AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Haziel, celui qui demeurera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Violette
~ Humain ~ Niveau III ~

~ Humain ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 318
◈ YinYanisé(e) le : 19/04/2015

Caractéristiques
◤ ◤: A: 14, F: 12, C: 11, I: 11, AM: 14
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Haziel, celui qui demeurera    Dim 19 Avr 2015, 01:32


Identité

Nom : Taiji
Prénom : Haziel
Surnom :
Sexe : Masculin
Age  : Il paraît dans la trentaine
Race : Chaman
Spécialité :
- Agilité : 1 + 1 + 1 = 3
- Force : 1 + 2 + 1 = 4
- Charisme : 3 + 1 + 1 = 5
- Intelligence : 2 + 3 + 1 = 6
- Magie : 3 + 3 + 1 + 1 = 8
Métier :
Armes :  
- Un sabre
- Un arc et ses flèches
Particularité : Il est gentil. Si si.



Pouvoirs

Pouvoirs :
- La fusion des deux esprits
- L'âme et l'esprit
- La séparation de l'esprit

Pouvoir de niveau 2
- Renforcement des points de spécialité.

Pouvoir de niveau 3
- N/A

Pouvoir de niveau 4
- N/A

Pouvoir de niveau 5/6
- N/A



Gains

Gains de lieux
- N/A

Gains de quêtes
- N/A

Gains Hors RP
- La mécanique du choix :
Spoiler:
 
- Le chignon du courage :
Spoiler:
 
- La cape noire : Il s'agit d'une cape de bonne facture qui peut se transformer en ailes de chauve-souris afin de permettre à celui qui la porte de voler. Puisque les ailes viennent se greffer sur votre peau, vous serez obligé de perdre un peu de sang à chaque utilisation, mais c'est indolore.
- La potion de charisme raté. Vous vouliez faire un ravage dans le cœur des autres et avez commandé cette potion ? Vous avez été moqué ! Elle est complétement ratée. Loin d’être séduisant quand vous en buvez un peu, vous devenez une véritable bête monstrueuse et repoussante. Seul un baiser peut vous retransformer en humain. Attention, la potion est livrée avec une fleur et si elle fane avant que vous ayez convaincu quelqu’un de vous embrasser, vous ne pourrez plus jamais retrouver forme humaine. L’avantage de cette forme – car tout de même, elle en a un – est que vous devenez d’une résistance surprenante, aussi bien au lame, qu’au feu ou à l’eau. [Pas à la magie, pendant un Post par RP]
- Contrôle de l’Herbe : Vous êtes capable de faire pousser l’herbe des prairies et des parcs, jusqu’à atteindre près d’un mètre. Parfait pour se cacher mais attention aux allergies et aux serpents, regrettable effet secondaire de la pousse.
- Changement d'apparence
- La ceinture du Tueur de monstre :Du nom d’un personnage de conte pour enfant, cette ceinture magique est dotée de plusieurs grappins qui peuvent agripper toutes sortes de choses afin de se propulser dans les airs à grande vitesse.

Gains RP pour tous
- Un monocle qui augmente votre vue sur l’œil non camouflé pendant un post

