AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 | Erik Agile |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erik Agile
~ Magicien ~ Niveau II ~

~ Magicien ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 949
◈ YinYanisé(e) le : 12/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤: - Agilité : 10 - Force : 5 - Charisme : 4 - Intelligence : 6 - Magie : 8
◤ ◤: Épée; Paire de dagues
Erik Agile
MessageSujet: | Erik Agile |   | Erik Agile  | EmptyMer 09 Mai 2018, 03:50



Erik Agile

Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n'en lisent qu'une page.

ID
Nom : Agile
Prénom : Erik
Surnom : /
Sexe : Masculin
Âge apparent : 40 ans
Ère de naissance : Renaissance du Dieu Roi troisième partie
Race : Magicien
Métier : /
Activités : Voyager et marchander
Aetheri priés par ordre d'importance :

Suris, Aether de l'Espoir et Gardien de la Magie Bleue
Yaveäth - Æther de la Paix et de la Lune Bleue
Drejtësi, Aether de la Justice
Dubheasa, Æther de la Prudence et des Serments
Yanna, Æther des voyages et de l'inventivité
Dasha, Aether du Voyage et des Traversés
Ava, Aether de la Tempérence
Lyë, Aether de l'Eau

Épouse : /
Enfant : /

Particularité :  Ses yeux dorés.

††††††††††††††

HRP
Votre prénom ou pseudo courant : Alex
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : En se sacrifiant pour protéger un être aimé.
Code du règlement : Tartelette à la fraise


pouvoirs & armes

Spécialités :
- Agilité : 8 + 2 = 10
- Force : 5
- Charisme : 5
- Intelligence : 6 + 1 = 7
- Magie : 8

Armes : Épée - Paire de dagues

Pouvoirs :

- Umbra in Lucem (Praesidium)
- La Valse Créatrice
- La Magie des Pentacles
- Vitesse acrue
- Vision nocturne



gains & divers
Gains de niveaux
Niveau II : Renforcement des points de spécialité.
Niveau III : N/A
Niveau IV : N/A
Niveau V : N/A
Niveau VI : N/A

~ Quêtes

POUVOIRS
-N/A

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
-N/A

~ Evènements

POUVOIRS
- Eau [Fusion]
- Banissement

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
-N/A

~ Intrigues

~ Formes de magie

- Magie Bleue
- Magie de la Lumière

~ Couronnes
-N/A

~ Doubles nationalités

- Humaine (Royaume de Babelsba)

~ Divers
- Richesse à vie
- 10 PNJ professeurs d’un niveau inférieur à votre personnage
- Dix PNJ d'un niveau inférieur au personnage qui s'investiront pour lui.

~ Autres

- Le collier de perles de la Princesse Noire : Immense collier aux mille et une perles blanches, il permet de tirer temporairement de la mort un cadavre ou un squelette, une fois enroulé autour de la dépouille. La discussion devient alors possible, au-delà de la logique puisqu’une bouche n’est pas nécessaire à la conversation. La durée du charme varie selon la puissance du détenteur du collier.

- Le Tableau Enchanté. Il s’agit d’une simple toile, représentant un individu ou un animal. Tout semble parfaitement normal mais ce tableau est un véritable gardien pour la salle dans laquelle il est placé. Il espionne la pièce et tout est rapporté sur un carnet, en possession du propriétaire du tableau.

- Balthazar : Un homme qui apparaît de temps à autres dans la vie d'Erik afin de l'aider quand il est dans le pétrin, même dans les moments les plus improbables voire impossibles.

- La bonne étoile : Lorsque votre personnage rencontre le personnage qui lui est lié de nuit, une étoile filante parcourt le ciel. Aussi, par l'intervention d'une magie puissante et non identifiée, les deux personnages se sentent étonnement bien ensemble. Plus ils restent en présence l'un de l'autre, plus un lien positif semble se créer. Également, quand les deux sont au même endroit, les blessures qui leur sont infligés se résorbent automatiquement.  [Babelda]

- Une écharpe particulièrement douce qui peut s'étendre à l'infini et rendre son porteur invisible.

