AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Sins and Tragedy [Nostradamus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nostradamus
~ Sorcier ~ Niveau III ~

~ Sorcier ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 178
◈ YinYanisé(e) le : 30/01/2016
☿ Âme(s) Soeur(s) : Aggripina, la seule, l'unique.
✭ Activité : Mangeur officiel de chaire fraiche

Caractéristiques
◤ ◤: A: 3; F: 5; C: 9; I: 9; M: 3
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:08


Le Parfum de la folie

Nom : Dementiæ;
Prénoms : Nostradamus, Dimittri, Darius. Une liste longue qu'il a depuis longtemps oublié.
Surnom : Un surnom ? Pour quoi faire ? Il a déjà suffisamment de mal à se reconnaître lorsqu'on l'appel par son propre prénom, pas besoin de lui embrouiller davantage l'esprit.
Sexe : Masculin.
Age : Cinquante-trois années à roder dans ce monde, bien que la folie ait vieilli ses traits.
Race : Sorcier. L'âme aussi sombre que son esprit est dérangé.
Spécialité :
- Agilité : 1 + 2 + 1 = 4
- Force : 2 + 1 + 1 + 1 + 1 = 6
- Charisme : 7 + 1 + 1 = 9
- Intelligence : 8 + 1 + 1 + 1 = 10
- Magie : 2 + 1 + 1 = 4
Métier :
Activités : Entre ses visites régulières à l'asile, il apprécie particulièrement la chasse. Prenez garde à ne pas devenir son prochain gibier.
Armes : Une lance en argent. Son manche est gravé d'inscriptions dans un dialecte ancien et oublié, et serti de pierres précieuses. Sa lame émoussée n'est pas des plus redoutables, l'arme faisant plus office d'accessoire que d'équipement militaire.
Particularité : Patient régulier de l'Asile - Maudit - Cannibale - Aime se faire passer pour quelqu'un qu'il n'est pas.


Pouvoirs

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris : necromantia.
- Velum
- Aeni
-
exsēcrātĭo ĕt bĕnĕdictĭo:
 
-
Isteria:
 

Pouvoir de niveau 2
-
Senteur exquise:
 
Pouvoir de niveau 3
- N/A

Pouvoir de niveau 4
- N/A

Pouvoir de niveau 5/6
- N/A


Gains

Gains de lieux
- Popularité nationale [Sorciers]

Gains de quêtes
- N/A

Gains Hors RP
- La carapace colorée : ce pouvoir permet, en se recroquevillant sur soi-même, de faire apparaître tout autour de soi une carapace colorée et bariolée qui protège des coups et des intempéries. La personne est protégée dans une immense boule, qu’elle peut aussi utiliser pour se déplacer si elle se considère comme un hamster. Au moins, elle ne prendra pas trop de coup pendant sa route
- Les contes oubliés : Pourvu que vous ayez ce livre sur vous, vous devenez capable d’invoquer un chevalier (PNJ - niveau III) qui fera de son mieux pour vous aider dans votre tâche, quelle qu’elle soit, dans la limite de ce qu’il peut accepter et tolérer par honneur. Il retourne dans le conte dès qu’il reçoit une blessure mortelle, et ne pourra être ré invoqué qu’au RP suivant.

Gains RP pour tous
- Popularité nationale [Démon]
- Une habitation dans le sous-bois maudit
- Mauvaise réputation : Il se peut que si le personnage se rend sur les terres de la Montagne de l'Edelweiss ou du Lac de la Transparence, il y soit mal accueilli du fait de sa participation pour les Démons dans la guerre qui s'y est déroulé.
-Une maison dans les quartiers moyens d'Avalon
- L'instinct animal : Lorsque Nostradamus est en position critique, ce don lui permet d'acquérir un instinct primitif, qui l'incitera aléatoirement à prendre la fuite ou à attaquer. Cette capacité lui donne des intuitions lui permettant à priori de pouvoir s'en sortir face aux attaques et à pouvoir contre-attaquer ou bien s'enfuir en prenant le moins de dégât possible. Ce n'est pas une science exacte et cela ne lui garantit pas de s'en sortir sain et sauf, mais cela augmente grandement ses chances.
S'il se laisse trop aller à ces instincts, Nostradamus perd le contrôle et se met peu à peu à réagir comme une bête traquée et blessée, jusqu'à l'épuisement, sans pouvoir retrouver de contrôle.


Event
- Perte momentané et régulière du pouvoir Valse Destructrice

Arme du temple
-N/A



Vos Hauts-Faits







Psychologie

Ϟ Aime : Le whisky Ϟ Sa collection de Boutons Ϟ Être quelqu'un d'autre Ϟ Les jeux de carte Ϟ Les anges et les vampires - un parfum de douceur... Ϟ L'hydromel Ϟ Se sentir séduisant Ϟ Concocter toute sorte de potions Ϟ L'odeur de cheminée et du citron Ϟ Les araignées, ou tout ce qui secrète des substances nuisibles Ϟ La chasse Ϟ L'infirmière de l'Asile Ϟ Aggripina Ϟ Sa famille, qu'y a-t-il de plus important au monde ? Ϟ Les histoires Ϟ La musique Ϟ Les zombies, créatures qui l'ont toujours fasciné Ϟ Les bals Ϟ Le vin hors de prix Ϟ Exposer fièrement ses bijoux Ϟ ...

Ϟ N'aime pas : Les gens débraillés Ϟ Les jurons Ϟ Les histoires qui finissent bien Ϟ Rester trop longtemps à l'Asile Ϟ Se sentir redevable Ϟ Les pulls en laine Ϟ Les animaux Ϟ Les ivrognes Ϟ Les magiciens, ces êtres faibles ! Ϟ Les démons -ils ont ce goût amer tout à fait repoussant Ϟ Les faibles d'esprit Ϟ Les Autres Ϟ Les Eternam et les Mæcentiana Ϟ Les diseuses de bonne aventure Ϟ La prison, il préfère de loin l'Asile Ϟ La mangue Ϟ Les auberges de bas étage Ϟ Le mauvais vin Ϟ Avoir les cheveux trop longs Ϟ ...

C'est dérangeant, cette façon qu'il a de vous regarder. Une lueur de démence dans le regard, sa langue humectant ses lèvres rouges comme s'il se régalait d'avance. Vous essayez de détourner le regard, de faire abstraction de cet étrange personnage. Mais rien n'y fait. Il vous obsède autant que vous attisez sa curiosité, à lui. Vous ne sauriez l'expliquer mais vous préssentez qu'il n'est pas bon de vous faire remarquer de cet homme... et vous n'avez pas tort. Ce n'est jamais très prudent, de rester à proximité d'un Dementiæ. Vous fuyez sa présence. Parlez avec d'autres gens, lui tournant le dos... Enfin, il pose son verre et quitte l'échoppe. Soulagée, vous vous détendez.

