AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 | Toupinou DeToupe |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 17:57


Toupinou DeToupe

Nom : DeToupe

Prénom : Toupinou

Surnom : Toupe

Sexe : Féminin

Âge (réel et en apparence) : Dix-sept ans

Ère de naissance : Ere de la conciliation

Race :  Sorcière

Spécialités :
- Agilité : 14 + 2 = 16
- Force : 13 + 1 = 14
- Charisme : 13 + 1 = 14
- Intelligence : 18
- Magie : 17

Métier : X

Activité : aime se perdre dans la foule et deviner l'histoire des personnes qu'elle croise, effrayer les personnes qu'elle trouve sans intérêt, joue avec des petits poignards.

Armes :
- Couteaux à lancer
- Poisons

Particularité :
Petite pour son âge

Pouvoirs

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris (spécialité : Metum).
- La Valse Destructrice
- La Magie des Runes
- Changer d'apparence
- Parler avec les animaux


Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X


Gains

~ Quêtes

POUVOIRS
- Voler sur un balai
- Contrôle du feu
- Fusion avec le feu

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- La téléportation sur Asgösth
-  Isda – Ce pouvoir permet d’éveiller une envie charnelle, furieuse et primaire. La personne n’a qu’à toucher une autre pour lui donner brutalement envie de s’adonner à des pratiques sexuelles en tous genres. Le pouvoir fonctionne tant qu’il y a contact peau à peau.
- Auxiliarius – Ce pouvoir vous permet d’invoquer un(e) infirmier(e) ou un(e) auxiliaire de vie à tout moment pour s’occuper de vous (il refusera cependant d’assouvir vos désirs charnels, je vous vois venir. On reste professionnel)
- Les portes : Il s'agit du pouvoir de se téléporter aux portes via un halo de lumière qui apparaîtra à la demande. Les portes ne sont pas toujours les mêmes, elles ne mènent pas toujours aux mêmes endroits non plus mais, en règle générale, elles envoient vers des lieux qui seront soit utiles à l'individu, soit dans lesquels une intrigue importante sur les Terres du Yin et du Yang sera en cours.
- Les anonymes : Il s'agit d'un pouvoir capable de réunir en un même endroit ceux qui le détiennent. L'ambiance y sera agréable et les confidences faciles. Cela étant, aucune des informations échangées durant les entretiens ne pourra être dévoilées par ceux qui les ont écoutées. Lorsqu'ils seront sur le point d'en parler à un tiers, ils seront dans l'incapacité de parler. Néanmoins, ça ne les empêchera pas de les utiliser à leur profit personnel.

ARMES
- X

ARTEFACTS
- Un livre qui décrit très spécifiquement tout ce qui se passe autour de votre personnage dans un rayon qui dépend de sa magie, à savoir les dialogues, les actions etc.

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie du Sang

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- Dix PNJ d'un niveau inférieur au personnage qui s'investiront pour lui.
- Dix PNJ d'un niveau inférieur au personnage spécialisés en propagande qui travailleront dans ses intérêts.
- Une entreprise de chocolaterie renommée qui vous a été léguée

~ Autres
- Création de feu
- Le chocolat chaud : ce pouvoir permet à son détenteur de faire apparaître une tasse de chocolat chaud qui soignera ses plaies superficielles ainsi que les morsures du froid.
- Douce nuit : Afin de rendre votre personnage heureux, ce pouvoir lui permet de rêver de ce dont il a envie. Ainsi, il passera une bonne nuit.
- Création de la neige
-  La bûche : Il s'agit d'une petite bûche de bois pouvant être facilement transportée dans un sac et qui s'embrase pour donner un feu de camp une fois posée au sol. La durée et la taille dépendent exclusivement de la magie du possesseur.
- Échange de corps : Ce pouvoir permet à votre personnage de transférer son Esprit dans le corps de quelqu'un d'autre qui prendra aussi sa place dans son propre corps ; S'il n'appartient pas à l'une des races comprenant le cycle, il ne peut comprendre le processus. Lorsque cela se produit, un bonnet rouge à pompon blanc apparait sur le sommet de la tête des deux personnes. Quand elles l'enlèvent, le charme se brise. [Aylivae]
- La boite magique : Il s'agit d'une boite qui a la capacité d'aider le personnage au quotidien en faisant apparaître un objet non magique par jour qui disparait le soir même.
- Sans alcool la fête est plus folle : Ce pouvoir permet au personnage d'alcooliser n'importe quelle boisson normalement sans alcool, sans en modifier le goût.
- La guirlande : Il s'agit d'une guirlande qui change de couleur selon l'envie mais qui a la particularité d'être très solide ; de quoi attacher les vilains solidement, et pas qu'eux.
- La patrie avant tout : les gains de votre personnage sont doublés lorsqu'il fait une quête avec un membre de sa race | Valable jusqu'à Noël 2019.
- Un dentier qui vous donne un conseil utile par jour pour faire de votre vie une vie meilleure.
- Création du Chocolat
- Harmonica
- Contrôle des Ombres
- Traverser la Matière
-  Une statue grandeur nature du candidat de la Coupe des Nations de votre choix [Nostradamus]. La statue peut prendre vie et aider votre personnage dans la vie de tous les jours.
- Identité révélée : Ce pouvoir permet de savoir le prénom et le nom de la personne qui se trouve en face de votre personnage.
- Amandine | Il s’agit d’une adorable petite poupée avec des cheveux châtains qui tirent un peu le roux et de grands yeux clairs et verts, avec un peu de gris et de marron. Elle ne mesure pas plus de quarante centimètres et elle est en porcelaine. C’est une jolie poupée, avec un regard droit et juste. Est-ce qu’elle vous veut du mal ? Pire : elle vous juge, de son regard tranchant. Amandine est une poupée un peu oppressante. Elle bouge toute seule et ne sera jamais là où vous l’avez posée. Dès que vous lui tournez le dos, elle n’en fait qu’à sa tête.  Est-elle une Enfant de Méduse, un peu à part, une membre de cette race parasite ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, Amandine est magique, c’est indéniable. Elle viendra visiter vos rêves, hanter vos pensées. Elle est là pour vous rappeler vos priorités, et faire que vous ne déviez jamais de votre chemin, celui qu’elle estime être le meilleur et que vous devez suivre. Elle vous poussera vers l’excellence. Vous risquez de trouver des objets ne vous appartenant pas, chez vous. N’est-ce pas un ouvrage très rare, idéal pour parfaire vos connaissances dans ce domaine où vous cherchez à exceller ? Ou bien l’objet qui vous manquait pour réussir votre quête ? Il est là, posé juste à côté de la Poupée Amandine, sur la table. Pas là où elle était hier soir donc ... Amandine fera tout pour vous. Mais ne décevez jamais Amandine. Car si vous baissez dans son estime, elle risque d’employer des techniques plus … radicales, pour vous faire emprunter le chemin que vous devez suivre. Elle ne rechignera pas à vous enfermer et vous garder captif jusqu’à ce qu’elle estime que cela est assez, dans le meilleur des cas. Fait intéressant : la Poupée Amandine semble devenir plus virulente au contact de la Poupée Charlène. Amandine est une poupée magique à la puissance effrayante. Bien supérieure à la vôtre. Pas la peine d’essayer de la jeter. Elle sait où vous habitez. Déménager ? Elle vous retrouvera.
- Une petite boite en bois, joliment ouvragée qui fournit un repas par jour.
- Des pantoufles licornes qui ont le pouvoir de faire apparaître un masseur pour détendre son petit corps
- Le plus beau des cadeaux ! : Ce don permet à votre personnage de donner l'impression que le plus simple des cadeaux est incroyable. Ainsi par exemple, si l'envie lui prend d'offrir un simple cailloux, la personne à qui il le donne aura réellement l'impression qu'il s'agit là de la plus belle des attentions et sera ravie de le recevoir.
- Elle est à toi cette chanson : Avec ce pouvoir, lorsqu'il entonne un air de musique, votre personnage semblera plus sympathique aux yeux des autres lui permettant ainsi d'obtenir plus facilement leur faveur ainsi que des services de leurs parts.
- Chante rossignol, chante : En prononçant ces quelques mots, à l'image des contes de faes, un petit oiseau viendra tenir compagnie au personnage et l'aider à effectuer des petites tâches en chantant à ses côtés.
- Une boite à musique qui entonne un air joyeux et festif.



Physionomie

Toupinou semble plus jeune que ce qu’elle ait réellement. En effet, de part sa petite taille, son visage angélique et son air rêveur, on lui donne huit ans tout au plus. Et ce ne sont pas ses longs cheveux blonds ondulés qui tombent en cascade autour de son visage qui vont contredire cette impression.
Elle présente, de plus, un teint très pâle qui renforce cette image de poupée. Cependant, elle aime contrecarrer celle-ci en s’habillant principalement en noir, son habit préféré étant un simple débardeur noir assemblé d’une petite jupe noir sur un legging tout aussi noir. Ses chaussures, noires elles aussi, sont montantes et s’arrêtent au-dessus de la cheville, ce qui lui permet de marcher sur de long parcours ou courir.
De corpulence assez mince, on la remarque difficilement dans une foule. A moins bien sûr de croiser son regard, car avec ses yeux verts sombres et lumineux à la fois,  ceux-ci restent incrustés dans notre rétine et esprit sans pour autant qu’on réussisse à se rappeler d’elle le lendemain.



