Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

Partagez
 

 Troubler la paix | Rubiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isiode et Isley
~ Ange ~ Niveau III ~

~ Ange ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 1068
◈ YinYanisé(e) le : 04/01/2016
◈ Activité : Soldats
Isiode et Isley
Lun 12 Déc 2016, 04:59

Troubler la paix
« Dors, petit enfant… »

Nous posions enfin nos pieds au sol suite à un long – très long – voyage, observant d’un œil terne les vastes plaines herbeuses qui s’étendaient à perte de vue devant nous. Les Terres d’Émeraude, contrée de fertilité, de quiétude et de grande harmonie, nous accueillirent dans la douce fraîcheur de son climat, nous faisant presque oublier toutes les misères que nous avions vécu, il y a peu, sur le Continent Dévasté. À ce simple souvenir, une ombre passa devant mon visage, tel un voile de profond regret et de culpabilité qu’il m’était difficile de repousser.

« Pour l’instant, entendis-je Isiode me communiquer d’une voix particulièrement douce. Poursuivons notre chemin à pied. Je ne sais pas si nous pourrons continuer avec ce vent qui souffle vers l’est. »

Il plaça l’une de ses mains au-dessus de ses yeux pour observer ce paysage qui ne semblait avoir aucune frontière, aucune limite à sa fin. Cela dit, nous étions parfaitement en mesure de voir, à des lieux de notre position et s’élevant comme des trônes de roc glacé, les montagnes de l’Edelweiss enneigées pourfendre les nuages qui s’aventuraient à proximité de leur cime. Cette vision avait quelque chose d’assez singulier, notamment au niveau des deux climats qui s’opposaient à tous les niveaux : là où la chaleur des Terres d’Émeraude était apaisante et accueillante, le froid de ces monts gelés nous giflait, nous mordait, comme s’il faisait tout en son pouvoir pour que nous décampions des montagnes ; là où la faune et la flore prospéraient en harmonie avec cette nature douce et bienveillante que l’on ne retrouvait que sur le territoire des Orines, celui des Libérés ne possédait ni flore diversifiée ni faune aux desseins amicaux : tout était mis en œuvre pour compliquer, plus encore, notre ascension. Pourtant, malgré tant de disparités, ces deux contrées s’avoisinaient, simplement séparées, dans une zone précise, par le territoire magicien…

« Au moins, nous pouvons être assurés d’être accompagné par des locaux beaucoup plus courtois que ceux des Terres arides », se risqua mon frère en me lançant un léger coup de coude sur le bras pour attirer mon attention.

Cependant, je n’étais pas du tout d’humeur à plaisanter. Je remerciais mon frère des efforts qu’il tentait de déployer pour m’arracher un sourire, parce qu’il savait ce que je ressentais au plus profond de moi à l’heure actuelle, mais je ne daignais même pas ouvrir la bouche pour lui partager ma pensée ; par conséquent, seul mon for intérieur le gratifia d’un faible « Merci ». Devant le peu de réaction que j’eus, Isiode soupira et préféra se mettre en route. Il avait tout essayé pour que je cesse de ruminer de sombres pensées, que je cesse de m’en vouloir pour une fatalité dont je n’étais aucunement responsable, mais ce que je ressentais au plus profond de mes entrailles, toute cette accumulation de remords qui me pesait l’estomac, je ne pouvais tout simplement pas les repousser du revers de la main, comme lui semblait le faire si bien. Parce que je me sentais responsable de la mort de ce Magicien. Je me disais que si nous n’avions pas pris autant de temps pour rejoindre Viviana, pour rejoindre la cachette de ses ravisseurs, il n’aurait pas eu à finir ses jours de la sorte et nous n’aurions pas été forcés de devoir annoncer la nouvelle à toute sa famille, qui vivait à Caelum. Cet homme... Il avait une femme, deux petites filles, des amis, des frères ou bien des sœurs qui l’attendaient avec impatience là-bas, chez lui… Mais il était mort. Le poison dont il avait été la victime l’avait rongé, l’avait affaibli, l’avait tué…

Sans que je m’en rende compte, mes pas se firent plus rapides – et plus lourds aussi – comme en réponse à la frustration que je sentais vibrer en moi ; une frustration des plus tristes et des plus lancinantes que je dus supporter dans ma vie. Parce qu’à partir de ce jour, à partir du jour où cet homme avait rendu son dernier soupir dans mes bras, j’avais été mandaté d’une nouvelle mission : dire à ses enfants et à toute sa famille que l’homme qu’ils aimaient tant n’était plus.

À un mètre ou deux devant moi, Isiode me coula un regard inquiet par-dessus son épaule. Il était troublé par mon état, surtout après ce qu’il avait appris à l’Antre des marais. Il aurait aimé que je me confie à lui, comme auparavant, mais je me bornais à garder personnel tous les tourments qui envahissaient mon esprit. Parce que je me disais que les fautes que j’avais pu commettre, je devais les assumer et ne pas les oublier. Surtout, surtout, ne pas les oublier.

« Isley, regarde, m’interpella soudainement mon frère, ce qui me fit redresser la tête. Il y a un enfant sur la route. Je me demande ce qu’il peut faire ici tout se– »

Et le reste de sa phrase mourut dans sa bouche, alors que lui et moi écarquillâmes nos yeux de surprise.

L’enfant qui s’était tenu à quelques mètres de nous, à peine, venait brusquement de disparaître, ne laissant, dans son sillage, que d’étranges marques sur le sol, que nous nous empressions d’examiner, désarçonnés.


866 mots | 1 post


It's a little price to pay for salvation
Thème I | Thème II | Thème III | Thème IV | Thème V

Troubler la paix | Rubiel Signat20
Merci Mancy et Shanxi pour les cadeaux ♪:
Revenir en haut Aller en bas
http://yinandyangpower.forumactif.com/t34283-isiode-isley-entre-
 

Troubler la paix | Rubiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ~ Troubler la Paix | Alya ~
» Troubler la paix - Solo
» Troubler la paix (Aina)
» Troubler la paix [w Galick]
» Troubler la paix [Dante]
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Terres d'émeraude-