Grave erreur. Car Nostradamus n'a pas abandonné son idée. Le problème,  avec ce genre de personne, c'est qu'ils sont entêtés. Bien plus que la plupart des gens. Tels des enfants capricieux, ils ne pensent plus qu'à vous, comme si vous étiez le nouveau jouet qu'il voulait absolument obtenir. Nuit et jour. Il se souvient encore de la couleur éclatante de votre chevelure. De l'oeillade que vous lui avez glissé. Il vous intrigue, il le sait. Mais ce qu'il n'oubliera pas... Ce sera votre odeur. Ce doux fumet que vous dégagiez, lorsque vous êtes passé devant sa table. Alors... il attendra, le temps qu'il faudra. Mais sans oublier : Lui n'oublie jamais une cible.

Mais vous, en revanche, vous ne vous en souviendrez plus. Depuis longtemps, vous l'aurez oublié. Pourtant, il sera resté tout ce temps à roder derrière vous. Vous suivant dans les ruelles. S'arrêtant devant votre maisons, dans l'espoir de vous apercevoir par la fenêtre... Sans que vous ne remarquez rien. Vos habitudes inchangées, vous vous rendrez, comme toujours, au travail. Et ils vous abordera sur la route. Il aura bien changé depuis votre dernière rencontre... Cet air inquiétant qui vous faisait frémir aura disparu. Vous le trouverez, bien au contraire, tout à fait charmant. Un peu vieux pour vous mais il ne manquera pas de vous faire succomber avec ses sourires, et parfois, quelques blagues.

Et il reviendra, encore. Cette fois, vous vous souviendrez de lui... il vous aura marqué. Il s'agit de ce vieil homme qui vous avait abordé et qui vous avait parut si agréable... Si attentionné, instruit, et des plus séduisant, il fallait l'avouer... Alors, lorsqu'il vous invitera à le suivre à l'extérieur,  pour une promenade dans les bois, vous accepterez avec plaisir. Vous discuterez de tout et de rien. Du beau temps, de vos enfants... vous ne savez pas pourquoi mais il vous donne envie de vous confier... Alors vous avouez vos problèmes. Il est comme ce vieil ami, cet ami de longue date à qui vous pouvez tout dire, même si vous vous êtes rencontré la semaine dernière, il vous semble le connaître depuis toujours...

Mais lorsque les bois seront assez épais,  lorsque vous ne verrez plus les bois... La métamorphose s'opèrera. Ses traits se durciront, il n'aura plus rien de séduisant... Les mots qui sortiront de sa bouche vous terroriseront. Peut être aurez vous une impression de déjà vu, peut être vous souviendrez vous de cette étrange impression qu'un inconnu vous avait laissé, une nuit, dans une taverne... Mais il sera trop tard. Il ne sera plus qu'un monstre. Alors, à ce moment, il vous dira "Cours. Tu auras peut être une chance de rester en vie... Fuis pour ta vie..." Il est sérieux. Vous le lisez dans ses yeux. Et dans ce sourire carnassier.

______________________________

Elle s'enfuit. Cours dans la direction opposée à la tienne, dans une veine tentative de t'échapper. Un rire te chatouille la gorge, mais tu le retiens. Ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Il serait dommage que ton gibier te file entre les doigts. Alors tu la suis. Tu suis les traces, sur le sol. Lorsque tu la vois, accroupie derrière un arbre, à pleurnicher en espérant que cela épargnera sa vie, tu es déçu. Tu la pensais plus combattante que cela. Tu aimes quand elles résistent. Lorsqu'elles courent. Tant pis. Peut être pourras-tu récupérer sa peau ?

Tu t'avances discrètement,  tel un prédateur près à bondir sur sa proie. "Allons allons, chhh, ma toute douce..." murmures-tu. Elle sursaute en t'entendant. Tu adores les voir dans cet état. Savoir que tu les terrorises. Qu'elles te craignent. Sentir que tu es tout puissant, face à elle. Tu t'accroupis, passes une main tendre derrière sa nuque et approche tes lèvres près de sa bouche... "Je te promets de faire ça vite" Tu inspires profondément. Ce parfum délicieux... Celui de la peur.

Tu manges. La grande table est vide, tu es seul, dégustant ton vin avant de reprendre une bouchée. Tu t'es trompé. Cette Bélua loup n'avait pas si mauvais goût, finalement.  Les femmes peu sportives ou peu combatives avait souvent moins de saveur, mais cette fois-ci... tu as bien choisi ta proie. Pas peu fier de toi, tu continues à manger avec appétit. "Comment était cette chasse ?" Tu te retournes, le coeur tambourinant dans ton torse. Elle est là. Toujours aussi sublime. Tu te relèves de ta chaise, et accourt devant elle. Tu l'enlaces tendrement. "Oh Aggripina ! Ma bien aimée, ma dulcinée !" La seule femme de qui tu es dépendant.


Physionomie

Nostradamus n’est pas beau. Nous n’irons pas jusqu’à dire qu’il soit laid ou repoussant, mais jamais personne ne le complimenta en le qualifiant de « belle personne ». Peut être à cause des profondes rides que l’âge et la folie creusèrent dans ses traits, enlaidissant le portrait, soulignant le temps passé à parcourir le monde… Témoignant des épreuves qu’il taisait aux oreilles trop fragiles. Un faciès qui paraissait plus vieux qu’il ne l’était en réalité. Naturel donc de ne pas trouver le sorcier particulièrement beau. Et pourtant… Vous ne pouvez-vous empêcher de lui trouver quelque chose… Un certain charme, venant de l’air mystérieux qu’il arbore naturellement… Sans que vous ne vous l’expliquiez, il vous intrigue, vous obsède, s’insinue dans vos pensées. Il vous laisse une impression persistante.

Vous revoyez en pensée cette haute silhouette. Vous ne sauriez dire exactement quelle taille il peut bien atteindre, mais il dépasse sans difficulté la foule. Vous le voyez s’avancer vers vous, d’une démarche lente, sûre, comme s’il prenait tout son temps pour parvenir jusqu’à vous, laissant votre esprit s’inquiéter des sombres desseins qu’il a pour vous. Une démarche de prédateur. A la fois inquiétante et hypnotique… Vous ne pouvez détacher vos yeux captivés de la stature de Nostradamus. Vous hésitez encore à le qualifier de musclor, ou au contraire de brindille… Sous ses costumes miteux, vous ne parvenez pas à distinguer sa musculature. A-t-il un corps d’athlète, sous ses vêtements d’aristocrates, ou possède-t-il simplement une ossature volumineuse, lui donnant cette impression de robustesse ? La question pèse toujours dans votre esprit mais trop tard, il est arrivé à votre hauteur.

