Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Défi - Lyrienn] Où suis-je ? [PV Balthazar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Ven 22 Juin 2018, 11:04

Spécialités :
- Agilité : 8
- Force : 7
- Charisme : 5
- Intelligence : 9
- Magie : 10

Physique : Elle possède un grand manteau blanc, avec des bottes en cuir marrons. Ces cheveux sont argentées et détachées dans son dos. Elle possède un petit poignard près de sa cuisse.

Pouvoirs :
- Qyndily Mantris - Ramav [Foudre]
- Qyndily Aenör - Sowo [Air]
- Insensibilité à la magie noire et blanche
- Télékinésie
- Soigner les blessures
- Lire l'avenir



Atheria avait atterrit au large des Terres d’Emeraude, à cause d’un stupide jeu de la reine des Lyrienns. Elle fut choisie parmi des centaines de Lyrienn dans la capitale pour divertir la population. Elle n’avait pas compris pourquoi c’était tombé sur elle, alors qu’elle venait retrouver sa famille qu’elle avait perdu de vue depuis quelques années maintenant. Aujourd’hui, elle était au point de retour sans qu’elle le veuille. Elle avait mis pied sur le contient Naturel et devait rejoindre le contient dévasté en moins de trois lunes. C’était impossible ! Mais elle devait le prouver au conseil d’Aeden et à la reine, qu’elle était capable de relever le défi. Les Terres d’émeraude lui était inconnue pour elle, c’était la première fois qu’elle venait dans ces terres. Atheria s’était enfoncé dans ce nouveau territoire, et elle comprit vite qu’ils étaient remplis de grandes plaines à l’infini. Que des plaines a perte de vue…

Ce territoire n’avait pas l’air très dangereux donc, il serait facile de les traverser en quelques jours. Cependant, elle ne voyait pas la fin. Elle fixa au loin pour trouver une limite ou un point de repère mais rien du tout. Il fallait qu’elle avance dans tous les cas pour trouver un village ou bien des personnes qui pourraient la transporter jusqu’à une grande ville. Elle marchait dans la région où ils faisaient bon à vivre. Elle aimait beaucoup ce genre de chose, si elle pouvait, elle resterait vivre dans cet endroit pour le restant de sa vie. Mais ce n’était pas ce qu’elle voulait dans sa vie, elle aimait bouger, vivre une aventure et évoluer dans sa vie. Elle ne voulait pas se poser, elle n’était pas prête de se poser et de fonder une famille. Elle avait des projets, elle voulait avoir plus de pouvoirs et changer la face du monde. Elle n’avait peur de rien, ni de personne. Elle avait le sourire aux lèvres lorsqu’elle pensait à ce projet énorme, mais peut-être qu’il serait bien irréalisable.  Atheria continua son chemin à travers les grandes plaines sans fin.

Mais elle n’avait vu personne encore. Pas de paysan ? Pas de fermiers ? Personne. Hum… C’était bizarre dans cette contrée ! Elle avait besoin d’informations, elle avait besoin de savoir où elle devait aller, et elle ne voyait toujours pas de villages. Le soleil déclina doucement au fil des heures, et elle n’arrêtait pas de marcher sans ressources et sans vivre. Les Lyrienns de Glace avaient reçu une carte et une boussole pour les aider dans cette course contre la montre. Oui, car ils étaient dans la grâce de la Reine. Maudit soient-ils pensa fortement Atheria. La nuit allait arriver et elle n’avait vu personne encore. La peur grandit au fond de son cœur. Elle avait l’habitude de vivre toute seule, de marcher seule contre tous et dormir avec la solitude comme son compagnon. Mais là, c’était différent et le contexte aussi ! Le soleil disparaissait derrière les collines verdoyantes et Atheria comprit qu’elle devait se dépêcher à trouver une auberge ou bien un abri pour passer la nuit.