Fragments du cristal maître
- N/A

Arme du temple
-N/A



Vos Hauts-Faits



N/A



Rôle Play

« Laisse moi partir ! Tu es un monstre ! ». « Et c'est toi qui ose dire cela... ». « Je suis différent ! ». « Hum... ». Je n'avais aucune idée de ce qu'il était en réalité, ni même de comment le miracle avait pu se produire. La création de Caelum avait laissé derrière elle deux êtres mystérieux, qui étaient apparus comme par enchantement. Dès que j'avais su pour lui, je l'avais fait enfermer. J'avais bien assez d'un double sur ces Terres pour avoir à en supporter un deuxième. Ma tête était toujours mise à prix et cet homme... ce « moi », me posait quelques soucis. Je finis par soupirer, préférant quitter la pièce, le laisser là, livrer à lui-même, lui et sa foi maladive dans les vertus. Il était ce que j'avais été jadis : un Ange aux croyances stupides et incroyablement puissantes. Cela m'insupportait. Sans doute était-ce parce que cet homme m'obligeait à faire le point sur l'existence que j'avais mené ? Il était ce que j'aurai dû rester : cet être fait de pureté, menant sa quête vers la protection d'une seule femme. Il était ce passé qui, quelque part, me rappelait ô combien j'avais échoué dans la mission qui m'avait été confiée dans le temps. Mais tout était prévu, prévu par une puissance supérieure à la mienne. Cela n'était pas de ma faute. Dans l'un des fauteuils du Château Malkavian, je fis couler doucement du whisky entre mes lèvres. Il m'était semblable, le charisme en moins. Seulement, je n'étais pas dupe, si je le laissais sortir, il prendrait le chemin que j'avais emprunté. Il deviendrait puissant car telle était notre malédiction, à nous, les Taiji. A moins qu'il ne se fasse tuer par l'un de mes nombreux ennemis avant d'avoir atteint une quelconque ville ? Et puis, sincèrement, j'étais partagé entre l'envie de le tuer et celle de... Non. J'avais simplement envie de le tuer. Je cherchais Mitsuko depuis des jours, des lunes même, et tout ce qui m'était apparu, comme un ultime affront, c'était cet être. Ses muscles étaient identiques aux miens mais vides d'une quelconque force. J'étais certain qu'un simple coup de vent ferait tomber ce pantin déplaisant à la moindre occasion. Il était beau, mais personne ne le remarquerait si ce n'était moi. Je savais qu'il l'était parce qu'il était mon reflet. Mais, pour le moment, il ne pourrait séduire une quelconque femme. Est-ce que cela l'intéresserait seulement ? Non, bien sûr que non. Les femmes ne m'avaient jamais préoccupé mais était-ce la vérité ? Peut-être étais-je trop investi de ma mission de protection envers la blonde disparu ? Et pourtant, j'étais marié à la Mortelle la plus belle de toutes les Terres du Yin et du Yang. Et puis quoi ? Il était Ange, ce qui l'intéressait était l'amour véritable et j'étais certain de savoir à qui il portait ce dernier. Je finis par soupirer, sentant monter en moi une sorte de colère silencieuse. Je la sentais pourtant, ma douce amie, compagne de la folie qui m'avait habitée jadis et qui, parfois, me rendait encore visite. Il devait ressentir la même chose. C'était comme s'il avait vécu tout ce que j'avais vécu par le passé, comme s'il avait fait toutes ces choses de ses propres mains. Sauf que j'avais la force nécessaire pour affronter mes actes. J'étais assez puissant pour voir mes tentatives de semer le chaos comme une chose ordinaire, assez puissant pour accepter d'avoir tuer des centaines et des centaines d'individus, assez puissant pour avouer sans soucis avoir donné l'ancienne Impératrice Noire en pâture aux lépreux, l'avoir condamné à leur servir de fille de joie pour le restant de ses jours. Lui, le pourrait-il ? A chaque fois que je lui rendais visite, il me reprochait toutes ces choses, les trouvant horribles. Mais, finalement, je me connaissais, c'était à lui qu'il les reprochait. Nous étions semblables et les cernes sous ses yeux prouvaient bien qu'il avait, comme moi, des soucis pour s'endormir le soir. Mais lui devait être bien plus torturé que je ne l'étais. Comment pouvais-je ne serait-ce que penser à lâcher un moi bénéfique dans la nature, un Ange ? Oh bien sûr, pas le passé, j'avais failli devenir Élu des Cieux, mais la raison de cela résidait uniquement dans les illusions qui m'entouraient alors. Le verre finit par passer par la fenêtre, se brisant sur le sol en contre bas.

« Tu es aussi idiot et insignifiant qu'un moustique. Je devrais te tuer. ». « Tu ferais mieux. Un être comme moi ne mérite pas de vivre... un être comme toi. ». « Allons, c'est ridicule. Si le mal n'existait pas, le bien s'annihilerait. Mais comme je le disais, tu es trop idiot pour t'en rendre compte. Tu connais mon existence par cœur et, pourtant, ta faiblesse est exécrable. Tu es incapable de réfléchir, de faire des liens, de comprendre. Je devrais te tuer. ». Je l'avais répété une deuxième fois. Oui, c'était ce que je devais faire et, pourtant, j'en étais incapable. J'avais échappé à la mort durant des années et, malgré moi, un doute commençait à croître en mon esprit. Et si c'était lui qui était destiné à devenir Æther de la Mort, et pas moi ? Son apparition coïncidait avec la disparition de Mitsuko. Oh oui, j'aurai dû le tuer, comme pour me prouver qu'il n'était pas, lui, l'élu des Dieux. Seulement, si j'en étais incapable, ma vie sombrerait de nouveau, ainsi que ma raison. Naram absent, si je retentais de saccager le monde une nouvelle fois, qui pourrait m'arrêter ? C'était amusant finalement, de penser que seul mon double véritable possédait ce pouvoir sur moi, celui de m'affronter et de me faire échouer. Je me mis à fixer les yeux marrons de cet homme, ses cheveux en bataille à cause de l'enfermement. Il respirait la bonté angélique et, sincèrement, je ne pouvais laisser une telle chose continuer son œuvre. Jamais je ne voulais me revoir en Ange. En réalité, jamais je n'aurai voulu m'apercevoir aussi faible, aussi déterminé à rattraper les erreurs du passé. Je finis par l'empoigner. « Tu t'appelleras Haziel. ». Je ne lui laissais pas le choix. C'était le nom d'une divinité oubliée mais je m'en fichais éperdument. Il lui fallait un nom et ce serait le sien, qu'il le veuille ou non. « Quant au reste... ». Je m'interrompis, un sourire malsain apparaissant sur mes lèvres. Il devrait m'obéir et je n'avais qu'une seule solution pour le moment. « Moi, Jun Taiji, ton maître, en ce jour, je te fais devenir l'un des médiateurs entre le monde des vivants et celui des morts. Je t'offre les dons qui te permettront le contrôle de ces derniers. A cet instant, tu deviens et tu resteras Chaman. Par ce tatouage, tu acquiers tes pouvoirs et ton ethnie. ». Sur son torse nu, un symbole apparut. « Maintenant tu es libre. Vas où bon te semble. ». Du moins, le croirait-il. « Garde tes cheveux longs, ça nous différenciera. ». Je le laissai là, ne fermant pas la porte, contrairement à mon habitude. Il serait celui que je ne pouvais plus être, le protecteur, du moins, s'il ne tournait pas comme moi.



