AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 | Thalos - Æther de la Lumière |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cocoon
~ Orisha ~ Niveau VI ~

~ Orisha ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 5552
◈ YinYanisé(e) le : 05/06/2012

Caractéristiques
◤ ◤: Instigateur ; Fo:52/52 | Ag:45/50 | Ch:42/42 | Int:42/42 | Ma:20/40
◤ ◤: Des gants renforcés d'acier et de poison
avatar
MessageSujet: | Thalos - Æther de la Lumière |   Mer 18 Jan 2017, 20:35



Thalos

De l'Obscurité nait la Lumière, de la Lumière nait l'Obscurité. Identique au Yin et au Yang, Thalos ne se substante pas seul. Sans son homonyme, ce Dieu ne serait que chimère. Bien que porteur de toute sorte de Lumière, il abrite une infime part d'Obscurité. Imperceptible pour quiconque à part lui et l'Autre. Autrefois particulièrement fusionnel avec son entité opposée, il dû s'en séparer au risque de disparaitre pour l'Eternité et, ainsi, apporter ombre et désespoir sur le monde. Source de chaleur aussi bien que de clairvoyance, nous parlons de Lumière, de sa Lumière, comme celle qui nous éclaire, celle qui nous guide. Parfois amalgamé avec la Foi, il fait office de porteur de bonnes grâces. En effet, ceux priants son être suprême sont bienveillants, généreux, aimants, francs et sincères. Les plus ecclésiastes sont des meneurs, fier d'interpréter le rôle de prophète aux yeux des démunis, des âmes perdues, des esprits noircis. Il faut savoir que, dans les mœurs les plus courantes, il n'est pas rare que ceux priant Thalos et croyant en sa Lumière, effectuent également une petite messe à l'Aether de l'Obscurité. La raison en est simple, si simple que personne ne s'en doute. En remerciant celui qui est censé être un danger, on s'attire sa grâce, ses faveurs. On croit à la complémentarité des êtres, des Divins, s'assurant ainsi une protection. En attribuant un mérite à ce terrible ennemi, cela ne peut qu'apaiser son courroux et qu'il ne déchaîne jamais ses foudres, au risque d'annihiler à jamais l'être porteur de Lumière. Que ce soit par le soleil, l'espoir, les croyances, les fidèles savent que Thalos se matérialise par de petits signes très caractéristiques de sa fonction. Ainsi, sans lui, ce serait la tristesse, la noirceur qui envahirait le ciel, le monde et, enfin, les cœurs. D'ailleurs, le plus étonnant doit être les deux représentations que les Mortels ont pu donner à cet Aether : tantôt seul entouré de lumière. Tant, qu'on ne le distingue plus, enveloppé d'aura lumineuse; tantôt avec l'Obscurité. Noué l'un à l'autre, ils se mêlent sans jamais se dévorer, dans un équilibre parfait, presque ennuyeux. Pourtant, tant qu'il subsiste, cela signifie que le soleil apparaîtra chaque jour et, à contrario, que la lune inondera toujours le ciel à la fin de chaque journée. Il existe en ce monde, peu de gens ayant rencontré Thalos. Peu de gens encore bien-voyants. Ces aveugles racontent à voix feutrée, que l'Aether est si éblouissant que ce fut la dernière image qu'ils virent alors, avant de perdre la vue. Fabulations ou réelle punition, personne ne le saura réellement. Même les plus pieux affirment n'avoir reçu que des signes. Pourtant, tous connaissent son histoire et sa liaison secrète aussi décriée qu'admirée. Car si Lumière et Obscurité sont aussi complémentaires qu'ils ne s'opposent, c'est pour une raison des plus évidentes. En des temps immémoriaux dit-on, Thalos et le Dieu de l'Obscurité ne faisaient qu'un. Tel deux entités parfaitement symétriques, chacun était une étoile, tourné dans une direction sans jamais se voir. L'un éclairait, alors que l'autre assombrissait. Des phénomènes qu'aucun des deux ne comprenaient mais qu'ils savaient existants. Lors de la première chute des Aetheri, ces étoiles divines tombèrent sur les terres du Yin et du Yang et, dans la punition collective, ils furent transformés en Hommes, démunis de tout. Des êtres faibles, sans aucun intérêt. Chacun ne gardait comme marque de leur passé fabuleux, qu'un pouvoir. L'un savait éclairer quelques endroits et l'autre absorbait totalement cette lumière, se mélangeant harmonieusement. Une semi-pénombre, une notion de gris très personnelle, n'apportant ni vraiment la clarté comme jamais réellement l'obscurité. Ayant été projeté ensemble au même endroit, chacun se reconnut. Ils avaient en face d'eux le seul être qu'ils regardaient du coin de l'œil sans jamais pouvoir le voir. Bien qu'ils furent amoindris, ça ne les empêcha pas de se découvrir, de comprendre qui ils étaient réellement et de quoi ils étaient fait. Ils n'eurent ainsi aucune autre envie -réelle ou non- de se comprendre du mieux possible. Si bien qu'ils décidèrent d'évoluer ensemble. De vouer leur vie à leur élévation mutuelle, commune, et d'échanger sur cette fusion. Ils adoraient se voir dans les yeux de l'autre, comprendre que ce vide qu'ils ressentaient n'existait dorénavant plus. Et le monde connu le moment où ils redevinrent Divins. Les Aetheri avaient reprit leurs droits, leur place et toute leur puissance. Seulement, toutes les bonnes choses avaient une fin et ce fut à ce moment que la leur entra en jeu. Ils devenaient un danger l'un pour l'autre. Divergents tellement au point de s'abattre, de se faire disparaître. L'un voulait le Jour, l'autre la Nuit. Aucun ne voulait céder, et de l'amour fusionnel en vin la haine passionnelle. C'était aussi douloureux que nécessaire. Un combat éclata et pendant des jours, des semaines, le cycle se dérégla. Il était dit que la végétation, les animaux et même les Hommes, subissaient des maux parfois irréversibles. Personne ne savait quand se coucher, quand se lever, quand manger, quand se soigner et même respirer devenait impossible. L'air était chargé, étouffant, sans que personne ne sache d'où tout cela venait. Cependant, quand Thalos et le Dieu de l'Obscurité s'aperçurent que jamais l'un d'eux ne gagnerait, que jamais la Lumière s'éteindrait comme la Noirceur resterait, ils décidèrent de trouver un terrain d'entente : plus jamais ils ne se croiseraient.  Ainsi, depuis, quand un lieu est éclairé il n'est pas obscur et vice versa. Quand une personne est dans les ténèbres, il y aura toujours un raie de Lumière pour la guider.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32568-cocoon-v-5-admin-gr
 

| Thalos - Æther de la Lumière |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Annexes :: Religions et Courants-