AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ouvriront de nouveau le 30 novembre ^o^ En attendant, voici une chanson de bonne humeur >> ICI << Le staff vous souhaite un joli mois de novembre <3

Partagez | .
 

 I - Fiche de race

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: I - Fiche de race    Sam 01 Avr 2017, 20:01



Les Réprouvés

Chacun pense tout savoir des Réprouvés, une race rustre, peuplée d’êtres au physique musclé et à la pensée grégaire. Pourtant, ceux qui furent, pendant longtemps, considérés comme le fruit empoisonné de l’union d’un Ange et d’un Démon possèdent une histoire bien plus mystérieuse et poétique, histoire que beaucoup clameraient ne relever que de la plus pure des folies. Humiliés à de nombreuses reprises, les Réprouvés furent une honte durant des Ères, rejetés par leurs géniteurs, torturés et bafoués. Ils connurent la misère, la douleur et la mort et ne durent leur survie qu’à un Souverain qui sut faire le nécessaire pour unir les forces de ceux qui, à l’époque, étaient faibles et démunis malgré les efforts des précédents Rois. Zéleph Shizuo Stark bâtit un véritable « Empire », ne se contentant nullement de gouverner mais améliorant la condition des Bipolaires jusqu’à faire de son Royaume une véritable force économique, une terre d’abondance. Alors, à ce moment précis, les Réprouvés gagnèrent enfin leur indépendance. Enfin ils pouvaient regarder fièrement dans les yeux ceux qui les avaient rabaissés et les pourfendre de leur lame sans aucune pitié. Le racisme s’installa progressivement, fruit d’une rancœur difficile à écarter. Néanmoins, les représentants du Yin et du Yang allaient bientôt être rattrapés par la légende de leur création. Alors que la victoire de Sympan sonnait, une femme se présenta à l’Impératrice des Deux Rives, lui murmurant pour toute introduction : « Il est temps pour les Manichéens de servir de nouveau l’Équilibre. ».  

© Mitsuko




Informations



  • Création de la race : Les historiens la situeraient à l’Ère du Yin et du Yang. Il n’en est en réalité rien. Les Réprouvés sont plus anciens que les Anges et les Démons. Pourtant, cette vérité n’est guère connue.

  • Grands événements historiques :

    ☩ Officiellement, le premier Réprouvé fut Sindis Taiji, fils caché de Kazuki Taiji et d’un homme connu sous le nom de Némésis. Sindis fut également le premier Souverain, celui qui essaya de réunir les siens à l’Ère du Yin et du Yang. Le passé brumeux de la race est néanmoins la source de nombreuses querelles dans la communauté des historiens qui n’arrivent en aucun cas à se mettre réellement d’accord. Il s’avèrerait, en effet, que des traces plus anciennes aient été retrouvées, fruits des malversations d’illuminés selon certains, véritables preuves scientifiques pour d’autres.

    ☩ Durant des Ères, les Réprouvés furent considérés comme une véritable honte par les Anges et comme des boucs émissaires par les Démons, ces derniers ne reculant devant rien pour torturer leurs enfants. Rejetés de tous, ils furent obligés de se cacher et de courber l’échine afin de survivre. Pourtant, à l’Ère de la Purge Salvatrice, une ville fut construite : Stenfek. Elle fut le premier bastion de la race, la première cité ayant vocation à les regrouper tous sous la bannière d’Astaroth’Milel. Ce dernier se sacrifia pour son peuple et le flambeau fut repris par un homme qui devrait changer à jamais le sort des siens.

    ☩ Fort d’une puissance hors norme et d’une volonté de fer, Zéleph Shizuo Stark combattit durant son règne entier contre les « démons » de son peuple, en même temps qu’il luttait contre les siens. Il annexa Sceptelinôst, la cité pirate, pour en faire un pôle économique important pour les Réprouvés. La terre malfamée abrite encore aujourd’hui une pègre importante mais regroupe en son sein des richesses qui ne sont plus à démontrer. Puis, il annexa Bouton d’Or. Les terres qui étaient jadis vierges de toute habitation connurent une véritable transformation. Un village fut créé sur ces dernières et l’agriculture naquit en leur sein, apportant la prospérité en même temps qu’une toute autre forme de richesse aux Bipolaires. Guidés par un chef imposant, les Réprouvés purent enfin relever l’échine et s’imposer comme une race à part entière, égale aux autres.

