AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ouvriront de nouveau le 30 novembre ^o^ En attendant, voici une chanson de bonne humeur >> ICI << Le staff vous souhaite un joli mois de novembre <3

Partagez | .
 

 | Une histoire d'Halloween |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

A vos votes
Wriir
46%
 46% [ 6 ]
Mancinia
31%
 31% [ 4 ]
Vanille
23%
 23% [ 3 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: | Une histoire d'Halloween |   Mer 27 Sep 2017, 16:41





Une histoire d'Halloween


Bonjour tout le monde !

Voici un petit concours avec comme thème "Une histoire d'Halloween". Votre mission est de raconter une histoire en un message solo, histoire qui aurait pu se passer sur les Terres du YY, avec les personnages que vous voulez (PJ, Compa, PNJ etc). Votre histoire devra faire 720 mots minimum et être postée ci-dessous avant le 27 octobre. On votera jusqu'au 31, 20h et on récompensera les gagnants =)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Wriir
~ Ombre ~ Niveau VI ~

~ Ombre ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 5957
◈ YinYanisé(e) le : 14/04/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Une traqueuse.
✭ Activité : Sème des petites graines et fauche les vivants. Professeur à Basphel.

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 15 ~ Force : 32 ~ Charisme : 40 ~ Intelligence : 20 ~ Magie : 42
◤ ◤: Bâton ~ Dague
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Sam 30 Sep 2017, 01:20


Une histoire à mourir de rire

Tous les ans, aux quatre coins de chaque continent peuplé, d'étranges coutumes émergent de légendes oubliées, déformées par le temps, tirant leurs origines de contes locaux de plus en plus saugrenus. Les us pimentent ces récits en y mêlant terreur et rires, récompenses et punitions.
A de rares exceptions, la plupart des habitants sans grand avenir n'aspirent qu'à la paix, à ces fugaces et inutiles moments de quiétude agrémentés de frissons contrôlés... histoire de briser la routine sans en payer le prix.

- Tout est prêt ? demanda calmement l'homme encapuchonné, brisant le silence qu'il avait imposé dans la pièce.
- Oui Maître, souffla en retour l'homme à moitié prostré, la respiration hésitante, n'osant défier du regard son mystérieux interlocuteur. Il n'était pas dupe, quelques brefs échanges lui avaient vite fait comprendre qu'il valait mieux rester dans ses bonnes grâces. Aussi la flagornerie à coup de "Maître" lui permettrait de rester en vie et qui sait d'obtenir un petit bonus. Après tout, il était un honnête escroc !...

Pour autant, il ne comprenait pas le but de la commande qu'il lui avait été demandée. Enfin ... à moitié plutôt. Elle avait pour objectif de donner la mort, c'était évident, mais pourquoi par tous les Démons par ce biais là .... Il y avait vraiment des détraqués partout ma parole.

Plongé dans ses réflexions, l'homme ne sentit de suite que la vie le quittait chaque seconde qu'il passait près de son commanditaire. Ce dernier regardait les petits objets soigneusement emballés sous toutes les coutures, avant de les reposer dans la boite les contenant tous.

- Tu me garantis leur efficacité, n'est-ce pas ?
- Je .... l'homme commença à haleter, posant une main sur sa poitrine, son cœur faisait des siennes .... oui oui bien sûr .... il en va de ma réputation !
- De ta vie à dire vrai, je saurai vite si tu m'as menti.
La sombre silhouette disparut soudainement, laissant le marchand s'évanouir sur le sol poussiéreux.

Le petit coffret était de bonne facture bien qu'en réalité un simple réceptacle inutile. Je feuilletais le livre des âmes pour connaître le nom de celles et ceux dont le Destin les conduirait au trépas, à ceci près que l'heure de leur mort laisserait le goût amer d'une ironie douteuse.

J'avais alors songé à ces légendes folkloriques, ces jeux étranges où l'on bradait la vie contre quelques sucreries. Je n'en prenais pas ombrage, bienheureux étaient les ignorants. Pour autant, quitte à côtoyer ces stupidités, je décidai de leur accorder un crédit digne de ce nom.

Il me fallait des Grands Faucheurs fraîchement ... comment dit-on déjà .... "promus". La hiérarchie des Ombres était quelque peu particulière, il s'agissait surtout d'un harassant et perpétuel travail sur soi pour réussir à décortiquer l'essence même de notre nature. Seul ce travail permettait alors d'entrevoir de nouvelles perspectives, de nouveaux horizons.

Assurer le rôle d'Esprit de la Mort m'avait donné une vision des choses totalement nouvelle, des perspectives que je n'aurai jamais cru possible. Au prix de sacrifices tout aussi insensés.