Mais à part des plaintes à l’infini, elle ne vit rien autour d’elle. Puis, elle décida de se poser dans un côté de plaine, près d’un gros arbre pour se protéger et se poser un peu. Elle décida aussi de chasser un peu de nourriture mais ce n’était pas quelque chose où elle était bonne. Elle vit des lièvres courir dans les plaines, mais elle n’a rien pour les tuer ni de mettre de pièges. Elle ne savait même pas fabriquer des pièges, il n’y avait que son frère qui arrivait à le faire. « Que faire maintenant ? » Atheria s’assit par terre, alors que la nuit commença sa journée. Elle voulait dormir un peu …

HS:
Revenir en haut Aller en bas
Babelda
~ Rehla ~ Niveau III ~

~ Rehla ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 772
◈ YinYanisé(e) le : 20/04/2015
Babelda
Jeu 05 Juil 2018, 21:35

Balthazar ne comprenait toujours pas comment il s'était retrouvé embarqué dans cette galère. Il ne comprenait pas comment il avait pu se laisser à ce point dépasser par les événements, comment les choses lui avaient autant échappé. Il s'était fait kidnapper et avait reçu en prime quelques coups biens placés. Il avait passé plusieurs jours dans la cale miteuse d'un navire, à manger du pain rassis et, il en était certain, à recevoir des portions bien plus petites que le reste de ses congénères. Et désormais, voilà qu'il devait se faire passer pour quelqu'un qu'il n'était pas, se coltinant au passage la compagnie d'individus qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam, et dont il se serait volontiers passé. Tout ça parce qu'un idiot l'avait confondu avec un maudit enfant du feu ! Le lyrienn brisa la brindille qu'il tenait entre ses mains, comme pour faire passer sa frustration. « Que t'a fait cette pauvre brindille, pour que tu te défoules sur elle ? » La voix grincheuse de Maria lui fit relever la tête. Les yeux perçants de la Lyrienne de la Terre étaient posés sur lui. Dans un soupire, il relâcha les morceaux de bois et attrapa les baies que Lola, la jeune sœur Lyrienne de la Nature, avait fait pousser pour leur offrir de quoi manger. « Ce n’est pas elle qui a fait quelque chose. » Répondit l'adolescent en posant sur la jeune femme un regard lourd de reproches. Les personnes autour d’eux penseraient sans aucun doute qu’il accusait ainsi la reine et le jeu stupide dans lequel elle les avait embarqués contre leurs grés, mais la concernée savait parfaitement que cette remarque s’adressait à elle : si cet épisode n’avait pas commencé avec elle, c’est bien Maria qui lui avait fait promettre de mentir et de participer à ce jeu organisé par la royauté, sous l’identité de son frère, alors qu'il aurait pu retourner tranquillement à Extalia de son côté, comme si rien de tout cela n'était arrivé.

« Alors, on y va ? Les autres frigides ne vont pas nous attendre bien sagement ! » Balthazar fit glisser son regard vers l’une des autres silhouettes qui l’accompagnait. Des enfants de Shanaa venaient compléter le groupe, et cela ne rendait pas sa tâche plus facile, bien au contraire. S’étant lui-même fait passer pour un lyrienn du feu, il n’avait trouvé aucun argument pour les dissuader de les accompagner, et les flamboyants s’étaient imposés sans plus de cérémonie. Le rouquin avait donc dû tenir sa langue et prétendre ne pas être agacé par leur comportement. Pourtant, les preuves de leur bêtise n’avaient pas manqué : l’un, qui s’ennuyait sans doute, s’était mis à brûler des plantes sans aucune raison. La nature sauvage de ces terres, protégées par le Créateur, s’était alors rebellée et l’avait enserrée, l’immobilisant et l’engloutissant sous ses branches. Lola, tout à fait outrée, avait d’abord refusé de l’aider, préférant réparer les dégâts qu’il avait causé sur les plaines. Balthazar partageait son avis et l’aurait volontiers laissé aux griffes de Natyrië, mais sa sœur, plus mesurée, pensait que leur aide ne ferait pas de mal pour avancer dans leur long périple. A force de paroles douces et de compassion, elle parvint à la faire changer d’avis et à aider le maître du feu à se libérer de l’emprise de la nature. Même si Balthazar regrettait cette décision, au moins pouvait-il se réjouir de l’assagissement du sot. Malgré tout cela, le temps tournait, et il ne pouvait contredire le garçon. S’ils trainaient trop longtemps ici, ils prendraient du retard et risquaient de ne pas arriver à temps à destination. « Bien. Mettons-nous en route. » Les compagnons de route réunirent le peu d’affaire qu’ils avaient avec eux, et quittèrent leur campement de fortune, suivant le cap qu’ils s’étaient donnés.