- Une demi-relique. Un demi scarabée en or et pierres précieuses dont votre personnage ne peut pas se débarrasser. Son effet est un peu étrange car votre personnage vit des sortes d'hallucinations ou rêves ou expériences un peu mystérieuses, le plus souvent avec son binôme dedans. Il n'arrive pas à déterminer si c'est réel ou non, si ce sont simplement ses pensées etc. C'est assez flou. Bien entendu, chaque scarabée est unique et les deux bouts de chaque binôme forme un scarabée entier. Effet inconnu du scarabé à part cela. [Livai]

- La maison de poupées : Si cet objet a tout d'une maison de poupées, il n'en est en réalité pas une. Petit miracle de magie fabriqué en coopération par plusieurs races, en avoir la clef signifie pouvoir entrer dans l'univers de celle-ci. Grande maison, celui qui enfonce ladite clef dans la serrure magique se verra transporter à l'intérieur. Tout y est luxueux et un serviteur et même ici pour s'occuper de vous. Le chef d’œuvre de la maison est sans doute cette grande pièce, faite de baies vitrées, au milieu de laquelle se tient une baignoire dans laquelle le propriétaire pourra se relaxer en écoutant les crépitements du feu et en regardant les flocons tombés à l'extérieur. Le tapis devant la cheminée est moelleux et a déjà ravi bien des amants. Car, oui, la maison a été conçue pour se cacher et écouler des jours heureux loin du monde et de ses problèmes. Venir y discuter est gage de confidentialité car la maison bloque les magies intrusives. Les seuls inconvénients sont que l'extérieur n'est pas accessible et qu'il neige tout le temps. Cependant, les vivres sont illimités et le serviteur particulièrement compétent. Quelques mystères sont également à découvrir. Pour y amener quelqu'un, il suffit de lui prendre la main au moment d'insérer la clef.

- Le champagne traitre : Il s'agit d'une bouteille de champagne d'une qualité supérieure. Elle se remplit à l'infini. Sa particularité enchante son propriétaire puisqu'elle ne le rend pas ivre quand il en boit, contrairement à ses convives.

- Le savon magique : Il s'agit d'un artefact particulièrement résistant qui, en réalité, ne sert pas à se laver. Il contient un sort puissant, mis au point par un couple composé d'un Ange et d'un Magicien particulièrement soucieux de leur hygiène. Quand le savon magique est lancé au sol, s'opère alors un bruit assourdissant et un bain en bois pouvant contenir jusqu'à quatre personne apparaît. L'eau y est brûlante à souhait et une odeur d'amande douce s'en dégage. Attention toutefois : le sort prend fin au bout d'une heure et le bain se retransforme en savon sans crier gare.

- La tente de luxe : Il s'agit, de base, d'une petite sacoche de quinze centimètres sur cinq qui peut se porter à la taille ou en bandoulière. Il suffit de la lancer au sol pour qu'elle se déplie par magie. Se tiendra alors en face de votre personnage une tente luxueuse. A l'intérieur : des plaids, des couvertures, des oreillers colorés et plusieurs petites bougies réparties sur des petites meubles noirs. Au centre, se tient une théière en fonte et quatre petits bols permettant de boire l'excellent thé qui se trouve dedans. Une douce odeur se dégage de l'endroit et la température y est ambiante, peu importe le climat à l'extérieur. Lorsque vous dormez dedans, parfois, quelqu'un apparaît durant votre sommeil, un vieil homme d'environ cinquante ans, musclé, avec une barbe blanche. Si vous l'interrogez, il vous parlera un peu de lui, du fait qu'il livre des cadeaux aux enfants à travers le monde. Il aura beaucoup d'histoires à raconter mais ne vous donnera jamais son nom.

