AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 ■ Olympéa Emerald ■

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olympéa
~ Vampire ~ Niveau III ~

~ Vampire ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 17
◈ YinYanisé(e) le : 28/08/2015

Caractéristiques
◤ ◤: A : 2 - F : 2 - C : 19 - I : 4 - M : 6
◤ ◤: Deux longues et fines aiguilles - Un poignard
avatar
MessageSujet: ■ Olympéa Emerald ■    Ven 28 Aoû 2015, 19:01


Identité

■ Nom : Salvatore. Elle utilise Emerald comme nom d'emprunt.
■ Prénom : Olympéa
■ Surnom : Chriss
■ Titre : La Princesse des Glaces

■ Sexe :
■ Age : Vingt-quatre ans.
■ Race : Vampire

■ Spécialité :
- Agilité : 4
- Force : 2
- Charisme : 21 + 5 = 26
- Intelligence : 6 + 3 = 9
- Magie : 7

■ Métier : Elle n'en a pas.
■ Activités : Le chant.
■ Armes :
- Deux longues et fines aiguilles
- Un poignard

■ Particularité : Elle est l'une des filles de Lord Niklaus Salvatore, l'Empereur Noir.


Pouvoirs

■ Pouvoirs :
- Aliénation
- Contemple ton ombre
- Le lien du sang
- Ailes givrées [voler]
- Contrôle de la glace

■ Pouvoir de niveau 2
- Renforcement des points de spécialité

■ Pouvoir de niveau 3
- N/A

■ Pouvoir de niveau 4
- N/A

■ Pouvoir de niveau 5/6
- N/A


Gains

■ Gains de lieux
- Popularité nationale [Vampire]

■ Gains de quêtes
- N/A

■ Gains Hors RP
- Richesse à vie
- Téléportation
- Transformation en papillon
- La lame de J. L'E. : On ne sait pas vraiment qui est cet homme – ou cette femme – car seules ces initiales figures sur son arme. Il s'agit d'un poignard qui en plus de très bien couper, a la particularité de pouvoir faire croire à la personne sur qui elle vous voulez l'utiliser qu'elle vit ses derniers instants. Son cœur s'emballera, sa transpiration coulera etc... La grande joie quoi.
- Les petits souliers : Il s’agit de toutes petites chaussures, trop petites pour vos pieds. Néanmoins, elles sont d’une certaine utilité car elles font tout pour vous aider. Si vous avez faim, des clémentines risquent d’apparaître. Soif ? Un verre de vin chaud. Froid ? Une écharpe. Besoin d’une arme ?  Un sucre d'orge, à la rigueur mais pas plus … Les petits souliers ont leurs limites !
- La Révolution des Autruches : Il y a des millénaires, les poules et les autruches se sont livrés à un combat sanguinaire et ce furent les poules qui gagnèrent la guerre et la primauté sur les œufs à décorer. Aujourd’hui, les Autruches ne sont plus d’accord. Aujourd’hui, elles veulent renverser l’ordre des choses. Vous voilà à présent en possession d’une Autruche de combat, livrée avec une selle, que vous pouvez utiliser comme monture. Elle possède le pouvoir « Bec Tranchant » qui lui permet de découper facilement beaucoup de choses.
- Création de la glace
- Le crane des huit damnés :Il y a des siècles de cela, huit innocents ont été pendu pour un rituel et leur dépouille ont été entassé dans une fosse. Leur crâne a été déterré et revendu de nombreuses fois, pour les dons qu’ils détiennent. Ils produisent un son strident qui ne cesse que lorsque le crâne est couvert d’un tissu. Le son, en plus d’être désagréable, plonge ceux qui l’écoute dans une démence de plus en plus profonde, dont il est difficile de s’extraire si le contact avec le crâne était prolongé.

■ Gains RP pour tous
- N/A

■ Arme du temple
-N/A

■ Events
- Bénédiction Familiale : Bénie par la grâce du Dieu-Roi, Olympéa redevient capable d’éprouver du désir pour les relations charnelles, sa lignée étant vouée à devenir une Dynastie de Vampires de Sang, une chose aussi rare et exceptionnelle qu’étrange et originale. Ainsi, les règles du peuple s’effacent lorsqu’il s’agit d’agrandir la famille de façon dite naturelle, ce qui n’empêche pas les Vampires de la Famille Salvatore d’avoir des fils et des filles par la morsure, gravitant autant d’eux pour accroitre leur rang et leur influence. Sous la protection de l’Æther Odias, Olympéa et sa descendance ont érigé des autels à sa gloire et interprètent les signes qu’il leur prodigue par l’eau, lorsqu’ils ont besoin de conseils ou de réponses.