Le groupuscule marcha tout le reste de la journée, ne s’arrêtant que le temps de boire et de remplir leurs gourdes lorsqu’ils passaient près d’un ruisseau. La fille de Natyrië en profitait alors pour faire à nouveau pousser des vivres, principalement des baies et autres plantes comestibles. Alors qu’ils comptaient s’arrêter pour la nuit, qui n’allait pas tarder, Maria remarqua, au loin, un petit regroupement d’arbres. Peut être y trouveraient-ils quelque chose de plus consistants que les racines dont ils se nourrissaient jusqu’à présent… Dans l’espoir de pouvoir manger quelque chose de plus gourmand, ils se dirigèrent donc dans cette direction. Une fois à proximité du bosquet, Balthazar aperçu un semblant de campement. En s’approchant davantage, ils trouvèrent une jeune femme assoupie. « On devrait voler toutes ses affaires, et partir loin d’ici avant qu’elle ne se réveille. » A cette remarque, le roux leva les yeux au ciel. Au lieu de cela, il s’approcha doucement de la jeune femme. Son visage lui était familier : il l’avait aperçu au départ du navire. Sans doute était-elle une concurrente dans ce jeu. Peut-être une future alliée. Avec douceur, il posa une main sur son épaule et la secoua doucement pour réveiller l’inconnue. « Ce n’est pas très conseiller de dormir ainsi, sans aucune protection. »


Merci Kyra nastae

Avatar : NIXEU
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34452-babelda-tilluiel
Invité
Invité

avatar
Mar 24 Juil 2018, 11:42

Spécialités :
- Agilité : 8
- Force : 7
- Charisme : 5
- Intelligence : 9
- Magie : 10

Physique : Elle possède un grand manteau blanc, avec des bottes en cuir marrons. Ces cheveux sont argentées et détachées dans son dos. Elle possède un petit poignard près de sa cuisse.

Pouvoirs :
- Qyndily Mantris - Ramav [Foudre]
- Qyndily Aenör - Sowo [Air]
- Insensibilité à la magie noire et blanche
- Télékinésie
- Soigner les blessures
- Lire l'avenir



Atheria s’était assoupis au pied d’un arbre. Elle avait tellement marché, qu’elle avait besoin de se reposer et manger quelques choses avant de repartir vers un village. Du repos, elle en avait vraiment besoin pour le coup. Le fait que la Reine avait organisé un petit jeu, elle n’avait pas réellement aimé et cela lui donnait plus de pression qu’autre chose de réussir, de remporter la victoire. Mais le continent dévasté était bien loin, elle ne connaissait pas grand-chose de cette région immense où elle était actuellement. Le continent naturel. Ce continent était vraiment une zone mystérieuse. Sa mère lui en avait déjà parlé quelque fois, mais sans rentrer dans les détails. Ses parents partaient sous en dehors de la capitale, mais ils m’emmenaient pas souvent leur enfant avec eux. Atheria n’avait pas eu cette chance de découvrir d’autres personnes, de nouvelles villes et sa race. Elle connaissait bien la théorie, les grandes races, et leur histoire au cours des ères. Et ce n’était que de la théorie ! Elle n’avait pas l’expérience du terrain… C’était pour ça aussi qu’elle avait voulu partir loin d’ici, loin d’Aeden pour voyager seule.