Psychologie

Toupe a beaucoup d’imagination. En effet, son passe-temps favori est de se perdre dans la foule et d’observer les gens en s’inventant des histoires à leurs propos. Souvent, elle va tellement loin dans ses contes qu’elle imagine des évènements atroces qui finissent par lui faire peur. Son imagination débordante lui joue aussi des tours à l’école. Bien qu’elle soit sérieuse dans ses études, elle perd des fois le contrôle de sa pensée en se laissant entraîner dans des périples imaginaires, ce qui n’est, évidemment pas toujours apprécié par ses professeurs.
Parmi ses camarades aussi, elle a du mal à se faire accepter car elle propose toujours des idées farfelues (surtout en ce qui concerne les jeux). C’est pourquoi elle a du mal à se lier avec les autres, mais elle sait que lorsqu’elle rencontrera un ou une ami(e) – un vrai ! - elle fera tout, absolument tout, pour le ou la protéger. En attendant ce jour, elle s’amuse en effrayant ou piégeant ses camarades qui manquent, pour elle, cruellement d’intérêt. Elle adore construire des petits pièges ou coups montés pour arriver à ses fins,. Et puis, à la nuit tombée, ses amies les chauve-souris viennent lui parler et lui raconter quelques petits secrets à propos de ses ennemis.



Histoire

Quand elle avait quatre ans, son père magicien est tombé amoureux d’une autre femme. Voulant quitter sa femme, il avait prévu d’emmener sa fille avec lui. De rage et de jalousie, sa femme, magicienne elle-aussi, commit l’impensable et tua son mari avec un poison mortel. Devenue alors sorcière, elle décida de s’exiler, laissant sa fille derrière elle.
Livrée à elle-même, l’enfant s’inventa son propre nom : Toupinou DeToupe,en  rapport avec la seule chose qui lui restait de ses parents : une poupée de chiffon qu’elle avait nommée ainsi. Aujourd’hui, cette poupée de chiffon n’existe plus, mais son nom est resté.

Pour survivre, Toupe s’est nourri de déchets ou en chapardant des objets chez des gens. A plusieurs reprises elle se fît prendre, mais son air angélique arriva à adoucir les gens, lui sauvant ainsi la mise. Elle réussit ainsi à trouver des petits coutelas qu’elle utilisa pour se nourrir ou se défendre.
Un jour, alors qu’elle s’était introduite dans une maison, elle tomba sur un livre à la reliure ancienne qui lui plût instantanément. Elle l’emporta avec elle. Il s’agissait d’un livre religieux. C’est grâce à lui qu’elle apprit à lire et à connaître les Dieux. Ceux-ci devinrent pour elle une véritable obsession. Elle voulait tout savoir d’eux. D’ailleurs, un de ses rêves est de rencontrer un enfant d’Ethelba afin d’être la première à les étudier totalement.

Plus tard, elle revint dans cette maison afin d’y « emprunter » d’autres ouvrages. Cependant, cette fois-ci une personne l’attendait. C’était une vieille femme. Toupe avait l’impression qu’elle avait au moins mille ans ! Sa peau toute parcheminée la fascinait. Toupe la trouvait très belle et en même temps effrayante. La veille femme se nommait Akira et l’attendait devant un repas préparé pour deux. Elle invita Toupe à l’accompagner lors de ce repas. Au moment du dessert, la vielle femme lui proposa deux plats : un morceau de tarte aux pommes et une tasse contenant un dessert blanc qui intrigua Toupe. Akira lui demanda d’en choisir un, mais de choisir sagement car l’un des deux était empoisonné. Toupe aurait aimé refuser les plats – elle avait déjà bien trop mangé ! - mais elle savait que Akira, bien que vieille, était encore d’une très grande vivacité et l’obligerait à finir le repas. Saisie par la peur et en même temps curieuse, Toupe choisit la tasse au dessert blanc. La vieille femme prit la tarte aux pomme. Elles mangèrent et étonnement, personne ne fut empoisonnée. Akira lui dit alors qu’elle avait fait le bon choix de choisir la curiosité avec le dessert blanc car seules la curiosité et la prise de risque pourront l’aider à avancer. Toupe apprit plus tard que les deux desserts avaient étaient empoisonnés mais qu’Akira lui avait donné un antidote plus tôt lors du repas.

Pour la récompenser, elle lui demanda de revenir de temps en temps pour lui tenir compagnie. A vrai dire, Akira aimait bien Toupe . Cette dernière avait toujours pleins d’histoires imaginaires dans la tête, et aimait les raconter. De plus, lors de ces rencontres, la vieille femme lui apprit quelques petites recettes pour faire des poisons plus ou moins dangereux. A ce jour, Toupe utilise toujours ces potions pour embêter les gens qu’elle n’apprécie pas.



HRP

Titre HRP : Reine du Forum Mai, Juin et Juillet 2019
Le thème de votre personnage : The Last Of the Mohicans
La mort : morte dans son sommeil
Votre fréquence de rp : une fois par mois minimum
Le code du règlement : Tartelette à la fraise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 21:28

Alwin Seneca

Nom : Seneca

Prénom : Alwin

Surnom : Al

Sexe : Masculin

Âge apparent :  vingt-six ans

Ère de naissance : Ere de la Conciliation

Race : Alfar

Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 0 point)

Armes :  
- Arc
- Dagues

Spécialités :
- Agilité : 4 + 1 = 5
- Force : 2 + 1 + 1 = 4
- Charisme : 5
- Intelligence : 5 + 1 = 6
- Magie : 4 + 1 = 5

Pouvoirs :
- Envoûtement
- Le Souffle
- Parfum sulfureux
- Hypnose
- Contrôle des ombres

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie de Perle

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- Richesse à vie

~ Autres
- L'invocation sous le sapin : Chaque fois que votre personnage se trouve en présence d'un sapin, il lui suffit de penser très fort à une personne pour que celle-ci se fasse téléporter devant lui.
- Le décisionnaire : Il s’agit d’un calepin qui aide son possesseur à se remémorer ce qu’il doit faire et qui l’aide à prendre les bonnes décisions. Ainsi, il lui suffit de l’ouvrir pour voir apparaître ce qu’il doit faire. De même, dans une situation où un choix s’impose, le calepin lui indiquera le choix ayant le plus de probabilités de lui apporter satisfaction.
- « Il te caresse » : L'entreprise « Il te caresse » n'a pas apprécié que l'entreprise « Nanispartakhoüs » lui pique une part de marché. De ce fait, elle a décidé, à son tour, d'investir et de tirer au sort des individus pour bénéficier à vie de ses services. Ainsi, à chaque fois que votre personnage le demandera, « Il te caresse » lui fournira un homme ou une femme afin de lui faire des massages. Habillé en rouge et blanc, le personnel de « Il te caresse » est très compétent. De quoi rendre accroc.
- « Nanispartakhoüs » : Comme il est triste d'être seul, l'entreprise « Nanispartakhoüs » vend les services de jeunes hommes ou de jeunes femmes. Souhaitant s'étendre sur l'ensemble des Terres du Yin et du Yang, elle a tiré au sort des privilégiés qui bénéficieront de ses services, gratuits, à vie. Il s'agit simplement de compagnie, rien d'autre. Si, par exemple, vous voulez aller au prochain bal en vogue mais que vous n'avez pas de partenaire, l'entreprise se fera une joie de vous en fournir un à votre goût pour épater la galerie. Cela étant, les employés de « Nanispartakhoüs » se reconnaissent au tatouage qu'ils portent sur la nuque : un petit sapin.
- La famille : Il s'agit d'un bout de parchemin sur lequel est écrit une formule magique particulièrement longue. A chaque fois que le personnage la lit jusqu'au bout, un individu apparaît, convaincu d'être un membre de la famille de celui-ci et ayant connaissance de choses que seul, effectivement, un membre de ladite famille pourrait connaître. Frère, sœur, cousin éloigné, grand-père, toutes les places non déjà prises sont pourvues au fur et à mesure.
- La boule à neige : Il s'agit d'une boule à neige à l'intérieur de laquelle est représenté un personnage. Lorsque celui-ci l'agite, il entre en communication directe avec la personne représentée. Les deux peuvent se voir et s'entendre par l'intermédiaire de la boule. [Ashana Baliena]

Particularité : Alwin présente des cicatrices blanches au niveau du front (trois points formant un triangle), du menton (deux traits), dans le cou, les avant-bras et mains.

Physionomie : Alwin est un homme de taille haute, il atteint presque les deux mètres ! Il est donc difficile de ne pas le remarquer. De plus, ses cheveux blancs presque argentés, ses oreilles légèrement pointues et ses cicatrices blanches qui parcourent son corps musclé à la peau pâle lui rajoutent encore un peu plus de singularité. Et si, vous êtes d’humeur à plonger votre regard dans celui d’Alwin, vous serez surpris de constater des yeux gris qui changent d’éclats selon son humeur. Ainsi, si vous tombez sur un Alwin avec des yeux gris glacial, je vous conseille de ne pas rester dans les parages.
Al a beaucoup d’élégance. Il a un port de tête haut et sa démarche agile fait penser à un félin. Venant d’une famille aisée, il porte des vêtements raffinés comme des chemises et pantalons en lin.

Psychologie : Alwin n’aime pas perdre. On pourrait même dire que Alwin DESTESTE perdre. Si vous vous trouvez sur son chemin, Al mettra des torrents d’énergie et de malice pour vous évincer. Évidement, il ne réussit pas à tous les coups, mais si tel est le cas, Alwin fera en sorte de vous faire le plus de dégâts possibles … histoire que vous vous en rappeliez. Et puis, un peu de mauvaise fois ne peut pas faire de mal de temps en temps, surtout si c’est pour discréditer un camarade devant son professeur.
Cela dit Alwin a beaucoup d’humour – en tout cas, c’est ce qu’il pense. On ne peut pas plaire à tout le monde, pas vrai ?
Ah, et puis ce qu’il aime par dessus tout est d’avoir raison et le dernier mot sur … tout. Bref, Alwin est une personne que tout le monde aime détester. Il aimerait quand même travailler un peu son amabilité car il aimerait percer en politique … enfin c’est ce que son père aimerait, mais ça il lui dira plus tard.