    ☩ Lorsque Zéleph disparut, une fracture s’ouvrit dans le cœur des Réprouvés. Un homme fut choisi pour le remplacer, très loin de faire l’unanimité à ses débuts : Düst. Nul ne sut son nom de famille mais ce dernier se maria à la fille de l’ancien souverain : Erza Taiji Stark. Après quelques actions fortes, le Réprouvé fut accepté des siens. Homme intelligent, il prit le temps de développer la politique et la diplomatie au sein de Stenfek, jugeant également le savoir comme caractéristique essentielle à la survie d’un peuple. Il sut s’imposer à plusieurs reprises et, bien qu’il trouvât le racisme ambiant sévissant à Bouton D’or légèrement malsain, il ne s’y opposa jamais. Se faisant un certain nombre d’ennemis, il finit à son tour par disparaître, différentes rumeurs courant à son sujet par la suite. Erza prit le trône sans aucune hésitation, ce qui appuya l’idée d’un assassinat et d’un faux mariage entre les deux individus. Pourtant, forte d’un soutien manifeste à Bouton d’Or et d’une ascendance célèbre et respectée, la nouvelle Impératrice des Deux Rives s’imposa.

    ☩ Puis, la guerre des Dieux éclata, divisant les idées et les peuples. Les Réprouvés, vénérant de Grands Héros, choisirent de soutenir les Ætheri. Ils perdirent, ce qui déclencha un élément qui devait changer de nouveau la condition de ces êtres. En effet, depuis la fin de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, les Réprouvés ne peuvent plus se reproduire. L’union de deux Réprouvés contribue à créer soit un Ange, soit un Démon, l’union d’un Réprouvé et d’une autre race ne peut engendrer qu’un enfant de l’autre race et, enfin, chose curieuse, l’union d’un Ange et d’un Démon n’est plus viable.

    ☩ Outre ce problème démographique de taille, la destruction de Stenfek, lors d’une énième guerre entre Ange et Démon, obligea les Réprouvés à reconstruire la cité qui se souhaita moins guerrière. Ainsi, il fut confié à Wrath Taiji, Sentinelle de la Révolte et chef des armées, la mission de trouver une terre qui abriterait cette dernière et qui formerait les futurs guerriers du Royaume. Peu de temps après, une femme se présenta à l’Impératrice des Deux Rives avec une information de la plus haute importance. Le Temps était venu.

  • Espérance de vie : Les Réprouvés sont éternels.

  • Nombre approximatif : Environ six millions

  • Les pouvoirs de base :

    • L'Invocation du Divin Chaos
    • Sul Vulon
    • Pruzah Aus


  • Les spécialités à favoriser : Toutes

  • Lieux de la race :

    • Stenfek | Capitale | Pôle politique et culturel
    • Bouton d'Or | Village agricole | Pôle économique et traditionnel
    • Sceptelinôst | Presqu'île | Pôle de l'économie souterraine
    • Gona'Halv | Île | Pôle militaire


  • Économie de la race : : Le blé, l'orge, les pommes de terre, le lait, la cire, la bière, les armures, les panais, les carottes, les potirons, les chou-fleurs, les navets, l'huile, les échalotes, la viande de Bicorne et de Cerfeuil.

  • Dieux Protecteurs : Boholt’Kein et Kiir’Wahlwan

  • Chef de race actuel : Erza Taiji Stark

  • Sentinelles | Thur :

    • Sentinelle de la Révolte | Thur Lahvu, aussi appelé Faal Qahnaarin ou Faal Wan > Wrath Taiji
    • Sentinelle de la Croissance | Thur Merrill

    • Sentinelle de la Lumière | Thur Pruzah
    • Sentinelle de l'Ombre | Thur Vakul
    • Sentinelle de l'Impartialité | Thur Sadon


  • Anciens chefs de race connus :

    • Sindis Taiji
    • Ryugi Silver
    • Adrien Mendelssohn
    • Astaroth'Milel
    • Zéleph Shizuo Stark
    • Düst



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: I - Fiche de race    Sam 01 Avr 2017, 20:36



Hiérarchie

Les Réprouvés sont des êtres qui ne vénèrent en aucun cas les Ætheri, du moins, pas selon leurs dires. Adorateurs de Grands Héros, les Zaahin, ces derniers façonnent leurs rites et leurs légendes. Aussi, le Souverain et les Sentinelles sont souvent considérés comme tel par le peuple dès que leurs actes transcendent ce qui était jusqu’ici établi. Hiérarchie rustre et barbare en apparence, seul le mérite semble dominer. Le Seigneur des Deux Rives est donc le Réprouvé le plus puissant, celui qui a su se frayer un chemin jusqu’au pouvoir et le saisir d’une main de fer. Le peuple lui obéit ou le défie et, bien que le positionnement de chacun puisse changer d’un état à l’autre, il n’y a que très rarement de demi-mesure. Si tout ceci semble très standard, il y a pourtant au cœur de la hiérarchie une voie secrète, composée de Réprouvés qui ont été choisis afin de répondre aux exigences de l’Ère qui naquit à la suite de celle de la Renaissance du Dieu Roi.

