AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ouvriront de nouveau le 30 novembre ^o^ En attendant, voici une chanson de bonne humeur >> ICI << Le staff vous souhaite un joli mois de novembre <3

Partagez | .
 

 Un long voyage [Pv Babelda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zéleph S. Stark
~ Réprouvé ~ Niveau V ~

~ Réprouvé ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 6318
◈ YinYanisé(e) le : 04/04/2011
✭ Activité : I'm sooooooo cute ♬♪

Caractéristiques
◤ ◤: [F : 37] [C : 31] [A : 25] [I : 15] [M : 5]
◤ ◤: [Deux Lames Fantôme.] [Le sabre du serpent.]
avatar
MessageSujet: Un long voyage [Pv Babelda]   Mar 14 Nov 2017, 23:56


Le brouillard s'était levé aux portes de la cité de Jäh. Il était si tôt que la lumière du jour avait encore de la peine à imposer sa présence pour faire fuir la nuit. Le petit air frais fit frissonner Ethen. Elle remonta son châle sur son nez, avant de vérifier à nouveau le harnachement de son dromadaire. Contrairement à ce qu’on pouvait croire l’humaine n’était pas souvent monté de dromadaire. Elle était bien plus à l’aise sur un cheval, c’était même comme une seconde nature de chevaucher un équidé. Son beau-père lui avait appris toute petite à monter pour le suivre à travers les terres d’émeraude quand il laisse courir ses bêtes dans les prairies autour de Bouton d’Or. Elle avait continué même bien après as passer son temps sur un cheval, à suivre les Corvus un peu partout, là où leur intervention était nécessaire. C’est-à-dire partout. Alors, même si elle avait déjà monté un dromadaire, elle n’était pas vraiment sereine à l’idée de rejoindre le désert à dos de géant. Parce qu’un cheval, c’est grand, mais un dromadaire c’est gigantesque. Elle se rendait bien compte qu’elle n’avait pas trop le choix. C’était la vie qu’elle avait choisie et depuis quelques jours elle essayé de s’habituer.

Observant le reste de la caravane qui prendrait bientôt la direction d’Utopia pour aller y faire le plein de marchandise et enfin commencer leur long périple à travers les continents, Ethen se rendit compte qu’elle ne connaissait vraiment personne dans son groupe. Elle avait été choisi en tant que soldat, pour défendre la caravane au cas où des bandits auraient la mauvaise idée de vouloir les attaquer. Bien sûr elle avait accepté, ça n’était pas le moment de faire marche arrière, même si c’était pour retourner à Utopia. Ce ne serait pas un long arrêt donc elle ne penser pas avoir à souffrir trop longtemps de ce passage. Trop de souvenirs douloureux étaient encrés dans cette cité maintenant. Le souvenir d’un amour dont elle était encore en deuil.

Soupirant, l’humaine préféra s’occuper rapidement pour ne plus y penser. Faisant s’affaisse son dromadaire, elle monta sur son dos, essayant tant bien que mal de trouver une position confortable sur cet étrange scelle accroché sur la bosse de l’animal. Une fois plus ou moins dans une position correcte, elle fit redresser l’animal, et manquant de tomber elle arriva pourtant à rester en place jusqu’à-ce qu’il soit debout. Soulagée, elle jeta un discret coup d’œil aux alentours espérants que personne n’est vu sa détresse, et fut ravi de voir que personne ne semblait avoir fait attention à elle. Prenant la position la plus digne possible que l’on peut prendre sur ce genre de monture, Ethen attendit qu’on lui dise quoi faire. Le visage fermé, froid, elle observait calmement la caravane se rassembler et finir de se mettre en place pour le premier voyage.

« Ethen ! » Se retournant vers le capitaine de la garde de cette caravane, l’humaine acquiesca simplement quand il arriva à son niveau pour lui donner les instructions à propos de la sécurité du groupe. Ils seraient cinq gardes pour encadrer les voyages, peut-être plus après Utopia. Elle devait surveiller l’arrière, s’assurer que personne ne trainer, et que rien n’affecte le bon suivit. En gros elle devait avoir des yeux dans le dos et protéger les arrières, pendant que deux autres gardes feraient des allés retour entre elle et les deux gardes aux milieux et à la tête du cortège. Ethen acquiesça simplement aux directives. Ayant l’impression de s’être bien fait comprendre le capitaine reparti à la tête de la caravane, laissant l’humaine en totale autonomie. Elle serait donc seule pendante ce voyage. Ça ne la dérangeait pas plus que ça, elle avait l’habitude, et puis elle n’était pas très bavarde de toute façon, faire la conversation n’était pas son truc. Elle n’était pas pour autant asociale, au contraire, d’après Éliza elle savait très bien écouter. C’était vrai, Éliza parlait tout le temps, et Ethen aurait pu l’écouter des heures sans se plaindre juste pour entendre sa voix. Seulement c’était du passé, Éliza l’avait quitté et elle se retrouver seule avec ses souvenirs plus douloureux qu’autre chose.