Histoire : Etant le septième enfant de la famille, Alwin a dû jouer des coudes pour y imposer sa place. Bien sûr, ses parents auraient pu faire d’autres enfants, mais quand ils se sont rendus compte qu’au moins deux de leurs enfants allaient obtenir leur Anoraë, ils ont décidé d’arrêter là, et c’était déjà bien suffisant. Surtout pour la vieille gouvernante, Kila, qui les a presque tous élevés. De toute la fratrie, Alwin était son préféré. Et il n’y avait rien de surprenant là dedans parce que Al avait toujours eu un geste tendre pour la vieille femme, afin, du moins il ne faisait pas partie des autres garnements qui n’arrêtaient pas de comploter contre elle – du moins c’est ce qu’elle croyait.

Dans leur jeune âge, Alwin et ses frères et sœurs, ont dû exercer un art. Alors que ces frères et sœurs choisirent l’apprentissage d’instruments de musique, ou la sculpture. Alwin choisit le dessin. Il avait bien tenté la peinture, mais pour lui un simple trait de crayon suffisait à créer un être, une chose ou autre. Son père aurait voulu qu’il s’essaie plus ardemment à la peinture – que faire d’un fils qui ne se contente que d’un coup de crayon noir ? - mais même les professeurs de Al ne lui trouvaient aucun talent pour la peinture. Son père avait donc dû s’y résoudre à son plus grand mécontentement.

Son père avait toujours été un Alfar très exigeant avec ses enfants, mais il l’était encore plus avec Alwin car il représentait la dernière chance de la famille à gravir les échelons dans la société. Et il voulait que son dernier fils fasse partie de l’élite de la politique en intégrant, après l’obtention de son Anoraë, l’Ordre du Lys Noir. Alwin ne savait pas encore se qu’il aimerait faire, mais pour le moment les désirs de son père lui suffisaient … et puis de toute façon, il aurait été intolérable que Al ne soit pas d’accord avec son père.



Auguste Khan

Nom : Khan
Prénom : Auguste
Surnom : Papi Doug
Sexe : Masculin
Âge apparent : quatre-vingt-huit ans
Ère de naissance : Ère de la Conciliation
Race : Ange
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 58 points)

Armes :  
Aucunes

Spécialités :
- Agilité : 5 + 1 = 6
- Force : 2
- Charisme : 5 + 1 + 1 = 7
- Intelligence : 3
- Magie : 5 + 1 = 6

Pouvoirs :
- Le Sanctuaire d’Ahena
- Les Larmes des Cieux : Les Armures Enchantées
- L’Oeuvre de Delix
- Contrôle de le Magie Blanche
- Traverser la Matière

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- Une épée avec un hibou gravé sur le pommeau

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie de la Lumière
- La Magie du Souffle

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- Contrôle du Tissu
- L'étoile : Une fois par jour, le personnage peut faire un petit vœu. Les effets disparaîtront à la fin de la journée.
- La branche de gui : Si vous accrochez la branche de gui quelque part, cela donnera envie aux personnes qui s'en approchent de s'embrasser, et plus si affinité.  
- L'instrument de la manipulation : Votre personnage, quelques jours après avoir fait ce que la Petite Fille lui a dit, reçoit un instrument de musique qu'il n'a jamais eu l'occasion d'apprendre au cours de sa vie. Au fur et à mesure de sa pratique, il se rendra compte qu'il est capable de façonner les émotions de ceux qui l'écoutent en fonction du morceau joué, dépendamment de sa magie. Si c'est un morceau triste, la foule sera triste. Jouer longtemps amènera à modifier le comportement de l'auditoire selon le sentiment ressenti, sans que ce comportement ne soit néanmoins prévisible ou manipulable par l'artiste en dehors du ton de la musique. Si quelqu'un se suicide du fait d'un morceau très triste joué longtemps, ce n'est pas l'artiste qui l'a voulu, les effets étant imprédictibles par lui ; et pas forcément positifs pour lui non plus. Il se rendra compte également que jouer a tendance à amener la plèbe à lui, là encore, en fonction de sa magie. [Vous avez compris, à vous de faire pratiquer votre personnage pour qu'il arrive à maîtriser l'instrument. Sinon les effets n'opéreront pas. Il faut qu'il arrive à en jouer et, forcément, ça dépend beaucoup de son agilité ^^ Plus le jeu est parfait et la magie grande, plus les effets sont importants. En contre-partie, les effets dépendent aussi de la force de celui qui écoute.].
- Le Jeu : Qui n’aime pas jouer ? Le Jeu est un pouvoir sensationnel pour ça. Il est capable de façonner n’importe quel jeu existant au monde. Il traduit naturellement les règles et explique par une voix sortie du néant comment jouer. Besoin d’un arbitre ? Le Jeu est là. Il fera tout pour que vos parties se passent bien et incitera votre entourage à jouer avec vous. On dit que Le Jeu serait à l’origine de bien des tournois interraciaux de jeux de société divers et variés et contribuerait à la paix et à la cohésion sociale. Pourtant, Le Jeu possède aussi ces vices car, petit à petit, à force de l’utiliser, de découvrir plusieurs styles de jeux, le pouvoir vous rendra accroc. Vous serez alors comme une marionnette entre les mains du Jeu, qui vous guidera toujours plus loin, toujours plus haut, sur le chemin de la dépendance et de la solitude. Car après tout, ces gens là-bas, ne connaissent pas aussi bien ce jeu que vous, si ? À quoi ça sert de jouer avec eux alors que vous savez très bien que vous allez gagner ? Pourquoi ne pas jouer contre vous-même, après tout ? Vous n’avez pas vraiment besoin de dormir et puis… vous êtes tellement occupé que vous oubliez de manger. Votre comportement devient de plus en plus irascible et pousse les autres à, justement, ne plus vouloir jouer avec vous. Le cercle vicieux a commencé. Dommage.
- Le pouvoir de créer des confettis.
- Une boite à musique qui entonne un air joyeux et festif.
- la « la bougie enchantée » : cette petite bougie rose et bleue à l'étrange particularité d'être toujours allumée et de ne jamais fondre a le pouvoir d'exaucer un vœu bénéfique lorsqu'on souffle dessus pour l'éteindre. Une fois le vœu réalisé, elle se rallume à nouveau.

Particularité : A toujours les joues roses.

Physionomie : Toujours souriant, Auguste est un ange pour le moins joyeux. Ses cheveux blancs et frisés lui donne un air un peu fou et canaille – même si sur le haut du crâne plus aucun cheveux n’est présent, il aime à croire qu’il lui en reste encore un ou deux pour couvrir sa bonne bouille. Il porte de plus une barbe blanche dans laquelle on peut trouver toutes sortes d’objets : du gland à l’écureuil en lui-même. Ses yeux bleus sont toujours brillants de malice comme s’il était toujours entrain de prévoir une farce à quelqu’un.

D’un point de vue vestimentaire, Auguste ne fait pas très attention à ce qu’il porte, du moment qu’il puisse passer ses bras, ses jambes et sa bedaine ronde, tout lui va. Il n’est pas très grand non plus, alors ce n’est pas rare de le voir lever la tête pour s’adresser à une quelconque personne.

Devant lui, impossible de ne pas le trouver attachant … ou simplement énervant.

Psychologie : Bien qu’ayant quatre-vingt-huit ans bien tassés, Auguste est resté un grand enfant, qui adore plaisanter. Cela ne le dérange pas le moins du monde de raconter des blagues à un total inconnu, et encore moins de lui faire une farce après laquelle Auguste en rit tellement qu’on peut le voir se tenir les côtes. Il arrive même quelques fois où on peut le voir tomber à la renverse tellement son rire puissant l’a désarçonné. Bien évidemment, toutes les farces, blagues ou autres discours et évènements qu’il peut réaliser, ne part que d’une bonne intention. Bien qu’il puisse paraître un peu maladroit, c’est un altruiste dans l’âme, pas de doute là-dessus ! S’il peut faire quoique ce soit pour améliorer la vie de quelqu’un, il n’hésitera pas … même si c’est juste essayer de lui redonner le sourire. Il ne demandera rien en retour, car le simple fait d’éclairer la vie d’une personne lui est amplement suffisant. On pourrait même penser qu’il est un peu simplet – même carrément idiot ! – car il semble vivre dans un autre monde où le bonheur peut être facilement atteint par tous…

Histoire : Dans une autre vie, Auguste devait être un humain, mais il n’en est pas très sûr. Des fois, le soir lorsqu’il dort, il rêve d’une vie où entouré d’une famille aimante et d’amis proches, il rit de bon cœur. Il rêve aussi de petits moments du quotidien qui se semblent pas avoir de grande importance mais qui le rassurent et qui lui permettent de toujours voir le bon côté des choses.

Il pense avoir été médecin, car il lui arrive rien qu’en observant une personne malade, de détailler ses symptômes et de proposer un diagnostic. Bien sûr, c’est un phénomène qui se déroule très vite et presque inconsciemment, si bien, qu’il a simplement l’impression que ladite personne devrait voir un médecin, ou simplement aller se reposer un peu.

Lors de son réveil, il s’est retrouvé en Terre Blanche. Très vite capturé par les démons, il est à présent serviteur pour une famille de démons, lesquels s’amusent de sa nature bienfaisante. Ainsi, entre deux corvées, dont plus d’un aurait déjà essayé de s’échapper, Auguste peut lancer une ou deux blagues à ses propriétaires qui ne savent pas vraiment comment gérer cette situation. Ils aimeraient lui faire le plus de mal possible, mais c’est comme si Auguste se satisfaisait de sa situation. Les tortures psychologiques et physiques l’épuisent et le blessent sur le moment, mais le moment passé, Auguste retourne à ses affaires comme si de rien n’était. C’est agaçant évidement. Et déconcertant. Les démons essaient de comprendre cet être étrange et bien trop bienveillant. Il passe alors des sortes de tests plus glauques les uns que les autres, supervisés par des démons s’appelant des scientifiques, cherchant à déceler chez Auguste des réponses à son comportement. Beaucoup d’entre eux pensent qu’il est simplement fou, mais un démon en particulier - Klaus Dagvi, pense que Auguste détient en lui quelque chose de précieux que les démons doivent s’en emparer – juste au cas où.


