AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Les inscriptions ouvriront de nouveau le 30 novembre ^o^ En attendant, voici une chanson de bonne humeur >> ICI << Le staff vous souhaite un joli mois de novembre <3

Partagez | .
 

 | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Mar 21 Mar 2017, 21:57



Edwina Nilsson

L'hypothèse d'un monde en cendres

ID
Nom(s) : Nilsson | Syrkell
Prénom(s) : Edwina | Cassandre
Titres : L'Ingénue ; La Belle ; La Dame Blanche ; La Tisseuse
Titre nobiliaire : Reine
Parents : Mélinda Syrkell [Sorcière] et Evan Mebahel [ancien Mârid]
Enfants : Olympéa Salvatore [Père : Lord] et Læna Nilsson [Enfant d'Edel]
Sexe : Féminin
Âge : La trentaine en apparence
Ère de Naissance : L’Ère de la Scission de la Couronne
Race : Magicien
Métier : Couturière [Rang IV]
Activité(s) :
Particularité(s) :
††††††††††††††

HRP
Votre prénom ou pseudo courant :
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? :
Code du règlement :


pouvoirs & armes

Spécialité :
- Agilité : 24/40
- Force : 20/40
- Charisme : 51/51
- Intelligence : 26/40
- Magie : 70/70

Armes :
- Une dague
- Une épée fine

Pouvoirs :
- Umbra in Lucem | Benedictio
- La valse créatrice
- La protection des Anciens
- Modification de l'apparence
- Contrôle de l'eau



gains & divers

Gains de niveaux
Niveau II : Points de spécialité
Niveau III : Monde imaginaire : Edwina peut créer un monde imaginaire mais surtout des personnes et des objets. Parfois, elle est seule à les voir puisqu'ils ne sont que le reflet de sa propre volonté et de ses propres désirs. D'autres fois, les gens l'entourant en sont victimes également.
Niveau IV : Nécromancie
Niveau V : Chevelure de méduse : Il s'agit de petits serpents qui apparaissent dans la chevelure d'Edwina, transformant en statue de pierre quiconque les regarde un temps plus ou moins long en fonction du niveau de magie. Les personnes se sentent glacées d'effroi avant que leur corps ne commence à se transformer. Détourner le regard ou fermer les yeux équivaut à se sauver. Edwina ne peut en aucun cas détruire les statues et, encore une fois, la personne redevient normale après un temps plus ou moins long (les PNJ peuvent rester de pierres éternellement).
Niveau VI : Le Baiser de la Belle : Il était une fois un Génie qui trompa la Belle. Elle qui ne souhaitait plus qu'aucun homme ne pose ses lèvres sur les siennes sans éprouver pour elle un amour véritable, n'obtint que la certitude d'une combustion plus ou moins rapide chez ses prétendants envieux et luxurieux. Pourtant, de ce vœu naquit, plus tard, une magie bien plus pernicieuse et malsaine. Car quiconque posera ses lèvres sur les siennes en ressortira touché d'une magie puissante. Telle une obsession, l'image de la Belle viendra hanter les rêves et les pensées des audacieux ayant osé s'emparer d'elle jusqu'à les détourner de leurs préoccupations habituelles, jusqu'à l'obtention d'un second ou énième baiser, seul capable d'adoucir leur état. Pourtant, comme une drogue, les lèvres de la Belle deviendront cause de bien des tourments et de bien des extrémités. Plongeant les esprits dans un vice profond où une forme d'amour se mêlera à un désir de possession défiant toute concurrence, la présence de la Belle en deviendra presque vitale. La folie rongera peu à peu le cœur et l'esprit de ceux ayant connu l'abandon de ses lèvres et n'importera plus qu'une chose : la faire sienne. Il ne sera pas question de laisser quiconque s'emparer d'elle, qu'importe le prix à payer, qu'importe les excès à réaliser. Spirale infernale il n'y a que quatre façons de mettre un terme à cette obsession : la mort définitive, le suicide, le mariage consenti et l'union charnelle consentie. Edwina n'a aucun contrôle sur cette magie qui agit automatiquement et sans son consentement.

~ Quêtes

POUVOIRS
- Le pouvoir de ralentir le temps
- Fabrication de potions.
- Contrôle du verre
- Lire l'avenir
- Contrôle de la neige
- Contrôle du tissu
- Contrôle de la météo
- Tisser des toiles d'araignées
- Créer des araignées
- Vision des morts
- Voix envoûtante
- L'appel aux sirènes
- Inversion d'essence (Permet d'inverser l'essence maléfique ou bénéfique des individus)
- La mémoire disparue (Permet de faire perdre la mémoire aux individus pour un temps plus ou moins long)
- La chaleur du désert (Permet de créer une chaleur insupportable asséchant petit à petit les êtres vivants - faune et flore - jusqu'à les faire mourir)
- La vie tu maintiendras (Permet de créer des fruits et des légumes à volonté)
- Essence de génie (Permet de demander la réalisation d'un souhait à chaque personne rencontrée)
- Contrôle du sable
- Le parfum du désir (Permet de créer un parfum qui rendra désireux ou amoureux les individus qui le sentiront)
- Contrôle de la terre

ARMES
- Un épieu

ARTEFACTS
- Une bague permettant d'empoisonner ceux qui la touchent.
- Une perce-neige en cristal, symbole de l'espoir
- Un fragment d'or qui brille
- Une longue cape de soie noire, d'excellente facture.
- Une flûte émettant des ondes sonores
- Un bateau extraordinaire qui permet de voyager aussi bien sur les mers que dans les cieux.