Vos Hauts-Faits



N/A



Physionomie & Psychologie

D'un trait fragile, elle s’esquisse en quelques lignes délicates, se dessine dans la douceur et l’innocence de ses charmes glacés. Petite, mince et terriblement féminine, elle incarnait les rêves et les désirs muets de deux frères dont elle aurait mieux fait de ne pas éveiller les passions. Devant tant de grâce et de douceur, les pernicieux et débauchés ne peuvent résister à la tentation de souiller un tableau si parfait. D’un baiser sanglant, la Magicienne fut dévorée par la Vampire ; et la créature de nuit à peine née découvrit d’un œil nouveau l’obscurité de ses soirées. Malgré la modestie de sa taille, Olympéa s’étire dans une impression de grandeur grâce à la finesse de sa silhouette et ses jambes interminables. Danseuse depuis sa plus tendre enfance, elle a l’allure aérienne et élégante, les courbes attrayantes et la taille fine. Sa peau a toujours été d’une blancheur diaphane, d’un teint de lait aux touches de givre ; princesse de glace faite de rosée gelée et de nacre froid. Pointe de couleur dans cette toile opaline, ses lèvres, comme deux boutons de rose, sont d’une teinte pêche. Elle a de longs cheveux pastel à l’étrange couleur qui oscille entre le bleu et le gris. Les boucles, lâches, rebondissent dans le creux de ses hanches et s’écroulent avec sensualité sur la chute de ses reins. Elle aime glisser des fleurs fraiches et des rubans dans les mèches entrelacées, les préférant libres que coiffés. Ses yeux clairs et céruléens percent les âmes d’un air de mélancolie et de tristesse infinie. Sa voix est claire, limpide et mélodieuse, l’un de ses tons doux et bas que l’on imagine volontiers murmurer des mots tendres ou des serments au fond des bois. Cependant, elle parle peu, préfère se taire et acquiescer aux ordres qu’on lui donne. Ses utopies de carrière ont été brisées très tôt par un père strict qui ne lui permettrait jamais de mener l’existence qu’elle souhaitait. Olympéa est une jeune femme ravissante, dont le comportement usé dénote de la dureté de sa vie. Timide et rêveuse, elle gagnerait en appât à se faire plus confiance. Néanmoins, bridée depuis le jour de sa naissance par des volontés qui n’étaient pas les siennes, la Vampire demeure une personne effacée, discrète, qui déteste attirer l’attention et rougit à la moindre occasion. D’une nature instable et fugace, elle est capable de violence dans ses réactions lorsqu’on la pousse dans ses retranchements. Pour autant, son essence est bienveillante et malgré un environnement sombre et obscur, elle était de lumière et d’éclat. Son aura trahit d’un regard cette pureté presque palpable qu’elle dégage. Optimiste convaincue, elle essaie de voir les bons côtés plutôt que les mauvais, un subterfuge pour masquer la réalité, une astuce dont elle ne peut plus se passer. Définitivement impertinente derrière le mutisme étudié, elle n’a besoin que d’une étincelle pour s’enflammer ; un trait de caractère exacerbé depuis qu’elle est une buveuse de sang. Sa transformation n’a pas été sans séquelle et il y a certaines blessures qui ne se referment jamais. Olympéa n’est plus la même qu’autrefois, une chose dont elle est consciente. Seulement, ses choix réduits à ses possibilités de survie, la décision est rapidement prise.


