AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Points de rp doublés jusqu'au 25 novembre ! Enjoy =D

Partagez | .
 

 [XIX] - Si tu savais | Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isiode & Isley
~ Ange ~ Niveau III ~

~ Ange ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 310
◈ YinYanisé(e) le : 04/01/2016

Caractéristiques
◤ ◤: Isley: Agilité [10], Force [12], Intelligence [8], Charisme [2], Magie [10] ✘ Isiode: Agilité [10], Force [11], Intelligence [15], Charisme [19], Magie [10]
◤ ◤: Isley: Providentia, Immortalis, Mortifero, Pugnus ✘ Isiode: Bellum, Fide, Aurea, Malleo
avatar
MessageSujet: [XIX] - Si tu savais | Solo   Mar 05 Juin 2018, 16:57




Si tu savais

# Nous nous sommes promis d’affronter ensemble les mers et l’océan, les montagnes et le firmament




Catégorie de quête : XIX | Enquête
Partenaire(s) : Solo
Intrigue/Objectif : Lorsque la nouvelle d’une chasse à l’Ange est parvenue jusqu’aux Jardins de Jhēn, Hemmiel Novella, l’unique aspirant de la Troupe Xēna, l’une des cinq équipes d’intervention de la Compagnie de Yüerell, a brusquement fuit le territoire angélique. La mission du jour? Comprendre pourquoi le jeune aspirant est parti sans avertir qui que ce soit de ses intentions.


« Je sais que la situation est… »

Hiddleston n’avait aucun mot pour décrire cette situation, mais il reprit avec aisance la suite de ses propos alors qu’il conservait un regard dur et fixe sur le jeune aspirant.

« Écoute, je comprends parfaitement. Je… je ressens la même chose en moi…

- Tu ne sais rien », répliqua brutalement le jeune Ange en levant les yeux.

À cet instant précis, Hiddleston fut en mesure d’observer avec une clarté presque terrifiante toute la haine et la rancœur qui brillaient dans les prunelles bleues de l’apprenti. Ce dernier était encore jeune d’apparence, mais personne ne connaissait véritablement son âge : peut-être était-il même né plus tôt que lui? Il n’en savait rien, mais pour l’instant, ce n’était pas une interrogation à laquelle il devait se préoccuper, car ce qui l’inquiétait avant tout, c’était ses yeux. Les voir aussi enflammés, les voir aussi furieux et déterminés à la fois le rendait soucieux et anxieux, parce que le brasier qui s’était brusquement éveillé brûlait toute trace d’Hemmiel à l’intérieur de ses feux.

« Peut-être, mais je sais une chose : il faut te calmer, sinon cela va te tu–

- Je m’en fiche! »

La respiration haletante, les yeux égarés, Hemmiel s’était violemment redressé.

« E-Est-ce qu’il y a un problème? »

Les deux Anges se tournèrent précipitamment pour remarquer qu’une tierce personne se tenait dans l’encadrement de la porte, curieux mais surtout inquiet par ce soudain éclat de voix. Tout comme Hiddleston, c’était la première fois qu’Isley voyait Hemmiel sortir ainsi de ses gonds. Que se passait-il pour que l’apprenti, réfléchi et posé que nous connaissions tous, fulmine ainsi de rage? La réponse, même le principal concerné n’a pas cru nécessaire de la leur fournir alors qu’il fuyait les deux soldats de Yüerell, les larmes aux yeux. Dès lors, ces derniers se lancèrent un regard à la dérobée, surpris.


« Pardon? Comment ça « parti? »

À cette exclamation, je relevais discrètement la tête. Le capitaine semblait particulièrement troublé alors que Nora, d’une voix plus basse mais tout autant paniquée, répétait :

« Il n’était pas là ce matin quand je suis allée dans sa chambre pour le réveiller. Il est absolument nulle part. Et j’ai fouillé partout », ajouta-t-elle en pressentant qu’Hayden allait lui poser la question.

Intrigué, le capitaine tourna son visage dans ma direction, sachant pertinemment que j’avais déjà une oreille dans leur conversation.

« Est-ce que tu l’as vu? »

Je secouais négativement la tête comme seule réponse et, au même moment, Hiddleston rentra dans la pièce. Les traits de son faciès semblaient particulièrement agités, surtout lorsqu’il prit connaissance de l’expression qui maquillait l’ensemble du visage de Nora.

« Locke, aurais-tu vu Novella? »

À cette question, le visage d’Hiddleston pâlit brusquement. Et tout de suite, elle sut. Comme une lionne, Nora sauta en direction de l’épéiste et lui prit solidement les épaules.