Les Zaam (Niveau I) sont les Réprouvés si instables qu’ils ne peuvent en aucun cas participer efficacement à la vie en société. Le mal et le bien présents en leur sein se livrent un combat infernal et éminemment difficile voire impossible à surmonter. Beaucoup se suicident à cette période de leur existence, se sentant rejetés par les leurs et incapables de faire quoi que ce soit de constructif. Détruisant leur ouvrage après l’avoir façonné, annihilant un lien après l’avoir construit, ils sont particulièrement dangereux pour les autres et pour eux-mêmes. Si, par le passé, les enfants constituaient la plupart des Zaam, depuis la fin de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, il s’agit plutôt d’adultes. En effet, les Réprouvés étant dans l’impossibilité de se reproduire, les enfants ont presque totalement disparu, si ce n’est les rares à naître de la « Paal Maar ».

Lorsque le Réprouvé apprend à se stabiliser, il devient un Kendov (Niveau II). Il est temps pour lui de faire ses preuves dans un domaine qui est cher à la race. En effet, si les évolutions récentes portent en leur cœur certains concepts comme la philosophie ou la politique, il n’en demeure pas moins qu’un Réprouvé n’est pas un Réprouvé s’il ne sait pas se battre. Peu importe la corpulence, peu importe les aspirations, chaque Kendov doit se présenter à Gona’Halv pour apprendre à se battre ou se perfectionner. L’entraînement sera dur mais nécessaire et c’est à la fin de celui-ci que l’individu sera réellement considéré comme appartenant effectivement au peuple. Certains meurent durant cette phase mais la plupart survivent. Pour les Réprouvés, la mort n’est pas un problème car, selon un très vieux principe : « La Mort n’emporte que les plus faibles ; La Vie sourit toujours aux plus forts. ». Durant ce service militaire, le Réprouvé pourra être amené à se déplacer à travers les Terres du Yin et du Yang pour répondre aux demandes de ses supérieurs et prouver sa valeur.

À la fin de son service militaire, le Réprouvé devient un Veshmir (Niveau III). Ce grade est d’une importance considérable car un choix capital devra être fait par l’individu. De manière générale, en fonction des affinités du Réprouvé avec les différents territoires de sa race, le choix sera plutôt aisé. Il ne l’est pourtant pas toujours et une période de réflexion est offerte à chacun à la fin du service militaire car une fois la décision prise, il est très difficile de reculer. En effet, quatre voies différentes s’ouvrent au Veshmir : la voie de Lumnaar’Yuvon, la voie de Keizal, la voie de Gein’Draakul et la voie de Gona’Halv. Les trois premières offrent, à terme, un avenir en tant que Thur Merrill alors que la quatrième offre un avenir en tant que Thur Lahvu. La voie de Lumnaar’Yuvon signifie un avenir à Bouton d’Or, proche de la terre et des traditions de cette dernière ; un avenir dans l’économie du peuple. La voie de Keizal signifie un avenir à Stenfek, un futur dans la politique, la diplomatie ou la connaissance ; un futur ouvert vers le monde. La voie de Gein’Draakul signifie un avenir à Sceptelinôst, dans le vice et la manipulation, pour porter la gloire des Réprouvés au détriment des autres races ; un avenir dans l’économie douteuse. Enfin, la voie de Gona’Halv signifie un avenir dans l’armée, un futur consistant à attaquer l’ennemi et à défendre le peuple, à lui fournir une descendance par le sang. Sous la supervision d’un Drem, le Veshmir apprendra les bases de sa nouvelle existence.

Lorsque le Réprouvé a fait ses preuves dans la voie qu’il a choisi, il devient Drem (Niveau IV). Il répond aux exigences des Thur et contrôle les Veshmir qu’il forme. Un peu avant le passage au grade de Drem, l’individu rencontre pour la première fois, officiellement, le Thur dont dépend sa voie. Lors de l’entretien, qui est plutôt formel, une discussion a lieu sur l’avenir du futur Drem, sur sa motivation et sur ce qu’il est prêt à faire pour son peuple. En fonction de la réponse, le Thur testera la véracité des dires de l’individu. Tout est ici question de juste milieu car un Veshmir qui s’annoncerait prêt à peu de choses ne pourra en aucun cas évoluer alors qu’un Veshmir prêt à vendre femme et enfant sera testé durement, au péril de son existence, pour prouver la réalité de ses paroles. Une fois Drem, le Réprouvé sera respecté sur le territoire où il exerce ses fonctions. Ce n’est ici guère une question de prestance mais bien une question de titre et de mérite. Prenant du gallon, il sera écouté par le peuple et son influence s’en trouvera grandie. Parfois, le Drem fera partie des élus d’une cinquième voie, une voie secrète, du nom de son objectif : Zaahin. Dans ce cas précis, il sera convié par le Seigneur des Deux Rives lui-même qui lui expliquera des mystères que la plupart des Réprouvés ignorent. Dans l’impossibilité de refuser, le Réprouvé devra quitter sa vie d’antan pour embrasser cette voie. Considéré comme mort par ses semblables, il vivra loin des terres du peuple pour mener à bien sa mission.  