Mes ombres se délitaient au fur et à mesure qu'elles glissaient le long de mon corps brumeux. Les Grands Faucheurs étaient silencieux, disciplinés, attentifs, comme ils se devaient d'être.

Je fis apparaître le coffret en bois, leur laissant le temps de le regarder avant de l'ouvrir pour dévoiler son contenu.
Je leur parlais en Cinere, cette langue unique que seules les Ombres pouvaient comprendre. Sorte de murmures se laissant glisser dans l'air, je leur expliquais la raison de leur présence ici.

- Si je vous ai fait venir ici, c'est pour associer le nécessaire à l'opportunisme. Comme chaque jour depuis que vous êtes ce que vous êtes, vous dispensez la Mort, accomplissant ce que le Destin attend de ce monde. Aujourd'hui sera pareil aux précédents. Vous sèmerez la mort.

Je m'avançais vers eux, modelant une main vaporeuse qui se saisit un par un des bonbons du coffret, avant de le tendre lentement au profit de mes subalternes.

- Vous recevrez le nom de celui ou celle qui devra mourir et rejoindre nos rangs. Voyez cela comme une expérience, une épreuve, une originalité, peu m'importe. Vous pouvez utiliser ce que vous avez dans votre main pour parvenir au résultat escompté. Il y a cependant une autre condition à respecter.

Je me dirigeais alors vers mon emplacement initial avant de tous les avoir dans mon champ de vision.

- Selon l'endroit où vous vous rendrez, il faudra vous renseigner préalablement sur une coutume locale que cette nuit particulière offre à ses habitants. Certaines tournent la mort en dérision, lui donnant des traits comiques. D'autres au contraire érigent des symboles d'un cavalier sans tête sans que celui-ci ne parvienne plus à tuer qui que ce soit. Des bûchers enflamment des idoles pour conjurer le mauvais sort, d'autres laissent les enfants troquer la vie en échange de sucreries en tout genre. J'haussais les épaules. Comme je le disais, profitons de l'occasion pour leur rappeler que la Mort est omniprésente.

Les Grands Faucheurs regardaient non sans une certaine perplexité le bonbon qu'ils tenaient entre leurs doigts.

- La seule liberté que je vous accorde est la façon dont vous utiliserez ce bonbon. Vous pouvez s'il le faut modifier son apparence selon les circonstances. Leur usage premier est de tuer celui qui vient à le manger. A charge pour vous de leur faire croire ce que leur coutume est censée représenter de plus "noble" et que ce qu'ils vont ingérer est signe de leur salut. Se donner la mort pour éviter la damnation par exemple.

Les Grands Faucheurs devaient s'imaginer très vraisemblablement que cette fantaisie de ma part cachait quelque chose de bien plus réfléchi. Après tout, l'Esprit de la Mort était bien le dernier à s'amuser ou perdre son temps dans pareilles futilités. Pourtant, à ma façon, je mêlais le travail du devoir à accomplir aux opportunités que la Vie accordait pour mieux servir sa némésis.

- Je compte sur votre ingéniosité pour que ce suicide puisse être vu par le plus grand nombre. La symbolique n'a d'importance que si elle est partagée. Les ombres et les apparences sont vos alliés, les illusions votre arme, le trépas votre destinée. Laissons les vivants penser que la fête des morts a un côté joyeux. A nous de leur rappeler la dure réalité de leurs existences.

J'envoyais mes pions aller semer la mort d'une façon peu conventionnelle. Nous pouvions nous accorder cette petite folie alors que Sympan avait fait le ménage. Notre Secret continuerait d'être soigneusement conservé, à la différence qu'aucun "joyeux" allait accompagner Halloween cette année.



Merci Rose-Alyyyyyyyyyyyysse Signification de la phrase latine : Carry my soul into the night
Les bonus secrets oulala !!:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33653-wriir-le-nomade
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Jeu 26 Oct 2017, 10:23

Oh ! Wriir est tout seul !! Pouple Pouple

Bon ben pareil, jusqu'à demain pour la concurrence ! Sinon il aura le monopole des histoires d'Halloween !