~ Évènements

POUVOIRS
- L'environnement printanier
- Création élémentaire de feu bleu
- Contrôle élémentaire de feu bleu
- Transformation en chat
- Embrouille [permet de chambouler l'esprit de votre adversaire, désarçonné par l'incohérence de ces pensées]

ARMES
-N/A

ARTEFACTS
- Le miroir (Permet d'observer Zane Azmog)
- Un pendentif en forme de dragon qui a le pouvoir de protection de l'esprit
- Un flacon de parfum permettant de paralyser l'ennemi pendant 1 post
- Un bracelet d'air qui permet de créer un faible bouclier
- Un monocle qui augmente votre vue sur l’œil non camouflé pendant 1 post
- Ensemble Chamanique : un remerciement pour la participation, qui contient une couverture en fourrure, deux pots de pigments noir et blanc, un pinceau pour peindre, une poignée d'herbe à pipe et la pipe en bois pour fumer avec.

~ Intrigues
- Contrôle de la magie noire
- Reconstruction
- Phénix
- Transformation en esprit
- Communiquer avec les esprits
- Douce nuit (Il s'agit de rêve prémonitoire sur les choses agréables qui se produiront d'ici peu de temps, que cela soit au niveau mondial ou personnel. Vos rêves resteront tout de même abstraits et ce sera à vous d'en extraire le sens).
- Le vivant (Permet de matérialiser les esprits afin qu'ils reviennent à la vie pour une période plus ou moins longue).
- L'extinction (Permet de détruire la magie – et donc la votre aussi – autour de vous sur une période plus ou moins longue)
- Présage funeste (A chaque fois qu'une catastrophe sera sur le point de se produire, vos rêves vous y entraîneront avant que cela n'arrive, d'une façon plus ou moins abstraite. Donc vous faites des cauchemars à chaque fois qu'il va se passer une guerre, une tempête ou même quelque chose de funeste dans votre vie).

~ Formes de magie
- La Magie Bleue
- La Magie de la Lumière
- La Magie des Ténèbres
- La Magie de Perle

~ Couronnes
- Couronne de la Nuit | Alfar [Obtention] - [Envoûtement ; Le Souffle ; Tacticien : Parfums Sulfureux]

~ Doubles nationalités
-N/A

~ Divers
- Richesse à vie
- Exploitation économique de vin - Domaine Nilsson
- Exploitation économique de lampions
- Popularité mondiale
- Trente PNJ soldats (< 1 niveau)

~ Autres
- Des oreilles de lapin, vous permettant de vous transformer en lapin
- Téléportation des cœurs : vous obtenez le don de téléportation mais votre départ comme vous arrivés sont accompagnés d'une pluie de pétales de rose et de petits cœurs scintillants qui mettront à mal toute tentative de discrétion.
- Colère non-maitrisée : Lorsque vous vous énervez trop, des petits œufs en chocolat apparaissent tout autour de vous pour vous apaiser, ainsi que des poules qui caquèteront sans arrêt, comme pour chanter et vous détendre. Efficace, on n’en doute pas.
- La lanterne de l’égaré : Petite lanterne à la lumière vive, elle s’éclaire dans les endroits sombres et varie son intensité pour faire retrouver son chemin à celui qui s’est perdu, devenant de plus en plus éclatante lorsque la route est bonne. Sa couleur est aussi changeante, afin d’informer son détenteur du danger qui l’attend.
- Créer l'hologramme d'un enfant


Physionomie

L’apparence de l’Ultimage n’est aujourd’hui plus qu’un lointain souvenir aux yeux de la majorité des habitants du Monde, un fantasme que les prostituées ont de plus en plus de mal à combler chez leurs clients tant la mémoire s’est érodée au fil des années. Toutes les représentations de son faciès ont été brûlées à la fin de la troisième partie de l’Ère de la Renaissance du Dieu roi. Elle n’apparaît à présent en public qu’après avoir placé sur sa chevelure et son visage un voile magique, cachant ses traits aux êtres qu’elle rencontre sans que ces derniers ne soient dissimulés à sa vue. Tous les moyens ont été bons afin de faire planer le doute quant à son apparence. L’Ultimage n’est donc plus qu’un mirage, une silhouette sans visage, un titre sans avatar. En réalité, la jeune femme est polymorphe et sa vie a été rythmée par les différentes apparences qu’elle prit au fil des siècles. Sa véritable est un secret qu’elle a caché durant de longues années et continue de garder secrète. De taille moyenne, sa chevelure cuivrée tombe sur ses reins en boucles élégantes. Sa taille est fine, ses hanches plus larges et sa poitrine généreuse. Ses yeux sont gris-bleus et ses joues rosées. Pourtant, ce physique n’apparait que dans des circonstances bien particulières. De façon générale, avant de se voiler, elle était connue comme une jeune femme à la longue chevelure noire et aux yeux perçants, gris-bleus. Sa morphologie était semblable mais ses complexes l’empêchaient de mettre en valeur ne serait-ce qu’une parcelle de son anatomie, surtout sa poitrine qu’elle écrasait avec des bandes de tissu afin d’essayer de gommer toute trace de féminité.