Vous sentez l’odeur de son halène fraiche. Son souffle chaud sur votre peau déclenche une cascade de frissons. Vous inspirez de nouveau, et son parfum vous éclate au visage. Une forte senteur de rose. De rose et de citron. Un soupçon d’autre chose que vous n’arrivez pas à identifier. C’est à la fois écœurant et intriguant. Vous aimeriez poser votre nez dans ce coup pour inhaler d’avantage ce parfum si caractéristique de rose, présent pour cacher d’autres horreurs qu’il ne vous dévoilera pas.

Vous vous forcer à ignorer ce parfum entêtant et passez au reste de la statue. Il passe une main baguée dans votre chevelure, efflorant votre oreille de son poignet. Un contact pour le moins… réfrigérant. Car Nostradamus a une température corporelle anormalement basse. Comme celle d’un cadavre. Pourtant, si vous posiez votre tête sur son torse velu, vous entendriez résonner un cœur bien palpitant, au contraire de ceux de ses victimes. Il retire son avant-bras et vous apercevez un réseau de veines bleutées particulièrement visibles, à travers la pâleur inquiétante du scientifique. Est-il malade ? Peut-être un peu ? Mais vous ne savez jamais vraiment trop, avec lui, il a toujours ce teint cireux qui lui donne comme un air de grand malade.

La suite des observations est un peu plus rassurante. Il a ce visage apaisant qui a toujours su vous mettre en confiance. Ce visage à qui vous avez par mille fois fait des confidences. Vous y retrouvez comme toujours ce front large, en dessous d’une masse de cheveux grisonnants qu’il essaye pourtant de noircir à l’aide de concoctions extravagantes. Des cheveux toujours peignés et rangés, sans qu’un seul rebelle n’ose se redresser sur ce crâne intelligent. Des traits saillants dessinent le tableau. Un nez fin mais anguleux, aux narines palpitantes. Des lèvres pourpres et charnues se soulèvent en sourire énigmatiques ou en grimaces menaçantes. Des pommettes saillantes supportent des yeux cernés suites aux longues nuits d’insomnies.

Et ces yeux… Vous ne sauriez dire s’ils vous aiment ou vous détestent. Vous n’y sonder qu’un perpétuel changement, sans jamais parvenir à décrire ce qu’ils expriment. De l’intérêt, de la lassitude, de la passion, de la colère, de l’amour… Pourtant, vous percevez une lueur d’intelligence. Une lueur froide, calculatrice. Ça ne parvient toujours pas à vous faire fuir. Après tout, il s’est toujours montré agréable avec vous. Vous auriez pourtant dû vous éloignez tant qu’il en était encre temps. Car lorsque vous relèverez votre regard vers le sien, vous y lirez un désir ardent. Un désir lugubre. Quelque chose qui vous fait frémir. De la folie. Un sourire carnassier accompagnant le tout… Plus jamais il ne vous apparaitra rassurant. Mais trop tard, votre cuisse terminera dans son assiette.



Histoire

« Alors monsieur Dementiæ, comment allez-vous aujourd’hui ? » Tu détournes la tête de l’ouvrage que tu étais en train d’étudier, un manuel sur la trépanation, vraiment très intéressant. Tu souris à la jeune femme qui se tient de l’autre côté de la porte. « Très bien Giselle. Le livre que tu m’as apporté est absolument passionnant, merci à toi. » Derrière le judas, tu la sais rougir de gêne. Elle n’a pas le droit de te donner accès à ce genre de lecture, et pourtant, elle ne peut s’en empêcher. Elle n’était cependant jamais allé jusqu’à te laisser en possession de livres aussi… peu recommandé pour un patient. « Voulez-vous que je vous en apporte un autre, monsieur ? » « –Non, je n’ai pas encore terminé celui-ci… » Tu indiques d’un coup de tête la couverture en cuir rouge que tu caresses du pouce. « Veux-tu que je te raconte une histoire, aujourd’hui encore ? » Elle baisse la tête, le feu aux joues. Elle n’attendait que ça : que tu le lui propose. Tu savais exercer une sorte de fascination sur les autres, particulièrement sur la gente féminine.

L’exquise créature fait cliqueter son trousseau de clé en ouvrant ta cellule. Telle une enfant, elle se glisse dans la pièce lugubre : La pièce, avec ses murs gris et uniformes, vides, rendent tristes. Pour toute décoration, un bureau et une chaise, à côté d’un lit avec un matelas de paille… Une chambre de luxe pour un patient de l’asile. Giselle vient s’assoir à tes côtés. Elle se roule en boule, posant son menton sur ses genoux, comme l’eurent fait, autrefois, Sybella ou Sylbille. D’un geste tendre, tu déposes ta grande main sur sa petite tête brune. « J’ai deux filles, tu sais ? Tu me fais beaucoup penser à elles… » « –Pourquoi ? » Parce que tu me donnes aussi faim qu’elles. Tu te retiens de lui lâcher cette vérité au visages. Tu ne sais pas vraiment pourquoi, mais ce genre de déclaration les fais toujours fuir. A la place, tu demandes « Quelle histoire veux-tu que je te racontes, aujourd’hui ? » L’air embarrassé qu’elle arbore te donne un frisson. Tu te mords l’intérieur des joues. Un gout de sang s’y répand. Tu préfèrerais qu’il s’agisse du sien mais… Patience…

« Aujourd’hui, je voudrais quelque chose de différent… Aujourd’hui… Je veux que vous me racontiez votre histoire. » Tu la regarde avec un air étrange. Tu lui souris. Son audace te plait. Aggripina, assise sur le bureau, ne semble pas apprécier cet élan de tendresse. « Peut être que tu devrais lui raconter comment tu as tué ta femme. Je suis sûre qu’elle apprécierait cette histoire. » Un nouveau sourire étire tes lèvres. Plus dérangeant, cette fois-ci. Tu ris même, sinistrement. Tu prends le temps de réfléchir à ton récit avant de l’entamer, d’une voix suave.