- La clochette : Il s'agit d'une petite clochette dorée à faire teinter. Une fois que le son caractéristique retentira, un homme ou une femme apparaîtra, avec l'apparence d'une personne. L'individu sera habillé de vert et de rouge, un petit chapeau sur la tête. Il vous donnera son prénom [Comète] et vous demandera ce qu'il peut faire pour vous. Il s'agit de petits services, des petites choses. Il ne pourra rien faire de maléfique.  [Wang Wei (PNJ)]

- Les âme-sœurs : Jusqu'à Noël 2018, les gains de quêtes sont doublés lorsque le personnage rp en quête avec son binôme. De plus, chaque joueur peut choisir un deuxième individu, ayant participé ou non au calendrier afin de lui faire profiter du cadeau et en profiter également [Gabrielle et Djinshee]

- Le bonheur : Lorsque vos deux personnages se rencontrent, les gens autour d'eux deviennent heureux. [avec Evan(Jeanne)]

Illuminer le monde : Lorsque votre personnage est en présence de l'un des personnages de la triade, un sapin pousse, sapin décoré de petites bougies magiques et de guirlandes colorés. Lorsque votre personnage est en présence des deux autres, cinq sapins identiques poussent. De taille très modeste au début, plus les individus de la triade se rencontrent, plus les sapins qui apparaissent deviennent beaux et volumineux. [Araya et Toble]

-  Les anneaux > Les anneaux lieront deux êtres entre eux, leur faisant partager leurs pensées, leurs désirs, leurs besoins mais aussi leurs faiblesses et leurs craintes. Celui qui possède les deux anneaux au début peut mettre un terme à l'union quand il le désire, à l'inverse de celui qui se l'est vu passé au doigt. Aussi, au fur et à mesure que le temps s'écoule, l'anneau créera l'amour, le besoin d'être avec l'autre et un désir sincère quand cela est possible. (Loterie Saint-Valentin)

- Téléportation sur les îles d'Asgösth

- Le pouvoir "Touché d'effroi" : Permet à celui qui le possède de faire avoir une vision horrible sur l'avenir à la personne qu'il touche, qui sera alors glacée d'effroi (en fonction des statistiques de chacun).


Roleplay


« Sowo » disais-je parfois à voix basse, en observant les Lyrienns de l’air se promener sur leur île. Avec mes cheveux sombres, mon regard doré et ma cape de voyage, j’observais les événements de tous les jours, un peu effacé dans le chaos après guerre et la politique dictatrice de Gabriella.

Bien des choses se sont passées depuis la fin des combats. Bien des changements se sont passés et mon ancien peuple n’a pas été épargné. Avions-nous choisi le mauvais camp ou est-ce simplement que nous avions cru la victoire facilement gagnée ? C’était une question pour une autre fois, car c’est de loin que j’observe un portail menant vers Aeden s’arrêter de fonctionner. Rapidement, le peuple Lyrienn se rend compte que leur île n’était plus invisible et que tous les portails sont hors fonction. Ce qui a fait encore plus de bruit est la disparition des Temples et leurs artefacts. Le règne de l’Impératrice du Tout a été mis en cause, mais ce sont des rumeurs qui ont rapidement disparu avec sa main de fer.

Si vivre dans la peur et la propagande de Gabriella ajouté à la disparition des Temples n’était suffisante, la terre a commencé peu à peu à trembler sur l’île d’Aeden. La terre se mouvait et commençait à créer plusieurs îles. Peu à peu, le peuple s’était divisé entre différents éléments. L’amour devint la haine, la fraternité devint l’indifférence et même des familles se sont brisées. C’est ce que j’ai appris lors de mes voyages, car je ne pouvais parler au nom des Lyrienns.

Lorsque les Lyrienns avaient commencé à perdre le contrôle sur leur Qyndily Mantris, certains furent plus affectés que les autres. Je fus très affecté, car mon lien avec l’air avait disparu tout simplement. Sur le coup, le choc a été physiquement traumatique, car j’en perdis connaissance pour me réveiller six semaines plus tard. Après plusieurs vérifications, le verdict était simple : je n’étais plus un Lyrienn. Je n’étais plus capable d’exercer la magie. J’étais, concrètement, un humain. Les guérisseurs lyrienns me gardèrent en observation pendant une semaine, mais puisque ma condition ne semblait pas s’améliorer, j’ai été escorté en dehors des territoires lyrienns avec mes effets personnels ainsi que des rations.

