AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Fin du délai pour faire sa fiche Eversha : le 24 mai ; Bonne chance à ceux qui ont des examens ! Vous aurez un bisou du perso que vous voulez si vous les réussissez ! ♥ #bestmotivationever

Partagez | .
 

 | Khénora Laserian |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khénora Laserian
~ Orine ~ Niveau III ~

~ Orine ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 55
◈ YinYanisé(e) le : 01/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: | Khénora Laserian |    Sam 01 Juil 2017, 18:07


Khénora Laserian

Nom : Laserian
Prénom : Khénora Moreen
Surnom : Hora
Titre : L'Hérésie

Sexe : Féminin
Âge : La vingtaine, en apparence
Ère de Naissance : Troisième Partie de la Renaissance du Dieu Roi
Race : Orine
Maître : Amadäus Taiji [Séléna]

Spécialités :
- Agilité : 6
- Force : 3
- Charisme : 13
- Intelligence : 8
- Magie : 8

Métier : Elle n'en a pas
Activité : La couture

Armes :
- Deux pics à cheveux
- Une boite de longues aiguilles

Particularité : Khénora est maudite, une réalité dont elle est consciente. Elle a été élevée de manière très pieuse par une mère qui la répugnait pour cette part sombre dont l'Orine n'est pourtant pas fautive.


Pouvoirs

Pouvoirs :
- Le Lien
- L'Art Divin - Le Chant
- L'Invocation Céleste
- L'Essence des Arts
Description:
 
- Souffle de Feu
Description:
 

Gain(s) de niveau 2
- Renforcement des points de spécialité

Gain(s) de niveau 3
- N/A

Gain(s) de niveau 4
- N/A

Gain(s) de niveau 5
- N/A

Gain(s) de niveau 6
- N/A


Gains

~ Quêtes

POUVOIRS
- Révélation

ARMES
- Une Epée à deux mains

ARTEFACTS
-N/A

~ Evènements

POUVOIRS
-N/A

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
-N/A

~ Intrigues
- Aura Nyserea : permet aux Orines de soumettre les esprits des hommes et des femmes qui entrent dans le champ de l’aura, afin d’apaiser les âmes, de calmer la violence et la brutalité, rendant délicates les manifestations féroces devant une originaire de Maëlith. De plus, les œuvres d’art entrant dans le champ de l’aura s’éveilleront – sans pouvoir devenir indépendantes de l’œuvre ou se déplacer. Les personnages des tableaux, fresques, mosaïques, les sculptures et autres, deviendront doués de paroles et auront tendance à livrer des informations aux Orines pour les aider et les guider, car les œuvres voient tout, même lorsqu’elles sont inanimées.

~ Formes de magie
-N/A

~ Couronnes
-N/A

~ Doubles nationalités
-N/A

~ Divers
- Popularité nationale [Orine]
- Richesse à vie
- 30 PNJ Serviteurs
- Exploitation de cerises

~ Autres
-La clef qui n’ouvrait aucune porte :  Il ne s’agit, de prime abord, que d’une petite clef qui se porte en pendentif, une clef qui ne semble pouvoir ouvrir aucune porte. En réalité, elle pourrait presque toutes les ouvrir, quoi que d’une façon un peu différente. Véritable arme, la clef peut devenir immense, et lourde, ainsi que tranchante et aiguisée. Elle est une arme insoupçonnée qui se cache facilement.