Psychologie

Edwina est une femme à la psychologie vacillante et insaisissable. « Malade », elle endossa plusieurs rôles dans son existence, plusieurs identités dont beaucoup se sont effacées de sa mémoire. La plus longue fut la dernière qu’elle endossa, peut-être son véritable « elle », ou peut-être pas. Magicienne, elle acquit le trône en tuant les Sorciers qui avaient annexé les terres du Lac de la Transparence. Si la façon dont elle s’y prit glaça le sang de plus d’un individu, l’initiative fut tout de même applaudie et les Archimages, dont une partie corrompue, virent en cette jeune et naïve Magicienne un avantage non négligeable pour maintenir leur propre pouvoir. Pourtant la situation se retourna contre eux. Edwina sut conquérir le cœur de ses sujets et s’entourer d’alliés de confiance. Elle agrandit significativement le territoire du peuple et améliora son train de vie et sa réputation. Reconnue comme une reine bénéfique, une part sombre attend néanmoins patiemment au sein de son être. Fille d’un Mârid et d’une Sorcière à la puissance reconnue à son époque, ses parents étaient tous les deux des tyrans sanguinaires et bien qu’elle ne vécût jamais à leurs côtés, leur emprise semble bel et bien ancrée en elle. Adoratrice de Suris, elle essaye de toutes ses forces d’agir pour le bien et de manière juste. Pourtant, elle sent au fond d’elle cet appel des ténèbres et se rend compte de la curiosité morbide qu’elle entretient pour certaines choses maléfiques ou certains êtres douteux. Elle lutte contre ce mal qui la ronge petit à petit depuis des siècles. Après la troisième partie de l’Ère de la Renaissance du Dieu Roi, sa psychologie changea quelque peu, la rendant plus sûre d’elle tout en maintenant à flot certaines peurs et gênes, notamment vis-à-vis des hommes. Comme par enchantement, sa magie, jusqu’ici incontrôlable, daigna enfin lui obéir.


Histoire

Sur le balcon du palais de Caelum, l’Ultimage regardait le paysage qui s’étendait à perte de vue, le visage voilée au reste du monde. « Qui aurait pu penser qu’un nourrisson jeté dans les bras de l’océan survivrait, en sortirait, me défierait et deviendrait reine de tout un peuple ? ». Le son de sa voix l’avait fait sursauter. Elle la connaissait que trop bien. Edwina se retourna pour faire face à Jun Taiji. Son aura n’avait jamais été aussi étincelante mais un je ne sais quoi murmurait à la Souveraine qu’il aurait pu se rendre plus impressionnant encore. Il s’avança, passant une main sur le tissu qui couvrait le visage de la jeune femme. Il le souleva, doucement, et posa son autre main dans son cou, avançant ses lèvres vers elle. Il colla sa joue à la sienne et murmura au creux de son oreille : « Je viendrais vous chercher bientôt, Cassandre. ». Entendre son prénom la fit reculer. Il ne se passa pourtant rien. Il émit un petit rire, visiblement amusé par cette situation. Il n’allait pas s’attarder plus longtemps, quand bien même il aurait pu discuter des heures avec la demi-sœur de celui qui se faisait appeler jadis le Prince des Rêves. Il était celui des Cauchemars. Il souhaitait simplement l’avertir. « Méfiez-vous de mon fils. Il sera redoutable. ». « Lequel ? ». « Si je vous le disais, cela ne serait plus amusant. ». La jeune femme recula de nouveau pour se coller à la rambarde et rétablir le contact visuel entre eux. « Méfiez-vous de moi Jun. ». Il pencha doucement la tête, un petit sourire éclairant son visage. « Celui qui ne se méfierait pas de vous serait fou ; ou divin. ». Il s’avança, posa sa main sur son buste et la poussa, fixant le corps de la Reine tomber à la renverse vers le parvis du château de Cael.