Il existe cinq types de Thur (Niveau V), dont trois secrets. Ne devient Thur officiel que l’individu qui a fait ses preuves en tant que Drem et ayant œuvré pour le peuple d’une telle manière qu’il fait l’unanimité parmi les siens. Considéré comme un probable futur Zaahin, c’est la volonté du peuple qui, le plus souvent, porte l’individu jusqu’à cette haute sphère, une volonté relayée par le Souverain qui tranche. Les premiers Thur sont les Thur Merrill, ceux qui doivent guider le peuple, ceux qui ont pour mission de façonner un futur toujours plus florissant. Dirigeants de Bouton d’Or, de Sceptelinôst ou de Stenfek selon la voie qu’ils ont choisi précédemment, ils ne doivent rendre des comptes qu’au Seigneur des Deux Rives qui possède un droit de vie ou de mort sur ces derniers. La trahison chez les Réprouvés se paye par le don de sa vie. Les deuxième Thur sont les Thur Lahvu, c’est-à-dire les chefs des armées. De manière générale, même si rien n’interdit qu’ils soient plusieurs, il n’y en a qu’un, celui-ci contrôlant Gona’Halv. Souvent nommé comme bras droit du Dovahkiin, seuls les guerriers les plus puissants peuvent prétendre à ce titre. Enfin, il existe trois types de Thur secrets, qui n’apparaissent qu’au Seigneur des Deux Rives et enseignent aux Drem qui ont été choisis par lui : Les Thur Pruzah, les Thur Vakul et les Thur Sadon. Ayant comme mission de faire revivre la Loi des Manichéens, leur existence n’est que mythe.

Le Dovahkiin (Niveau VI), ou Seigneur des Deux Rives, est le Roi des Réprouvés. Porté par son peuple, il est, à ses yeux, un véritable Zaahin. À la fois respecté et craint, il contrôle toutes les terres réprouvées par l’intermédiaire des Thur qui se doivent de répondre de leur action devant lui. Capable de se substituer à ces derniers ou de les assister lorsqu’il en a envie, il est connu pour être l’un des Souverains les moins abordables ; en quelques mots : il effraie par l’instabilité apparente sous laquelle il aime se présenter. Nul n’est en mesure de dire s’il s’apprête à accepter sans discuter l’offre de son interlocuteur ou à couper ce dernier en deux. Gardien du secret de l’origine des Réprouvés et du futur annoncé du peuple, il se doit de garder le silence sur ces informations tout autant qu’il doit faire en sorte que ce Destin se produise. En utilisant le don de l’Invocation du Divin Chaos, le Seigneur des Deux Rives peut devenir un Ange ou un Démon et persister dans l’état qu’il aura choisi aussi longtemps que sa magie le lui permettra, acquérant les pouvoirs de la race qu’il incarne. Figure importante pour le peuple, le Dovahkiin ne peut, pour le moment, être qu’un individu ayant fait ses preuves dans le domaine militaire, peu importe la voie qu’il a choisi précédemment, la stabilité de son règne en dépendant. Élu de Boholt’Kein et de Kiir’Wahlwan, il est dit qu’il est, le temps de son règne, le représentant de ces deux grands Zaahin et qu’il tire sa puissance de ces derniers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: I - Fiche de race    Sam 01 Avr 2017, 21:50



Clefs de Compréhension



« Paal Maar » : Après l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, les Réprouvés se sont vus interdire par punition divine la possibilité de se reproduire entre eux. Cette punition s’est également étendue au-delà car, si précédemment l’union d’un Ange et d’un Démon donnait un Réprouvé, cette union est dorénavant non féconde. Le seul moyen pour qu’un Réprouvé naisse consiste en la « Paal Maar », une expression qui pourrait être traduite comme « la terreur des ennemis ». En effet, c’est du sang de leurs opposants que naissent les jeunes Réprouvés, retrouvés parmi les corps des cadavres étalés sur les champs de bataille. Bien que le peuple soit éternel, la problématique démographique se pose et si les Réprouvés veulent se renouveler, le seul moyen est d’entrer en guerre et de gagner ; gagner, en effet, car aucun Réprouvé ne naît d’une défaite.

Un psychisme aux antipodes : Quoi que l’on en dise, les Réprouvés sont les enfants du Mal et du Bien. Si après l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, le peuple cessa d’être façonné par l’union d’un Ange et d’un Démon, cela ne changea en rien leur psychologie et leur manière d’être. À entendre les autres races, les Réprouvés sont dangereux car capables du pire comme du meilleur à quelques secondes d’intervalle. Ceci est parfaitement vrai et, malheureusement, cet état psychique n’est en rien provoqué par eux. Ils sont ainsi et en souffrent, particulièrement dans les premières décennies de leur existence. Un Réprouvé entièrement stable n’existe pas car même le plus puissant de tous pourra être ravagé par une folie dévastatrice ou par une pensée charitable au mauvais moment. Certains pensent qu’il est toujours plus dangereux de vouloir faire le mal mais la chose n’est en aucun cas vraie pour un peuple composé de guerriers, amené à se battre et à tuer. Une faiblesse sur le champ de bataille peut coûter la vie et, en réalité, la vie est devenue si rare que les Réprouvés entendent ne pas la gaspiller. Pour un Réprouvé, créer des liens est une véritable difficulté et ce sont souvent les autres qui s’attachent à lui malgré ses recommandations répétées. Aussi, leur mode de vie a toujours été plutôt tourné vers eux-mêmes car qui peut comprendre parfaitement un Réprouvé qu’un autre Réprouvé ? Ceux qui ont tenté d’engager une relation amoureuse avec un individu d’une autre race savent ce qu’il en est. Il n’est pas rare que les violences conjugales naissent du fait de la bipolarité ou qu’un meurtre soit commis. Pire, la plupart des Réprouvés sont racistes et tolèrent difficilement la présence d’étrangers en leur terre, comme si la bonté des Anges sur ce point ne les touchait que très rarement. Stenfek est l’exception.