Vos Hauts-Faits



N/A



Role-play

« Il est temps, Khénora. » - « Oui, je sais. » - « Dépêche-toi. » Elle écoutait à peine les ordres – où était-ce remontrances, le bon mot ? – de sa mère, dont elle sentait le regard lourd et froid peser sur son dos. Accroupie devant un autel improvisé dans un coin de sa chambre, elle contemplait un petit bâton d’encens qui brûlait lentement. « Tu dois partir. » La jeune fille resserra ses longs doigts de porcelaine sur les trois médailles de son chapelet. Elle caressa avec douceur les perles blanches, comme pour s’apaiser. Sa mère voulait qu’elle parte. Peut-être était-elle-même soulagée de savoir sa propre mort aussi proche ? Cela mettrait enfin un terme à une vie passée à s’excuser pour ce qu’elle avait engendré. « Je suis prête. » Elle se releva et tourna les yeux vers cette mère, si peu aimante. Khénora se souvenait à peine d’avoir été aimée, un jour. Très vite, elle avait été mise à l’écart et traitée comme un paria. Les autres Orines, revenues pour donner naissance, avaient tenté de convaincre Hélisa de la douceur de son enfant mais aucune ne parvint à lui faire entendre raison. Elle ne laissait que très peu sortir la petite, si ce n’est pour les cours des Muses. Confinée dans la petite maison familiale, elle avait grandi sous le joug de cette femme sévère et distante, qui avait trouvé en la foi la réponse à sa misère. « Bien. Bonne chance. » Elles étaient l’une en face de l’autre, à se dévisager en silence. Cette séparation et la perspective d’une fin imminente ne les chagrinaient pas. Khénora savait qu’elle ne la pleurerait pas. Partir de Maëlith ne serait pas une épreuve, comme pour beaucoup. La Capitale, bien qu’enchanteresse et merveilleuse, n’avait pas été le cocon charmant et protecteur qu’il était pour de nombreuses Orines, pas pour la jeune Hora. Elle ne conserverait pas de souvenirs inoubliables et éclatants. « Merci. » Que pouvait-elle lui souhaiter ? Une bonne journée ? Le ton aurait été cynique, étant donné qu’il s’agissait de la dernière. Les lèvres pincées, Khénora baissa les yeux. Elle se mit à effleurer ses médailles. Elles représentaient sa dévotion aux trois Déesses, celles à qui elle vouait son souffle, fusse-t-il miséreux. Une biche et un okae, tous deux blancs, et une lionne. Il était plutôt aisé de deviner pour qui penchaient ses croyances. Seulement, c’était bien plus que ça. Khénora était vouée à offrir ses jours à l’une d’entre elles, à devenir Prêtresse, une chose qu’elle ferait accepter à celui avec qui elle se lierait. Sans ajouter quoi que ce soit, la jeune fille attrapa ses affaires et s’en alla. Il n’y avait plus rien à dire. Seule, elle se dirigea vers les portes de la Cité.

« Khénora ! » Au dernier moment, elle fut interpellée par une voix, celle d’une voisine bienveillante dont la fille avait quelques mois de moins qu’elle. Elle tourna la tête, légèrement surprise. Mathilde sourit. « Je ne voulais pas que tu partes comme ça. Marchons ensemble. » Il restait peu de chemin mais elles le firent ensemble. « J’espère que tu ne seras pas trop … tranchée dans ton jugement, pour Hélisa. Elle … » La conversation était délicate mais l’Orine tenait à dire ces quelques mots à cette jeune fleur, qui allait connaitre une nouvelle vie. « Elle n’a pas su comment réagir à cette nature qui sommeille au fond de toi. Nous avons tenté de l’aider. Toi aussi. Elle ne nous a pas laissé faire et a même tenu tête aux Muses. » - « Ce n’est pas grave. » Maintenant qu’elle quittait Maëlith, elle pouvait se permettre d’être compréhensive. « Tu es jolie comme un cœur, Khénora. Je suis sûre que tu accompliras ton destin bien assez vite. » La jeune Dame avait passé de longues heures devant un miroir, à scruter son reflet, à la recherche de ce qu’il y avait de si monstrueux en elle. Elle n’avait jamais rien trouvé. Elle était une Orine, une parmi tant d’autres. Elle était loin d’être repoussante. Petit brin de femme à la silhouette aussi fine que gracile, son allure était tellement fragile qu’on craindrait de la briser en l’étreignant un peu trop fort. Son visage était à la fois fin et délicat, avec des traits harmonieux. Elle dégageait quelque chose de si pur et de si apaisant qu’on la prendrait aisément pour une Ange, avec les deux orbes pâles de son regard. Elle avait hérité ses iris de son père, lui avait-on dit. La couleur était aussi étrange que rare, un bleu azuré tirant sur le mauve. Ses cheveux étaient très longs, blonds avec des reflets cuivrés. Elle aimait passer du temps à les coiffer et les tresser, à glisser des perles et des fleurs dans les nattes. Seulement, tout cela n’était qu’une partie de sa réalité. Parfois, Khénora n’était plus tout à fait elle-même. Parfois, c’était « L’Autre » qui prenait le dessus, celui qu’elle appelait « Mon Démon ». Oui, parfois elle avait les yeux rouges et était aussi cruelle qu’arrogante, sans qu’elle ne s’en souvienne et elle devenait capable d’utiliser une magie qu’elle ne connaissait pas. Khénora avait été mise au courant dès sa plus tendre enfance. Pour des raisons qu’elle ignorait, elle était maudite. « Où vas-tu aller ? Que vas-tu faire ? » s’enquit Mathilde, la tirant de ses rêveries. « Je l’ignore encore. Je ne connais rien du reste des Terres du Yin et du Yang. » Ce n’était pas tout à fait vrai. Khénora n’avait pas la moindre idée d’où elle pouvait bien vivre, elle s’était fixée ses objectifs depuis longtemps.