_____________________________________________

« Vous ne semblez point heureuse que Sympan ait gagné cette guerre. ». Celui qui prenait souvent une forme de dragon venait d’entrer dans la chambre de la Reine. Elle fixait un miroir d’un air perturbé. Suris attrapa l’objet, la scène qu’il reflétait ne s’effaçant pas. Il y eut un léger silence avant que l’Æther ne reprenne la parole. « Vous ne devriez pas l’espionner. ». « Je ne peux laisser cet homme commettre des atrocités sans l’en empêcher. ». « Est-ce seulement pour cela que vous l’observez ? ». « Vous le saurez bien assez vite. ». Elle soupira, collant son dos au dossier de son fauteuil. « Je dois devenir plus puissante, Suris. ». « Vous l’êtes déjà. ». « Non. Je suis fragile. Je le sais. J’ai peur et cette peur me paralyse. Je veux pouvoir tenir tête à n’importe qui, juste par la force de ma volonté. ». Elle attrapa le verre de vin qui se trouvait précédemment à côté du miroir. « Nous avons gagné, certes, mais cette victoire a réveillé ce qui dormait en moi depuis trop longtemps et à cause de cela, c’est moi qui ne dors plus. Mon corps est faible, mon esprit est faible. J’ai peur de prendre les mauvaises décisions, de ne plus m’y retrouver dans ce que je vois, et pire que tout, d’être trompée par la magie. ». « Il y a plus de chances que des êtres vous trahissent que votre magie, à l’heure actuelle. ». Il s’assit en face d’elle. « Je comprends vos doutes et ne croyez pas qu’ils me rendent indifférent mais je voulais vous parler de quelque chose. Les Magiciens sont les gardiens des reliques et, parmi elles, il y a des ouvrages. L’avenir sera sombre, vous le savez ou, du moins, vous pouvez l’entrevoir. Pas tout de suite mais un jour le chaos régnera de nouveau. Il voudra anéantir la connaissance. Il est de votre devoir de la sauvegarder. ». « Il ? ». « Croyez-moi. Il y a des choses que vous ne devez pas savoir aujourd’hui. Mais songez à ce que je vous ai dit. Pour votre physique, apprenez à vous battre au corps à corps. Pour votre mental, apprenez à être ce que vous n’êtes pas. Jouez la comédie. Le bien est affaibli et a besoin d’une Reine forte, d’un peuple fort. Aujourd’hui, les Magiciens sont les piliers d’un ordre qui se noie face à la montée des maléfiques. L’équilibre n’est plus et il y aura des conséquences. ».

_____________________________________________

« Je ne vous remercierai jamais assez… ». « Non. J’aurai dû intervenir bien plus tôt. Vous ne pourrez pas compter tous vos morts, Kahel. Il y en a trop. Je suis désolée. ». Le Roi des Anges était fébrile mais avait conscience que sans l‘intervention de l’Ultimage, sa race aurait été réduite à néant. Certes, les Magiciens n’avaient pu sauver ne serait-ce que la moitié des siens mais ils étaient assez pour se reconstruire ou, du moins, essayer. Une couverture sur les épaules chacun, les Souverains se trouvaient au coin du feu, comme si sa chaleur pouvait effacer les horreurs de la guerre. « Il y a eu tellement de morts… tellement de femmes violées. Je pense qu’il est temps pour moi de me remettre en question. Jamais un Roi n’aurait pu laisser pareille chose arriver. ». « Ce n’est pas de votre faute… ». « Vous, vous l’avez deviné, vous avez fait ce que vous avez pu, là où je n’ai été capable de rien. ». Elle soupira. Elle ne pouvait pas lui avouer qu’elle avait le miroir. « Le séjour que j’ai passé en Enfer à ses côtés, lors de… Hum. Disons que j’ai pu en apprendre beaucoup sur lui… ». Il leva les yeux vers la jeune femme. « Oui… J’ai appris qu’il avait osé s’en prendre à vous… ». « Les pires moments de mon existence… ». Elle ne pouvait être honnête. « Cet homme est de la pire engeance qui soit et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour mettre un terme définitif à ses agissements. ». Elle l’avait dit avec une certaine détermination. « Je vous aurai bien aidée mais je pense sincèrement transmettre la couronne. Elle est devenue trop lourde pour moi au fil des temps. ». Il y eut un silence. « J’aurai simplement une faveur à vous demander. ». « Allez-y, je vous en prie. ». « Celle de protéger les Humains pendant que les Anges se remettent à flot. Beaucoup de survivants sont des extrémistes qui ne prendront pas à cœur cette mission qui est la nôtre depuis si longtemps… ». Il baissa un instant le regard avant de la fixer de nouveau. « Nous nous sommes trompés de camp, Edwina… et aujourd’hui nous en payons le prix. ». Son ton était déchirant, si bien qu’elle détourna un moment les yeux. « Je vais réfléchir à comment je pourrai m’y prendre et je vous tiendrais informé demain matin. Je pense que le plus sage à présent est de faire soigner vos blessures… ». « Merci. ».

De retour dans sa chambre, la Souveraine prit le miroir entre ses doigts. Elle lui avait volé la mort de Raeden. Elle lui avait volé l'anéantissement total des Anges. Il lui volait son temps tant elle violait son intimité.