Histoire

Forgée au cœur des magies les plus noires et morbides, née d’une soif avide de pouvoirs et de destruction, elle fut destinée dès ses premiers instants à baigner dans les ténèbres et l’obscurité. Pourtant, Olympéa n’eut jamais que pour seul désir de mener une existence calme et simple où sa bienveillance ne serait pas une tare. Dernière descendante connue d’une prestigieuse lignée de sorciers au nom oublié, elle était l’enfant honteuse, la Magicienne de la Prison que l’on forçait à succomber aux tourments pour regagner une once de dignité. Cachée dans l’ombre de son père, elle se contentait de le suivre en silence, de lui obéir et de taire les mille et une questions qui filaient dans son esprit, en parfait instrument, banal outil au service d’un autre. Elle ne connaissait pas sa mère, arrachée à ses bras alors qu’elle n’était qu’un nourrisson. Le sujet était tabou et mieux valait éviter de l’aborder au risque de déclencher la furie du Sorcier. Un jour, il lui révéla que cette femme, cette étrangère qui lui avait donné la vie, ne se souviendrait pas d’elle, la mémoire corrompue pour qu’elle oublie. Il avait veillé à ce que ses souvenirs se perdent. Olympéa se rendit peu à peu compte de l’évidence : elle avait été une enfant désirée mais jamais elle ne serait aimée. Son père l’avait voulu Sorcière mais son âme était d’une blancheur fragile et délicate. Une immense déception, à n’en pas douter. Souvent, elle se perdait à contempler son père, ce Sorcier sans nom aux grandes ambitions. Elle ne savait pas grand-chose sur lui. Il était un être fait de mensonges et de faux-semblants, un homme puissant dont le renom s’accroissait un peu plus chaque année. Olympéa ne fut pas vraiment surprise de le voir devenir Empereur Noir. Lord était éloquent et d’une puissance obscène. Elle imaginait sans mal l’agacement qu’il devait ressentir à chaque fois qu’il posait les yeux sur elle. La Princesse Noire était une Magicienne. Le sujet aurait été risible, sur toutes les lèvres, s’il avait été de notoriété publique. Ils étaient peu à connaître l’alignement de la fille de Lord ; et Lady Meredith Ambessa faisait partie des élus, de ceux qui savaient la vérité. Maîtresse du Clan Ambessa qu’elle contrôlait d’une main de fer, elle était une femme forte et élégante, parfaite alliance de la puissance et de charme, de l’éloquence et de la barbarie. Elle était aussi proche de Lord qu’un homme comme lui le permettait. Ils s’étaient rencontré des décennies auparavant, pour entretenir une entente cordiale vouée à s’éterniser. Meredith n’était pas inconnue à la réussite du Sorcier, pour l’avoir longuement aidé et appuyé lors de son ascension, un soutien qu’il lui rendait bien. Cependant, la Vampire en voulait plus, considérant que le rôle qu’elle avait joué valait bien les faveurs de l’Empereur qui se devait d’accéder aux moindres de ses caprices. Quelques fois, elle rendit visite au Sorcier accompagnée de ses fils, William et Jared Ambessa. Les Buveurs de Sang virent la Magicienne grandir, la fillette devenir femme. Une très belle femme. Dans l’esprit de Meredith, Olympéa lui appartenait depuis son enfance, même si elle ne demandait pas à son père de lui livrer. Elle devait attendre le bon moment, faisant patienter ses enfants qui épiaient cette fille. Puis enfin, la Vampire exigea la Magicienne. Lord n’eut pas à réfléchir très longtemps avant d’accorder ce présent à son amie de longue date. Comme s’il s’agissait de la chose la plus naturelle au monde, il offrit sa fille au clan Ambessa, sans se soucier du sort qui lui serait réservé. Morte ou Vampire, cela valait mieux que Mage Blanc pour la Princesse Noire. Dans un sourire, Meredith était allée vers sa proie, lui soufflant à l’oreille qu’elle était idéale pour ses fils. Une main sur l’épaule, l’autre sur la gorge, elle se pencha près d’Olympéa, jusqu’à planter ses canines dans la peau blême.  