Jacob Sénéca

Nom : Sénéca
Prénom : Jacob
Surnom : Jake
Sexe : Masculin
Âge apparent : vingt-six ans
Ère de naissance : Ere de la Conciliation
Race : Alfar
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 64 points de RP)

Armes :  
- Arbalète
- Corde de Violon

Spécialités :
- Agilité : 3 + 1 = 4
- Force : 2
- Charisme : 6 + 1 = 7
- Intelligence : 5
- Magie : 4

Pouvoirs :
- Envoûtement
- Le Souffle
- Parfum Sulfureux
- Charme
- Hypnose

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- Les portes : Il s'agit du pouvoir de se téléporter aux portes via un halo de lumière qui apparaîtra à la demande. Les portes ne sont pas toujours les mêmes, elles ne mènent pas toujours aux mêmes endroits non plus mais, en règle générale, elles envoient vers des lieux qui seront soit utiles à l'individu, soit dans lesquels une intrigue importante sur les Terres du Yin et du Yang sera en cours.

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie de Perle

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- X

Particularité : A les yeux rouges.

Physionomie : Jacob est un Alfar de haute taille, puisqu’il fait presque deux mètres. Sa peau pâle, ses traits fins,  ses cheveux mi-longs d’un noir de jais et ses yeux rouges le rendent encore plus intriguant. Certains peuvent le trouver un peu effrayant et d’autres, le trouve simplement beau, mais une chose est sûre : il ne laisse pas indifférent. C’est surtout sur son regard rougeoyant que les gens s’arrêtent car il peut mettre mal à l’aise certaines personnes.  
Cependant, Jacob est un Alfar qui possède beaucoup d’élégance lorsqu’il se mouve. Il préfère, en outre, des vêtements en lin ou en flanelle bien ajustés à son corps athlétique. Il aime aussi porter des couleurs chaudes qui font ressortir son teint clair, ainsi, il n’est pas rare de le voir dans un pantalon brun et un chemise vert pistache.

Psychologie : Si l’on devait définir Jacob en quelques mots, nous aurions bien du mal à trouver les termes adéquats. En effet, Jacob présente plusieurs facettes de sa personnalité qu’il aime montrer à l’un ou l’autre selon ses humeurs, souvent changeantes. Ceux qui le connaissent le mieux sont sûrement sa famille adoptive, mais là encore les avis divergent. Son père adoptif dirait sûrement que Jacob est un être remarquable, curieux et passionné tandis que certains de ses frères adoptifs diraient qu’il n’est qu’un gringalet opportuniste qui ne pense qu’à son propre bien-être. Tout ce que l’on peut dire, c’est que Jacob se donne beaucoup de mal pour être accepté parmi ces pairs et qu’il essaie d’exceller dans tout ce qu’il fait, et notamment à l’École. Ses professeurs d’ailleurs disent souvent du bien de lui, ce qui a le don d’énerver ses frères adoptifs. Par contre, ses sœurs adoptives l’adorent, ainsi que la gouvernante de la famille. C’est un des seuls que la vieille Kila gratifie d’un franc sourire lorsqu’elle le voit. De quoi rendre jaloux certains ... .

Histoire : Jacob ne se souvient pas très bien de sa petite enfance. Tout ce qui est clair dans sa mémoire est son arrivée chez les Sénéca. Il avait été accueilli chez cette famille déjà nombreuse, mais présentant des avantages financiers et pouvant donc se permettre d’avoir un énième enfant. Et puis, comme le lui diront ses frères durant toute sa jeunesse, s’il avait été adopté, c’était surtout pour que les gens se souviennent des Sénécas, ces Alfars toujours prêts à aider leur race.

Quoiqu’il en soit Jacob a pu grandir dans une bonne famille. Il a suivi les meilleures classes et a eu les meilleurs précepteurs tout comme ses frères et sœurs adoptifs.

Il aimerait bien leur rendre la pareille mais il est un peu maladroit pour les remercier. Ainsi, il voue presque un culte à son père adoptif, Edward et son frère du même âge, Alwin, bien que ce dernier aimerait que Jacob n’est jamais existé.

Faisant en sorte que sa famille soit fière de lui et notamment son père adoptif, il essaie de partager des moments avec chacun d’eux. D’ailleurs, son père, un bon musicien, fut aux anges lorsqu’il se rendit compte que Jacob était doué de ses doigts sur les cordes des violons. Il a donc reçu le meilleur enseignement en matière musicale. Et Edward aime toujours s’en vanter lors des repas familiaux, et finit souvent par demander à Jacob de jouer un petit morceau devant l’assemblée. Ce dernier, ayant toujours aimé être au centre de l’attention, il est donc bien évidement enchanté de montrer ses dons devant sa famille ou devant les amis de son père.

En outre, Jacob souhaite faire progresser sa race, bien qu’il sache qu’il y ait peu de chance pour un enfant adopté de faire ses preuves dans la société. Ainsi, il utilise ses charmes et l’influence de son père pour se faire un nom et mettre en marche son réseau afin de monter les échelons les uns après les autres.



Sabrina Monaghan

Nom : Monaghan
Prénom : Sabrina
Surnom : Sab
Sexe : Féminin
Âge apparent : vingt-huit ans
Ère de naissance : Ere de la Conciliation
Race : Vampire
Lignée : Douria
Créateur : Callidora Raven
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 68 points de RP)

Armes :  
- Un long sautoir en bronze (très résistant)
- Un poignard

Spécialités :
- Agilité : 5 + 1 = 6
- Force : 6 + 1 = 7
- Charisme : 4
- Intelligence : 8
- Magie : 2

Pouvoirs :
- Aliénation
- Contemple ton Ombre
- Le Lien du Sang
- Changer d’apparence
- Télékinésie

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie du Sang

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- Une dinde qui pond des œufs soit en or, soit en chocolat, finement emballés.

Particularité : A un admirateur secret. Sœur de Ninon [Aylivae] et Christian [Aylivae]. Est le sosie de Toupinou.

Physionomie : La première fois que je la vis, elle était assise sur un banc. Elle semblait totalement coupée du monde. Elle devait sûrement l’être, tellement elle était absorbée par sa lecture. Ses yeux verts fixés sur les pages jaunies, faisaient des aller-retours en suivant les lignes du texte. Ses sourcils fins étaient légèrement froncés, comme si elle n’appréciait pas vraiment ce qu’elle lisait, mais en même temps, qu’il lui était impossible d’arrêter sa lecture.
Ce jour-là, elle avait attaché ses cheveux blonds et raides en une petite queue de cheval. Je compris, plus tard, que c’était l’une de ses coiffures préférées. Seules quelques petites mèches rebelles avaient réussi à s’échapper en raison des brises matinales et elles frottaient par instant son joli petit nez droit. J’adorais son nez. Quand elle riait ou simplement souriait, elle le retroussait tout doucement. Et ses lèvres ! Qu’est-ce que j’aimerais goûter ses lèvres ! Rosées, elles ne sont ni trop fines, ni trop pulpeuses. Juste parfaites. De temps en temps, quand elle me voit, elle m’adresse ce petit sourire que j’aime tant. Un peu énigmatique. Comme si elle se retenait de sourire à pleines dents. Ah ça oui, elle est jolie.

Avec ses pommettes hautes et son petit menton, son visage paraît s’illuminer dès que mon regard la frôle. Ensuite, je regarde ses jolies mains qui ont pour habitude de tenir un ou plusieurs ouvrages. J’aimerais avoir la chance de sentir les caresses, qu’elle ne dédient qu’aux couvertures de ces livres.

Une fois seulement, je l’ai abordée réellement. Mon corps était tout près du sien. Je ne la dépassais que de quelques centimètres, si bien que je pense qu’elle doit faire dans les un mètre soixante-dix. Je me rappelle de ce moment-là, car j’avais cette irrésistible envie de prendre entre mes bras, son corps mince, habillé d’une robe bleu-clair. J’avais envie de l’enlacer. De l’envelopper. Qu’elle devienne une partie de moi.

Psychologie : Après ce jour, je n’ai plus tenté de lui parler. Mais je l’ai observée tous les jours. Je ne pense pas qu’elle m’ait remarqué. Mais je l’ai suivie tellement souvent que j’ai l’impression de tout connaître d’elle. Ce qu’elle pense. Ce qu’elle imagine. En temps réel. Je le vois à sa façon de marcher, de rouler des yeux, des bouger ses mains, le ton de sa voix … Je sais qui elle est vraiment. Moi seul le sait.

Elle est douce. Elle est gentille. Elle aime que les gens soient bienveillants entre eux. Ca la répugne sinon. Elle a du mal à comprendre les raisons qui poussent d’autres humains à se faire du mal. Elle a adore les animaux. Je crois qu’elle préfère les chats, mais elle ne déteste pas les chiens. Elle leur donne souvent à manger avant de rentrer de son travail. Elle aime prendre du temps pour les caresser. Mais je crois qu’elle préfère la compagnie des livres. A chaque fois que je l’ai entendu parler, c’était la vérité que j’entendais sortir de sa bouche. Elle a tellement de connaissances. Elle doit avoir tout appris dans ces livres. Elle est très patiente. Je me souviens du jour, où je l’ai vu se faire réprimander par une des ces clientes pendant presque une demi-heure, et elle n’a pas broncher. Elle a attendu. Mais je me souviens aussi qu’en rentrant chez elle ce soir-là, des larmes avaient coulé sur ses joues. Mais elle n’est pas du genre à en faire toute une histoire. Elle adore sa famille, et surtout ses petits frère et sœur. C’est elle l’aînée, du coup, elle essaie d’être un bon exemple pour eux. Même si il arrive qu’elle fasse une ou deux bêtises de temps à autres. Elle s’exaspère un peu de l’insouciance de sa jeune sœur, mais c’est parce qu’elle l’envie un peu. Elle aime passer du temps avec son frère car il l’apaise. Il a souvent les mots justes pour calmer ses doutes, peurs, colères, etc. C’est un bon frère. Des fois, je me dis qu’elle est trop bien pour moi. C’est peut-être vrai...