« Je suis né Dementiæ. As-tu déjà entendu parler de cette famille ? Vraiment ? Ce n’est pas grave. En tout cas, nous avons la coutume de… Toujours rester ensemble… Nous sommes tous très proche des notre. Mais… J’étais différents… J’ai toujours voulu partir… Le « gout de l’aventure » comme disait ma mère. Ma sœur disait aussi que s’éloigner était pure folie… » Tu évites de préciser que ta mère et ta sœur ne sont en réalité qu’une seule et unique personne. Ca non plus, les gens ne semblent pas l’apprécier. « Alors, un jour, lorsque j’ai atteint l’âge d’être un homme… Je suis parti. Pour apprendre, découvrir… Pour tout savoir sur ce monde… » « Et vous y êtes parvenu ? » Candide enfant. « Oh bien sur que non. Ce monde recèle de bien trop de secrets pour un seul homme… Mais ce n’est pas important… Car j’y ai trouvé quelque chose de bien plus important que tout ce que le savoir aurait pu me donner… J’ai découvert ce que c’était que d’aimer…  Nous avons vécus ensemble de longues et belles années… Malheureusement, des démons sont venus me l’arracher trop tôt, nous la dérobant, à moi et aux filles… » Tu presses une main contre ton cœur vide, comme si d’évoquer ce souvenir était douloureux. La demoiselle semble partager cette peine et enveloppe ta propre main des siennes, chétives, minuscules en comparaison des tiennes. Dans son coin, Aggripina part dans un grand rire devant cette mascarade. « Je… Je n’ai plus jamais été le même, après cela… Ce genre d’évènement… Ca vous change un homme… »

Alors que tu laisses ton récit en suspend, pour faire plus grande impression, un homme apparait dans l’embrasure de la porte. « Giselle, que fais-tu là ? » La concernée se redresses précipitamment, ne sachant comment s’extraire du regard sévère de son supérieur. « Ce n’est pas sa faute, mon brave monsieur. Cette douce enfant ne faisait que me tenir un peu compagnie… Je vais vraiment finir par perdre la tête, si je continue à rester seul comme ceci… » L’infirmier répond à cette infirmation par un grognement viril, montrant son désaccord. « C’est votre jour de chance, Nostradamus. Quelqu’un est là pour vous sortir d’ici. » « -Oh, vraiment ? Je me demande bien qui me fait cette charmante surprise. » On te rend tes habits, te conduit à l’accueil du bâtiment. Tout cet endroit semble en permanence plongé dans la tristesse. Pourtant, un point de couleur attire ton regard. Avec un haussement de sourcil, tu t’avances de Sybella. Tu ouvres grand tes bras pour la serrer contre toi mais elle t’arrête avant que tu ne sois trop proche. « Maman te passe le bonjour. » Giselle, derrière toi, écarquille les yeux. Tu lui fais un clin d’œil.

« Tous les papiers sont en ordre. Je peux l’emmener, maintenant. » « Bien sur, mademoiselle… Mais restez prudente, il faut qu’il prenne ses traitements chaque jours et… » « Ne vous fatiguez pas, je sais m’occuper de lui. Allez viens, on bouge. » Ta fille quitte l’institut sans un regard en arrière. Toi, tu ne peux te retenir de te retourner. Après tout, cette bâtisse déprimante t’avais servi de domicile durant les deux dernières années… Tu étais comme devenu l’un des meubles de la maison…

Tu aperçois la silhouette de l’infirmière. Tu lui adresses un dernier salut, un signe de la main. « Est-ce que tu finiras par raconter la vérité à quelqu’un un jour ? » Tu secoues la tête. « Probablement jamais. Il y a des secrets que l’on ne doit révéler à personne. »


Le Parfum de la méfiance.

Noms : Dementiæ Súlfr
Prénoms : Sybella, Bellatrix, Hécate.
Surnoms : Affectueusement appelée "Dräguesh" par sa jumelle, les autres ont plus tendance à l'appeler Bella.
Sexe : Féminin.
Race : Une sorcière, aussi nocive que son cher père.
Arme :
Nécessaire à piège.:
 
Spécialité :
- Agilité : 0
- Force : 0
- Charisme : 4
- Intelligence : 0
- Magie : 4
Activités : Baby-sitter à temps plein pour son cher père. En parallèle, c'est également une Gandr en fuite.
Pouvoir :
- Lux in Tenebris : Metum
- La Valse Destructrice
Event
- Perte momentané et régulière du pouvoir Valse Destructrice
Particularités : Traquée par les Gandr car elle n'a pas développé le gène de protection - Paranoïaque - Pratique le cannibalisme, à plus petite échelle que son père toute fois.
Caractère : « Toujours voir le meilleur en chacun ». Voici une phrase qui est loin de convenir à notre sorcière. Si certains s’évertuent à effacer les défauts, Sybella, elle, ne verra qu’eux. Elle pointera le physique peu flatteur, l’idiotie croissante, les exploits manqués… Mais surtout, elle verra les complots que vous manigancez dans son dos. Car elle sait. Vous ne lui voulez aucun bien. Vous voulez lui nuire. Mais ne vous en faites pas, elle s’arrangera toujours pour vous échapper ou déjouer vs plans avant que vous ne les mettiez à exécution. Car c’est aussi ça, se protéger. Toujours avoir un coup d’avance sur les autres, pour pouvoir leur asséner le coup de grâce avant qu’ils ne vous enterrent six pieds sous terre.

Ainsi la Sulfr, parfaite petite teigne au venin acide, s’arrange pour réussir à mettre les gens de son côtés. On ne sait comment, elle parvient à ranger les autres dans son camp, à leur imposer son avis par un jeu de manipulation habile et calculé. Elle s’attire la grâce des puissants qui parviendront à la protéger, et oublie bien vite ceux qui ne lui sont plus d’aucune utilité. Le même charme inexplicable que son vieux père. Aussi, ne comptez pas sur sa loyauté. Elle n’en a aucune, si ce n’est pour elle-même. Des dettes qu’elle vous a promis de rembourser ? Faite une croix dessus.

Menteuse au talent inné, elle n’hésite pas à en abuser outrageusement pour se sortir des pires situations. Et si la dite situation commence à sentir le roussi, elle disparaitre en un clin d’œil, comme si elle n’avait jamais été à vos côtés, vous laissant réparer les dégâts qu’elle aura laissé derrière elle.

Certains diront qu’elle n’a pas de cœur. D’autres que c’est un démon. Mais ce n’est qu’une Sorcière. Une douce sorcière, au venin subtil.

Physique : Elle pourrait sans doute être plus jolie si elle ne fronçait pas perpétuellement les sourcils. Si elle n’affichait pas cet air grognon. Oui, on lui trouverait sans doute un certain charme. Ce genre de beauté que les femmes sombres et froides possèdent. Cette force silencieuse, ce charisme dormant qui pourrait être rehaussé par un soupçon de coquetterie mais que l’on se refuse à pousser plus que nécessaire. Le genre de charme qu’Hestia Gandr eut affiché avant de finir dans une tombe –et partiellement dans le ventre d’un cannibale dégénéré –mais ce n’est qu’un détail.

Tout comme sa prédécesseur, elle possède une chevelure noire d’encre, longue et lisse, lui descendant dans le bas du dos. Une frange vient chatouiller de fins sourcils collés au-dessus de deux perles vertes olives, avec quelques paillettes dorées illuminant ce regard perçant. Ses longs cils sont souvent maquillés, écho au rouge sombre qu’elle peint sur ses lèvres voluptueuses.