_____________________________________________

Edwina détacha de son cou le médaillon, trouvant avec habilité l’endroit où l’insérer. Le manoir familial apparut au sein de la Forêt des Murmures. Elle passa les grilles puis entra par la lourde porte principale. Une fois le hall passé, sa tenue se transforma pour faire place à une robe à la traîne semblant infinie. Ses cheveux auparavant noirs changèrent de couleur pour adopter un roux cuivré. Elle remarqua tout de suite que quelque chose clochait. La demeure était auparavant toujours plongée dans l’obscurité lorsqu’elle arrivait et s’éclairait au fur et à mesure de ses pas. Arrivée en haut de l’escalier, elle se retrouva face à face avec son passé. Les Syrkell étaient presque toutes ici, réunies, en chair et en os. Au centre, la matriarche, celle-là même qui avait fait de Mitsuko Aria Taiji celle qu’elle était aujourd’hui. Edwina plissa les yeux. « Bonsoir, Edwina. » fit-elle avec un sourire assuré et mauvais. « J’ai bien peur que votre Destin vous rattrape à présent. Vous ne pouvez plus vous targuer de ne point pouvoir redonner son éclat à notre famille. Votre magie ne vous fait plus défaut d’après mes informations. ». Elle s’avança. Sa démarche rappelait celle de la Dame Rouge à la Reine. Il y avait quelque chose de langoureux et de toxique, quelque chose de dangereux et de redoutable. Elle ne devait pourtant pas se laisser submerger. « Vous savez que la chose est impossible. Je suis l’Ultimage. Si vous souhaitez rendre sa grandeur à notre famille, chargez-vous-en. ». Ses propos ne semblèrent pas troubler la femme. « Notre mort a annihilé les pouvoirs du Djinn. Vous êtes l’élue, celle qui doit plonger le monde dans des flammes brûlantes et mortelles. ». « Je ne suis pas l’élue. ». La matriarche sourit. « Vous le serez, tôt ou tard. Surtout si… ». Elle fit une pause, faisant apparaître dans sa main un miroir identique à celui que possédait la Souveraine. « Il parait que le mal perd toujours ceux qui le contemplent d’un peu trop près… ». Elle s’avança encore. « Néanmoins, force est de constater que cet homme ferait un géniteur parfait. Corrompez-le. ». Edwina détourna les yeux un instant, un silence pesant s’emparant de la pièce. « Non. Et quand bien même je souhaiterais vous aider, ce qui n’est pas le cas, je suis mariée. ». Elle cherchait tous les moyens possibles pour détourner son interlocutrice de son idée. Maria se mit à rire. « Sornettes. Cela dit, Caliel ferait un géniteur parfait également, si vous n’étiez pas si liés… ». Edwina ne comprenait pas mais elle n’avait aucune envie de continuer cette conversation. « Je ne suis pas comme vous. ». « Bien sûr que si. Seulement, vous refusez de l’admettre et cela vous conduira probablement à votre perte. On ne peut guère combattre sa véritable nature longtemps. Si le mal ne dormait pas en vous, comment expliquez-vous que celui-ci vous attire, inéluctablement ? ». « Je ne suis pas attirée par lui. Je souhaite simplement connaître ce que je dois combattre. ». « Là encore, sornettes. ». Elle était à quelques centimètres à présent. « Charmez-le, tombez enceinte et si une fille venait à naître, tuez-le. ». Elle sourit. Edwina grimaça. « Vous êtes folle. ». « Et vous idiote pour ne point profiter de vos atouts. ». Elle s’approcha encore. « Imaginez son corps, couvert du sang de ses ennemis… ». « Laissez-moi. ». La matriarche soupira et s’écarta. « Vous n’êtes pas prête mais vous y viendrez. Nous en reparlerons mais sachez que ma patience a tout de même des limites. Si vous ne m’obéissez pas, je risque de me montrer un tantinet plus convaincante. Je sais exactement comment vous piéger et je n’hésiterai pas si je vois que c’est le seul moyen de vous rendre coopérative. ».

_____________________________________________

Les cheveux d’Edwina étaient attachés en queue de cheval sur le dessus de sa tête. Quand bien même elle était à visage découvert, cela faisait bien longtemps que nul être ne l’avait vu au grand jour. Elle était juste une femme à présent, une inconnue un tantinet charismatique. L’île était à présent visible. Elle plissa les yeux, serrant un peu plus ses cuisses autour de la bête pour se préparer à amorcer la descente. Elle fixa son mentor d’un œil entendu. Ce voyage avait un goût de liberté, tout comme les projets qu’elle avait entrepris parmi les Dragonniers. Elle était encore un peu faiblarde physiquement mais elle allait régler le problème. Ce n’était qu’une question de temps. Elle pouvait largement compenser par la magie qu’elle possédait dans tous les cas. L’Ultimage inspira, le cri d’Elros retentissant d’un même temps, suivi par celui de plusieurs de ses congénères. La vitesse faisait voleter ses cheveux. La sensation qui parcourait sa poitrine était exquise. Elle avait l’impression d’être en vie plus que jamais. Plus le temps filait, plus le sol de l’île se rapprochait. L’agitation des Dragons qui se trouvaient emprisonnés avait sonné l’alerte. Seulement, les braconniers savaient pertinemment qu’ils ne pourraient rien faire hormis fuir. Faire commerce sur une île avait certes ses avantages mais également ses inconvénients. Elros freina sa descente brusquement, crachant sur les insolents un givre mortel. Edwina disparut un temps, réapparaissant sur le sol. La terre se souleva, détruisant les constructions servant auparavant à enchaîner ceux qu’ils venaient sauver. Son mentor s’occupa de briser les chaînes et les captifs prirent de nouveau leur envol, non sans se venger des derniers survivants.

