AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Vadim Taiji | V.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vadim Taiji
~ Réprouvé ~ Niveau III ~

~ Réprouvé ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 912
◈ YinYanisé(e) le : 13/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : L'Imperfection.
avatar
MessageSujet: Vadim Taiji | V.2   Jeu 28 Juil 2016, 20:29



Vadim Taiji

Imperfection, dualité, rejet, dégoût, mépris, Réprouvé

ID
∞ Nom: Taiji | Howl (Ancien)
∞ Prénom: Vadim.
∞ Sexe:
∞ Age: 29 ans.
∞ Race: Réprouvé.
∞ Métier: /
∞ Particularités: Ses bras sont entièrement tatoués, il n'a découvert que très récemment ses origines. Il est le fils de Mitsuko Taiji Stark et de Düst.
††††††††††††††

HRP
∞ Votre prénom ou pseudo courant : Savile.
∞ Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse ? Des mains d'une sirène.
∞ Code du règlement : Les Admins sont les plus gentils du monde !

Pouvoirs & Armes

Spécialités -
Agilité: 10
Force: 22
Charisme: 15
Intelligence: 11
Magie: 3

∞ Armes: Bâton | Gant griffé.
∞ Pouvoirs:
L'Invocation du Divin Chaos | Sul Vulon | Pruzah Aus | Création de l'Eau | Contrôle de l'Eau.


Gains & Divers

∞ Gains de Niveaux
Niveau II: Renforcement des points de spé.
Niveau III:
Niveau IV:
Niveau V/VI:

∞ Gains de Lieux
- Popularité Nationale | Ondins.
- La Chevalière de Bouton d'Or - Cet anneau permet à son porteur lorsqu'il le porte et qu'il se concentre de ne pas être entendu par ceux qu'il ne désire pas. Un bon moyen pour organiser une fête sans attirer trop l'attention sur soit ou de conserver une certaine discrétion lors d'une mission.
- Panacée de Mandragore - Ce composant minéral a été récupéré sur la statue que vous avez vaincu ; il ressemble à un cœur qui palpite indéfiniment et renferme une lumière violacée visible depuis l'extérieur. Une fois dans votre main, la Panacée de Mandragore a le pouvoir de provoquer une pulsation en vous, qui rechargera l'intégralité de votre énergie physique. Attention cependant, après utilisation, le cœur cessera de battre et son éclat s'estompera ; la Panacée nécessite donc un temps de recharge qui peut être plus ou moins long selon la quantité d'énergie qu'elle vous a restitué.

∞ Gains de Quêtes
- N/A

∞ Gains Hors RP
- Double Nationalité Ondine | Acquise.
- Invoquer un gros monsieur à barbe blanche et en habits rouges et blancs.
- Fantasmes partagés - Ce pouvoir vous permet d'attirer un ou plusieurs individus dans l'une des possibilités faussées du temps où les choses prendront une toute autre tournure. A chaque fois que vous utiliserez le pouvoir avec la même personne, votre histoire recommencera là où elle s'est arrêtée la dernière fois.

∞ Gains RP pour Tous
- N/A

Malus de l’Event :
- Gwiidon’Dur : Lors des nuits de pleine lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie démoniaque en eux. Lors des nuits sans lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie bénéfique en leur sein. Ils ne peuvent en aucun cas contrôler le processus qui peut leur porter préjudice à bien des égards.

∞ Arme du Temple
- L'Arme du Temple : Zul'dov. (www)
- Niveau I | La Protection du Tigre - Le propriétaire de l'arme va pouvoir dévier une attaque de son adversaire soit par la force physique si cette attaque provient d'un objet matériel, soit par la force mentale s'il s'agit de magie.
- Niveau II | Le Rugissement du Tigre - Le propriétaire de l'arme va voir sa force décupler, ainsi ses coups seront dévastateurs et sa résistance psychologique sera à toute épreuve. Il affrontera toutes les expériences de la vie avec une force incroyable et un courage digne des plus grands.


