AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour l'arrivée de Chamallow chez Vanillette, j'offre à tout le monde un compagnon Eversha Chat niveau I ou chat pour l'occasion *O* Parce que je suis comme ça ! Je vous mets même une chanson de bonne humeur en lien hell yeah o/ >> ICI << Yeah ♫ Et pour la petite histoire, quand j'étais petite, je me dandinais dessus avec ma couche culotte o/ #dossiersurladmin

Partagez | .
 

 Adam (V2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Pendragon
~ Déchu ~ Niveau III ~

~ Déchu ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 248
◈ YinYanisé(e) le : 13/01/2015

Caractéristiques
◤ ◤: Agi : 8, For : 9, Char : 17, Int : 7, Mag : 8
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Adam (V2)   Sam 06 Aoû 2016, 12:50


Identité

Nom : Pendragon
Prénom : Adam
Sexe : Masculin
Age : Vingt sept ans
Race : Déchu de la luxure
Spécialité :
- Agilité : 8
- Force : 9
- Charisme : 17
- Intelligence : 7
- Magie : 8
Métier : Professeur à Basphel
Armes : Une épée et un couteau


Pouvoirs

Pouvoirs :
- La peau des Gregori
- Le souffle des Nephilim
- Les artifices de Lucifer
- Clonage
- Télékinésie

Pouvoir de niveau 2
- Points de spécialité

Pouvoir de niveau 3
- N/A

Pouvoir de niveau 4
- N/A

Pouvoir de niveau 5/6
- N/A


Gains

Gains de lieux
- Une épaulière d'aile en Æthril : (Une épaulière d'aile est une pièce d'armure qui se met sur la première articulation de l'aile. Elle couvre depuis la base de l'aile et une vingtaine de centimètres après la première articulation de l'aile) Cette pièce d'armure enchantée est double fonction : Elle vous permet en premier lieu de dissimuler vos ailes au reste du monde, sans pour autant avoir à les rentrer : vous pouvez toujours voler, les agiter et les faire battre, mais elle ne seront physiquement plus atteignable par qui que ce soit à part vous. En outre, la magie contenue dans cet objet vous permet d'utiliser plus efficacement votre pouvoir La Peau des Grigori. Grâce à lui, vous serez à même, en plus de prendre l'apparence qui vous plaira, de modifier votre voix, votre odeur et votre poids pour être encore moins reconnaissable. Cependant, l'aura de votre personnage restera toujours celle d'un Déchu pour celui qui sait lire les auras.
- Popularité nationale [Déchu]

Gains de quêtes
- N/A

Gains Hors RP
- Un pendentif en forme de cygne : il vous permet d'invoquer une petite armée de cygnes, les animaux qui symbolisent l'amour. Ils sont parfait pour créer une ambiance romantique. De plus, ces sales bêtes peuvent vous aider à faire diversion voir à attaquer.
- L’armure de Maëlith. Elle a été portée il y a très longtemps par une belle Orine aux cheveux noirs (ou roux, selon les versions) qui avait décidé de rejeter sa nature pour combattre dans une armée contre une injustice (ou se lancer dans la piraterie si l’on prend la seconde histoire.) Au fils des ans, cette armure a développé un étrange pouvoir : celui de faire croire aux autres que vous êtes de l’autre sexe, du moins pour les femmes. Pour les hommes, l’armure gonfle artificiellement les muscles. En bref, vous ressemblerez à un Cocoon, mais sans en avoir réellement la force. Émoustillement de la gente féminine garanti.
- La Révolution des Autruches : Il y a des millénaires, les poules et les autruches se sont livrés à un combat sanguinaire et ce furent les poules qui gagnèrent la guerre et la primauté sur les œufs à décorer. Aujourd’hui, les Autruches ne sont plus d’accord. Aujourd’hui, elles veulent renverser l’ordre des choses. Vous voilà à présent en possession d’une Autruche de combat, livrée avec une selle, que vous pouvez utiliser comme monture. Elle possède le pouvoir « Bec Tranchant » qui lui permet de découper facilement beaucoup de choses.
- Voir les gens nus
- Le diamant rouge : Cette pierre précieuse est d’un rouge sanglant, et à la forme originale. Ovale et presque plate, elle permet à celui qui la place devant ses yeux de voir des silhouettes blanches ou noires, blanches étant celles qui n’ont jamais enlever la vie alors que les noires ont déjà tué. Cela ne permet pas pour autant de connaître les circonstances, les histoires, le nombre de victimes.

Gains RP pour tous
- Une longue cape de soie noire, d'excellente facture.