Le physique du guerrier : Jadis, il existait des physionomies différentes chez les Réprouvés. Certains, plus proches des Démons, étaient grands et robustes. D’autres, plus proches des Anges, étaient élancés et grâcieux. Cependant, au fil des Ères, les derniers disparurent petit à petit, emportés par la colère de leurs pères ou entraînés par l’armée du peuple. De génération en génération, l’art de vivre des Réprouvés façonna des guerriers, constitués d’hommes et de femmes à la carrure impressionnante. Néanmoins, si les gènes des Réprouvés favorisent cette stature, c’est surtout la culture qui la construit au fur et à mesure de l’éducation. Aussi, avant le service militaire, même s’il sera souvent moqué, un Réprouvé peut ne pas avoir de force. La chose est même préférable, sans aucun doute, car c’est la période de la vie où l’individu est particulièrement instable et où ses colères peuvent être hautement virulentes. Un Réprouvé trop puissant ne pourrait être maîtrisé que difficilement, ce qui créerait un risque pour la communauté. Quoi qu’il en soit, le service militaire va, par la suite, aider au développement de la musculature qui ne se fera pas attendre, dès les premiers entraînements. Cela dit, il arrive parfois que des membres du peuple ne soient pas taillés comme les autres, plus petits et plus frêles. Ceux-là sont à la fois moqués et craints car, pour les Réprouvés, chacun possède une force que les Zaahin leur ont donné. La force physique est visible et franche. Les autres forces sont cachées et sinueuses.

Les ailes de leurs pères : Si les Réprouvés peuvent se reconnaître par leur psychologie tortueuse ou par leur physique athlétique, ils possèdent une marque bien distinctive : leurs ailes. En effet, fruit, jadis, de l’union d’un Ange et d’un Démon, chaque Réprouvé possède une aile blanche et une aile noire, ailes rachitiques ou faites d’un doux plumage soyeux. Seuls certains enfants, nés de la Paal Maar, les « Kirr’Sahqon » dérogent à cette règle.

Les Kiir’Sahqon : Les Kirr’Sahqon sont les enfants nés de la Paal Maar. Apparaissant après une victoire, au sein même des entrailles et du sang des ennemis morts au combat, ils sont l’avenir du peuple réprouvé, les seuls enfants susceptibles de naître en appartenant à la race. Si les explications quant à cet étrange phénomène n’ont pas encore été trouvées, il apparaît aux peuples que ces derniers sont les dons des grands Zaahin afin que la race ne s’éteigne pas du fait de la malédiction de Sympan. Cela dit, chose étrange, si certains Kiir’Sahqon conservent bien une aile blanche et une aile noire, la plupart possède deux ailes rouges, écarlates, comme le sang de ceux qui leur ont donné la vie bien malgré eux. Il semble également que les Kiir’Sahqon aient une croissance plus rapide dans les premières années de leur vie, atteignant la maturité facilement avant de reprendre une croissance lente qui, tout comme leurs aînés, s’arrête souvent dans la force de l’âge. [Si votre personnage est né après la fin de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, il est forcément un Kiir’Sahqon].

L’attachement à la terre : Puisque c’est leur territoire qui a permis aux Réprouvés de sortir de la misère, ils y sont tous très attachés. Rares sont ceux qui s’installent dans une région qui n’appartient pas au peuple et rares, également, sont ceux qui quittent leurs semblables. Cela arrive, bien entendu, mais, de façon générale, un Réprouvé qui naît à Bouton d’Or y restera toute sa vie durant, n’en sortant que pour des voyages de courtes durées ou pour des missions dans l’intérêt des siens. Aussi, chaque Réprouvé est un maillon de la chaîne et chacun choisit son rôle dans la société. Les Réprouvés qui ne le souhaitent pas le peuvent mais ils sont réputés être des marginaux, des « Mey » en Zul’Dov, et ne dépassent généralement pas le rang de Kendov. Aussi, il existe quatre grands pôles réprouvés sur les Terres du Yin et du Yang :