- -  - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Mancinia Leenhardt
~ Humain ~ Niveau IV ~

~ Humain ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 5783
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Sur un chemin confus et illusoire
✭ Activité : Joaillière [Rang IV] | Médecin | Soeur Combattante de la Coterie de Bois-Lune

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 25 - Force : 23 - Charisme : 34 - Intelligence : 30 - Antimagie : 42
◤ ◤: Lance des Nibelungen - Dague de Cuisse Trident - Dague de Manche - Épée du Jugement
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Jeu 26 Oct 2017, 21:24

Ce n'était qu'une célébration comme les centaine d'autres ayant eu lieu cette année, mais elle pouvait devenir le pire cauchemar des couples qui venait s'y rencontrer ou approfondir leurs liens. Ça pouvait être une dispute somme toute banale, voire un éveil brutal le lendemain matin, où plus rien n'était pareil aux yeux des amants. Tout ceci pour dire que malgré les découvertes et les déchirements, il n'y avait aucun risque qu'un crime soit commis au Bal d'Encens. C'est ce dont tout un chacun était persuader, mais depuis quelques années, un événement macabre s'y déroulait. Et chaque année, tous attendait la sentence. Ce soir n'y faisait pas exception. C'était bien une personne aux mains ensanglantées qui chancelait sur sa chaise, le regard hagard et fuyant, tellement sous le choc qu'elle semblait incapable de hurler, de pleurer ou de dire quoi que ce soit. Pourtant, ce n'était pas son sang. Cet homme n'avait aucune marque apparente et aucun corps n'avait été découvert à ses pieds. Seulement lui, perdu. Rien dans les alentours immédiats. Du moins, pour l'instant. Parce qu'un cadavre, il devait y en avoir un. Sans doute serait-il encore magnifiquement vêtu d'un vêtement carmin ciselée d'une marque blanche ivoirine, installé dans un lieu visible tel un bijou dans son écrin, résonnant comme un avertissement. Un seul coup dans la nuque. Fatal. Vidant la personne de son sang en quelques instants.

On ignorait tout du criminel qui faisait parler de lui chaque année, mais on connaissait son existence. Tous le savait. Au cours de la Nuit du Bal d'Encens, une personne était assassinée. Si les rumeurs, souvent effrayantes; faisaient leur office, ce spectacle macabre avait de quoi répandre un froid mordant sur les festivités, il était ironique aux yeux de Mancinia de constater que la victime était, à chaque fois, un être infidèle. Sans exception. Un époux se présentait aux aurores pour être certain qu'il s'agissait bien de son compagnon, qui avait prétexter diverses choses pour s'esquiver d'une obligation, mais étant venu aux festivités dans les bras de quelqu'un d'autre. Son exécution avait cours lors d'une célébration des rencontres et de l'amour, car c'est justement le mariage que le meurtrier semblait défendre. Celui ou celle qui osait mettre la main sur un partenaire, alors qu'il ou elle était engager ailleurs, la sentence pouvait s'abattre sur sa tête. Personne, jamais, n'avait compris comment cela se produisait. Son aptitude à assassiner devant un témoin et de disparaître avec le cadavre suscitait l'incompréhension, surtout dans une citée des Humains où la magie était graduellement affaiblie. Ses connaissances devaient être absolues quant à ses victimes, pour être certaine de ne pas frapper au hasard. A moins que ce ne soit le cas, mais comment en être certain ? C'en était réellement surnaturel sur bien des aspects.

Longtemps, on avait soupçonner quelqu'un de bien placé cherchant à nuire à la réputation bien désagrégée de la race, mais aucune piste n'avait été réellement découverte. Et certaines victimes n'étaient que des citoyens communs, sur qui peut de monde s'intéressait. Au fil du temps, le criminel en vint à obtenir un nom. On l'avait surnommée Shea, l'épousée humiliée. Pourquoi ce titre ? Beaucoup estimait qu'il s'agissait d'une femme, alors bafouée par l'homme qu'elle avait épousée. Elle l'aurait assassiné, lui aussi, avant d'entamer sa démarche macabre. Certains trouvaient inutile de poursuivre ce spectre insaisissable qui tenait plus du mythe que de la réalité. Qui sait si quelqu'un n'accomplissait pas sa revanche ce soir en particulier ? Mancinia, elle, savait tout de la créature qui hantait l'événement, elle y était venue une fois sous couvert d'une autre identité et longtemps après, elles étaient devenues partenaires. De nombreuses choses les séparaient, des convictions aux fréquentations, en passant par la race et les objectifs, mais chacune voyait bien le bénéfice que l'autre pouvait lui apporter. Jamais l'Humaine ne dévoilerait le nom de celle qui perdit son humanité au fil des ans. C'était un accord. Que derrière chaque moment de bonheur, se cache toujours une pointe sombre. Ne jamais oublier que la cruauté n'est guère loin pour les siens. Quant au choix des victimes, Shea avait, en effet, était trahie et son choix se portait vers une personne qui reproduisait ce schéma de au mépris de la souffrance de m'autre, brouillant les pistes, cachant du coup de lame les traits trahissant une morsure.

