? Celle avec des Anges et des Démons.

A sa connaissance, c’était le dernier endroit où elle avait pu voir des étrangers.

897 mots
Toute ressemblance avec le confinement n'est que pure coïncidence


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4518
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Dim 03 Mai 2020, 19:20



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était mieux avant ?


Une liasse de papier étalée sur la table, quelques livres ouverts à côtés, je laissais tomber ma tête dans le creux de mes bras. Cet établissement ne m'appartenait même pas - pas encore - et pourtant j'y consacrais déjà une énergie folle. Je n'imagine même pas ce que ça donnera une fois le bien acquis. En priant pour que personne ne se l'approprie avant moi. J'exhalai une longue inspiration, quelques feuilles de parchemins se trouvant sur la route de mon souffle se soulevant légèrement au contact de l'air chaud, puis relevai légèrement le visage et me mis à jouer avec le bout de la plume que j'avais délaissée sur un coin de table.  Alors, dans une nouvelle inspiration, je me redressais en posant un regard sévère à la masse de papier. « Je reprendrai plus tard. », me fis-je enfin à moi-même en écartant la chaise de la table pour me lever et aller me faire chauffer de l'eau. Il était inutile d'insister quand cela faisait plusieurs minutes que je pataugeais sans avancer.

Le nez dans ma tasse, appuyé contre le chambranle de la fenêtre, je laissais planer mon regard sur la ruelle en contre-bas, un sourire au lèvres. Aujourd'hui, rien ne semblait pouvoir éteindre l'activité de cette ville. Il y avait un côté chaleureux et rassurant. Mon regard se porta sur le rebord de la fenêtre en voyant Koka rentrer par celle-ci et s'arrêter face à toi, le fixant de ses deux billes obscures. « Tu as encore traîné du côté du Coeur Vert. », commençais-je en lui câliner la tête. « Pignouf ! Tu n'as pas le droit d'aller dans les fermes je t'ai dis. », ajoutais-je en l'attrapant par la peau du cou. Si, dans ma vaine tentative de le rouspéter, j'avais su y mettre le geste, le ton, lui, était totalement absent, et il était évident qu'il recommencerai. Je le reposai doucement au sol et le suivais du regard, filer en direction de ma chambre, marquant un temps devant la porte cependant. Si, grâce à sa magie, Choupette gardait une apparence de chaton - à mon plus grand bonheur - elle avait quand même grandi et grossi depuis le temps, et il était de plus en plus rare que le furet l'emporte vainqueur lors de leurs affrontement régulier. Heureusement, le chaton n'était pas là non plus. Lorsque le furet s'éclipsa dans la chambre, je revins poser un regard sur le travail que j'avais abandonné et, avec un soupir de dépit, je quittai mon poste pour finir ce qui n'avait été qu'entamé.

Avalant d'une gorgée la fin de mon contenant, je me dirigeai vers à mon tour vers ma chambre pour y chercher un carnet. Mon regard se porta sur la boule à neige, posée sur la commode. Kitoe... C'était un étrange sentiment qui me saisissait chaque fois que j'y songeais, auquel j'étais incapable de mettre un véritable nom. Partagé entre la joie de la savoir en vie et l'appréhension de sa nouvelle essence. On ne rejoint pas les rangs démoniaque sans raisons. De la même manière qu'une personne renaît Ange pour la Vertu de son Âme, il est évident qu'il se réincarnera Démon pour l'avoir corrompue. Je laissai un souffle s'échapper avant de retourner la boule, afin de laisser les flocons flotter autour de la silhouette de l'anciennement Déchue. Reposant doucement l'objet, je me mis à chiner dans les tiroirs, cherchant l'objet de ma venue première. Jusqu'à ce que des paroles me parviennent.

Je tournais la tête de tout les côtés, avant de voir la silhouette s'agiter à son tour. « Kitoe ?! », soufflais-je entre surprise et incrédulité. « Kitoe c'est toi ? », ajoutais-je, presque collé à l'objet. Elle ne semblait pas m'entendre. Ou peut-être ne m'écoutait-elle pas ? Je me saisis vivement de la sphère et l'emmenait avec moi dans le salon, sous le regard interrogatif de Koka que j'avais réveillé malgré moi. Toutefois, je n'ajoutais plus rien pour l'heure. Car ce que la figurine me racontait semblait des plus aberrants. Mécaniquement, je tournais le visage vers la fenêtre ouverte d'où s'échappait le brouhaha des Quartiers du Centre. Celui de la vie. Ce qu'elle me racontait était effrayant. La mort la cernait et elle n'en semblait pas des plus bouleversée. Puis elle se tût. « Kitoe ? Kitoe tu es là ? ». Non, elle ne disait plus rien. Par réflexe, je secouais la boule, cherchant à la ranimer. Il ne se passa rien. Alors je me laissais tomber sur le fauteuil, en repensant à ce qu'elle m'avait dit. Une Purge ?