Une fois à Adraha, Hajim, le mentor d’Edwina, l’attira vers un endroit en particulier. « J’aimerai vous présenter une autre Doragon avec laquelle vous serez amenée à travailler à l’avenir. ». À contre-jour se dressaient deux silhouettes que l’Ultimage connaissaient très bien. La première était celle de Jared, le Pendragon. La seconde était celle de Vanille Caël Deslyce, la Reine des Abysses.

_____________________________________________

La Reine était en train de marcher dans un petit bois, réfléchissant à l’avenir. Elle devait se perfectionner au combat. Elle hésitait à demander à cet homme qu’elle n’avait plus vu depuis trop longtemps. Raeden Liddell avait faillis devenir son mari. Les choses auraient été bien différentes si Caliel n’avait pas gagné sa main. Cependant, de là ne venait pas son hésitation. Elle avait tué l’homme en Enfer et elle ignorait si elle pouvait décemment lui demander ne serait-ce qu’un service. Elle soupira, ses pensées l’amenant avec nostalgie vers un autre temps, un temps où elle avait côtoyé l’Ange et où il n’y avait pas tant de paramètres à prendre en compte dans leur relation. Alors qu’elle songeait, un bruit se fit entendre. Elle tourna le regard, croisant celui d’un homme qui appartenait également au passé ; du moins, c’est ce qu’elle croyait jusqu’ici. Le chasseur lui faisait face, son arc arqué en sa direction, une flèche la menaçant directement. Jadis, elle aurait fui. Aujourd’hui, les choses étaient différentes. « Je pensais que vous ne reviendriez jamais. » fit-elle en le fixant. Elle avait côtoyé la Bête et ce chasseur ci aurait eu aucune chance contre elle. L’homme sembla légèrement perturbé. Jamais sa proie, celle à qui il devait arracher le cœur, ne lui avait fait face avec autant de calme. « Vous pensiez mal. » dit-il en bandant un peu plus son arme. « Certes. » murmura-t-elle doucement. Sa chevelure commença à bouger doucement, des serpents y apparaissant, menaçants. Quelques secondes plus tard, le chasseur n’était plus que statue de pierres. Après un instant, la statue muta, des feuilles manuscrites s’envolant dans le vent avant de disparaître. Il était mort mais il reviendrait. Ce qu’elle ignorait c’est qu’à chaque fois qu’il trépassait, il réapparaissait plus puissant.

_____________________________________________

L’homme frappa sa canne épée sur le sol. Il était un des seuls à ne point avoir usé de magie pour prendre le visage de la reine des Magiciens. Si le monde avait oublié son reflet, il n’en était rien pour les Auryanites. Chaque personne qui le regardait avait des traits presque similaires, plus ou moins bien faits en fonction de la magie et de la tolérance du corps à cette dernière. Représentations identiques, elles fixaient toutes cet homme au charisme imposant, attendant ses instructions. Les temps étaient mauvais pour la secte puisque cela faisait des années maintenant que la Souveraine n’était pas apparue en public sans son voile. Le peuple avait oublié son visage et la chose leur était insupportable. Personne n’avait le droit de l’occulter. « Nous sommes restés silencieux toutes ces années afin de nous positionner dans les hautes sphères de la société. Pourtant, les temps changent et il est l’heure de mener à bien notre mission divine. ». Il était assez vieux mais tous ici l’écoutaient. Il marqua une pause, fixant les visages tendus vers lui. Leur population avait doublé ces dernières années. Ils avaient pourtant connu une défaite de taille : personne n’avait réussi à mettre la main sur l’enfant de l’Ultimage, un bébé qui était une ignominie. Chacun ici était convaincu qu’il s’agissait de la fille du Monarque Démoniaque, et non du Roi des Magiciens, Caliel Araé Suellan, comme la chose avait été annoncée. Les trois devraient mourir quoi qu’il en soit. « D’ici quelques lunes, nous égorgerons les grands de ce monde à n’avoir pas répondu à nos attentes. Vous qui vous êtes faits passer pour leurs serviteurs, leurs esclaves, leurs femmes et maris, leurs filles et leurs fils, vous les tuerez dans leur sommeil. Ensuite, nous devrons nous occuper d’Aurore. Elle nous a été arrachée depuis trop longtemps. ». La foule venait de s’animer, les visages des fanatiques prenant des traits effrayants et déterminés. « Je voulais profiter de cette réunion pour vous présenter un nouvel arrivant : Jonas. Il sera votre guide en mon absence. Obéissez-lui. ». Un homme apparut sur le côté, inclinant doucement la tête pour saluer les fidèles. « Pour Aurore ! » cria le premier, mots repris par la foule en délire.