Compagnon

■ Prénom : Peluche
■ Sexe : Féminin
■ Race : Siamois
■ Pouvoir :
- L'éternité
- Vitesse accrue
- Superforce  
- Vision nocturne
- Traverser la matière
- Rendre son corps élastique
- Respiration aquatique

■ Caractère :

Peluche est le chaton offert à Olympéa pour son cinquième anniversaire, un petit animal choisi par sa gouvernante pour tenir compagnie à l’enfant timide et réservée qu’elle était. Peu désireuse de perdre son ami, la fillette qu’elle était fouilla dans les coffres et les armoires de son père jusqu’à dénicher un concentré d’éternité qu’elle fit boire à la petite créature qui, depuis ce jour, ne vieillit plus, bloquée dans un âge de tout jeune chat. Son esprit est d’une simplicité déconcertante, lui aussi figé dans la fougue de la jeunesse. Paresseux, il passe le plus clair de son temps à dormir. Joueur et maladroit, il est le premier à faire une bêtise dès qu’il a les yeux ouverts. Courageux mais pas téméraire, il préfère rester près de sa maîtresse et miaule à en déchirer les âmes lorsqu’elle est trop loin de lui.

■ Physique :

Adorable petite boule de poils, Peluche est un chaton à la robe claire ponctuée de tâches plus sombres. Le bout de ses pattes sont blanches et l’extrémité de sa longue queue en panache, noire. Avec ses grandes moustaches claires et son regard bleu de malice, il a des airs filou que son comportement démontre. Petit et mince, il n’est pas très agile et manque souvent ses sauts, se tape régulièrement contre les murs et les portes dans ses courses poursuites imaginaires contre un ennemi que personne ne voit.    



Compagnon

■ Niveau : I - Départ à 200 points de RP

■ Nom : Salvatore. Emerald est aussi l'un de ses noms d'emprunt.
■ Prénom : Klaus
■ Surnom : Il n'en a pas

■ Sexe : ♂
■ Age : Une trentaine d'année
■ Race : Sorcier

■ Spécialité :
- Agilité : 3
- Force : 3
- Charisme : 5
- Intelligence : 4 + 1 = 5
- Magie : 5 + 2 = 7

■ Métier : /
■ Activités : /
■ Armes : /

■ Particularité : Il est le fils ainé de l'Empereur Noir et par la même, le frère d'Olympéa. Lord ne l'a pas élevé, préférant s'occuper de sa fille. Il jugeait le potentiel de Klaus moins intéressant. Il ne sait pas qui est sa mère.

■ Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Maledicendum
- La Magie du Sang
- La Valse Destructrice
- Téléportation
- Contrôle des émotions

■ Gains :
- Contrôle des rêves
- L'éternité

■ Event :
- Perte momentané et régulière du pouvoir Valse Destructrice

■ Petit morceau d'histoire :

Il y a quelques années déjà, Klaus a été quelqu’un de puissant mais ses forces ont été rongées par sa propre obsession, une lubie qui frôlait la démence et qui a eu raison de son essence, à trop faire appel à ses dons pour parvenir à ses fins. La famille est une notion étrange, pour le Sorcier. Il voue une haine profonde à son père et des sentiments inavouables pour sa jeune sœur, qu’il se défend de côtoyer trop longtemps tant il craint ce qu’il pourrait dire ou faire. Grand, brun et sombre, il est un homme secret et peu loquace qui passe son temps à contempler le monde de ses yeux pâles et froids. Amer et morne, il supporte mal sa nouvelle condition, habitué à un idéal élitiste, au mépris des plus faibles. Malgré les imperfections de son existence actuelle, les traces de son ancienne vie persistent dans ses attitudes, son comportement et ses réactions. Violent, brute et cruel, il porte une piètre estime à la vie d’autrui et les sentiments ne l’atteignent guère. Plutôt, il est insensible à la souffrance des autres et peine à ressentir la plus petite étincelle dans les ruines de son cœur. Cependant, lorsqu’il est pris par la moindre sensation, il la vit de façon amplifiée. Il contrôle assez mal ses rages et ses colères. Sa première réponse réside toujours dans la sauvagerie et la férocité. Il ne sait pas comment aimer les autres, au-delà de sa nature sorcière qui fait de lui quelqu’un de mauvais. Il est attaché à plusieurs personnes, sans être capable de manifester un brin de preuve d’affection. Il n’est que mal ambiant.



Compagnon

■ Nom : Taiji | Sparrow
■ Prénom : Eranann Eleazar
■ Surnom : Il n'en a pas

■ Sexe : ♂
■ Age : Après une croissance lente, il semble figé dans une apparence proche de la trentaine
■ Race : Vampire

■ Spécialité :
- Agilité : 5
- Force : 7
- Charisme : 2
- Intelligence : 3
- Magie : 3

■ Métier : /
■ Activités : /
■ Armes : /

■ Particularité : Il est un Vampire de Sang, né de Mitsuko Taiji et de Vlad Sparrow sans que ses origines soient naturelles. Il a été créé avec ses frères et sœurs dans un but précis mais la fratrie fut presque entièrement décimée.

■ Pouvoirs :
■ Pouvoirs :
- Aliénation
- Contemple ton ombre
- Le lien du sang
- Métamorphose en loup
- Contrôle de l'air

■ Petit morceau d'histoire :

« Un jour, vous brillerez sous l’éclat de la Justice dont vous êtes les incarnations obscures. Un jour, les truands et les vauriens trembleront à l’évocation de vos noms et craindront de dépérir sous vos ombres. Un jour, vous serez les représentations parfaites des volontés de la Grande Drejtësi. Vous êtes précieux, mes enfants. Tellement précieux. Je vous protégerai, jusque dans la tombe. » Le vieil homme portait un regard tendre sur la petite dizaine de jeunes gens qui l’écoutaient avec curiosité. Ils partageaient des traits communs qui trahissaient leurs liens de parenté et se ressemblaient étrangement, bien que tous différents. Il ne broncha pas lorsque les enfants vidèrent quelques carcasses, devenues difformes, de leur sang. Il avait été choisi pour cette tâche, autant pour son impassibilité que pour son infinie patience. Ils étaient des Vampires de Naissance. Leur croissance serait lente, et fastidieuse. Néanmoins, il prenait grand soin à les éduquer dans l’excellence, sous les préceptes de l’Æther de la Justice. Ils étaient certainement trop jeunes pour comprendre la complexité de leurs origines mais le vieil homme, lui, savait. Ils avaient été créés, façonné par la Déesse, pour poursuivre un objectif précis. Ils allaient répandre la probité et l’équité à travers les Terres du Yin et du Yang, rendre des jugements impartiaux, trancher les conflits et sûrement des centaines de têtes. Les rumeurs se répandaient déjà et il était plus d’un à frémir à l’idée que de telles créatures pouvaient exister. Le vieil homme ne put s’empêcher de sourire à cette idée. Peut-être n’aurait-il pas dû. La peur peut pousser le plus sage des Hommes à se comporter comme le plus lâche des assassins. Cette nuit-là, le sang coula à flot mais ce ne fut pas celui des bêtes ou des vagabonds que les Vampires auraient pu attraper. Ce fut un véritable carnage. Le vieil homme, dans un trait de désespoir, eut à peine le temps de pousser deux enfants du haut d’une chute, avant de se faire transpercer par une lame qui lui broya le corps. Les meurtriers furent satisfaits. Ils ne virent pas que certains avaient pu en réchapper et étaient certains de la réussite de leur plan. Ils ignoraient la portée de leur erreur, car à l’instar de leur mère qui basculait vers la Vengeance, les Jumeaux eurent un goût de représailles entre les lèvres. Un esprit revanchard qui ne les quitta jamais. Ils furent recueillis par les membres de la Famille Ambessa, surpris de trouver des Vampires de Sang, aux portes de l’inconscience sur les rives d’un fleuve. Aujourd’hui, ils vivent auprès de Dame Olympéa Salvatore, fascinée par les origines des Jumeaux.



Compagnon

■ Nom : Taiji | Sparrow
■ Prénom : Eibhleann Elatha
■ Surnom : Eibi

■ Sexe : ♀
■ Age : Après une croissance lente, elle semble figée dans une apparence proche de la trentaine
■ Race : Vampire

■ Spécialité :
- Agilité : 2
- Force : 3
- Charisme : 7
- Intelligence : 5
- Magie : 3

■ Métier : /
■ Activités : /
■ Armes : /

■ Particularité : Elle est un Vampire de Sang, née de Mitsuko Taiji et de Vlad Sparrow sans que ses origines soient naturelles. Elle a été créée avec ses frères et sœurs dans un but précis mais la fratrie fut presque entièrement décimée.

■ Pouvoirs :
■ Pouvoirs :
- Aliénation
- Contemple ton ombre
- Le lien du sang
- Métamorphose en biche
- Contrôle de l'eau

■ Petit morceau d'histoire :

« Un jour, vous brillerez sous l’éclat de la Justice dont vous êtes les incarnations obscures. Un jour, les truands et les vauriens trembleront à l’évocation de vos noms et craindront de dépérir sous vos ombres. Un jour, vous serez les représentations parfaites des volontés de la Grande Drejtësi. Vous êtes précieux, mes enfants. Tellement précieux. Je vous protégerai, jusque dans la tombe. » Le vieil homme portait un regard tendre sur la petite dizaine de jeunes gens qui l’écoutaient avec curiosité. Ils partageaient des traits communs qui trahissaient leurs liens de parenté et se ressemblaient étrangement, bien que tous différents. Il ne broncha pas lorsque les enfants vidèrent quelques carcasses, devenues difformes, de leur sang. Il avait été choisi pour cette tâche, autant pour son impassibilité que pour son infinie patience. Ils étaient des Vampires de Naissance. Leur croissance serait lente, et fastidieuse. Néanmoins, il prenait grand soin à les éduquer dans l’excellence, sous les préceptes de l’Æther de la Justice. Ils étaient certainement trop jeunes pour comprendre la complexité de leurs origines mais le vieil homme, lui, savait. Ils avaient été créés, façonné par la Déesse, pour poursuivre un objectif précis. Ils allaient répandre la probité et l’équité à travers les Terres du Yin et du Yang, rendre des jugements impartiaux, trancher les conflits et sûrement des centaines de têtes. Les rumeurs se répandaient déjà et il était plus d’un à frémir à l’idée que de telles créatures pouvaient exister. Le vieil homme ne put s’empêcher de sourire à cette idée. Peut-être n’aurait-il pas dû. La peur peut pousser le plus sage des Hommes à se comporter comme le plus lâche des assassins. Cette nuit-là, le sang coula à flot mais ce ne fut pas celui des bêtes ou des vagabonds que les Vampires auraient pu attraper. Ce fut un véritable carnage. Le vieil homme, dans un trait de désespoir, eut à peine le temps de pousser deux enfants du haut d’une chute, avant de se faire transpercer par une lame qui lui broya le corps. Les meurtriers furent satisfaits. Ils ne virent pas que certains avaient pu en réchapper et étaient certains de la réussite de leur plan. Ils ignoraient la portée de leur erreur, car à l’instar de leur mère qui basculait vers la Vengeance, les Jumeaux eurent un goût de représailles entre les lèvres. Un esprit revanchard qui ne les quitta jamais. Ils furent recueillis par les membres de la Famille Ambessa, surpris de trouver des Vampires de Sang, aux portes de l’inconscience sur les rives d’un fleuve. Aujourd’hui, ils vivent auprès de Dame Olympéa Salvatore, fascinée par les origines des Jumeaux.



Compagnon

■ Nom :/
■ Prénom : Ginevra
■ Surnom : /

■ Sexe : ♀
■ Age : /
■ Race : Vampire

■ Spécialité :
- Agilité :
- Force :
- Charisme :
- Intelligence :
- Magie :

■ Métier : /
■ Activités : /
■ Armes : /

■ Particularité : TEXTE

■ Pouvoirs :
-

■ Petit morceau d'histoire :

TEXTE



Compagnon

■ Nom :/
■ Prénom : Démétra
■ Surnom : /

■ Sexe : ♀
■ Age : /
■ Race : Vampire

■ Spécialité :
- Agilité :
- Force :
- Charisme :
- Intelligence :
- Magie :

■ Métier : /
■ Activités : /
■ Armes : /

■ Particularité : TEXTE

■ Pouvoirs :
-

■ Petit morceau d'histoire :

TEXTE



HRP

Votre prénom ou pseudo courant : Vanille, mes agneaux.
Comment avez-vous découvert le forum : Ah ça..
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Je m'en occupe, ne vous inquiétez pas.
Code ? : Auto-validé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t29902-9632-olympea-emeral
 

■ Olympéa Emerald ■

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ■ Les déchus ■
» Selwyn Emerald
» Les Chaos Emeralds et la Master Emerald
» MS – SGZ ■ Cross-over : « Ab ante »
» Commande Death at Koten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-