Mancinia souriait devant les explications confuses du jeune homme, car elle savait très bien que rien ne serait découvert cette année encore. Et qu'inlassablement, Shea reviendrait et le mythe perdurerait.

800 mots


~ Rythme d'un Escargot Tétraplégique ~


L'Imprévisible | La Fille du Soleil
Meuh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33765-mancinia-leenhardt-
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 15307
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Ven 27 Oct 2017, 22:50



Une histoire d'Halloween


Un léger frisson parcourut son échine. Ses yeux ocres se mirent à glisser sur les paysages boisés, scrutant les feuillages à la recherche d’un quelconque indice. Seulement, Il ne voyait rien dans cette maudite jungle aux mille et une couleurs et senteurs, autant de parfums pour faire flancher son flair. Pourtant, il savait qu’elle était là. Il savait ce qu’il avait à faire. Incapable de tenir en place, il piétinait, ses pattes remuant la terre et la poussière. Il s’agitait un peu plus à chaque seconde, jusqu’à tourner en rond, les oreilles bien droites, pour capter, ne serait-ce, le début d’une indication. Le Loup était sur le qui-vive, prêt à bondir au moindre frémissement suspect. Il devait être plus rapide qu’elle. Si jamais elle parvenait à rejoindre la chaumière de la vieille femme, tout était fini. Une branche craqua. Il s’élança. La chasse venait de débuter.

Le Loup n’avait jamais couru aussi vite. Il filait à travers la forêt, sans jamais faiblir. Peu importe les obstacles, il devait poursuivre sa route, jusqu’à atteindre son but. L’échec n’était pas envisageable. Il se remémora la silhouette de la fille. Ce maudit Chaperon Rouge. Il ignorait son nom. Il n’avait pas besoin de le connaître. Il en savait suffisamment : elle portait une cape aux teintes pourpres, comme le sang qui allait bientôt couler. Du coin de l’œil, il aperçut une forme sombre. Malgré la peine, il se hâta davantage. C’était elle. Cela ne pouvait être qu’elle. Il approchait si près de son but. Ce n’était guère le moment de céder ou d’abandonner. Le Loup grogna lorsqu’il s’aperçut qu’il était sur le chemin de terre, celui qui menait au village où se trouvait la chaumière. Il lui restait peu de temps. Bien qu’épuisé par une course qui s’éternisait, il se pressa encore, le cœur battant la chamade à l’idée que c’était là son dernier effort. Puis sa mâchoire se fracassa au sol. Le Loup, déstabilisé, se laissa tomber. Est-ce que la racine qui l’avait fait chuter avait toujours été là ? Il n’en avait pas l’impression. Il n’eut pas vraiment le luxe de réfléchir à la question, sentant qu’on venait de le couvrir dans une ombre. Il releva ses mires perçantes. Elle rit. « C’est donc toi, Méchant Loup. » Elle sourit.

« Que fais-tu ici ? » maugréa la vieille femme. « J’avais pourtant fait en sorte que tu ne puisses plus t’approcher de moi. » Son regard était sévère. Presque méprisant. Elle toisait la jeune femme, assise à sa table. Radieuse et heureuse, celle-ci eut un éclat de rire. « Réellement ? Tu es tellement méfiante. » - « Je crois avoir mes raisons. Cela ne te suffit donc plus, que l’on te surnomme Petit Chaperon Rouge ? Il a fallu qu’en plus de cette fripe, tu choisisses une robe vermeille ? » Elle secoua la tête. « Elle est blanche. » La vieille femme arqua les sourcils. Le bustier était d’une couleur bordeaux qui ne laissait guère place au doute. Lentement, l’adolescente se releva. « Elle est blanche. » Sous le liquide poisseux, quelques tâches immaculées étaient encore visibles. Son sourire se fit de plus en plus franc, et elle passa ses mains, tout aussi couverte de rouge, dans ses cheveux. La vieille femme se fit blême. « Où est Siwa ? » - « Hum … » Elle pencha la tête sur le côté. « Ce cabot que tu as engagé pour te protéger ? Je l’ai dépecé et dévoré. C’est amusant. Il avait l’air gentil. Pourtant, au village, tout le monde le craint. Lorsqu’on ne retrouvera de toi et moi qu’une flaque de sang, tout le monde pensera qu’il nous a mangé. Ils ne chercheront pas à me retrouver, moi. » Elle esquissa un pas. La vieille femme recula immédiatement. « Ecoute moi bien, petite insolente ...» Elle la coupa : « Grand-Mère … Ma très chère Grand-Mère … Je t’avais prévenu. » - « Personne ne sera dupe. » - « Si. Si, ils le seront. Ta mort deviendra une histoire. L’histoire, une fable. Nos contes ne sont bien les récits que les vainqueurs veulent bien faire entendre. » Elle haussa les épaules. « J’ai gagné. »