_____________________________________________

Edwina entra dans la salle de bain. Les miroirs étaient recouverts de buée et des vapeurs de fleurs d’orangés s’élevaient de la baignoire. Dedans, quelques pétales coloraient l’eau. Elle regarda autour d’elle pour vérifier que sa servante était sortie après avoir chauffé le bain. Elle inspira doucement, ôtant le tissu magique qui couvrait son visage. Elle le posa sur le dossier d’une chaise puis baissa les yeux sur son corset. Elle revenait d’une réception et cela lui prendrait du temps de défaire les lacets. Elle s’y employa pourtant, lentement. Elle était fatiguée ; elle avait sans doute un peu trop bu également. Le vin de ses terres était délicieux. Finalement, elle laissa choir le corset par terre, libérée d’un fardeau qui aurait pu amener n’importe quelle femme au bord de l’évanouissement. Elle était passée par là au début, également. À moitié nue, elle se dirigea vers la baignoire sur laquelle elle se pencha pour toucher la température de l’eau. Elle imaginait déjà chaque parcelle de son dos se détendre au fur et à mesure qu’elle y glisserait. Elle enleva ses chaussures puis déboutonna sa jupe. Au beau milieu de son calvaire vestimentaire, elle s’arrêta nette, se redressant pour regarder autour d’elle. Elle était troublée. Elle avait l’impression étrange que quelqu’un l’observait. Pourtant, il n’y avait personne. Les Esprits sans doute. Elle avait appris à vivre avec car nul vivant ne pouvait les contraindre. Il valait mieux les ignorer. Sa jupe glissa à son tour, suivie de près par le reste. Amenant ses mains à ses cheveux, elle défit la barrette qui les retenaient, les laissant de nouveau caresser ses reins. Elle fit quelques pas pour récupérer un objet qu’elle avait posé sur la coiffeuse et se dirigea vers l’eau. Elle entra dans le liquide brûlant, un sourire naissant sur ses lèvres. Une fois installée, elle amena le miroir devant elle, l’essuyant de son autre main. « Hum… ». L’objet ne lui renvoyait que son propre reflet. Elle soupira, le posant sur un tabouret non loin avant de caler sa tête contre la paroi de la baignoire. Les joues rosées par l’alcool et la chaleur, elle se refit pour la énième fois le même commentaire : elle devait arrêter. Pourtant, pour la énième fois, elle se trouva la même excuse : elle devait l’empêcher de nuire. Après quelques minutes, les vapeurs l’endormirent.

_____________________________________________

« Vous m’avez invoqué ? ». La voix du Démon sonnait clairement. Edwina fixait Cael de son balcon. Les êtres maléfiques de faible puissance ne demandaient que peu de sacrifice et il lui avait suffi de récupérer un peu de son propre sang pour conduire l’engeance démoniaque à elle. « Je souhaite que vous soyez fidèlement à mon service à partir de maintenant. ». Elle ne lui laissait pas le choix. Sa magie opérant, le Démon se retrouva les pieds et poings liés aux volontés de la Souveraine. C’était pour le mieux. Elle ne pouvait se permettre d’exiger pareille chose d’un Magicien. Quand bien même son peuple était pacifique, quand bien même elle se devait de le représenter, il y avait trop de ténèbres autour d’elle ; sa famille, son obsession pour le Monarque, le Chasseur et d’autres éléments plus profonds, enterrés au fond de son être, qui lui causeraient forcément du tort tôt ou tard. Elle ne pouvait se battre contre le mal à la loyale. Il lui fallait des solutions drastiques qu’elle devrait garder secrètes, tout comme le dédale que représentaient son passé et son identité. Elle se tourna enfin pour lui faire face. Il était hideux mais cela ne la dérangeait pas le moins du monde. « J’ai besoin que vous m’ameniez à un homme maléfique qui saura exercer plusieurs fonctions à mes côtés dont celles d’assurer ma protection et de me former à certains arts. ». Elle marqua une pause, fermant les yeux un instant. Elle devait continuer. Si elle n’en finissait pas avec ses propres démons, ils le feraient avec elle. « Je souhaite également qu’il puisse me conseiller sur des considérations plus… disons… funestes et qu’il puisse satisfaire certaines de mes exigences sans poser de questions. Cela pourrait impliquer la mort. ». Le Démon semblait légèrement mal vivre cet attachement soudain mais après quelques minutes de silence, il hocha la tête. « Je vais chercher l’homme qu’il vous faut. Je reviendrais vers vous dès que je l’aurai trouvé. Si jamais vous avez de nouveau besoin de moi, prononcez simplement ce nom : Hippocrate. ».

Le Démon apparut derrière la Souveraine. Elle ne sursauta pas. Il lui avait donné rendez-vous hors des terres magiciennes afin de lui indiquer où est-ce qu’elle devrait se rendre pour rencontrer l’homme désiré. Il avait plusieurs appellations et était connu dans plusieurs régions pour « ses services ». Même si elle savait pertinemment que peu de quidams seraient amenés à la reconnaître, elle avait pris la précaution de rendre leur couleur naturelle à ses cheveux. « Vous voyez la montagne devant vous ? Avancez jusqu’à elle puis une fois à son pied, vous verrez une grotte. Il vous attend en son sein. ». « Bien. ». Elle suivit ses instructions, entrant dans la cavité. Là, dans l’obscurité, elle aperçut un homme. Il lui semblait bien plus imposant que le Démon qui était à présent à son service, plus imposant que beaucoup d’individus qu’elle avait pu croiser dans son existence même. « Êtes-vous Osiris, le Joker à la main d’or ? ».