Bouton d’Or | Lumnaar’Yuvon : Bouton d’Or est un territoire vaste comprenant de nombreux champs. Pôle économique, la terre y est riche et les Réprouvés y vivant ont choisi de donner leur vie à l’agriculture ou d’embrasser une carrière d’artisan. C’est notamment en ce lieu que les Bicornes et Cerfeuils vivent et que les Réprouvés fabriquent des armures de renommées mondiales. Terre la plus rustre et renfermée, il est rare de trouver des étrangers en son sein. Les Réprouvés y vivant sont en grande majorité racistes et il est très facile de le comprendre d’un simple coup d’œil. En effet, quelques têtes ennemies sévissent souvent sur des piquets aux frontières du village, comme pour rappeler que quiconque y entre le fait à ses risques et périls. Aussi, un étranger souhaitant vivre à Bouton d’Or devra subir beaucoup de moqueries et de sévices plus ou moins violents avant d’obtenir la confiance des Bipolaires et d’être enfin accepté. Néanmoins, les ennemis de la race n’y trouveront jamais leur place et se feront tuer sans sommation dès leur arrivée. Quoi qu’il en soit, l’entraide entre les Réprouvés à Bouton d’Or est grande et chacun est considéré à sa juste valeur. Chercher querelle à un Réprouvé de Bouton d’Or signifie chercher querelle à Bouton d’Or dans son ensemble.

Stenfek | Keizaal : Stenfek est la capitale réprouvée et aussi la ville qui est la plus ouverte vers le monde. Pôle politique, diplomatique et culturelle, c’est en son sein que se réunissent les Réprouvés qui cherchent à s’élever intellectuellement. Il ne faut guère être dupe car le peuple reste avant tout un peuple de combattants et les Réprouvés de Stenfek demeurent efficaces sur un champ de bataille, bien que certains aspirent à d’autres horizons que le sang et les armes. Aussi, un courant de tolérance à l’égard des autres races a commencé à germer à Stenfek, courant qui souhaite que la cité abrite un certain nombre de peuples dans l’objectif d’avancer vers un futur commun et profitable à tous, loin des anciennes règles et du sombre passé de la race. Les Réprouvés vivant à Stenfek ont choisi d’être commerçants, politiciens, professeurs, étudiants, diplomates ; ils souhaitent apporter leur pierre à l’édifice par le biais d’études sur le monde et prendre exemple sur certains peuples pour construire des fondations solides et une justice qui ne se traduirait pas simplement par « Œil pour œil, dent pour dent ». Stenfek et Bouton d’Or sont deux territoires plutôt opposés, les habitants de chaque région considérant assez mal ceux de l’autre, bien qu’ils répondent, quoi qu’il en soit, à l’autorité du Seigneur des Deux Rives.

Sceptelinôst | Gein’Draakul : Sceptelinôst est l’une des zones les plus dangereuses des Terres du Yin et du Yang. Ancienne ville pirate, si les Réprouvés en ont pris le contrôle, les premiers restent cependant omniprésents en son sein. Les rues de Sceptelinôst sont sales et malfamées, bondées de prostituées et de drogués. La misère y est omniprésente et la destruction qu’a connu la ville durant la deuxième partie de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi ne l’a en rien aidé à remonter la pente. Si des Réprouvés y habitent, ils sont rarement pauvres et démunis, bien au contraire. Véritable pôle économique, contrairement à Bouton d’Or, ici, c’est le vice qui est roi, comme si la partie démoniaque de la race avait pris le dessus. Le Circus Brothel, organisation criminelle qui y sévissait jadis, y est pour beaucoup. Depuis sa disparition, les différents secteurs de l’économie souterraine sont gérés par des Sentinelles qui prennent un malin plaisir à contrôler les habitants étrangers et à les maintenir dans un état de dépendance à l’égard de l’endroit, pour enrichir toujours plus les Réprouvés qui tirent les ficèles de ce petit manège. S’il y a une milice, celle-ci n’intervient que pour aider le peuple des Bipolaires, jamais les autres.

Gona’Halv : Lors de la troisième partie de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, Stenfek a été détruite par la guerre qui y opposa les Anges et les Démons. Quand il fallut reconstruire, ses habitants, soucieux de faire de la cité une ville plus ouverte sur le monde, ont souhaité que la partie militaire qui y résidait jusqu’alors disparaisse à jamais au profit d’édifices liés à la pensée. Il a donc été confié au Sentinelle de la Révolte la tâche de trouver un territoire vierge qui deviendrait le pôle militaire réprouvé. Ce territoire n’est autre que Gona’Halv, une île où chaque Réprouvé doit se rendre afin d’y effectuer un service militaire obligatoire dès qu’il est assez stable pour pouvoir le faire. Nul ne peut se dérober à cette obligation. Plus qu’une simple zone de passage, elle est celle qui concentre la majorité de l’effectif militaire, les Réprouvés décidant de lier leur vie à la guerre et à l’apprentissage de ses techniques y résidant. L’autorité de la hiérarchie est loi en Gona’Halv et la méritocratie règne en maître. Pour progresser, tous les moyens sont bons et les Réprouvés ne sont pas en reste concernant les efforts à fournir. Certains meurent à force d’entraînement, d’autres sont immobilisés des lunes après un combat contre l’un de leurs semblables. C’est sans doute ce qui fait de la race l’une des meilleures dans le domaine militaire au corps à corps, le physique athlétique des Réprouvés étant aussi un grand avantage.  