Je fut extirpé de mes pensées quand, à nouveau, la voix de Kitoe me parvint. Pourtant je fus blessé à sa question. « Bien sûr qu'on se connait, pauvre cruche ! », avais-je envie de répondre. Puis je me souvins. Elle n'était pas la seule à avoir changé depuis le temps. Je laissai échapper une expiration. J'ignore comment elle fait. Avec une chance étonnante, elle aurait le même objet que le mien ? « Omi'Ake. Oui, entre autre. ». Je fermais une seconde les yeux. Avec autant de chance, et à condition qu'elle ait cet étrange artefact, le visage dans la sphère suivait les aléas physique de l'original. J'usais alors de la Peau des Grigori afin de retrouver le visage de Kyra. Mon visage originel. « Ça fait longtemps Kitoe. Je suis contente de te savoir vivante. ». Jamais je n'avais imaginé un jour pouvoir encore prononcer de telle paroles. « Est-ce que tout va bien ? Les choses n'ont pas l'air facile de ton côté. ». Je repensais à ce qui m'avait été raconté quelques minutes plus tôt, et une boule d'angoisse gonfla dans ma poitrine. « Qu'est-ce qu'il s'est passé ? Tu n'as rien ? ». Au final, j'étais inquiète je devais bien le dire. Elle avait beau appartenir aux Vils, elle n'en restait pas moins mon amie.
Nos raisons renoncent Mais pas nos mémoires

Codé par Heaven sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Jil  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  :
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Sam 09 Mai 2020, 18:34

C'était mieux avant ?

Kjell

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kitoe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
-Ah, Omi’Ake, oui c’est ça. C’était bien de la merde cette histoire.

Kitoe pencha la tête, tentant de se remémorer plus exactement le contexte de leur rencontre. Ils avaient dû se voir au début de leur arrivée là-bas. Elle ne pouvait pas en dire plus. Ils avaient reçu tellement d’informations d’un coup qu’elle en avait oublié les trois quarts. On ne pouvait pas la blâmer de mieux se souvenir de s’être pris une lance dans l’épaule, ou encore de s’être fait caillassée par un autre Démon, plutôt que des détails du raffut dans lequel avait débuté leur « quête ». Oh, sauf cet Ange. Neah. Kitoe se souvînt qu’elle n’avait toujours pas mis son plan de harcèlement à exécution. Il fallait qu’elle y songe. Elle n’avait pas l’intention de laisser ce salaud s’en tirer comme ça. Plus fort ou pas, elle comptait bien faire tout ce qui était en son pouvoir pour simplement lui pourrir la vie. Mais là n’était pas la question pour le moment. Elle trouvait le type de la boule à neige curieux.

-Pourquoi t’as l’air de me connaitre plus que… Oh.

Le visage de l’homme s’était subitement déformé pour prendre les traits d’une personne qui lui était mille fois plus familière. Même si ça faisait une éternité qu’elle ne l’avait pas vu, Kitoe comprit aussitôt de qui il s’agissait.

-Kyra… Articula-t-elle après quelques secondes figées par sa stupéfaction. C’était aussi le temps qu’il lui avait fallu pour déterrer son prénom dans son esprit fouillis. Pourquoi t’es devenue… un mec ?

Elle lui en voulait un peu de ne lui avoir rien dit, mais ne put retenir un sourire. Kyra. Kitoe avait un peu de mal à croire qu’elle lui parlait à nouveau. C’était la première personne de son ancienne vie à laquelle elle parlait depuis qu’elle était morte. Bien entendu, Toki ne comptait pas. Elle ne la considérait pas vraiment comme une personne. Ça aurait été aussi stupide que d’appeler son miroir Jacqueline et de penser qu’il était doté d’une personnalité et d’opinions propres. Quoi que Toki en dise, le Reflet ne serait jamais rien d’autre que sa définition : une pâle copie générée par un être qui, de base, avait autant de sentiments qu’un caillou.

-Moi ? Ça peut aller. Elle leva des yeux sévères vers son Reflet et baissa le ton, comme si cela pouvait empêcher Kyra d’entendre. Qu’est-ce que tu lui as raconté, toi ?

-Moi ? Ellie haussa les épaules. Rien. C’est Lia qui lui a décrit le paysage.

-Oh… C’était bien le genre de la gamine. Elle ne chercha pas plus. Le mal était fait de toute manière, et elle savait qu’elle ne pourrait jamais raisonner cette peste. Elle revînt à la Déchue. Il y a eu une Purge en Enfer. Sacrée Purge, j’avais jamais vu ça. Des momies dégueulasses partout, des morts dans tous les sens. Je me suis barricadée dans ma cave avec Toki en attendant que ça se calme. Il paraît que c’est plus tranquille maintenant, on va pas tarder à reprendre les affaires. Donc ça va. Quelques blessures, rien de très grave. Elle marqua une pause. Et si tu te demandes qui est Toki, c’est un être sans personnalité qui a décidé de me copier entièrement. Elle travaille pour moi.

Ellie leva les yeux au ciel. Travailler n’était pas le mot exact, mais ce n’était pas ça qui la dérangeait. Elle n’aimait pas que son modèle parle de sa véritable nature. D’habitude, les Reflets devaient se faire plus discrets que ça. Mais Kitoe ne se gênait pas. Elle, elle ne protestait pas non-plus. L’originelle était une gamine dans l’âme, là où Ellie tâchait de se montrer plus mature. Ce genre de provocation ne l’atteignait donc pas.

-Oh ! D’ailleurs, elle m’a dit qu’elle connaissait… euh… Nefraïm, c’est ça ?

Toki confirma d’un hochement de tête. Elle avait entrepris un récurage minutieux de ses ongles. De son côté, Kitoe était contente de son information. Ça n’avait peut-être aucune utilité, mais c’était amusant.

-Ah oui, et au passage, tant qu’on est sur les prénoms : Kyra ça fait bizarre pour un mec, j’espère que t’as changé.

