AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]   Mar 06 Oct 2015, 16:56

L'horloge venait de sonner minuit, mon seul lien avec la temporalité du monde du dessus. Assise devant un simple bureau de bois sombres, je cherchais un important parchemin parmi la foule d'entre ceux qui s'étendaient devant moi. Ce matin, un Passeur m'avait apporté d'importantes informations venant du Volcan, mais je n'avais pas eu le temps d'y prêter plus d'attention. « Agnus ? Tu n'aurais pas vu la missive de Nahl'Tec de ce matin ? » Le grand homme, occupé jusqu'ici tout autant que moi dans les Registres et les Listes me tendit un rouleau entouré d'un ruban bleue. « Tiens, je me doutais que tu finirais par le perdre. » Quelque peu honteuse de ma maladresse, j'attrapais l'objet accompagnant mon geste d'un humble signe de tête, en guise de remerciement. La gestion de tout un Royaume n'avait rien à voir avec celle d'un manoir, et j'éprouvais encore bon nombre de difficultés à m'organiser. Fort heureusement pour moi, l'expérimenté Gardien du Sceau de la Trahison ne m'en tenait pas rigueur et me soutenait autant qu'il le lui était permit. Je défis ensuite le lien qui retenait ces si précieuses informations et entamait ma lecture, à voix haute afin d'en faire profiter mon compagnon. « Sur le continent dévasté... blabla... plus beaucoup d'âmes... hum... manque de troupes.... Je sais ça... Nombreuses femmes valides... Ah, ça c'est une bonne nouvelle.... Et... Oh ! » Je me mis à relire frénétiquement la dernière phrase que je venais de lire. Intrigué, Agnus se leva et lut par dessus mon épaule. « Le volcan ardent est entré en éruption... C'était presque inespéré. » « Si l'Aether responsable de cet endroit voulait nous faire un cadeau, il n'aurait pas pu mieux choisir. Nous allons avoir bon nombre de nouvelles âmes à récupérer là-bas. » « Tu sembles oublier un détail, ma Reine... Nos Passeurs sont débordés, même l'aide de nombreux Grands Faucheurs n'est pas suffisante. » Mon conseiller avait parfaitement raison. Demander aux Ombres de se rendre là-bas était trop et nous avions besoin du travail qu'ils effectuaient sur le reste des terres, particulièrement auprès des mères enceintes. Pourtant, j'avais conscience qu'un nombre important d'âmes nous attendaient sur les flancs du volcan, dans un endroit loin du regard des vivants, et qui nous permettrait d'agir à découvert. De plus, les démons devaient également avoir périt en masse durant la catastrophe, et il serait bon pour l'Équilibre de leur permettre de renaitre...

Un long soupire s'échappa d'entre mes lèvres, par habitude. Parfois, les souverains devaient accepter de mettre de côté leurs devoir les plus urgents pour aller aider leur peuple sur le terrain, et c'était bien là ce que je comptais faire. « Mais je le redis, nous ne pouvons pas laisser passer cette opportunité. La majeure partie des âmes de démons retournent en enfers, et nous avons besoin de vivants pour stabiliser le peu d'équilibre que nous avons difficilement atteint. » Le Gardien semblait avoir lu dans mon esprit, et je savais que ce dernier ne trouverait rien à redire à mes paroles. Quant au soucis d'apparition des réincarnés, il nous suffirait pour un temps de déplacer ce point. Cela devait être dans mes cordes... « Très bien. Je tâcherais de maintenir en place ce que nous avons établis ensemble, en ton absence. Ne tarde pas trop. » « Je sais. Mais tu sais que je reste aux yeux des autres Ombres une Passeuse exemplaire. Cela motivera peut-être certain à redoubler d'efforts si ils me voient parmi eux. » « Tu crois vraiment qu'il est possible de... "motiver" une ombre ? » « Effet de foule, si tu préfère. Dans une équipe, il faut un leader. » La discussion s'arrêta là, Kirie venait d'entrer, m'obligeant à revêtir mon apparence de Mort rapidement. D'un bref signe de la main, je saluais les deux Gardiens, échangeant ensuite quelques mots de politesse avec celle dont j'aurais pu prendre la place avant de m'éclipser. Une fois hors du château, à l'abri des regard, je repris ma forme d'Eternam et me glissais dans l'ombre. Lorsque je parvins jusqu'aux flancs du volcan, en quelques secondes à peine, je ne vis s'étendre devant mes yeux qu'un champs d'âmes errantes, privés de leur corps de chaire. Bon nombre de cadavres avaient été intégralement brûlés, pris dans les coulées de laves. Les esprits, me voyant approcher, se précipitèrent vers moi à la recherche de réponse. Certains n'avaient même pas comprit ce qui venait de leur arriver, d'autres éprouvaient une forte colère.... et depuis l'accord passé avec les chamans, j'avais le devoir de tous les rassurer... Mais avais-je seulement le temps de m'occuper de tous ces gens ?

