AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ouvriront de nouveau le 30 novembre ^o^ En attendant, voici une chanson de bonne humeur >> ICI << Le staff vous souhaite un joli mois de novembre <3

Partagez | .
 

 Entre un Hibou et une Lionne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erza Taiji Stark
~ Réprouvé ~ Niveau VI ~

~ Réprouvé ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 1895
◈ YinYanisé(e) le : 26/11/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : TA SOEUR

Caractéristiques
◤ ◤: Ag : 20, For : 44, Ch : 24, Int : 30, Mag : 8
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Entre un Hibou et une Lionne    Mer 15 Nov 2017, 00:21

« Comment ça une femme dans ma maison ? Et ils ne m’en ont pas parlé ? ». Erza n’était pas contente. Elle rageait contre Azaël, certes, mais aussi contre Zéleph, les deux hommes – l’un plus enfantin que l’autre, choisissez lequel – ne lui ayant rien dit. Pourtant, ils étaient tous les deux présents à ce moment précis. C’était Illithya qui avait fini par cracher le morceau. « Elle ressemblait à quoi ? ». « Je ne l’ai pas vu. Brune c’est tout ce que je sais. Elle a exercé une emprise sur mon corps si forte que je n’ai pas pu bouger un certain temps. Visiblement, elle ne voulait pas de mal à Azaël, ni à son père. ». « Hum. ». Erza savait parfaitement que ce n’était pas parce que quelqu’un ne tentait rien à la première rencontre que ce serait toujours ainsi. Azaël était particulier. « Toujours aucune nouvelle de ma mère ? ». « Non mais je pense qu’elle ne reviendra pas. ». « Il y a l’autre par contre… ». « Oui, je l’ai vu. ». La Dovahkiin poussa un soupir qui en disait long sur ce qu’elle pensait de cette « mini-maman » qui allait vivre à Bouton d’Or quelques temps. Elle était connue ici et en quelques jours, en plus des soirées en l’honneur du nouveau Thur Lahvu qui n’arrêtaient pas, Séléna était devenue un objet de curiosité digne de ce nom. Il fallait que l’Impératrice des Deux Rives prenne l’air. Il y avait bien trop de Taiji et de Stark dans les parages, cela faisait beaucoup pour elle d'un coup. Elle n'aimait pas les histoires de famille ; les siennes puaient toujours à un moment ou à un autre. « Bon. Je vais placer un Réprouvé auprès d’Azaël pendant quelques jours, voir comment les choses évoluent, et un autre auprès de Séléna. Après je pars. J’ai de quoi faire ailleurs pour deux-trois nuits. ». Elle l’avait dit avec sérieux mais quelque chose dans ses yeux renseigna sa grand-mère sur sa destination.

L’homme qu’elle visitait était actuellement occupé à ses affaires, en bon roi qu’il était ; raison de plus pour s’approprier sa maison amplement. Néanmoins, Erza savait parfaitement qu’elle devait faire attention au mobilier. Les portes coulissantes lui avaient déjà valu quelques déconvenues et il s’agissait plus de faire une surprise au Dædalus que de refaire sa décoration version Conseil d’Aeden. L’endroit était épuré, le style minimaliste. Cela l’avait toujours étonnée mais, finalement, le lieu convenait parfaitement à son possesseur. Eerah n’avait pas besoin de se pavaner, décorations et orgueil à la vue de tous. « Hum… ». La Réprouvée s’approcha de la chambre, vérifiant qu’une mégère ne s’y trouvait pas. On ne savait jamais, des fois qu’il ait repris de vieilles habitudes… En tout cas, elle l’avait prévenu : si elle le surprenait à coucher avec une autre sans elle, non seulement il devrait nettoyer le sang de la pauvresse mais, en plus, il ne faudrait pas qu’il s’étonne de la voir s’adonner au même genre de pratiques. Après tout, elle avait renoncé à des amants plutôt doués pour lui.

D’un geste lent, la jeune femme se déshabilla. Il faisait chaud et les vêtements ne lui servaient à rien. Elle doutait de se faire attaquer ici, au cœur du cratère d’un ancien volcan. Le trou béant avait été rebouché depuis des Ères et la végétation y avait pris une place abondante. Une cascade avait même vu le jour dans l’endroit, fruit de la nature ou des aménagements du Déchu. Elle n’en était pas sûre. Le programme de la journée était simple : se baigner, prendre soin d’elle, se faire une beauté à l’Avalone et profiter de l’endroit pour penser à des choses lubriques. C’est qu’elle avait bien envie qu’il enfouisse ses lèvres au creux de son cou et qu’il la morde tendrement avant de se faire plus avide. C’était aussi le but de sa visite. Elle venait le voir mais ce n’était pas innocent, loin de là. Il y avait un temps pour tout : gouverner, jouer au couple parfait et laisser la bienséance au placard pour s’adonner à des jeux plus intimes et sauvages. Cela tombait bien car elle avait trop gouverné ces derniers jours et ils étaient très loin d’être un couple parfait. Il ne restait donc plus que la dernière option.  

Une fois que le soleil fut bas, elle plaça ses effets personnels sur le sol, commençant par sa culotte et ses armes pour bien poser le contexte, puis égrena le reste au fil de son déplacement jusqu’au lit. Là, elle s’allongea, posant à côté d’elle un foulard qui servirait à ce qu’il voudrait. Cela leur ferait du bien à tous les deux, elle n’en doutait pas.

766 mots
Tu peux répondre une fois si t’as le temps, sinon ce sera un solo <3



The song of the dragon born - Miss Nothing - Going to Hell - Zwischen uns
Ton père j'lui casse les dents!:
 


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t24572-erza-taiji-stark-re
 

Entre un Hibou et une Lionne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Relations entre Politique, CIA et le Sida

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Communauté :: Le flood des yinois :: Concours-