« Tu n’es plus un des nôtres. Tu n’as pas ta place ici. » me disait un des gardes avant de se retourner et partir. J’étais sous le choc. J’avais passé une majeure partie de ma vie à voyager et ne pas être présent dans ma patrie, mais je ne pensais pas être aussi rapidement sorti comme un indésirable.

J’ai passé plusieurs semaines à marcher vers où le vent me menait, sans but. La plupart du temps, j’étais perdu dans mes pensées, toujours sous le choc. Mes rations ne m’avaient pas duré longtemps et il s’était avéré beaucoup plus difficile de chasser sans pouvoir cacher mon odeur en contrôlant le vent, en accélérant ma vitesse ou simplement voir la nuit. J’ai récolté plusieurs blessures à trébucher sur un obstacle.

C’était huit semaines après mon départ d’Aeden qu’affaibli par le manque de nourriture et la fatigue que j’eusse croisé un groupe de gens. Certains de leurs visages me disaient quelque chose, mais je n’arrivais pas à les replacer.

« Tu n’es pas une des dernières recrues des Voyageurs avant la fin de la guerre ? » me disait l’un d’eux.

J’ai fait un signe de tête affirmatif. Au même moment, j’ai trébuché sur une roche et avant de m’affaler sur le sol, l’une des personnes m’a attrapé et m’a aidé à me redresser. Un autre membre du groupe me tendit sa gourde d’eau et je m’étais empressé d’en boire plusieurs gorgées. Ils décidèrent de faire campement non loin de là et c’était autour du feu de camp que j’ai pu raconter les deux derniers mois de ma vie.

Plusieurs d’entre eux se jetèrent des regards, comme s’ils se jetaient la balle sur qui allait parler en premier.

« Veux-tu nous accompagner ? Nous retournons d’une livraison de marchandise et nous allons vers les territoires humains. Peut-être qu’on pourrait trouver une solution à ta situation particulière ? On s’entraide, entre Voyageurs. » me disait celui qui semblait être le chef du groupe. Je ne voyais pas de raison pourquoi je refuserais cette occasion.

Cinq années plus tard, j’étais toujours avec eux ce qu’on appelait maintenant le royaume de Babelsba. Un Voyageur, Damérus Klowe, avait convaincu la reine Scylla Taiji qu’il pouvait se rendre utile et aider les humains à la suite de la perte de la protection divine d’Utopia. J’ai pu observer et participer à la création de ce Royaume en participant aux échanges commerciaux comme livreur de marchandise, parfois comme marchand. Ceux qui m’avaient trouvé devinrent ma famille. Ils venaient tous d’horizons différents, voire de races différentes, mais ils ne m’abandonnèrent jamais. Nous nous soutenions l’un les autres dans les bons comme les mauvais moments.

Je participais activement au royaume Babelsba, à son développement en y travaillant et en m’assurant que toutes les races veulent commercer avec nous. Au cours de mes voyages, j’ai vu l’emplacement des différents royaumes humains et j’avais ainsi juré de ne jamais révéler leurs emplacements.

Alors que j’étais dans la Cité de Jäh, ma santé a commencé à se détériorer. Plusieurs guérisseurs ont vérifié ma condition, mais pour eux, je n’étais pas malade. Ma famille adoptive faisait comme si tout allait bien, mais je n’étais pas bête. Je voyais bien qu’ils s’inquiétaient pour moi. Un d’eux a même fait venir un Ange pour tenter de me soigner. Ses soins réduisaient mes symptômes, mais tôt ou tard, ils revenaient après un moment. Cela confirmait ce que les guérisseurs m’avaient informé : la perte de ma magie avait entrainé une déclinaison de ma santé physique et peu à peu, je me dirigeais vers l’inévitable. Je n'étais pas atteint d'une maladie précise. C'est simplement mon corps qui s'affaiblissait peu à peu. Je n’avais rien laissé transparaître, mais j’étais en panique.

Au même moment, un travail s’est présenté afin d’aller porter des marchandises sur les territoires du lac Bleu pour ensuite récupérer des cargaisons de riz. Malgré les protestations de mes proches, j’embarquais sur mon dromadaire pour exécuter ce transport et ils me suivirent pour me garder à l’œil.

