AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 - Marius et Viviane Salvatore -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marius Salvatore
~ Sorcier ~ Niveau IV ~

~ Sorcier ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 78
◈ YinYanisé(e) le : 21/09/2014

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: - Marius et Viviane Salvatore -   Lun 08 Aoû 2016, 17:48



Marius Salvatore

Né sous la pâleur de la lune

ID
Nom : Salvatore
Prénoms : Marius Elias Stanislas
Surnom : /
Titre de Noblesse :Prince Noir et Prince des Mers et des Océans

Sexe :
Age  : Dix-sept ans
Race : Sorcier
Métier : /
Particularité : Il a été élevé par sa tante paternelle, Nebula, l'épouse du Lord Cesare Pandemonium. Il est en réalité le fils de l'Empereur Noir surnommé Lord et de la Khaeleesi. Il a des demi-frères et sœurs : Rebecca, Mercurio, Angelica, Klaus et Olympéa. Sa soeur jumelle est Viviane.  
††††††††††††††

HRP
Votre prénom ou pseudo courant : Benoît
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Ils mourraient tous les quatre en se battant pour la cause de leur race.
Code du règlement : Validé


pouvoirs & armes

Spécialité :
- Agilité : 3
- Force : 5
- Charisme : 10
- Intelligence : 12 + 1 = 13
- Magie : 11

Armes :
- Des aiguilles
- Des scalpels
Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Maledicendum
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Télékinésie
- Hypnose



gains & divers
Gains de niveaux
Niveau II :Renforcement des points de spécialité.
Niveau III :
Niveau IV :
Niveau V/VI :

Gains de lieux
- Löhra:
Explications:
 
- La Cape de Lord Thorne [H]
Explications:
 
- Popularité nationale [Sorcier]
- L’armure de Maëlith.
Explications:
 

Gains de quêtes
- N/A

Gains Hors RP
- Une petite bourse contenant des herbes qui repoussent les insectes
- Une pincée de poison
Explications:
 
- Richesse à vie
- Éternité

Gains RP pour tous
- N/A

Arme du temple
-N/A

Event
- Perte momentané et régulière du pouvoir Valse Destructrice


Physionomie

Marius est un adolescent d'une quinzaine d'années. Néanmoins, selon les circonstances, l'on pourrait facilement lui donner plus ou moins. Moins parce qu'il reste quelques traits enfantins sur son visage, plus à cause de sa façon de se vêtir et de ses yeux glacés par l'horreur qui ponctue chaque jour la vie des sorciers. Car les sortilèges liés à sa condition sont loin d'être anodins, bénéfiques pour le corps. Des changements s'opèrent, petit à petit, rendant le physique plus sombre, plus mystérieux. Marius, puisqu'il n'est pas encore un maître dans le domaine de la magie, ne ressent pas encore les effets destructeurs de cette dernière mais, bientôt, elle noircira son cœur bien plus qu'il ne l'est déjà et elle noircira également ses traits. Il ne paraît pourtant pas mauvais lorsqu'on l'aperçoit pour la première fois, mais il y a ce je ne sais quoi qui frappera les plus minutieux, ceux qui l'observeront avec attention. Le mal, comme le bien, marque, s'exprime, de façon subliminale parfois, à peine perceptible mais assez pour procurer une sensation de gêne, de danger. Marius a les yeux glacés, d'un bleu très pâle qui pourrait le rendre mignon liés à ses cheveux d'un blond aux reflets cuivrés ici et là. Mais ses façons de fixer le vide parfois, de vous fixer, vous ôteront bien vite de l'esprit toute tentative d'approche trop familière. Il n'est pas le genre d'adolescent de qui l'on caresse la tête ou que l'on félicite d'une tape légère dans le dos. Il est distant, comme si un fossé devait le séparer d'autrui. C'est ce vers quoi il tend en réalité, une prestance telle que nul être ne saurait l'approcher. Mais il en est loin. De ce fait, il montre sa différence sociale grâce aux vêtements qu'il porte, toujours somptueux, sans doute trop pour le quotidien d'une vie, mais il n'en a que faire. Il aime à représenter son peuple, à participer à la vie de ses semblables et à la grandeur de sa race. Et, pour lui, bien que les actes soient la source principale de la gloire des siens, l'apparence en est une non négligeable. C'est aussi pour cette raison qu'il aime à rappeler aux autres, de par son allure, que la race des sorciers est la plus grande des terres du yin et du yang.


