AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 | Les nouvelles - Explications |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31300
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 45/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: | Les nouvelles - Explications |   Jeu 10 Nov 2016, 15:20



Les Nouvelles


Les Nouvelles ont été pensées à partir du constat que beaucoup d'entre vous n'étaient pas ou peu au courant de ce qu'il se passait dans les rps autres que les leurs. Le fait est que certains rps, qu'ils soient pour tous, des lieux ou parfois même des solos mettant en scène des personnages jugés importants (niveau six notamment) sont essentiels si vous souhaitez comprendre les tenants et les aboutissants de ce qui se produit sur le forum. Nous avons donc décidé de créer plusieurs journaux, qu'ils soient raciaux ou consacrés à une idéologie particulière (religion, géopolitique, rumeurs etc) afin que vous puissiez les utiliser dans vos écrits. En fonction de sa race, du territoire où il se trouve ou bien simplement de sa curiosité, votre personnage pourra dorénavant apprendre des choses dans le rps en lisant lesdits journaux. Comme vous pourrez le constater dans la liste ci-dessous, postée par Vanille, il y en a plusieurs et de toutes sortes. Ainsi, dans une mêmes races, de multiples points de vue seront abordés, parfois pour la royauté, parfois contre ; cela fait partie de la liberté de la presse. L'objectif ici est de faire réfléchir votre personnage sur les différents propos et de le faire se positionner afin qu'il développe à partir de toutes ces informations son propre point de vue. Bien entendu, ses spécialités joueront également dans la bonne compréhension des informations. Nous souhaitons réellement, dans le staff, vous donner des outils de compréhension qui trouvent une justification dans le rp (que votre personnage ne sache pas des choses par l'opération du saint esprit).

Pour le moment, seuls les administrateurs et les niveaux six pourront écrire dans ces journaux. Il se peut que la règle évolue vers des membres de niveaux inférieurs qui aiment lire et s'informer sur ce qu'il se passe dans le rp. Quoi qu'il en soit, le tout sera toujours à valider administrativement car si les point de vue divergent en fonction des journaux, il ne s'agit pas d'écrire n'importe quoi non plus. Cela dit, si vous trouvez qu'un événement rp mériterait d'être rapporté (parce que vous le trouvez important, que les personnages en jeu sont charismatiques ou autres), n'hésitez pas à mp un administrateur avec le lien du rp de référence.

La liste ci-dessous est non exhaustive. Il y a, bien entendu, plus de journaux que cela, certains clandestins, d'autres moins connus etc mais, pour le moment, elle constituera notre base de travail. Notre objectif n'est pas de faire de longs articles mais bien des petites brèves avec plusieurs points de vue sur un même événement.

Je vous laisse donc découvrir la fameuse liste ^^

Note : Les Chamans n'ont pas de journal car leur tradition est orale et leur mode de vie nomade. Cela n'empêche pas des individus de conter les nouvelles lues dans les journaux aux diverses communautés. De même pour les Génies qui sont éparpillés à travers les Terres du Yin et du Yang et ont la possibilité de se fondre dans la masse pour lire ce qu'ils souhaitent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 15131
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: | Les nouvelles - Explications |   Jeu 10 Nov 2016, 15:21


Liste de quelques Gazettes et Journaux des Terres du Yin et du Yang


Le Tripartite : Le Tripartite est un journal distribué sur toutes les Terres du Yin et du Yang et qui se veut contre la politique globale actuelle. Prônant que le Monde se portait bien mieux à l'époque des Grandes Reines qui dirigeaient les Rois raciaux sous un même drapeau et une même valeur, le Tripartite ne cesse de remettre en cause le bienfondé de ces Souverains qui mènent uniquement la politique de leurs races de façon désordonnée. Qu'importe l'alignement, qu'il soit mauvais, bienfaisant ou neutre, le journal défend le fait qu'une politique commune à ces fondamentaux mènerait les peuples vers la grandeur et diminuerait les conflits entre ceux qui, au final, partagent les mêmes idées. En effet, pour le journal, c'est l'ego de petits rois de pacotille qui mène à des guerres regrettables, qui desservent d'ailleurs la cause principale, bien plus que la différence de point de vue des peuples.