Si Kitoe n’était pas forcément à cheval sur les bonnes manières, elle jugeait qu’il était important d’avoir un nom qui claque. Ce genre de choses, elle avait commencé à l’apprendre en ouvrant son échoppe. Elle réfléchissait encore au nom de son enseigne, qui à l’heure actuelle s’intitulait sobrement « Boulangerie – Charcuterie ». Elle avait besoin d’un truc vendeur et qui inspirait confiance – ce qui, en Enfer, était tout relatif – et travaillait en ce moment sur l’aspect de son magasin, au moins en vitrine. Pour le reste, l’Œil savait à quel point les conditions minimales d’hygiène n’étaient pas respectées, mais ce n’était qu’une question de temps. Ce n’était pour le moment pas sa priorité. Chez les Démons, ça n’en était pas une, et ça ne risquait pas de l’être avant longtemps. Alors en pleine rénovation lorsque la Purge avait éclaté, Toki lui avait annoncé que tout était à refaire. Les carreaux avaient éclaté, les murs étaient maculés de sang, et il y avait un homme qui pourrissait dans l’encadrement de la vitrine. Sur le coup, Kitoe avait piqué une sacrée crise. Maintenant qu’elle avait pris du recul, elle voyait plus cela comme un moyen de tout refaire en mieux, alors elle était optimiste.

-Et sinon, à par un mec, qu’est-ce que tu deviens ?

Lorsqu’on retrouvait une vieille copine, c’était quand-même LA question à poser. Lorsqu’elle la lui retournerait, elle-même s’empresserait de lui raconter à quel point sa vie était sur le point de prendre un tournant fantastique. Si ça lui permettait de faire bonne impression, cela serait aussi un moyen de faire de la communication à l’extérieur. Une renommée internationale, elle ne pouvait pas rêver mieux ! Même auprès des copines, le business n’attendait pas.


971 mots
[/quote]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4518
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Sam 06 Juin 2020, 17:14



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était mieux avant ?


J'adressai un sourire, gêné et heureux, à l'image de Kitoe qui se dessinait dans la boule de cristal, surprise de me voir me révéler sous ce visage qu'elle connaissait bien mieux. Celui de Kyra. Il était vrai que Kjěll n'était pas connu de tous, même après tout ce temps. Aussi je ne fut pas étonnée de l'entendre m'interroger sur la raison de cette apparence. « Disons que c'est venu sur un coup de tête sans vraiment réfléchir aux conséquences que ça impliquait sur le coup, trop occupée à me mousser sur la capacité de la Mue. », fis-je avec un sourire amusé. Et le pire, c'est que c'était totalement vrai. « Mais on fini par s'y faire. ». De toute façon, ce n'est pas comme si j'avais particulièrement le choix. Ma prochaine Mue elle arriverait dans combien de temps ? Deux, trois ? Peut-être quatre ans ? J'allais donc passer un certain temps dans ce corps, que je le veuille ou non. Toutefois, mon sourire s'effaça rapidement lorsqu'elle me décrit ce qu'elle avait vécu. Une Purge ? Des momies ? Ça semblait incroyable pour être vrai. Le monde des Démons était-il si cruel au point que la mort n'affecte même plus l'esprit. Je dévisageai la Démone qui fut autrefois mon amie. J'ignorais si aujourd'hui encore je pouvais la considérer comme telle. Elle avait tellement changé. Peut-être était-ce vrai finalement. Elle était réellement morte. La Kitoe que j'avais connue n'existait peut-être plus. Ou du moins, plus totalement. « Te copier ? En effet, c'est dommage de vouloir absolument ressembler à quelqu'un plutôt que de compter sur sa propre personnalité. ». J'ignorais à cet instant que cette "Toki" ne pouvait tout simplement pas exister par elle-même, à l'égal du double de mon frère que j'avais eu l'occasion de croiser il y a quelques temps de ça. J'ignorais tout de l'existence de cette race que l'on nomme "Reflet". Puis, ce fut moi qui la regardait d'un air surprit tandis qu'elle évoquait Nefraïm. J'avais envie de lui demander comment il se portait. Est-ce qu'il allait bien ? Jessica m'avait dit qu'il avait adopté un enfant. Le petit grandissait-il bien ? Mais ce serait ridicule. Je devrais mieux connaître l'état de ma famille que mon amie et son aide. D'ailleurs, c'était étonnant que Nefi ait un Démon dans ses connaissances. Je fronçais des sourcils à cette pensée. J'espérais qu'il ne se soit pas mêlé à de mauvaises affaires. Il pouvait parfois se montrer trop intrépide, même lorsque c'était pour ramener le Bien sur les terres.