« Locke! Qu’est-ce que tu sais? Où se trouve Hemmiel?! »

Le pauvre homme restait muet, mais nous ne savions pas très bien s’il s’agissait-là de stupeur ou de terreur.

« Hiddleston! »

Comme si ce cri l’avait subitement tiré hors de ses réflexions, le soldat sursauta avant de poser ses mires dans celles, nerveuses, de notre camarade.

« Je ne sais pas où se trouve ton aspirant, mais je… »

Lentement, il recula de quelques pas.

« Je l’ai croisé hier soir. Il n’allait pas bien. »

Et plus le temps avançait et plus sa langue se déliait. Nous l’écoutions tous les trois attentivement, une poigne affreuse serrant de plus en plus fort nos entrailles au fil de son histoire. Qu’était-il arrivé à Hemmiel pour qu’il change si brusquement de comportement? Pourquoi lui et mon frère ne s’étaient pas assurés qu’il ne planifiait rien de stupide, hier soir?

« Nous ne sommes pas idiots, riposta-t-il en me lorgnant d’un regard inquisiteur. Isley est allé jeter un coup d’œil dans sa chambre avant d’aller lui-même se coucher. Hemmiel était déjà dans son lit à ce moment-là et…

- Il s’est fait berné.

- … Quoi?

- Je suis allée dans sa chambre ce matin et il n’y avait personne dans le lit, uniquement un amoncellement d’oreillers qui donnait, je l’accorde, l’impression que quelqu’un dormait sous les draps. »

À cette révélation, Hiddleston en resta encore plus pantois.

« Mais peut-on supposer que Novella était déjà parti quand Yüerell est allé le voir?

- Bonne question… »

Nous restâmes muets mais songeurs. Cependant, après quelques secondes de réflexion, je me permis de briser le silence environnant, n’entrevoyant qu’une seule solution à notre problème :

« Je vais aller questionner Isley. Il est sûrement la dernière personne à l’avoir vu, alors il saura forcément nous éclairer un peu plus.

- Excellent. Pendant ce temps, Wagner, tu fouilleras sa chambre. Locke et moi irons voir Skygäls, Galathiel et Vaughan : peut-être ont-ils vu quelque chose de leur côté… »

D’un accord commun, nous acquiesçâmes d’un hochement de tête, nous séparant prestement pour mener notre investigation chacun de notre côté. Hemmiel, où te caches-tu? Pourquoi étais-tu si remonté contre ceux qui ne voulaient que t’aider? Des points d’interrogation plein la tête, j’avançais d’un bon pas vers la chambre que je partageais avec mon frère. La salle n’était pas bien grande, tout juste assez large pour nos deux couches, mais elle suffisait amplement à notre confort. N’étant pas particulièrement soucieux de notre commodité et du luxe en général, nous étions, de ce fait, parfaitement capables de nous contenter du peu que nous possédions à l’heure actuelle. Enfin, lorsque j’atteignis notre chambre, je me permis d’entrer dans celle-ci sans faire signe à mon jumeau de mon arrivée au préalable. Tout ce que j’espérais quand j’avais esquissé mes premiers pas dans la pièce, c’était qu’Isley soit encore là où je l’avais quitté ce matin : dans son lit, profondément endormi.

« Ah! Les Dieux ont entendu ma prière! »

Étonné par mon entrée fracassante, mon frère me dévisagea des pieds à la tête alors que, penché vers l’avant, ses doigts avaient cessé de jouer avec les lacets de ses bottes.

« Je peux savoir ce qui te prends? S’inquiéta Isley en m’examinant plus attentivement.

- C’est Hemmiel… Il a disparu. »

Tout comme Hiddleston plus tôt, mon frère perdit une bonne partie de ses couleurs à cette nouvelle et abandonna, définitivement, ses lacets.

« Disparu?! Comment ça?

- C’est ce que nous voudrions savoir. Isley, il est fort probable que tu sois la dernière personne à l’avoir vu, hier soir, lui appris-je, clarifiant à la suite qu’Hiddleston nous avait déjà tout raconté sur la fameuse altercation qu’ils avaient eu avec l’Aile Blanche et que la silhouette qu’il avait cru être l’aspirant n’était peut-être qu’un ingénieux traquenard monté par ce dernier. Je sais, nous avons eu beaucoup de difficulté à y croire nous-mêmes », admis-je dans un soupir.

Parce qu’Hemmiel n’était pas comme ça, il ne l’avait jamais été et personne n’avait soupçonné qu’il possédait en lui une telle agitation, une telle fureur latente…

« Est-ce que tu as entendu quoi que ce soit? Vu quoi que ce soit? »

Isley faisait rouler ses méninges, tentant de reconstituer ses souvenirs. Il était parfaitement conscient que le moindre détail, qui lui était apparu insignifiant de prime abord, pouvait se révéler extrêmement important actuellement. Mais plus les secondes s’écoulaient, plus son expression se décomposait.