Le Spirituel : Le Spirituel est un journal distribué sur toutes les Terres du Yin et du Yang. Ce dernier parle de religion et il n'est pas rare de suivre à travers ses pages l'histoire de nombreux prêtres et prêtresses dévoués à un ou plusieurs Ætheri. Le Spirituel raconte l'histoire des Temples et des cultes, énumère les rituels religieux et essaye de relever toutes les actions divines recensées à travers le Monde. Il décrypte également l'actualité sous un point de vue religieux.

La Voix : Le journal, à l’apparition irrégulière, est distribué à travers toutes les Terres du Yin et du Yang. Ses plumes ne s’intéressent guère à l’actualité et ne poursuivent qu’un seul et unique but : entendre les paroles de la Grande Prophétesse, par ses lèvres ou celles de ses élus, afin de les faire partager au monde entier. Journalistes et véritables enquêteurs, les membres de la gazette sont impliqués dans leur tâche et parcourent le monde pour sa réalisation. Ils cherchent par ailleurs à trouver des explications aux prophéties, organisent des réunions entre eux et leurs lecteurs et relatent les apparitions de la Grande Prophétesse, qui selon eux ne peut être qu’une Déesse.

L’Echo de Vérité : Journal au titre légèrement opposé aux nouvelles qu’il diffuse, l’Echo est bourré d’informations au ton plutôt morose. Outre sa perspicacité à énoncer les mauvaises nouvelles, il s’efforce à manipuler l’opinion publique pour que ses lecteurs regardent dans un unique sens. Ainsi, au fil du temps s’il est plutôt discret et en retrait par rapport aux autres journaux mondiaux, il voit sa côte de popularité éclater en plein chaos. Pourquoi ? Car il sait trouver, à chaque fois, le parfait coupable de tel ou tel événement, de tel ou tel meurtre. Même si la plupart de ses informations sont à vérifier, les citoyens en manque de bouc émissaire se font toujours un plaisir de le consulter. Dans certaines régions c’est même devenu une tradition pour éviter que le mal ne s’abatte sur eux et qu’ils n’apparaissent un jour dans ce recueil de nouvelles sordides. Ainsi, l’Echo de Vérité sait emmener haine et discorde par des textes tantôt très engagés tantôt plutôt dissimulés et diplomates. Également, il n’est pas rare que les rédacteurs changent souvent de tête, voyant la leur séparée de leur corps à un moment de leur vie.

Horizon : Horizon est un journal assez particulier, distribué sur toutes les Terres du Yin et du Yang. Son passé est glorieux mais avec les siècles, il a perdu sa vocation première d’informations sur les décisions des Monarques pour se pencher de façon plus spécifique sur les faits et gestes des Souverains, des membres de gouvernement et des personnes connues, importantes, riches ou influentes. Il se plait à décrier les relations entre les Grands, les apparitions communes, les guerres, les conflits, les ententes, les mésententes, les amours, les ruptures ou les naissances. Il ne se prive de rien, pourvu que cela concerne des figures resplendissantes. Il a fait éclater plusieurs scandales au grand jour et est souvent le premier à lancer des rumeurs concernant les Rois et les Reines.

L’Engloutie [Sirène] : Quotidien officiel de la Capitale des Mers et des Océans, il est le plus vieux et le plus prestigieux de tous les journaux des Ondins. Il n’est guère le seul, on peut citer le Clairvoyant ou la Plume Ocre, mais est de loin la référence en matière d’informations. Il est écrit dans la langue des Sirènes et n’est accessible que pour elles. Conservateur, il possède l’âme traditionnaliste et royaliste qui sied au peuple et se plait à dénigrer les autres races. Les autres journaux ont un poids bien maigre comparé à lui.

