AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Mascotte YY

Partagez | .
 

 A.E.I.O.U [PV Aaliah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Dim 11 Oct 2015, 11:10

Les terres Arides… Un lieu qui me donnait beaucoup de souvenirs et de satisfaction à chaque fois que je foulais mes pieds dans cet endroit. J’avais appris que cet endroit était le territoire des démons, les ennemis des Béluas comme pour les Alfars. Je savais que c’était dangereux ce que je faisais, en allant dans cet endroit, mais je le devais, je le devais un point c’est tout. La curiosité, l’envie d’en savoir plus, l’envie de comprendre ce qu’il se passait, me poussait à rencontrer une personne qui pourrait tout me dire, tout m’expliquer sur ce qu’il allait surgir prochainement. Je marchais dans les Terres Arides avec un pas sûr, en faisant à attention aux sons de mes pas, en regardant autour de moi si personne ne me suivait. La discrétion était importante pour aujourd’hui, je devais être une ombre, juste une ombre qui passait dans ces terres. Le sable et la poussière des rochers vinrent me faire piquer les yeux, m’empêchant de continuer de marcher tout droit.

Mes compagnons étaient restés à la cité de Dithys, complétement ravagés par les derniers évènements. Il fallait tout reconstruire, tout rebâtir de nos propres mains. La reine semblait réellement déborder, elle ne savait plus où donner de la tête. Moi, j’avais utilisé mes compétences d’infirmières et de soin, pour aider le plus possible de Béluas, qui étaient gravement blessés. Mais, je me sentais complétement inutile pour le reste … Malgré que j’étais intégré, malgré que les efforts que je fournissais, une impression fit surface soudainement. Étais-je si bien intégrée dans la race ? Est que j’arriverais à m’intégrer totalement alors que je n’étais pas une Bélua naturelle, de naissance ? Tellement de questions, et si peu de réponse, que je commençais à douter de ce que j’étais réellement et si j’avais une réellement utile pour mon nouveau peuple. Les Terres Arides reflétaient un peu ce que j’étais aujourd’hui, une personne ayant des objectifs, ayant envie de protéger les personnes qui lui étaient très chères, ayant envie de protéger la faune et la flore, ayant envie d’être apprécier par les Béluas. Beaucoup choses pour devenir une autre personne, mais ayant aucune idée comment réaliser tout cela. De plus, les Terres Arides me donnaient des souvenirs dont je n’en avais pas envie : Takias, mon ancienne Reine qui me manquait … Erine, ma disciple dont je n’avais plus de nouvelles, Heatosse, une Ombre dont je n’avais plus de nouvelles depuis une année entière. Au fur et à mesure que je marchais tout droit, dans ma vie, mes amis à qui je tenais, disparaissait sous mes yeux sans que je puisse les retenir.

Aujourd’hui était un autre jour, une renaissance peut-être. Je devais rencontrer une personne qui pourrait me parler de quelque chose extrêmement important. Quelques jours auparavant, j’avais rencontré une belle jeune femme qui répondait au nom de Louisath Merla. C’était une Bélua de sang pur ayant comme pour Totem Le faucon. Elle me faisait penser à Zaphira que j’avais rencontré un peu plus tôt qu’elle. Mais elles ne ressemblaient pas du tout, en termes de caractère. Cette jeune femme m’avait parlé d’un projet qui était en train de se construire au nez et à la vue de tous, mais en restant bien dans l’ombre. Nous avions parlé que quelques minutes, mais ces minutes m’avaient fait palpiter mon cœur comme jamais. Je lui avais posé beaucoup de questions, mais Louisath ne me répondait pas. Cela m’avait déçu de savoir que je n’aurais pas plus d’informations sur ce grand projet, et je mettrais ma main à couper que personne ne savait ce qu’il se passait aujourd’hui dans ce grand monde. La jeune femme m’avait souri et m’avait dit qu’une autre personne pourrait répondre à mes questions si je m’intéressais autant à ce projet. Je l’avais remercié de nombreuses fois, elle m’avait dit qu’elle enverra un message à cette personne et que je devrais la rejoindre dans tous les cas dans les Terres Arides.

Dès lors que je pourrais rencontrer une personne de ce projet, je m’étais en route dans les Terres Arides, en faisant attention que personne ne me suivit durant mon grand voyage. Le fait que j’allais pouvoir discuter et lui poser de nombreuses questions pourraient satisfaire mon esprit. Je marchais depuis des heures dans ce territoire, mais je n’avais toujours pas vu de personnes, ni d’ombre, ni d’indice me disant que je devais prendre cette route. Je montais sur un rocher pour prendre de la hauteur dans ce lieu, pour regarder au loin si personne ne venait dans ma direction. Je scrutais l’horizon, mais je ne vis personne pour l’instant, je sautais du rocher et continua ma longue marche dans les terres Arides. J’avais l’impression que le Destin se foutait de moi à chaque fois que je venais ici.

Nombre de mots:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Lun 12 Oct 2015, 21:03



La lettre de Louisath ne mit guère longtemps à parvenir entre les mains de la jeune femme. Les oiseaux messagers s’habituaient à transmettre d’importants messages entre les quelques membres qui s’unissaient pour un projet d’une envergure colossale. Silencieux et discrets, pour ne pas attirer l’attention sur leurs faits et gestes, ils voyageaient à la recherche d’autres adeptes à leur façon de penser. Plus ils seraient nombreux, moins ils craindraient d’éventuelles représailles. Le projet n’avait nullement pour but de prendre la place des têtes couronnées, ni d’aller à l’encontre de leur politique, mais si le terme « empire » venait à gonfler les rumeurs, certains risqueraient de prendre peur. Car c’était bien connu, l’inconnu était effrayant et ce qui était effrayant devait détruit. Puis, la cause qui allait défendre risquait de ne pas plaire à tous… Bien sûr, la fondatrice bénéficiait de la protection d’un souverain, mais même leur identité respective restait secrète et bien peu de membres pouvaient s’enorgueillir de la détenir. Zachariah D’Oorna était certainement le seul à les connaître pour avoir épousé, disait-on, ladite fondatrice de cet étonnant projet. Le mariage avait eu lieu dans la plus stricte intimité et sans grande cérémonie. Et les quelques chanceux qui avaient pu y insister, se gardaient bien de dévoiler le prénom de cette mystérieux femme qui avait pris un jour la décision de défendre la cause animale en leur bâtissant un empire.

Si Louisath avait eu l’honneur d’assister à cette union presque clandestine, elle ne dérogeait pas à la règle d’or d’en confier le moins possible. Et Aaliah pouvait être fière de lui avait fait confiance ce jour-là, car elle s’activait dans sa recherche de membres potentiels sans jamais dévoiler plus que nécessaire.  Pourtant, elle faisait partie de ceux qui détenaient le prénom de la fondatrice. Ce qu’elle ignorait par contre, comme la majorité, c’était que celle qui disait parler au nom de cette femme était en réalité la même personne ! La mise en place d’une double identité lui permettait d’assurer ses arrières et de conserver une aura de mystère. Elle seule savait tous ce que l’empire à venir gérerait et certaines choses se devaient de rester secrète…  

Comme à son habitude, la lettre élégamment rédigée de la Bélua faucon était claire et concise. Elle avait repéré une autre Bélua en plein doute sur sa destinée, mais qui souhaitait, entre autre, s’investir dans la protection de la faune et la flore. La jeune femme lui avait alors organisé un rendez-vous sur les Terres Arides dans quelques jours… Le temps nécessaire pour les deux femmes de discuter de cette recrue potentielle en tête à tête. Louisath était certaine que la Bélua récemment rencontrée ferait un bon membre en plus au sein de leur petite troupe, car elle répondait à plusieurs critères demandés pour les premières recrues. La discrétion étant de mise, il était préférable d’enrôler dans leur cause, ceux qui se questionnaient sur leur but et leur utilité sur les Terres du Yin et du Yang. Ceux-ci étaient les plus aptes à vouloir les rejoindre dans un projet pourtant encore à l’état embryonnaire, mais qui ne demandait à s’étendre pour montrer sa puissance. Aaliah avait donc accepté de rencontrer la dénommée Anwen afin de la juger et de s’assurer que celle-ci serait prête à se joindre à leur noble cause.

Pour ne pas rater la jeune femme, l’Ombre avait rejoint les Terres Arides bien avant la date convenue. Attendre au cœur de ses terres hostiles n’avaient rien d’éprouvant pour elle, qui ne ressentait ni la soif, ni la faim depuis bien longtemps. Elle se cacha toutefois aux yeux de la Bélua lorsque celle-ci arriva, afin de pouvoir l’observer quelques instant de loin. Sa nature brumeuse lui offrait la capacité de disparaître rapidement, même lorsque la jeune femme tournait la tête subitement. Et monter sur un rocher ne permit pas à la Bélua de la distinguer à travers l’ombre des autres rochers. Aaliah la regarda marcher un moment, réfléchissant sur la manière de l’aborder. L’Ombre n’était pas encore à l’aise lorsqu’il s’agissait de discussion, plutôt taciturne, son projet l’amenait dorénavant à prendre plus souvent la parole et sans devenir agressive de préférence. Pour le moment, elle s’en sortait relativement bien, ou alors c’était ceux qui l’avait rejoint qui s’accommodait de son caractère tempétueux. Elle savait d’ailleurs que ceux-ci se permettaient de briefer les nouveaux venus pour lui parler avec courtoisie et ne pas froisser sa susceptibilité. La jeune femme ne les disputa pas, si les dires étaient avérés, cela l’arrangeait…

« D’après Louisath, votre intérêt pour notre projet serait véritable… »

Telle fut la phrase d’approche de l’Ombre qui apparut dans le dos de la jeune Bélua sans prévenir. Vêtue de son inséparable longue cape sombre et le visage enfouit sous son large capuchon, la jeune femme avait un côté effrayant. Heureusement que sa phrase lui permettait d’être facilement identifié par la Bélua comme la personne de son rendez-vous, sinon elle passerait aisément pour un brigand. Aaliah arqua toutefois un sourire pour paraître plus aimable et rassurer celle qui deviendrait peut-être un membre à part entière de son grand projet.

« Vous aviez beaucoup de question auxquelles elle ne pouvait répondre. Moi, je le pourrai. Continua la jeune femme en omettant volontairement de s’identifier, préférant passer à l’essentiel d’abord et aux courtoisies par après, si cela était nécessaire. Après tout, son visage n’était pas des plus inconnus pour ceux qui avaient insisté un jour à la Coupe des Nations. De préférence, posez-vos questions l’une après l’autre, je n’aime guère les tirades et mes réponses risqueraient d’amener d’autres questions. Et puis, nous avons tout notre temps pour discuter posément, n’est-ce pas ?» finit-elle par demander aimablement en invitant d’un geste la jeune femme à s’asseoir sur un rocher tout en s’installant elle-même sur une pierre.