Sa remarque fit naître un nouveau sourire sur mes lèvres. Elle n'avait pas été la première à me le dire. « Oui. On me l'a souvent répété au début alors j'ai fini par adopté un nouveau nom. ». Et j'avais passé quelques heures à y réfléchir à ce prénom. Après tout, il me suivrait pendant tout le temps de ma masculinité. « Pour l'instant je porte le nom de Kjěll Oesman. ». Quand au nom de famille, lui, il m'avait paru comme une évidence. Le nom de Rajiv. Celui qui portait le visage de Nefraïm. Le plus proche de mon frère, étonnement, malgré leur caractère des plus opposés. Un peu comme s'il eut agit comme une ancre pour que je ne dérive pas loin des crises identitaires et de l'oubli. Je décochais un nouveau sourire à sa question. A part un mec, hein. Je fis rapidement le tour de ce qu'il s'était passé depuis son départ. Une vision en accéléré de ce que j'avais pu vivre, des rencontres que j'avais pu faire et des pertes dont j'avais également pu souffrir. Et je pouvais résumer tout cela en peu de mots. Il s'était passé beaucoup de choses. Bien plus que je ne l'avais imaginée avant qu'elle n'en vienne à me poser cette question. C'est dingue comme la vie avance à une vitesse que l'on ne voit tristement pas défiler. Je posais un coude sur le genoux pour installer nonchalamment mon menton dans le creux de ma main, avant de lui répondre. « Et bien, je devrai mettre une pancarte sur mon appartement avec écrit "Maison d'accueil". Entre les animaux et les gens, je ne suis finalement jamais seule. ». Même si j'étais la seule fautive. c'était moi qui ramenait régulièrement des bêtes, au grand damne d'Alisha. C'était encore moi qui avait accueillit d'abord Alisha et Oriane, puis Rajiv. Heureusement qu'entre-temps la jeune Luxurieuse était partie et que nous avions trouvé un logement plus grand avec Alisha. « Je travaille dans un bar à vin actuellement. Mon Patron est un vrai tyran. ». C'était faux. Du moins, pas totalement. Mais on avait à cœur de le taquiner. Il nous le rendait bien. « Et je me fatigue à préparer les papiers pour mon propre établissement. », ajoutais-je en me tournant vers la liasse d'administrative qui m'attendait. En fait, je pensais en offrir la gestion à Oriane. Je voyais bien qu'elle ne s'épanouissait qu'à moitié là où elle se trouvait. Et puis, peut-être que cela la forcera à être plus souvent ici et s'occuper de son apprenti, comme elle me l'avait promis. Un sourire naquit sur mes lèvres lorsqu'un souvenir me vint en mémoire. Pas personnel, non. Il s'agissait plus d'un fait amusant. « Je sais pas si tu es au courant. Tu savais qu'on avait une statue de Zane Azmog à Avalon ? ». Sa présence aujourd'hui me faisait bien plus sourire qu'autre chose à cause des événements qu'avaient produits son arrivée. « Elle a fait forte impression. Surtout auprès des Corvus. ». Et inutile de préciser lesquels avaient été les plus réjouis, quelques soit le sens du terme. Au final, ce n'était même pas la représentation du Monarque qui les avait intéressés, mais bien plus la turgescence qui la caractérisait. « Et toi ? Ça se passe comment là-bas ? Ça n'a pas l'air d'être de tout repos. ».
Nos raisons renoncent Mais pas nos mémoires

Codé par Heaven sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Jil  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  :
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Lun 29 Juin 2020, 22:37

C'était mieux avant ?

Kjell

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kitoe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
-HAHA ! T’as vu Toki, t‘es nulle ! S’écria la Démone en pointant son Reflet du doigt. Même en Ange t’étais plus originale !

La copie croisa les bras et lâcha un « J’t’emmerde » sonore. C’était la personnalité de Kitoe qui avait parlé. Quant à l’originale, Lia avait pris le dessus. Sa voix était devenue un peu plus aigüe, mais Kitoe avait su la chasser rapidement avant que la gamine ne fasse dégénérer la conversation. Reposer son regard sur le visage de son amie lui avait fait reprendre la raison. Elle ne savait pas si Kyra l’avait remarqué. De toute manière, elle ferait connaissance avec chacune d’entre elles un jour ou un autre, c’était inévitable.

-Kjell ? Hm, d’accord.

C’était plutôt pas mal, même si elle n’avait aucune idée d’où elle avait pu trouver ça. Kitoe était plutôt nulle pour trouver des noms et ce depuis toujours : enfant, elle avait bien prénommé son Reflet Toki, qui n’était autre que son propre prénom à l’envers et sans le E. Il lui faudrait quelques temps pour s’y habituer, peut-être l’oublierait-elle en cours de route. Quelque part, elle était un peu triste que sa vieille amie ait décidé d’abandonner son identité première. D’un autre côté, qui était-elle pour émettre son avis ? Elle avait fait pire. Elle avait sombré dans sa folie, tué et bouffé ses amis et s’était laissée considérée comme morte par ceux encore vivants. Même si l’on pouvait dire que sa santé mentale fragile était un facteur atténuant, ce qu’elle avait fait n’avait rien de pardonnable. Elle était devenue un monstre et n’avait jamais cherché à résister à cette tentation diabolique.

Kitoe cligna des yeux. Pourquoi est-ce qu’elle comparait leurs deux situations alors qu’elles n’avaient rien à voir ? Hm. Kyra lui avait manqué, sûrement. Elle ne désirait pas que leur amitié se termine comme ça, même si la Démone n’avait jamais cherché à lui rendre visite après sa mort. Cette constatation ne fit qu’étirer son sourire. Dans ce cas, pour ne pas perdre son amie, il fallait avoir l’air sympathique et pas trop démoniaque. Est-ce que lui proposer de tuer son patron tyran était approprié ? Elle ne se souvenait plus vraiment de ce qu’elle aurait répondu à l’époque, ne serait-ce que pour plaisanter. Aujourd’hui, elle n’aurait pas plaisanté du tout. Si ça n’avait tenu qu’à elle, elle l’aurait tué et mangé. Il était hors de question qu’elle ne se laisse faire par des personnes insupportables. Elles étaient juste bonnes à servir de casse-croûte, c’était leur seule utilité dans ce monde. Comme elle avait un doute, elle décida de ne rien dire. Elle se redressa plutôt.