_____________________________________________

Edwina porta son verre de jus d’oranges à ses lèvres. En face d’elle se tenait l’Archimage Nylmord qui petit déjeunait en sa compagnie. Entre deux discussions concernant les affaires du royaume, il lui demanda : « Vous ne souhaitez toujours pas rendre visite à votre fille, Majesté ? ». La jeune femme se pinça les lèvres. Il était l’un des seuls à avoir le privilège de pouvoir la rencontrer sans son voile et il vit instantanément qu’il avait abordé un sujet délicat. Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Cette grossesse avait fait énormément parler d’elle. Beaucoup pensait que le bébé était l’enfant du Monarque Démoniaque, le même nombre qu’il s’agissait de l’infant royal mais d’autres envisageaient des hypothèses beaucoup plus larges. Les pères potentiels allaient jusqu’au Dædalus, en passant par Raeden Liddell ou d’autres hommes qu’elle avait pu côtoyer peu de temps avant l’annonce officielle de sa grossesse. Après son séjour en Enfer, elle s’était exilée dans un conte, laissant Eorane régner à sa place le temps d’accoucher. Elle ne préférait pas y penser. Elle s’était évanouie après avoir expulsé le nourrisson de son être. Malgré ses peurs, elle avait aimé l’enfant instantanément mais elle ne pouvait pas s’en occuper. C’était plus fort qu’elle, elle s’en sentait incapable. Et puis, il y avait d’autres choses… des choses plus sombres. Ses ennemis étaient trop nombreux pour qu’elle les ignore. Un nourrisson était si facile à tuer… La décision avait donc été prise de la cacher au fond des abysses et, depuis, Edwina n’était jamais venue voir la fillette. Elle prenait de ses nouvelles mais n’avait pu envisager ne serait-ce qu’une rencontre. « Je… Non, je serai incapable de faire face à Læna… Pas tout de suite… ». « Je comprends. Prenez votre temps. ». Le vieil homme préféra changer de sujet par la suite, d’autant plus que, pour lui aussi, évoquer l’enfant de la Reine était complexe. Il lui avait caché une chose, une chose qui n’était en aucun cas anodine. Néanmoins, compte tenu de la réaction d’Edwina face à Læna, il ne se voyait pas lui avouer cette « chose ». Alors qu’il y pensait bien malgré lui, la chose entra dans la pièce. « Voici vos petits pains. Est-ce qu’il vous faudra autre chose ? ». Edwina sourit à la servante. « Non ça ira. Je vous remercie. ». L’Archimage Nylmord détourna les yeux malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Mar 21 Mar 2017, 22:00

Les alliés



Conrad Caïn Taiji






Maître To







Alberic Vaughan






Cassandre Syrkell






Alastor Taïmon



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Mar 21 Mar 2017, 22:01


Elisabel Syrkell






Papaye






Nolwë Sforza






Kyo



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Mar 21 Mar 2017, 22:06


Phineas Maxëshen






Kevan Vaughan






Ambros Nilsson






Vardis ?






Hippocrate






Cécile Varey






Galadrielle Artegal



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Sam 24 Juin 2017, 11:34


Nom du compagnon






Nom du compagnon






Nom du compagnon






Nom du compagnon






Grimm



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Sam 24 Juin 2017, 11:40


Lythia Khlan






Nom du compagnon






Nom du compagnon






Chihoko Taiji






Natsuo



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Lun 10 Juil 2017, 00:34

Les enfants du Dædalus et des pécheurs



Eeon T. Von Dreth






Eulalie Pendragon






Amaranthe Pendragon





Les enfants du Diable



Désirée Heylik Azmog



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Lun 10 Juil 2017, 00:34

Les enfants du Diable



Orphée Nilsson Azmog






Pandore Syrkell Azmog






Zelda Syrkell Azmog






Wolfgang Azmog






Macre Taïmon Azmog



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Lun 10 Juil 2017, 00:35


Pharah Chelfrea






Faust Taïmon






Ariön Ekishadës Maxëshen






Säno Numendil






Améthyste Lina Taiji






Björn






Elina Nilsson



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Lun 10 Juil 2017, 00:36


Atsume Honoe



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Ven 04 Aoû 2017, 11:31


Almodis Taiji






Nom du compagnon






Alduin Taiji Jalaan’Gaan



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Ven 04 Aoû 2017, 11:31

Bla bla bla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Ven 04 Aoû 2017, 11:32


Dovahkiin






Rauros






Sauron






Dagnir






Valar






Lindorië






Simeon



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Ven 04 Aoû 2017, 11:32


Isildur






Daenara






Aradhel






Danywen






Elros



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3266
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: | Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |   Ven 04 Aoû 2017, 11:32


Nom du compagnon






Nom du compagnon



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti
 

| Edwina Nilsson | Ultimage | V4 |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edwina Nilsson - Ultimage (V3)
» Pnjs d'Edwina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations en cours-