962 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mar 13 Oct 2015, 13:49

Marcher dans la poussière, regarder l’infini devant vous, observer l’horizon. Lorsque vous regardez tout cela, vous vous dites qu’il n’y avait pas plus beau que cela dans notre monde, que le fait de vivre est déjà un magnifique cadeau que l’on vous a offert. Bien sûr que j’étais heureuse d’être née dans les Terres du Yin&Yang, bien sûr que je me sentais vivante. Mais j’étais plus une personne qui recherchait un but bien précis et de ne pas rester stagner à ne rien faire. Certaines personnes ne comprenaient pas le fait que je n’avais pas besoin uniquement d’avoir du bonheur. Le bonheur, je l’avais déjà et je n’étais plus en quête du bonheur, mais j’étais en quête de tout autre chose actuellement.

Tout le monde avait un but à atteindre, quelque chose que vous avez envie de réaliser : venger une personne morte, être le meilleur dans toutes catégories, être le bras droit de tel ou tel chef de race ou encore protéger le plus de personnes possible dans le monde. Tellement de choses, tellement de but qu’on y perdrait la tête à force. Mais pour trouver ces buts, ces objectifs, il allait bien partir en quête de soi-même, en voyageant, en rencontrant des personnes, lier des amitiés ou l’inverse. Une fois que le voyage allait s’achever, la plupart des personnes savaient ce qu’il voulait réaliser pour le reste de leur vie. Mais d’autres, comme moi, n’avaient toujours pas trouvé… Cela faisait des années que je me baladais dans toutes les terres différentes de notre monde. Je croyais que j’avais trouvé mon but lorsque j’étais une esprit élémentaire de la glace, mais je me rendis bien compte que ce ne fut pas le cas…

Alors marcher dans la poussière me permit de remettre les idées en place et de façon très précise. Soudain, une voix s’éleva près de moi. Elle me parla de Louisath, celle que j’avais rencontrée quelques jours auparavant. Si elle connaissait certaine personne, cela voulait dire que c’était cette personne dont je pouvais poser toutes les questions. Elle était grande, aux cheveux noirs comme l’ébène, elle portait une grande cape de très grande qualité.

Pour moi, elle était très belle et je n’osais pas le regarder dans les yeux pour une raison qui m’échappait totalement. Elle sourit et continua de me parler en me disant qu’elle pouvait répondre aux questions dont je n’avais pas de réponses. De plus, elle me demandait de prendre le temps de lui poser des questions. Je vois … Elle ne voulait pas que cet échange se termine en quelques minutes. Je lui souris calmement et je pris la parole avec une voix très posée et calme : « Bonjour Madame, je suis très heureuse de pouvoir rencontrer une personne qui pourrait répondre aux questions que je me posais depuis les derniers jours. » Je pris une respiration avant de continuer. J’aimais être polie avec les nouvelles personnes que je rencontrais. « Avant de commencer à vous poser les questions, je souhaite quand même me présenter. Je me nomme Anwen Worthington, ravie de vous rencontrer. Je suis une Bélua de sang pur transformée par un esprit du Temple. Mon totem est l’aigle Royal. Je vous comprendrais parfaitement que vous ne vous présentiez pas à moi… Si puis-je dire comme cela … »

Je pus maintenant la regarder dans les yeux sans avoir de problème. Je fixais son visage quelque seconde pour savoir à quoi elle ressemblait réellement. Je lui souris et je me dis qu’elle était vraiment belle ainsi que ses yeux reflétaient le fait qu’elle était aussi intelligente que moi, voire plus. Je raclais la gorge pour pourvoir lui poser une ou deux questions pour l’instant : « Louisath m’a fait mention qu’un grand projet se préparait doucement. Elle m’a bien fait comprendre qu’il s’agit de protéger la faune et la flore. J’ai toujours voulu protéger la nature et les biens fait qu’elle nous donnait, c’est pour cela, que je suis aussi devenue une Bélua, pour être au plus proche de la nature. Mais j’ai l’impression que votre projet est plus poussé que n’importe quel autre projet ayant pour lien la nature. Alors, je voudrais savoir comment peut-on entrer dans votre groupe pour ceux qui sont intéressés et qu’elle sera la différence avec les autres groupes qu’on peut trouver à travers les terres du Yin&Yang ? »

J’essayais déjà d’avoir des réponses de manière générale, pour bien comprendre le contexte de ce projet. Puis, j’irais en profondeur pour cerner réellement les objectifs et d’en savoir le plus en même temps. Le temps était précieux pour le plus nombre d’entre nous, mais aujourd’hui, j’avais envie de prendre le temps, de parler avec elle, de savoir ce qu’il se passait aujourd’hui dans nos terres. Prendre le temps, un autre point qu’il faudrait que je médite aussi.

Nombre de mots:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mar 13 Oct 2015, 23:13



Malgré son apparition subite et sans aucune annonciation, la Bélua s’adressa à elle sur un ton calme et posé pour lui faire part de sa joie de pouvoir la rencontrer. Les questions semblaient avoir tourné dans son esprit durant les jours au point d’espérer recevoir des réponses à celle-ci. Pourtant, elle ne se montra pas impatience et pris même le temps de se présenter. La dénommé Anwen n’était pas de race Bélua d’origine, mais l’était devenue par la puissance des esprits du Temple. La jeune femme avait donc ainsi déjà subit un premier grand changement dans sa vie. Un détail qui pouvait avoir son importance, car l’Ombre savait qu’un autre changement attendait la Bélua si elle rejoignait les rangs du nouvel empire à venir…

Aaliah ne réagit pas lorsque la jeune femme lui confia qu’elle comprendrait son silence sur son identité. La Bélua semblait sereine et poli, comme si elle ne souhaitait guère la froisser de peur de la voir disparaître sans lui fournir de réponse. A moins que Louissath lui eut confiée quelques astuces pour recevoir sa clémence, une possibilité comme autre. Ou alors, c’était dans la nature de cette femme d’être courtoise. Aaliah apprécia son sourire, sachant qu’elle l’intriguait d’une manière ou d’une autre. L’Ombre le devina dans son regard. Agile et bonne illusionniste, Aaliah lui rendit son sourire lorsqu’elle entendit les premières questions de la Bélua. Basiques, mais néanmoins utiles pour savoir où elle mettrait les pieds si elle acceptait de suivre la petite troupe déjà formée. L’Ombre aurait souhaité lui confier que son impression sur l’importance du projet n’en était pas une, mais l’heure n’était pas encore aux confidences sur la grandeur de ce groupe qui, en définitive, n’en serait jamais un. Elle partagerait le secret de son ampleur si cela s’avérait nécessaire, mais nul doute que les réponses à venir lui permettraient déjà de juger toutes la démesure de ce projet fou.

« Il est simple de nous suivre dans notre projet, commença-t-elle sur un ton qui laissait aisément deviner que le terme « simple » était en réalité bien plus complexe que sa définition. Il suffit d’être en accord avec la politique de notre cause et de vivre chaque jour pour elle. Nous projetons de secourir la faune, de parler en son nom et de s’assurer de son bien-être au quotidien. Pour nous suivre dans notre projet, répéta-t-elle en offrant ainsi une nouvelle définition au mot « simple ». Il faut savoir aimer toutes créatures portées par les Terres du Yin et du Yang et ne pas laisser ses peurs prendre le dessus. Vous pouvez ne pas apprécier les araignées, mais celles-ci ne méritent pas d’être tuées parce que leur apparence ou le lieu choisi pour leur domicile ne vous plaisent pas. Si leur vie est en danger, elles méritent autant notre attention qu’une autre créature. Puis, sur un ton bien plus solennel, elle conclut la première question. Notre cause est celle des animaux, les querelles de l’Homme doivent paraître à nos yeux futiles. Seules leurs conséquences sur la nature devront nous toucher. Détachez-vous de l’humanité des Terres du Yin et du Yang pour n’apercevoir que la détresse animale et vous serez des nôtres, assurément.»

L’Ombre se tut un instant pour plonger son regard d’ébène dans les yeux de son interlocutrice, lui permettant ainsi de s’imprégner de ses explications. Aaliah n’avait jamais aimé converser longuement, et même si elle avait appris à aligner plus de deux mots au fil du temps, elle appréciait faire des pauses. Ne serait-ce pour lui permettre de trouver l’inspiration pour reprendre et de laisser à la personne qui l’écoutait, le temps de prendre le temps de retenir les informations. Surtout qu’en ce moment, il ne s’agissait pas d’un simple échange de politesse… Le dialogue était important, autant que les mots choisis pour conquérir l’esprit de la Bélua et découvrir si elle était capable de la suivre dans son projet et épauler ceux qui l’avaient déjà rejointe.

« Notre différence, comme vous l’aurez peut-être déjà compris par ma première réponse, ce que nous ne ferons aucune distinction entre les créatures des Terres du Yin et du Yang, reprit-t-elle afin de répondre à la seconde question de la Bélua. De la plus insignifiante à la plus féroce, nous nous chargerons de son bien-être et de sa protection au sein de son habitat naturel. S’il est dans la nature de la créature d’être cruelle envers d’autres, nous ne n’y opposerons pas. Un prédateur restera à nos yeux un prédateur, mais nous ferons en sorte qu’il puisse lui aussi bénéficier de notre protection si cela s’avère nécessaire. Cela ne sera pas toujours tâche aisée, parfois même cela sera très risqué, mais il est de notre devoir de protéger chaque créature, et le danger qu’elle représente ne devra jamais nous effrayer.»

Une nouvelle fois, la voix de l’Ombre s’éteignit pour laisser le temps à Anwen d’en saisir chaque mot et de prendre conscience de ce qu’il l’attendrait si elle choisissait cette voie. A aucun moment Aaliah n’usa du mot « groupe » pourtant prononcé à plusieurs reprises par la Bélua et elle se demanda si celle-ci le remarquerait. Peut-être que l’absence de ce terme l’intriguerait au fil de la discussion. Car, le fait que les membres ne souhaitaient pas former un simple groupe parmi tant d'autre, mais construire un empire qu'ils espérait influent avec le temps était également une autre différence et non des moindres... La jeune femme arqua un sourire bien mystérieux et quelque peu amusée par ses pensées, autorisant ainsi la Bélua à poser de nouvelles questions.

