AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Points de rp doublés jusqu'au 25 novembre ! Enjoy =D

Partagez | .
 

 [XXIII] Un Dédale de Pavés [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 7191
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Sur un chemin confus et illusoire
✭ Activité : Joaillière [Rang IV] | Médecin | Soeur Combattante de la Coterie de Bois-Lune

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 30 - Force : 25 - Charisme : 41 - Intelligence : 30 - Antimagie : 45
◤ ◤: Lance des Nibelungen - Dague de Cuisse Trident - Dague de Manche - Épée du Jugement - Le Trishula
avatar
MessageSujet: [XXIII] Un Dédale de Pavés [Solo]   Ven 20 Juil 2018, 17:23

Catégorie de Quête : XXIII. Métier
Partenaire : Solo
Intrigue : Neah travaille à la boutique de l'entreprise, lorsque son père vient lui demander de se rendre dans différents points pour y voir différents matériaux exposés et éventuellement, trouver de nouveaux fournisseurs.


Tout avait bien démarré ce matin pour le Gérant : quelques clients étaient venus aux rendez-vous pour discuter des modalités de futures constructions, certains étaient venus chercher du matériel dans la boutique à-tenante, recevant même la livraison des objets qu'ils venaient d'acquérir pour faire proliférer les affaires. De quoi survivre. De quoi s'occuper en ces temps troubles. De quoi écarter, un temps, son envie de sang. Kamiya veillait sur la situation d'un oeil vigilant. C'était visiblement quelque chose qu'il faisait lorsque Mancinia travaillait et le corbeau ne perdait en rien ses habitudes. Il avait seulement choisi une autre personne sur qui veiller. Le temps qu'elle revienne. Ainsi, il pouvait voir que Neah étiquetait et plaçait ses récentes arrivées sur les différentes étagères du magasin et dans quelques minutes, il allait se prendre une petite pause bien méritée. Maintenant que tout était en place et que rien n'était prévu pour le reste de la matinée, si ce n'est des clients ponctuels, l'Ange s'empressait de se diriger vers la réserve. Déballant une grosse miche de pain, ainsi qu'un gros pot en terre contenant du beurre, accompagnant le tout d'une charcuterie locale. Avec un dernier regard dans le magasin, n'y voyant personne, il se taille une grande tranche de pain et mord à pleines dents dans sa tartine.

L'homme coupe ensuite quelques tranches de saucisson pour le corbeau qui mange avec avidité. Rien ne l'empêchait de chasser, mais il arrivait à Kamiya de ne pas en avoir l'envie. C'était, de temps à autre, un paresseux. Cela fit rire Neah. Entendant la clochette de la porte d'entrée, le Gérant ne peut que lâcher un soupir. Se dépêchant de mâcher et d'avaler sa bouchée, tout en posant sa tranche de pain et sortant de cette petite réserve derrière le comptoir. Il voit un homme dans le magasin, en regardant un peu autour de lui jusqu'à ce que leurs regards se croisent. D'un sourire avenant, il reconnaît son père.

Bonjour, Père, le salua Neah avec un sourire. Vous venez vérifier si tout se passe bien ?
Je n'ai pas à le vérifié, je sais que tu fais correctement ton travail.

Cette remarque positive lui procurait une sensation de plaisir. Même si ses parents n'approuvaient guère le chemin qu'il avait choisi, Neah avait toujours à coeur de faire leur fierté. Il ne désirait pas se disputer, de créer des tensions. Pourtant, à terme, il veillerait à ce qu'ils comprennent que ce choix était le plus logique, le plus noble. Ils embrassaient cette cause, il en était certain.

Je prenais une pause.,
Fais donc ! Je sais que même la simplicité préparer par ta mère vaut toutes les tables environnantes !
Effectivement, sourit le fils.

De retour dans la réserve. Le fils offrit de partager son repas avec son paternel qui conversait avec le corbeau tandis qu'il le servait. En l'observant, il aurait pu dire que Neah était heureux, mais il savait que c'était faux. La solitude lui pesait certainement.

Ne désires-tu pas prendre une femme ?
Pourquoi ? demanda-t-il, loin d'être pris au dépourvu. Une épouse qui ne me donnera pas d'enfants ?
Tu es aussi un Gardien, tu n'as rien contre les Humains.
Si c'est pour avoir des héritiers Humains...
...Tu préfères les avoir avec Mancinia ?