Autre détail à noter, elle laisse pousser ses ongles. D’un point de vue esthétique, elle trouve que cela allonge ses mains osseuses et translucides, et aime parfois les teindre en les décorant à l’aide de plantes colorantes. Mais ils s’avèrent redoutable, faisant parfois office de griffes acérées lorsqu’un homme devient trop envahissant.

Coquetterie de son ancienne vie de luxe, Sybella aime porter des vêtements couteux. Une garde de robe dont elle prend grand soin, assemblant le sombre au lumineux, de la robe aussi foncée que sa chevelure à la jupe flamboyante, elle possède un éventail long pour se fondre dans tous les décors. Après tout, c’est une experte de la fuite, il ne faudrait pas qu’elle dénote avec son environnement changeant.

Histoire : Sybelle fut élevée comme une Gandr. Avec sa jumelle, elle grandit dans le luxe d’une famille ultra sélective, et hérita de sa mère un amour aveugle pour sa famille. Pourtant, le meurtre de celle-ci remit en cause toutes les certitudes qu’elle avait eu jusqu’alors. Sa mère enterrée, son père disparaissant pour éviter les représailles… Son univers entier s’effondrait et elle ne savait plus sur quoi se reposer.
Son équilibre chamboulé alors qu’elle atteignait l’âge difficile de l’adolescence, la malédiction, encore inconnue de sa propre famille, se réveilla et son cœur commença à se noircir. Bientôt, elle devint distante, instable, n’accordant sa confiance plus qu’à une seule et unique personne, sa moitié, son seul point stable : Sylbille. Mais bientôt, même elle disparut de son cadre.
Tandis que la sorcière peinait à retrouver des repères, l’Orisha, elle, s’épanouissait, et découvrit peu à peu la puissance du Gène. En abusant à outrance, elle ne fit que mettre plus à mal sa jumelle qui ne parvenait nullement à le maîtriser.
Sybella finit de grandir dans un environnement peu propice au développement sentimental. Aussi, à l’aube de ses vingt ans, se rendant compte que le pouvoir familial ne coulait pas dans ses veines, elle planifia son départ de la famille. Sa fuite, sa traitrise. Et, du jour au lendemain, elle s’en alla, ne laissant derrière elle qu’une lettre pour sa moitié. Lui expliquant qu’elles ne pouvaient plus rester liées. Que désormais, elles n’étaient qu’ennemies.
Ainsi se retrouva-t-elle, une froide nuit, à arpenter l’allée de l’asile. Se rabaissant à espérer trouver un peu de soutient dans ce souvenir flou d’un père autrefois aimant…



Soupçon d'indécision.

Nom : Gandr Dementiæ;
Prénom : Sylbille
Sexe : Féminin
Age : 23 ans;
Race : Contrairement à sa jumelle, Sylbille a hérité des gènes de sa mère et est donc une Orisha.

Spécialité :
- Agilité : 4 + 1 +  4 = 9
- Force : 4 + 1 + 1 = 6
- Charisme : 2
- Intelligence : 4
- Magie : 0

Activités : Chasseuse et traqueuse de Sùlfr.
Particularités : Maudite - Dépressive.

Pouvoir :
Le gène de protection:
 

Armes :
- Une Spatha
- Un Tomahawk

Gains :
- L’Obole: Dans votre peau s'est incrustée une petite pépite d'orishalque, difficile à voir mais pourtant présente au toucher. Si celle-ci n'a pas changé votre quotidien, elle a de grande chance d'influer sur votre futur. Vous savez qu'il serait idiot de l'enlever et préférez ne pas y toucher. [L'obole est une pierre magique qui vous permet de lutter aléatoirement contre les malédictions y compris celles d'Antarès. Elle ne vous protégera donc pas de toutes les malédictions qui pourraient vous accabler, mais d'une partie seulement. Plus vous avez de magie, plus le pouvoir de l’obole se voit efficace. De même, plus votre intelligence sera élevée, plus vous comprendrez son utilité et son fonctionnement (15 et +)]
- Popularité nationale (orisha)

Métier : Chasseur - Rang I

Caractère : Une vraie tête brûlée. Voilà ce qui ressort le plus souvent. Les gens la décrivent comme une fonceuse, à agir avant de réfléchir, et de pleurer sur les pots cassés une fois qu'il est trop tard. C'est vrai que cette demoiselle là est un peu impulsive dans sa vie de tous les jours. C'est qu'elle n'aime pas perdre son temps à tergiverser, elle préfère agir et ne pas avoir de regrets sur ce qu'elle aurait pu faire. Même si en réalité ce tempérament l'emmène souvent dans des situations cocasses, elle parvient toujours à s'en sortir.
Sauf lorsqu'elle part à la chasse. Elle devient alors une toute autre personne : calme, patiente, elle analyse avant de bondir sur ses proies. Sa famille ne l'y reconnaîtrait pas.
Sylbille est une personne joviale, chaleureuse, toujours un mot gentil à vous décrocher. Certains la décrivent comme "Un rayon de soleil qui chasse le mauvais temps", et il n'ont pas tout à fait tort... l'orisha déteste voir les gens tristes et elle essayera toujours de remonter le moral à son entourage. C'est une âme loyale qui ne suis que ce que lui dicte sa morale et ses principes. Serviable et courageuse, elle n'hésite pas à se remonter les manches pour aider ceux qui sont dans le besoin.
Elle a parfois des manières rustres et une franchise à vous couper le souffle. En effet, elle a en horreur les manières hypocrites des gens de l'aristocratie et elle souhaite au plus s'eloigner de ce monde menteur, et ne pas respecter les traditionnels codes de politesse lui assurent de rester loin de ces ennuis.
Pourtant, il lui arrive de brusquement changer de comportement. Adieu sourire, blague vaseuses et bonne humeur. Elle entre parfois dans des "jours sombres" où la vie perd soudain tout son sens et où elle ne comprend plus pourquoi elle se donne tant de mal à exister. Des idées lugubres l'envahissent jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus rien faire que pleurer ou se mettre en colère. Elle n'a aucun contrôle là dessus et ne fait que subir les effets de la malédiction.
Physique : Sylbille ressemble en tout point à sa soeur. Les mêmes cheveux longs et lisses d'un noir d'encre, le même visage aux traits fins... Et pourtant, elle a adopté un style tout à fait différent de celui de sa soeur.
Jeune femme aux airs de garçons manqué, Sylbille a abandonné toute trace de féminité, si ce n'est sa longue chevelure de jaie. Adieux les robes trop longues, les corsets trop serrés ou encore les talons qui vous empêchent de courir. Sa garde robe à elle est plutôt constitué de tenues de combat, de vêtements chauds en peau d'animaux et de lourdes bottes de cuir. Malgré tout, lors d'apparition publique, elle n'a pas perdu l'habitude de se vêtir convenablement et, notamment lors des réunions familiales, elle adopte ces vêtements qu'elle déteste tant.
Son visage, quand à lui, paraît beaucoup moins sévère que celui de sa soeur. Souvent illuminé par un sourire, Sylbille possède ce visage franc et lisse qui laisse transparaître ses émotions, et qui vous donne envie de sympathiser.
Un peu bruyante avec des manières rustres, elle n'en demeure pas moins une beauté brute, lorsqu'on y regarde bien.