Pendant plusieurs semaines, nous avons voyagé sur nos dromadaires et à un point d’ancrage du royaume de Babelsba, nous avons échangé nos montures pour des chevaux, animaux plus adaptés pour le territoire des magiciens. C’est une semaine plus tard que nos regards se posèrent sur la lac Bleu, véritable joyaux de ce territoire. J’étais émerveillé par la couleur cristalline de l’eau. Les plaines de cette région s’étalaient à perte de vue jusqu’aux plateaux. C’était magnifique.

Nous avons continué notre chemin jusqu’à la Cité des Magiciens, point de rencontrer pour l’échange de marchandise. Les marchandises de riz n’étaient pas disponibles avant le lendemain, alors nous avions la journée de libre. Je me sentais légèrement faible, mais je me devais de visiter la cité.

À chaque coin de rue, j’étais émerveillé. Je ne pensais pas, après tant avoir autant voyagé, que je pouvais être aussi émerveillé. Je n’avais jamais pris la peine de visiter cette zone, car je préférais auparavant rester en retrait dans les forêts.

C’est à la fin de la journée, assied sur le bord d’un des pontons autour, alors que j’observais l’étendue d’eau cristalline qu’une quinte de toux me pris par surprise. En me couvrant la bouche, je sentais quelque chose remonter et lorsque j’avais fini de tousser, j’avais du sang dans la main. Je savais que j’allais mourir, mais c’est à ce moment que la réalité m’a frappé de plein fouet. J’allais mourir et je ne voulais pas. Les larmes commençaient à couler sur mon visage. Un des membres de ma famille adoptive était avec moi et a tenté de me consoler, mais je l’ai repoussé plus loin. En me débattant, j’ai basculé dans l’eau du lac.

Après avoir fait surface, j’ai réussi à me hisser sur le ponton et j’étais encore plus fâché. Je n’acceptais pas ma mort imminente. Je ne le voyais pas, mais mes mains avaient une légère lueur bleutée qui se répandait sur mon corps. Mon ami a tenté de me calmer, mais je ne voulais rien savoir. J’ai pris mon élan et j’ai voulu parti, car je voulais être tranquille. Naturellement, j’ai voulu user de ma magie même si je ne pouvais plus. C’est comme un réflexe. C’est des moments frustrants, mais contrairement à d’habitude, j’ai senti quelque chose à l’intérieur de moi. Une flamme qui tente de se rallumer. Sous la colère, je n’y aie pas trop porté attention, mais en voulant courir, j’ai naturellement voulu utiliser ma magie pour accélérer ma vitesse et je suis parti en m’enfuyant pour retourner à la chambre d’auberge qu’on avait louée pour la nuit.

J’ai été très surpris d’être arrivé aussi rapidement à l’auberge. Je me suis dit que sous l’émotion, je n’avais juste pas vu le temps passé. Quelques minutes plus tard, mon ami qui était avec moi sur le ponton est arrivé, le souffle un peu court.

« Cela t’a pris bien du temps pour rattraper le grand malade que je suis !» disais-je sarcastiquement, amère de ma situation.

« Lent ? Tu veux dire que tu as été très rapide. Du moins, plus rapide que d’habitude. Tu ne t’en es pas aperçu, Erik ?  » disait-il, reprenant son souffle, mais je pouvais voir sur son visage qu’il semblait abasourdi.

« Tu te moques d’un malade maintenant ? » rajoutais-je, ne comprenant clairement pas ce qu’il insinuait par être très rapide. C’est à ce moment qu’il s’est avancé vers moi et m’a giflé en arrière de la tête.

« Ta magie, idiot ! Tu ne nous as pas déjà dit que tu pouvais accélérer ta vitesse à l’aide ta magie ? Tu viens de le faire pour venir jusqu’à l’auberge. » me disait-il, en levant le ton. J’allais répliquer, mais j’ai figé quelques instants.