Histoire : A force de constamment l’épier, j’ai pu retracer son histoire. J’y ai trouvé beaucoup de similitudes avec moi-même, ce qui m’encourage à croire que nous sommes réellement des âmes sœurs.

Tout comme moi, Sabrina est née alors que les premiers flocons de neige de cette année-là foulaient le sol des Hautes-Terres. Elle y eut alors une enfance heureuse. Son frère, Christian naquit un an plus tard. Puis, une nouvelle année s’écoula avant la naissance de sa petite sœur Ninon.  Ils eurent une enfance agréable, choyés, entourés par leurs parents et leurs amis magiciens et anges. Chacun ayant leur caractère, ils étaient tous les trois très proches et se racontaient, avant d’aller se coucher, leurs aventures de la journée. J’aurais aimé être là, pour écouter leurs histoires. Celles-ci ne devaient sûrement pas être très excitantes. Mais j’aurais eu le plaisir d’être au plus près de ma jolie Sabrina.

Jour après jour, Sabrina grandissait et son amour pour les livres s’amplifiait. Elle allait chiner chez le libraire des bouquins de plus en plus difficiles à lire et y revenait dès qu’elle eut fini de lire la dernière phrase. Elle lisait sur tous les sujets ! Des livres de recettes aux livres d’arithmancie, en passant par les vieux parchemins détaillant des cartes anciennes. Elle vivait sa vie, heureuse.

Puis un soir, alors que je l’avais suivie jusqu’à chez elle, elle aperçut son frère. Elle dû percevoir que quelque chose n’allait pas, car elle couru vers lui, affolée. Elle lui a attrapé le bras et en entendant ce qu’il avait à lui dire, elle se laissa glisser au sol, en pleurant comme jamais je ne l’avais vu pleurer encore. J’avais été a deux doigts d’aller la réconforter, mais je sus alors que ma place n’était pas encore là. Je suis rentré chez moi, ce soir-là, la boule au ventre. J’appris le lendemain la nouvelle : la jeune Ninon avait été assassinée. Les jours qui suivirent, j’aperçus ma Sabrina, comme l’ombre d’elle-même : plus de sourires, plus d’éclats dans ses yeux, plus de caresses sur les couvertures des livres, plus de caresses pour les animaux, plus de temps pour la lecture … J’ai bien cru qu’elle était morte elle-même. Jusqu’au jour où je la vis derrière une pile de livres. Elle était encore plus absorbée par sa lecture que d’habitude. Elle prenait des longues notes sur celle-ci. Qu’avait-elle donc trouvé ? Elle ne parlait plus à personne, à part quelques messes basses à son frère. Un matin, je la vis partir hors de la ville. Je pensais qu’elle était partie voir de la famille, ou simplement prendre l’air, se changer les idées. J’attendais son retour avec impatience. J’ai attendu plusieurs jours. J’attends toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 22:02

Claire Cinna

Nom : Cinna
Prénom : Claire
Surnom : Aucun
Sexe : Féminin
Âge apparent : dix-sept ans
Ère de naissance : Ere de la Conciliation
Race : Orine
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 18 points de RP)

Armes :  
- Un foulard
- Une épingle à cheveux empoisonnée

Spécialités :
- Agilité : 4 + 1 + 1 = 6
- Force : 2 + 1 = 3
- Charisme : 5
- Intelligence : 5
- Magie : 4

Pouvoirs :
- Le Lien
- Art Divin : Le Chant
- Invocation Céleste
- Se Rendre Invisible
- Créer Un Bouclier

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie d'Argent
- La Magie de Perle

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- Une famille de trois rossignols qui chantent les jours de beaux temps, et qui peuvent attaquer un assaillant s'ils sentent que votre personnage est en danger : une attaque possible par oiseau, après il retourne dans son nid pour finir ses jours.
- Bûcher | Il s’agit d’un fouet. Il est très long, avec une pointe en métal au bout de la lanière. Il est aussi imprégné de magie : il et capable de s’enflammer. De grandes flammes lèchent le cuir de la lanière, ardentes et incandescentes. Elles sont particulièrement vive et il est très facile de provoquer un incendie, avec Bûcher. Un incendie incontrôlable, qui sera difficilement contenu. Il faut faire preuve d’une persévérance louable pour venir à bout du feu de Bûcher. Ce n’est pas un feu ordinaire. Il semble presque … Vivant. Comme doté d’une conscience propre. Par ailleurs, il ne répond pas aux commandes élémentaires, pas même aux Lyrienns. Et n’est-ce pas un regard mauvais et une gueule béante, que l’on voit là bas … ? Mais ce n’est pas sous cette forme que l’arme est la plus vicieuse. C’est quand les flammes sont absentes … Car Bûcher est alors d’une température incroyable. Comme des braises. Et cette chaleur étouffante n’est pas normale. Les blessures infligées par le fouet, dans ce cas, sont permanentes et la douleur ne s’en va jamais.
- Invocation d'un Wëltpuff pour faire des câlins

Particularité : RAS.

Physionomie : Claire est une jeune femme très belle à la peau claire. Elle est de taille moyenne, et assez mince, presque frêle. On a d’ailleurs l’impression que l’on peut la briser si on la serre trop fort. Elle a pour habitude de porter des vêtements en laine, mais aime aussi le lin lors des saisons plus chaudes. Mais lorsque les températures chutent légèrement à la tombée du soir, elle aime enfiler un léger gilet en laine beige. Elle possède de beaux cheveux longs bruns qui lorsqu’ils sont mis au soleil ont de beaux reflets blond-cuivré. Elle aime d’ailleurs les attacher en une longue tresse sur le côté lorsqu’elle lit pour éviter de les avoir devant les yeux. Ces derniers sont grands, taillés en amandes et de couleur vert. Son visage présente encore quelques traces de son jeune âge, avec des joues encore enfantines qui contrastent avec ses lèvres pulpeuses et son regard sérieux.

Psychologie : Claire a pour ambition de servir son futur Maître quel qu’il soit. Elle aime donc étudier les us et coutumes de tous les peuples afin de ne pas faire d’impairs dans sa future vie hors de Maëlith. Elle souhaite la perfection dans tout ce qu’elle entreprend mais elle manque encore de patience, ce qui l’amène souvent à essuyer de nombreuses déceptions. Pour l’aider dans sa tâche, elle prie tous les jours Mère Nature et Kennocha, la Déesse des Arts dans leur Temple respectif. Claire a d’ailleurs le don du chant et ne peut s’empêcher de pousser la chansonnette dès qu’elle a un peu de temps libre, même s’il ne s’agit que d’un court laps de temps comme longer un couloir par exemple. A Maëlith, elle a eu une enfance joyeuse et riche en apprentissage, elle s’est fait de nombreuses amies là-bas, mais elle a hâte de voir le monde. Cependant, elle s’inquiète du jour où elle devra quitter la Cité en sachant pertinemment qu’elle ne reverra plus sa mère.

Histoire : Quand Claire a vu le jour, sa mère Faustine fut comblée, car la perte de son Maître avait été une terrible épreuve. Elle mit cependant plusieurs jours avant de choisir le prénom de sa fille car elle trouvait qu’aucun de ceux qui lui venaient en tête ne lui convenait vraiment. Jusqu’au jour où elle entendit sa fille gazouiller gaiement dans son berceau. Sa voix était claire et pure, comme enchanteresse, si bien qu’elle l’a nomma ainsi : Claire. Souvent, elle lui disait doucement en lui caressant les cheveux : «  Ma jolie Claire, ma claire et pure. »
Ce sont dans ses bras bienveillants que Claire fut élevée selon les rites ancestraux des Orines. Elle eut alors une éducation basée sur les bonnes mœurs et le respect de l’étiquette, tout en écoutant assidûment les Muses. Elle avait une préférence pour Calliope et Euterpe, Muse de l’Eloquence et de la Poésie pour la première et Muse de la Musique pour la seconde, mais restait tout aussi concentrée avec les autres Muses. Son but étant d’atteindre la perfection pour combler son Maître, il fallait qu’elle soit parfaite et s’instruise le plus possible. C’est pourquoi elle passait énormément de temps dans la Grande Bibliothèque pour lire toutes sortes de livres. Elle pouvait y passer des heures d’affilées, à feuilleter des ouvrages fabuleux. Son péché mignon était les livres retraçant les mémoires d’aventuriers qui avaient parcourus les Terres du Yin et du Yang.
Elle gardait d’ailleurs toujours en tête, ce rêve étrange dans lequel elle parcourait, elle aussi, le monde. Bien sûr, elle savait que lorsqu’elle quitterait Maëlith cela serait dans l’optique de trouver son Maître, et elle le ferait ! Mais elle espérait que son Maître serait un grand voyageur.
A la veille de son grand départ, elle essayait toujours de se raisonner, mais elle ne pouvait s’empêcher de garder en son for intérieur cette petite lueur d’espoir.