Quand le soleil fut enfin apparu, la caravane se mit en route. Ethen sortie de sa mélancolie et regarda le groupe partir attendant que le dernier char soit lancé avant d’elle-même les rattraper et fermer la marche. Son capitaine, à l’autre bout de la caravane lui fit signe, et elle répondit pour lui signaler que tout était en ordre. Pour être honnête elle était légèrement agacée de devoir voyager sur cette monture extrêmement inconfortable. Elle se sentait chamboulée de tous les côtés. Ça aller être long… très long…

780 mots


. : ♛ : .
WEÏ SHEN KHΛN |  | ZÉ|EPH SHIZUØ STΛRK |  | ETHEN STΛRK



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32598-zeleph-pour-te-fair
Babelda
~ Rehla ~ Niveau III ~

~ Rehla ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 344
◈ YinYanisé(e) le : 20/04/2015

Caractéristiques
◤ ◤: A : 7 - F : 5 - C : 6 - I : 13 - M : 16
◤ ◤: Un arc et une lame dissimulée dans une de ses horloges.
avatar
MessageSujet: Re: Un long voyage [Pv Babelda]   Ven 17 Nov 2017, 21:51

« Et là... Et là il m'a embrassé en retour ! Tu y crois toi ? Il l'a fait ! Et ensuite... ensuite... Eh bien, disons que nous avons passé un moment agréable... » Un sourire élargit les lèvres de la Rehla, tandis que les souvenirs du récit qu'elle racontait à son dromadaire lui revenaient. Esm'Rah avait toujours été un très bon confident. A chaque fois que quelque chose lui pesait sur le cœur, Babelda venait lui parler de ses traquas. La bête, douée d'une intelligence certaine, semblait l'écouter et, à sa manière, lui répondre ou lui donner du réconfort. Et comme il n'était pas doué de parole, cela signifiait également qu'il ne répétait jamais ses secrets. Sentant le regard appuyé du dromadaire, la jeune femme rougit et se racla la gorge. « Oh ne vas pas t'imaginer quoi que ce soit ! C'était une soirée très chaste... Juste en très bonne compagnie... » Terminant de se préparer pour le long voyage qui l'attendait, elle accrocha les derniers sacs aux flans de l'animal.  « Vous êtes prête à partir ? » Comme pour répondre à la voix autoritaire qui s'était élevée dans son dos, Babelda grimpa sur le dos de sa monture et, après un petit coup de talon donné sur ses flans, elle le dirigea vers les autres membres du groupuscule avec qui elle devait partir pour ce long périple.

Depuis plusieurs mois déjà, Babelda avait rejoint ce qu'il restait du groupe des Voyageurs... Autrefois grands nomades à la recherche de l'immortalité, le groupe s'était transformé en simple guilde de commerce à la mort de son leader, Marcus. La nouvelle avait été dure à encaissée pour la Rehla mais, finalement, elle n'avait pas été contre le remaniement des Voyageurs. Au contraire, cela offrait aux Humains une nouvelle âme, un moyen de se développer. Ils avaient simplement saisi une occasion qui se présentait à eux, ce que la brune comprenait parfaitement. Et puisqu'ils ne semblaient pas refuser l'aide des anciens membres, elle y trouvait son compte. Même si les recherches et la branche scientifique avaient disparu, les activités du Royaume de Babelsba ne semblait pas bien différente de ce qu'elle avait fait durant sa jeunesse. Elle avait l'impression de rentrer à la maison après un très long voyage. Les gens qui l'y attendaient avaient simplement changés, voilà tout.