Physiquement, je ne me sentais pas mieux, mais je me sentais moins étourdi. J’ai pris une grande inspiration puis j’ai fermé les yeux. J’ai tenté de sentir mon élément, comme je faisais avant la perte de ma magie. Je ne l’ai pas trouvé, mais je suis tombé sur autre chose. C’était faible, mais quelque chose qui semblait endormi depuis bien longtemps. Cela comblait un vide à l’intérieur de moi.

Lorsqu’il fit nuit, j’ai pu confirmer que ma magie était bien de retour, car j’arrivais à y voir comme si c’était le jour. Le lendemain, nous sommes allés consulter des guérisseurs magiciens et après les avoir informés de ma condition, ils étaient abasourdis qu’après plus de la moitié d’une décennie, ma magie eût refait surface sous une autre forme, car ils en étaient sûrs, je n’étais plus un Lyrienn. Ils me conseillèrent même de rester ici, afin que je puisse étudier dans les palais de Coelya pour me réapproprier ma magie. Cela a été très difficile, mais ma famille adoptive est repartie pour apporter la cargaison de riz et finir le travail puisque c’était pour mon bien-être de rester ici.

Pendant deux années, j’ai étudié à temps plein aux palais de Coelya les rudiments de ce qui était appris aux magiciens. Peu à peu, j’ai même réussi à utiliser de nouveaux pouvoirs assimilés aux magiciens. Ma magie avait fait surface à nouveau sous la forme de la magie bleue.

Après ces deux années d’études à temps plein afin de m’instruire et à connaître les différentes faces de Umbra in Lucem, sur la valse créatrice  et la magie des pentacles, un de mes professeurs m’a offert de suivre les cours à temps partiel sous forme de séminaires, me permettant d’être libre le reste du temps. C’est ainsi que vêtu d’une cape de voyage, de mon équipement et de quelques livres, j’étais reparti à l’aventure vers le royaume de Babelsba vers ma famille adoptive. C’est ainsi que j’ai passé les trois prochaines années à faire des séminaires et à user de mon temps libre pour travailler dans la cité des magiciens ainsi que d’aller voir ma famille, dès que possible, dans le royaume de Babelsba ou un point de rencontrer fixé d’avance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35114-erik-agile#682751
Erik Agile
~ Magicien ~ Niveau II ~

~ Magicien ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 949
◈ YinYanisé(e) le : 12/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤: - Agilité : 10 - Force : 5 - Charisme : 4 - Intelligence : 6 - Magie : 8
◤ ◤: Épée; Paire de dagues
Erik Agile
MessageSujet: Re: | Erik Agile |   | Erik Agile  | EmptyMer 09 Mai 2018, 03:51

Azaar'Sahqo

Nom : Sahqo
Prénom  : Azaar
Surnom : Az
Sexe : Masculin
Âge apparent : 40 ans
Ère de naissance : L'Ère de la Conciliation
Race : Réprouvé
Lieu de vie :  Lummar'Yuvon, mais il va éventuellement aller à Gona'Halv pour une carrière militaire.
Métier : /

Niveau : I (55 pts de RP)

Arme : Un glaive

Spécialités :
- Agilité : 4 + 1 = 5
- Force : 5 + 1 = 6
- Charisme : 4
- Intelligence : 4 + 1 = 5
- Magie : 4 + 2 = 6

Pouvoirs :
- L'Invocation du Divin Chaos
- Sul Vulon
- Pruzah Aus
- Faire apparaître des bonhommes de neige
- Création de la neige

Gain de niveau 2
- Ne pas compléter = (N/A)

Gain de niveau 3
- N/A

Gain de niveau 4
- N/A

Gain de niveau 5
- N/A

Gain de niveau 6
- N/A

~ Quêtes

POUVOIRS
-N/A

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
-N/A

~ Evènements

POUVOIRS

- Vitesse accrue (Recensement Avril 2018)