Caleb Mackenzie

Nom : Mackenzie
Prénom : Caleb
Surnom : Aucun
Sexe : Masculin
Âge apparent : dix-huit ans
Ère de naissance : Ere de la Conciliation
Race : Déchu
Péché : Colère
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 139 points de RP)

Armes :  
- Deux sabres
- Sarbacane en bois avec fléchettes soporifiques

Spécialités :
- Agilité : 2 + 1 = 3
- Force : 4
- Charisme : 6
- Intelligence : 2 + 1 + 1 = 4
- Magie : 6

Pouvoirs :
- La Peau des Grigori
- Le Souffle dy Nephilim
- Les Artifices de Lucifer
- Télépathie
- Télékinésie

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- Un arbuste qui produit, en fruits, des pièces d'or et d'argent (précision : cela ne donne pas richesse à vie à votre personnage mais contribue grandement à améliorer sa situation financière)

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie de Jade
- La Magie Pourpre

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- Le certificat de membre du Club des Orphelins (Association dont les membres passent du temps avec des orphelins de la ville de Basphel).  

~ Autres
- X

Particularité : Ambidextre

Physionomie : Quand on regarde Caleb pour la première fois, on se dit qu’il est beau garçon. Du haut de ses un mètres quatre-vingt, on voit chez lui se dégager une certaine assurance. Vêtu la plupart du temps d’un haut marron en-dessous d’une vieille veste en cuir qu’il a teinte en noir, il aime montrer une attitude rebelle qu’il peaufine avec quelques touches d’arrogance dans son langage. Et ce ne sont pas ses yeux verts plein de malice qui vous permettrons de savoir si ce qu’il vous raconte est du lard ou du cochon ! Cependant, il a pour habitude de faire des clins d’œil à tout va lorsqu’il apprécie la personne qu’il a en face de lui. De stature plutôt musclée, il aime, avec son groupe d’amis, jouer aux brutes, même si, au fond, il a un cœur en or.

Psychologie : S’il y a bien un point commun avec tout ce que les gens disent sur Caleb c’est qu’il a très mauvais caractère. En effet, que ce soit pour un oui ou pour un non, Caleb trouve toujours une raison pour être de mauvaise humeur. Ce n'est pas rare de le voir se retirer dans un coin pour essayer de se calmer. Il est quelques fois violent, mais il essaie tant bien que mal de se retenir. Le seul souci, c’est qu’il est légèrement rancunier ce qui n’aide pas à atténuer sa colère qui peut durer plusieurs jours d’affilées pour une simple broutille. Cependant, le jeune déchu a trouvé un sorte d’échappatoire. En effet, le parc floral de Basphel offre à Caleb un excellent moyen de s’évader. De plus, il s’y entraîne à la métamorphose. Il n’est pas encore très doué, mais son objectif est de se transformer complètement pendant quelques heures en chat afin de se promener ni vu ni connu dans les rues de la ville, en-dehors du couvre-feu de l’école. Il y arrivera un jour : Caleb est assez têtu pour ça !

Histoire : Quand il avait démarqué à l’école de Basphel pour son apprentissage, Caleb n’était qu’un jeune délinquant orphelin, déchu de naissance. Il avait été abandonné par sa famille native et avait été recueilli à l’orphelinat de Basphel. Il y avait passé une enfance plutôt turbulente. Non pas, qu’il y avait été maltraité ou quoique ce soit d’autre, mais son tempérament colérique lui avait valu quelques bonnes punitions. Et les autres enfants de son âge le mettaient toujours à l’écart, car ils avaient bien compris que de traîner avec Caleb n’était qu’une source d’ennuis.

Plus tard, il avait ensuite trouvé dans l’école de la ville-école une sorte de deuxième famille dans laquelle il pouvait y faire ses preuves. Lors de la cérémonie d’entrée, l’eau dans laquelle il avait mis sa main s’était troublée et s’était agitée. Il avait alors rejoint les Charbons. Il avait été heureux de pouvoir appartenir enfin à un groupe duquel plus personne ne pourrait l’exclure. Il s’était vite rendu compte que son département fonctionnait par bande et avait donc décidé d’en rejoindre une. Il n’était certes par le leader, mais il aimait à croire que son avis comptait quelques fois. Avec sa bande, il aimait faire des petites blagues contre les autres départements et essayait de remporter tous les tournois et activités sportives, simplement pour énerver les étudiants de l’Obsidienne.

Il retournait de temps en temps à l’orphelinat, essentiellement pendant les vacances, même s’il ne s’y sentait plus vraiment à sa place. Cependant, il ne voulait pas oublier d’où il venait, et aimait raconter ses péripéties – légèrement édulcorées – aux plus jeunes orphelins, toujours friands de ces récits. Ces derniers aimaient lui rendre la pareille que ce soit en l’aidant dans ces devoirs – tout du moins, ils  essayaient vraiment – ou en allant écouter à quelques portes ou autres points stratégiques de la ville, les dernières informations importantes, qu’ils se dépêchaient ensuite d’apporter à Caleb, qu’ils considéraient comme leur grand frère.



Gideon Paiberym

Nom : Paiberym
Prénom : Gideon
Surnom : Aucun
Sexe : Masculin
Âge apparent : Vingt-Huit Ans
Ère de naissance : Ere de la Conciliation
Race : Sorcier
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 193 points de RP)

Armes :  
- Un Couteau Feuille de Boucher
- Un Fouet à Chaîne en Argent

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 2
- Charisme : 6
- Intelligence : 5
- Magie : 4

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris : Maledicendum
- La Valse Destructrice
- La Magie des Runes
- Contrôle des Illusions
- Eternité

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie du Sang

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- Un sac en forme de Töh Taureau sans fond.

Particularité : Petit-fils de Réta Paiberym [Kaahl]. Présente trois personnalités connues à ce jour.

Rôle-Play : Ses pas résonnaient durement sur les pavés. Le regard sombre, Gideon avançait d’une démarche résolue. Son long manteau noir flottant derrière lui, il était pressé et ne se serait pas arrêté si quelqu’un l’avait appelé. Il n’en avait que faire de toute façon. Les gens lui importaient peu. Tout ce qu’il souhaitait, c’était qu’ils se plient à ces quatre volontés et ne comprenaient pas toujours pourquoi certains le lui refusaient. Qu’importe ! Il trouverait bien un moyen pour le leur faire regretter. Après tout, s’il gardait sa cave aussi rangée, c’était bien pour cette raison : torturer et tuer quiconque l’ayant dérangé.

Arrivé à bon port, il frappa sur le battant de la porte et entra sans attendre de réponse. Il savait qu’on l’attendait. La pièce où il se trouvait sentait le renfermé. Il n’aimait pas ça. Retroussant son long nez fin, il retira son manteau qu’il donna à l’esclave près de la porte. Il portait ce soir-là, un haut en lin beige et un pantalon noir. Il aimait rester sobre et chic. Si cela pouvait lui attirer quelques regards envieux, il n’était pas contre. Il aimait l’attention que les gens lui portaient, même s’il savait reconnaître que le revers de la médaille le dérangeait quelques fois. Surtout les jours où il perdait le contrôle. « Ah, vous êtes arrivé, Monsieur Paiberym. Installez-vous, je vous prie. » fit un vieux bonhomme, le visage souriant en lui désignant un fauteuil qui avait sûrement vu des jours meilleurs. « Je préfère rester debout. » Le vieux sorcier hocha de la tête. Il s’assit sur une chaise en bois, regarda Gideon quelques secondes avant de griffonner quelques mots sur le calepin qu’il avait toujours avec lui. « Comment allez-vous aujourd’hui Monsieur Paiberym ? Pas de … mésaventures à déclarer ? » Gideon passa une main dans ses cheveux mi-longs pour retirer les quelques mèches blondes qui lui étaient tombés devant les yeux. Cela l’agaçait toujours autant, mais il n’arrivait pas à prendre la décision d'aller se  faire couper les cheveux. Gideon prit une profonde inspiration et répondit : « Pas à ma connaissance. » « Très bien. C’est plutôt bon signe ! C’est encourageant même ! Cela veut dire que le traitement fonctionne ! » « Je ne vois pas comment le fait de se frotter les mains avec de l’ail tous les soirs, peut être un traitement efficace ! » s’emporta le blond. « J’ai l’impression de sentir si mauvais, qu’il m’est impossible de dormir ! » « Il suffit de diminuer un tantinet le dosage et le tour sera joué ! N’oubliez pas que nous devons en passer par là pour vous extraire de vos … comment dire … démons intérieurs. » Le regard froid, Gideon aurait pu attraper le vieux sorcier par le col et lui faire avaler son vieux fauteuil. Gideon n’était pas très réputé pour sa patience légendaire, et cela lui avait jouer quelques tours lors de son enfance. Mais aujourd’hui, il essayait de se contrôler. Ne pas s’énerver. Rester le plus stoïque possible. Il ne fallait montrer qu’en lui, il se battait chaque secondes contre lui-même.

Las, il prit alors place dans le fauteuil et regarda le vieux sorcier. « Quelle est la prochaine étape ? » « Et, bien, en plus de continuer à suivre le traitement, il faudrait que je leur parle l’un après l’autre pour qu’on se mette tous d’accord sur la marche à suivre. » « Qui est ? » « Vous laissez vivre votre vie. » Gideon soupira. Tout cela était bien trop beau pour être vrai. Gideon n’était peut être le plus intelligent des Terres du Yin and du Yang, mais il savait être réaliste. « Vous savez très bien que je ne les contrôle pas. » « Essayez de vous détendre pour commencer. » Sans s’en être rendu compte, Gideon avait agrippé les accoudoirs du fauteuil. Il desserra alors ses mains crispés. Comment se détendre lorsqu’on était aussi énervé ? Gideon décida néanmoins de faire confiance au vieu bonhomme.