Fragrance d'amour.

Nom : Dementiæ;
Prénom : Stanislav;
Sexe : Masculin
Age : 27 ans
Race : Sorcier.
Spécialité :
- Agilité : 0
- Force : 0
- Charisme : 0
- Intelligence : 0
- Magie : 0
Activités : Essaye de devenir un scientifique reconnu, à défaut de vraiment devenir un sorcier digne de ce nom.
Particularités : Maudit - Cannibale  (a une préférence pour la viande de Belua) - Atteint de trouble de l'affection - insomniaque.
Pouvoir :
[spoielr=Apaisement]Ce don permet aux personnes autour de lui de se sentir apaiser. Ils oublient leurs problèmes et se sentent comme sur un petit nuage, leurs tracas bien loin de leurs préoccupations.[/spoiler]
Event
- Perte momentané et régulière du pouvoir Valse Destructrice

Caractère : Difficile de croire que cet homme là soit un sorcier. A première vu, il semble être quelque de serviable et d'agréable à vivre, certains le pensent même simplet, puisqu'il n'hausse jamais ou peu le ton. Calme par nature, il ne s'excite jamais et ne perd jamais patience, sauf peut être lorsqu'il doit s'occuper d'enfants -il n'aime pas vraiment ca, les momes. Il semble aimable, souriant et même serviable, toujours prêt à aider les vieilles dames...
Mais ne vous y fiez pas. Il n'a rien à voir avec un magicien : s'il semble agréable à vivre, ce n'est que pour mieux vous trompez. Manipulateur,  menteur, sournois et perfide, il sait s'attirer les bonnes grâces pour obtenir ce dont il a besoin avant de retourner sa veste, et d'allier il deviendra ennemi, sans le moindre remord. Il n'hésitera pas à vendre vos plus sombres et intimes secrets, s'il peut en tirer un quelconque avantage, aussi n'écoutez pas votre instinct : cet homme n'est pas bonne oreille pour les confidences, malgré les conseils avisés qu'il semble vous donner. La loyauté n'est pas vraiment ce qui le défini.
Même s'il est un peu brouillon dans sa tête et qu'il a parfois besoin de temps pour remettre de l'ordre dans ses pensées, il s'agit de quelqu'un de perspicace et d'observateur. Il partage la passion raciale pour la connaissance et le pouvoir, même si cette deuxième obsession n'est que secondaire pour lui.
Pourtant, de part sa malédiction, Stanislav est sujet à de violentes colères pendant lesquelles il se révèle violent, agressif et dangereux, autant pour lui que pour les autres. Car voici bien une obsession qui surpasse les autres : les femmes. Un simple regard peu le rendre épris de vous. Si au début cela peut vous paraître une bonne chose, de par son attitude tendre et protectrice, les choses dégénèrent assez rapidement et il a souvent tendance à vouloir la mort de toutes ses amantes dès que celles-ci se refusent à lui.
Physique : Une personne passe partout, invisible. Vous ne le remarquerez probablement pas, malgré sa grande taille, ou tout du moins il ne vous laissera pas une grande impression.
Ses cheveux bruns, qui sont un peu longs, lui tombent souvent devant les yeux et ses lunettes crasseuses qu'il nettoie sans arrêt. Les cernes profondes indiquent le manque de sommeil, témoignage de son insomnie. Les vêtements de pauvre facture soulignent une désintérêt flagrant pour la mode et une fortune inexistante.
Les poignets griffés et les ongles rongés au sang sont également là pour montrer sa démence et sa nature nerveuse.



Arôme mortel.

Nom : Inconnu. Son nom d'adoption était Nadivh mais elle l'a abandonné et utilise désormais le nom Raagus.
Prénom : Ses parents l'appelaient Nyx, mais elle ne se fait plus connaître sous ce nom.
Surnom : Elle se présente désormais comme Shiva.
Sexe : Feminin.
Age : 17 ans.
Race : Sorcière.

Spécialité :
- Agilité : 0
- Force : 0
- Charisme : 0
- Intelligence : 0
- Magie : 5

Pouvoirs :
-Lux in Tenebris : Maledicendum
-La Valse Destructrice
-La Magie du Sang

Caractère : Étrange petit être que cette sorcière. Autrefois douce et attentionnée magicienne, son coeur s'est gangrèné suite à la découverte de secrets familiaux, et la candeur et l'espièglerie ont laissé place à la rancoeur et au dédain. Ayant perdue foie en l'être humain, Nys se concentre désormais sur elle même : elle souhaite acquérir de la puissance et pour cela, elle n'hésite pas à se servir des autres, tout en se méfiant d'eux.
Ayant conscience de son air angelique, la sorcière joue de cet atout pour se faire passer pour ce qu'elle n'est pas. Observatrice et manipulatrice, elle utilise sa fausse candeur pour espionner de ses yeux vicieux, collectant le plus d'informations possible, essayant de découvrir les secrets pour ensuite faire chanter ses victimes. Un être sournois et déloyal se cache sus le verni d'une enfant douce et fragile.
Sa haine envers les magicien se développa et s'élargit à toutes les races, elle n'accordé désormais sa confiance à personne, ayant trop peur de souffrir si elle se laissait aller à de telles faiblesses. Pour devenir forte, elle se força à refouler tout sentiment altruiste et commença à trouver un certain amusement à faire souffrir les autres. Qui aurait cru que l'enfant sage qu'elle était développerait un goût prononcé pour le sadisme ?

Physique : Autrefois magicienne, l'apprentie sorcière semble avoir gardé ses traits bienfaiteurs. Personne, en la voyant, ne se douterait de la noirceur qui gronde en son coeur. Elle se déplace avec grâce et douceur, parle avec une voix chaleureuse et apaisante... On pourrait presque croire qu'elle vient des cieux.
Plutôt fluette et peu musclée, les gens là négligent souvent et ne la craignent pas. Un avantage pour elle, qui pourrait devenir un gros soucis pour ses ennemis car si elle ne compte pas sur sa force pour combattre, sa magie et son habileté pour se défendre. Elle n'est pas de ces gens que l'on remarque et elle joue de sa discrétion pour obtenir des informations.
De son visage angélique, on remarque surtout les prunelles céruléennes, qui semblent tour à tour vous sourire ou vous jauger. Des yeux dans lesquels on peut lire les états d'âme de la sorcière, tandis que le reste de son visage reste impassible. De longs cils bruns parent ses joyaux et renforcent cet effet de candeur, lorsqu'elle papillonne des yeux pour se donner un air innocent.
Son visage est encadré par d'épais cheveux bruns, lisses et souples, qu'elle laisse pousser depuis de longues années. Elle ne les attaches que rarement, trouvant que les laisser libre lui confère un air enfantin.
Ses tenues vestimentaires, bien que simples restent élégantes. Les robes et les jupes sont de mises et elle n'à toujours pas abandonné la mode magicienne.

Histoire : Adoptée par une famille de magicien, les jumelles grandirent comme telles. Une enfance paisible dans un foyer aimant, qui vola en éclat le jour où Nyx découvrit leur adoption. Se sentant Trahie par les siens, son coeur changea de camp et elle coupa les ponts avec tous ceux qu'elle avait connue.



Douceur Candide

Nom(s) : Sylvanae.
Prénom(s) : Nyx, Orphélia.
Surnom(s) : Nyny.
Sexe : Feminin.
Âge  : La vingtaine.
Race : Autrefois Déchue de la paresse, elle est désormais une bélua depuis sa rencontre avec un homme-bête de mauvais poil, qui la mordit et changea son destin. Son animal totem est l'écureuil.

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 3
- Intelligence : 4
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Pouvoir de race 1
- Pouvoir de race 2
- Pouvoir de race 3
-
Fée du logis:
 
-
Douce nuit:
 

Métier :
Activité :

Arme(s) : Une petite bague dont la pierre peut se retourner, et révéler une aiguille imbibée de poison mortel. Il est long à agir et très douloureux.

Particularité(s) :

Physionomie : Rousse, yeux bleus, sveltes, grande, mal dans son corps, souple, pas du tout athlétique/endurante.

Psychologie : curieuse, maladroite, spontanée, fainéante, crédule, utopique, tête en l'air, a un bon fond, ne voit jamais le mal chez les autres.

Histoire : servante de Sylbille.



Compagnon

Nom(s) : Mor'gah
Prénom(s) : Maestorm
Surnom(s) : Mae, affectueusement appelée Gamin par sa Sylbille
Sexe : Masculin
Âge : Le garçon a une treizaine d'années, même s'il paraît parfois un peu plus jeune
Race : Orisha

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force :
- Charisme :
- Intelligence :
- Magie :

Pouvoirs :
-  Empathie
- Vision d'Aigle
- Le Lien du Destin

Métier :

Arme(s) :

Particularité(s) : Maestorm est sourd et muet. Un handicap qui l'empêche de devenir chasseur comme il voudrait le devenir. Il n'abandonne pourtant pas son rêve et continue ses efforts pour s'améliorer et garde espoir de compter un jour dans les rangs des Corvus Aeris.

Physionomie : Petit, maigre, quelques cicatrices un peu partout, un oeil noisette l'autre bleu.

Psychologie : grossier, belliqueux, colérique, impulsif, timide devant les filles, bourru, sensible même s'il déteste qu'on le lui fasse remarquer, généreux, aide ceux qui en ont besoin, à peur de l'abandon, déteste qu'on lui tienne tête ou qu'on lui dise qu'il a tort, curieux, courageux, aventurier, loyal, honnête parfois un peu trop,  orgueilleux.

Histoire : Adopté par Sylbille.



HRP

Votre prénom ou pseudo courant : Drea
Votre personnage est-il un prédéfini :Nop
Comment avez-vous découvert le forum : DC de Babelda
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? :Qu'il écoute la voix et qu'il se jette du haut d'une falaise.
Code ? : Jupette en vinaigrette



Traque vangeresse

Nom(s) : Mah'omë
Prénom(s) : Vulpina
Surnom(s) :
Sexe : Feminin
Âge : Vingt-huit ans, bien qu'elle paraisse plus jeune.
Race : Chamane.

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 7
- Charisme : 1
- Intelligence : 6
- Magie : 3

Pouvoirs :
- Pouvoir racial 1
- Pouvoir racial 2
- Pouvoir racial 3
-
Traqueur:
 
-
Partage des sens:
 

Métier :

Arme(s) : Un poignard sacrificiel et une serbe à canne

Particularité(s) : Son esprit compagnon est l'épouse décédé de Nostradamus.

Physionomie : Petite, trapue, cheveux longs et secs, musclée, a de nombreux tatouages.

Psychologie : Taciturne, calme, violente, raciste, cruelle, observatrice, calculatrice, déterminée,  déloyale,  égoïste, mauvaise perdente,  rancunière.

Histoire : À promis à son esprit compagnon de la venger et doit pour cela tuer Nostradamus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t31231-sins-and-tragedy-no
Vadim Taiji
~ Réprouvé ~ Niveau III ~

~ Réprouvé ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 912
◈ YinYanisé(e) le : 13/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : L'Imperfection.
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:16


Rebienvenue ! (le Chiffre en avatar ? Y'avait un vampire qui s'appelait 'Nostra Damus' y'a fort longtemps ahah)

Juste, je sais pas si c'est que chez moi, mais avec cette police d'écriture, c'est illisible sans zoomer. :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32771-vadim-taiji-v-2#625
Nostradamus
~ Sorcier ~ Niveau III ~

~ Sorcier ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 178
◈ YinYanisé(e) le : 30/01/2016
☿ Âme(s) Soeur(s) : Aggripina, la seule, l'unique.
✭ Activité : Mangeur officiel de chaire fraiche

Caractéristiques
◤ ◤: A: 3; F: 5; C: 9; I: 9; M: 3
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:22

Merci mon Lapin ♡ Ah xD

Ah oui je me disais bien que y'avait quelque chose de bizarre dans là police ! :o j'ai encore bidouillé un truc dans le code Bon je vais rebidouiller jusqu'a ce que ça rentre dans l'ordre nastae Merci de me l'avoir fais remarquer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t31231-sins-and-tragedy-no
Callidora
~ Vampire ~ Niveau IV ~

~ Vampire ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 3972
◈ YinYanisé(e) le : 21/06/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un steak. Saignant.
✭ Activité : Musicienne

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 23 Force : 20 Charisme : 36 Intelligence : 37 Magie : 20
◤ ◤: Dague & fouet
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:25

Ploup, une cousine nastae

J'adore ce genre de personnages.

Rebienvenue, du coup !