Neah n'eut pas besoin de répondre. Son père était conscient de ses sentiments pour cette redoutable guerrière. Mitsuya ne l'avait jamais vue, mais elle avait une certaine emprise sur son fils. Souvent positive. Elle modérait autrefois ses tendances extrémistes, lui avait appris à s'investir pour les siens et l'avait encouragé sur la voie des armes. Sur ce dernier point, lui et Suna n'avait pas été d'accord. Jusqu'à ce que les Démons soient à leurs portes. Le nom de Mancinia Leenhardt était connu autant chez les Humains que chez les Anges, elle avait même été remarquée chez les Magiciens. Partie de rien pour s'illustrer et faire honneur à son peuple. Et pourtant, elle avait été victime de la Malédiction du Dieu-Roi qui avait frappé sans crier gare. Elle était endormie depuis plusieurs années et son souvenir hantait Neah. Il ne parvenait pas à oublier ce lien, bien plus profond que ce qui unissait un Gardien à sa Protégée. Ce n'était pas rare qu'un sentiment amoureux naisse, mais cela l'avait fait juste complètement basculé. L'un et l'autre souhaitait son retour, mais pas pour les mêmes raisons.

Soit. Je comprends. Prend le temps nécessaire à la réflexion. En attendant, j'ai un travail pour toi. J'aimerai que tu ailles voir plusieurs marchands d'acajou et que tu choisisses le plus rentable en termes de qualité et de prix. Tu t'en sens capable ?
Oui, bien sûr. Il y a encore le marché de Vervallé, non ?

Mitsuya sourit en acquiesçant. Son fils avait grandi plus vite qu'il ne l'aurait cru. Trente-sept ans. Suna et lui n'avait pas eu d'autres enfants et ils n'en auraient probablement plus jamais. Quand Neah serait prêt, ce serait son tour. Avec ou sans Mancinia. L'Ange sortit après avoir achevé son repas en compagnie de son paternel. Kamiya le suivait en silence, se posant sur son épaule. Le temps était clément, mais encore lourd. Le plus dur était l'atmosphère étouffante, lui rappelant son exploration des tunnels oppressants avec Nithael, plusieurs années plus tôt. Jamais il ne l'avait revue. Encore une raison pour haïr les Engeances Démoniaques. Connaissant l'Ange, bien plus apte à la guerre que lui, elle avait pris part aux différents combats. Elle avait dû se faire tuer. Ou alors, elle se cachait pour mieux frapper, qui sait ? Bon nombre était ceux de son peuple qui se dissimulaient au regard des autres. Ils avaient peur. Ils avaient peur comme les Humains autrefois. Les Anges étaient-ils condamnés à connaître le même sort que ces derniers ? Neah relâche un soupir. Les temps étaient durs, mais lorsque le moment venu, il n'hésiterait pas à presser son arme contre la gorge du Malin. Néanmoins, conscient de ses limites, le soldat veillerait à devenir plus fort. Après tout, dans cet endroit, il ne manque pas d'occupations pour ne pas se sentir inutile.

Survivre est tout un combat depuis son arrivée, surtout qu'il ne manquait aucune occasion pour combattre à nouveau contre les Démons. Ils étaient nombreux à ne pas approuver ces escarmouches, préférant la sérénité et l'idée de paix qui régnait sur ces terres. L'Ange n'était pas venu ici pour commencer une nouvelle vie, il y était pour essayer de s'offrir un nouveau départ. C'est un casse-tête constant. C'est une des particularités liées à sa branche d'activité. L'entreprise de ses parents était en affaires ou avaient fusionnés avec d'autres, la menuiserie en faisait partie. Histoire de garder la tête hors de l'eau. Il savait que les Magiciens produisaient l'acajou et cela n'en était que plus utile de l'avoir sous la main, sans compter les frais d'importation inexistants. Ce bois était d'une couleur rougeâtre, relativement particulière et servait à construire des meubles, il est très apprécié pour sa dureté et parce qu'il est simple à polir. Parfait pour l'ébénisterie et la décoration. Sa teinte est homogène, son grain fin et sa résistance moyenne fait que tous en raffole. Son bois est très dur est rose quand on le coupe, puis il vire au rouge foncé quand il vieillit. Son entretien était important, son besoin d'eau conséquent. Il allait devoir négocier avec peu de moyen, ce ne serait pas facile, mais Neah ferait de son mieux quoi qu'il advienne.