Il ferma les yeux et se concentra sur sa respiration.  « Voilà, comme ça. » fit le vieux sorcier. Gideon se sentit étrange pendant quelques secondes, mais il n'eut pas le temps de reprendre le contrôle de ses pensées. Son corps se ratatina sur lui-même, et la tête coincée entre les épaules, il dit d’une voix chevrotante : « Je ne veux pas sortir. » « Gid, c’est vous ? » « Je ne veux pas parler. » continua la voix frêle de Gid. « Vous en êtes sûr, Gid ? Ce n’est pas tous les jours que vous pouvez vous libérer et parler pour vous-même ? » « Non, non non non » sanglota Gid « J’veux pas. Laissez-moi tranquille ou je dis à Gideon de revenir ! » « Très bien, est-ce que je pourrais parler à Gina dans ce cas. » Les yeux vert foncé du sorcier se relevèrent et il haussa timidement les épaules. « J’ai pas trop envie de lui parler non plus à elle. » « Pourquoi ça ? » « Parce qu’elle me fait peur. Elle est … bizarre. » termina Gid sur le ton de la confidence. « Pourquoi est-elle bizarre ? » « Elle parle bizarrement et puis, elle est toujours en train de prendre trop de place. Elle s’en fiche de moi ! » dit Gid d'une voix boudeuse. « Et Gideon ? Il prend soin de vous ? » Gid eut un frisson à l’évocation de la personnalité mère de ce corps. « Il est pire ! Mais, lui dîtes pas que j'vous ai dit ça, hein ? » « C’est promis. Est-ce que Ginna veut venir me parler ? » « A mon avis, il n’y aura pas de problème : elle aime tellement parler ! Je vais lui demander quand même ! ».

Gid ferma les yeux et soudain, sa tête se redressa et prit une position hautaine. Il croisa les jambes l'une sur l'autre et d’une main nonchalente joua avec une de ses mèches blondes. « Ginna ? »  demanda le vieux sorcier. « Professeur, c’est vous ? » fit Ginna en ouvrant les yeux. « Comme, je suis contente de vous voir ! Cela fait si longtemps ! Comment allez-vous ? Ah non ! Ne me dîtes pas ! Laissez-moi deviner ! Vous vous êtes ennuyé de moi, c’est ça ? J’en étais sûre ! En même temps, qui n’éprouve pas de manque à mon égard ? Je vais vous dire ! Si tous les sorciers étaient comme vous et moi, il y aurait tellement moins de soucis sur ces Terres ! Nous serions la plus puissante des races et nous n’aurions peur de rien ni personne ! Ah comme cela serait plaisant ! Vous ne pensez pas ? » Pendant sa tirade, Ginna s’était relevée et faisant des aller-retours dans la pièce en ondulant des hanches. Elle adorait qu’on admire ses courbes et espérait que le professeur succombe à ses charmes. « Vous savez, c’est tellement dur d’être coincée avec ces deux-là ? Entre l’autre qui ne veut parler à personne à part quand il leur écorche la peau ; et le second qui a une peur bleue de sa propre ombre, comment voulez-vous qu'une dame telle que moi puisse s’émanciper dans la société ? Je vais vous dire ! J’ai des fois envie de mettre fin à mes jours ! Oui, je sais bien que cela serait une perte immense pour notre monde, mais que voulez-vous ? Quand c’est trop, c’est trop ! Tout simplement ! Heureusement que je peux venir vous voir ! Quoique cela fait si longtemps ? Que devenez-vous ? Racontez-moi tout ! Je veux tout savoir ! Avez-vous beaucoup de clients ? Comment marchent vos affaires ? Pas très bien j’imagine ! Vous avez vu ce fauteuil ? On dirait qu’il est aussi vieux que votre arrière-grand père ! Non, non, non, c’est n’est pas possible de recevoir des patients dans un tel lieu ! Vous devriez, je ne sais pas … acheter un local. Lumineux. Avec pleins de plantes et de petits oiseaux qui virevoltent au-dessus de vos têtes. Il y aurait des fleurs partout. Et une cascade d’eau aussi, tiens ! Vos clients vont adorer c’est sûr ! J’adore l’eau ! Des fois, le simple fait de penser à prendre un bain me rend d'humeur très joyeuse et j’ai l’impression que ma vie est magnifique ! Vous ne trouvez pas que les bains sont magiques ? Ah Professeur, que j’aime être avec vous ! Vous avez toujours les mots qu’il faut pour me remonter le moral ! ». Oui, le vieux sorcier allait passer une longue soirée. Très longue. Trop longue.



Digitale “Tal” Pourprée

Nom : Pourprée
Prénom : Digitale
Surnom : Tal
Sexe : Féminin
Âge apparent : Une trentaine d’années
Ère de naissance : Conciliation
Race : Fae
Métier : X

Niveau : I (Niveau I à partir de 369 points)

Armes :
- Une bague en forme d’épine de rose
- Un bouclier ayant une forme de feuille dont le revêtement est gluant

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 3
- Intelligence : 4
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Les Murmures de la Rose
- l’Éternel Secret
- Poussières Merveilleuses : Il Était Une Fois
- Contrôle des Rêves
- Contrôle des Illusions

Gain de niveau 2
- X

Gain de niveau 3
- X

Gain de niveau 4
- X

Gain de niveau 5
- X

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Événements

POUVOIRS
- X

ARMES
- X

ARTEFACTS
- X

~ Intrigues
- X

~ Formes de magie
- Magie de la Lumière
- Magie d’Argent

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- X

~ Autres
- X

Particularité : Clone de Callidora Raven.

Physionomie : Ses cheveux roses ondulants au grès du vent frôlent ses yeux ors. Ses yeux ont l’air absent, comme s’ils voyaient quelque chose d’invisible pour le commun. Et pourtant, combien de ses congénères ont eu peur de ses « absences », desquelles, Tal revient légèrement différente pendant quelques minutes, comme si elle était devenue quelqu’un d’autre : plus méchante et sanguinaire. Dans ces moments-là, ces yeux éblouissent et peuvent glacer le sang de ses amis. Mais la plupart du temps, ils brillent de joie face à toutes les merveilles de la Nature. Son regard trône au-dessus d’un nez droit et d’une bouche aux lèvres dessinées. Longue et agile, elle a quelques fois l’attitude d’un félin, comme si elle avait été un jour un redoutable prédateur … mais elle se sert de ses compétences pour voltiger entre les feuilles de son jardin.
A ce jour, Tal possède un tout autre physique : c’est une sorte de petit crapaud blanc et poilu. La seule ressemblance qu'elle a avec son vrai physique, est l’or de ses yeux. Affublée d’une énorme bouche, les gens peuvent avoir l’impression qu’elle est toujours en train de sourire, ou qu’elle veuille mordre tout ce qui se trouve autour d'elle. Dodue, avec des petites mains dont le bout des doigts est recouvert de crampons gluants, Tal n’est pas très habile. Il n’est d’ailleurs pas rare de la voir, restée accrochée contre son gré sur une feuille ou sur une branche.

Psychologie : « Tout est beau, n’est-ce pas ? Tout est tellement magnifique ? Cette lumière ! Ne donne-t-elle pas des lueurs magiques sur ce jardin ? Oh ! Et cette feuille ! N’est-elle pas la plus belle de toutes les feuilles ? Bien que sa voisine ne soit pas mal non plus ! Oh ! Et regardez-moi cette bulle d’eau ! Comme elle est magnifique ! Regardez-moi cette forme ! Elle est bien ronde ! Ab-so-lu-ment parfaite ! Oui, c’est ça le mot ! Parfaite ! Je m’imagine pas de bulle plus parfaite au monde ! Non ! J’en aurais presque envie de lui faire plein de bisous ! Oh, qu’est-ce que c’est dur de se retenir de lui faire des bisous ! Et vous, Madame La Fleur, vous aussi, vous êtes bien jolie ! Surtout avec cette lumière ! Quelle journée magique ! Que j’aimerais qu’on me donne mon baiser aujourd’hui ! Là, je serais au comble du bonheur ! Tout serait vraiment parfait ! Tiens, j’entends quelqu’un qui passe ! N’est-ce pas la destinée qui m’appelle ? Peut-être que ce jour sera celui où je recevrais mon baiser ! Peut-être que cette personne m’aidera ! Je dois tenter ! Allez, Madame La Fleur donnez-moi du courage pour réussir ma mission ! »

Histoire : « Je suis née près d’un marais à l’eau salée. Je le sais parce que je m’y suis baignée. J’ai bien aimé parce que je pouvais barbotée dedans comme je voulais, sans me prendre les mains dans des obstacles. Il y a quelques plantes par-ci, par-là, mais pas beaucoup. En fait, je crois que les plantes qui restent ici sont des plantes très robustes. J’ai le sentiment qu’elles ont survécu à une catastrophe naturelle, et je me doute qu’elle ont vu des choses vraiment horribles. Je vois certains passants se promener dans ces marais et cueillir quelques unes de mes amis, sans leur demander leur avis ! Qu’est-ce que j’aimerais être forte pour pouvoir les sauver ! Mais pour le moment, j’ai l’impression de n'être qu’une petite larve, pas très agile, qui se cesse de tomber ou s’empêtrer dans des embûches qui n’en sont pas. Il y a des jours, où je me sens nulle, mais j’oublie très vite tout ça, parce qu’un jour j’aurais mon baiser. Et tout changera. J’en suis à ma quatrième tentative, à l’heure actuelle. C’est compliquée de se faire comprendre. En même temps, je pense qu’il n’y a que des coassements qui s’échappent de ma bouche. Mais je garde l’espoir qu’un jour, un des habitants me récompensera d’un baiser … au lieu d’essayer de m’écraser, de me piétiner, ou de m’attraper pour me faire je-ne-sais quelle misère ! Je me souviens d’un jour - je crois que c’était la deuxième fois que j’allais demander un baiser - j'ai croisé la route d'une petite fillette, pas très grande. Elle m’a pris dans ses bras. J’ai bien cru que ça allait être mon jour de chance ! Mais la gamine m’a jetée au sol, et m’a ficelée à un rocher ! Elle essayait de me tirer les antennes ! Je ne dois mon échappée que grâce à ma petite bague en forme de ronce qui m’a permis de couper mes liens … J’ai attendu quelques temps avant de retenter d’aller à la rencontre d’autres personnes … Des fois, il y a des gens bizarres quand même ! »