La voie Zaahin : La voie Zaahin est un chemin de vie secret chez les Réprouvés. Ceux qui sont choisis pour embrasser ce Destin disparaissent aux yeux de leurs semblables. Grands praticiens de la Magie, les dons des Réprouvés sont utilisés par ces derniers dans leurs missions. Ayant pour vocation de faire naître de nouveau la Loi des Manichéens, soit la séparation parfaite entre le mal et le bien, ces derniers agissent dans une unique finalité : l’élévation de tout un peuple au rang de Zaahin, soit au rang d’Æther. Convaincus de la réalité de la légende murmurée par la Thur Vakul, ils ne sont qu’une poignée à avoir rejoint cette voie, une minorité œuvrant en silence, dans le plus grand des secrets, sous l’autorité du Dovahkiin.

La religion : La religion chez les Réprouvés est très particulière dans le sens où aucun membre du peuple ne louera jamais les Ætheri ou même Sympan. Les Réprouvés vénèrent ce qu’ils appellent les « Zaahin » ou les Héros. Les Zaahin sont, aux yeux du peuple, les Mortels qui ont atteint une puissance telle qu’ils ont fini par transcender leur condition et s’élever au-dessus de la plèbe. Tous possèdent une apparence guerrière non définie, qui change au fil du temps, si bien que le seul moyen de différencier les Zaahin est l'appellation qu'ils portent. Véritables modèles, chaque Réprouvé tend à vouloir devenir un Zaahin. Ils distinguent également les Héros de légende, ceux qui auraient façonné le monde, des Héros secondaires, ceux qui contribuent à le changer en l’améliorant ou en le détériorant. Le mal et le bien sont très présents dans la religion, la notion même de « mal » n’étant pas forcément négative et celle de « bien » n’étant pas forcément positive. Si Boholt’Kein et Kiir’Wahlwan sont des Zaahin très importants dans la tradition réprouvée, il n’en demeure pas moins qu’il existe une multitude de Héros. Leur culte est néanmoins plutôt personnel, hormis les histoires qui sont racontées à leur sujet aux jeunes Réprouvés. Le peuple adresse souvent des vœux silencieux, par l’intermédiaire de petites statuettes qu’il enterre. Les pensées aux Zaahin sont courantes mais toujours dans la solitude, sans la moindre position de soumission. Au contraire, les Réprouvés pensent que pour être touché par la grâce des Zaahin, il faut être fort et fier et, surtout, s’en montrer digne. Aussi, Boholt’Kein est le Zaahin fondateur, celui qui allie la destruction et la construction, le bien et le mal, la lumière et les ténèbres. Véritable paradoxe, il est le plus sollicité par les pensées des Réprouvés avec Kiir’Wahlwan, le Zaahin représentant la guerre et la force guerrière. Beaucoup d'autres Zaahin existent comme Kiin'Tafiir, Héros de la pègre et des voleurs, Naruu'Pogaan, Héros des agriculteurs, Aald'Mul, Héros des politiciens, diplomates et autres orateurs. Zéleph Stark est également un Zaahin, considéré tantôt comme le gardien des terres réprouvées, tantôt comme le Héros conférant force et courage aux guerriers. Paaz Kiin'Din est, dans les croyances, la femme de Zéleph Stark. Priée par les femmes guerrières avant un combat, elle est également la Zaahin représentant la sentence irrévocable s'abattant sur les ennemis de la race.

Les enfants des Réprouvés : Depuis la fin de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, l’union de deux Réprouvés façonne soit un Ange, soit un Démon. Lorsque le phénomène fut avéré, l’étonnement du peuple fit place à une certaine colère qui se mua elle-même peu à peu en une idée raisonnable. Chacun d’eux ou presque avait souffert de la colère de leurs pères, de leur abandon ou de leur ignorance. Allaient-ils traiter leurs propres enfants de la même manière que ceux qu’ils avaient toujours considéré comme leurs bourreaux naturels ? La réponse fut négative, bien que certains Réprouvés demeurent encore aujourd’hui particulièrement hostiles à la décision qui fut prise. Ces Anges et ces Démons seraient élevés au cœur des terres Réprouvés, comme des Réprouvés. À l’âge de la maturité, alors, ils devraient choisir : soit rester, soit partir ; un choix définitif, ceux ayant choisi de rester se voyant apposer au fer rouge un mot sur le bras : « Kom’Dov ». Considérés comme des Réprouvés à partir du jour de ce choix, leur évolution hiérarchique suivra celle du peuple. Il n'en demeure pas moins que la plupart des Réprouvés, en connaissance de cause, prennent leur disposition afin de ne pas enfanter. Il est ainsi très rare qu'un enfant naisse de l'union de deux membres du peuple. [Si vous voulez que votre personnage soit dans ce cas, merci de me contacter au préalable. Il obtiendra la Double Nationalité Réprouvée. En contrepartie, il ne pourra pas évoluer dans la hiérarchie de sa race d’origine à moins d’avoir une idée cohérente qui sera à discuter, raison qui ne peut être la trahison car un enfant de Réprouvé qui trahirait se ferait tuer sans la moindre hésitation].

