AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Points de rp doublés jusqu'au 25 novembre ! Enjoy =D

Partagez | .
 

 [XXVIII] Un signe ecclesiastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raeden Liddell
~ Ange ~ Niveau IV ~

~ Ange ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 4139
◈ YinYanisé(e) le : 01/02/2013
✭ Activité : Forgeron

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 25 - Force : 41 - Charisme : 23 - Intelligence : 18 - Magie : 21
◤ ◤: arbalette et grosse épée
avatar
MessageSujet: [XXVIII] Un signe ecclesiastique   Sam 31 Mar 2018, 11:53

Catégorie de quête : XXVIII. Religion
Partenaire : Solo
Intrigue/Objectif : Samaël effectue ses prières vis-à-vis des différents dieux qu'il prie. Suite à un événement qu'il va considérer comme un signe, il va devenir prêtre dans l'un des temples.
L'Aube était à peine en train de se lever. Les rues des Jardins de Jhën commençaient à se réveiller, à se peupler lentement mais surement. Les premiers coups de marteau du forgeron résonnaient déjà dans l'air, tandis que la carriole du boulanger, celle qui grinçait, traversait la place où les premiers marchands ouvraient leur stand. Le temps était clair et limpide. Un peu frais et piquant, nécessitant une petite laine, mais il faisait beau. C'était agréable. Tout le monde n'était pas encore levé. Les bruits du matin se faisaient doucement entendre à travers le lambris des portes, tout comme les premiers chants des coqs. La journée n'avait pas encore débuté, pour la plupart des gens, mais la nuit touchait à sa fin. Samaël était déjà réveillé. Il ne dormait pas énormement, son cycle biologique étant quelque peu déréglé après avoir sommeillé pendant des siècles. Il avait installé une routine dans son fonctionnement, son mode de vie pour ne pas devenir fou ou totalement dépassé par la situation. ! Chaque élément de sa journée était réglé au mieux, quand c'était possible.

La religion et la foi y avaient une place prépondérante. C'était plusieurs fois par jour qu'il priait les dieux, ceux des Vertus, mais aussi Ahena, Delix, Edel et Ezechyel, Oni, Raanu, Thalos et le Dieu de l'Obscurité ou encore Yaveäth. Il priait aussi un autre dieu, que les gens semblaient ne pas connaître, comme s'il avait été effacé et qu'aucune trace de lui n'avait subsisté. Tout ceci lui prenait une bonne partie de son temps. Et quant il n'avait pas forcement le temps de se rendre aux Temples, il priait en travaillant ou effectuait les rituels pour leur rendre hommage dans ses temps de pause, de relaxe. Réglé comme un métronome, il effectuait chaque geste méthodiquement, chaque pensée étant réfléchie avec soin. Il avait sacrifié une part de sa vie pour les Dieux. Il serait prêt à le refaire à tout instant. Il savait qu'il était peu probable que l'un d'entre eux lui réponde. Il n'était même pas certain d'être écouté et entendu par eux. Mais cela n'avait pas d'importance en soit. Ce qui comptait, c'était que lui croyait en eux et en ce qu'ils étaient capable de faire.

Certains faisaient la tournée des bars et des tavernes pour boire. L'Ange faisait la tournée des Temples, comme il disait, pour se désaltérer lui aussi, mais d'une autre manière. Spirituellement. Il avait dit une fois à Raeden que la prière était pour lui comme une douche ou une pluie d'été. Après, il se sentait rafraîchit, plus leger, l'esprit plus libre et reposé, comme s'il avait été lavé d'un poids. Peut être que les Dieux ne faisaient pas attention à chaque personne distincte qui s'adressait à eux, mais il était indéniable que leur présence était là. Sam considérait son état d'esprit après la prière comme un signe de leur part, même automatique, une récompense pour la ferveur qu'il mettait à leur égard. De toute façon, il ne recherchait pas forcément une reconnaissance quelconque de leur part. S'il priait, c'était avant tout pour lui même. Et évidemment aussi pour ne pas déclencher leur courroux. C'était ainsi qu'il avait été élevé. Certains Aetheri pouvaient être cruels quant ils se fâchaient ou qu'ils se considéraient spolié.