Les Noires Abîmes [Sirène] : Autrefois, il était un petit quotidien qui peinait à trouver des lecteurs à la Cité Engloutie. Avec l’avènement de Port Dirælla, il s’est exporté dans la nouvelle Cité où il connait un nouveau souffle, en tant que principal journal de la ville. Plus ouvert et visionnaire, il est moins fermé aux autres races mais demeure très attaché aux valeurs ondines et aux grandes familles des mers. Il existe en deux versions, l’une écrite en langue des Sirènes et l’autre en dialecte commun.

Les Nouvelles [Orine] : Les informations circulent péniblement au sein de Maëlith et les traditions veulent que l’on préserve les jeunes Orines des maux de l’extérieur. Il n’existe donc qu’un seul et unique journal, qui n’est à la portée que des Orines de plus de dix-sept ans, ces dernières devant se contenter des dernières pages seulement, qui n’est qu’un résumé édulcoré de la totalité du journal. Il n’est accessible qu’aux Orines et est écrite dans leur langue, sauf pour les dernières pages, les jeunes filles ne maitrisant pas forcément la complexité de leur langue natale.

La Rose des Vents [Orine] : Journal imposant et gigantesque au réseau monstrueux, la Rose des Vents est le journal le plus estimé à travers les territoires des Orines, c’est-à-dire sur les Terres d’Emeraude, sur la Forêt Enchanteresse et Orihime ainsi qu’à la Cité des Mirages. Plutôt neutre dans son écriture, il s’évertue à mettre la vérité à nue. Il est, par la même, un journal important en matière d’art, un domaine pour qui il réserve plusieurs pages. Il n’est écrit qu’en langage commun.

Les Chroniques du Temps [Rehla] : Il est le seul et unique journal distribué dans le Royaume de Lua Eyael, puisqu’il n’est pas nécessaire de multiplier les points de vue dans un peuple aussi original que celui des Rehlas. Les Chroniques du Temps recense une multitude d’informations diverses, venues de toutes les Terres du Yin et du Yang, puisque tous les membres de la race ne sont pas dotés de dons étendus. La gazette se garde bien de révéler l’avenir, mais se contente de faire un point sur la situation du monde. Il est écrit en langage commun mais, de plus en plus, cherche à imposer le dialecte des Rehlas.

L’Hurlante [Bélua] : Les gazettes sont rarissimes chez les Hommes-Animaux, le peuple étant trop sauvage pour s’intéresser aux nouvelles du reste du monde. Il existe cependant un quotidien, que l’élite de la Capitale se plait à feuilleter. Réactionnaire, au style brut et sans gêne, l’Hurlante n’est pas tendre avec les races ennemies de la nation. Ses mots sont souvent crus, et les mauvaises nouvelles ainsi que l’actualité des Béluas, mises en avant. Le point de vue est souvent biaisé par l’âme sauvage et indépendante du peuple. Il est écrit en langage commun.

La Calamité [Sorcier] : Il est le Journal Officiel de l’entièreté des territoires sous la coupe des Mages Noirs, le seul distribué par ailleurs. Défenseur des opinions du gouvernement et de l’Empereur, il est ouvertement royaliste et cynique envers tous les autres peuples des Terres du Yin et du Yang. Il est divisé en deux parties, la première étant réservée aux actualités sorcières et la seconde, sur le reste du monde. Le Souverain a un droit de regard sur les publications et la censure est monnaie courante. Il est écrit en langage commun.

Le Gouffre [Sorcier] : Il est au moins le douze ou treizième du nom, les écrivains et les têtes pensantes étant régulièrement massacrés par le pouvoir en place. La gazette est révolutionnaire et conteste sans cesse le gouvernement et l’Empereur Noir. Son point de vue diverge souvent de celui de Calamité et les articles, pourtant basés sur des mêmes faits, relatent une histoire très différente. Le Gouffre est peu connu et banni. Sa possession entraîne des sanctions. Il est écrit en langage commun, mais certains articles sont cryptés grâce à un mot clef.