Monsters - Beast Within
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33013-de-ces-jours-ou-le-
Léto
~ Chaman ~ Niveau V ~

~ Chaman ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 1182
◈ YinYanisé(e) le : 24/05/2014
☿ Âme(s) Soeur(s) : Aëran & Miles ♪
✭ Activité : Graffeuse

Caractéristiques
◤ ◤: A : 21+2 | F : 35+2 | C : 28+2 | I : 14+2 | M : 22+2
◤ ◤: Les Griffes d'Ogum + La Silencieuse + Longue chaîne + Armes amovibles [Lame, Masse, Faucille]
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:27

Rebienvenue !

Ma petite Sybella ♥ Tu as un drôle de papa =o


: ♮ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32379-leto-latone-9803-de En ligne
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 2833
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:29

Trop cool



And We Run - Tristan - Pompeii - Ebla - Doomsday - Imperatrix Mundi - Cassandra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti En ligne
Itak Akai
~ Eversha ~ Niveau IV ~

~ Eversha ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 207
◈ YinYanisé(e) le : 29/08/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ses haches et son monstre de chat
✭ Activité : Héroïque

Caractéristiques
◤ ◤: A:17 | F:20 | C:7 | I:9 | M:11
◤ ◤: Coupine et Rosette : haches
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:33

Ooooh ! *-*
Rebienvenue :)

Je sens que tu va bien t'entendre avec un certain esprit compagnon parasite ~




~Tomorrow will take us away, far from home
No one will ever know our names, but the bards' songs will remain ~
]

~And so it is the end of our days
So walk with me till morning breaks ~

Image - NPM | Paroles - Blind Guardian, The bard's song
DC de Devaraj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33758-itak-akai-le-soldat
Etincelle
~ Fae ~ Niveau III ~

~ Fae ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 337
◈ YinYanisé(e) le : 23/12/2014
☿ Âme(s) Soeur(s) : Son jardin
✭ Activité : /

Caractéristiques
◤ ◤: - Agilité : 12 - Force : 3- Charisme : 7 - Intelligence : 6 - Magie : 5
◤ ◤: Arc et Dague (esprit du serpent)
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:35

Rebienvenue ! **
Hâte de te voir rper avec ces personnages...que ma petite fae n'aimerait pas croiser (:111:)


Carnets:
 

Addict:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t27925-etincelle-et-flamic
Nostradamus
~ Sorcier ~ Niveau III ~

~ Sorcier ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 178
◈ YinYanisé(e) le : 30/01/2016
☿ Âme(s) Soeur(s) : Aggripina, la seule, l'unique.
✭ Activité : Mangeur officiel de chaire fraiche

Caractéristiques
◤ ◤: A: 3; F: 5; C: 9; I: 9; M: 3
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 18:38

Merci mes agneaux nastae

Calli; Oui, j'en fais pas souvent des comme ça,  mais quand on en fait c'est toujours amusant 8D
Léto; Oui nastae Mais t'en fais pas, toi ils essayeront pas de te manger (ils croqueront juste pour goûter (:113:) )
Edoudou; Merci nastae
Itak; Bouahahaha nastae
Étincelle; Non mais ils sont tous pas comme ça dans la famille 8D Je suis sûre que si on cherche, il doit y en avoir des gentils.

Voilà normalement j'ai réglé le problème de police \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t31231-sins-and-tragedy-no
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Sam 30 Jan 2016, 19:37

Rebienvenue !

Je n'aimerai pas croisé ta route en rp XD
Je te prédit que je vais justement rien te prédire (:113:)
Revenir en haut Aller en bas
Gwentey
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 256
◈ YinYanisé(e) le : 03/01/2016
☿ Âme(s) Soeur(s) : Sa lame
✭ Activité : Exploration

Caractéristiques
◤ ◤: Agi: 6 | For: 7 | Cha: 3 | Int: 6 | Mag: 5
◤ ◤: Katana et Arbalète
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Dim 31 Jan 2016, 09:30

Eh bah re-bienvenue, et bah superbe fiche o/
Hâte de voir la suite et d'RP avec toi~ pour que Gwentey passe un mauvais quart d'heure~


"Je préfère prendre un bonne douche qu'un bain de sang ! "
♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t31005-gwentey-pour-le-sak
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Dim 31 Jan 2016, 11:55

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Nostradamus
~ Sorcier ~ Niveau III ~

~ Sorcier ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 178
◈ YinYanisé(e) le : 30/01/2016
☿ Âme(s) Soeur(s) : Aggripina, la seule, l'unique.
✭ Activité : Mangeur officiel de chaire fraiche

Caractéristiques
◤ ◤: A: 3; F: 5; C: 9; I: 9; M: 3
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Jeu 11 Fév 2016, 19:42

Merci mes loulous nastae

Et voilà, j'ai terminé ma fiche :(CAHIER):
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t31231-sins-and-tragedy-no
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Jeu 11 Fév 2016, 20:52

Mais Mais Mais
Mais c'est Mads Mikkelsen °^°

Merci mes agneaux il a dit merci mes agneaux.
Je m'excuse faut que j'aille agiter les bras en sautillant un instant

[...]

REBIENVENUE :D !
Revenir en haut Aller en bas
Edwina Nilsson
~ Magicien ~ Niveau VI ~

~ Magicien ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 2833
◈ YinYanisé(e) le : 07/03/2010
✭ Activité : Ultimage

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 24, Force : 20, Charisme : 50, intelligence : 26, Magie : 64/65
◤ ◤: Deux dagues
avatar
MessageSujet: Re: Sins and Tragedy [Nostradamus]   Lun 15 Fév 2016, 16:55

Hé hé <3 Le genre de sorcier que j'aime


Tu es validé !
Tu peux dès maintenant aller consulter les demandes de RP en cours, ou en créer une. Si jamais ton kit actuel te déplait, n'hésite pas à faire une demande dans la section graphisme.
N'oublie surtout pas d'aller recenser ton avatar et ton compagnon humanoïde si tu en possède un.
Pour nous aider, merci de mettre le lien de ta fiche dans ton profil ^o^

Pour infos : Ton chef de race est Lord (PNJ joué par Vanille). Nous te conseillons de consulter le forum de race pour voir où en est ta race actuellement, et de lui envoyer un MP pour toutes questions, ou même pour parler de tes projets.

Encore bienvenue et surtout, amuse toi bien !



And We Run - Tristan - Pompeii - Ebla - Doomsday - Imperatrix Mundi - Cassandra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25839-edwina-syrkell-ulti En ligne
 

Sins and Tragedy [Nostradamus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. Black Sins and White Vertus...
» Triumph and Tragedy: Liberdad o Muerte
» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]
» Des dessins (sins)
» Kakakok, le Nostradamus de la politique haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-