Roleplay

Rien n’est plus délectable que le danger. Que cette sensation intangible d’être mû par l’angoisse et la crainte, tandis qu’avançant dans les abysses, vous tentez d’appréhender ses ombres et sa noirceur. Comme un fantasme incongru, vous vous laissez happer par ce tout, si prompt à vous complaire. Puis, viens le rejet, la peur panique du rêve éveillé, la fin de la torpeur. La mort du songe. Votre vie oscille alors entre euphorie, ataraxie et descente aux enfers. Métaphore, s’il en est, de l’existence miséreuse de cette race maudite que celle des hybrides, nés d’une union impie et révoltante. Entre imperfection et dualité. Entre rêves et cauchemars. Ces chimères ineffables que l’on nomme Réprouvés, pourraient bien constituer l’avenir de ce monde.


L’atmosphère était pesante, chargée d’une chaleur épaisse et suffocante. Les flammes cinabres de la cheminée, ondulaient en ombres fantasmagoriques sur les murs rugueux de la vieille auberge. Une femme ventripotente et dépourvue de cou, mais au faciès affable et avenant, se promenait entre les tablées de convives, versant ça et là quelques gouttes violines d’un vin de pays, au creux des hanaps des désireux. Ces hères avinés se gargarisaient de quelques plaisanteries grotesques, dont le contenu était bien souvent contraire aux bonnes mœurs. Dans le fond du hameau, un groupe des plus singuliers s’esquissait, conversant de manière mesurée, restant loin des débats de ces irritants quidams. Leurs apparences divergeaient de celles de ces badauds, les entourant d’un mysticisme indicible et invitant les regards des plus curieux. « La prochaine fois, il serait de bon ton de trouver moins pittoresque comme endroit. Tu dois bien avoir des relations, tout fils d’Aether que tu es. » L’albâtre diaphane s’était exprimé d’une voix caressante, scrutant de ses prunelles délicieusement bleutées, le visage conscrit de son homologue. Le damné laissa ses mires voguer avant de tracer la ligne de sa mâchoire d’un index, soulevant sa pilosité épaisse et ébène. « C’est plus compliqué que ça. Quand bien même, tu omets un détail. Je suis et je reste un Réprouvé. Même si j’étais l’enfant de l’Orishala ou de l’Elu des Cieux, je demeurerais soumis à ma condition. » L’exilé chassa quelques mèches de sa courte chevelure et avança son faciès, à la faveur du halo de la bougie. La nitescence dévoila les stigmates d’une vieille estafilade, qui barrait son nez et sa joue gauche. Ses iris céruléens virent danser les flammes du cierge, avant de se tourner vers l’être à la peau marmoréenne. « Cesse de regarder tous ces personnes de cette manière. J’ai l’impression que tu vas leur sauter dessus, en me suppliant de t’apporter un torchon, pour t’essuyer après le massacre. » Une risée douce et cristalline s’évada des lippes opalescentes du strige, qui passa lentement la pointe de sa langue sur l’ivoire lactescent de ses dents. « Mon cher, ce n’est pas l’envie qui manque. Lire le menu sans avoir le plaisir délicat, de goûter les plats est un supplice que je ne te souhaite pas. » ; « Ça suffit. Ysaline, fais le sortir, il m’agace. » La créature aux longs filins flavescents acquiesça, portant ses orbes smaragdins sur l’insolent infant et l’attirant au dehors.