Le Bourreau Sanglant [Vampire] : Journal aussi acide que satyrique, il est certainement le préféré du peuple des Vampires pour donner les faits sous une forme volontairement moqueuse et abaissante envers les autres races et les rivaux. Les écrivains sont plutôt libres de leur plume et les points de vue s’affrontent, chacun venant d’un horizon, d’une famille différente. Il n’est cependant pas rare qu’un Vampire soit assassiné pour ses propos dans le Bourreau Sanglant, à force de défendre des idées qui auraient un peu trop déplu à certains.

L’Éclairé [Elfe] : Il existe une multitude de journaux différents dans les territoires elfiques, comme le Vert ou l’Averti, trahissant une volonté du peuple de s’informer, de réfléchir, d’avoir l’esprit ouvert. On peut cependant noter que l’Éclairé est certainement le plus populaire. Il se revendique comme un journal réfléchi, offrant une variété d’informations vérifiées et sûres, et souvent munies de développements et de réflexions. Les rumeurs sont écartées, seule l’information compte. Complexe, il n’est pas à la portée de tous et est écrit en langue elfique.

Les Damnés [Déchu] : Le journal est assez spécial, pour être tenu par des Anges Noirs qui regrettent leur déchéance et font tout pour regagner la blancheur de leur plume. Certains de la pureté de leurs propos et de leurs intentions, ils cherchent à railler d’autres membres de leur nouvelle race par la propagande. Ils sont plutôt virulents et ne s’intéressent pas vraiment aux actualités du monde, à moins qu’elles servent leurs intérêts.

L’Insoumis [Déchu] : Ce journal est né il y a bien longtemps, lors du règne de la Reine Aya Misato. Revendiqué comme étant libre et indépendant, il est constitué d’une grande variété de journalistes éloquents, certains défendant le gouvernement en place tandis que d’autres préfèrent le dénigrer. Ils sont contre la censure et cherchent à ce que chacun puisse s’exprimer librement, sur n’importe quel sujet, peu importe ses opinions. Ils cherchent à informer le peuple sur tous les événements du monde.

La flamme bleue [Magicien] : La flamme bleue est le journal Magicien qui se veut le moins politique. Essentiellement tourné vers la connaissance, ses articles évoquent surtout l'histoire, la magie et les progrès faits dans le monde, peu importe sur quoi ces derniers portent. Souvent, les articles sont rédigés par les professeurs de l'Université de Magie. De temps en temps, une chronique apparaît sur la situation politique ou économique mais toujours avec un regard d'expert et un rappel historique des faits.

Le Suris [Magicien] : Le Suris est un journal qui se veut critique dans le sens où les journalistes font toujours en sorte de peser le pour et le contre de toute action. Un fait sera toujours présenté sous la forme d'une thèse, d'une antithèse et d'une synthèse, peu importe ce dernier. Laissé libre par la royauté, le Suris a le droit de critiquer cette dernière ou de la soutenir, en sachant évidemment que ce paradoxe sera accompli dans tous les cas. Les individus qui écrivent dans le Suris peuvent être de n'importe quelle race, du moment qu'ils résident sur l'un des territoires Magiciens.

Faal Dov [Réprouvé] : Faal Dov est un journal écrit en Réprouvé que l'on trouve principalement sur les terres de ces derniers. Prônant l'autarcie totale, il peut être considéré comme extrémiste voire raciste. Se prêtant à un travail de mémoire sur ce qu'a été la condition des Réprouvés jadis et ce qu'elle est encore aujourd'hui dans certains endroits, Faal Dov considère qu'oublier serait une grave erreur. Les journalistes qui y travaillent sont contre toute coopération avec qui que ce soit et certains considèrent même que la race des Réprouvés devrait s'étendre sur le monde sans aucune pitié.

Reyliik Fiik [Réprouvé] : Le Reyliik Fiik est un journal écrit en Réprouvé que l'on trouve principalement sur les terres de ces derniers. Plus modéré que son cousin Faal Dov, il essaye de peser le pour et le contre de chaque décision et de voir l'ouverture sur le monde comme une aubaine de développement à une époque où les Réprouvés n'ont plus à avoir honte de leur situation, tant politique qu'économique.