Arme du temple
- Collier avec le pouvoir de la protection du dragon.

Event
- Le papier de Lady M. : du nom de la Sirène qui l'a inventé, il s'agit d'un morceau de papier qui laisse voir ce que vous désirez à la personne qui le regarde. Il semble parfait et officiel à tout point de vue.
- Cœur de Mouton Noir :  Grâce à cette magie, quelqu'un qui côtoiera un Déchu de près sera plus enclin à se laisser aller, à briser les tabous et à outrepasser les lois. L'activation ou non de cette capacité est à la discrétion du Déchu concerné, et doit évidemment rester dans la mesure du raisonnable. Bien que les cibles du sort soient généralement plus sensibles à cet esprit contestataire, il est impossible de forcer qui que ce soit à aller à l'encontre de sa volonté.


Vos Hauts-Faits



N/A



Role-play

Lorsque j'étais enfant, quelque chose me préoccupait bien plus que toute autre chose. Mes parents virent dans mes habitudes étranges les prémisses de ce qui serait, plus tard, mon péché. Ma mère était née déchue, mon père était né déchu et, pour tout avouer, ma famille était si anciennement déchue que le premier d'entre nous qui avait été déchu ne faisait figure que de légende, un portrait pourtant accroché sur le mur de notre maison. Notre maison ? Plus vraiment car cette dernière, bien qu'existant encore, n'était plus qu'abandonnée dans un coin des bas fonds. Je n'y étais plus retourné depuis et cela ne me peinait pas plus que cela. L'avarice de mon père en avait pris un coup puisqu'il avait perdu là l'un de ses biens mais ma mère avait su, de par son envie dévorante, lui faire convoiter bien d'autres trésors. Elle aimait dérober aux autres, il aimait conserver le gain de ces « larcins ». Ils étaient faits pour s'entendre. Quant à mon péché, il m'était propre, non héréditaires. Il est difficile de déterminer le péché d'un nourrisson mais il apparut bien vite que le mien ne pouvait être que l'orgueil ou la luxure. Pourquoi ? Simplement parce que je passais un nombre d'heures considérables à regarder mon entre jambe avec insistance, à prendre ce petit bout de rien dans mes mains. J'aimais son contact et j'aimais le voir. Il me rassurait et je le trouvais beau. Certains enfants ont un ours en peluche, un bout de chiffon, moi, j'avais mon pénis. J'étais comme obsédé par lui même si je ne comprenais pas encore les étonnantes possibilités qui s'offriraient à moi à l'avenir. Je grandis donc, développant un intérêt particulier pour la physionomie de ceux et celles que je croisais. Le péché devenait de plus en plus fort, si bien que je ne faisais pas la différence entre les membres de ma famille ou des individus lambdas. Bien sûr, jamais je ne touchai à la première catégorie. Mon père m'aurait écartelé sur place. On ne touchait pas à ce qui lui appartenait et puisqu'il était le patriarche, nous lui appartenions tous dans son esprit. Je trouvais les attributs physiques attirants en étant enfant, mais cela s'arrêtait là à cause de mon évolution biologique qui ne pouvait pas encore suivre les caprices de mon péché. Quand j'entrai dans la puberté, les choses changèrent considérablement, le besoin s'accentuant au fur et à mesure que je découvrais ce qui m'était resté jusque là caché. Les moindres lèvres entrouvertes, le moindre décolleté, même léger, le moindre mot, la moindre phrase, me faisait entrer dans des états que j'avais bien du mal à réfréner. C'était comme si je voulais posséder ces quelques choses, comme si le moindre interstice pouvant me donner du plaisir devenait un fantasme, une obsession dévorante. J'avais envie et ce quelque soit le contexte, quelque soit la personne. Je devais donner libre cours à mon péché. Ce doudou que j'avais tant chéri durant mon enfance, que j'avais touché et que je touchais encore avec plus d'avidité aujourd'hui, devait devenir celui de tous les passants, homme comme femme, prostitué comme prude, gueux comme noble, vieux comme jeune. Je n'avais aucune limites, complètement obnubilé, prêt à me prostituer moi-même s'il le fallait, prêt à payer pour assouvir ma soif de chair. Les refus attisaient mes envies autant qu'ils m'étaient insupportables. Chaque nouvelle cible était à la fois le fruit de convoitises et d'espoirs si grands qu'un non me plongeait dans la tourmente la plus absolue.