-Oooooh, tu fais ton établissement ? Mais c’est super ! Moi aussi je monte mon enseigne en ce moment ! C’est… une boulangerie-pâtisserie ! Et j’ai aussi une boucherie !

Le terme exact était boulangerie-charcuterie, mais c’était un coup à faire peur à son amie. Kitoe hésitait encore à donner un autre nom plus engageant à son échoppe. On doutait parfois de l’hygiène dans laquelle elle confectionnait ses recettes ou stockait ses carcasses, même en Enfer. Il fallait dire qu’il y avait de quoi s’inquiéter, même si personne ne s’était encore jamais plaint.

L’anecdote sur la statue de Zane l’amusa. Elle ne la connaissait pas. La majorité de ses interactions sociales se limitaient à son Reflet. Les nouvelles du monde extérieur lui arrivaient généralement en retard. Elle était devenue très isolée et solitaire, là où elle avait pu devenir amie avec n’importe qui à Avalon. Ici beaucoup ne l’appréciaient pas. Elle était trop étrange, coincée dans son délire et trop stupide. Kitoe trouvait quant à elle ces gens cons : c’était juste qu’ils ne prenaient pas le temps de la connaitre complètement.

-Tu veux dire depuis le début ? Hmmm eh bien il s’est passé beaucoup de choses. Elle se tût pour réfléchir. Elle ne savait pas trop par quoi commencer. Alors. Je suis morte. C’est Zack qui m’a tuée. Tu connais Zack ? Je me rappelle plus. Boh, peu importe. Ensuite il y a eu Ellie et Kraa. On vit ensemble avec Lia aussi, mais tu connais Lia. Kyra ne la connaissait probablement pas en fait. Pourtant Lia avait déjà bel et bien existé de sa vie de Déchue. Cette personnalité s’était détachée très doucement de l’originale, c’était pourquoi personne n’avait remarqué sa présence. Puis Toki est arrivée et s’est mise à nous copier. Avant, elle était au Jardin de Jhen, mais elle a été grillée par ton frère, justement, huhu. Du coup elle est venue me rejoindre. On a créé notre enseigne toutes ensemble. Maintenant, je m’occupe de la boutique et Toki part chasser ou chercher des ingrédients. Donc je trouve qu’on s’en sort plutôt bien.

Elle omettait involontairement le fait qu’elle avait vécu dans des conditions déplorables pendants des années et qu’elle avait manqué de crever un nombre incalculable de fois dans des situations plus déshonorables les unes que les autres. Ses premiers pas en Enfer avaient été un véritable supplice à vrai dire, une période particulièrement instable où elle avait été victime de torture et de viols dès qu’elle avait voulu sortir de chez elle, un vieux taudis délabré. Ça avait pour sûr été traumatisant, mais Kitoe n’en retirait pourtant pas un souvenir aussi cruel. Peut-être qu’elle se protégeait elle-même en admettant que ça avait été cool malgré tout ? Elle n’en savait rien. La psychanalyse ne l’intéressait pas. Elle préférait se concentrer sur l’avenir.

-Hm… Mais tu sais quoi ? Je pense que nous devrions nous voir ! Ça fait longtemps que je ne suis pas allée à Avalon. Et puis, tu pourrais me montrer ton établissement, et moi je pourrais te montrer mes gâteaux ! J’ai plein de nouvelles recettes ! Et la viande ! Ça va bien avec le vin, la viande !

Elle était prête à partir maintenant s’il le fallait.



978 mots
Désolée pour ce temps de réponse de l'infini ><



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4518
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Dim 06 Sep 2020, 13:29



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était mieux avant ?


Je papillonnais un instant des yeux en l'entendant se moquer celle qu'elle nommait "Toki" qui répliqua vulgairement à l'attaque, loin d'être ravie par le commentaire, ce qui pouvait se comprendre. Toutefois, personnellement, il me laissa surtout dubitative. En Ange ? Deux questions fusèrent dans mon esprit alors. Toki était-elle aux côtés de Kitoe bien avant même sa déchéance et avait-elle prit la décision de la "copier" alors même qu'elle vivait encore parmi les Vertueux ? Ou bien était-elle un être avec bien trop d'empathie et ayant vécu quelque chose de suffisamment horrible pour abandonner sa nature angélique et prendre les traits de Kitoe ? Toutefois, sitôt posée, sitôt cette dernière hypothèse fut éliminée. Un Ange qui se prend de compassion pour un Démon en cette ère-ci et irait même jusqu'à se décider à devenir sa jumelle ? Non. C'était irréaliste. Egalement, cette remarque me laissa supposer que ce fût ainsi que Toki eut l'occasion de se lier avec Nefi. Il avait déjà si mal réagit lorsqu'il eût apprit que je ne reviendrai pas, que je me satisfaisais de ma vie présente. Qu'en serait-il en apprenant que cette fille avait rejoint les rangs des Vils pour Kitoe ? La réponse était évidente.

