Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Mar 16 Juil 2019, 13:16

Partenaire : Solo
Intrigue : Hime, Hiroaki et Chii partent ensemble de Maëlith en direction des Jardins, à l'image de Kagami, Ren et Saya avant eux. Ils découvriront le monde dans une longue traversée et rencontreront une Orine toute particulière, qui ne semble pas provenir de Maëlith, clone d'un roi pourtant inconnu. Cette Orine, homme, répondra au nom de Kamui. Curieusement, il se dirigera aussi vers les Jardins. [Quête d'obtention de Hime, Hiroaki et Chii, Kamui étant un clone de Caleb]

_____________

[Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith Ytfi[Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith Lfra[Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith C2hr[Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith 5i9e

_____________

Hiroaki avait hâte en un sens, il n’aurait pu le dire autrement, malgré la tristesse qu'il ressentait. Être une Orine mâle à Maëlith n’était pas la meilleure idée qu’il avait eue en naissant. Il n’avait jamais réussi à se transformer en femme, malgré les conseils avisés de sa mère qui savait parfaitement, dès la naissance, que son fils représenterait une étrangeté aux yeux de tous, même des siens. Ça ne l’avait, néanmoins, jamais empêchée de l’aimer. L’homme préparait donc ses affaires. Il n’avait rien d’androgyne, il était plutôt viril, même. D’après ce qu’il avait entendu, les rares cas recensés étaient plutôt féminins dans leurs traits et leur physionomie. Ce n’était pourtant que des légendes. La seule Orine masculine qu’il connaissait, pour l’avoir déjà aperçue quelques fois, était plutôt musclée. Les autres, hormis le Mars bien sûr, soit il ne les connaissait pas, soit il n’avait pas fait attention, trop occupé avec ses propres problèmes. Il ressentait, depuis son plus jeune âge, une pression énorme sur ses épaules. Il était un homme, une erreur, et en tant qu’erreur, il ne devait pas être un poids pour sa communauté, montrer de quoi il était capable. Hiroaki plaça son Su Yari à côté de son sac et son Tantô dans celui-ci. Sa mère ouvrit la porte, vêtue d’un kimono immaculé aux cygnes d’argent. La jeune femme s’arrêta dans l’embrasure de la porte pour le regarder. Il tourna les yeux vers elle et fit quelques pas pour la rejoindre. Il la dépassait de bien deux têtes. Il était très grand, les épaules larges et le visage rectangulaire. « Mon fils. » murmura-t-elle doucement en le prenant dans ses bras. Du haut de ses dix-sept années, il faisait bien plus adulte qu’elle, si bien qu’il était celui qui semblait rassurer l’autre. Elle allait mourir, comme le voulait la tradition. Il passa une main aimante dans les cheveux de la femme qui lui avait donné la vie. Ils étaient doux et sentaient la lavande. « Tu partiras avec Chii et Hime. » annonça-t-elle. Il le savait déjà mais resta silencieux. Il savait que ça rassurait l’Orine de lui répéter la marche à suivre. Elle avait vécu la même chose, jadis. Elle savait combien ces derniers moments étaient importants. Elle voulait lui répéter les conseils qu’elle pouvait lui donner, pour que tout se passe pour le mieux. Ça l’émouvait de laisser partir son grand garçon. Elle ne le reverrait plus jamais. Comme une émotion incontrôlable, elle se mit à pleurer. Elle devait accepter, ce n’était pas une situation inhabituelle. C’était ainsi. Pourtant, elle n’arrivait pas à passer outre son inquiétude. Elle avait engendré un homme et son existence avait déjà été pénible. Elle avait peur pour lui. Chaque jour, elle priait les Ætheri de le protéger, de faire en sorte qu’il ne tombe pas sur des maléfiques, qu’il ne meure pas avant d’avoir ressenti le Lien. Chaque jour, elle priait pour que son voyage se passe pour le mieux et qu’il trouve la paix auprès de sa future maîtresse, qu’il puisse lui apporter ce dont elle aurait besoin pour s’épanouir. Hiro se pencha sur elle, pour l’englober davantage. Sa mère avait le pouvoir de le faire vaciller. À chaque fois qu’il voyait son beau visage habité par la tristesse, ou qu’il la sentait émue, ses émotions se communiquaient avec une facilité déconcertante. Ses yeux brillèrent des larmes qu’il essayait de contenir. Il savait qu’il devait partir sans se retourner mais il trouvait ce système injuste et cruel. Il se demandait pourquoi est-ce que ces femmes si courageuses avaient à périr dans ces conditions.

Quelques longues minutes plus tard, il était sur son lit, allongé au côté de sa mère. Elle avait fini par s’endormir après une discussion faite de murmures et d’humidité. Elle lui avait répété de faire attention, de ne pas parler aux inconnus malgré la protection offerte par les Terres d’Émeraude, de bien suivre Lacu pour ne pas se perdre. Elle avait peur pour lui, au moins autant qu’il avait peur pour elle. Faire face à la mort était une chose si terrible, d’autant plus lorsqu’elle résultait d’une fatalité à laquelle personne ne pourrait rien changer. Haruaki se promit silencieusement de devenir plus solide, fixant le plafond sans le voir. Il connaissait Chii et Hime depuis qu’ils étaient petits. Il ne pensait pas qu’elles le laisseraient seul du fait de son sexe. Il était une anomalie mais les deux filles semblaient ouvertes d’esprit. Chii l’avait toujours un peu amusé, à cause de son petit côté naïf et de ses grands yeux.

736 mots

Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] - Nouvelle cargaison en provenance de Maëlith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LDM Avril/Mai - La cargaison de thé
» Une cargaison d'épice [Quête solo
» | Description de Maëlith |
» [EVENT] Partie III. Maëlith
» Une nouvelle vie
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-