Je produis très peu, mais la qualité est au rendez-vous.

Et la qualité se paie.

Vous savez, c'est un arbre haut. Il nécessite de la technique pour être abattu.
J'en suis conscient. J'observe seulement votre travail et m'intéresse à son coût.

Le marchand grommèle quelque chose dans sa longue barbe brune, constatant bien que son interlocuteur ne se laisse pas mystifier aussi facilement, mais le laissant poursuivre quand même son observation. Il ne lui avait rien refusé, mais il n'était pas le seul dans les environs, compte tenu de l'immense opportunité commerciale. Sur certains étals, il n'est pas rare de trouver les graines en revente, il en va de même pour les feuilles et l'écorce, qui possèdent des propriétés médicinales. Rien n'est laissé au hasard. Neah parcourt ce lieu tout en prenant des notes, évitant ainsi d'oublier la moitié des choses entre temps. Kamiya le conseillait. Étrangement, il arrivait à distinguer si le bois était de bonne qualité ou pourrissait à cause d'un mauvais entretien avant l'abattage, voire de maladie, ce qui donnerait lieux à un rendu médiocre et invendable. Ça ne semblait rien, mais en vérité, cela évitait à son partenaire de s'engager dans une affaire qui se révélerait désastreuse et contre laquelle il ne pourrait rien. À certains endroits, les commerçants le regardait avec des yeux ronds lorsqu'ils discutaient, certains refusent poliment, d'autres acceptent. Neah repère les plus compréhensibles quant à l'économie fragile des Anges. Il mémorise également le dédale sinueux de la ville, un gros défi même pour un éclaireur aguerri. Au bout de quelques heures, relâchant un peu sa vigilance, il choisit de s'accorder une pause.

S'éloignant du bruit environnant pour trouver l'endroit idéal à l'écart. Un peu de verdure lui ferait le plus grand bien. À l'ombre d'un arbre, l'Ange s'assit en vidant le contenu de sa gourde d'eau tout en veillant à relire les notes de ce qu'il avait vu. Ce qui était avantageux, ce qui ne l'était pas, les divers prix proposés. Deux ou trois marchands convenaient assez à ce qu'ils cherchaient, sortant facilement du lot. Il en discuterait avec son père lorsqu'il en aurait l'opportunité. En remettant sa gourde vide dans le sac, l'Ange vit un autre ouvrage qui ne le quittait plus vraiment. Le Conte du Sapin. Quelle ironie pour observer une Fille du Désert. Kamiya devait être le seul à connaitre ce secret. Lui aussi, Mancinia lui manquait atrocement. C'était un peu le moyen de la voir. En l'ouvrant, aucun des deux ne s'attendait réellement à ce qu'ils verraient. Incrédule, l'Ange observe sa Protégée. Assisse sur quelque chose tout en analysant ce qui ressemble à une carte. Neah tend sa main en croyant à une illusion, lui effleurant l'épaule. La réaction fût simplement qu'elle glissa sa main sur son bras pour calmer cette sensation, sans relever son visage. L'instant d'après, l'image s'évanouit. Bouche bée, Neah réalisait ce que cela signifiait. Son Humaine était éveillé. Elle était revenue ! Se redressant d'un bond, il allait déployer ses ailes pour voler à sa rencontre, mais il prit conscience rapidement qu'il ne pouvait pas partir ainsi, sans rien dire. Il se retint.

Nous n'y allons pas ?
Non. C'est elle qui viendra. Soyons patients.

Kamiya n'était pas d'accord, mais il était conscient que l'Ange n'était pas en tort. Elle pouvait être n'importe où maintenant. Et Mancinia savait sûrement où le trouver. Neah allait l'attendre, comme il l'avait attendu durant ces dernières années. En attendant, ils avaient un travail à terminer.

1 812 mots


~ Rythme d'un Escargot Tétraplégique ~


L'Imprévisible | La Fille du Soleil | La Sertisseuse
Meuh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34205-mancinia-leenhardt-
 

[XXIII] Un Dédale de Pavés [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Inauguration [MJ Dédale]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Pavés de saumon à L'Orientale
» [TUTO] Faire des socles de rues pavées.
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Le naturel :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-