ARMES
- Un couteau

ARTEFACTS
- Un orbe capable de faire pousser un arbre

~ Intrigues
-N/A

~ Formes de magie

- La Magie de la Lumière
- La Magie des Ténèbres

~ Couronnes
-N/A

~ Doubles nationalités
-N/A

~ Divers
-N/A

~ Autres

Le baiser sous le gui > La guerre a fait beaucoup de morts et Edel cherche à repeupler. Déesse nouvelle et complètement écervelée (d'après Ezechyel qui la déteste), elle a décidé d'envoyer ses plus fervents fidèles à la rencontre d'individus de par les terres du Yin et du Yang. Arrivé devant chaque individu, le fidèle dépêché pour cette mission expliquera la situation à celui-ci en lui tendant une branche de gui et deux peintures représentant deux individus du sexe opposé. Il lui dira qu'à chaque fois qu'il posera ses lèvres sur celles d'un des deux individus, un miracle se produira. Ce qu'il évitera de dire c'est que plus il le fera, plus un violent désir de procréation avec la personne en question s'emparera de lui. [Zoé (Djinshee)]

- La boule de neige de Rufin : Il s'agit d'une boule de neige construire par Rufin, un homme particulièrement sensible au bonheur ambiant. Aussi, quand vous la secouez, il se met à neiger une neige particulière qui rend euphorique les individus qu'elle touche.

- Le coffret chocolaté : Il s'agit d'un coffret magique dans lequel sont créées des petites figurines en chocolat à l'effigie d'un individu que votre personnage pourra manger à son bon vouloir. A chaque fois que le coffret est refermé, de nouvelles figurines sont constituées. [Zéleph]

- Le jouet bavard : Il s'agit d'une poupée ou d'une peluche à l'effigie de la personne liée que votre personnage a reçu d'un mystérieux "L" dans un joli paquet enroulé de rubans. L'objet est très bien réalisé et semble hypnotiser assez son possesseur pour qu'il ne souhaite en aucun cas le jeter. Quoi qu'il en soit, parfois, il se met à parler, répétant mot pour mot ce que la personne qui est représentée dit à l'instant. [Adam]

- Le chapeau rouge : Il s'agit d'un chapeau rouge avec un pompon blanc et une bordure de fourrure blanche. Il tient particulièrement chaud mais ce n'est pas sa seule utilité. En effet, le porteur de ce couvre-chef ne pourra dire que la vérité tant qu'il l'aura sur la tête.

- Le Conte du Sapin : Il s'agit d'un livre qui porte ce nom pour une raison inconnue. Quoi qu'il en soit, quand votre personnage l'ouvre, un clone de la personne liée apparaît devant lui pendant trente seconde maximum par jour. Ce clone fera exactement comme ladite personne. Le personnage peut toucher le clone, l'effleurer, le serrer dans ses bras etc. Tout ce qu'il fera d'agréable sera ressenti par la personne liée, où qu'elle se trouve et quoi qu'elle fasse. [Zoé (Djinshee)]

- Superforce
- Un jeu de tarot

Particularité : Il est le clone d'Erik Agile.

Physionomie :

Les cheveux brun foncé comme le chocolat d’une longueur allant jusqu’à ses épaules et le regard doré comme l’or, Azaar a un regard différent des autres réprouvés qui semble rendre mal à l’aise lorsqu’on y porte attention. Cependant, ce n'est pas ses yeux qui attire le regard. C’est ses ailes rouges comme la couleur du sang fraichement écoulée d’un corps qui attire l'attention des autres réprouvés, car c’est le trait caractéristique d’un enfant né de la Paal Maar, un Kiir’Sahqon. Né des entrailles des ennemis morts des réprouvés, le peuple réprouvé a bien des espoirs sur les réprouvés comme lui. C’est pour cela qu’ Az a le corps qu’on s’attend au minimum d’un réprouvé : des muscles un peu développé au niveau des abdominaux ainsi que des bras et des jambes, principalement entrainé par le travail de la terre et de la coupe du bois, malgré que cela fait environ cinq années qu’il est « né ».