809 mots

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]   Dim 11 Oct 2015, 14:51

Tous ces malheureux m'entourant, me demandant de leur expliquer ce qu'ils sont, de leur dire en face que jamais plus ils ne vivront, que je ne suis qu'une simple messagère qui n'a rien de bon à leur annoncer. Je reculais de quelques pas, acculé par le nombre de questions, le nombre d'esprits désespérés, apeurée. Un mal-être d'une puissance que je ne pouvais contrôler m'envahissait peu à peu, alors que je me sentais totalement dépassée par les évènements. Comment avais-je pu être aussi sotte au point de me croire capable de gérer la situation seule ? Comment avais-je pu être aussi stupide pour penser un seul instant qu'en tant qu'Esprit de la Mort je n'avais besoin de personne ? Je me sentais désespérément seule face à cette situation que je n'avais jamais vécue auparavant. Il aurait fallut une équipe complète de Passeur pour récolter toutes ces âmes et rassurer tous ces innocents ! Et je ne sais pourquoi, j'avais l'intime conviction que ces derniers étaient en mesure de me blesser à tout instant, si je ne parvenais pas à me conduire comme ils l'attendaient de moi. La pression était bien trop énorme pour mes seules épaules, et je songeais de plus en plus sérieusement à fuir l'endroit pour m'en retourner dans mon Royaume. A chaque question supplémentaire, à chaque visage désespéré qui me fixait, j'avais l’impression que mon cœur et mon esprit se déchiraient de nouveau. J'étais si faible ! Si fragile ! Je n'avais rien d'une Reine ! Rien d'une sorcière ! Je n'étais que moi, une simple petite Ombre dénuée de sentiments, dénuée d'émotions positives, une maudite...

« Tu es pathétique... Je me demande pourquoi je n'ai toujours pas réussis à t’annihiler... » Je restais silencieuse à ses paroles blessantes. Que pouvais-je de toute façon répondre à cette autre moi ? Elle n'avait pas tord. « Non mais vraiment, regarde toi ! Tu as réussis devant un dieu à te montrer digne d'un trône et t'es même pas capable de gérer quelques esprits. » « Si tu crois que c'est si facile, tu n'as qu'à le faire... » « Pour risquer de me faire brûler ? Non merci ! C'est ton problème. » « Alors laisse moi, tu ne m'aide pas. » « Comme vous voudrez, votre majesté... » Cette discutions ne m'aidait pas ! Surmonter les épreuves que m'avait imposé Ezechyel était quelque chose de totalement différent que de devoir aider autant d'esprits à la fois ! Et je n'aimais pas le ton que prenait cette autre sorcière avec moi... Cela devait bien faire des mois qu'elle ne s'était pas manifestée, que j'étais enfin parvenue à la contrôler, mais un je ne sais quoi que je n'arrivais pas à déterminer n'allait pas. Son existence n'était pas du à un simple dédoublement d'esprit de ma part... Elle était bien plus que ça. Un parasite, venu d'un autre monde, du Miroir d'Alyss, un monde que je ne trouvais plus depuis. Mais alors, si elle ne pouvait rien plus contre-moi, pourquoi ne partait-elle pas ? Dans un autre corps ? Était-elle bloquée ? « Tu réfléchis trop boucles noires. Et c'est pas tes ognons. Contente-toi de gérer ta situations, ils ont l'air de s'impatienter. » « Et comment je fais ça d'après toi ? » « Ah... Je ne sais même pas pourquoi je t'aide... M'enfin bon, c'est pas bien compliqué. Parle-leur. » « Comment ? Qu'est-ce que je dois leur dire ? Tu sais bien que je ne suis pas douée pour les discours ! » « Débrouille-toi. »