925 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mer 14 Oct 2015, 14:02

Alors que je lui avais posé des questions du genre généraliste, j’avais bien envie d’en connaitre un peu plus sur la nature de ce projet, pourquoi ce projet en particulier, pourquoi aujourd’hui et pas demain, pourquoi est-il encore secret … Tellement de questions, que je me sentais toute excitée à l’idée d’avoir une personne en face de moi, qui pouvait m’aider. La conversation avait bien débuté et j’en étais très fière. La jeune femme ne semblait pas avoir peur de me répondre, elle était peut-être plutôt contente qu’une personne s’intéresse à son projet … Ou pas peut-être … Je ne pouvais pas lire dans son esprit et même si j’avais ce pouvoir, cela ne m’intéresserait pas de l’utiliser sur elle. J’écoutais attentivement les paroles de la jeune femme, qui me parlait d’une voix calme, posée, tranquille et qui me donnait envie de toujours écouter plus. L’entrée dans le groupe, il ne fallait qu’une seule chose et elle était simple, enfin simple, cela dépendait des personnes. La ligne rouge était de secourir, de protéger et d’aimer les animaux. Ca, déjà, j’appréciais beaucoup cette ligne de conduite, mais je continuais à l’écouter pour avoir plus de précisions dans cette démarche très noble. Il fallait aimer toutes les créatures existantes dans notre monde, même ceux qu’on n’aimait pas forcément.

Toutes créatures qui étaient en danger, même les plus petites, elles devraient être secouru et aimer de tous. Le point qui changeait le tout était que nous considérions les animaux supérieurs aux hommes. Nous nous devions uniquement s’occuper des animaux, et de ne pas entrer dans les conflits avec les hommes, effacer de notre esprit les querelles de l’Hommes. Certaines personnes ne seraient pas d’accord avec ce point de vue, pour moi, je comprenais parfaitement pourquoi il y avait cette consigne. L’homme était parfois la cause de tous les problèmes dans notre monde, les hommes avaient un grand impact sur la faune et la flore. J’acquiesçais de la tête pour qu’elle puisse continuer son récit. J’étais extrêmement concentrée sur son discours que j’appréciais énormément. Je pris note dans ma tête de ne pas oublier cette ligne de conduite. Déjà, cela répondait à plusieurs de mes questions concernant ce projet unique. Le silence était de retour parmi nous, je devais m’imprégner de ses mots pour bien comprendre le sens de tout cela.

Quelques secondes après une bonne compréhension de ces réponses, je repris la parole avec la même sonorité de voix : « Oui, je comprends bien le sens de ce devoir, il est vrai qu’aucun des groupes que j’ai rencontré dans notre monde ne protège réellement les animaux. Je crois que c’est la première fois que j’entends parler d’un groupe, d’un projet qui veuille autant protéger les animaux des hommes. Je dois vous avouer que je trouve cela fantastique de vouloir protéger des êtres aussi fragile qu’eux. Je suis complétement fascinée, je n’arrive pas à trouver mes mots pour exprimer ma surprise, ma joie de trouver enfin une personne qui comprend et qui veuille aimer les animaux à ce point. » Je terminais ma phrase en cherchant en vain un mot qui pourrait faire ressortir cette explosions de très bons sentiments à la jeune femme. « Avant que je devienne une Bélua, j’étais une élémentale, j’étais l’ancienne esprit élémentaire de la glace. Déjà, j’aimais beaucoup les animaux et la nature, mais on va dire que la glace a pris trop de place dans mon cœur et je détruisais beaucoup de choses autour de moi et je ne respectais plus grand-chose, surtout au niveau des animaux. Je sais que cela vous devrait vous faire peur en apprenant cela, mais j’ai changé de race à cause de cela, car, je voulais réellement me rapprocher des animaux et arrêter de me tourmenter à cause de l’élément de la glace. J’ai changé pour devenir une personne meilleure ayant pour but … »

Un but ? Je n’en avais pas encore, pas réellement : « Juste envie de protéger des animaux, car au vue de l’évènement catastrophique avec les masques d’or, les guerres entre les Sorciers et les Sirènes, je vais dire que j’en commence sérieusement avoir marre de tout cela. Pour être honneté avec vous, madame, j’ai vu beaucoup d’horreur : les Zombies invoqués par Orion, les ridères du continent des glaces, et les maitre du temps, la guerre entre les Anges et les Anges déchus ainsi que les masques d’Or. Parfois, je voudrais m’éloigner de tout cela … Passons à quelque chose de plus gai ! Je n’aime pas remonter le temps dans mes souvenirs. » Je repris ma respiration et je continuais mon monologue : « Ce projet doit être très bien monté, par exemple, si j’intègre ce grand groupe, que devrais-je faire ? Je ne vais pas rester les bras croisées toute la journée. Aurait-il des métiers ou des groupes de métiers ? Si Nous devons protéger les animaux, aurait-il des groupes qui devront aider certains types d’animaux ? » je m’arrêtais de parler, car je commençais à m’emballer, je n’étais même pas sûr qu’ils voudront bien de moi. Le silence était de retour, je regardais les Terres arides, je fermais les yeux, et je voyais encore Takias, me disant que je devais respecter les règles, et respecter les autres pour être respecter. Je souris et je revins vers la jeune femme avec un sourire me donnant de l’espoir pour la suite des évènements.

Nombre de mots :
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Sam 17 Oct 2015, 13:28



La jeune femme ne semblait guère effrayée par ses propos, l’écoutant avec patience et en silence. L’Ombre la laissa assimiler les informations à son aise pour comprendre ce qui l’attendait si elle tenait toujours à les accompagner dans leur étrange projet… La Bélua lui confirma de vive voix qu’elle comprenait le sens du devoir qui incomberait à chaque membre. L’Ombre arqua un furtif sourire lorsque la jeune femme énonça qu’aucun groupe encore n’avait voulu autant protéger les animaux. Aaliah avait les moyens financiers nécessaires pour un projet d’une telle envergure et la fierté aussi d’obtenir un résultat final qui marquerait les Terres du Yin et du Yang. Après, l’envergure démesurée de ce projet cachait également une tout autre mission, difficilement prononçable puisqu’elle concernait le mystère de la mort animale. Si la Bélua venait à les rejoindre et à monter assez haut dans la hiérarchie, peut-être qu’un jour, elle découvrirait alors que leur amour pour les animaux allait bien au-delà de leur vie ; ils le feraient naître…

L’Ombre écouta Anwen lui confier qu’elle était à l’origine une élémental et qu’elle ne respectait pas ce qui l’entourait, encore moins les animaux. Aaliah ne s’offusqua pas de cette confession sur son passé, elle-même n’avait pas toujours été tendre envers la nature. Si le projet était né, c’était avant tout parce que la mort de sa louve l’avait fortement touchée au point de chercher à savoir ce que devenait l’âme des animaux défunts. Une quête qui lui avait permis de découvrir bien des secrets et d’acquérir cette responsabilité. La vie, ou la mort dans son cas, était remplie d’imprévus et de buts qui se faisaient et se défaisaient au fil du temps. Il n’y a pas si longtemps encore, ce projet ne faisait même pas partie de ses pensées ! Était-elle devenue une personne meilleure comme la jeune femme en face d’elle ? La réponse à cette question n’était pas si simple. Elle avait juste trouvé une raison plus solide que toutes les autres pour continuer d’errer sur ses vastes terres parfois chaotiques.

La Bélua aussi était à la recherche d’un but à poursuivre et les derniers événements la motivait à protéger les animaux. Oui, le chaos était une chose régulière et ses conséquences bien dévastatrices autant sur les Hommes que sur la faune et la flore. L’Ombre n’avait cependant guère envie de replonger dans des souvenirs bien sombres d’ancienne période, car les Zombies lui rappela sa jeune fille adopté à cette époque et qu’elle avait du laisser derrière elle pour mener à bien son projet. Même si Aaliah savait qu’elle la retrouverait un jour, son absence laisser parfois un vide. L’Ombre écouta Anwen qui s’interrogea sur son rôle au sein de leur rang et si des groupes seraient créés pour la gestion des animaux. Il était évident que soigner la totalité des créatures existantes sur les Terres du Yin et du Yang demandait des compétences parfois bien différentes et qu’une même personne ne pouvait toutes les posséder.

« J’espère bien que vous ne resterez pas les bras croissez si vous nous rejoignez… commença la jeune femme en tentant de placer le son d’un fin rire dans sa voix. Les responsabilités de chacun dépendront effectivement du métier choisi au sein de notre… L’Ombre hésita un instant sur le terme à utiliser pour parler de son empire avant de trouver l’inspiration. Communauté. Vous aurez le choix entre dix métiers majoritaires, liés aux cinq domaines du bien-être animalier que nous protégerons : éthologue ou comportementaliste pour assurer la liberté comportementale de l’animal, soigneur ou toiletteur pour assurer l’absence de maladie et de blessures, nourrisseur et puisatier pour assurer l’absence de faim et de soif, jardinier-paysagiste et bâtisseur pour assurer l’absence d’inconfort, phytothérapeute et relaxologue pour assurer l’absence de peur et d’anxiété.  Ce sont bien sûr là des noms généraux, chaque métier voit leurs responsabilités se diversifier selon que leurs missions se feront au sein de notre communauté ou à l’extérieure de celle-ci. »

L’Ombre se tut un instant, se demandant si elle devait aller plus en détail dans ses explications ou attendre que la curiosité de la Bélua se manifeste une nouvelle fois. Aaliah jugea qu’elle avait répondu justement à la question posée et que c’était à son interlocutrice de demander plus amples de détails selon les métiers qui pourraient l’intéresser. L’Ombre n’aimait toujours pas parler inutilement et il était donc pas nécessaire pour elle de décrire tous ces métiers en détails alors qu’en définitive, la Bélua n’en choisirait qu’un seul… Et puis, elle aimait assez voir à quel point la Bélua pouvait être curieuse sur son projet et repris la parole afin de lui fourni la réponse à sa seconde question.

« Protéger toutes les créatures de ce monde demande indubitablement de se spécialiser selon la nature de l’animal. La faune des Terres du Yin et du Yang a été catégorisée par la fondatrice du projet en sept espèces, expliqua-t-elle en signant le chiffre sept avec ses doigts. Les crustacés et mollusques constituent la première catégorie,  la seconde est formée par les insectes et arachnides puis vient les poissons, les  amphibiens,  les reptiles, les oiseaux et enfin, les mammifères. Chaque membre choisit l’espèce pour laquelle il a le plus d’affinité. Selon l’espèce et le métier que vous choisirez, vos responsabilités et vos missions varieront. L’Ombre se tut une nouvelle fois avant de reporter son regard dans les yeux de la Bélua pour lui faire comprendre que la phrase suivante était très importante. L’unité faisant partie de notre devise, vous ne devrez jamais dénigrer l’un de nos membres parce qu’il aura choisi une voie différente de la vôtre, car toutes les créatures auront de la valeur à nos yeux… »

Et l’unité ne visait pas uniquement la diversité des créatures à protéger, mais également l’entente entre les différentes races que comptera l’empire à venir. L’Ombre savait que les Béluas ne s’entendaient pas forcément toujours très bien ensemble, ne serait-ce déjà à cause de leur instinct animal, mais la pureté de leur sang était également un sujet de discorde. De même, Aaliah savait pertinemment qu’une tension régnait entre les Chamans et les Ombres, autres races de l’empire. Une raison pour laquelle l’empire tenait tant à s’éloigner des querelles humaines pour ne s’intéresser qu’aux animaux, et pour que chaque membres s’en souvînt, une devise avait été trouvée : « L’unité dans la diversité ». La jeune femme quitta un instant ses pensées pour reporter son attention sur son interlocutrice et voir si sa motivation était toujours autant présente.

1078 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Lun 19 Oct 2015, 15:09

Cette conversation me donnait beaucoup de plaisir pour le coup, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas parlé autant à une personne alors que cela faisait si peu de temps que je la connaissais. Elle me donnait une envie de parler encore et encore, que ce soit à propos de moi ou bien que ce soit pour discuter de tout et n’importe quoi. Malgré que la poussière vienne dans mes yeux, je me sentais bien en ce jour bizarre et remplit de surprise. Je respirais pour ne pas manquer d’air, je respirais pour continuer à suivre la conversation, je respirais comme la vie allait m’échapper à tout moment. Je continuais de regarder la jeune femme, et elle semblait bien contente qu’une personne s’intéresse vivement à ce projet, mais peut-être pensait-elle à autre chose dans ce cas précis. Peut-être que d’autres personnes avaient déjà entendu son discours… Mais ce n’était pas grave, j’appréciais le fait qu’elle réponde à mes questions avec une grande sincérité. De plus, je lui avais posé des questions concernant les métiers et les missions que les personnes pourront faire pour aider les animaux en tout genre. Elle me répondit immédiatement que ce n’était pas prévu de ne pas rester sans rien faire dans ce groupe. Il y avait bien des métiers pour alimenter ce grand projet et il y en avait pas mal à ce que j’entendais et tous tournaient sur les métiers concernant les animaux.

Elle m’expliqua rapidement les différents métiers qu’il y avait, des métiers que je connaissais très bien comme soigneur, mais d’autres étaient vraiment une nouveauté, et j’étais fascinée par la grande quantité de nouveaux métiers et donc de nouvelles compétences à intégrer dans notre esprit. Le fait que je pouvais comprendre les animaux sans une grande difficulté, pourrait me remplir de joie. J’avais toujours comprendre et parler aux animaux, savoir ce qu’il se passait, savoir ce qu’il pense et savoir comment il se comporte dans une autre société que la nôtre. Je restais bouche bée par rapport à la quantité de métier qui était disponible, et de nouveaux métiers complètement inconnue. Réellement, j’avais envie de connaitre tout cela, de mieux comprendre l’intérieur de ce beau projet qui me donnait une certaine excitation.

Moi, qui avait toujours envie d’en savoir le plus, d’en connaitre le plus sur les races, les animaux, les nouvelles techniques ou bien de nouvelles méthodes pratiquée. J’étais fascinée sur le fait que je pourrais être en apprendre davantage plus en allant de ce groupe, en plus, je sentais que ce serait utile pour quelqu’un au lieu d’attendre patiemment ce qu’il se passe dans notre monde. Les animaux n’étaient pas comme les êtres humains, nous étions différents en tous point de vue. Les humaines connaissaient des émotions que les animaux n’avaient pas, les animaux n’avaient pas de complexe, pas de liens compliqués ou encore jouer avec les sentiments et émotions. Bien sûr que les êtres humaines étaient une race assez évoluée enfin de compte, mais peut-être que nous aurions dû rester des animaux, pour éviter des guerres et des problèmes entre certaines races, et éviter des victimes pour rien. Je levais les yeux au ciel, comme j’attendais un signe bien particulier, mais non, je réfléchissais à mes prochaines questions que je pouvais lui poser. Elle continua à me parler en me disant que les animaux étaient classés en sept catégories bien distinctes. Je compris que tout cela avait été bien réfléchit et j’avais envie de féliciter cette personne qui avait créé toute cette grande organisation.

« Hum, je comprends très bien votre organisation et la trouve très bien gérer. Dans ce cas-ci, j’ai une grande affinité avec les oiseaux, comme j’ai pour totem l’Aigle Royal, et j’ai beaucoup appris avec eux et je suis très contente de les avoir comme compagnon. Après dans votre liste de métier, beaucoup m’intéressent, car je n’en connais même pas deux de vos métiers citées. Cela m’excite d’en savoir plus sur les autres métiers et donc leur méthode. Etre éthologue ou comportementaliste me donne envie d’en savoir plus sur les comportements des oiseaux, mais aussi les comprendre et peut-être mieux communiquer entre nous. » De plus, elle me fit bien comprendre que tous les membres devaient se respecter même si nous n’avions pas les voies et les mêmes métiers au sein de la communauté. Elle avait bien appuyer sur cette règle qui devait bien être importante. Le silence revint sur la conversation, mais cela ne me gênait pas du tout. « Si j’entre dans votre projet, si je fais partie de ce groupe pour aider les animaux qui m’ennuierait absolument pas, où devrais je me rendre ? Ou devrais-je partir pour réaliser ce métier et cette voie ? Dois-je voyager et aider un animal en détresse? Désolé de vous poser autant de question, mais je dois vous avouer que j’aime beaucoup votre projet et votre but pour un monde meilleur. »

Nombre de mots :
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Lun 19 Oct 2015, 22:27



La motivation d’Anwen ne semblait pas éphémère et chaque mot qu’elle prononçait attisait une lueur de curiosité aux fonds de ses yeux. L’Ombre écouta son compliment, hocha la tête pour approuver que l’organisation fût bien pensée. La jeune femme avait fait au mieux, autant pour la mémoire de sa défunte louve que pour défier aux Aetheri dont elle avait ôté une partie de leur rôle. Car ce que la Bélua ignorait et qu’elle ignorera tant qu’elle n’aurait pas atteint un certain rang hiérarchique, c’était la seconde raison d’exister de l’empire. En réalité, sa mission première qui ne pouvait être su par le commun des mortels. L’Ombre n’avait cependant pas souhaité que la mission qui servait de façade fut des plus basiques. Aaliah était fière et possédait bien trop de richesse qu’elle ne savait dépenser. Aussi, elle avait mis un point d’honneur à bâtir une structure développée pour que la protection et le bien-être des animaux fussent aussi importants que le cycle de leur mort. La vie et la mort étaient de toute façon intimement liés et en tant que Ombre elle était bien placée pour en connaître toutes les conséquences si ces deux cycles venaient à être déséquilibrés.

Anwen lui fit part de son affinité pour les oiseaux, notamment de par sa nature. La Bélua avait pour totem un Aigle Royal. Voilà ce qui expliquait peut-être la motivation de Louisath pour cette potentielle recrue en leur rang… Elle lui confia alors que beaucoup de métier l’intéressaient. Probablement intriguée par ce qu’ils cachaient derrière leur nom, car peu semblait lui parler. Cela n’avait rien d’étonnant, ces métiers avaient vu le jour en même temps que le projet. Ils répondaient aux différentes missions et responsabilités que chacun devrait exécuter pour le bien-être des animaux. Deux pourtant semblaient attiser un peu plus sa curiosité ; ceux liés à la compréhension du comportement des animaux.

Puis, arriva une nouvelle interrogation, signe de son insatiable motivation pour le projet énoncé. La Bélua s’interrogeait sur l’endroit à rejoindre pour exercer cette nouvelle voie qui s’offrait à elle.  Sur ce qu’elle devait faire entre voyager et aider les créatures en détresse pour finir de s’excuser de tant de questions. Cela aurait presque fait rire l’Ombre s’il avait été aisé pour elle de sourire de manière naturelle. Pour une fois, tant de flots de paroles et de questions ne l’a dérangeait pas. Déjà, parce que la Bélua avait eu l’amabilité de s’excuser et ensuite, parce que cela montrait qu’elle pouvait faire confiance à Anwen.

« Il est normal que nos métiers vous semblent obscurs, ils sont liés à notre projet et peu existaient avant celui-ci. Vous expliquer les missions et leurs responsabilités en détail prendrait beaucoup de temps, mais je peux vous en parler brièvement pour vous permettre d’avoir un meilleur aperçu, répondit la jeune femme avant de laisser un court silence prendre place le temps de choisir les meilleurs mots pour obtenir un résumé convenable des différents métiers. Le soigneur est probablement le moins obscur de tous, comme son nom l’indique, la personne qui choisit ce métier a pour mission principale de soigner les animaux malades ou blessés. Les maladies peuvent être physiques, mais aussi mentale. Le toiletteur s’occupe de la propreté des animaux principalement, mais aussi de la tonte des animaux ; en extérieure, sa mission peut s’étendre au nettoyage d’un habitat d’un animal, notamment en ôtant les pièges mortels. Le nourrisseur a pour mission de nourrir les animaux, mais aussi de s’assurer des stocks de nourriture disponible, il est de sa responsabilité de connaître le régime alimentaire des animaux dont il s’occupe. Le puisatier a pour mission de gérer les points d’eau, il les trouve, créer des puits, donne à boire aux animaux. Il est donc dans ses compétences de savoir ce qu’un animal peut boire ou non. L’Ombre se tut un instant, espérant satisfaire la curiosité de la Bélua avant de reprendre la brève description des métiers suivant. Le jardinier-paysagiste a pour mission de construire des habitats pour les animaux, de remettre en état la nature détruire par le chaos et les guerres, il crée des havres de paix pour la faune. Le bâtisseur construit des cages, des enclos, voire des volières pour transporter les animaux qui ne peuvent se déplacer par eux-mêmes le tant de leur apporter des soins nécessaires. Le phytothérapeute aide les animaux à vaincre leur angoisse grâce aux plantes, il connaît chaque plantes médicinales et leur dosage. Le relaxologue combat le stress des animaux en les massant, mais peu également être amené à s'occuper de leur rééducation si ceux-ci se sont retrouver temporairement paralysés.»

Bien sûr, tous les métiers ne travaillaient pas séparément, en s’associant, ils agrandissaient leur champ d’action et se conseillaient mutuellement. Les soigneurs avaient besoin des toiletteurs, ne serait-ce déjà pour dévoiler des blessures qui seraient caché sous d’épais poils. Tout comme ils avaient besoin des puisatiers pour avoir de l’eau pure pour les soins ou pour réhydrater un animal. De même, le relaxologue pouvait user d’onguent fait par un phytothérapeute pour amplifier l’effet de ses massages sur un animal fortement angoissé. Une solide raison pour motiver l’entende entre tous, malgré les différences. L’Ombre ne précisa pas la nécessité de cette association entre gens de métier à la Bélua; elle lui avait déjà parlé de l’unité, importante au sein de l’empire.

« Concernant l’ethnologue et le comportementaliste qui semblaient plus fortement vous intéresser, leurs missions se situent bien sur leur capacité à comprendre le comportement des animaux. L’ethnologue s’occupe du comportement des animaux sauvages, il doit être capable, selon les réactions de l’animal, de savoir si ce dernier est sain, angoissé ou malade. Il aide les autres membres à approcher un animal sauvage en leur décryptant ses créations. Le comportementaliste à les mêmes missions, mais pour les animaux domestiques, car ceux-ci ne réagissent pas comme un animal sauvage. Ses autres missions sont également de s’assurer que la relation entre un maître et son compagnon animal est saine et non conflictuelle. »

Aaliah se tut une nouvelle fois, plus longuement toutefois que les autres pauses qu’elle s’était accordées. Son expression indiquait toutefois à la Bélua qu'elle n’avait pas terminé de parler, déjà parce qu’elle n’avait pas répondu à ces dernières questions. L’hésitation de l’Ombre à lui répondre était visible, mais l’excitation qu’elle avait perçue dans les yeux de la Bélua tout au long de la conversation la motiva à reprendre la parole.

« En fait, ce projet n’est pas un groupe… commença-t-elle dans un murmure. C’est pour cela que sa création se fait dans la plus grande discrétion. C’est un empire qui se crée dans le silence... révéla-t-elle alors. Et si vous êtes amené à voyager à travers les Terres du Yin et du Yang, de nombreuses responsabilités vos attendrons au sein de ce nouveau monde. L’Ombre s’arrêta un instant, permettant ainsi à la Bélua de réaliser toute la grandeur de ce projet et la raison de la discrétion de ses quelques membres. Notre fondatrice est en quête d’une terre pour ériger les murs de cet empire dédié aux animaux. Dans un premier temps, si vous souhaitez toujours être des nôtres, il vous sera peut-être demandé de nous aider à le bâtir et de le faire connaître lorsqu’il aura acquis la puissance nécessaire pour s’élever aux côtés des autres grands territoires de ces terres… »

La révélation était désormais faite et l'Ombre guetta la réaction de la Bélua, afin de savoir si elle avait eu raison d'écouter Louisath et de partager le secret de ce projet avec Anwen. Aaliah espérait ne pas être déçue, même si elle était plus sujette à la peine qu'à la joie. Bien sûr, si la Bélua la suivait, elle ne serait pas au bout de ses surprises; le projet empire cachait encore bien des secrets et d'autres révélations viendraient à leur tour...

1311 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mer 21 Oct 2015, 12:21

Je m’intéressais de très près aux différents métiers que proposait la jeune femme mystérieuse. Bien sûr, j’avais déjà un métier, j’étais une infirmière. J’aimais aider les personnes ayant des blessures sérieuses ou autres problèmes physiques. Le problème était que j’exerce ce métier, dans l’ancienne capitale des élémentals, Aeden, où se trouvait un grand hôpital. Takias m’avait donné la permission de travailler là-bas, ainsi que de diriger cet hôpital. J’étais très heureuse lorsque je travaillais avec les autres personnes qui étaient comme moi, qui souhaitaient aider tout le monde. Actuellement, je ne faisais plus partie des Elementals, ni de l’hôpital, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas exercé mon métier, enfin, je voulais dire dans une vraie structure adaptée pour nous. J’aidais les autres lorsque j’en croisais, mais je n’avais pas les outils nécessaires pour réaliser tout ce que je voulais pour eux. La jeune femme me précisa les métiers, en me donnant des exemples bien précis. Je l’écoutais précisément, si j’avais pu avoir un cahier de papier, j’aurais pu noter tout cela, à moins que ce soit réellement confidentiel et que personne ne devait le savoir. Certains des métiers présentés m’intriguaient beaucoup comme le Jardinien-paysagiste, le phytothérapeute ou encore le relaxologue.


De nouveaux métiers, et rien qu’entendre cela ainsi que les explications, cela m’excitait encore plus sur le fait que je pourrais côtoyer des personnes ayant un métier compliqué et différents du mien. Puis, elle détailla le métier que je lui avais dit plus tôt, le comportementaliste ou encore l’ethnologue. Elle me disait que c’était deux métiers complétement différents mais ayant la même base. Mais je serais plutôt sur l’éthnologue, avec les animaux sauvages et je comprendre qu’ils veulent et ce qu’ils pensent. Je pense que je partirais sur ce métier, qui m’intéressait fortement. De plus, j’aimais beaucoup les animaux sauvages qui étaient différents des animaux domestiques. C’était plus passionnant de découvrir un animal sauvage que domestique, mais c’était mon avis et mon point de vue. Et je respecterais bien évidemment les métiers des autres membres de notre grand projet. Cependant, elle me précisa encore une fois que ce n’était pas un groupe, mais quelque chose qui se faisait dans l’ombre pour l’instant, qui se crée dans le silence complet. Si j’entrais dans ce projet silencieux, et que je voyageais dans le monde du Yin&Yang, j’aurais beaucoup de responsabilité… je ne comprenais pas trop ce qu’elle voulait dire par le mot « responsabilité », mais quel genre ?

Je n’osais pas l’arrêter dans ces paroles, trop concentrée à en savoir plus sur ce projet sombre. Elle me disait que la fondatrice cherchait un endroit où se poser, un endroit dédié à cet empire et aux animaux. Et si c’était des leurs, je pourrais les aider à le bâtir. Je lui souris avec un sourire chaleureux et sincère vis-à-vis de la jeune femme. Tellement opportunité, tellement de choses à découvrir dans ce monde, de nouvelles personnes ayant des idées incroyables et constructives pour notre monde. Je n’avais jamais croisé une personne comme elle ainsi que la fondatrice bien évidemment. Mes yeux scrutaient les environs, pour bien vérifier qu’il y avait personne autour de nous, qui nous entendait ou bien nous espionnait. Je levais les yeux au ciel voyant les nuages flottés dans une direction qui m’était inconnue. Les nuages étaient un peu comme moi, ils se laissaient aller vers un chemin meilleur, une vie meilleure. Les nuages rencontraient d’autres nuages avec qui, il pourrait se construire ou bien se reconstruire. Moi, j’étais comme un nuage, cherchant la bonne direction, cherchant la personne qui pourrait me rendre utile. Peut-être que j’avais ceci. Qui sait ?

Je revins sur la jeune femme avant de continuer avec mes questions, mais la plupart avait été répondu avec précision et j’en étais bien contente. « Merci pour toutes vos réponses, j’ai beaucoup appris sur ce projet et je vous promets de rester muette comme une carpe. Vos descriptions sur vos métiers m’ont beaucoup apporté, je serais plutôt du côté des Ethnologues, avec les oiseaux sauvages. Par contre, j’ai déjà un métier, j’étais infirmière avant, cela ne va pas déranger avec le nouveau métier que j’aurais ? De plus, dois-je couper les liens que j’avais avec mes amis puisque nous ne devons pas nous immiscer avec les Hommes pour ne rester qu’avec les animaux et disparaitre la société entière sans qu’aucune personne puisse me connaitre ? Oui, je demande cela, car comme ce projet doit rester dans le silence, dans l’obscurité, je pensais que disparaitre était plus simple pour une personne comme moi. Une nouvelle vie si puis-je dire comme cela. Je pense que si je resterais avec des amis et qu’il y ait encore des guerres, je ne pourrais pas me mettre de leur côté, je devrais rester neutre ou encore être un observateur externe. »

Je fixais de la jeune femme dans les yeux, le vent me fouettait le visage, mais cela me fit du bien pour rester éveiller, rester concentré et continuer à discuter. Au fur et à mesure que la conversation continue, j’avais l’impression que le projet était plus gros et plus grand ce que je n’aurais imaginé jusqu’ici. Une seule personne n’était pas possible à la tête d’un chantier aussi grosse qu’une météorite. Je me demandais comment les chefs de races réagiraient lorsqu’ils apprendront ça … c’était une bonne question, mais pour l’instant, rien n’était encore fait et personne ne savait rien de tout cela.

Nombre de mots:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mar 27 Oct 2015, 20:00



Le silence s’installa une nouvelle fois entre les deux femmes, comme si elles se taisaient pour laisser passer le vent et éviter qu’il ne propageât leurs paroles au loin. L’Ombre profita de cet instant de calme pour se ressourcer avant de recevoir d’autres interrogations de la part de la Bélua. Intérieurement, Aaliah était plutôt fière de son exploit. Elle avait su converser avec calme et patience, trouver chaque mot nécessaire pour énoncer les bases de l’empire qui se créait dans les ombres les plus taciturnes des Terres du Yin et du Yang. Ce qu’elle faisait, elle le réalisait avant tout pour sa défunte louve et étrangement, par respect pour sa mémoire, elle était capable de grandes prouesses dont elle était la première étonnée.  

Anwen laissa son regard se perdre dans la lente avancée des nuages, probablement perdue dans des réflexions. L’Ombre l’observa sans émettre la moindre émotion, attendant patiemment que la jeune reportât son attention sur elle. Ce qu’elle fit afin de la remercier pour les réponses données et de promettre de rester muettes. Aaliah hocha la tête, ravi d’apprendre que la jeune femme avait déjà assimilé l’une des grandes règles de l’empire. Le silence était essentiel à leur survie et à la protection des secrets de l’empire. Cependant, trop parler serait de toute façon chose impossible pour ceux qui souhaitait en savoir plus, car un pacte les attendait pour se taire à jamais sur les révélations qui leur seraient confiés.

La Bélua l’informa ensuite que le métier d’ethnologue l’intéressait grandement. La jeune femme en fut ravie. Le projet était jeune et les membres peu nombreux ; connaître les envies de ceux qui rejoignaient les rangs était important pour répartir les responsabilités de chacun par-là suite. Un dilemme cependant l’inquiétait. Elle exerçait déjà un autre métier qu’elle affectionnait, l’Ombre pouvait le ressentir à travers sa voix. Découlèrent alors d’autres questions sur les conséquences de son adhésion avec sa vie d’avant qui l’amenèrent à s’interroger sur la possibilité d’une nouvelle vie.

« Les métiers que je vous aie énoncés sont là pour répartir les responsabilités entre nos membres et pour savoir à qui se confier lorsque la compétence pour aider un animal vous est inconnue. Il n’est nullement obligatoire d’en faire son métier à part entière. Tant que votre autre métier n’est pas en contradiction avec la politique de l’Empire, vous pouvez continuer de le pratiquer. Bien sûr, si l’Empire a besoin de vos compétences, il devra toujours passer avant », l’informa l’Ombre, même si le dernier point énoncé était logique.

Bien sûr, si les rangs de l’empire venait à grossier, il y aurait certainement d’autres ethnologues et d’autres spécialistes en oiseaux pour venir aider là où l’un des leur devait s’occuper à d’autres fonctions. Cela permettrait également d’offrir des journées de repos à certains. Car, contrairement aux Ombre, Chamans et Béluas auraient besoin de sommeil et de se sustenter entre les soins prodigués à leurs protégés.

« Vous n’êtes pas obligée de couper tous liens avec votre passé et vos amitiés. Il est demandé d’être neutre pour ne pas engendrer ou nourrir des conflits aux répercussions désastreuses pour la faune et la flore, répondit Aaliah à la seconde interrogation de la jeune femme. De plus, l’Empire sera composé de deux races. Dans les faits, il y en avait trois, mais la race méconnue des Ombres se devait de reste un secret bien gardé. Heureusement d’ailleurs que sa nature d’Ombre dépourvue d’émotion lui permettait de mentir avec une aisance extraordinaire. Les Chamans et les Béluas, peu importe leur sang… précisa Aaliah, désignant ainsi l’ensemble du peuple des Béluas, sachant que la jeune femme comprendrait l’allusion au sang. Nous devons donc savoir rester neutre pour que les conflits extérieurs ne se répercutent nullement au sein de l’Empire. Si vous savez faire la part des choses, vous pouvez conserver des liens amicaux en dehors de l’Empire. D’ailleurs notre fondatrice espère bien trouver des alliées parmi certaines races de ce monde. Cependant, nous aiderons et soignerons toujours les animaux ; jamais nous ne gonflerons les rangs d’une armée en dehors de la nôtre. »

L’idée d’une armée faisait partie des projets d’avenir de l’Empire. Même si celui-ci se voulait pacifiste, il lui faudrait bien savoir protéger son peuple et les animaux qu’il abriterait. Il n’y avait cependant guère assez de monde pour mettre sur pieds ce projet-là et le souverain protecteur de l’Empire avait promis de laisser une partie de son armée à disposition pour aider notamment dans l’aménagement des terres. Un jour viendrait peut-être où l’Empire aurait des hommes et des femmes agiles des armes pour protéger ses murs et pour intervenir dans l’évacuation en masses des animaux en cas de nouvelle menace d’une guerre ou d’un chaos donc les Terres du Yin et du Yang avaient le secret… Mais le sujet n’était pas là et l’Ombre reprit la parole pour rassurer la jeune Bélua sur ses questionnements.

« Si vous le souhaitez, vous pouvez disparaître aux yeux de vos liens passés. Ce choix est laissé à la discrétion de chacun et respecter de tous. Certains d’entre nous, pour conserver leur neutralité, et échapper aux conflits qui frappent les Béluas notamment, ont adopté notre nouvelle race. Puis, convaincue que le moment était propice aux confessions et que la jeune femme le méritait, l’Ombre se présenta enfin à elle. Je me nomme Aaliah Z’Odra, je suis l’Ambassadrice de l’Empire et bras-droit de sa fondatrice, je suis de race Axène ». Sa nature d’Ombre l’avait toujours obligée de masquer sa véritable race, aussi, il fut simple pour elle d’opter pour cette race fictive.

Etre Axène ne signifiait pas de changer de race au sens propre et de subir des transformations notoires. Etre Axène permettait de ne pas être identifié comme l’une des races appartenant à l’Empire et entretenir le mystère pour ceux qui ne voulait pas dévoiler leur race d’origine. Un procédé mis en place notamment pour les Ombres, afin qu’elles pussent trouver facilement une place et une identité propre au sein de l’Empire. Après, il était tout à fait possible de mentir sur sa race et de se faire passer pour un Chaman ou inversement. Le choix de la race était finalement assez libre, tant qu’elle appartenait à l’une de l’Empire. La seule règle de cette loi sur anonymat racial était de croire sur parole la race donnée. Ainsi, même si l’on savait avoir affaire à un Bélua, parce que certaines de ses caractéristiques le définissaient comme tel, s’il disait être un Chaman, son interlocuteur n’avait d’autre choix que de le croire.

1085 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Jeu 29 Oct 2015, 14:14

Je lui avais posé des questions concernant des métiers et elle avait su me répondre avec justesse et précision dans ces propos, ce qui me plut rapidement. A force de parler avec la jeune mystérieuse, je voyais dans mon esprit, l’empire raconté par elle : ses règles, ses métiers, ses lois, ses objectifs, ce qu’il fallait faire et ne pas faire. Le dessin de cet empire se dessina parfaitement et cela commença bien à me plaire de savoir cela dans un monde chaotique. J’avais encore quelques questions à lui poser avant de conclure notre rencontre. Puis, elle me répondit sur la question que j’avais déjà un métier, celui d’être une infirmière itinéraire dans le monde, elle me disait que ce n’était pas obligatoire d’en faire son métier principal, mais du moment que cela ne soit pas en contradictoire avec les règles de l’Empire. Bien évidemment, je comprenais le point de vue de la jeune femme. Je ne pouvais pas intégrer l’empire si j’étais un chasseur alors que j’allais protéger les animaux et m’occuper d’eux. Je hochais la tête pour valider son idée. Elle continua sur le fait que les liens avec le passé, ne devaient pas forcément passer aux oubliettes. Par contre, cet idée me fit du bien au cœur, car je voyais mal de quitter tous les amis que je n’étais fait depuis six année de voyage. Je n’osais pas briser le lien entre Erine White et moi-même, ou bien encore avec Lysis.

Enfin, je ne voyais pas dire aux adieux à toutes ces personnes… La jeune femme me rassura beaucoup et je ne pus résister à l’envie de soupirer pour me détendre. Cependant, la jeune femme mit à un Hola à cette confirmation. Je devais rester neutre, mais totalement neutre. Si une guerre se profilait à l’horizon, je ne pourrais être qu’observatrice de tout cela. Et elle l’avait prononcé avec un certain ton qui me fit bien comprendre, que je devais respecter cette grande loi de l’Empire sinon, une chose se passera. Je croyais que tout le monde pourrait aller dans cet empire, et bah finalement, ce n’était pas du tout le cas. Seuls les Béluas, les Chamans pouvaient venir dans cet empire. Tous ceux qui avaient un lien avec la faune et la flore.

Quelques minutes après ce long monologue pour répondre à mes questions, mon esprit était clair, toutes les réponses que j’avais reçu me parlaient. Je remarquais bien que ce n’était pas une grosse blague de ce nouvel empire mais quelque chose de très très sérieux, tellement sérieux et solide que cela me fit peur. Comment des personnes puissantes comme les rois et les reines pouvaient passer à côté de ce projet grandiose ? Il fallait qu’une personne m’explique le pourquoi du comment. Soudain, la jeune femme reprit la parole avec une voix différente de toute à l’heure, je le ressentais comme cela. Elle se présenta et sut enfin son nom. Aaliah Z’Odra. Elle se présentait comme l’Ambassadrice de l’Empire et bras droit de sa fondatrice. Je restais bouche bée, moralement, mais pas physiquement. Mon cerveau s’était déconnecté pour le coup, et je ne savais pas quoi répondre à Aaliah. Je me retrouvais en face d’une belle jeune femme, qui était bien supérieur à moi et qui n’était pas un pion dans cet Empire. De plus, elle rajoutait sa race. Axène. Déjà, cette race ne me disait rien du tout, alors pourtant que j’avais parcourus le monde en découvrant le monde et ses différentes races.

Mais celle ne me disait rien du tout. Etrange ! Une nouvelle race était apparue pendant la guerre. Je restais immobile pendant quelques secondes, le temps que je digère tout cela. J’avais reçu tellement information, que j’avais du mal à réaliser ce qui se passait sous mes yeux. J’essayais de reprendre la parole, en massant mes tempes doucement. « Alors… Comment dire … Je suis ravie que vous me donniez votre identité, je pense que je devrais rester confidentiel sur ses information, bien évidemment. Merci de m’avoir dit et confirmé que je pouvais garder mes liens d’amitié que j’ai créé depuis longtemps, cela me faisait de la peine de ne plus jamais les revoir. Oui, j’ai bien compris que je ne serais qu’observatrice si une guerre se déclare. » Je pris une respiration avant de continuer : « Une petite question concernant les races qui pourront intégrer l’empire. Bon, les Béluas sont proches de la nature, mais alors les Chamans, je ne vois pas du tout pourquoi. Je dois vous avouer que je n’ai jamais rencontré de chaman dans ma vie, donc aucune information les concernant. De plus, si une élémentale de la nature qui est proche de la nature et des animaux, elle ne pourra pas intégrer cet empire alors ? »

J’essayais bien de comprendre pourquoi certaines races n’étaient pas accepté malgré leur nature proche de la nature et des animaux. Prochainement, je n’aurais plus de questions, car je pense que j’aurais tout dit. Je pense avoir bien compris la situation et l’empire, mais je ne pourrais pas poser indéfiniment des questions, il fallait que je vois cet empire de toutes pièces.

Nombre de mots :
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Lun 02 Nov 2015, 12:37



Aaliah termina son dialogue de façon quelque peu abrupte, ce qui interpella son interlocutrice, non sans lui procurer une pointe de ravissement devant son silence. L’Ombre put imaginer sans mal les questions qui devaient tourner dans sa tête en cet instant, en même temps que les informations qu’elle assimilait au fur et à mesure de l’entrevue. Il lui fallut un moment de réflexion, probablement pour remettre ses idées en place, avant de reprendre la parole. Aaliah l’écouta la remercier pour s’être présentée, assurant de rester confidentiel. La Bélua la remercia également de l’avoir rassurer sur le fait qu’elle pourrait conserver des contacts amicaux, expliquant alors la tristesse qu’une telle séparation lui aurait procuré. L’Ombre hocha lentement la tête, connaissant que trop bien la souffrance enduré lors d’une séparation, surtout lorsque celle-ci se faisait trop nettement. La perte de son bien aimé l’avait poussée au suicide, ou plutôt l’avait rendue plus réceptive à l’appel de l’Ombre qui avait fait d’elle, une consœur pour l’éternité…

Après lui avoir assuré de rester observatrice des querelles, la Bélua reprit la parole pour entamer de nouvelles questions. Les races choisies pour entrer au cœur de l’empire la troublaient, ce qui n’étonna pas vraiment l’Ombre, même si elle ne pensait pas que la jeune Bélua relèverait ce détail. Elle ne connaissait pas bien la race des Chamans, mais ne comprenait pas la raison du choix de leur intégration. Il était vrai que le nom d’autres races venait plus rapidement aux bords des lèvres lorsqu’on parlait de protection de la nature et des animaux. Notamment les elfes ou les faes. La jeune femme énonça également un exemple, s’interrogeant sur le refus éventuel d’une Elémentale de la nature, pourtant par définition proche de celle-ci. Aaliah arqua un sourire, satisfaite par cette interrogation poussée qui prouvait que la Bélua était attentive à ses réponses et ses explications sur l’empire.

« En ce qui concerne les Chamans, il est normal d’avoir peu d’information sur eux. La race est jeune au sein de notre monde, commença la jeune femme en chassant une mèche sombre de cheveux que le vent poussait devant ses yeux. Quant à la raison de leur présence au sein de l’empire, cela s’explique par le fait que la fondatrice de ce dernier a épousé un Chaman…»

Bien sûr, cela n’était pas la seule raison de leur présence. Leur capacité à communiquer avec les esprits en était notamment la principale, mais cela, même certains Chamans n’en auraient pas forcément conscience. Leur rôle bien plus développer au sein de la Haute Hiérarchie expliquait plus logiquement ce choix. La gestion du cycle de la mort passait par la connaissance et la capacité à voir l’esprit et l’âme des animaux. Le mariage impérial exécuté dans une grande discrétion permettait ainsi d’expliquer la présence des Chamans sans avoir à révéler certains secrets de l’empire. Une raison qui avait motivée Aaliah à accepter la main de Zachariah, alors même qu’elle n’était venue auprès de lui dans l’unique but de lui demander de l’aide. Sous un nom d’emprunt, elle s’était mariée et avait ainsi donné une existence à sa seconde identité.

« Tous deux deviendront respectivement notre Impératrice et notre Empereur, continua la jeune femme. Et si la présence d’un Chaman aux côtés de notre fondatrice et Impératrice est la bienvenue, il est normal, et même crucial, d’accepter cette race. L’Ombre n’expliqua pas que refuser la race Chaman pour permettre à une autre race d’intégrer l’empire aurait eu des conséquences désastreuses sur le couple impérial. Elle était certaine que la Bélua comprendrait qu’il était difficile de refuser une race quand l’un de ses représentants siégeait sur le trône. Certes, d’autres races mériteraient leur place au sein de l’empire, reprit-elle. Mais notre fondatrice a préféré limiter le nombre de race pour éviter les conflits. Les Bélua rendent déjà cette tâche périlleuse au vu des rivalités que leur race génère en son propre sein de par leur diversité. Leur capacité à comprendre chaque créature était cependant des plus essentielles à la réalisation de cet empire. »

L’Ombre se tut un instant, laissant le temps à la Bélua de comprendre la raison du choix de ces deux races. Il était évident qu’en gravissant les échelons, elle saisirait mieux encore la logique de cette étrange composition. Anwen n’était cependant pas encore prête à découvrir tous les rouages de l’empire et la place de chacun dans son fonctionnement, tout comme l'existence d'une troisième race bien mystérieuse.

« Effectivement, une Elementale, même de la nature, ne pourra jamais intégrer l’empire, dit-elle alors pour confirmer les paroles de la Bélua. Si elle veut vraiment rejoindre l’empire, elle n’aura d’autre choix que de devenir Chaman. »

C’était une solution possible pour ceux qui souhaitaient ardemment défendre la cause animale, et également la plus simple. Personne ne pouvant naître Chaman, il suffisait donc d’entreprendre la transformation. Le suicide fonctionnait également, mais cela, Aaliah ne pouvait le confier. La morsure par un Bélua donnait aussi un résultat qui permettait d’entrer au sein de l’empire, mais la décence lui fit retenir sa langue. Rare était ceux qui souhaitaient devenir un Bélua monstre volontairement… Consciente que le changement de race avait un côté effrayant, même si son interlocutrice avait déjà connu cela, Aaliah reprit la parole pour compléter sa réponse.

« Après, pour ceux qui ne veulent changer de race, des alliances restent possibles. Une Elémentale de la nature pourrait très bien rendre des services, comme avertir un membre de l’empire si elle découvre un cas de maltraitance, héberger des membres de l’empire qui auraient entreprit de longs voyages sur les Terres du Yin et du Yang, offrir des dons à l’empire, intervenir de manière sporadique et bénévolement selon les nécessités de l’empire, lista l’Ombre en se remémorant quelques points abordés avec son époux secret Zachariah. Même si des races sont refusées au sein de l'empire, elles pourront toujours nous offrir leur soutien si tel est leur désir. L'empire est neutre, mais ouvert à la discussion pour négocier des possibilités d'aide. »  

La liste des possibilités n'était pas exhaustive et pouvait varier selon l'envie de la personne et les besoins de l'empire. Le temps et l'évolution de l'empire permettait aussi d'ajuster les alliances pour les rendre profitable autant pour l'un que pour l'autre. Etre neutre ne signifiait pas que l'empire souhaitait se séparer de tous ceux qui n'entrerait pas en son sein. Aaliah était peut-être fière, mais elle savait que pour faire vivre son projet, elle aurait besoin d'aide, même extérieur, encore plus que l'empire n'était encore qu'une esquisse sur un parchemin. Avoir des moyens financiers et la motivation ne suffisaient pas pour bâtir un empire ; il lui fallait des bras. Il lui fallait des membres…

1110 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mer 04 Nov 2015, 09:55

Les Terres arides étaient un endroit que j’affectionnais tout particulièrement, même si ce territoire était au démon aujourd’hui et qu’il était les ennemis des Béluas. J’avais tellement de souvenir d’ici que cela me faisait du bien de prendre un nouveau départ dans ce lieu où tellement de choses s’étaient passées pour moi et mon destin. Je souris et je regardais autour de moi, s’il n’y avait pas d’ennemi voulant nous tuer par surprise ou bien encore un espion essayant d’avoir plus d’information sur ce qu’il se passait dans nos terres. J’avais posé encore une ou deux questions concernant cette règle de cette empire et je compris assez bien où la fondatrice voulait en venir avec son empire. Mais les limites et certaines choses restaient flou… Pourquoi la fondatrice voulait uniquement protéger ? N’y avait-il pas plus derrière cette façade ? Non je n’avais pas possibilité de lui poser une question comme celle-ci. Par contre, lorsque je serais intégrée à l’empire, je pourrais savoir réellement ce qu’il se passait et quelles sont les différents grands projets de cet empire.

Mais tout d’abord, je devais m’intégrer, observer ainsi que de respecter les lois. Je n’étais pas une personne qui voulait fouiller dans son coin et créer des problèmes, j’avais réellement envie de faire partie de cet nouvel univers et d’intégrer une nouvelle société. J’étais bien heureuse qu’il y ait des personnes essayant de réaliser de nouvelles choses et j’étais bien contente de trouver cette personne pour continuer ma vie et me trouver un but et un sens à ma vie en tant qu’être vivant. Aaliah me sortit de mes pensées, de mes réflexions pour répondre une dernière fois à mes questions, deux questions assez compliqués à répondre je pensais. Pour les chamans, il était simple de ne pas avoir d’informations puisque c’était une race très jeune de notre monde. Oui cela expliquait des choses en effet… Mais surtout était que la fondatrice allait se marier avec un Chaman.

Ah ! Je comprenais bien mieux pour les Chamans pouvaient intervenir dans cet empire. C’était assez logique en même temps, un échange de bons procédés. Elle continua à me faire que la fondatrice avait voulu limiter les races dans l’empire pour éviter des problèmes internes. Et même que les Béluas avaient longuement discuté pour savoir s’ils allaient réellement entrer dans l’empire à cause leur long problème avec certaines races. Il était vrai, que les Béluas avaient quand même beaucoup d’ennemi. Puis elle ajouta que même les élémentals de la nature ne pouvaient pas entrer même si elles étaient très proches de la nature. Il faudrait qu’elle change de race, comme devenir un chaman. Cependant, elle ajouta une condition, enfin, une objection à ce qu’elle venait de dire. Il y avait une possibilité que d’autres races ne viennent l’aider, à dénoncer des problèmes de maltraitance des animaux ou autres problèmes de ce genre. Ils pourront toujours offrir leur soutien. Ce n’était pas mal comme compromis ! J’aimais beaucoup cela.

La fondatrice avait vraiment tout prévu comme réponse et solution pour les autres races. Je hochais la tête doucement. Le temps commençait à changer réellement, le vent était un peu plus fort que tout à l’heure, ce n’était pas signe pour nous. Une tempête de poussière et de roche pourraient nous embêter fortement dans notre discussion. Puis, je revins à la jeune femme qui semblait bien être sérieuse et digne de confiance, je ne voyais pas pourquoi je devais lui mentir ou bien faire semblant de l’écouter. Tout ce qu’elle m’avait dit, était formidable et m’intéressait fortement pour moi. Je lui souris et je repris la parole avec une voix calme mais assez excitée pour poser mes dernières questions qui me trottaient dans ma petite tête : « Bien, vos règles sont très pointus mais je les respecterais parfaitement, ne vous inquiétez pas de cela. Je suis une personne très loyale et très sérieuse. Quelque chose qui me turlupine depuis de notre début de conversation. Lorsque vous aurez trouvé votre terre pour accueillir tout votre petit monde, pourrais je m’installer là-bas ? Avoir un lieu de résidence pour y rester vivre et dormir ? Ou bien devrais je me trouver un autre logement dans d’autres Terres ? Car voyez-vous, je n’ai pas d’endroit où vivre depuis que j’ai changé de race. J’avais envie de m’installer dans la capitale des Béluas, mais elle a été détruire et impossible de reconstruire à l’heure actuelle. Donc, cela me ferait plaisir de savoir que je pourrais vivre dans vos terres.» Oui, j’aimerais bien avoir un endroit pour vivre correctement, une petite maisonnette où personne ne viendra me déranger. J’avais toujours aimé avoir un endroit où vivre et y rester autant que je le pouvais. Cela faisait trop longtemps que je voyageais et donc me poser un peu, ne ferait pas de mal. « Je pense que j’en ai terminé avec mes questions, je n’en ai plus qui me viennent à l’esprit. Tout me semble très clair à présent. »

Nombre de mots:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Aaliah Z'Odra
~ Ombre ~ Niveau V ~

~ Ombre ~ Niveau V ~
◈ Parchemins usagés : 2022
◈ YinYanisé(e) le : 22/02/2011
☿ Âme(s) Soeur(s) : On ne peut conquérir un coeur qui abrite l'amour d'un défunt...
✭ Activité : Bâtisseuse d'empire

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité:26/40 Force:17/40 Charisme:26/50 Intelligence:20/40 Magie:31/50
◤ ◤: Une épée, deux dagues, un poignard (petit siphon) et un sabre (cumulus bleu)
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Mer 11 Nov 2015, 15:05



La Bélua semblait accepter chacune des règles énoncées patiemment par Aaliah, tout comme la présence des Chamans par une alliance impériale. L’Ombre, même si elle éprouvait des difficultés pour le montrer, était ravie de l’échange. L’empire à venir avait charmé Anwen qui était désormais prête à en faire partie et à dédier sa vie aux responsabilités qui seraient les siennes. D’ailleurs, la jeune femme formula une nouvelle fois son envie de respecter les règles qui devait assurer la pérennité du vaste empire en préparation, affirmant par la même occasion qu’elle serait un membre loyale. L’Ombre hocha la tête, arquant un sourire bienveillant grâce à sa maîtrise de l’illusion qui lui permettait d’éprouver un tel sentiment temporairement. Aaliah avait eu beaucoup de mal à vivre avec ce pouvoir, ne sachant jamais ce qui était vrai et illusoire. Petit à petit, elle avait appris à ne faire plus qu’un avec l’illusion d’Edel et d’en user parcimonieusement et de manière bien plus stratégique. Cela lui permettait de paraître bien plus affable pour s’assurer d’être courtoise avec les futurs membres en quête de renseignement avant de la rejoindre dans son projet. Rester glacial aurait probablement rendu cette tâche bien plus ardue. Aux nouvelles questions de la Bélua, l’Ombre répondit d’abord par un sourire silencieux, mais chaleureux. Si Anwen s’inquiétait de son habitation, cela signifiait qu’elle pouvait désormais la comptabilisé comme l’une des leurs.  Et un membre en plus, ce n’était pas rien à l’heure actuelle. Louisath avec vraiment un don pour sonder le cœur des gens et savoir ceux qui comprendraient le projet.