L'Écorcheur [Alfar] : L'Écorcheur est le seul journal Alfar, pour la bonne et simple raison que le pouvoir royal contrôle la presse d'une main de maître. Il est hors de question que tout puisse se dire. L'Écorcheur est donc sous le joug de la volonté des Grands qui le façonnent tel qu'ils le désirent. Journal élitiste et très attaché à glorifier la royauté et ses actions, il est tourné de façon à ce que chaque lecteur comprenne parfaitement que le peuple Alfar est le plus puissant de ce monde. Qu'importe la réalité, les Alfars n'ont jamais tort. Entre propagande et mensonge éhonté se mêle néanmoins un véritable amour de l'art qui ressort nettement à travers les pages.

La Rose des Sables [Humain] : La Rose des Sables est un journal Humain. Comme s'il se faisait le porte-parole d'un passé trouble et sombre, le journal prône le maintien de ce que les Humains ont aujourd'hui en rappelant à ceux qui foulent la cité qu'il fut un temps où tout ceci n'existait pas. S'intéressant surtout à la vie d'Utopia, il est très peu tourné vers l'extérieur comme si la chose était légèrement taboue. S'il relate bien entendu de grands événements, il le fait avec des pincettes, préférant de loin relater les faits qui se passent sur les terres appartenant à la race.

L'Utopie [Humain] : L'Utopie est un journal Humain qui ne cesse de séparer la population d'Utopia. Se voulant provocateur, il défend ses idées avec une fougue hors du commun. Contre la position Humaine pour les Ætheri, le journal revendique le peuple comme étant les enfants de Sympan. Il a même tendance à revendiquer la race comme étant l'une des plus puissantes ; le potentiel Humain n'attendant que son heure pour se déclarer à tous. Il rejette farouchement toute idée d'infériorité des détenteurs de l'anti-magie. Adepte du progrès et des accords entre les races, l'Utopie a à cœur de montrer que les autres peuples auraient tout intérêt à travailler de concert avec les Humains, les uns et les autres pouvant s'apporter beaucoup. Positionné pour une extension territoriale sur tous les continents et une omniprésence de la race Humaine sur la scène mondiale, il est compréhensible que le lire puisse à la fois fasciner et effrayer le peuple.

L'Aeden [Élémental] : L'Aeden est un journal Élémental qui relate uniquement ce qu'il se passe au sein de la cité. Souvent critiqué pour cet aspect, il n'en démord néanmoins pas. Aussi, ce dernier est réellement tourné vers les citoyens et leur avis. Se voulant proche du peuple, il a souvent dénigré les Souverains inébranlables ainsi que tout ce qui se rapproche du pouvoir, de l'argent ou de la méritocratie. Pour l'Aeden, chacun est comme il est et personne ne devrait avoir son mot à dire. Même s'il ne se veut pas proche du gouvernement, il n'en reste pas moins qu'il aime soutenir les grands qui font preuve d'une certaine faiblesse, voyant en des actions parfois catastrophiques la preuve de leur humanité et de leur « normalité ». Légèrement fleur bleue sur les bords, l'Aeden a le chic pour maquiller bien des problèmes, s'époumonant à coup de « C'est normal » et de « Ça arrive à tout le monde de se tromper ».

Les Chroniques Conservatrices [Élémental] : Ce journal, le gouvernement Élémental aimerait bien le faire taire. Premières à critiquer les actions de ce dernier, les Chroniques Conservatrices ne cessent de rabâcher les désastres de ces dernières ères en termes de relation diplomatique. Positionné contre les Grands qui ne maîtrisent pas la totalité des éléments, le journal se veut franc et tranchant contre tous ceux qui ne répondent pas à ce critère. Partisan de la méritocratie, il se fait sentir sous la plume des journalistes comme une vague de désespoir concernant les actions du gouvernement. Depuis quand les Élémentals n'ont-ils pas brillé sur la scène internationale ? Le plus ancien d'entre eux ne pourraient le dire.

