Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez
 

 [XXVI] - Lorsque le présent précéde le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Jeu 25 Oct 2018, 20:13

[XXVI] - Lorsque le présent précéde le passé  B8kx
Lorsque le présent précède le passé



Catégorie de quête : XXVI
Intrigue : Il s'agit de la première rencontre entre Séléna et Haruki.

Il avait vécu énormément d’événements durant son existence. À vrai dire, il n’arrivait plus réellement à tracer la chronologie exacte de sa vie. Présent lorsque les Grands avaient failli détruire le Monde, il était pourtant absent des livres d’Histoire. Cela lui allait, à vrai dire, car tel était son rôle. Durant ce long chaos qui avait fait de lui ce qu’il était aujourd’hui, il avait connu bien des événements qui l’avaient troublé. Certains possibles le hantaient encore. Son sommeil le fuyait parfois pour ces raisons. Il regardait alors le ciel étoilé, comme le faisait actuellement celle qu’il devait rencontrer ce soir pour la première fois. Il était temps, enfin. Il y songeait depuis si longtemps que l’instant lui paraissait presque irréel. Haruki sentait son cœur battre dans sa poitrine. Il l’observait, appuyé contre l’un des murs de la chambre que la Petite Chose avait louée, bien forcée de constater que la vie sauvage ne lui seyait pas plus que cela. Accoudée à la fenêtre, elle fixait le ciel depuis une bonne heure. Elle n’avait jamais perdu cet amour pour la voute, sans qu’elle ne sache réellement pourquoi. Elle avait simplement égaré son identité véritable, le lien qui l’unissait à son peuple. Pourtant, le Destin ne faisait rien au hasard. Il y avait une raison à tout, une vérité enfouie, cachée ; une vérité qui ne demandait qu’à être révélée. Quand ? Il le savait, lui, tout comme il connaissait leur futur. Un sourire vint éclairer le visage de l’homme. Il ne pouvait pas cacher qu’il était heureux de cette rencontre. Séléna allait enfin sortir de la complexité de son existence. Il allait l’arracher à l’emprise que les Puissants exerçaient sur elle, actuellement. Au final, la Mort seule demeurerait capable de la retrouver mais il doutait que son père se préoccupe d’elle pour le moment. Il ferait en sorte qu’il ne la voit pas. Peut-être que sa présence suffirait à la rendre invisible aux yeux de l’Æther. Il l’espérait. Il devait rester sur ses gardes. Il connaissait trop l’homme pour être serein vis-à-vis de lui. Jun aimait particulièrement mettre son nez dans des affaires qui, en temps normal, ne l’aurait pas intéressé, juste pour le plaisir de titiller les esprits et d’annihiler des espoirs nourris depuis bien trop longtemps. Il avait beau être agréable à regarder et avoir conservé des manières délicieuses, il n’en restait pas moins un monstre de cruauté ; du moins, c’était la vision que l’Ange avait de son père, une vision qui était très loin d’être fausse. Heureusement, ce dernier ne pouvait pas le repérer, un avantage tactique non négligeable.

Haruki attendit encore quelques secondes, admirant la silhouette qui se dessinait à la fenêtre, quelque peu ombragée. Il ne pouvait observer qu’une partie du visage de Séléna mais il savait qu’elle était pensive, à la recherche, sans doute, de ce qui lui manquait depuis qu’elle n’était plus Rehla : les morceaux du passé, des morceaux de connaissance qu’elle avait cru pouvoir toucher du doigt. Il n’enviait pas sa position, même si lui-même n’avait jamais été Rehla. Il avait appris à côtoyer le Temps et ses humeurs et cela lui avait demandé des efforts considérables. Son sourire réapparut. Il l’avait observé de loin, lorsqu’elle était petite. Il n’avait pas le droit de l’approcher alors mais il l’avait surveillée en secret. Maintenant qu’il devait s’avancer et lui parler, il hésitait. D’un côté, il ne voulait pas briser la méditation de la Lyrienne, de l’autre, il savait qu’il devait le faire. Lentement, il s’avança jusqu’à toucher l’épaule de la blonde. Elle sursauta, se tournant vers lui comme un animal apeuré. Sa vie, jusqu’ici, n’avait jamais été facile. Beaucoup trop de Grands lui couraient après. Heureusement, son identité véritable appartenait à une classe plutôt restreinte. Il lut dans ses yeux qu’elle était perplexe. Plus que de la peur, il y avait une sorte d'incompréhension. Bien sûr, il devait lui rappeler Jun. Il lui ressemblait affreusement, malgré la blancheur de ses cheveux. « Je ne voulais pas t’effrayer. » dit-il d’un ton calme. Plus jeune, il enviait cette capacité d’apaisement que possédait son père, une capacité bien trompeuse. À présent, il en était capable et le dépassait de loin. La différence entre eux résidait dans le fait qu’Haruki était sincère et profondément plus humain malgré un petit côté strict qui ressurgissait souvent. « Je m’appelle Haruki et toi et moi devons discuter de ton avenir, ce soir. ».

734 mots
Revenir en haut Aller en bas
 

[XXVI] - Lorsque le présent précéde le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [XXVI] Les secrets du passé.
» Un présent du passé
» Le passé n'est plus, le présent languit, et moi je trépasse si je vis [Péronnelle]
» Le présent efface le passé et les peines de cœur disparaissent (pv Ezechyel)
» Danse le passé, le présent l'oublie mais l'avenir lui sourit.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-