L’Invocation du Divin Chaos (ou Eskel Wah Kein Farore) : Si ce pouvoir permet de changer d'apparence, il est loin de ne fournir que cela. Don essentiel des Réprouvés, il est à la fois une force et une faiblesse. D’un naturel bipolaire, le peuple peut faire appel à sa magie afin de renforcer l’un ou l’autre des côtés de la balance. Ainsi, en fonction de l’état d’esprit dans lequel se trouve le Réprouvé au moment de l’utilisation, la transformation tendra soit du côté angélique, soit du côté démoniaque. Si l’invocation choisit le Chaos, alors le physique du Réprouvé changera pour quelque chose de monstrueux et d’imposant, propre à la race démoniaque, ses pouvoirs maléfiques seront renforcés et l’un des trois pouvoirs de base des Démons lui sera confié. Préparé pour semer la peur et la destruction sur son passage, c’est ce que le Réprouvé s’emploiera à faire le temps de l’invocation, qui peut durer plus ou moins longtemps en fonction de sa magie. Inversement, si l’invocation choisit le Divin, alors son physique deviendra plus élégant et éblouissant, ses pouvoirs bénéfiques seront renforcés et l’un des trois pouvoirs de base des Anges lui sera confié. Le Réprouvé œuvrera pour le bien durant le temps de l’invocation.

Sul Vulon : Les Réprouvés sont faits d’ombres et de lumière. Aussi, Sul Vulon leur permet de maîtriser ces deux contraires. Le peuple des bipolaires peut donc façonner l’ombre et la lumière, les manipuler et se fondre dans ces dernières.

Pruzah Aus : Don particulièrement utile pour gérer les crises des Réprouvés instables, Pruzah Aus permet au peuple de changer l’essence des êtres. Ainsi, un maléfique deviendra bénéfique et un bénéfique maléfique après l’utilisation de ce pouvoir pour un temps plus ou moins long selon la magie de l’utilisateur. Bien plus que de troubler les essences en elles-mêmes, Pruzah Aus agit également sur le sens donné aux différents actes des individus et sur leurs pensées, ce qui signifie que les peuples neutres sont également concernés.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31721
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: I - Fiche de race    Mer 19 Avr 2017, 09:10



Légendes

« Il est temps pour les Manichéens de servir de nouveau l’Équilibre. » murmura la femme, en fixant ses yeux verts dans ceux de l’Impératrice des Deux Rives. Celle-ci s’apprêtait à répliquer, misant sans doute sur la folie de son interlocutrice qu’elle n’avait jamais vu sur les terres de Bouton d’Or. Dans ses réflexions, elle se promettait que s’il s’agissait d’une Sorcière, sa tête finirait accrochée au mur de sa maison. Cependant, l’apparence de cette femme ne lui disait rien de bon et lorsque cette dernière lui répliqua avec un petit sourire en coin de garder son apparente idiotie pour les autres, le Dovakhiin s’écarta, simplement, la laissant entrer. Les choses avaient changé avec la fin de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi et si cette dernière avait un semblant de réponse au chaos qui semblait avoir empli les esprits de ses semblables, alors elle l’écouterait. Si la Souveraine attendait quelques conseils avisés, elle fut étonnée de la teneur des propos de son interlocutrice. « L’histoire se répète, inlassablement. Les Réprouvés sont l’origine silencieuse et secrète de peuples qui en seraient ébranlés si la vérité apparaissait au grand jour. Pourtant, les Manichéens n’ont guère vocation à se révéler car leur finalité est ailleurs. ». Elle marqua une pause, fixant un horizon qu’elle seule semblait pouvoir envisager. « Cette finalité a été rencontrée une fois, lors de l’avènement des Deux Grandes Reines. Les Réprouvés existaient depuis des Ères mais ont été oubliés car la Loi des Manichéens est apparue, élevant le peuple au rang de Zaahin. ». Son regard vint se fixer sur la Reine. « En tant que Souveraine, tu te dois de faire revivre cette Loi. Le Monde a assez souffert des travers de la multiplicité galopante, emportant avec elle valeurs et traditions. L’ordre rétabli, l’Immortalité embrassera ton peuple de nouveau. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
 

I - Fiche de race

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fiche de Frodon
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Fondements :: Races majoritaires :: Réprouvés-