Je me notais chacun des noms qui avaient été énoncés jusqu'à présent. Lia. Étonnement sympathique - comme quoi, les Démons savent se détacher des a priori - et bien bavarde également. Toki. La "jumelle". Elle n'était pas seule, c'était le plus important. Aussi un sourire vint marquer mes lèvres alors que je prenais la boule à neige entre mes mains afin de continuer la conversation tout en allant faire chauffer de l'eau. Je relevais rapidement le regard lorsqu'elle évoqua la création de son établissement. Ou plutôt ses. « Et bien. On peut dire que tu mets du cœur à l'ouvrage. Tenir à la fois une boucherie et à côté mettre en oeuvre les moyens pour ouvrir une boulangerie-pâtisserie, c'est demander un peu de motivation. ». Un peu ? C'était un euphémisme. Ne serait-ce que mettre les moyens pour ouvrir et faire en sorte qu'un nouvel établissement prenne assez d'ampleur pour être maintenu à flot avec aisance demandait des efforts considérable. « Je te souhaites de réussir dans cette entreprise ! ».

En même temps que je me servais ma préparation - une infusion de thé noir - j'attendais son récit avec une pointe d'impatience. Beaucoup de choses, ça n'avait rien d'étonnant. Ça faisait un peu plus d'une décennie après tout. Un souffle se coinça dans ma poitrine à cette constatation comme je reposais la théière. C'était curieux. A croire qu'il avait fallu attendre une période de paix pour faire face à son passé. Nefraïm. Jessica. Maximilien. Kitoe. Lançons les paris. La prochaine fois ce sera Brethil. Le cours de mes pensées fut brisé par le début de son histoire. Morte. Oui. Ça c'était une partie qui m'était connue, malheureusement. Un meurtre. Zack, oui, ça aussi ça m'était connu. Il m'était connu. Mais sans plus. Par Kitoe principalement. Après cela, je ne l'avais plus jamais revu. Je n'avais jamais cherché à le revoir. C'était l'une des rares fois où j'avais ressenti autant de colère et de ressentiment envers un être. Un rire bref m'échappa à cette pensée. En y songeant, il y avait un léger sentiment de Déjà vu. Puis elle me parla d'Ellie, de Kraa. Nouveaux noms, personnalités inconnues. Et Lia. Oui, la première personne avec qui j'avais échangée. Finalement, elle se retrouve bien entourée. Enfin, bien. Pour des Démons, peut-être ? La mentalité d'un Vil est toute relative pour le reste du monde j'imagine. En tout cas, elle est entourée. « Grillée ? ». Voulait-elle dire qu'en réalité Toki avait déjà commencé à copier la mentalité démoniaque de Kitoe aux Jardins de Jhēn ? Je portais le verre à mes lèvres. Elle avait raison, il s'était passé beaucoup de choses. Plus que je ne me l'étais imaginé en réalité.

Je réfléchis un instant à sa proposition. Nous voir ? Peut-être serait-ce bien plus pratique pour discuter qu'ainsi ? Non, c'était même certain. « Pourquoi pas ? Ça peut être une bonne idée. Et ce n'est pas pratique de parler avec ce machin, il faut l'avouer. » fis-je rieuse. Pourtant c'était ce qui avait permis de retrouver réellement le contact. Alors il était hors de question de cracher dessus. « Hum, je ne pense pas avoir terminé l'administration tout de suite. Je ne suis pas prête de gérer la chose en gros. » ajoutais-je dans un soupir, un sourire gravé sur les lèvres malgré tout. Si les papiers étaient casse-tête, m'imaginer à la tête de mon propre établissement avait quelque chose de satisfaisant. « Et puis, je pourrais te présenter également les personnes avec qui je passe également mon temps. »]. Si je ne pouvais pas dire "Avec lesquels je vis" également. Même s'il n'y avait qu'Alisha avec qui je faisais de la colocation, les allez et venus des Luxurieux étaient si récurent qu'ils paraissaient habiter les lieux. « Penses à ramener de tes spécialités, que l'on puisse goûter ça. Je viendrai bien moi-même à ta boutique voir tout ce que tu proposes, mais l'Enfer n'est pas réputé comme un lieux des plus accueillants. ». Peut-être faisais-je erreur et que ce n'était là qu'une rumeur propagée pour rendre les Vils plus méprisable encore. Ça ne serait pas impossible. Une part de moi préférait cependant ne pas prendre le risque de défier ce qu'il pouvait être raconté sur le lieu.
Nos raisons renoncent Mais pas nos mémoires

Codé par Heaven sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On en parle du temps de réponse ==" ? Je crois pas être celle qui peut critiquer /mur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Jil  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  :
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Kitoe
~ Démon ~ Niveau II ~

~ Démon ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 1469
◈ YinYanisé(e) le : 09/11/2016
Kitoe
Jeu 24 Sep 2020, 22:08

C'était mieux avant ?

Kjell

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kitoe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
-Je te souhaite aussi de réussir ! Ça a l’air vraiment compliqué de ton côté. Ici, comme nous sommes plusieurs, les deux échoppes ne sont pas trop compliquées à gérer.

Sans Toki, Kitoe ne serait jamais arrivée aussi loin à l’heure qu’il était. Ensuite, elle avait la chance de posséder un arbuste qui produisait de l’argent, elles se procuraient elles-mêmes une partie de leurs ressources et vendaient aussi tous les organes dont elles n’avaient pas besoin. Il y avait beaucoup d’éléments qui les avaient aidées à avancer.

-Enfin, on n’a pas eu toute cette paperasse à gérer non-plus.