La Gazette du Tout [Élémental] : La Gazette du Tout est le journal le plus lu par les Élémentals de façon générale. Distribué principalement sur les terres appartenant au peuple, les sujets qu'il aborde sont multiples. Tournée vers le monde, la Gazette du Tout essaye de prendre un discours neutre, bien que certaines piques ne manquent pas de sortir ici et là en ce qui concerne les Magiciens et les Sorciers. Soutenant le gouvernement dans la majorité des cas, il peut néanmoins arriver que le journal critique certains agissements qu'il juge déplacés ou ternissant l'image de la race auprès des autres peuples.

La Bacchanale [Démon] : La Bacchanale est un journal démoniaque qui prône le mal absolu. Totalement contre toute forme de royauté, il affirme que le mal véritable n'en aurait pas besoin, affranchi de toute règle, de toute valeur, si ce n'est celle de massacrer et d'imposer sa présence à tous ceux qui se mettraient en travers de leur chemin. Les Démons représentant ce mal, ce serait à ces derniers d'étendre son pouvoir sur le monde, d'annexer toutes les terres et de prouver leur supériorité. Pour la Bacchanale, la souveraineté, la hiérarchie, les lois, sont autant d'éléments qui ont favorisé « la déchéance » de la race, faisant des Démons des pantins douteux, tout juste bons à faire frissonner les ménagères.

Le Pandémonium [Démon] : Le Pandémonium est un journal qui, de tout temps, a soutenu la royauté. Puisque les Monarques et Impératrices Démoniaques ont tendance à se succéder dans une course folle, autant préciser que les journalistes ont à retourner souvent leur veste. Néanmoins, le Pandémonium a survécu durant des ères, répandant sur le monde démoniaque les communiqués de la royauté et les nouvelles du monde, ces dernières étant délivrées d'une manière légèrement cynique en ce qui concerne les races neutres et bénéfiques. Si la forme se veut mordante, le fond est le plus souvent toujours correct.

Vox Populi [Orisha] : Journal très engagée dans la cause de la Liberté, les rédacteurs n’hésitent pas à prendre toutes les nouvelles et tourner les informations de manière à faire ressortir le côté libérateur ou, au contraire, emprisonnant. Ce journal n’est pas très épais mais il traite de sujet très varié. Légèrement moralisateur sur les bords, il n’est cependant pas contre la royauté mais n’hésite pas à descendre n’importe qui, si c’est pour le bien ‘de la Liberté’.

Ari’shäla [Orisha] : subtil jeu de mot entre Arshalà et Orishalà, l’Ari’shäla est un mot composé traduisant l’idée d’information. C’est un journal assez classique se servant des pires idées et crises du monde pour les relativiser et essayer d’apporter de l’espoir, de l’harmonie pour ceux qui le lisent. Il existe en langage commun mais également en Arshalà pour les Orishas. Cette presse ne joue pas avec les nouvelles mais sélectionne scrupuleusement celles diffusées. Contrairement à son frère Vox Populi, elle n’accable personne et ne traite pas forcément des faits divers du peuple Orisha. Bien que destiné à cette race, le journal sert à informer et faire garder espoir.

Orishäark [Orisha] : C’est le journal royal promu par le gouvernement. Il est écrit entièrement en Arshalà et ne traite que de la race Orisha. Il diffuse le moindre petit détail sur les personnes, les lois, l’économie ou encore les territoires Orisha. Qui veut s’informer sur ce qu’il se passe exactement dans la race se doit de lire cette presse. Financé et diffusé par le gouvernement, le journal est dans la continuité de la mentalité raciale : il sert de porte-parole à très grande échelle. Tous les Orishas portent une attention très particulière à cette petite bible d’informations. Il est le plus vendu et le plus attendu de tous à chaque lever du soleil. S'ils font la part des choses concernant les autres journaux, ils ont tendance à prendre l’information diffusée dans celui-ci au premier degré.

Le Requiem Aeternam [Ombre] : Le Requiem Aeternam est un journal qui n'est accessible qu'aux Ombres, qui peuvent le consulter lorsqu'elles en font la demande oralement. Ce n'est pas un journal qui relate les faits qui se sont passés mais un journal qui relate les faits qui vont se passer ou les états qui en découleront afin d'aider les membres de la race dans leur quête. Ainsi, le journal relate tous les points de discorde qui pourraient entraîner une demande mortelle ou bien tous les événements qui pourraient entraîner un besoin de naissance.