Psychologie :

Autant que son physique se soit rapidement développé, autant que mentalement, Azaar ne s’est pas autant développé. Il semble un adulte, mais Az doit combattre ses démons tous les jours comme un enfant réprouvé l’aurait fait avant l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi. Autant est-il capable de tendre la main à une personne en difficulté que de briser une hache la seconde d’après, car le vent a ramené ses cheveux devant ses yeux. Ce psychisme très changeant est la norme chez les réprouvés, ne vous détrompez pas. Un réprouvé pouvant se contrôler parfaitement n’existe pas, mais les enfants nés de la Paal Maar ne courent pas les rues et il est plus facile de contrôler un enfant réprouvé en crise apprenant les démons intérieurs qu’un homme adulte. Azaar a tendance à s’isoler pour pouvoir plus aisément contrôler ses crises et éviter de blesser une autre personne que lui-même.  Il essaie de mettre cette énergie et ces émotions dans le travail de tous les jours ainsi que la réparation d’outil qu’il a éventuellement brisé. De plus, rare qu’il est satisfait des résultats des réparations dus à un certain perfectionnisme, l’amenant à briser le tout et recommencer.

Histoire :

L’histoire de Azaar’Sahquo commence lorsqu’il a fait son premier cri parmi les entrailles et le sang d’un goled, lorsque les réprouvés venaient de réclamer une victoire glorieuse envers cette race dite parasite. Par contre, la vérité est tout autre. Oui, il est né parmi les entrailles d’un ennemi de sa race lors d’une victoire, mais c’est l’œuvre d’un Aether ou d’un Zaahin selon les croyances. Un d’eux observait le monde et semble s’être décidé à créer plusieurs clones de personnes bien vivantes. S’ennuyait-il ? A-t-il un plan pour ces copies ou le faisait-i par pur caprice ? C’est une question sans réponse.

C’est ainsi que Azaar est né en tant que réprouvé, copie d’un Lyrienn au nom d’Erik Agile, mais avec les caractéristiques d’un Kiir’Sahqon puisque Sympan avait décidé que les réprouvés ne pouvaient plus procréer par eux-mêmes leur propre race. L’enfant se débattant dans le sang d’un goled a été trouvé rapidement par un guerrier qui s’assurait qu’aucun parasite n’avait survécu à la bataille. Azaar a été ramené précieusement  au village le plus proche afin qu’on prenne soin de ce « miracle », car c’était le futur de la race : la naissance de nouveaux nés à travers le sang et la mort. L’ironie, c’est que plus de réprouvés mourraient lors de ces batailles que de naissances de Kiir’Sahqon.
Az n’a jamais manqué de rien et avec sa croissance accélérée qui caractérise les enfants de la Paal Maar, il a été rapidement mis au travail de la terre autant que l’entraînement d’un guerrier, tenant son corps et son esprit aussi occupé que possible. Par contre, sa croissance rapide faisait qu’il était de plus en plus difficile d’être contrôlé lors des crises et c’est ce qui a emmené plusieurs des cicatrices sur son corps. Plusieurs personnes étaient parfois nécessaires afin de le contrôler avec le développement de ses pouvoirs. Pruzah Aus pouvait l’emmener à être rapidement contrôlé, mais sa force et sa vitesse supérieures à son physique pouvaient parfois rendre la tâche difficile. Az s’est rapidement plus en plus isolé dans le travail de la terre, l’artisanat de statuettes afin de rendre hommage aux Zaahin et les prier. De plus, il s’entraîne militairement  afin de pouvoir encore plus occuper son esprit vers son but : aller sur l’île de Gona’Halv pour intégrer l’armée de son peuple.




Compagnon bébé (sans nom pour l'instant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35114-erik-agile#682751
Erik Agile
~ Magicien ~ Niveau II ~

~ Magicien ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 949
◈ YinYanisé(e) le : 12/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤: - Agilité : 10 - Force : 5 - Charisme : 4 - Intelligence : 6 - Magie : 8
◤ ◤: Épée; Paire de dagues
Erik Agile
MessageSujet: Re: | Erik Agile |   | Erik Agile  | EmptyMer 09 Mai 2018, 03:53

Argos
Requiem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t35114-erik-agile#682751
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: | Erik Agile |   | Erik Agile  | Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

| Erik Agile |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue Erik!
» Carnet de Erik Lehnsherr
» Nuage Agile
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées-