Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
3.98 €

Partagez
 

 | Jun Taiji |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jun Taiji
✞ Æther de la Mort ✞

✞ Æther de la Mort ✞
◈ Parchemins usagés : 4683
◈ YinYanisé(e) le : 02/02/2012
Jun Taiji
Mer 14 Mar 2018, 12:54


Jun Taiji

Nom : Taiji
Prénom : Jun
Titre : Le Prince des Cauchemars
Titres Nobiliaires : Plusieurs

Sexe : Masculin
Taille : 1,85
Âge : La trentaine
Ère de naissance : L'Ère de l'Aurore Édénique
Races d'origine : Humain ; Gardien Éternel de l'Au Delà ; Esprit ; Magicien ; Ange ; Rehla ; Sorcier ; Génie ; Ombre ; Chaman

Pouvoir : Géhenne
Ère d’ascension divine : Deuxième partie de la Renaissance du Dieu Roi

Identités :
- Ezechyel - Æther de la Mort
- Haziel - Æther de la Guerre
- Väaramar - Æther de la Justice et de l’Équité
- A'zar - Æther des Cauchemars
- Ësse'Aellun - Æther de la Famille et de la Bienveillance

Métier : Ancien médecin.
Activités : Diverses.

Parents : Lucifer et Raanu, à l'époque où ils étaient Humains
Épouse : Lily-Lune Araé
Enfants : Devaraj [PJ] ; Kaahl [PJ] ; Lilith [PNJ] ; Violette [PNJ] ; Xantipe Taiji [PNJ] ; Val'Aimé Taiji [PNJ] ; Atthirari Taiji [PNJ] ; Rachany [PNJ, Chaman LVL V] ; Galaad [Vanille] ; Ismaël [Vanille] ; Hoshi [PNJ, Chaman] ; Rukia [Lily-Lune] ; Rubiah [Lily-Lune] ; Adam [Lily-Lune] ; Erwann [Lily-Lune ; supposé] ; Livaï [Lily-Lune ; supposé] ; Andrev [Lily-Lune ; supposé] ; Haruki [PNJ, Maître du Temps] ; Ares [PNJ, Sorcier, fils de l'Oracle du Chaos au Destin brisé] ; Morgana [Jun] ; Eriol [PNJ] ; Lily-Rose [Edwina] ; Wriir [Ex-PJ] ; Quelques Chamans ; Quelques enfants PNJ d'Edelwyn créés par magie ; Quelques autres.



Gains et possessions

Domaine économique

- X

Patrimoine et Réputation

- Popularité Mondiale | Du fait qu'il ait été Empereur Noir et Maître des Esprits. Bien qu'anciens, les faits qu'il perpétra en tant qu'Empereur Noir sont connus et contés dans les livres d'Histoire de tous les peuples des Terres du Yin et du Yang.
- Un luxueux château sur l'île de Boraür dont le personnage partage la propriété avec les membres de sa race.



Role-play

• Jun commença sa vie en tant qu'Humain. On ne sait pas vraiment quand, on ne sait pas vraiment comment. Il fut le premier enfant de Lucifer à une époque bien plus lointaine que celle de la famille qu'il serait amené à servir toute sa vie durant. Érigé en Gardien Éternel de l'Au Delà, il prit une apparence de son choix qui fut celle, curieusement, d'un homme dont il n'avait jamais entendu parler jusqu'alors. Son véritable prénom, nul ne le connait, mais il prit celui d'Ezechyel.

• Durant l'Ère du Yin et du Yang, il sortit de l'Au Delà trop longtemps, se faisant piéger par Aria Mitsuko Taiji. Si cette dernière l'avait repéré, c'était à cause de cette apparence empruntée, celle-ci lui rappelant bien trop son amant, parti à la recherche de son frère. Puisqu'un Gardien Éternel trop longtemps privé de ses fonctions perd la mémoire, Ezechyel oublia tout de son existence. A son réveil, Aria lui expliqua qu'elle l'avait créé, qu'il était sa chose et qu'il était condamné à la servir. Elle lui murmura son nom : Jun, le même que le frère de son amant absent, disparu dans l'Ombre du Cœur. Elle exigea de lui bien des choses, à commencer par s'adonner en sa compagnie aux plaisirs de la chair. Mais ce ne fut pas tout car la Reine du Mal avait décidé qu'il serait lié à jamais à la famille Taiji.

• Peu de temps avant son accouchement, qui s'avéra fatal, Aria fit en sorte que Jun devienne un Esprit particulier, le genre d'Esprit capable de partager l'Âme d'une personne et d'être soumis à ses exigences. Elle le lia à la sienne et à celle de toutes ses descendantes. Dans la mort, Jun acquit l'éternité. Une mission lui avait été donnée : il devrait, au fil des siècles, rester caché dans l'Âme de toutes les Taiji, les unes après les autres, jusqu'à trouver celle qui serait digne du plan machiavélique de la Démone. Là, il se dévoilerait et sa quête commencerait. Nul ne sut comment Aria s'y prit pour contraindre ainsi la Mort et les Ombres mais sans doute la réponse se trouvait-elle alors dans l'identité du Dieu en question.

• Jun traversa donc les Ères, enfoui dans l'âme des femmes de la lignée jusqu'à Edelwyn Mitsuko Taiji chez qui il repéra la puissance nécessaire pour ramener Aria à la vie. Il se livra à elle, l'informant de sa présence. Bénéfique, Jun dut contrebalancer les ténèbres qui tournaient autour d'Edelwyn. Ainsi, pour une période équivalente, l'un et l'autre eurent le contrôle de leur propre corps. Edelwyn avait le sien lorsque son Esprit était le dominant et identiquement pour Jun. Ils étaient deux personnes en une. Jun tomba amoureux d'elle malgré l'horreur de ses actes, la voyant à regret s'élever vers le trône des Sorciers. Il ne pouvait rien faire, si ce n'est observer.

• Cependant, un Vampire changea la donne : Vlad Sparrow. Un pacte fut conclu. Vlad aurait le droit de transformer Edelwyn s'il lui promettait son éternelle servitude. L'infime moment où la vie quitta la jeune femme tua également Jun qui se trouvait en elle. L'homme se réincarna en Ange alors que la femme devint une créature de la nuit. Perdant de nouveau la mémoire, l'instinct de protecteur de Jun ne cessa cependant jamais de le torturer. Il se mit à chercher quelque chose, quelqu'un et quand il retrouva Edelwyn, en même temps que ses souvenirs, elle n'était autre que l'Impératrice de la Nuit. Lui aussi s'éleva dans la hiérarchie angélique, atteignant le rang d'Archange. Après un duel contre Vlad, les deux hommes disparurent.

• Personne ne sait vraiment ce qu'il se passa entre ce moment et l'instant où Jun réapparut sous une autre forme et sous une autre identité. Rehla, il se contenta d'observer, attendant son heure. Cette période fut trouble, le statut de Rehla peu défini et très court, comme un passage obligé, une période de latence. Son Destin était peut-être de rester un Enfant de la Lune, de ne jamais perturber l'équilibre. Pourtant, les Dieux crurent sans doute bon d'intervenir car il fut privé de cette essence. Encore aujourd'hui, Jun ne mentionne jamais cette partie de sa vie qu'il a du mal à comprendre, comme s'il avait été hors de lui, comme si quelqu'un d'autre avait pris sa place, comme si des souvenirs lui manquaient. Au fond, c'était comme si son Destin lui avait été volé à ce moment là. Personne ne sait vraiment qui Jun rencontra alors mais quand le temps fut venu, il réapparut sous sa véritable identité et en tant que Sorcier. A cette époque, Edelwyn était Esprit de la Mort.

• Jun se tint relativement tranquille jusqu'à ce qu'Edelwyn devienne Æther et s'entiche de Zel'Eph Shizuo Stark, le Souverain Réprouvé. Déjà jaloux de son double, Naram-Sin, alors Mârid, sa jalousie, poussée par les ténèbres, n'en devint que plus maladive. Lui-même était alors marié à Masha Oona, une femme qui deviendra Svana Araushnee et Reine des Alfars. Jun décida de devenir Empereur Noir afin d'obtenir les moyens de détruire l'homme qui partageait la vie d'Edelwyn. Si au début le plan était celui-ci, au fur et à mesure de son ascension, Lux In Tenebris noircit totalement son esprit et il voulut faire bien plus que détruire Zel'Eph ou même Naram. Puisqu'Edelwyn était la cause de ses tourments depuis des siècles, il allait également la tuer. Seulement, pour venir à bout d'un Dieu, il lui fallait une puissance bien supérieure à celle d'un simple Mortel : il lui fallait le Cristal Maître, il lui fallait devenir l'équivalent de Sympan.

• Entre temps, en tant qu'Esprit de la Mort, Edelwyn remarqua que l'Esprit d'Aria partageait également son Âme. Son ascendante exigeant d'elle de renaître parmi les vivants, la jeune femme refusa. Au moment de son élévation, elle relâcha l'Esprit d'Aria sur les Terres du Yin et du Yang. Le plan premier de la Démone avait échoué. Néanmoins, puisqu'Edelwyn ne voulait pas l'aider, elle savait de qui elle pourrait exiger une faveur. Elle promit monts et merveilles à l'homme qui était sur le point de devenir Empereur Noir et il exécuta ses volontés, se servant de ses dons pour relier le corps et l'âme d'Aria, restés au cœur du Manoir Taiji, avec son Esprit. La première des Taiji revint donc à la vie.

• Amant de Zélia, l'Impératrice Noire, Jun profita de la confiance qu'elle lui portait pour comploter à sa perte, retournant petit à petit les Sorciers contre elle. Fort d'une grande popularité, il n'eut guère beaucoup à faire pour lui arracher le trône, la condamnant à servir de prostituée pour les lépreux de la prison. Son règne commença et avec lui un grand nombre de catastrophes qui s'étendirent sur toutes les Terres du Yin et du Yang. Jun n'hésita pas à demander à son Orine de détruire Earudien, s'arrangeant pour avoir toujours un alibi et pour faire porter le chapeau à des Souverains entre qui les tensions étaient déjà palpables. Des guerres débutèrent ici et là, engendrant leur lot de misères et de morts. Il rencontra, à cette époque, l'Oracle du Chaos et la mit enceinte d'un enfant conformément à la tradition. En parallèle, l'homme se mit à réunir les fragments du Cristal Maître, son véritable objectif. A termes, sans l'intervention des Maîtres du Temps, il aurait réussi son entreprise, détruisant les Dieux, réduisant le monde à un désert de cendres. Heureusement, seuls ceux ayant été dans le futur lors de l'Ère du Chaos du Cristal peuvent en témoigner, bien qu'il fut mondialement condamné par la suite pour les faits perpétrés dans le présent. Cela dit, la version future n'est pas tout à fait exact mais peu importe car elle est sensée n'avoir jamais existé. Qui tirait les ficelles ? Certainement pas lui mais seul un Génie pourrait le confirmer. Ce même Génie, arrêtant l'entreprise du véritable coupable, condamna également Jun dans le présent à être transformé en Génie et à être plongé dans une prison illusoire. Peut-être l'Ombre du Cœur, qui sait ?

• Ce qui parut être des siècles de souffrances à Jun ne fut qu'un temps très court dans la réalité. Quand il sortit de son illusion, il était Génie, le Prince des Cauchemars, bientôt Iblis aux Souvenirs Oubliés. Il fut pris d'une forte attirance pour la Mort, découvrant des informations sur ses origines, soufflées par Aria. Il apprit qu'il n'avait pas été créé par elle et voulut en savoir plus. Lors de la Coupe des Nations où chaque individu fut transformé en Humain, il sauta du Rocher au Clair de Lune avec la ferme intention de connaître, lui aussi, le désespoir des Ombres. De toute façon, il n'était déjà plus qu'un être torturé, souffrant de sa condition de Djinn.  

• Jun s'érigea en tant que Gardien du Sceau des Rêves et ce fut à ce moment qu'il rencontra Ezechyel, le Dieu de la Mort, un Dieu qui n'était autre que son futur. Ce dernier le guida vers des contrées oubliées depuis bien longtemps. Cependant, pour y avoir accès, il devait devenir Chaman. L’Æther le libéra donc de son fardeau et lui permit d'embrasser la voie des médiateurs entre le Monde des Morts et le Monde des Vivants.

• Là encore, Jun ne resta pas bien longtemps en bas de l'échelle hiérarchique de sa race. Il devint Maître des Esprits. Lors de l'Ère de la Renaissance du Dieu Roi, une femme découvrit le secret de l'Au Delà, sa position. Il la tua sans hésitation, s'emparant du plan qu'elle avait mis tant de lunes à tracer sous ses ordres. Il donna l'ordre de tuer des individus afin qu'ils l'accompagnent dans l'Au Delà. Ce fut là bas qu'il découvrit la vérité sur le lien qui l'unissait depuis toujours à Edelwyn. Ils étaient les deux faces d'une même pièce. Il se maria de nouveau, à La Plus Belle Femme des Terres du Yin et du Yang et Reine des Orines : Lily-Lune Araé. Sa dernière lubie, pour remplir le pacte passé avec une vieille amie, fut de remplacer son véritable promis lors de la cérémonie : Caleb Suellan, Roi des Rehlas. Ils eurent plusieurs enfants. Si au début, Jun posséda son père comme Hozro, après la renaissance de Sympan, celui-ci disparut mystérieusement, sans doute ramené à la vie. Durant des années, l'homme entreprit d'étudier les Parasites afin de s'en servir à de noirs desseins sans réussir pour autant à en percer les mystères.

• Le temps passa et ce fut l'heure pour Jun de tenter l'élévation à son tour, afin de devenir Ezechyel, Æther de la Mort. Plusieurs fois le Monde sembla se déchirer jusqu'à la Guerre des Dieux où, également connu sous le nom d'Haziel, il prit position pour Sympan. Cette victoire lui prodigua plus de puissance et une place parmi les Sept, afin de surveiller ces derniers. Jun - en tant qu'homme - disparut de nombreuses années du monde des Mortels où il revint récemment, bien décidé à récupérer celle qui avait été éjectée de la sphère divine après la Renaissance du Dieu Roi : Edel.



HRP

Le thème de votre personnage : Nightmare - Avenged Sevenfold
La mort : 8D
Votre fréquence de rp : Variable ^o^
Le code du règlement : Oki

Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34795-jun-taiji#679068
Jun Taiji
✞ Æther de la Mort ✞

✞ Æther de la Mort ✞
◈ Parchemins usagés : 4683
◈ YinYanisé(e) le : 02/02/2012
Jun Taiji
Jeu 01 Nov 2018, 14:34

Aria Mitsuko Taiji

Nom : Taiji
Prénoms : Aria Mitsuko
Titre : La Dame Rouge ; La Collectionneuse ; La Reine de Cœur
Sexe : Féminin
Taille : 1,78
Âge apparent : La trentaine
Ère de naissance : L'Ère de la Grande Fronde
Race : Démon
Métier : X

Niveau : V (Niveau I à partir de 3240 points)
Acquisition : Personnage passé en compagnon
Thème : Ici

Armes :  
- Un fouet
- Une canne épée

Spécialités : Max 55
- Agilité : 25 + 1 + 2 + 5 = 33|40
- Force : 35|40
- Charisme : 51|52
- Intelligence : 40|40
- Magie : 49 + 1 = 50|50

Pouvoirs :
- Le Pacte Démoniaque
- Le Reflet de lAutre
- La Tentation du Diable
- Création de richesses
Ce pouvoir est on ne peut plus utile puisque Mitsuko peut créer du néant toutes les richesses qu'elle souhaite. Or, pierres précieuses, argent, il n'y a aucune limite. Elle ne peut bien sûr pas s'en servir pour se battre, mais il n'empêche que pour obtenir ce qu'elle désire, cela est très utile. Elle peut acheter ce qu'elle veut et qui elle souhaite. Un avantage stratégique non négligeable, mais cela dépend de la personne qui se trouve en face, car certains choses ou certains individus ne sont pas à vendre à ce qu'il parait.
- La luxure en flacon
Il ne s'agit pas d'un pouvoir de manipulation de l'esprit mais bien d'un parfum, une huile pour être exacte. Une fois le matin et une fois le soir, la jeune femme étale sur sa peau cette huile dont elle a elle-même trouvé la recette, une huile qui attire, éveille la libido de façon exponentielle au temps que vous passez à ses côtés, à la distance à laquelle vous vous trouvez de son corps, en plus de faire briller sa peau. Le seul moyen de s'en prémunir est de se boucher le nez, tout simplement. Seulement, imaginez qu'un jour la jeune femme renverse son huile au beau milieu d'une réception... Oups.

Gain de niveau 2
- Points de spécialité

Gain de niveau 3
- Le poison des merveilles
Elle est immunisée depuis longtemps à celui-ci, à croire que toutes les femmes Taiji se plaisent à un moment de leur vie à ingurgiter quotidiennement du poison à des doses de plus en plus élevées. Quoi qu'il en soit, ce poison est transparent et semble provenir de ses ongles. Elle peut donc l'administrer à sa victime en la griffant ou en déversant le liquide dans sa boisson ou sa nourriture... ou directement dans sa bouche, tout dépend du contexte. Quoi qu'il en soit, il n'est pas mortel comme on pourrait le penser, juste très désagréable car il s'agit en réalité d'un aphrodisiaque poussé à l'extrême. Le corps de la victime subira alors les effets dus au désir mais durant une durée très très longues, le merveilleux devenant une torture extrême, aussi bien mentalement que physiquement. L'antidote? Oh souvent elle le garde sur elle... je vous laisse deviner où. Cela dit, à dose minime, l'effet reste juste celui d'un aphrodisiaque.

Gain de niveau 4
- Points de spécialité

Gain de niveau 5
- Points de spécialité

Gain de niveau 6
- X

~ Quêtes

POUVOIRS
- Communiquer avec les Esprits
- Transformation en Esprit
- Vision des Esprits

- Contrôle du métal
- Création de feu

- Contrôle de la peur
- Hypnose
- Vision du destin : Voir si le Destin d'une personne admirée sera grand ou non.
- Mémorisation ultime
- Contrôle des illusions  
- Chant envoûtant

- Immunité au poison
- Téléportation
- L’éternité du Phoenix

- Superforce

-  La Sagesse selon Jane Eyre, pouvoir permettant d'entrer dans les livres de conte sans que ses actions ne modifient le cours de l'histoire. C'est-à-dire que peu importe ce que vous ferez, le conte ne tiendra pas compte de vos actes et les autres personnages ne vous verront pas vraiment, ils oublieront votre présence après votre passage. Ce pouvoir permet aux individus de trouver le membre du groupe Loki qui se cache dans le conte mais pas de le neutraliser.

ARMES
- Un éventail à lames

ARTEFACTS
- Une pièce étrange sur laquelle semble figurer une méduse.
- La cape de la pyramide : Vieux morceau du tissu coupé dans la toile d’un nomade, mort dans la pyramide, la cape permet de résister aux températures extrêmes, qu’elles soient ardentes ou glaciales.
- La coupe maudite : Cette coupe donne à son propriétaire le pouvoir de présage funeste. Il pourra en la touchant voir les éléments passés douloureux des personnes qu'il croisera, de même que les épreuves à venir.
- La dague du temps : Permet de remonter le temps pour une minute.

~ Événements

POUVOIRS
- Le coup à boire : Fréquemment, le personnage se voit offrir une boisson dans les tavernes qu'il fréquente pour la première fois.
- Les anonymes : Il s'agit d'un pouvoir capable de réunir en un même endroit ceux qui le détiennent. L'ambiance y sera agréable et les confidences faciles. Cela étant, aucune des informations échangées durant les entretiens ne pourra être dévoilées par ceux qui les ont écoutées. Lorsqu'ils seront sur le point d'en parler à un tiers, ils seront dans l'incapacité de parler. Néanmoins, ça ne les empêchera pas de les utiliser à leur profit personnel.
- Soirée dansante : Lorsque votre personnage a envie de faire la fête, des PNJ venus de nulle part viendront l'aider à organiser celle-ci, faisant œuvre d'une magie puissante pour que tout se passe pour le mieux et que rien ne vienne la gâcher.

ARMES
- L'Épée de la Luxure : malgré son nom, cette arme n'est qu'un éclat de lame brisée, mais elle n'en est pas moins redoutable, en effet, si une personne blesse ou se blesse avec elle, même pour une coupure légère, la victime subira alors une intense montée d'excitation qui doit être assouvie absolument, où elle conduira à la folie. Les Déchus, les Anges et les Réprouvés sont immunisés contre ses effets.

ARTEFACTS
- La calculatrice : Il s'agit d'une boule de cristal qui permet à son possesseur de savoir combien de personnes se trouvent dans un endroit donné.
- Une carte de tarot qui permet de transformer les individus en bête monstrueuse pour un temps plus ou moins long en fonction de votre magie
- Une rose enchantée qui permet d'endormir ceux qui la touchent
- Le collier des délicats : Il s’agit d’un sautoir assez simple, de manufacture inconnue. Un expert pourrait comprendre qu'il a été volé lors d’un pillage de corsaires chamans, et modifié par la suite. En retournant le socle de la gemme, on peut y lire une minuscule inscription en Oddelegy signifiant « Afin que seuls les aetheri me remarquent, je couvre mon corps de médiocrité ». Ce sautoir recèle un étrange pouvoir, que la personne vous l’ayant offert ne soupçonne pas. Et pour cause : ses effets ne sont flagrants que sur les êtres possédant un haut charisme. Après l’avoir porté pendant quelques minutes, les personnes alentour feront moins attention à vous, et votre aura magique semblera plus faible aux yeux du monde. Pratique pour passer inaperçu, mais bien plus handicapant lorsqu’il s’agit de donner un discours. [Le charisme du personnage qui le porte est réduit à 8, et les PJ et PNJ sentiront moins facilement son aura.]

~ Intrigues
- Ralentir le Temps
- Le souffle de l’Autre : Les Démons ont acquis un familier parasite qu’ils peuvent placer auprès de la personne qu’ils souhaitent. Invisibles pour les autres races (à l’exception des Ombres et des Rehlas), le familier commence son œuvre auprès de sa cible sans se faire repérer et totalement dépendant d’elle. Il s’immiscera petit à petit dans ses pensées, provoquant chez elle une peur qui s’accentuera et dont il se nourrira progressivement, devenant de plus en plus fort. Cette énergie acquise affaiblira la cible qui sera de plus en plus fatiguée, malade et perturbée, et nourrira le familier qui commencera à faire le mal autour de lui de manière autonome. De nombreux écrits existent sur ces êtres et, d’après eux, il n’existe qu’un moyen de se débarrasser d’eux : se plonger dans l’eau du fleuve des morts de l’Enfer, avec tous les risques que cela comporte. Une fois anéanti, le familier se réincarnera et se tournera de nouveau vers son maître dans un temps plus ou moins long en fonction de la puissance du Démon.

~ Temple de Rhéa Latia
- Une cape d'invisibilité
- Une chevalière surmontée d'un rubis
- Des bottes d'assassin qui vous permettent de marcher sans le moindre bruit
- Un talisman qui peut contenir tous vos biens et les faire apparaître dans vos mains.

~ Formes de magie
- La Magie des Ténèbres
- La Magie Pourpre

~ Couronnes
- X

~ Doubles nationalités
- X

~ Patrimoine et réputation
- Popularité nationale || Démons
- Popularité mondiale || A été reine du mal.
- Exploitation de drogues
- Exploitation d'organes
- Exploitation d’œufs d'animaux ailés
- Exploitation de glycine
- Un fouet rouge ornemental à mettre dans votre salon
- Ensemble Chamanique : un remerciement pour la participation, qui contient une couverture en fourrure, deux pots de pigments noir et blanc, un pinceau pour peindre, une poignée d'herbe à pipe et la pipe en bois pour fumer avec.
- Trente PNJ banquiers d'un niveau inférieur à votre personnage qui s'investiront pour lui.

~ Autres
- L'arc du destin : Il s'agit d'une arme : un arc et un carquois qui renferme douze flèches. Lorsque vous visez quelqu'un, vous devez songer au sentiment que vous voulez inspirez et décochez la flèche qui se plantera comme n'importe quelle flèche dans la personne. Le sentiment perdurera aussi longtemps que la blessure. Attention à ne pas vous éparpillez quand vous songez au sentiment et à ne pas tuer la personne sur le coup.
- L'Insigne : Il s'agit d'un ornement en or possédant un rubis en son centre. En le portant au cours d'une soirée, vous serez impressionnant au regard de ceux pour qui se porte votre intérêt - homme ou femme, selon votre orientation - et qui seront plus enclin à être séduit par votre personne.
- Bæliz : Il s'agit d'une broche en cercle qu'une flèche fend en deux. Typiquement déchue, elle permet aux célibataires de se reconnaître entre eux. Grâce à elle, vous attirerez plus d'individus, des individus susceptibles de vous donner des informations ou de vous rendre quelques petits services en échange d'une nuit ou d'un dîner avec vous.
- Les anneaux : Les anneaux lieront deux êtres entre eux, leur faisant partager leurs pensées, leurs désirs, leurs besoins mais aussi leurs faiblesses et leurs craintes. Celui qui possède les deux anneaux au début peut mettre un terme à l'union quand il le désire, à l'inverse de celui qui se l'est vu passé au doigt. Aussi, au fur et à mesure que le temps s'écoule, l'anneau créera l'amour, le besoin d'être avec l'autre et un désir sincère quand cela est possible.
- La patrie avant tout : Les gains de votre personnage sont doublés lorsqu'il fait une quête avec un membre de sa race | Valable jusqu'à Noël 2019.
- L'étoile : Une fois par jour, le personnage peut faire un petit vœu. Les effets disparaîtront à la fin de la journée.
- Sans alcool la fête est plus folle : Ce pouvoir permet au personnage d'alcooliser n'importe quelle boisson normalement sans alcool, sans en modifier le goût.
- La branche de gui : Si vous accrochez la branche de gui quelque part, cela donnera envie aux personnes qui s'en approchent de s'embrasser, et plus si affinité.
- La famille : Il s'agit d'un bout de parchemin sur lequel est écrit une formule magique particulièrement longue. A chaque fois que le personnage la lit jusqu'au bout, un individu apparaît, convaincu d'être un membre de la famille de celui-ci et ayant connaissance de choses que seul, effectivement, un membre de ladite famille pourrait connaître. Frère, sœur, cousin éloigné, grand-père, toutes les places non déjà prises sont pourvues au fur et à mesure.
- La boule à neige : Il s'agit d'une boule à neige à l'intérieur de laquelle est représenté un personnage. Lorsque celui-ci l'agite, il entre en communication directe avec la personne représentée. Les deux peuvent se voir et s'entendre par l'intermédiaire de la boule. | Vous devez choisir qui est l'heureux élu ^^
- La boite magique : Il s'agit d'une boite qui a la capacité d'aider le personnage au quotidien en faisant apparaître un objet non magique par jour qui disparait le soir même.
- Échange de corps : Brethil - Ce pouvoir permet à votre personnage de transférer son Esprit dans le corps de quelqu'un d'autre qui prendra aussi sa place dans son propre corps ; S'il n'appartient pas à l'une des races comprenant le cycle, il ne peut comprendre le processus. Lorsque cela se produit, un bonnet rouge à pompon blanc apparait sur le sommet de la tête des deux personnes. Quand elles l'enlèvent, le charme se brise.
- Création de la neige
- Le mariage blanc : Une tribu méconnue a décidé que vous étiez à présent l'un des leurs. Elle vous a également marié avec une personne X, répondant aux vœux d'un Dieu inconnu prénommé Amshloumkarhya. L'union est célébrée fréquemment et est très lucrative. Les instructions vous sont transmises par courrier. Vous devez être ensemble et faire ce que l'on vous dit. A la fin du rituel, des cadeaux et des vivres de qualité apparaissent et les quelques jours suivants sont remplis d'agréables surprises et d'une chance non négligeable. De petits hommes habillés de rouge et de vert apparaissent également pour vous aider et célébrer le couple.
- Contrôle du tissu
- Bûcher | Il s’agit d’un fouet. Il est très long, avec une pointe en métal au bout de la lanière. Il est aussi imprégné de magie : il et capable de s’enflammer. De grandes flammes lèchent le cuir de la lanière, ardentes et incandescentes. Elles sont particulièrement vive et il est très facile de provoquer un incendie, avec Bûcher. Un incendie incontrôlable, qui sera difficilement contenu. Il faut faire preuve d’une persévérance louable pour venir à bout du feu de Bûcher. Ce n’est pas un feu ordinaire. Il semble presque … Vivant. Comme doté d’une conscience propre. Par ailleurs, il ne répond pas aux commandes élémentaires, pas même aux Lyrienns. Et n’est-ce pas un regard mauvais et une gueule béante, que l’on voit là bas … ? Mais ce n’est pas sous cette forme que l’arme est la plus vicieuse. C’est quand les flammes sont absentes … Car Bûcher est alors d’une température incroyable. Comme des braises. Et cette chaleur étouffante n’est pas normale. Les blessures infligées par le fouet, dans ce cas, sont permanentes et la douleur ne s’en va jamais.

Particularité : Troisième à l'épreuve d'intelligence lors de la Coupe des Nations de l'Ère du Chaos du Cristal pour le compte des Démons. Reine du Mal durant l'Ère de Yin et du Yang.

Role Play :
Le poison. Comment savoir au juste quelle sera sa prochaine position ? Dans le verre que vous tend en souriant votre ami de toujours ? Dans la bouche d'une femme que vous vous apprêtez à embrasser ? Le poison et ses multiples possibilités, ses coups bas et ses faux semblants. Ce jus de fraise vous tente-t-il par sa sublime couleur, par son odeur exquise ? Oui, prenez-le, savourez le et mourrez de votre bêtise. Aria est un poison, un poison merveilleux, un poison insaisissable car, justement, c'est une fois que vous pensez l'avoir trouvé, l'avoir en votre possession qu'elle vous prouve d'un sourire malicieux et cruel ô combien vous aviez tort. Et lorsque ce sourire apparaît, il est déjà trop tard. Mais comment savoir au juste à qui vous avez à faire lorsque vous voyez cette femme sublime aux longs cheveux rouges, des cheveux qui exciteraient le premier vampire venu ? Le rouge sang, quelle belle couleur n'est ce pas ? C'est sans doute cette même couleur fétiche, déclinable en de multiples teintes, qui lui a valu d'être transformée en buveur de sang à une époque où vous n'existiez probablement pas. Ce poison est né Déchu, paraît-il, mais la vérité est toute autre car celle qui fut jadis la reine absolue du mal est en réalité née Démone. Mais peu importe, personne ne le sait, du moins, personne qui foulerait encore ces terres. Il faut croire que ses confidents se faisaient rares ou avaient la fâcheuse tendance à disparaître de façon inexpliquée. Mais comment faire face à une femme qui, d'un revers de main, peut mettre un village entier à feu et à sang ? Une puissance exceptionnelle fut celle d'Aria, une puissance irrésistible à laquelle les hypocrites et autres profiteurs ne goûtèrent qu'amèrement. Car, à cette époque, et encore aujourd'hui, la Dame Rouge apprécie les individus ayant du cran, ceux qui la regardent comme si elle était tout à fait normale, comme si elle n'avait pas le pouvoir de faire cesser leur vie d'un clin d’œil. Enfin, aujourd'hui, sa puissance n'a rien à voir avec celle d'antan et ne pourra sans doute jamais être égalée, par personne. Mais, quoi qu'il en soit, la regarder fixement dans les yeux peut s'avérer être une dangereuse entreprise. Un regard, un simple regard, oui, ce regard est facile à effectuer mais serez-vous à la hauteur de ce regard ? Car la provoquer semble aisé, mais survivre à cette provocation l'est beaucoup moins. Vous ne pouvez savoir dans quoi vous avez mis les pieds. Peut-être dans une béatitude absolue, ou, au contraire, la souffrance la plus aigüe ? Mais, ne dit-on pas que la frontière entre les deux est très mince ? Aria obtient toujours ce qu'elle veut, d'une manière ou d'une autre et c'est souvent lorsque vous avez l'impression d'avoir remporté la bataille qu'elle jubile loin de vous de votre défaite, une défaite que vous n'arriverez sans doute jamais à saisir car vous vous êtes trompés dès le début sur ses prétentions et volontés. Cette femme dissimule, manipule, sourit lorsqu'elle est contrariée et peut même pleurer alors qu'elle sait parfaitement être sur le point de gagner. Ne croyez jamais un seul instant ce qu'elle peut dire, ne croyez jamais un seul instant deviner le pourquoi d'un de ses agissements, vous ne feriez que vous perdre. Croyez-le ou non, la première des Taiji a légué beaucoup de ses facultés à toutes ses descendantes, qu'elles soient bonnes ou mauvaises d'ailleurs. Quelle importance après tout ? La faculté de provoquer des réactions futures d'une simple remarque par une insinuation, un commentaire voilé ou une simple mimique... Cela fait rêver n'est-ce pas ? Et c'est ce dont elle est capable. Savoir à l'avance les réactions de la foule, connaître l'esprit, le cerveau humain. On l'a déjà cru schizophrène, bipolaire ou alcoolique, mais il n'en est rien. Lorsque vous êtes devant elle, il ne faut jamais oublier qui elle est, cet oubli que les générations présentes payent amèrement, trop peu renseignées sur l'histoire du monde. Car, Aria est la femme qui a déjoué la mort, qui a manigancé son suicide et qui a réussi à soumettre le monde à sa volonté dans un futur qui ne se réalisera jamais. A-t-elle échoué ? Non, je ne crois pas. Peut-être a-t-elle voulu montrer à l'humanité de quoi elle était capable si elle en avait envi. Son monde est un jeu d'échec duquel elle détient toutes les pièces maîtresses, capable de les faire avancer d'un même mouvement. Alors la question est : qui est son adversaire au juste ? Oh, je vous laisse deviner car, après tout, qui serait à la hauteur de cette femme ? Est-ce les Dieux ? Est-ce les Maîtres du Temps ? Ou un tout autre individu ? Qui sait ? Qui pourrait se battre entre mensonge et subtilité ? Qui pourrait se battre entre haine et amour ? Qui serait à la hauteur de renverser l'échec et mat ? Car oui, les échecs entre les mains d'Aria prennent une tournure bien plus complexe que le vrai jeu. L'on pourrait dire que tous les coups sont permis et que le Roi comme la Reine ont plusieurs cartes dissimulées habilement. L'échec et mat ? Pour les simplistes, car le Roi peut disparaître dans un tourbillon de roses et la Reine peut ne laisser derrière elle que des habits calcinés. Disparaître, réapparaître, jouer avec le temps, jouer contre le temps, admirer le soleil s'écraser dans la mer, admirer le soleil brûler l'océan, tout ceci n'a aucune fin, peut-être n'est ce que le début ? Aria aime gravir les hauteurs, admirant le monde de celles-ci comme si ce dernier lui appartenait. Peut-être est-ce vrai après tout ? Le mystère de la naissance de cette femme et de sa sœur sont impénétrables, interprétés maintes fois sans que jamais une réponse connaisse plénitude. Comment savoir ce que personne n'a jamais décelé en des millénaires ? Aria est un poison, un poison qui commence à vous hanter dès le premier regard. Ses jeux sont multiples. Elle peut aussi bien être la femme que vous surprenez en train de se baigner nue dans un lac, la Dame qui vous enfoncera son épée dans le cœur en vous regardant fixement mourir, la Reine tant escomptée et tant détestée. Jalousée, enviée, haïe, aimée, désirée, ce poison possède mille visages mais une seule chose est certaine : c'est un poison mortel qui aime prendre son temps, dissimulée dans les ombres démoniaques ou éclairée par la plus pure des lumières. À la fin, vous périrez.

Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34795-jun-taiji#679068
 

| Jun Taiji |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Validées-