« Tu les as rencontrés ? Tes parents… » Un jouvenceau l’observait, tordant ses lèvres pleines qui enjolivaient son visage lisse et enfantin. L’adolescent baissa le regard, cherchant la compagnie de sa voisine, qui était jusqu’alors demeurait silencieuse. « Non. Je ne suis même pas sûr d’en éprouver le désir. Par ailleurs, je crois que mon ‘géniteur’, s’il peut être nommé ainsi, ignore jusqu’à mon existence. » Un mutisme de circonstance tomba sur le trio restant et le proscrit porta son verre à ses lippes charnues, laissant le breuvage de houblon rafraîchir sa gorge sèche. Il s’était assagi sur sa consommation de spiritueux, bien que la tare ait la vie dure. Sa rage s’était désormais focalisée sur sa propension à la violence. Sa dualité n’avait jamais été aussi ambigüe qu’en ces derniers temps, laissant libre court à ses sauts d’humeur et le rendant plus lunatique qu’auparavant. « Tu voulais rejoindre Bouton d’Or, Vadim ? » La tessiture chaleureuse d’Eliott avait ondulé jusqu’à ses tympans, le tirant de son introspection léthargique. « Oui. J’aimerais qu’on s’installe quelques temps là-bas. Nous avons beaucoup voyagé ces derniers temps, je suis las des péripéties. Je verrais s’ils ont besoin d’aide dans les champs, si je peux être utile aux miens. Nous repartirons sûrement plus tard, mais pour l’heure, j’ai besoin de souffler. Trop de choses ont lieu en ce moment, attendons que le calme revienne et nous aviserons par la suite. » L’ange pencha la tête sur le côté, laissant quelques filins de jais couvrir son visage ciselé. Elle le connaissait mieux que quiconque, elle était à ses côtés depuis le début, avait vécu toutes les révélations et changements de ces derniers mois. Elle savait combien les choses s’étaient modifiées. Vadim était passé de ce petit freluquet à la toison rousse et au corps neutre, à un homme plus affirmé, dont les vicissitudes avaient sculpté les muscles et l’esprit. La différence était notable. « Hm… J’espère qu’il y aura du travail pour tout le monde. Lestat risque de ne pas s’accommoder d’une pareille vie. » Les lippes de l’exilé s’esquissèrent en un sourire. « Je ne le force pas à venir. Vous êtes tous libres de partir et de vivre comme bon vous semble. Sauf toi. Si tu ne viens pas, je risque d’être très contrarié Eliott. » ; « Tu sais que je ne te laisserais pas. Tu serais trop perdu autrement. » Achevant son hanap, le réprouvé le fit claquer sur le bois mât de la table, essuyant l’écume ambrée qui s’était installée sur lèvres, d’un revers de main. « Nous devrions partir, avant que le crépuscule ne tombe. Je m’attends presque à recevoir une requête de William, il aime tant m’envoyer des missives lorsque je suis à l’auberge… » Le souvenir de l’Aether était encore brûlant. Sa voix, ses mots, son sourire suffisant. La mâchoire du damné se serra. Les réminiscences des épreuves qu’il avait subit, ses origines, les retrouvailles avec son prétendu père et l’arrachage de ses ailes, de nouveau. Toutes ces choses, il souhaitait ardemment les fuir. Les oublier pour de bon.

Vadim se leva, rejetant sa cape de voyage sur ses larges épaules, masquant de ce voile épais et duveteux, la garde de sa lame. Le groupe se dirigea vers l’entrée, tandis que le proscrit lançait quelques pièces sur le comptoir, afin de régler leurs dépenses. Et dans un claquement de porte, ils disparurent dans le soleil couchant.

1095 Mots



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32771-vadim-taiji-v-2#625
Vadim Taiji
~ Réprouvé ~ Niveau III ~

~ Réprouvé ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 912
◈ YinYanisé(e) le : 13/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : L'Imperfection.
avatar
MessageSujet: Re: Vadim Taiji | V.2   Jeu 28 Juil 2016, 20:30


Eliott Azelium






Lestat






Ysaline Denæ






Mussel




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32771-vadim-taiji-v-2#625
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31300
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 45/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Vadim Taiji | V.2   Lun 01 Aoû 2016, 20:41

Je te range =)
N'oublie pas de mettre le lien de ta nouvelle fiche dans ton profil si ce n'est pas déjà fait


- -  -  

- -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
 

Vadim Taiji | V.2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soupir et Arrivée [ PV: Vadim Cazals ]
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Repas en amoureux (Vadim)
» Vadim Leskov
» Revient à l'appartement accompagnée (Vadim et Guillaume)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-