Pasqualina

Prénom : Pasqualina
Sexe : Féminin
Race : Chat Divin

Pouvoirs :
- « Tout le monde veut devenir un cat » : Ce pouvoir permet aux chats divins de transformer les êtres humanoïdes en chat, de façon plus ou moins longue. Cela peut être pour toujours dans le cas de PNJ.
- « Un jour nous contrôlerons le monde » : Les chats divins sont capables de transformer les chats en être humanoïdes et de les contrôler à distance pour qu'ils exécutent leurs volontés. Il est dit que certains Mortels sont en réalité d'anciens chats, au service du chat divin, l'ayant simplement oublié.
- « Ce n'est pas le vide que je regarde » : Les chats divins - ainsi que les chats en général - sont capables de voir les résidus des cauchemars des individus, ces résidus flottant dans les habitations. Ils les observent donc, leurs formes affreuses échappant au commun des Mortels. Lorsqu'ils se sentent en danger, que leur propriétaire l'est ou que quelqu'un est indésirable dans la maison, ils peuvent les contrôler afin de faire peur à l'individu qui est soudain hanté par des pensées affreuses et morbides et des illusions glauques et effrayantes.
- « Invocation du Chabhuss » : Les chats divins sont capables d'invoquer un moyen de transport quelque peu étrange. Il semble s'agir d'un chat d'une grande envergure mais à forme particulière. Les humanoïdes peuvent monter dedans. L'endroit est doux et confortable. Il est muni de banquettes en poils de chat et se déplace dans les airs. Le Chabhuss peut aller là où la personne lui demande. Parfois, c'est le chat divin qui l'a invoqué qui décide. Ses yeux éclairent la nuit.
- « Le quart d'heure de folie » : Souvent, les chats entrent en hyperactivité sans raison apparente. Il s'agit en réalité d'art, de transe et, surtout, d'une prière en hommage aux Chats Divins. Ces mouvements frénétiques apportent l'énergie nécessaire à ces derniers pour qu'ils puissent développer le pouvoir dont ils ont besoin.
- « Pourquoi se limiter à sept vies ? » : Les chats divins sont immortels.
- « L'effet Papillon ? Pire ! L'effet Ronron » : Lorsque les chats divins ronronnent, les gentilles vibrations qui sont émises depuis leur corps entre en résonance avec le reste du monde, ce qui accentue, kilomètre par kilomètre, leurs effets. A la fin, à un endroit X des Terres du Yin et du Yang, un tremblement de terre a lieu, sa puissance dépendant entièrement du temps pendant lequel le chat ronronne et de la densité des ronrons. Lorsque d'autres chats se joignent au chat divin et ronronnent avec lui, cela créé un effet de groupe qui modifie quelque peu le phénomène. Au lieu d'un tremblement de terre, le ciel semblera se briser et des choses tomberont des crevasses ainsi créées jusqu'à ce que les trous se referment, comme si de rien n'était.
- « Flair Kaïn » : Les chats divins ont une particularité : ils semblent ne jamais se nourrir. Cela peut, bien entendu, alerter les maîtres dans un premier temps. Cela dit, puisqu'ils ne mincissent pas et n'ont pas l'air de dépérir, ils se disent que cela doit être normal. Ça l'est. Les chats divins mangent bien, de temps en temps, mais tels des serpents, ils mettent longtemps à digérer leur proie. En effet, il sont capables d'ouvrir grand la gueule pour avaler tout rond leurs « croquettes ». Sauf que lorsqu'ils le font, vous n'êtes plus en présence de cette mignonne petite boule de poils que vous aimez tant, mais bien en présence d'un véritable monstre. Des espèces de tentacules aux dents tranchantes sortent alors de la bouche du minou pour venir happer n'importe quel individu se trouvant dans les parages. L'individu disparaît dans le ventre du chat comme si de rien n'était, et l'animal reprend sa petite vie sans avoir pris un seul gramme. Il met quelques lunes à le digérer avant de recommencer, souvent à l'abri des regards indiscrets. Il est dit qu'il ne s'en prend qu'aux individus qui se sont montrés cruels avec les chats. A bon entendeur.

Particularité : Le chat divin a huit pouvoirs de base. Il est une création divine. Fair-play exigé.

Mon Histoire : « Tiens, te voilà. » Il sourit à sa femme, s’approchant d’elle d’un pas lent mais assuré. « On ne peut pas dire que tu sois souvent ici non plus. » fit-il en laissant courir l’un de ses doigts sur le menton délicat de l’ancienne Orine, descendant tranquillement sur sa gorge avant de se frayer un chemin jusqu’à sa poitrine généreuse. Il fit disparaître son index dans le creux de ses seins, d’un air satisfait. « J’ai toujours aimé cacher des choses par ici… » souffla-t-il, sans cacher le moins du monde ce petit ton pervers qu’il savait prendre en de rares occasions. Un peu plus tard, lorsqu’il avait obtenu ce qu’il voulait et qu’il avait cédé à ce qu’elle désirait aussi, il déclara : « J’ai envie de créer avec toi. Notre précédent présent aux Mortels leur a plu, il me semble. Toi qui as toujours des idées pour me combler… je t’écoute. » Il continuait son chemin avec son index, mais sur ses fesses dénudées, maintenant. Il y avait une trace de dent, dessus. Il savait qu’elle effacerait ça de là lorsqu’elle irait voir ses amants. Quelle vilaine garce. Cela dit, c’était toujours un plaisir de la marquer ainsi. La belle déité se retourna pour le regarder, lui montrant un tout autre paysage qu’il apprécia tout autant. « Lorsque j’étais enfant, il y avait une légende qui courait à Maëlith, la légende du Chat Divin. Il était le maître des chats de ces Terres et ses pouvoirs étaient pures merveilles ; merveilleux et dangereux. » « Comme nous. » fit-il dans un sourire taquin. « Comme nous. » répéta-t-elle. Il sembla réfléchir, s’amusa, et se rehaussa pour coller son corps au sien. « J’ai bien fait de te ravir à Caleb. À l’époque, je n’avais aucune idée de quel genre de femme tu étais, si… machiavélique derrière tes grands cils et ta silhouette graciles aux courbes trop généreuses pour ton propre bien. » Il appuya ses doigts sur ses fesses et l’attira à lui fermement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Devaraj S. Taiji
~ Chaman ~ Niveau VI ~

~ Chaman ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 2088
◈ YinYanisé(e) le : 21/12/2014
☿ Âme(s) Soeur(s) : La Folie
✭ Activité : Dictateur | Vagabonder à la recherche du morbide - Vénerer l'Aether de la mort - Joueur de tambour professionnel pour des soirées à thème "nu autour d'un feu" - Herboriste .

Caractéristiques
◤ ◤: A:35 | F:39 | C:38 | I:30 | M:57
◤ ◤: cf Fiche
Devaraj S. Taiji
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 22:25

Bienvenue parmi nous ! o/


DEDICACE A MON DOUDOU LAPINOU CALEB:
 
 
| Musique |
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34231-devaraj-s-taiji-fum
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 22:32

Merci | Toupinou DeToupe |  4116475107
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Invité
Invité

avatar
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptySam 28 Juil 2018, 22:53

Bienvenue ici petite fille.
Tu es perdue ?
*voit les poignards*


Et bonne validation à toi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyDim 29 Juil 2018, 10:41

Merci à toi !
J'espère ne pas me blesser moi-même avec mes poignards ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau II ~

~ Eversha ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 3540
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière [rang IV] - Ostréiculteur [Rang I]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 25 // Force: 27 // Intelligence: 28 // Charisme: 17 // Magie: 40
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Marteau de guerre
Anwen Worthington
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyDim 29 Juil 2018, 12:24

Bienvenue parmi nous petite fille | Toupinou DeToupe |  009



| Toupinou DeToupe |  Ny6s
| Toupinou DeToupe |  172218386405eventsympanaddict
| Toupinou DeToupe |  635958407062eventjunaddict
| Toupinou DeToupe |  216839397580Champion1er
| Toupinou DeToupe |  140141390510silverticket
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyDim 29 Juil 2018, 12:30

Merci happy

Fiche terminée | Toupinou DeToupe |  442


| Toupinou DeToupe |  70nd
Merci Ignis nastae :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Aylivæ
~ Sirène ~ Niveau III ~

~ Sirène ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 2552
◈ YinYanisé(e) le : 24/10/2015

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité 11 ♠ Force 10 ♠ Charisme 21 ♠ Intelligence 15 ♠ Magie 20
◤ ◤: ø
Aylivæ
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyDim 29 Juil 2018, 16:57

Bienvenue petite sorcière ! | Toupinou DeToupe |  1493058764
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34187-ayliva-song
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyDim 29 Juil 2018, 18:30

Merci jolie sirène | Toupinou DeToupe |  47


| Toupinou DeToupe |  70nd
Merci Ignis nastae :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Toupinou
~ Sorcier ~ Niveau II ~

~ Sorcier ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 968
◈ YinYanisé(e) le : 28/07/2018
Toupinou
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyLun 30 Juil 2018, 11:28

Rah, cette fois c'est fini !
Les chiffres en lettres c'est vraiment ma bête noire ! Il a fallut que je relise tout au moins 6 six fois pour réécrire les chiffres | Toupinou DeToupe |  Hane64
J'espère que le reste sera aussi ok | Toupinou DeToupe |  2753850216


| Toupinou DeToupe |  70nd
Merci Ignis nastae :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35434-toupinou-detoupe
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 16569
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
Vanille
MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  EmptyMer 01 Aoû 2018, 14:00

Validée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35951-vanille-cael-deslyc
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: | Toupinou DeToupe |    | Toupinou DeToupe |  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

| Toupinou DeToupe |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées-