AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Lhyæræ Déliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lhyæræ Déliana
~ Sirène ~ Niveau III ~

~ Sirène ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 253
◈ YinYanisé(e) le : 20/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un tueur
✭ Activité : Enseignante de criminologie à Basphel

Caractéristiques
◤ ◤: 8 - 6 - 10 - 13 - 5
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 03:48


Identité

Nom : Déliana
Prénom : Lhyæræ
Surnom : Lhyæ ou Ræ
Sexe : Féminin
Age : En apparence la trentaine.
Race : Ondins
Spécialités :
- Agilité : 5 + 1 + 2 = 8
- Force : 2 + 3 + 1= 6
- Charisme : 3 + 1 + 2 + 1 + 1 + 1 + 1 = 10
- Intelligence : 8 + 2 + 1 + 1 + 1 = 13
- Magie : 2 + 1 + 1 + 1 = 5
Métier : Professeur de criminologie à Basphel | Rang I
Activités : Traquer les tueurs en série.
Armes :
Particularité : Lhyæræ est attirée depuis son enfance par les divers moyens de donner la mort, les rituels et la psychologie de ceux qui tuent.


Pouvoirs

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- L'Esprit de l'Eau
- Le Chant des Sirènes
- Télékinésie
- Contrôle du tissu

Pouvoir de niveau 2
- Ne pas compléter = (N/A)

Pouvoir de niveau 3
- N/A

Pouvoir de niveau 4
- N/A

Pouvoir de niveau 5/6
- N/A


Gains

Gains de lieux
- Nebula - Le présent est un honneur unique pour un Ondin. Lorsqu'une Nymphê est en passe de devenir une Seirèn, elle obtient une Perle, ce petite et si précieux fragment d'Océan qui est prédestiné à se loger dans la gorge de sa détentrice. Cette Perle a ses propres vertus. [cf Fiche de Race] et elle a longtemps été considéré comme exceptionnelle, propre à chaque Ondin. Son nom véritable a été révélé il y a peu : Prima. Toute Sirène est censée obtenir un jour où l'autre, son fragment Prima. Elles sont peu à pouvoir avoir une Nebula. Petite perle qui ne peut-être que d'un bleu sombre et profond tacheté de lueurs colorés, elle détient une puissance inédite. Nebula viendra fusionner avec Prima, faisant une perle unique qui se mêle et se sépare. Fragment d'Océan Supérieur, elle permet à l'Ondin d'avoir accès à l'eau même dans les déserts les plus arides et ainsi, pouvoir user de ses pouvoirs. Nebula signe une certaine puissance vis à vis des flots. Même les Ondins qui ignorent l'existence de Nebula ressentent sa force et respectent l'Ondin porteur. L'alliance de Nebula et de Prima confère à coup sûr l'éternité, là ou Prima ne faisait que fluctuer sur le temps de vie. [Pour utiliser Nebula au mieux de ses talents, il est nécessaire d'avoir sa Perle et donc d'être niveau III. Avant, vous la porterez en bijou comme Prima. Les personnages ayant déjà acquis l'éternité peut transférer ce don à un compagnon ou double compte]
- Popularité Nationale [Ondin]

Gains de quêtes
- N/A

Gains Hors RP
- Le Faux Prince-Charmant/La Fausse Princesse en Détresse. Pendant un message par RP, vous pouvez – grâce à ce don – faire croire à vos interlocuteurs que vous êtes : un jeune homme bienveillant et bien intentionné qui cherche à sauver une jeune femme (si vous êtes un homme, forcément) ou une demoiselle appartenant à la royauté qui est en péril (si vous êtes une femme) Les gens auront tendance à vous accorder plus de crédit que vous n’en méritez, car vous apparaissez plus éclatant à leurs yeux.
- La Vie Chocolatée : Ce don permet de donner un souffle de vie aux créations chocolatées telles que les œufs en chocolat, les tablettes et autres gourmandises composées majoritairement de chocolats. Dotés de conscience et de mouvement, les créations pourront en faire à leur tête, suivant leur caractère. Il parait que le chocolat noir est très sympathique et bienveillant tandis que le chocolat au lait ne pense qu’à conquérir le monde.
- Le mensonge sentimental : ce pouvoir permet d'embrouiller les pensées et les sentiments d'une personne en vous substituant dans son esprit à ce qu'il éprouve pour une autre personne. Ainsi, vous pouvez faire croire à la personne que vous aimez mais dont l'affection n'est pas réciproque que vous êtes celui ou celle qu'il adore plus que tout. Vous pouvez vous substituez à toute personne, même pour qui les sentiments sont très négatifs. Attention toutefois. Surtout qu'une fois le pouvoir évaporé, la personne se souvient parfaitement du leurre.
- Une pincée de poison : Il s'agit d'une petite fiole contenant un poison qui endort petit à petit celui qui le boit. Il ne peut pas le tuer mais cela le plongera dans un sommeil profond que seul un baiser pourra rompre.
- Création d'électricité
- "Un jour ou l'autre il faudra qu'il y ait la guerre" : Pouvoir de semer la discorde entre les individus présents.
- "Papa" : Pouvoir de voir l'arbre généalogique des individus
- "Solitaire et meurtrie" : Pouvoir de plonger les individus dans la dépression.
- "Hikoukigumo no shirosa wa" : Pouvoir de lancer un sort ou une arme vers le ciel, sort ou arme qui se dirigera vers une cible précise qui n'est pas visuellement présente.
- Le collier de perles de la Princesse Noire : Immense collier aux mille et une perles blanches, il permet de tirer temporairement de la mort un cadavre ou un squelette, une fois enroulé autour de la dépouille. La discussion devient alors possible, au-delà de la logique puisqu’une bouche n’est pas nécessaire à la conversation. La durée du charme varie selon la puissance du détenteur du collier.

Gains RP pour tous
- Le journal de sauvegarde : Ce journal permet, lorsque vous y écrivez un souvenir, de le voir effacer de votre mémoire. Il suffira de relire les lignes que vous avez écrit pour qu'il retrouve sa place.

Arme du temple
-N/A

Event :
Intolérance à la Sauge : L’ingérer en trop grande quantité peut être mortel, là où les petites quantités les paralysent totalement. L’information sera connue des Gælyan qui pourront s’en prendre librement aux Sirènes. La fleur de la sauge cause des brûlures aux Ondins qui en touche.



Vos Hauts-Faits



N/A



Physionomie

Lhyæræ est une jeune femme de taille moyenne  à la longue chevelure brune. Ses cheveux, c'est sans doute ce qu'elle préfère chez elle. L'Ondine adore les sentir caresser sa peau quand elle nage au cœur de l'océan, elle aime jouer avec et le fait qu'elle ne les ait jamais coupé lui permet une grande marge de manœuvre pour toutes ses fantaisies. Car oui, elle aime accrocher des perles, des coquillages et tout un tas de choses dans ces derniers. Sur terre, elle ne déroge pas à la règle, d'ailleurs sa chevelure est plutôt ondulée une fois sèche, donnant du caractère à un visage assez fin tout en relevant son regard gris bleu qui, parfois, ressemble à celui d'un assassin. Elle ne ressemble pourtant pas à l'image que l'on se fait d'un tueur. D'ailleurs, il est peu probable que vous la remarquiez vraiment. Lhyæræ est une jeune femme banale, elle n'est ni laide ni belle et est plutôt discrète. Elle n'a pas pour vocation de charmer qui que ce soit, si ce n'est les marins trop orgueilleux accompagnée de ses semblables. Quoi d'autres ? Sous l'Océan, la Sirène possède une queue qui rappelle un peu la couleur des algues, verdâtre avec quelques pointes de doré. Sur terre, elle troque sa queue contre une pair de jambes. Là encore, Lhyæræ ne possède  pas un corps parfait. Ses hanches sont plutôt larges et elle les cache sous des robes qui mettent en valeur sa taille plus fine et évase ses formes inférieures. Son buste est de taille moyenne. Chose intéressante : elle a horreur des pieds. Elle trouve ça très laid, même les siens.



Psychologie

Lhyæræ est avant tout une créature maléfique, il ne faut jamais en douter. Élevée dans la haine des Hommes de la surface, elle éprouve néanmoins une certaine curiosité à leur égard, sans pour autant les aimer. A vrai dire, pour le moment, tout ce qui l'intéresse chez eux sont leurs rituels funèbres ainsi que la capacité de certains à commettre des meurtres en série semblant tout droit sortis d'un imaginaire débordant. Lhyæræ est le genre de femme à nourrir un intérêt pour à peu près tout ce qu'elle voit. Adepte de la connaissance, il ne fait aucun doute qu'elle sera attirée par les livres de la surface et leur contenu quand elle sera capable de les comprendre. Jusqu'ici, elle apprenait surtout par l'intermédiaire des autres et de Myæsha, sa tutrice, de façon orale. C'est important pour la Sirène d'avoir une place attribuée, de trouver quel est son rôle dans une communauté. Habituée à vivre parmi ses « frères » et « sœurs », elle n'est pas faite pour la solitude. Pourtant, si la présence des autres lui est indispensable, c'est avant tout un besoin de façade. Lhyæræ n'engage jamais ses sentiments, elle ne se met jamais à nue parce qu'elle a peur de l'autre et de la domination qu'il pourrait exercer sur elle. Elle n'est jamais sûre, elle ne fait pas confiance. Elle préférera donc tuer quelqu'un qu'elle commence à aimer un peu trop plutôt que de se laisser aller dans la relation avec autrui. Quand elle ressent des émotions, elle cherche le conflit en permanence, à avoir le dessus pour se prouver qu'elle peut contrôler la situation. Cela dit, elle préfère ignorer ses sentiments ou même ce que les autres pourraient ressentir pour elle afin de se concentrer dans les études et vers la réalisation d'un objectif bien à elle. De ce fait, généralement, elle paraîtra plutôt investie dans son travail plutôt que tournée vers les relations sociales, ce qui peut lui donner un petit côté sérieux voire ennuyant. Elle aime particulièrement le chant et en dehors de ses soucis d'attachement, elle reste une prédatrice, capable de noyer les marins sans aucun remord.



Histoire

Lhyæræ est une créature maléfique, comme je l'ai dit, mais des éléments de son histoire ont rendu son rapport aux sentiments quelque peu étrange. Née à la surface des Terres du Yin et du Yang, elle n'a cependant été en contact avec sa mère que quelques jours avant d'être amenée par son père sous l'Océan afin d'être éduquée par une femme qu'elle a toujours su ne pas être sa génitrice. Ce fameux père était un individu violent, terriblement cruel qu'elle ne vit pas non plus énormément mais juste assez dans les premières années de son existence pour savoir imiter cette violence. Elle n'eut jamais la reconnaissance qu'elle attendait, ni de son père, Khal, ni de sa tutrice, Myæsha. Au lieu de rechercher de l'affection, Lhyæræ commença à développer un comportement évitant concernant tout type de sentiments, à se forger une carapace solide. En plus de cela, elle développa un goût quasi-obsessionnel pour tout ce qui touchait aux meurtres. Mais pas n'importe lesquels, surtout les séries, ceux organisés, durement travaillés, ceux qui avaient une signification. Si sur le plan affectif, elle ne se développa pas réellement, sur le plan intellectuel, par contre, son parcours fut assez exemplaire ; Pas qu'elle ait les compétences pour connaître absolument tout mais plutôt qu'elle fut toujours intéressée, peu importe le sujet. Myæsha étant parfaitement raciste envers les autres races, elle ne souhaita jamais lui apprendre le langage des Gælyan. D'ailleurs, le seul essai que fit Lhyæræ se traduisit par un échec cuisant qui eut de graves conséquences puisqu'elle fut enfermée durant des jours et des jours. Heureusement, ses frères et sœurs de l'Ot'Philès auquel elle appartenait étaient plus souples, conscients qu'en tant que Lyrium, elle devrait parcourir la surface pour parfaire son apprentissage un jour ou l'autre. Lhyæræ réussit à se faire un « ami », Næ, qui l'aida à surmonter les épreuves de la vie, qui l'accompagna dans bien des lieux reculés de l'Océan et qui réussit à calmer sa soif de connaissances, sa soif d'en savoir plus sur ces Hommes que Myæsha détestait tant. Il n'y eut aucun événement marquant dans sa vie, somme toute banale, si ce n'est qu'un jour, alors qu'elle remontait vers la surface, elle vit quelque chose refléter la lumière du soleil. Il s'agissait d'une bouteille contenant un message. Elle la prit avec elle, attendant que Næ la rejoigne pour la lire. Bien sûr, elle n'y comprit strictement rien mais demanda à son semblable de traduire pour elle. Les mots la bouleversèrent sincèrement. Elle se retrouvait tellement dedans, ils faisaient sens pour elle. Presque instantanément, elle se dit que le jour où elle serait enfin autorisée par Myæsha à parcourir les Terres, elle retrouverait cet inconnu. Quelques années plus tard, elle fut enfin prête à entrer dans le monde des Gælyan.



Reira

Prénom : Reira
Sexe : Féminin
Age  : 22 ans
Race : Orine
Spécialité :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 8
- Intelligence : 2
- Magie : 3

Niveau : I [I à 204 points de rp]

Pouvoirs :
- Le Lien
- Art Divin (baladi)
- Invocation Céleste
- Clonage
- Télékinésie

Gains :
- Une bague parée d'une Nyseira : il s'agit d'un joli et fin bijou en argent monté par la délicate pierre précieuse propre aux Orines. Elle enferme un étrange pouvoir qui vous permet d'invoquer à votre guise une pair d'ailes de la forme que vous souhaitez. [Ailes de plumes rouges]
- Métamorphose en Lapin

Gains d'évent :
- Aura Nyserea : permet aux Orines de soumettre les esprits des hommes et des femmes qui entrent dans le champ de l’aura, afin d’apaiser les âmes, de calmer la violence et la brutalité, rendant délicates les manifestations féroces devant une originaire de Maëlith. De plus, les œuvres d’art entrant dans le champ de l’aura s’éveilleront – sans pouvoir devenir indépendantes de l’œuvre ou se déplacer. Les personnages des tableaux, fresques, mosaïques, les sculptures et autres, deviendront doués de paroles et auront tendance à livrer des informations aux Orines pour les aider et les guider, car les œuvres voient tout, même lorsqu’elles sont inanimées.

Physionomie : Je ne suis ni très grande, ni trop petite. Je dirai que ma taille est juste un peu en dessous de la moyenne. Je n'ai jamais été grosse, c'est même plutôt l'inverse. La vérité, c'est que mon rapport à la nourriture est assez spécial. Je déteste sentir mon ventre lourd. Aussi, je mange très peu, préférant les végétaux à tout autre type d'aliments. Il est impossible pour moi de manger de la viande pour des soucis moraux. Je ne souhaite pas priver une bête de la vie pour des besoins alimentaires que je peux combler autrement. A cause de quelques carences sans doute, je suis très faible. Porter de lourdes charges est impossible pour moi et il est assez aisé de me soulever. La moindre chute peut être fatale car mon corps est si frêle et fragile qu'il semble pouvoir se casser comme du verre. Je fais donc extrêmement attention lorsque je me déplace, plutôt lente. En réalité, peut-être est-ce aussi dû à mon éducation chez les orines. Rien ne sert de courir si c'est pour paraître rustre. L'élégance est notre maître mot, à nous, filles de Maëlith. Je ne prétends pas être élégante, mais j'essaye d'agir comme on me l'a enseigné. Les traits de mon visage sont fins. J'aurai aimé avoir un visage rond, je trouve les femmes qui en ont particulièrement jolies et plaisantes à regarder. Cependant, ce n'est pas mon cas. Mon visage est plutôt en ovale. Ma peau est blanche, trop sans doute. Je me maquille afin de lui donner quelques couleurs. Peu importe le temps, peu importe l'endroit, je prends soin de moi. J'aime être habillée de kimono, plus ou moins amples. J'adore coiffer mes longs cheveux noirs avec plusieurs barrettes chatoyantes. Il faut que je sois belle pour mon maître, du moins, que j'essaye de l'être. Encore une fois, je ne changerai jamais ce que la nature m'a offert mais j'essaye de franchir les limites de mon propre corps à chaque instant afin d'être une digne représentante de mon peuple. Si la beauté n'est pas naturelle, elle peut être illusion.

Psychologie : Si mon corps est fragile, mon esprit l'est tout autant. Facile à briser, facile à manipuler, les émotions me submergent bien rapidement. Il s'agit sans doute là de ma plus grande faiblesse. Il suffit en effet de parler avec une voix ferme, stricte, pour que ma volonté disparaisse totalement. Même si je sais être dans le vrai, face à un individu sûr de lui qui m'affirme le contraire, je plierai. Peut-être suis-je comme une fine couche de glace après tout : aisée à détruire. Je fais également preuve d'empathie naturelle, une empathie qui est facilement trompée elle aussi. Il suffit de jouer un peu la comédie pour que ma naïveté croit au mensonge et que mes émotions me gagnent. Je ne suis pas de celles à passer devant les mendiants sans rien leur donner, quand bien même ils font semblant. Je ne distingue pas le vrai du faux, sauf si le faux est réellement mal amené. J'essaye pourtant de faire de mon mieux pour répondre à ce que l'on attend de moi. Soumise, la rébellion ne fait pas partie de mes qualités. Il faudrait vraiment un miracle pour qu'un jour dans mon existence je puisse dire non. A cause de mes émotions, souvent, lorsque je vois quelqu'un pleurer, je pleure avec. Je suis facilement émue, pour un oui et pour un non. La joie des autres se transmet à mon organisme également. Trop sensible serait parfait pour me qualifier. J'aime la nature, voir la satisfaction dans le regard d'autrui. J'aime la beauté et les arts, j'essaye de faire de mon corps une œuvre à part entière, comme on me l'a appris à Maëlith. Je suis sans doute une imbécile, pourtant, j'aime apprendre certaines choses, des histoires pour pouvoir les raconter à mon tour, de nouveaux mouvements de danse pour pouvoir émerveiller ceux qui me regarderaient. Je ne sais pas être fausse, je ne sais pas mentir. Mes expressions sont la pure vérité et elles sont tellement présentes que quiconque m'observe peut lire en moi comme dans un livre ouvert. Il n'y pas de vice en moi, seulement la volonté de servir, de tendre vers la perfection au sens où l'entendent les miennes.

Histoire : Dans la vie d'une orine, il y a sans aucun doute deux moments très importants : celui de ses dix sept ans et celui où un homme arrive enfin à répondre à l'énigme posée. Ces deux événements furent de véritables déchirures pour moi. Cependant, avant d'en parler, il convient d'évoquer ma jeunesse. Je ne diffère en rien de mes semblables. Je suis née après la mort du maître de ma mère, dans le village de Maëlith, caché au cœur des terres d'émeraude. Dès l'instant où je sus parler et marcher, je commençai mon éducation. Le lieu où j'ai grandis était toujours empli de couleurs. Les tissus des kimonos portés par les femmes de notre village virevoltaient au gré du vent. La musique emplissait nos cœurs et chacune de nous se sentait en sécurité dans notre petit monde, notre monde secret. L'apprentissage se faisait au fil des jours, chacune à son niveau. Mes aînées me rendaient admirative. Élégantes, elles savaient manier leur instrument à merveille, maîtrisant leur corps avec une grâce qui était à mes yeux la perfection. Toute ma vie durant, je souhaitai apprendre afin de devenir l'une de ces créatures sublimes qui m'hypnotisaient d'un seul regard. Le maquillage qu'elles portaient, les barrettes qui décoraient leur cheveux, je souhaitais un jour être digne de les porter. Je désirai devenir aussi merveilleuse que ces femmes, que la Vénus elle-même, afin d'offrir un rêve éveillé à ceux qui croiseraient mon chemin. Je voulais être une œuvre d'art et, jamais dans mon existence entière, je ne manquai de faire des efforts. Quand le jour de mes dix sept ans arriva, j'avais été préparée aux adieux. Ma mère semblait à la fois heureuse et triste, ce qui rendait son visage d'une grande beauté. Jamais je n'oublierai cette dernière image d'elle. Je pense ne l'avoir jamais vu aussi belle qu'en cette après-midi. La mort devait l'emporter quelques heures plus tard. Lâchée dans le monde, je rencontrai rapidement quelques personnes et un homme en particulier. Il m'intrigua tout de suite. L'histoire de sa vie m'émut et je lui racontai alors la mienne. Bien sûr, je n'avais aucun moyen de me douter qu'il savait très bien ce que j'étais. Dès l'instant où je lui posai mon énigme, mon cœur se mit à battre très vite. Il répondit avec une justesse troublante et le lien fut tissé, je fus à lui. La deuxième déchirures de mon existence fut physique mais prit ensuite des aspects plus psychologiques. Cet homme était mauvais et tenait un bordel au sein de Megido, la ville de la liberté, celle des orishas. Quitte à posséder une orine, il lui sembla opportun de s'en servir. Je fus donc à vendre, pour quelques minutes, quelques heures ou une journée entière. Mon rôle ne consistait pas qu'en des actes charnels, je pouvais aussi simplement servir à accompagner, à discuter. Seulement, la clientèle souvent ne souhaitait pas simplement bavarder. Malgré la blessure qui se rouvrait chaque jour au fond de mon être, je me pliais aux exigences de mon maître, matin après matin, soir après soir. L'infinie ritournelle de mon existence. Toujours enfiler des vêtements trop échancrés, toujours sourire, aguicher, toujours mettre en valeur mes atouts pour le plaisir d'un seul homme. Son plaisir en ravissait bien d'autre, jusqu'à ce que l'Orishala me sauve. Depuis, je dois me reconstruire, laver la honte que je subis, laver l'échec d'un lien qui fut brisé.



Myæl Shov

Nom : Shov
Prénom : Myæl
Sexe : Féminin
Âge : Douze ans
Race : Ondin

Niveau : I [202 points]

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- L'Esprit de l'Eau
- Le Chant des Sirènes
- Contrôle des émotions
- Télékinésie

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 3
- Charisme : 4
- Intelligence : 5
- Magie : 7

Gains :
- Contrôle de l'air
- Contrôle de la terre

✞ Myæl est aussi blonde que sa mère, Lydiæ Shov. Leurs yeux bleus se valent et, à vrai dire, la jeune fille et le portrait craché de sa génitrice qui nourrit de grandes ambitions pour elle. Le passé n’a pas été clément avec Lydiæ qui aurait pu devenir une Ondine bien plus puissante et respectée que ce qu’elle est aujourd’hui. Son destin fut brisé par la malchance. Elle s’en est néanmoins remise, bien qu’elle voie en son enfant l’avenir qu’elle n’aura jamais. Ainsi, Lydiæ ferait tout pour permettre à sa fille de briller, d’atteindre une gloire certaine, un poste important. Sa « petite chérie » en est même devenue, en plus des caractéristiques propres à sa race, une princesse de suffisance et de vices. Bien que relativement mignonne, il ne faut jamais faire confiance à Myæl car elle entend bien répondre aux désirs de sa mère. Cette fille vous dévorerait tout cru si elle était plus forte que vous. Complètement pervertie, elle est de la pire espèce et si la mort ne vient pas la cueillir, il ne fait aucun doute qu’elle sera une adversaire redoutable et redoutée dans le futur pour quiconque se trouvera sur son chemin. Myæl est une future manipulatrice, une future tueuse, sans pitié et sans remord. Elle sourit pour mieux planter ses dents dans n’importe quel morceau de chair passant par là.

✞ À dire vrai, si ce n’était pas sur les conseils de sa mère, elle ne serait jamais sortie de l’Océan. Elle déteste les Bipèdes et ne pense qu’à les faire sombrer au fond des abîmes. Pourtant, Lydiæ s’est convaincue que Lhyæræ aurait un avenir glorieux et elle souhaite que sa fille la serve pour apprendre d’elle et obtenir un poste juteux dans le cas où la participante à la Coupe des Nations finirait dans les hauteurs hiérarchiques. C’est donc plutôt mitigée mais tout de même motivée que Myæl a quitté l’Océan pour s’inscrire à Basphel et côtoyer l’Ondine aussi souvent que possible.




Gain Revanche

A faire - Compa Niveau 1




HRP

[Votre prénom ou pseudo courant : Pruneau
Votre personnage est-il un prédéfini : Non, il vient de ma caboche
Comment avez-vous découvert le forum : Je le connaissais déjà
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Tuée par une tueur en série qu'elle traquerait.
Une remarque, un petit mot ? : Coucou =D
Code ? : Savonnette à la pâquerette


Amie du Kraken - Reine des poulpes - Syndrome d'Ariel

« Si vous regardez longtemps au fond des abysses, les abysses voient au fond de vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t30377-lhyara
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 04:26

Bienvenue petite Ondine
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31314
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 45/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 05:25

Les ondins c'est mééééchant :pouplyyyy:


- -  -  

- -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
Maelstrom
~ Ombre ~ Niveau IV ~

~ Ombre ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 454
◈ YinYanisé(e) le : 10/09/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : J'ai plus d'âme, alors...
✭ Activité : Je suis la petite voix qui pousse au suicide les plus démunis...

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité: 10 • Force: 15 • Charisme: 8 • Intelligence: 12 • Magie: 15
◤ ◤: Arc & Faux
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 07:10

Bienvenuee ! (:113:)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t23830-maelstrom-l-arbre-d
Wriir
~ Ombre ~ Niveau VI ~

~ Ombre ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 4477
◈ YinYanisé(e) le : 14/04/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Une traqueuse.
✭ Activité : Sème des petites graines et fauche les vivants. Professeur à Basphel.

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 10 ~ Force : 24 ~ Charisme : 34 ~ Intelligence : 20 ~ Magie : 37
◤ ◤: Bâton ~ Dague
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 08:34

Sois la bienvenue parmi nous !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33653-wriir-le-nomade
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 09:04

Welcome =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 09:14

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 09:34

Bienvenue.

Bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Callidora
~ Vampire ~ Niveau IV ~

~ Vampire ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 3977
◈ YinYanisé(e) le : 21/06/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un steak. Saignant.
✭ Activité : Musicienne

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 23 Force : 20 Charisme : 36 Intelligence : 37 Magie : 20
◤ ◤: Dague & fouet
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 10:20

Bienvenue à toi !


Monsters - Beast Within
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33013-de-ces-jours-ou-le-
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 11:56

Bienvenue à toi et courage pour ta fiche !

Joli avatar au passage !
Revenir en haut Aller en bas
Vadim Taiji
~ Réprouvé ~ Niveau III ~

~ Réprouvé ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 912
◈ YinYanisé(e) le : 13/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : L'Imperfection.
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 15:02

Bienvenue,

J'aime beaucoup ton avatar (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32771-vadim-taiji-v-2#625
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 15:07

Oui une nouvelle ondine
Revenir en haut Aller en bas
Lhyæræ Déliana
~ Sirène ~ Niveau III ~

~ Sirène ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 253
◈ YinYanisé(e) le : 20/10/2015
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un tueur
✭ Activité : Enseignante de criminologie à Basphel

Caractéristiques
◤ ◤: 8 - 6 - 10 - 13 - 5
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Mar 20 Oct 2015, 18:23

Merci

J'ai terminé !


Amie du Kraken - Reine des poulpes - Syndrome d'Ariel

« Si vous regardez longtemps au fond des abysses, les abysses voient au fond de vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t30377-lhyara
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31314
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 45/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Lhyæræ Déliana   Jeu 22 Oct 2015, 05:21

Tout est okay ^^


Tu es validée !
Tu peux dès maintenant aller consulter les demandes de RP en cours, ou en créer une. Si jamais ton kit actuel te déplait, n'hésite pas à faire une demande dans la section graphisme.
N'oublie surtout pas d'aller recenser ton avatar et ton compagnon humanoïde si tu en possède un.
Pour nous aider, merci de mettre le lien de ta fiche dans ton profil ^o^

Pour infos : Ton chef de race est Nastaé. Nous te conseillons de consulter le forum de race pour voir où en est ta race actuellement, et de lui envoyer un MP pour toutes questions, ou même pour parler de tes projets.

Encore bienvenue et surtout, amuse toi bien !


- -  -  

- -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
 

Lhyæræ Déliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]
» Liana de Nyrianës
» william+liana ? « Ce que l'homme sobre a dans la tête, l'homme saoul l'a sur la langue. »
» Liana S. Buckley ? Candice Accola
» Commentaires Fiche Liana de Nyrianës

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-