Khénora avait plusieurs objectifs. Elle tenait à s’installer dans une Cité qui posséderait les Temples des trois Déesses sans qui elle n’imaginait pas son existence. Elle voulait intégrer une Académie ou une Université de Droit et parfaire son éducation d’une façon peu commune, pour une Orine. Elle désirait trouver son Maître. Elle chercherait à comprendre pourquoi elle était ce qu’elle était. A présent, Khénora peut prétendre à certaine réussite. Grâce à ses enseignements, elle est parvenue à s’approprier les richesses de son père, dont elle est l’unique descendante et ne manquera certainement jamais de rien. Elle s’est offerte un charmant domaine sur les Terres d’Emeraude, où elle fait fructifier une petite affaire pour le compte des Orines. Surtout, elle s’occupe des intérêts de son Maître. Elle ne s’attendait guère à être liée à un homme tel que lui, de son envergure. Elle ne pouvait rêver mieux.

De nombreux questions restent néanmoins en suspens.




HRP

Votre prénom ou pseudo courant : Hélène
Comment avez-vous découvert le forum : Via les Top-Sites
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Disparue, emportée par sa Malédiction
Code ? : Tartelette à la fraise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32391-khenora-laserian
Khénora Laserian
~ Orine ~ Niveau III ~

~ Orine ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 55
◈ YinYanisé(e) le : 01/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: | Khénora Laserian |    Sam 01 Juil 2017, 18:09

Emilia Elisadel

Nom : Elisadel
Prénom : Emilia
Titre : La Sauvage
Surnom : Emie

Sexe :
Âge : La vingtaine, en apparence
Ère de Naissance : Le Chaos du Cristal
Race : Orine
Maître : Elijah Von Illuynqi [Vanille]
Métier : X

Niveau : II - Départ à 60 points de RP

Armes :
- Un éventail à lames
- Des lames secrètes

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 2
- Charisme : 8
- Intelligence : 10
- Magie : 7

Pouvoirs :
- Le Lien
- L'Art Divin - Le Chant
- L'Invocation Céleste
- Voler [Ailes d'Ange]
- Aura pure

Gain(s) de niveau 2
- Renforcement des points de spécialité

Gain(s) de niveau 3
- N/A

Gain(s) de niveau 4
- N/A

Gain(s) de niveau 5
- N/A

Gain(s) de niveau 6
- N/A

~ Quêtes

POUVOIRS
- Lecture des auras
- Télékinésie
- Absorber l’énergie d’autrui

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
- L’Armure de Këssia [Ailes en métal]

~ Evènements

POUVOIRS
-N/A

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
-N/A

~ Intrigues
-N/A

~ Formes de magie
-N/A

~ Couronnes
-N/A

~ Doubles nationalités
-N/A

~ Divers
-N/A

~ Autres
-N/A

Particularités : Elle est devenue démente, pour avoir vécu des siècles sans Maître.

