AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 | La famille Eorgor |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anya Eorgor
~ Déchu ~ Niveau I ~

~ Déchu ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 34075
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 41 ; Force : 41 ; Charisme : 50 ; Intelligence : 52 ; Magie : 65
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: | La famille Eorgor |   Mer 05 Déc 2018, 15:24


Ceux que le Créateur dissimule



Officiellement


Les Eorgor sont très peu connus des êtres peuplant les Terres du Yin et du Yang. Lorsqu'ils le sont, ils passent le plus souvent pour des individus qu'il ne vaut mieux pas côtoyer, entourés d'une aura malaisante du fait de rumeurs sur leur consanguinité et sur la façon dont seraient traités les enfants. Il est néanmoins très rare de trouver des Eorgor parmi les foules. On les dit le plus souvent enfermés dans leurs nombreuses propriétés. Ils n'occupent, paraît-il, aucun rôle majeur dans les hiérarchies raciales ni aucune activité importante. Le seul à être connu et reconnu n'est autre que Clauswitz Eorgor, l'Iskahrin Zul Thanos. Il n'y a rien d'autres de spécifique à savoir. Personne ne sait de combien d'individus est composée la famille mais étant donné qu'elle ne possède aucune gloire si ce n'est son ancienneté, nul ne se penche réellement sur la question.

Blason


Il s'agit d'un chat doré sur fond rouge, une couronne aux multiples reliefs flottant à quelques centimètres de sa tête. La particularité du blason quand il est intégralement représenté réside dans son diamètre. Le chat, au centre, est entouré d'un large fond aux motifs semblant de prime abord abstraits tant ils sont petits. Cela étant, pour un œil qui s'approcherait du véritable, exposé derrière un trône et haut de plusieurs mètres, la vérité éclaterait. Malheureusement, seule l'Impératrice y a accès. Elle est donc l'unique gardienne de la réalité, le commun des mortels étant simplement persuadé que le blason n'est qu'un chat doré sur fond rouge et n'y trouvant aucun intérêt.

Fonctionnement


La famille Eorgor fait partie des familles les plus anciennes des Terres du Yin et du Yang. Pourtant, elle est la grande absente des livres d'Histoire. Le Monde l'ignore alors qu'elle est très loin d'ignorer le Monde. En effet, nul ne sait réellement si le Don fut toujours présent ou non, quand bien même les premiers Eorgor furent des Humains, mais ces derniers sont capables de diviser leur Âme et de choisir où, quand et comment les fragments seront utilisés. Il n'y a aucune différence entre les Âmes normales et les divisées en termes d'apparence. Cependant, la couleur des dernières est dorée, signification que les Ombres ignorent, bien qu'elles aient remarquée cette étrangeté depuis longtemps. Les rouages sont multiples puisqu'un Eorgor peut choisir de se diviser du temps de son vivant ou plus tard. Les divisions sont souvent inconscientes de leur véritable source, vivant leur vie en étant persuadées de faire partie d'une famille X ou Y, puisqu'elles possèdent un Esprit propre.

Le morceau d'Âme source, réceptacle de l'Esprit d'origine, lui, poursuit un parcours différent, capable de choisir de s'effacer d'un temps pour réapparaître dans un autre. Il peut oublier son identité et voyager d'Ère en Ère en ayant des vies différentes, mais est toujours amené à revenir dans la famille Eorgor sous une forme ou une autre. Si l'Esprit reste le même, il est le plus souvent atteint de troubles mnésiques, d'une réalité alternative ou d'illusions, parfois créées de toutes pièces. Pareillement, il peut être amené à s'inhiber totalement au profit d'un Esprit siamois qui se développera de son côté sans qu'aucune information sur l'existence passée ne filtre. L'on dit que l'être redevient entier lorsqu'il est à même de se souvenir de chaque morceau d’existence qu'il a vécu et de chacune des identités que son Âme divisée a créé. Il peut, alors, prendre le contrôle des êtres qui partagent son Âme, où qu'ils se trouvent.

Aussi, les femmes et les hommes, bien que fonctionnant de la même manière, ne divisent pas leur Âme pour les mêmes raisons. Les femmes le font dans un esprit de domination et de création. Les hommes le font pour protéger les femmes car, contrairement à elles, la division de leur Âme n'entraîne pas leur mort dans le cas où un porteur décède. En effet, le morceau d'Âme rejoint simplement le fragment le plus ancien sans que les Ombres ne puissent rien y changer. Du fait des risques de mortalité élevés chez les femmes, les protecteurs tendent le plus souvent à apprendre aux identités cachées l’Éternité du Phoenix dans l'objectif clairement établi de briser le danger. Une fois cela fait, ils oublient la réalité les concernant mais y restent attachés d'une manière ou d'une autre. Une femme ne possède qu'un protecteur qui, contrairement à elle, finit le plus souvent par retrouver l’entièreté de son Âme.

La femme ayant le plus divisée son Âme et ayant retrouvé sa place au sein de sa famille, entière ou non, est nommée l'Impératrice. Elle est le fragment d'Âme le plus ancien et l'Esprit source. Elle possède l'ensemble de la propriété Eorgor et, généralement, une grande puissance, peu importe le corps qu'elle possède. Aussi, une fois qu'elle est redevenue entière, elle prend connaissance des secrets du blason et de « la liste », à savoir celle des Rois et des Dieux issus de la famille. Avant cela, l'Impératrice pense simplement qu'il s'agit d'un titre découlant d'une tradition familiale qui entoure la succession d'une série de règles peu claires et arbitraires.

Au sein de la famille Eorgor, les femmes possédant l'Esprit Source et conscientes de leur appartenance à la famille ne se reproduisent généralement pas. Leurs fragments d'Âme, cependant, le font au gré de leurs envies puisque totalement inconscients de leur statut et ne partageant, de toute façon, pas le même sang. Dans tous les cas, le Don ne se transmet pas par elles. Ce sont, en réalité, les hommes qui choisissent si oui ou non la famille s'agrandit. Les protecteurs sont le plus souvent également les fondateurs de nombreuses familles sous des noms différents. Néanmoins, parfois, ils revêtent leur véritable nom pour créer une descendance, le plus souvent composée de deux enfants : une fille et son protecteur. Cela étant, là encore, il est rare qu'un protecteur décide d'agrandir la famille, si ce n'est avec la femme qu'il protège, justement. Eu égard à son mode de fonctionnement, la famille Eorgor est donc à la fois très restreinte et très étendue.

Les Eorgor prient uniquement les divinités qui proviennent de leur famille. Chaque Eorgor est lié aux Dieux qui découlent de son Âme, s'ils existent, ces derniers rythmant son existence à plus ou moins grande échelle.


- -  - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34197-mitsuko-taiji-stark
 

| La famille Eorgor |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Personnalités de Terrassanta (Famille Delacroix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Personnage :: Familles-