Et encore heureux. Elles n’auraient jamais eu l’autorisation d’ouvrir autrement. L’endroit dans lequel elles avaient commencé était délabré, les carcasses trainant dans un sous-sol crasseux. Depuis, elles avaient fait beaucoup de travaux : la devanture au rez-de-chaussée avait été entièrement refaite pour devenir celle d’une échoppe modeste, mais sympathique, des cuisines avaient été installées et la cave était devenue moins crasseuse. Kitoe avait même investi dans des crochets pour suspendre les corps. Bon. Bien entendu, tout cela était à refaire avec la catastrophe qui s’était abattue sur le territoire.

-J’en serai ravie ! C’est des Gourmands aussi ?

Elle était curieuse de connaitre les amis de son amie. Elle rêvait encore plus de pouvoir se faire une vautrée avec eux ! Cela faisait trop longtemps que Kitoe n’avait pas rencontré quelqu’un de suffisamment sympathique pour entretenir une relation saine de longue durée avec. Renouer avec son ancienne race, notamment pour parvenir à cette fin, lui tournait de plus en plus en tête. En y réfléchissant, la Démone se rendait compte qu’elle avait perdu tous ses amis au cours de sa vie. A la Citadelle Blanche, c’était un peu comme si tout le monde avait été son ami. A l’époque, Kitoe voyait le positif en tous et tous la trouvaient gentille. A Avalon, cela s’était réduit à un ou deux groupes d’à peine dix personnes. En Enfer, il n’y avait plus que… Lia, Ellie, Kraa… et Toki. Et encore. Elle ne les considérait pas véritablement comme des amis, mais plutôt comme des complices. Le reste des gens qu’elle avait pu croiser ici avaient, dans ses premières années, plus tenté de profiter d’elle ou carrément de l’éliminer que voulu créer un lien. On l’avait traitée de folle, d’idiote et ses personnalités avaient réussi à bousiller le peu de réputation qu’il lui restait : Lia était une hystérique et Ellie une fille insolente, désagréable et supérieure. Quant à Kraa… eh bien, on ne discutait pas avec Kraa. Bref. Cela l’avait refroidie et refermée sur elle-même. Celles et ceux qu’elle avait croisé ensuite ne l’avaient pas intéressée. Elle avait compris qu’on n’était jamais mieux servi que par soi-même.

-L’Enfer n’est pas si terrifiant que ça. C’était sûr, surtout lorsqu’on se faisait détruire la gueule par des momies. Regarde, je suis encore vivante et je vais bien. Je fais du pain et des gâteaux comme n’importe quel Magicien, Bélua ou Déchu pourrait le faire. Je te montrerai mes recettes, oui, et tu verras ! Je ferai un tour à Avalon quand tout se sera calmé par ici. Ça fait longtemps que je ne suis pas venue. Tu me referas visiter ? J’ai hâte, j’espère que j’aurai le temps ! Je t’enverrai des lettres autrement. Je dois apprendre à Toki comment gérer l’échoppe toute seule. Sinon, elle va pas savoir faire les choses correctement.

-Je sais faire les choses correctement. Je l’ai fait des dizaines de fois.

-On en reparlera le jour où tu seras capable de me copier tellement bien que ce sera moi qui aurai l’impression d’être le Reflet dans l’histoire.

La concernée eut un rictus.

-Et puis quoi encore ? Je sais que tu me considères pas prête pour rester supérieure à moi.

Kitoe leva les yeux au ciel, fatiguée de répliquer à la même remarque.

-Si tu me connaissais, tu saurais que c’est faux. Je fais ça pour ne pas avoir à te revoir m’implorer à genoux de pouvoir revenir avec moi. Bouuuh pardon, je croyais que j’avais réussi à te copier mais en fait nooonnn. Imita la Vile. Putain, ça t’étais même pas venu à l’esprit qu’en finissant toute seule à tout gérer à la Citadelle, t’aurais aussi dû terminer à Avalon ? Tu sais pas quand t’es prête. Moi, je sais.

Elle saurait, car elle sentirait qu’elle pourrait lui faire confiance. Elles arrêteraient alors de se disputer pour ça à tout bout de champ. C’était sans arrêt le même sujet qui ressortait : la primauté dictatoriale de l’originale.

-Tu ne sais pas ce qu’il s’est passé là-bas.

-On s’en fout de ce qu’il s’est passé pour toi. C’est moi qui importe. Tu dépends de moi. T’es capable de tenir une conversation normale avec Kyra ? Non, parce que tu la connais pas et t’as aucune idée de comment lui parler. Alors oui, ça sera moi qui décide de ce qui est juste ou non jusqu’à ce que tu sois prête. Elle se reconcentra sur la boule à neige et afficha un sourire. Désolée. Au fait, toi, il faudra que tu m’apprennes tout ce qu’il y a à savoir sur les vins.

Elle n’avait jamais été spécialement friande de ce genre de boisson, mais avec les copains, ça passait toujours mieux.



878 mots
On peut terminer sur ton prochain post si tu veux, à moins que t'aies un super débat polémique à lancer 8D comme ça on se spoile pas trop pour la vraie rencontre /sbaf/



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34531-kitoe
Kyra Lemingway
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 4518
◈ YinYanisé(e) le : 22/03/2016
◈ Activité : Tenancière d'un Bar à vin (rang I) ; Négociatrice (rang I) ; Brasseur (rang I) ; Reine du monde des contes à mi-temps
Kyra Lemingway
Dim 11 Oct 2020, 22:32



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était mieux avant ?