L’adolescente défit lentement le nœud de sa cape et la laissa tomber dans la marre qui gisait à ses pieds, un petit sourire aux lèvres. La chaumière était silencieuse. Cela ne durerait pas. Elle savait que les rumeurs allaient grandir, jusqu’à dire que la maison était hantée. Ils seraient nombreux à vouloir se faire peur, excités par l’idée d’une mort violente. Elle ferait en sorte de nourrir les ragots et se fit une promesse : celle de revenir sur les lieux de son crime, l’an prochain. Loin d’être séduite par un programme aussi monotone, elle eut une autre idée, et prit grand soin d’assassiner tout ceux qui s’approchaient de la chaumière, le jour de « l’anniversaire de la mort du Petit Chaperon Rouge et de sa Grand-Mère. » Vanille a toujours été quelqu'un de rancunier.

800 mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir En ligne
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 15307
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Sam 28 Oct 2017, 18:55

Les votes sont ouverts nastae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir En ligne
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Mer 01 Nov 2017, 12:18

Hop ici =D

Alors je donne juste les résultats, je donnerai les gains plus tard parce que je dois bientôt partir ^^

1er : Wriir (5 votes)
2ème : Mancinia (4 votes)
3ème : Vanille (3 votes)

J'éditerai mon message pour rajouter les gains donc à partir de demain soir environ, surveillez le topic =D


- -  - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Sam 11 Nov 2017, 18:43

Hop ici o/

Wriir > 2 points de spécialité + L'hypnose horrifique : En entrant dans un état bien spécifique qui oblige le possesseur du pouvoir à ne pas bouger, ce dernier aura une réelle influence sur ceux qui l'écoutent. Ainsi, toutes les paroles qu'il prononcera ayant trait à la torture et aux différents traitements corporels néfastes seront subis par ceux qui l'écoutent comme une réalité. Au plus profond d'eux, ils auront l'impression que la chose se produit et vivront donc un vrai calvaire qui, bien entendu, n'est qu'une illusion et dépend de leur force mentale et de leur intelligence.

Mancinia > 1 point de spécialité + L'hypnose horrifique : En entrant dans un état bien spécifique qui oblige le possesseur du pouvoir à ne pas bouger, ce dernier aura une réelle influence sur ceux qui l'écoutent. Ainsi, toutes les paroles qu'il prononcera ayant trait à la torture et aux différents traitements corporels néfastes seront subis par ceux qui l'écoutent comme une réalité. Au plus profond d'eux, ils auront l'impression que la chose se produit et vivront donc un vrai calvaire qui, bien entendu, n'est qu'une illusion et dépend de leur force mentale et de leur intelligence. [Bon ben à donner à un compagnon XDD]

Vanille > L'hypnose horrifique : En entrant dans un état bien spécifique qui oblige le possesseur du pouvoir à ne pas bouger, ce dernier aura une réelle influence sur ceux qui l'écoutent. Ainsi, toutes les paroles qu'il prononcera ayant trait à la torture et aux différents traitements corporels néfastes seront subis par ceux qui l'écoutent comme une réalité. Au plus profond d'eux, ils auront l'impression que la chose se produit et vivront donc un vrai calvaire qui, bien entendu, n'est qu'une illusion et dépend de leur force mentale et de leur intelligence.

Voilà, c'était Halloween, ça a réveillé mon côté sadique xD


- -  - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Wriir
~ Ombre ~ Niveau VI ~

~ Ombre ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 5957
◈ YinYanisé(e) le : 14/04/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Une traqueuse.
✭ Activité : Sème des petites graines et fauche les vivants. Professeur à Basphel.

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 15 ~ Force : 32 ~ Charisme : 40 ~ Intelligence : 20 ~ Magie : 42
◤ ◤: Bâton ~ Dague
avatar
MessageSujet: Re: | Une histoire d'Halloween |   Sam 11 Nov 2017, 19:14

Merci beaucoup et merci surtout pour mes futures victimes ! ! o/


Merci Rose-Alyyyyyyyyyyyysse Signification de la phrase latine : Carry my soul into the night
Les bonus secrets oulala !!:
 
♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33653-wriir-le-nomade
 

| Une histoire d'Halloween |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire d'halloween !!
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Communauté :: Le flood des yinois :: Concours-