Finalement, le groupement se mit en marche. Le soleil se levait à peine, et ils n'arrêteraient pas avant que la nuit soi tombée. Une longue journée les attendait. Ce genre de voyage ne dérangeait pas la native, qui y avait été accoutumée depuis sa plus tendre enfance. Pourtant, cette fois-ci, ses camarades étaient de parfaits inconnus. Non pas que cela la dérange particulièrement. Elle parlait peu et s'intéressait encore moins aux autres, à moins que ceux-ci n'aient quelque chose à lui apprendre. Passer une journée seule avec ses propres pensées ne l'incommodait donc pas outre mesure. Néanmoins, cette fois-ci serait différente. Avec le temps, un fait s'était imposé à elle : ses capacités de commerçante n'étaient pas aussi bonnes qu'elle les avait imaginé tout ce temps. Avec le recul, elle s'était rendue compte que ses manières peu avenantes et son manque d'intérêt à l'égard d'autrui lui coûtaient préjudice. Il fallait y remédier. Elle avait après tout été acceptée parmi les humains, encore une fois grâce au statu conféré par les Nomades du désert, mais voudraient-ils encore d'elle s'ils se rendaient compte que ses talents de vendeuses étaient en réalité catastrophique ? Elle qui les avait rejoint en s'en ventant s'était vite aperçu de sa bêtise. La réalité avait été dure à encaisser mais elle s'était faite une raison et elle comptait bien combler ses lacunes. Elle savait déjà par où commencer et, depuis quelques temps, elle essayait de mettre en pratique quelques conseils qu'elle avait glané auprès de ses proches ou des Humains avec qui elle avait déjà voyagé... Alors, ces inconnus avec qui elle ferait un bout de chemins, ils lui serviraient de test. Pour s'entraîner.

Commençant la marche seule, la curieuse observa les gens autour d'elle. Les gardes semblaient tous trop absorbés par leur mission, concentrés sur les alentours. Tant mieux, les étendues semblaient peut être paisibles et endormies, on n'était jamais à l'abri de bandits ou de bêtes affamées. Quand aux caravaniers, étrangement, elle avait peur de les aborder. Comme si les savoir plus doués pour marchander les rendait intimidant. La personne la plus abordable restait toujours cette jeune femme, à l'arrière du convoi. Ralentissant, la rehla la laissa arriver à sa hauteur avant d'essayer d'entamer une conversation. « Les débuts à dos de dromadaire sont toujours difficiles. » Il ne fallait pas longtemps pour se rendre compte de l'étrange posture de la jeune fille, qui semblait mal à l'aise à cause des ballottements de sa monture. Elle accompagna sa remarque d'un sourire compatissant. « Essayez de vous détendre un peu, ça ira mieux ensuite. » Établir un contact, fait. Ce n'était pas l'entrée en matière la plus attrayante mais la commerçante espérait ainsi obtenir la sympathie de son interlocutrice. « Depuis combien de temps êtes-vous parmi le royaume de Babelsba ? » Ensuite, S’intéresser aux autres.
894 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33304-as-pure-as-stars-ba
Zéleph S. Stark
~ Réprouvé ~ Niveau V ~

~ Réprouvé ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 6318
◈ YinYanisé(e) le : 04/04/2011
✭ Activité : I'm sooooooo cute ♬♪

Caractéristiques
◤ ◤: [F : 37] [C : 31] [A : 25] [I : 15] [M : 5]
◤ ◤: [Deux Lames Fantôme.] [Le sabre du serpent.]
avatar
MessageSujet: Re: Un long voyage [Pv Babelda]   Hier à 01:06


Ethen l’avait vu venir. Elle l’avait observé l’observer. C’était son métier voir arriver les choses, analysé les gens autour d’elle pour être capable de connaître leurs prochains mouvements, et étrangement Ethen était sur tout capable de savoir quand quelqu’un aller venir lui casser les pieds. Ça n’avait pas manqué. En plus de ça, la demoiselle en profita pour lui faire directement remarquer à quel point elle avait l’air ridicule sur ce stupide animal. Elle semblait chevaucher avec grâce la sienne, ça en était encore plus agacé pour l’humaine. Soit gentille, Ethen, soit gentille. Il fallait que la guerrière fasse un effort, ça n’était que le début du voyage, elle se devait d’être au moins agréable. Poli et civilisé, c’était tout ce qu’a demandé, pas besoin de faire un drame. Le voyage ne serait que plus pénible si elle se faisait des ennemis dès le départ, de plus l’inconnue n’était pas désagréable à regarder, c’était au moins un début. Se raclant légèrement la gorge, Ethen répondit calmement. « Merci » Ses yeux vert rivet sur la caravane, toujours à l’affut, elle se ficher de paraître rude, mais elle travaillait pour la sécurité de chacune et n’avait pas réellement envie de faire la discutait sur tout si c’était pour se faire entendre que non seulement elle ne se sentait pas confortable, mais qu’en plus malgré tous ses efforts pour garder un visage fermé et une posture droite, elle en avait l’air.