Cependant, la guerre des Dieux avait débuté et elle aurait dû rester avec sa famille, au lieu de partir dans de nouveaux lieux. Enfin, elle voulait juste un peu de repos depuis le temps qu’elle se baladait pour retrouver sa famille. Elle s’était endormie comme une idiote sans prendre de précaution, mais elle ne doutait pas qu’il y aurait des personnes autour d’elle. Mais elle était tellement fatiguée par ces voyages, elle ne pouvait pas être toujours à l’affut du danger. Pendant qu’elle dormait, elle rêvait qu’elle était dans un monde en paix, que la reine avait été détrônée et qu’une nouvelle personne gouvernait. Le monde était calme et paisible, de nouvelles terres avaient été découvertes. De plus, elle était enfin libre, et avait retrouvé enfin sa famille, qui coulait des jours heureux.

Soudain, quelque chose s’était posé sur son épaule, ce qui la fit sortir de son merveilleux rêve. Elle ouvrit les paupières, et vit un homme avec une autre personne derrière elle. Elle ne put s’empêcher de croire que c’était un ennemi qui voulait sa vie. Elle créa alors une boule de la foudre dans sa main, enfin essaya de créer de la foudre. Elle n’était qu’une jeune Lyrienn, et elle ne savait pas du tout utilisé son élément encore. Elle devait trouver un maitre, qui pourrait l’aider, mais elle n’avait aucune idée de comment cela pourrait se faire. La boule de la foudre disparut aussitôt de sa main, elle ne savait pas l’utiliser… « La honte … » Dit-elle devant le jeune homme. Atheria se redressa, avant de se lever pour savoir ce qu’il se passait. Il y avait un homme et une jeune femme. Sa vue était encore bien flou pour voir les détails du visage de ces nouvelles personnes.

Lorsque ses yeux se posèrent sur cette personne, elle semblait voir son père. Choquée d’avoir pensé à ça, elle resta muette pendant quelques secondes. Ces yeux étaient vraiment de la même couleur que celui de son père, mais elle resta interdite… De plus, c’était impossible… Elle devait surement avoir oublié à quoi son père ressemblait réellement. Elle sourit avant de revenir à la réalité. « Ah excusez-moi ! Vous m’avez fait quand même peur ! » Elle s’essaya ses vêtements et ses mains afin d’être en phase avec ces nouvelles rencontres. « Oui, vous avez bien raison. Mais je ne connais pas du tout cette région et je ne sais pas où je pouvais trouver un village ou une auberge pour passer la nuit. Donc, j’ai bien dû rester ici, pour la nuit avant de repartir. »

Atheria décida en même temps de vérifier si toutes ses affaires étaient encore sur place, et si personne n’avait rien volé pendant qu’elle dormait. Une fois qu’elle avait tout vérifié et que rien ne manquait, la jeune femme décida de s’intéresser un peu plus à ces visiteurs sortis de nulle part : « Et vous ? Que faites-vous ici ? Vous êtes perdus vous aussi ? Ou cherchez-vous quelque chose en particulier ? Je suis assez curieuse … » Atheria fixa, d’abord, le jeune homme puis l’autre personne qui n’avait encore rien dit.

HS:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Défi - Lyrienn] Où suis-je ? [PV Balthazar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | S'ils croient que je suis un Dieu, je suis leur homme [Solo]
» [Echange de corps] Le triangle [Balthazar (Babelda)]
» [CDN Lyrienn] - Les secrets du Labyrinthe d'Aeden
» [XXVI ; IX] - Démon de Braise et Lyrienn de Feu
» Défi des 15 ans du forum
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-