Il était temps d'ailleurs de commencer à se mettre au travail. Car prier et rendre hommage aux Immortels n'était pas simplement de s'agenouiller dans un temple. On pouvait aussi agir. C'était généralement comme cela que procédait l'Ancien quant il ne se rendait pas dans les batisses religieuses. Il commença cependant par se rendre dans l'un des Temples qui avait été érigé pour Ahena. Autrefois, elle n'existait pas. Ou en tout cas, il ne se souvenait pas que son peuple ou que d'autres la servait. Mais cela ne voulait rien dire. Après tout, il n'était pas omniscient. Et puis, d'une certaine façon, les Dieux étaient un peu comme les Mortels. Certains naissaient et d'autres mourraient, disparaissant ou tombant dans l'oubli. Il semblait exister un cycle de vie et de mort, même chez les Aetheri. Samaël s'agenouilla devant l'une des représentations de la Déesse, celle de l'arbre aux branches et au tronc tordu et aux feuilles de parchemins. C'était l'image qu'il préférait, celle qui lui parlait le plus vis à vis de la mère portant le fœtus en son sein, visible de tous.


778 mots



Merci Zelephounet
Chanson sur Raeden. Merci Shawn ^^:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32918-raeden-liddell-la-r
Raeden Liddell
~ Ange ~ Niveau IV ~

~ Ange ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 4139
◈ YinYanisé(e) le : 01/02/2013
✭ Activité : Forgeron

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 25 - Force : 41 - Charisme : 23 - Intelligence : 18 - Magie : 21
◤ ◤: arbalette et grosse épée
avatar
MessageSujet: Re: [XXVIII] Un signe ecclesiastique   Lun 02 Avr 2018, 12:44

Samaël termina sa prière. Il resta cependant agenouillé quelques secondes de plus, les yeux fermés, le temps de s'imprégner du calme des lieux. Puis lentement, il se redressa et regagna la sortie. Toutefois, avant de franchir le portique, il fit une offrande aux ecclésiastiques, comme à chaque fois. Parfois, c'était quelques piécettes, d'autres fois un objet du quotidien ou encore de la nourriture. Aujourd'hui, c'était quelques fruits qu'il déposa à leur intention. Dehors, la journée avait enfin commencé. Le soleil s'était levé, les marchands avaient fini de s'installer, les échoppes avaient ouvert, les ouvriers étaient sur les chantiers et les agriculteurs déjà aux champs. L'Ange se rendit à une aumônerie. C'était le moment de rendre hommage au Dieu de la Charité, à Mynxethi. Pour cela, rien de mieux que de mettre directement en action ce que prônait l'Aether. Venir en aide à son prochain. Aider les plus démunis. En faisant tous ses actes, en servant les Dieux, il servait aussi la Foi, Freya. Mais de toute façon, ce n'était pas ainsi qu'il raisonnait. Il agissait pour et envers les Immortels, oui. Mais il agissait surtout pour lui, pour ses convictions.

L'hospice dans lequel il était rentré, était quelque peu polyvalent dans ses activités. Cela avait été construit un petit peu sur le modèle d'une grande grange, sur deux niveaux. Le rez-de-chaussé servait à accueillir les personnes ayant besoin d'un toit, de vêtements ou encore de nourriture. Au dessus, c'était un lieu de repos pour les malades et les blessés. Ceux qui ne risquait pas d'être contagieux ou ne demandant pas forcément de traitement vraiment particulier. L'Ancien salua d'un signe de tête les autres bénévoles qui travaillaient ici lorsqu'il entra dans le bâtiment. Il attrapa une bassine qu'il alla remplit d'eau fraîche à l'extérieur. En revenant, il prit un linge propre et se rendit à l'étage. C'était le moment de faire la tournée de toilette et de rafraichissement des malades. C'était sur que ce n'était pas forcément le travail le plus glorifiant qui soit, mais cela devait être fait et de toute manière, il n'était pas là pour la gloire. Il était là pour la charité et parce que ces personnes avaient besoin d'aide. Ils avaient besoin qu'on leur tende la main, comme la Main elle-même le ferait.


Comment allez vous aujourd'hui Atlan ? Votre jambe se porte mieux ?

Certaines personnes ne souhaitaient pas qu'on les soigne avec la magie, pour une raison ou une autre, qui leur était propre. Mais cela n'empêchait pas le fait qu'ils avaient le droit eux aussi d'être soignés. C'était pour cela qu'ils venaient ici, quant ils n'avaient pas les finances nécessaires pour faire venir un médecin. Atlan était ce que l'on pouvait qualifier de vieil homme. Il n'avait plus de famille et vivait seul dans une petite bicoque. Il continuait d'entretenir son vieux lopin de terre et son vieil arbre tordu au milieu. Il n'avait pas trouver mieux que le feu qui réchauffait son père ainsi que la troupe entière de ses aïeux avant eux. Les seuls êtres qu'il côtoyait au quotidien, c'était son petit troupeau. Juste quelque têtes, histoire de. C'était en allant voir si tout allait bien et discuter un peu avec les bêtes, pour passer le temps, qu'il s'était retrouvé coincé dans une bousculade. Il avait chuté et sa jambe s'était retrouvée avec une belle entaille. Il s'était arrangé pour qu'un voisin vienne s'occuper des animaux pendant son absence mais personne ne pouvait en faire de même pour lui durant sa convalescence. Il était donc venu là pour se faire soigner.

J'ai hâte de rentrer chez moi. Ma maison et mes chèvres commencent vraiment à me manquer. J'arrive à faire quelques pas maintenant sans que les points ne se ré-ouvrent.

Samaël s'assit à côté de lui. Il défit les bandages recouvrant la plaie et commença à nettoyer le tout à l'eau fraîche. Les chairs étaient d'une jolie couleur, l'entaille nette. La guérison se déroulait pour le mieux.

C'est parfait. Ca veut dire que vous pourrez bientôt nous quitter. Il faudra faire un peu plus attention la prochaine fois.

Je sais, je sais, je ne suis plus de toute première jeunesse. Mais que voulez-vous, cette terre et ses biquettes, c'est tout ce qu'il me reste. C'est ma famille.

Je comprends. Je dis juste qu'il faut être prudent. Même si votre esprit est encore accéré, ce n'est malheureusement plus le cas de votre corps et il faut vivre avec.

L'Ange sourit au vieil homme avant de lui refaire son bandage avec des tissus propres. Ce n'était pas la première fois qu'ils avaient cette discussion. L'Immaculé avait encore la chance d'avoir un corps robuste mais il se demandait parfois comment cela aurait été s'il s'était réveillé dans celui d'une personne de son âge. Il savait qu'il était éternel, mais il savait aussi qu'un jour, cela lui arriverait. En effet, il avait remarqué depuis longtemps que son corps continuait de vieillir, très lentement, de manière imperceptible. Tel l'oiseau légendaire, un jour, il s'éteindrait – s'il ne se faisait pas tuer avant, évidemment. Puis il renaîtrait de ses cendres, nouveau bambin. Rien que d'imaginer Raeden devoir lui changer ses langes suffisait à le rendre malade … Heureusement, il n'en était pas encore là. Il avait d'autres choses à penser. Comme aider son prochain.

966 mots



Merci Zelephounet
Chanson sur Raeden. Merci Shawn ^^:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32918-raeden-liddell-la-r
Raeden Liddell
~ Ange ~ Niveau IV ~

~ Ange ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 4139
◈ YinYanisé(e) le : 01/02/2013
✭ Activité : Forgeron

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 25 - Force : 41 - Charisme : 23 - Intelligence : 18 - Magie : 21
◤ ◤: arbalette et grosse épée
avatar
MessageSujet: Re: [XXVIII] Un signe ecclesiastique   Sam 28 Avr 2018, 15:43

Après avoir pansé la blessure du vieil homme, il l'aida à gagner l'extérieur de la bâtisse où il l'installa sur un siège pour qu'il prenne quelque peu le soleil, adossé à la paroi du bâtiment. Pendant ce temps là, il pouvait ainsi correctement et tranquillement s'occuper de changer les draps et d'en remettre de nouveaux, propres. Il y avait aussi d'autres patients à prendre soin. Il n'était pas le seul à faire ça et il donna un coup de main à un autre Ange pour déplacer du matériel. C'était l'occasion de discuter, d'échanger, d'apprendre les dernières nouvelles, de réfléchir à quelque chose sur lequel on ne s'était jamais attardé, tout ça parce qu'il avait été évoqué au détour d'une phrase, dans une discussion. Aider les autres, c'était aussi s'aider soi même d'une certaine façon. Et puis, de toute façon, tant qu'il ne trouverait pas de travail de façon permanente, il fallait bien qu'il occupe de manière utile son temps libre. Venir en aide aux autres ne serait jamais un crime. Aujourd'hui serait consacré à ça. Samaël n'avait pu trouver d'emploi pour la journée.

Quand il eut fini de faire ce qu'il avait à faire à l'étage, il regagna le rez de chaussé. Le vieil homme demanda à être raccompagné à son lit, la fatigue pointant le bout de son nez. Après cela, l'Ange apporta sa patte à ceux d'en bas. Le travail était divers et variés. Certaines personnes venaient là pour avoir un repas chaud, d'autres pour trouver quelques vêtements à se mettre ou encore, simplement pour être entouré, avoir de la compagnie et quelqu'un à qui parler, ou pour des conseils. Puis d'autres demandaient parfois de l'aide pour des petits travaux, n'ayant pas les moyens de payer quelqu'un pour ça. Ce n'était pas les tâches les plus courantes, mais cela arrivait. C'est ainsi qu'une dame se présenta pour voir si elle pouvait obtenir un coup de main. Elle possédait un petit verger, en dehors de la ville, en pleine campagne. Le problème, c'était qu'il était en train de se faire envahir par les mauvaises herbes et les plantes grimpantes. Dans les coins les plus reculés de son terrain, les arbres étaient quasiment entièrement étouffés par les lierres et autres végétaux du même acabit.

Samaël partit donc avec elle. Ils échangèrent des banalités le temps que dura le trajet. Il y avait certains sujets que l'on évitait d'évoquer avec des inconnus, même si l'on était généralement ouvert et optimiste. Par contre, rien n'empêchait de parler du beau ou mauvais temps, de comment aller les récoltes, de la famille, des petits tracas quotidiens, des projets à court, moyen ou long terme. C'était une façon d'oublier les derniers événements, de faire comme si la vie avait repris un cours normal. Sur le principe, c'était le cas. Sauf que le cours normal des choses n'était plus le même qu'avant. Et qu'il ne le serait probablement plus jamais. C'était pour ça aussi qu'il fallait aider les autres, s'entraider. L'Immaculé en profita aussi pour demander à la femme de lui en apprendre un peu plus sur les mauvaises herbes qui poussaient chez elle. Il n'était pas jardinier mais il trouva étrange que cela se fasse si rapidement sans qu'elle n'ait eu le temps de réagir. Elle lui expliqua qu'elle était parti passer quelques temps chez sa sœur pour la naissance de son dernier neveu. Le verger ne nécessitait pas un entretien de tous les jours, ce n'était pas encore la période phare des récoltes. C'était pour ça qu'elle était parti l'esprit tranquille.

Elle avait été plus que surprise, à son retour, de voir combien les plantes avaient envahi vite. Elle se demandait même s'il n'y avait pas un coup de magie derrière tout ceci mais elle ne voyait pas qui aurait pu faire ça. Elle n'avait pas vraiment d'ennemi. En tout cas, elle ne s'en connaissait pas. Ou alors, il s'agissait tout simplement de végétaux vivaces à croissance rapide. Quoiqu'il en soit, Sam était à présent la pour l'aider à faire que ses arbres survivent et qu'elle ne perde pas sa récolte avant que cela ne soit la saison de tout récupérer. Il y passerait probablement la journée, surtout qu'il serait dans l'obligation de faire ça à la main ou avec de petits outils, pour ne pas abîmer les arbres. Il espérait simplement que le terrain ne faisait pas plusieurs hectares. Elle avait dis posséder un petit bout de terre, mais elle n'avait pas vraiment préciser combien de fruitiers étaient enracinés dessus. Il verrait bien assez tôt car ils étaient arrivés. Il pouvait à présent se mettre au travail.


840 mots
Post III



Merci Zelephounet
Chanson sur Raeden. Merci Shawn ^^:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32918-raeden-liddell-la-r
Raeden Liddell
~ Ange ~ Niveau IV ~

~ Ange ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 4139
◈ YinYanisé(e) le : 01/02/2013
✭ Activité : Forgeron

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 25 - Force : 41 - Charisme : 23 - Intelligence : 18 - Magie : 21
◤ ◤: arbalette et grosse épée
avatar
MessageSujet: Re: [XXVIII] Un signe ecclesiastique   Lun 30 Avr 2018, 18:57

La femme emmena l'Immaculé voir le verger. Par chance, en fait, ce n'était pas l'entièreté de ce dernier qui avait été touché. Il s'agissait de la partie attenante à la forêt. Ce qui faisait quand même en fait au moins un bon tier de l'intégralité, le terrain étant en longueur le long de la zone boisée. S'il s'y mettait dès maintenant, il devrait avoir fini avant la nuit. La lumière serait son atout. La lumière était la vie pour ses arbres, et sans elle, sans cette source que les plantes grimpantes leur volaient, ils ne vivraient pas vieux. Armés de son courage, de ses convictions et des ses mains … Surtout de ses mains, Samaël se mit à la tâche. De temps en temps, sa patronne du moment venait voir si tout allait bien, lui apporter de l'eau pour se rafraîchir ou une petite collation pour reprendre des forces et repartir de plus belle. Cela allait être un travail de longue haleine, mais ce n'était pas grave. Il ferait preuve de persévérance, de patience et d'espérance pour honorer Suris.

Ce n'était peut être pas grand chose, juste un événement simple et quotidien de la vie mais c'était justement dans ses moments là qu'il fallait rendre hommage aux Dieux et pas seulement quand la situation était critique ou que l'on se retrouvait mal. Fredonnant un air des travailleurs des champs qu'il avait appris en des temps anciens, Samaël cherchait à ne penser à rien, à se libérer l'esprit. Peut être qu'ainsi la lumière se ferait sur certaines interrogations qu'il avait, sur ce qu'il pouvait faire de son avenir, sur sa présence en cette époque et son utilité. Finalement, son esprit s'était quand même focalisé sur quelque chose. Concentré ainsi, ses gestes étaient devenus répétitifs et le temps avait passé, l'astre solaire continuant son chemin dans le ciel. Un toussotement dans son dos le fit sursauter, retrouvant instantanément le monde présent. Il se retourna pour faire face à la dame.


Oh … Excusez moi, je ne voulais pas vous surprendre mais .. La nuit est tombée …

L'Immaculé leva la tête pour regarder autour de lui. Dans le ciel, la Lune avait remplacé le Soleil. Perdu dans ses pensées, il ne l'avait pas remarqué.

Oh …

Il avait cependant bien avancé. En réalité, il ne lui restait plus qu'un seul arbre à débarrasser des plantes grimpantes. Il trouvait ça dommage de s'arrêter là et de devoir revenir le lendemain juste pour ça.

Vous en faites pas, rentrez chez vous, je vais terminé celui là, comme ça, ça sera fait.

La femme tenta bien de l'en dissuader en lui disant que ce n'était pas grave, qu'il avait déjà fait beaucoup et l'avait bien aidé mais il campa sur ses positions. Elle céda donc, finissant par rentrer chez elle. L'aura de la Lune était suffisante pour y voir clair. La dernière tige de lierre fut arrachée. Il était plus que temps pour lui à présent de rentrer. Il annonça à la propriétaire du verger que le travail était terminé et prit la route, le chemin du retour. Sauf qu'à un moment, il dut se tromper de bifurcation. Et avant qu'il n'ait le temps de dire ouf, il se retrouva perdu. Comme pour jouer de malchance, le ciel s'était couvert, des nuages étaient apparu et avait caché l'astre lunaire. Cela n'étonnerait pas l'Immaculé si le temps tournait à l'orage. Il avait quitté le chemin et se voyait à présent divaguer toute la nuit avant d'avoir l'occasion de trouver quelqu'un. Perdu dans une zone boisée, il décida de prendre son envol. Il déploya ses ailes blanches et se retrouva au niveau de la cime des arbres. Peut être que de là, il pourrait se repérer d'une façon ou d'une autre.

Ce fut la lumière qui le sauva. Une touche éblouissante au milieu de la noirceur. Il ne se posa pas de question. Guidé par cette lueur, il se retrouva ainsi devant un temple éclairé de milles lanternes et flambeaux. Un sanctuaire en l'honneur de Thalos. Une étincelle s'était allumée dans son cœur et lui montrait le chemin. Il savait à présent ce qui lui restait à faire. Montrer la voie. Faire naître la lumière dans le cœur des gens. Le clair contre l'obscur, le blanc contre le noir pour que d'autres comme lui puise être sauvé par une touche de chaleur au cœur de la nuit. Ainsi, il franchit le seuil du Temple. Ainsi, il devint disciple de Thalos en tant que prêtre en son nom.


804 mots
Post IV



Merci Zelephounet
Chanson sur Raeden. Merci Shawn ^^:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32918-raeden-liddell-la-r
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [XXVIII] Un signe ecclesiastique   

Revenir en haut Aller en bas
 

[XXVIII] Un signe ecclesiastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haïti signe le Traité de la Caricom
» Chris Neil signe à...
» Signe zoodiaque ?
» Bryan McCabe signe à...
» Sergei Samsonov signe a long terme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Le naturel :: Terres du Lac Bleu :: Jardins de Jhēn-