J'esquissai un sourire au souhait qu'elle effectuait en ma faveur. J'en aurais probablement besoin. Les échoppes étaient nombreuses à Avalon et certaines avaient acquis une bonne notoriété, y compris par-dela les frontières de la capitale. De quoi ne pas les défaire de leur piédestal en un jour en résumé. Alors oui, se lancer n'aurait rien de facile et il valait mieux proposer un peu d'originalité ou, à minima, éviter d'être située de façon trop excentrée si l'on ne voulait pas couler le commerce dès les premiers mois. « Tu as bien de la chance, crois-moi. » rétorquai-je avec un soupir lorsqu'elle avoua ne pas avoir eu besoin de faire toute cette administration sur laquelle je me cassais la tête depuis quelques jours maintenant et dont je me serais bien passée également. « Non se ne sont pas des Gourmands. » Étonnement. Quoi que, avec un peu de réflexion, peut-être cherchais-je simplement à les éviter. Inconsciemment, certes, mais je les évitais tout de même. Ça n'avait pas d'importance à l'époque, je me moquais de la finalité de mes actions et réactions qui avaient des conséquences bien moindre que ne pouvaient l'avoir Oriane ou Alisha à une même période. Mais je n'avais également pas conscience de l'ampleur et de l'implication que le péché avait dans nos vies. Aujourd'hui c'était différent. Aujourd'hui j'avais pris conscience de ceci ainsi que de ce que pourrait donner un rassemblement de personnes ayant le pouvoir de n'avoir aucune restriction dans leurs actes. Une véritable orgie. J'arquai finalement un sourcil, un rictus cynique se glissant sur mes lèvres, à sa remarque sur l'Enfer. Pas si dangereux ? Je devais admettre avoir quelques réserves au vu de ce qu'elles avaient pu me dire, elle et son amie, il y a quelques minutes de ça. « Si tu le dis. » répondis-je malgré tout avec un demi-sourire faussement rassuré. Il n'empêche que j'attendrais d'être parfaitement certaine de la sûreté des lieux sinon de mes capacités à l'affronter avant d'y mettre les pieds. Aussi bonnes puissent être ses tartes, je ne comptais pas mettre ma vie en jeu pour ça. « Je serais ravie, oui, que tu me montres tes recettes ! ». Encore plus qu'elle vienne à Avalon pour ça et que je ne sois pas ainsi obligée de descendre sur ces terres infernales. Peut-être l'aurais-je été un peu moins, ravie, si j'avais été au courant que mon amie s'était convertie au régime cannibale et que ses steaks et filets mignons n'étaient plus découpés que dans la chaire humanoïde. « Ce sera le paiement pour te faire la guide touristique. » ajoutai-je avec humour avant de hocher de la tête quand elle reprit qu'elle devait d'abord s'assurer que sa pseudo jumelle devait être apte à gérer totalement seule la boutique. Bien que n'étant pas propriétaire, je pouvais comprendre, au moins imaginer. Voir son commerce disparaître à cause d'un problème de gestion, et même pas à cause de soi, serait terriblement frustrant. Je ne pus malgré tout retenir un haussement de sourcil en entendant le dialogue entre les deux partir en rixe. À l'évidence, le duo ne s'entendait pas, ce qui ne faciliterait pas le prêt. Je ne serais pas prête de voir Kitoe. Mais il y avait encore autre chose. « Le Reflet ? » murmurai-je plus pour moi-même que pour Kitoe. De toute façon elle ne m'aurait pas entendu vu comment sa discussion se déroulait avec... Toki ? De ce que je supposais du moins étant donnait que c'était la dernière personne qu'elle avait évoquée. La façon dont elle avait employé ce terme était étrange. Ce n'était pas comme si elle parlait d'un simple reflet. Pourtant je refoulais la question. Je venais de retrouver une amie. Chaque chose en son temps. Je fis un geste de la main, ramenant mon esprit à la conversation actuelle par la même occasion, lorsqu'elle reporta son attention sur moi pour s'excuser avant de lui répondre, un sourire amusé aux lèvres. « Très bien. Je te ferai ça. Mais je te préviens c'est jamais simple d'apprécier le vin au début si t'en as jamais vraiment bu. » fis-je avec un rictus en imaginant déjà la scène. Et puis, ça avait été amusant comme la façon dont elle avait proclamé sa requête ressemblait finalement bien plus à une injonction qu'à une demande.

Le pendule sonna alors un coup. Puis un autre. Je tournai la tête en direction de l'horloge. « Oh ! » m'exlamai-je en voyant l'heure. « Mince, déjà. ». Je revins poser mon regard sur la boule à neige. « Je dois filer. » commençai-je en me levant pour remettre l'objet d'où il venait. « On reprendra cette conversation autour d'une tourte et d'un verre de vin ? ». Puis, alors que j'allais faire demi-tour avec un au revoir, je me tournai une dernière fois vers Kitoe. « La prochaine fois, n'oublie pas de prévenir que tu vas bien. Surtout après avoir échappée une fois à la mort et l'avoir frôlé une autre fois. ».
Nos raisons renoncent Mais pas nos mémoires

Codé par Heaven sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ouai je pensais bien qu'on irait pas plus loin en vrai avec mon précédent post x). Go faire un Top Chef maintenant ! /Sbam


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci Jil  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  :
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34243-kyra-lemingway-la-p
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

C'était mieux avant ? | Kjell & Kitoe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Q] Va te faire foutre, Kitoe
» | Kitoe |
» [Q] - Cauchemar en cuisine | Kitoe
» [Quête] - Pour le travail | Kitoe
» | Kitoe - Identités |
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Dévasté - Est :: Terres arides :: Enfer-