« Nous ferons en sorte qu’il soit possible de résider au sein de l’empire, commença l’Ombre. Certes, ils n’avaient pas encore trouvé de terre accueillante et il était dès lors difficile de savoir comment les membres logeraient, mais il était indéniable qu’une place leur serait assigner. Il était important pour certains d’avoir la possibilité de rester à proximité des animaux qui auraient besoin de leurs compétences. Et que les logements soient confortables et personnalisables pour que chaque membre s’y sente chez lui »

Peut-être était-ce utopique, mais elle était convaincue que tout était possible, il suffisait d’y croire suffisamment et d’avoir assez de fierté pour mettre en place ses convictions. Était-ce fou de croire que chaque membre aurait sa propre maison sur une terre qui ne s’était pas encore présenté à eux ? Peut-être, la folie était une caractéristique de l’Ombre. Aussi, pour rassurer la Bélua sur sa future résidence, elle étira ses lèvres comme une mère l’aurait fait pour apaiser un enfant apeuré. La jeune femme avait toute une éternité devant elle pour mettre son projet sur pied et s’il lui fallait des siècles pour trouver ce dont elle avait besoin, elle les parcourrait sans fléchir. Aaliah n’était pas du genre à abandonner devant un obstacle, elle serait plutôt celle qui tenterait de passer à travers en faisant fi des blessures infliger par ce dernier. Ni la mort, ni le temps ne l’effrayait, même si elle avait une préférence pour que tous se déroule le plus rapidement. La patience n’était pas une vertu de l’Ombre.

Et comme pour la soutenir dans ses propos, un rapace apparu dans le sien, poussant un cri puissant pour s’identifier. La jeune femme redressa la tête, plissant les yeux pour observer l’animal qui tournoyait dans les cieux. Il était trop loin pour elle le distinguer nettement, mais il ne semblait pas vouloir continuer sa course dans l’horizon azuré. Bien au contraire, il semblait se rapprocher d’eux. Sachant que les oiseaux étaient un moyen de communication entre les quelques membres réunis, l’Ombre tendit le bras. L’animal descendit des hauteurs, fendant les airs de ses puissantes ailes. Au dernier moment, il redressa ses pattes et présenta ses serres acérées qui s’accrochèrent aux manches de l’Ombre. Celui-ci n’en fut pas pour autant incommodée, puisqu’elle ne souffrait pas de la douleur. La seule chose qui la rendit perplexe, c’était l’une des pattes du faucon pèlerin autour de laquelle avait été enroulé précautionneusement un petit morceau de parchemin. D’ordinaire, un pigeon voyageur suffisait pour les membres se tenir au courant. L’utilisation d’un rapace signifiait que l’oiseau venait de loin et il n’y avait qu’une personne qui se trouvait à ce point éloigné : Zachariah. Il avait entamé des recherches pour trouver un endroit où poser les premières pierres de l’empire. L’Ombre détacha le message et le faucon reprit son envol, notamment pour se repaître d’une proie qui avait eu l’audace de quitter son nid sous son œil implacable. Aaliah n’était pas fébrile en dépliant le parchemin, car il ne s’offrait à elle que deux possibilités ; soit il n’avait rien trouvé et annonçait un voyage plus lointain encore, soit il avait repéré une terre intéressante. Dans les deux cas, la nouvelle ne lui ferait pas plus d’effet. D’ailleurs, à la lecture des deux mots calligraphiés avec soin, malgré une certaine euphorie qui se traduisait par quelques lettres non alignées, l’Ombre d’user de son pourvoir d’illusion pour se laisser envahir elle aussi par cette euphorie que sa nature l’empêchait d’éprouver. D’un geste habile, elle tourna le parchemin vers la jeune Bélua pour qu’elle pût lire à son tour les deux mots qui allait bientôt changer le monde : « Terre trouvée ». Deux mots qu’il avait probablement envoyés avec joie aux autres membres pour partager la nouvelle tant attendue de cette découverte.

« Voici une nouvelle enthousiasmante, ne trouvez-vous pas Anwen ? dit-elle en appelant pour la première fois la jeune Bélua par son prénom. Une manière pour elle de signifier à la jeune femme qu’elle la considérait comme un membre à part entière. Puisque mes réponses vous ont éclairées et que vous n’avez plus de questions dans l’immédiat, ajouta-t-elle, informant ainsi implicitement la Bélua qu'elle restait ouverte à toutes questions ultérieures qu'elle se poserait. Permettez-moi de mettre fin à notre entrevue. Il me faut voir cela avec les autres et si cette terre est propice à notre projet, je serai ravie de revenir vers vous pour entamer sa construction et propager son existence lorsque ses bases seront solides »

1011 mots




:◄♥►:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t25001-aaliah-z-odra-v2-te
Anwen Worthington
~ Eversha ~ Niveau I ~

~ Eversha ~ Niveau I ~
◈ Parchemins usagés : 3312
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Un corbeau
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 22 // Force: 22 // Intelligence: 27 // Charisme: 12 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   Lun 16 Nov 2015, 15:09

Le temps commençait à réellement se gâter, je sentais que la fin de notre conversation allait bientôt se finir. Je lui avais rapidement posé deux questions pour que ce soit clair dans mon esprit en rapport sur l’habitation, si je pourrais vivre dans ce Domaine spéciale ou bien me trouver un lieu d’habitation proche de ce lieu mystère. La jeune femme me répondit rapidement en me disant qu’il serait possible de vivre dans ce lieu et que les logements pourraient être aménagé à ma guise et aussi confortable que possible à l’avenir. J’étais bien heureuse d’entendre, cela pourrait me faire du bien de rester près de ce lieu pour faire mon métier rapidement sans perdre de temps pour les autres, à force de faire des allers et des retours. Je n’aimais pas perdre mon temps, j’aimais être utile, être une personne qui pourrait aider le monde à aller mieux, en ces temps. Que dire de plus maintenant ?

J’avais envie d’être vivante, de ressentir que je pourrais aider des personnes, ou bien quelque chose pour avoir un but dans ma vie, j’en avais bien marre de déambuler dans les différents paysages de ce monde. J’avais besoin de quelque chose qui me maintiennent en vie, qui me donnent envie de continuer de vivre, j’avais besoin d’un but, quelque chose qui me disait que j’étais bien présente dans ce monde. En levant les yeux au ciel, je vis un animal, un oiseau venant vers la jeune femme. Il se posa près d’elle et l’oiseau lui délivra un message qui fit un peu sourire la jeune femme. Je me demandais bien ce que c’était ce message donné. Je n’osais pas lui demander, c’était peut-être un message personnel, d’ordre privée, il fallait que j’attende de voir si Aaliah allait me le donner. Quelques minutes après la lecture de ce petit message, elle répliqua en disant qu’elle avait eu une très bonne nouvelle. Elle m’avait appelé par mon prénom, ce qui me plut beaucoup. Je lui souris avant d’en savoir plus.

La jeune femme demanda si elle pouvait mettre fin à l’entrevue car elle avait peut-être trouvé une terre d’accueil pour ce grand projet et qu’elle reviendra vers moi dans un temps prochain : « Mais je vous en prie, allez-y ! J’attendrais de vos nouvelles avec une grande impatience pour savoir où vous en êtes actuellement. N’oubliez pas de m’écrire dans l’avancement et de cette terre possible. Mais je souhaite vous remercier de m’avoir accordé du temps pour cette courte entrevue, cela me permet d’avoir un espoir d’une autre vie et bien meilleure. » Je la saluais avec une grande politesse avant de partir de ce territoire de démons. Je lui fis signe de la main comme quoi j’allais partir et quitter notre entrevue. Je lui tournais le dos avec un sourire sur mon visage, car je savais ce qu’il allait bien se passer dans ce monde. Mais je devais garder le silence pour l’instant, je devais être muette comme une carpe. Je devais respecter les règles de la jeune femme.

Crystal, mon aigle royal, me fit signe dans le ciel et vint se déposer son épaule. Crystal était vraiment un très bon compagnon et j’aimais voyager avec lui. Il pouvait surveiller le ciel et me dire ce qu’il se passait maintenant. De plus, maintenant que j’étais devenue une Bélua de type oiseau, j’arrivais très bien à communiquer avec lui, ce qui me rendait très joyeuse pour le coup. Je quittais les terres Arides en tournant un peu le dos à mon passé, pour commencer une nouvelle vie. Takias me manquait mais je savais bien qu’elle était toujours vivante et peut-être que je ne devrais pas autant m’inquiéter pour une reine qui était mille fois plus puissante que moi. Mes pieds foulèrent une terre chargée de souvenirs et d’espoir, mais mes pas me monteront à la découverte de nouvelles vies et de nouveaux territoires à découvrir. Je me stoppais dans ma marche, en me demandant où je devais partir maintenant. J’avais bien envie de faire un petit tour à Aeden pour savoir comment allait Erine ? Cela faisait bien longtemps que je ne l’avais pas vu, depuis quelques mois et je n’avais pas reçu de lettre venant de sa part. Donc, cela m’inquiétait énormément, avait-elle eu des problèmes ? Je décidais de partir en direction du berceau cristallin et revoir un peu ce beau paysage. Je décidais de me téléporter au bord du lac gelé et de me reposer un peu. J’en avais bien besoin de me reposer après tout cela !

Nombre de mots:
 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t34329-anwen-worthington
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A.E.I.O.U [PV Aaliah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A.E.I.O.U [PV Aaliah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée spéciale ! [PV Aaliah & the VIP]
» Aaliah Z'Odra V.2 [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Le dévasté :: Terres arides-