Mon entre-jambe devint bien vite le seul fondement de mon existence, sa seule cause. Critiquer mon pénis revenait à me porter un coup fatal. Il était moi, il me représentait, il était ce que j'avais de plus cher. J'aurai vendu mes parents pour le sauver lui, objet de mon plaisir. La politique, l'économie, toutes ces notions ne m'intéressaient pas, sauf si elles avaient un rapport direct avec mon obsession. Néanmoins, un jour, un domaine en vint à me passionner, tant il m'ouvrait les portes de bien plus de plaisirs encore : la biologie. Une femme que j'avais réussi à mettre dans mon lit, une amante de plusieurs nuits, régulière, fut à l'origine de cette étude dans laquelle je me lançai avec ardeur. Elle m'expliqua que les secrets du plaisir résidaient en partie dans la biologie, dans la connaissance du corps humain. Aussi, durant de nombreux mois, entre deux coïts, j'apprenais tout ce qu'il me fallait savoir. Ma vie me semblait idyllique, sans soucis. Je ne travaillais pas en dehors des fois où je me prostituais, me laissant porter par les dons familiaux que ma mère me léguaient de temps à autres. Je vivais une vie facile, dormant chez mes conquêtes, dormant dans des bordels, dormant où je pouvais du moment qu'il y avait un endroit où je puisse placer l'objet de mon obsession. La luxure ne me laissa pas le temps de développer le moindre trait de personnalité. Mon désir me gommait entièrement, m'aspirait, ne me laissait aucun répit. Même lorsque mon pénis ne pouvait plus suivre, il me restait tellement à faire sur le corps de mes partenaires que je pouvais ne faire que ça toute la journée et toute la nuit. Une activité à plein temps qui eut le mérite, au moins, de ne pas laisser mon corps dépérir. Je n'étais pas spécialement musclé, un homme normal en somme, simplement instable. Gentil ou non, cela dépendait de mon envie, de mes intentions, de la réaction de mes conquêtes à mon égard. La nature avait cependant été plutôt favorable avec moi. Je n'étais pas repoussant, pas laid. Quel comble cela aurait été pour un déchu de l'être, d'autant plus un déchu de la luxure, condamné à violer pour pouvoir assouvir ses pulsions. Mes cheveux avaient cependant, le plus souvent, une couleur particulière, dans les tons violets, donnant un rendu étrange avec le marron clair de mes yeux, presque miels. Je veillais à toujours bien me vêtir car je savais que les premières impressions comptaient énormément pour arriver à ses fins. Ma soif de contact physique me faisait sans doute passer pour un être sans pitié envers tous les êtres appartenant à une autre race que la mienne, à ceux que je quittais au matin sans un mot, rassasié pour quelques minutes encore. Les déchus, eux, comprenaient mes tourments et c'est pour cela que lorsqu'Avalon fut détruite, ma vie fut un véritable calvaire le temps que cela dura. Plus de prostituées à qui il ne fallait pas mentir, plus de clientes ou de clients avides de faire de moi leur objet. Une torture tant physique que morale qui se conclut en soulagement à la reconstruction de notre ville.

Vous l'aurez compris, la première partie de ma vie n'avait rien d'exceptionnelle, mouvementée uniquement par mon désir charnel obsédant. Je ne fis rien de bien spécial, je ne fus personne, qu'un amant revenant sans cesse à la charge. Pourtant, une rencontre changea tout, faisant de la luxure un vrai fardeau, une culpabilité sans frontières, faisant de mon état de faible déchu une préoccupation inquiétante. Cette rencontre, je la fis lors de la coupe des nations.



Ève Pendragon

Nom : Pendragon
Prénom : Ève
Sexe : Féminin
Age : La trentaine
Race : Elémental
Pouvoirs :
- Qyndily Mantris (air)

Malus d’Event :
L’Âme contraire : Un PNJ d’une puissance supérieure à votre personnage et d’un Qyndily Mantris dominant le sien apparaîtra de temps en temps pour le mettre à mal. Ce PNJ revient inlassablement, même en cas de mort. Il est impossible de discuter avec lui sur la raison de sa venue ou de lui faire changer d’idée. Son objectif est de tuer votre personnage et de lui rendre la vie impossible.