Se détendre . Elle était gentille celle-là, Ethen né demander que ça, être détendue, mais assise sur ce truc c’était pratiquement impossible. Honnêtement, elle avait une certaine admiration pour cette fille qui semblait aussi à l’aise sur son dromadaire que sur ses deux jambes. Oui, si elle devait dire la vérité, elle trouvé ça impressionnant, seulement elle ne pouvait s’empêcher d’être agacé. Elle ne supporter pas montré une quelconque faiblesse, et là très clairement elle n’était pas à la hauteur et ça l’énervé au plus haut point. Ne voulant apparemment pas lâcher l’affaire malgré l'indifférence totale qu'Ethen donnée à la femme pour subtilement le décourager de lui parler, elle insista. Ils étaient beaucoup dans cette caravane, et beaucoup d’entre eux étaient des marchands, des gens qui aimer parler pour ne rien dire, et certainement beaucoup plus agréable et avenants, alors pourquoi venir l’ennuyer elle ? « Pas longtemps. » Ethen glissa simplement, continuant de regarder devant elle, essayant malgré tout d’appliquer le conseille de la femme et de trouver une position où elle pourrait se détendre. Sans succès.

Après quelques secondes, elle abandonna, soupirant, voyant bien qu’en plus de ça sa monture devenait de plus en plus impatiente d’avoir un maitre aussi peut tranquille. Alors après le troisième grognement de l’animal, Ethen décida que tant pis, elle préférait être mal assise que se faire éjecter du monstre et ainsi entamer un nouveau niveau d’humiliation. Autant sauvait les meubles et s’arrêter là. Réalisant que la femme était toujours là et avait assisté à sa flagrante défaite, Ethen décida d’être plus polie et sur tout de faire oublier ce moment de malaise. « Je suis désolé, je n’aime pas beaucoup parler. Vous devriez chercher quelqu’un d’autre si vous souhaitez passer le temps en bavardant.» Au moins elle restait honnête. Ethen n’était pas une femme chaleureuse. C’était une guerrière qui avait été éduqué par des réprouvés, elle n’avait pas de temps à perdre à parler et certainement pas d’elle-même. Elle détestait s’épancher sur les sentiments et sur le passer, sur tout qu’il faudrait qu’elle explique pourquoi elle était venue se réfugier au royaume de Babelsha, et parlé de sa défunte femme n’était pas une option.

L’humaine commençait à ressentir une affreuse douleur dans le dos. À force de mal se tenir elle aller finir par se créer des courbatures et des lumbagos à ne pas pouvoir en dormir cette nuit. Elle avait hâte que la première halte arrive, qu’elle puisse enfin descendre de cet enfer. Jeta à nouveau un regard à sa nouvelle compagne, qui lui faisait réellement se sentir comme une idiote, avec son air d’être née sur un dromadaire, Ethen prit le risque de demandé malgré tout. « Est-ce qu’il est possible d’avoir des chevaux pendant certains transits ? » C’était une question de vie ou de mort à ce stade-là pour Ethen. Elle n’avait plu personne pour soigner ses blessures, plu d’ange pour enlever ses maux. C’était d’ailleurs une extrême urgence, elle devait de se trouver un ange rapidement avant de mourir de vieillesse prématuré ment. En mourant Éliza lui avait non seulement brisé le cœur, mais en plus elle était partie en la maudissant. Une nouvelle fois Ethen essaya de se redresser pour éviter le plus possible la douleur qui s’installer petit à petit dans ses reins, mais cela résulta par un échec et une grimace à peine perceptible sur son visage figer. « Je ne pense jamais me faire à cette chose. » avoua-t-elle finalement.

813 mots


. : ♛ : .
WEÏ SHEN KHΛN |  | ZÉ|EPH SHIZUØ STΛRK |  | ETHEN STΛRK



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32598-zeleph-pour-te-fair
 

Un long voyage [Pv Babelda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Repos après un long voyage
» Retour d'un long voyage...
» Nuage de Perle ? Je suis partie, pour un long voyage, sans aucun baguage...? EC
» Un long voyage jusque dans tes bras [Sarah - Terminé]
» Achat de provisions pour un long voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Communauté :: Le flood des yinois :: Concours-