La Citadelle [Ange] : La Citadelle est un journal angélique, distribué sur l'ensemble du territoire. Tourné vers les vertus, il prône avant tout la tolérance à l'égard des autres peuples. S'il donne surtout des nouvelles des terres appartenant aux ailes blanches, il possède également un volet mondial, concernant les actes des Anges en dehors de leurs frontières. Ouvert sur le progrès, il accueille également, au sein de ses pages, des rédacteurs occasionnels qui peuvent écrire sur des projets ou des idées qui pourraient être profitables à la race.

Le Droit [Ange] : Le Droit est un journal qui est mal vu par la communauté angélique la plus laxiste car il est celui que lisent les Anges extrémistes. Prônant le Bien avant tout, le Mal y est évoqué sous toutes ses coutures afin d'apprendre à mieux le comprendre et, surtout, à mieux l'éradiquer. Les propos y sont souvent violents et extrêmes mais aucun d'eux ne valsent pourtant avec les péchés. Évoquant souvent Delix comme un modèle à suivre, le Droit met également en avant les situations dramatiques qui auraient pu être évitées s'il y avait eu une intervention préventive. Critiquant le laxisme, il n'est pas rare qu'un membre du gouvernement soit visé et dénoncé. Le Droit possède de plus en plus d'adeptes.

L’Ardent [Dragonnier] : Il est le journal le plus populaire de tous le Royaume d’Aïdoha et surtout à Adraha. Il n’est disponible que dans l’enceinte des territoires des Dragonniers et défend une certaine neutralité, pour être à la recherche d’une information crue et nue. Il est souvent la proie de l’Enflammé, un journal concurrent qui relate régulièrement les atteintes faites aux Dragons et qui prône une réaction souvent radicale. L’Enflammé connait un certain renom pour ses positions mais le caractère informatif général est mis de côté.

Les Trois Y [Les Enfants de Yanna] : Journal enchanté, il apparaît chaque semaine sur le pont des différents navires de la flotte de Yanna, afin d’informer les membres de la Caste des nouvelles de ce monde qu’ils parcourent. Il se veut un point détaillé de l’actualité des races, des régions et des nouvelles techniques et inventions des bateaux. Les Enfants de Yanna aiment particulièrement cette gazette, même s’ils ne se privent pas de lire des quotidiens propres aux endroits où ils passent.

Les Chroniques de Rhéa Latia [Le Temple de Rhéa Latia] : Il est le seul et unique quotidien autorisé dans l’enceinte de la Cité, ainsi qu’entre les mains des adeptes les plus faibles du Temple. Réalisé par des écrivains tous plus talentueux les uns que les autres, ils savent mêler mensonges et vérités avec subtilité, afin de servir les propos de la Secte. Le gouvernement est très pointilleux sur les articles et doit approuver la publication. Les journaux concurrents ne sont pas tolérés et les affaires se règlent dans le plus grand des silences.

La Revue des Sages [Ordre d’Hébé] : Il s’agit du journal officiel qui circule sur les terres des Chevaliers de l’Ordre d’Hébé. S’il est loin d’être l’unique, il est de loin le plus apprécié par les lecteurs concernés, qu’ils soient membres de la Caste ou simple résident sous la loi de l’Ordre. Il a la particularité d’être une qualité irréprochable, avec des informations claires, expliquées, clarifiées et débattues : il est en effet écrit par les Sages eux-mêmes, c’est-à-dire les gouvernants des Chevaliers, qui sont considérés comme des intellectuels de sagesse, insensible à la corruption qu’elle soit interne ou externe. Le second journal le plus populaire est quotidien, contrairement à la Revue des Sages, et se nomme Pensées. Il montre le monde sous un jour un peu plus spontané.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir En ligne
 

| Les nouvelles - Explications |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» [Campagne] Nouvelles règles de campagne ''maison''
» Les nouvelles de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Actualités :: Nouvelles-