Spécialités :
- Agilité : 1
- Force : 1
- Charisme : 3
- Intelligence : 3
- Magie :3

Ève est une jeune femme qui naquit en Avalon. Déchue de naissance, ce fut après quelques dizaine d'années qu'elle fut changée en Elémental du fait d'un Magicien peu soucieux de l'impact de ses sorts. Alors qu'elle se baladait en haut d'une falaise, la jolie Ève, alors Déchue de la gourmandise, fut attirée par l'odeur sucrée de ce qui lui paraissait être un repas des plus délicieux. Seulement, il s'agissait en réalité de la potion que préparait un homme. Celui-ci, pensant être seul, se livrait à des expériences sortant un peu de l'ordinaire et, de ce fait, complètement aléatoires. Alors que la jeune femme passait à ses côtés, murmurant un bref « bonjour », le mage sursauta et ce fut dans le même temps que sa potion explosa, envoyant la déchue de l'autre côté de la falaise, vers le vide. Nul ne sut ce qu'il se passa réellement car Ève ne se souvient encore aujourd'hui que d'être tombée dans le noir le plus complet, perdant connaissance, mourant peut-être. Mais quand elle se réveilla, flottant dans les airs sans que ses ailes pourtant ne la portent, elle sut que tout serait différent à partir de cet instant. Elle entra dans un vif état de choc lorsqu'elle apprit la nouvelle de sa transformation. Elle avait été déchue toute sa vie, comment pouvait-elle, du jour au lendemain, se retrouver dans la peau d'une race qu'elle ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam ? Ce fut le commencement d'un rude combat pour sa mère et son père qui essayèrent, en vain, de la maintenir à flot. Ils n'y arrivèrent pas et, en apprenant qu'Adam se réveillait enfin, commençant à entreprendre des choses de plus en plus « bénéfiques », ils décidèrent de lui confier celle qui n'est autre que sa cousine.



Darius

Nom : Inconnu | Eternam en réalité
Prénom : Darius | Aban'don en réalité
Sexe : Masculin
Race : Sorcier

Niveau : I [206 points]

Spécialités:
Agilité : 3
Force : 4
Charisme : 8
Intelligence : 6
Magie : 7

Pouvoir :
- Lux In Tenebris (Maledicendum)
- La Valse Destructrice
- La Magie de Sang
- Contrôle de la musique
- Contrôle du feu

Event :
- Perte momentanée et régulière du pouvoir Valse Destructrice

Gains :
- La lame de J. L'E. : On ne sait pas vraiment qui est cet homme – ou cette femme – car seules ces initiales figures sur son arme. Il s'agit d'un poignard qui en plus de très bien couper, a la particularité de pouvoir faire croire à la personne sur qui elle vous voulez l'utiliser qu'elle vit ses derniers instants. Son cœur s'emballera, sa transpiration coulera etc... La grande joie quoi.
- Création du feu

Particularité : Est amnésique.

Role Play :
Te souviens-tu de cette grotte où je te rendis visite pour la première fois ? À cette époque, tu étais faible et pitoyable. Tu as failli y mourir tant de fois. Pourtant, la flamme qui survivait en toi ne s’éteignit pas. Pour te sauver des griffes d’un Destin funeste, j’ai dû manipuler ton esprit, te conditionner pour arriver au résultat qui est aujourd’hui ta réalité. Tu t’appelles Darius, un Sorcier encore méconnu mais qui devra poser sa pierre à l’édifice. Tu serviras ton Souverain fidèlement, tu le soutiendras, qui qu’il soit. Tu excelleras, un jour, à force d’efforts. Tu as connu la perdition, tu as connu la haine et la folie. À présent que tu as accepté cette partie de ton être, tu peux sortir de ce sanctuaire pour faire face, de nouveau, au monde. Personne d’autres ne pourra jamais jouer ton existence. Tu es libre d’accomplir ce pour quoi tu es né. Tu n’as pas de famille. Les proches ne sont qu’un poids à supporter, une écharde dans un pied qui pourrait aller tellement plus vite si elle n’y était pas coincée. Tu es Darius, seulement Darius. Tu resteras Darius tout au long de ton existence. Tu ne retrouveras jamais ton véritable nom, sous peine de quoi ton Destin se briserait en mille et un morceaux. Certains sont forts pour faire voler en éclat des fondations paraissant pourtant solides. Ce ne sera pas ton cas. Vas, déploie tes pions sur le monde et n’oublie pas que je serai toujours là, à t’observer dans l’ombre.



HRP

Votre prénom ou pseudo courant : Adam
Comment avez-vous découvert le forum : Via les top sites
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Il mourrait en courtisant une femme trop dangereuse pour lui.
Une remarque, un petit mot ? : Je t'aime toi qui lis.
Code ? : Les admins sont les plus gentils du monde =D

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32851-adam-v2
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31869
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 46/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Adam (V2)   Dim 07 Aoû 2016, 01:51

Je te range ^^ N'oublie pas de mettre le lien de ta fiche dans ton profil ;)


- -  - - - - - - - -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
 

Adam (V2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» Sky apprend q'Adam est en liberté surveillé chez victor.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-