Psychologie

« Elle se piquera le doigt à la pointe d'une quenouille et elle mourra. ». Marius est un sorcier, de ceux qui aiment maudire les personnes qui croisent leur chemin. Pourtant, il ne paraît pas bien effrayant, sa jeunesse aidant à favoriser cette impression d'innocence qui favorise la fourberie et la manipulation. Il a été élevé dans un cadre propice à l'évolution de représentations très spécifiques. En effet, pour lui, la race dominante est la sienne. Il range les autres dans la même catégorie, dans ceux qui ne savent pas, sont ignares, naïfs, dans ceux qu'il faut détruire. Son amour de la lecture l'a conduit à lire les exploits des empereurs noirs du passé et il n'attend qu'une chose : pouvoir, à son tour, contribuer au chaos. Poli, courtois, il sourit souvent d'une façon étrange, de cet air qui laisse penser qu'il est aimable mais sans pour autant vous rassurer sur ses intentions véritables. Parfois, il semble ailleurs, dans un monde qui lui est propre, n'entendant pas les propos dirigés à son encontre. Il s'intéresse d'autre fois à des éléments qui semblent dénués d'intérêt. Pourtant, il en trouve et comme les adolescents de son âge, il tend à vouloir changer les choses, à prendre position, à se projeter dans un futur qu'il veut fidèle à l'image qu'il se fait de ce que devrait être le monde. Comme la plupart des individus composant sa race, il aime particulièrement observer les effets de la magie noire sur les autres, ceux qui peuvent servir de cobaye. La lèpre est sa maladie favorite, lente et progressive, détruisant petit à petit si personne ne vient à la soigner. Et, justement, il ferait tout pour voir les possesseurs de magie réparatrice disparaître à jamais. Les peurs d'autrui le fascinent, ils souhaitent les étudier, approfondir ce concept, le lier à ses dons de malédiction. La folie l'attire également, les pathologies, les névroses, les psychoses sont des sujets dont il parle souvent, qu'il aime à aborder. Marius est un jeune homme qui se plaît à écouter autrui, pas pour l'aider, mais pour l'enfoncer, pour trouver une malédiction adéquate, la pire qui soit. Cependant, les potions ne l'intéressent pas autant car il manque de patience et de pratique.


Histoire

La naissance d'un sorcier est toujours un événement, un événement semé de doutes et pourtant empli de promesses. Car qui pourrait dire, au moment même où le cri s'élève, quel sera l'avenir de l'enfant ? Sera-t-il voué à faire le mal ou, au contraire, à rejoindre le camp des magiciens, provoquant le déshonneur de toute la lignée ? La peur s'immisce dans l'esprit des parents, de tous, sans doute, à un moment donné, mais lorsqu'il vit Luna et Marius, leur père, jamais ne douta. Avaient été enfantées deux créatures qui feraient, il en était certain, le mal, deux enfants du chaos. Néanmoins, en vu de sa condition, ce dernier ne pouvait les élever. Pas maintenant, sans doute jamais. Mais il se dit qu'une fois qu'ils seraient grands et dignes, alors ils pourraient sans doute le rejoindre. C'est ainsi que les deux jumeaux qui venaient tout juste de naître, ne virent leur mère et leur père qu'en ce jour, amenés aussitôt chez leur oncle et chez leur tante, qui seraient chargés de les élever. Jamais on ne leur cacha la vérité concernant l'identité de ces individus qui les logeaient. Néanmoins, jamais on ne leur révéla l'identité de leurs parents. Était-ce important après tout ? Marius ne s'interrogea jamais sur la question. En réalité, il n'en avait pas le temps, ni la motivation. Très jeune, il fut « séparé » de sa sœur, les deux enfants éduqués de façon similaire mais amenés à créer une distance entre eux. Le vouvoiement, les gestes de courtoisie, jamais il ne la serra dans ses bras, jamais il ne l'embrassa. Pourtant, il l'aimait, autant qu'un sorcier puisse aimer un individu. Plus qu'un proche, elle était une partie de lui. Mais il ne dérogeait jamais aux règles imposées, ne laissant ses mains effleurer son autre, ne la regardant pas d'une manière jugée déplacée. Les formes de proximité devaient être effacées. Cependant, une forme de complicité silencieuse s'instaura entre eux, une complicité qu'ils étaient les seuls à pouvoir percevoir. L'environnement, de toute façon, ne se prêtait pas aux familiarités. L'éducation était le point central de leur vie, apprendre, encore et toujours, la théorie puis la pratique en plus d'un endoctrinement sans faille envers la race des sorciers. Chaque jour, presque, on leur répétait qu'un avenir glorieux les attendrait, que s'ils se montraient à la hauteur alors, dans le futur, ils pourraient faire trembler le monde. Et c'est ainsi qu'ils grandirent, entourés, encadrés, ne manquant de rien, aucun élément malheureux ne venant troubler leur existence. Un jour, peut-être, ils atteindraient les sommets.





Viviane Salvatore






Angelica Salvatore






Luscita Calemael






Calissa  Arathel



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32869-marius-et-viviane-s
 

- Marius et Viviane Salvatore -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Roubaix Lille Métropole by Marius. Stats please. Cherche rouleur ayant plus de 73
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]
» Commentaire fiche viviane
» Viviane [Terminé]
» "Une vie pas si simple que ça" Elena Lena Salvatore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-