« Je suis désolé… s’excusa-t-il en baissant légèrement la tête. Tout me paraissait normal… »

Je lui fis signe que ce n’était pas de sa faute avant de l’inviter à se joindre à nos recherches. Hemmiel ne pouvait pas avoir disparu ainsi du jour au lendemain sans avertir qui que ce soit. Pourquoi l’aurait-il fait d’ailleurs?

« Est-ce que tu penses que cela a un rapport avec cette… chasse aux Anges? »

Franchement? Oui. Après tout, n’était-ce pas à la suite de cette annonce qu’Hemmiel avait si brusquement changé? Même que, d’après le témoignage d’Hiddleston, c’était lors d’une conversation sur ce sujet que l’aspirant aurait violemment sortit de ses gonds.

« Il y a de fortes chances, mais nous ne pouvons en être sûrs à cent pour cent. Surtout qu’il aurait eu tout à gagner à attendre l’envoi des groupes aux Terres Arides au lieu de partir en solitaire sur cette mission suicide. »

Même si la Compagnie ne s’était pas officiellement prononcée sur cet énième événement, nous savions qu’elle prévoyait envoyer quelques équipes sur le terrain, dans l’espoir d’en sauver certains, mais aussi de récolter le plus d’informations possibles sur la situation. Pourtant, même si ce nouvel affront de la part des Cornus redressait chacun de nos cheveux, nous ne pouvions nous permettre d’agir inconsciemment et nous faire prendre dans la gueule du loup. Les Démons avaient plus de ressource que nous et étaient, depuis notre quasi-extinction, bien plus nombreux; là où ils avaient des moyens de pression, nous n’avions absolument rien pour les faire reculer et ce jeu – parce que ça devait forcément en être un pour ces êtres sauvages et répugnants – n’était qu’une autre tarte qu’ils se plaisaient à nous lancer à la figure pour nous provoquer, pour… Sincèrement, je ne pouvais même pas prétendre connaître exactement les raisons qui les poussaient à faire une telle chose. Après tout, ils ne le faisaient que par pure cruauté : est-ce que cela méritait vraiment une justification? Non.

« Eh, vous deux… »

Nous nous arrêtâmes immédiatement, constatant que nous nous trouvions juste devant la chambre de l’aspirant, au milieu de laquelle se tenait Nora. En nous apercevant, elle s’était aussitôt rapprochée de la porte, agitant une sorte de carnet dans sa main.

« Qu’est-ce?

- Une espèce de journal de bord… » Nous avoua Nora en le feuilletant, perplexe. Est-ce que vous saviez qu’il avait une sœur? »

Quelle question! Bien sûr que nous le savions. Elle était une des Patrouilleuses les plus efficaces de la Compagnie.

« Il s’agit bien de Skye Novella? »

Nora hocha vaguement de la tête. Pourtant, quelque chose continuait de la troubler.

« Nora, qu’est-ce qui est écrit? S’enquit Isley, percevant sans mal la nervosité de la jeune femme.

- Eh bien… Oui, Skye est mentionnée quelques fois, mais il y a un autre nom… Qui revient bien plus souvent. Est-ce que vous avez déjà entendu parler d’une certaine Elsa Novella? »

Nous nous échangeâmes un regard, mon frère et moi. Ni lui ni moi n’avions entendu ce nom avant aujourd’hui.

« Hemmiel aurait une seconde sœur?!

- J’ai été aussi surprise que vous en le lisant… Je croyais tout connaître de mon apprenti, mais finalement… »

La guerrière étira un sourire froid, linéaire. Déçu aussi. Isley voulut se rapprocher d’elle pour la réconforter, mais Nora lui fit signe de ne pas essayer. Elle devait sûrement se dire que nous devrions nous concentrer sur Hemmiel avant de s’occuper de ses états d’âme.

« Enfin, je pense savoir où il est allé… »

Ne prenant pas la peine de répondre à notre curiosité, elle se contenta d’ouvrir le carnet à une page et de lire ce qui était inscrit :

« Elsa doit être là-bas, elle aussi, forcément. Il est temps de la ramener à la maison, de la sauver des griffes des Cornus. C’est ma mission. »

Une fois de plus, le regard de mon jumeau croisa le mien. Tout était donc vraiment lié à cette… maudite chasse.


1 895 mots


Everything happens for a reason


Isiode YüerellIsley Yüerell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34283-isiode-isley-entre-
 

[XIX] - Si tu savais | Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Le naturel :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-