Parler... A tous ces morts... N'y avait-il vraiment pas d'autres solutions ? Je sentais bien que non, et que la sorcière avait une nouvelle fois vu juste. Peut-être qu'au fond... j'avais besoin d'elle... Je ne voulais pas y penser et me focalisait de nouveau sur la situation actuelle. Les esprits semblaient pendue à mes lèvres en attente d'une libération qui ne viendrait pas. J'avais le pouvoir de leur redonner vie, à tous, mais c'était inutile. Nous marchions sur une terre de lave en fusion, au milieu d'un épais manteau de cendres noires. Les faire revivre pour mourir, il n'y avait aucun intérêt là-dedans. Je soufflais profondément à plusieurs reprises, les yeux fermés, cherchant mes mots... Puis enfin, j'élevais dans les airs mon corps spectral et entamait mon discours. « Esprits ! Ancien peuple du Volcan ! Écoutez-moi ! La vérité, je vous le dis, c'est que vous êtes tous ici morts dans l'irruption de Vulcain ! Esprits, vous êtes devenu. Je ne suis pas ici pour vous apporter le repos, cela, seul un chaman le peu. Je ne suis ici que pour récupérer vos âmes, leur offrir une nouvelle vie ! A toutes vos questions, je ne peux pas répondre, mais des chamans viendront lorsque la lave sous vos pieds se sera solidifiée et que l'air sera de nouveau claire. Ces hommes et ces femmes, capables de vous voir et vous parler, vous guideront vers l'Au-Delà, ce que je ne peux pas. Ce message d'espoir que je vous délivre est la seule chose que je puisse faire pour vous, mais j'espère que cela vous satisfera ! » Puis je me tus, observant les regards les plus près de moi. Je pouvais lire dans leurs regards encore bon nombre d'interrogations, auxquels je ne pouvais répondre. Ma mission auprès d'eux était achevés, et il me fallait désormais récolter.

932 mots

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]   Lun 12 Oct 2015, 12:00

Je croyais ma mission auprès de ces pauvres âmes achevée, mais bien mal m'en prit... J'avais prit pour acquis quelque chose qui ne l'était pas, soit le fait que les esprits acquéraient dès leur mort le principe même du recyclage des âmes. C'était absurde ! La mort ne donne pas un accès direct à un Secret que seuls les Ombres possèdent ! Je me sentais soudain particulièrement angoissée, et la menace qu'avait proféré Ezechyel à mon attention planait au dessus de ma tête comme la lame d'un bourreau. L'Aether de la Mort me l'avait suffisamment répété, aucune erreur ne me serait permise... Hors, je venais ni plus ni moins de révéler à l'intégralité des morts du Volcan ce pourquoi j'étais là. Beaucoup ne comprenaient pas, mais je savais que parmi eux, certains savant devaient se douter quel quelque chose n'allait pas dans mes propos avec leur conception du monde. Personne ne parlait plus de recyclage des âmes depuis longtemps, mais mon erreur pouvait très bien raviver en eux d'anciens souvenirs... Et je m'en mordais déjà les doigts. « T'en rate pas une toi »" « Oh la ferme... Tu sais très bien que je n'ai jamais été douée pour les grands discours... » « Tu me désespère Milady... Et tu compte laisser ça comme ça ? » « Non, bien sûre que non... Mais... » « Tu ne sais pas rattraper la chose, hein ? » Mon silence n'était que l’écho de ma réponse et de mon incapacité à remplir correctement mon rôle de Reine. Cette autre moi avait raison, j'étais bien incapable de me sortir seule de cette situation, j'avais besoin d'aide. De son aide. Et elle le savait parfaitement... Mais je jouais ici avec le feu. Soit j'acceptais de lui donner les commandes, au risque de lui être redevable plus tard... soit j'essayais à nouveau de rattraper la situation, même si je risquais grandement de commettre un autre impair... « Te fatigue pas va... Je ne vais rien te demander en échange. » « Et... pourquoi ? » Cela ne lui ressemblais pas... Et son attitude me poussait à la méfiance. « J'ai mes raisons. Mais sache que je ne tiens pas particulièrement à disparaître. » Ainsi, ma théorie en était ici confirmée... Pour un raison que j'ignorais, cette parasite qui m'habitais était bien incapable de quitter mon corps et de s'affilier à un autre. Elle était en quelque sorte... prisonnière. « Prisonnière peut-être, mais pas impuissante. Ne l'oubli pas. » Je ne le savais que trop bien, et comme pour illustrer ses propos, la sorcière prit le contrôle de mon corps, repoussant mon esprit comme si il n'avait s'agit que d'une vulgaire mauvaise herbe gênante. Encore une fois, la démonstration de mon incapacité à la contrôler me fit l'effet d'une gifle. Cette femme était dangereuse... Et je ne pouvais toujours rien contre elle, ou presque.

« Oh ! Et une dernière chose. Ce repos éternel, ce chemin vers l'Au-Delà, vous ne pourrez l'atteindre qu'à une unique condition. Oubliez ma venue, oubliez ce que vous venez d'entendre. Ce que je suis dépasse de loin votre imagination, je suis l'instrument d'Edel et d'Ezechyel et la colère des Aetheri s'abattra sur vous si vous osez un seul instant parler de moi et de ce que je vous ai appris aujourd'hui. » Je sentis alors ma magie échapper de mon corps, s'activer, se former devant mes yeux en un esprit illusoire, qui n'allait servir que d'un malheureux exemple. « C'est absurde ! Vous ne pouvez rien contre vous ! Nous sommes morts ! Rien ne peut nous contraindre au silence ! » « Pauvre fou... » Alors, devant tous, l'illusion se mit à prendre feu, dans cris d'agonie abominable. Tous se reculèrent, terrorisé par cette vision. « Même mort, je peux encore souffrir. » Voilà ce que leurs yeux me racontaient. La sorcière était impressionnante... Je n'approuvais pas ses méthodes, loin de là, mais je ne pouvais que lui concéder cette réussite. Par manipulation, par la peur, elle venait de les contraindre au silence... « Prends-en de la graine ! » Son rire sadique raisonnait dans mon esprit telle une sourde menace. Je devais absolument apprendre à me protéger d'elle, à me débarrasser d'elle. Qui sait ce dont elle serait capable si jamais elle parvenait à m'annihiler ! J'avais peur... Terriblement peur... Et pire encore, je savais pertinemment que c'est ce qu'elle voulait. Je retrouvais alors le contrôle de moi-même et restais un instant paralysée, incapable de me remettre de cette sombre révélation, cette sombre prise de conscience... Je ne pouvais plus piper mot... Alors, il ne me restait plus qu'à remplir mon rôle de Passeuse, récolter les âmes de cet endroit au plus vite, et retourner au Royaume. Agnus n'y pouvait rien, pas plus que Romulus. J'étais seule face à cet épineux problème... Il me fallait trouver de l'aide auprès de plus intelligent que moi... Auprès d'un autre souverain... ou d'un Esprit du temple... Peut-être... Il ne me fallait pas y penser. Chacune de mes hypothèse pouvait être lue par cette autre moi. Et je commençais même à croire que chacun de mes actes était influencé par elle. Je n'étais plus seule nul part, plus à l'abri de cette folle qui me ressemblait tant... Je devais agir, cesser de réfléchir, et en attendant, me contenter de faire ce que j'avais toujours su. Obéir à un ordre simple, un ordre que je me donnais à moi même. Récolter. Simplement récolter, et repartir.

938 mots

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]   Mar 13 Oct 2015, 16:55

Mon âme était tourmentée par ma faiblesse évidente et mon cruel manque de connaissances... Je ne connaissais rien aux esprits, ni aux personnalités parasites, et encore moins à ce qui nous ressemblaient le plus tout en étant bien souvent nos extrêmes, les chamans. Moi qui avait passée la majeure partie de mon enfance et de mon adolescence à ne rêver que de savoir et à respirer l'air empoussiéré des bibliothèques qu'il me fut permis de côtoyer, je n'étais rien d'autre qu'une petite ignorante de la vie et de toutes ces choses dont on ne m'avait jamais parlé. A cet instant, cette autre moi me parut au combien plus puissante que moi ! Au combien plus intelligente et armée pour la vie ! Je ne sais si je devais ces douces pensées à son esprit ou au miens, mais l'idée pernicieuse que cette sorcière parasite était bien plus habilitée que moi à vivre mon existence s'encra profondément en moi... Même alors que j'étais devenu une Passeuse reconnue, même alors qu'un Aether des plus puissants m'avait jugé digne de porter la couronne des Ombres et la lourde responsabilité qu'était celle de l'Esprit de la Mort, je me sentais terriblement insignifiante et désemparée. Cela devait probablement la régaler, elle qui se délectais à chaque instant de mon malheur, mais même cela n'avait plus tellement d'importance... Qu'elle me vole ma vie, mes amis, ma famille, mon trône et mon existence tout entière si ça lui chantais ! Je ne serais jamais en mesure d'être celle que l'on attend de moi, de toute façon... Lucius, Romulus, Melody, Mircella, ancêtre Bagaya, Agnus Dei et même Ezechyel pouvaient me maudire et me haïr que cela ne pouvait qu'être justifié et mérité. Tous, un jour ou l'autre, je les décevrais sans pouvoir y remédier, sans pouvoir rattraper mes fautes, qui seront probablement nombreuses... Comme j'aimerais à cet instant chanter pour moi... Chanter cette mélodie que seuls les morts pouvaient entendre, chanter le Requiem...

Ma magie s'échappa de mon corps, m'enveloppant de sa lumière sombre teintée de bleue, luciole brillant dans la nuit noire. Et je l'entendais, ce chant écrit par les divins, celui qui n'apporte que la morts sur son chemin. Je l'entonnais, ce Kirie que la Gardienne du Sceau du Rêve protégeait depuis si longtemps... Si il m'avait été permis de pleurer, les larmes afflueraient le long de mes joues... Entendez-moi, Esprit de Vulcain, entendez le chants d'une Reine qui n'en a pas l'étoffe, d'une Reine désespérée, songeant à une fin bien plus affreuse que la mort. La force de ma voix n'avait d’égal que la profondeur de mon désespoir et ne faisait que s’amplifier au fil du temps qui passe... Ici, dans cet endroit que les éléments avaient désolés, j'étais seule, nue face à mes propres sentiments, contrainte de regarder ma vérité droit dans les yeux, de supporter ce poids que je n'avais jamais vraiment désiré. Que ceux qui osent penser que devenir Esprit de la Mort est un avenir meilleur viennent me le dire en face ! Que mes prédécesseurs viennent à mon secours me guider dans ma détresse ! Mais aussi loin que mon chant pouvait porter, aussi désemparée pouvais-je être, personne ne viendrait à mon secours... J'étais désespérément seule, abandonnée de tous, à une place que nul autre ne pouvait comprendre, tenant dans le creux de ma main un pouvoir immense dont je ne disposais pas. Non, mon sorts n'était pas enviable, et c'est en devenant la main d'Ezechyel et d'Edel que la Malédiction prit tout son sens, toute son ampleur ! Seule, à jamais seule... Simple instrument des Aetheri, ni plus tout à fait autre, ni plus tout à fait moi...

Autour de moi, les âmes semblaient danser, gravitant comme des étoiles autour d'une planète, elles à qui un avenir était promit, elles dont l'avenir était entre mes mains... Je les observais alors avec attention. Toutes étaient différentes, uniques et magnifiques. Je n'existais plus pour moi, plus depuis longtemps, mais pour elles ! Je m'en rendais compte à présent. Peu importe mes états d'âme, peu importe que je ne sois plus qu'un instrument des plus puissants, ma tâche était noble et au combien importante. Je ne pouvais en ressentir de la fierté ou de la joie, mais il m'était impossible d'ignorer à quel point tout ce Cycle dépendait de moi. Ma responsabilité, je me devais de la transformer en force, mon désespoir ne devait qu'à me servir à ne jamais me détourner de ma destinée. Tout m'apparaissait un peu plus clairement à présent. Quand la vie ne signifie plus rien à vos yeux, quand plus aucun plaisir ne vous est permit, alors votre salut ne dépend que des autres. Le mien ne dépend que de toutes ces petites sphères lumineuses qui ne comptent que sur moi. Mon chant s'acheva, sous les regards interloqués des nombreux esprits présents qui s'étaient rassemblés en cercle autour de moi. Aucun innocent n'avait périt, fort heureusement... J'avais à présent récolté toutes les âmes présentes, mais une seule partie de ma tâche venait d'être remplie. Il me fallait désormais les mener au Royaume, au Temple, remercier Phoebe et Ezechyel pour leur don, prier Edel de prendre soin des prochains nouveaux nés à venir. Je ne pouvais pas disparaître. Pas maintenant, pas comme ça. Cela reviendrait à abandonner une nouvelle fois la vie, et cela, je ne pouvais pas l'accepter. Ma lâcheté ne me fera pas commettre l'irréparable deux fois. Oui, je n'étais certes pas prête à assumer mes responsabilités de Reine, mais cela viendra avec le temps, probablement dans la douleur, même. Mais justement, ce temps, je pouvais en disposer comme bon me semblait. Et qui vivra... verra.

992 mots

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event Septembre] Pauvres âmes enflammées ! [Solo - Milady]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» Faut-il fêter le 30 septembre ?
» 11 SEPTEMBRE AUGUSTO PINOCHET OU RAROUL CEDRAS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Le dévasté :: Terres arides-