Physionomie : /

Psychologie : /

Histoire :

Laissez-vous suspendre par l’âme tourmentée d’un petit brin de femme qui ne ressemble à aucune autre. Emilia est née au cœur de la Cité des Arts et des Beautés, destinée à servir mais décidée à braver un sort déplaisant. D’esprit sauvage, elle n’a jamais accepté les préceptes des siens et s’est révélée défiante à bien des égards, au point d’en briser le palpitant de sa mère qui rendit son dernier souffle avant l’heure. L’Orpheline n’était guère aisée à vivre. Impertinente, arrogante et moqueuse, elle ne portait aucune considération aux enseignements des Muses et se complaisait dans l’affrontement. Pourtant, la jeune femme se révélait plutôt douée dans les domaines de prédilection de son peuple et son physique attrayant aurait pu faire d’elle un atout pour la race. Néanmoins, son entourage se doutait qu’elle n’accepterait jamais le Lien. A peine sortie de Maëlith, Emilia dissimula son identité pour mener une vie de bohème, sans se soucier de l’appel de la servitude. Elle se découvrit même un talent pour la négociation – ou est-ce manipulation le bon mot ? - et monta un petit commerce ambulant avec des marchands de toutes les grandes villes des Continents. Elle prospéra durant des années et gagna davantage en force et en beauté, au point d’en devenir courtisée par quelques nobles et riches, à qui elle refusa sa main. La liberté était son crédo et elle ne voulait s’enchaîner d’aucune façon que ce soit. Elle trouva dans le désir et la convoitise qu’elle suscitait un nouveau moyen d’étendre son Empire. Sans scrupule, elle usa et abusa de sa sensualité, de son sourire et de son regard. Qui pouvait résister à ses grands yeux clairs ? Ils devenaient de moins en moins nombreux. Néanmoins, Emilia était poursuivie par un ennemi redoutable qui allait finir par emporter sa raison : le Temps. A force de rejeter le lien, la folie se fraya un chemin, jusqu’à corrompre le plus petit rouage de son esprit. La démence des Orines, demeurées libres trop longtemps, a toujours été impressionnante. Parfois, elle parvenait à rester calme. Cependant, ce n’était qu’une façade. Elle n’était plus qu’aliénation et extravagances, une frénésie que l’on peine à arrêter. La folie rongeait peu à peu son esprit, jusqu’à le dégrader pour mieux sombrer. Véritable furie, elle en était devenue cruelle, sanguinaire et carnassière. Son rire était acerbe et elle faisait autant de mal aux autres qu’à sa propre personne. Consciente de son état, elle se refusait néanmoins au Lien, convaincu que cela signerait sa défaite. Elle avait accepté l’idée que la Démence serait son salut et préférait vivre une vie palpitante, où elle ne se refusait rien.

Emilia peinait à se rendre compte des conséquences engendrées par son choix, à mesure que le temps s’écoulait. Elle n’était plus la femme forte, indépendante et puissante d’autrefois. Les décennies d’errance avaient rongé ses dons et son inaction, détruit son emprise commerciale. Elle n’était plus qu’une vagabonde, incapable de réfléchir convenablement et à l’instinct sanguinaire. Une rencontre hasardeuse changea son Destin. Elle ne se rappelle guère de cette journée, pas même de la femme aux longs cheveux cuivrés. Elle parvient tout juste à se remémorer qu’elle était à sa merci, et qu’elle balbutia quelques mots à un parfait étranger, à qui elle est liée en tant qu’Orine depuis. Emilia n’arrive pas à être reconnaissante de ce geste, pour être amère face au Lien. Néanmoins, elle est plutôt apaisée grâce à cela, même si elle demeure fragile, instable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32391-khenora-laserian
Khénora Laserian
~ Orine ~ Niveau III ~

~ Orine ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 55
◈ YinYanisé(e) le : 01/07/2016

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: | Khénora Laserian |    Lun 10 Juil 2017, 13:32

Modifications :

Khénora :
- Passage au niveau III
- Jour 1 - 1 point de charisme
- Jour 2 - Richesse à vie
- Jour 3 - /
- Jour 4 -  Révélation
- Jour 5 - /
- Jour 6 - Une épée à deux mains
- Jour 7 - 30 PNJ Serviteurs

Emilia
- Niveau 0 avec 5 points de spé et 3 pouvoirs : 20 points de spé, 5 pouvoirs + 3 points de spé et 2 pouvoirs
- Passage au niveau II
- Jour 1 -  3 points d'intelligence
- Jour 2 - Un titre
- Jour 3 - /
- Jour 4 - Absorber l’énergie d’autrui
- Jour 5 - /
- Jour 6 - L’Armure de Këssia [Ailes en métal]
- Jour 7 - Animal au choix




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32391-khenora-laserian
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: | Khénora Laserian |    

Revenir en haut Aller en bas
 

| Khénora Laserian |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations [Anciens]-