Esprit Compagnon

Nom : Von Dreth
Prénom : Ikaar
Sexe : Masculin
Race de son vivant : Déchu
Spécialités :
- Agilité : 1
- Force : 1
- Charisme : 2
- Intelligence : 3
- Magie : 3
Pouvoirs : 
- Chikyu (maîtrise de la terre)
- Création de vivres
- Voler
- Télépathie
- Télékinésie
Role Play:
Roc inexorable, Ikaar von Dreth était un homme de conviction que rien ni personne n’aurait pu faire flancher ; né Déchu, partageant par tradition le péché familial : l’Envie, il s’est démarqué très jeune par son caractère trempé et sa bonne âme. Même si d’aucuns le considérerait de prime abord comme quelqu’un de bourru et d’austère, quelques heures passées en sa présence auraient vite fait de faire changer d’avis le plus superficiel des observateurs. C’était un homme bon, simple, moins concerné par son Péché que par la pérennité des siens. Sa rencontre avec celle qui deviendrait plus tard sa femme, Shivaah du Cheshire, eut lieu tôt dans sa longue existence, et s’il n’eut aucune aventure à partir du jour où il l’épousa, il n’en avait pas d’avantage avant de faire sa connaissance. Ikaar était l’homme d’une seule femme, et il le resta toute sa vie, au grand dam des standards Déchus. Travailleur acharné, et référence dans le domaine de la stratégie de Siège – à l’instar de nombreux membres du clan – il consacra la majeure partie de son existence à ses recherches sur les sources de nourriture alternative : il écrivit une thèse sur la matérialisation de denrées alimentaires et leur utilisation possible comme palliatif à la culture de masse. Malheureusement, encore aujourd’hui, les études dans le domaine restent approximatives, et aucune solution applicable facilement sur une population suffisamment étendue n’a encore vu le jour. Il aura poursuivi une chimère pendant plus de huit siècles avant de finalement trouver le temps de se consacrer à sa famille et de songer à perpétuer le clan. Son premier fils, Eerah, fut rejoint rapidement par une sœur, Kazaah, et deux jeunes frères, Aakab et Mobii ; ce dernier mourut au cours de son premier hiver, terrassé par une maladie infantile, laissant un père éploré, convaincu que la faute en imputait à son manque de présence. Il mit alors fin à toutes ses recherches, demeurant malgré tout un éminent conseiller en matière de stratégie défensive, il se retira au domaine von Dreth, prendre soin de ses enfants et de sa femme. Bien que possédant toutes les qualités que l’on était en droit d’attendre d’un bon père, difficile de le considérer comme quelqu’un de facilement accessible, si bien qu’il pouvait très bien se changer en un véritable Töh Taureau lorsqu’il s’agissait de sa fille, et se raidir sensiblement quand il était question de son ainé. Il a toujours été évident pour lui qu’Eerah devrait reprendre le flambeau, que Kazaah deviendrait une artiste accomplie, et qu’Aakab ferait un excellent intendant pour le domaine. Leurs voies étant ainsi toutes tracées, on ne peut pas dire qu’il leur laissait une grande marge de manœuvre. Ikaar les envoya pourtant chacun à Basphel, sans pour autant les quitter des yeux un instant ; il officia pendant quinze ans comme instituteur dédié à la sensibilisation aux thématiques de la famine et de la malnutrition. Une fois ses enfants devenus autonome, il reprit à temps partiel ses activités de consultant, allant jusqu’à participer de temps à autre à un siège, d’un côté comme de l’autre des murs. Peu après le centenaire de Kazaah, il l’emmena avec lui dans une forteresse au cœur des montagnes de l’Edelweiss, sur demande expresse et insistante de la jeune femme, désireuse de participer aux aventures paternelles. La mission consistait simplement en une révision des moyens de défense disponibles au fort ; la malchance, ou le destin, vinrent pourtant perturber leur plan, alors qu’une armée venait mettre à l’essai ces mesures. Le siège dura quatre mois, et ils tombèrent au côté de nombreux autres. L’ironie voulu que ce soit la faim qui causa sa perte. Il laissa derrière lui une veuve et deux jeunes hommes éplorés ; Shivaah ne reprit jamais de mari.
De son vivant, il était difficile de ne pas remarquer ce Déchu distingué ; une coiffure noire de jais et une barbe taillée au millimètre près enserrent un visage sévère, bardé d’un monocle simple en argent. Il aura conservé toute sa vie l’apparence d’un quinquagénaire solide, à la présence et à la prestance écrasante. Souvent habillé de pied en cap avec les plus fines soieries, et les tissus les plus couteux, il se refusait cependant à porter autre chose que des tons gris ou marron. Une stature haute, plus d’un mètre quatre-vingt, et un port altier complètent le portrait de cet homme fier, toujours droit et posé. Les élèves qui auront eu la chance de l’avoir comme professeur raconteront sa démarche lente, calme, rythmée par les battements de sa veste sur ses cuisses et le claquement de sa canne sur le sol. S’il est une chose dont il faut se souvenir après avoir vu Ikaar, c’est ce regard acier, tendre et juste, accompagné très rarement d’un fin sourire, un sourire qui lui vaudra un visage avenant et agréable à regarder. Une voix grave et rocailleuse vient s’ajouter au tableau de sa personne, et un rire indéfinissable, vite arrivé, et si vite reparti.



Io'Mir

Nom : Firea
Prénom : Io'mir
Sexe : Masculin
Race : Elémental
Spécialités :
- Agilité : 1
- Force : 1
- Charisme : 1
- Intelligence : 1
- Magie : 1
Pouvoir : 
- Maîtrise élémentaire de terre

Malus d’Event :
L’Âme contraire : Un PNJ d’une puissance supérieure à votre personnage et d’un Qyndily Mantris dominant le sien apparaîtra de temps en temps pour le mettre à mal. Ce PNJ revient inlassablement, même en cas de mort. Il est impossible de discuter avec lui sur la raison de sa venue ou de lui faire changer d’idée. Son objectif est de tuer votre personnage et de lui rendre la vie impossible.

Role Play:
Il me fallait un homme, un homme spécial. Personne ne devait penser que j'étais l'instigateur de la rencontre qui aurait lieu entre Haziel et lui. Dans mon fauteuil du Château Malkavian, je me mis à réfléchir, encore et encore. Un Elémental serait parfait, je les haïssais depuis que le Destin m'avait fait devenir Sorcier. Je ne l'étais plus aujourd'hui mais cette haine persistait. Néanmoins, Haziel ne devait pas les détester, c'était une certitude. Il me fallait un homme, mûr, possédant un goût certain pour l'aventure mais entouré de ses proches. Ce fut Io'mir que je choisis. Ancien Réprouvé, il avait été transformé en Elémental par un Magicien avec qui il avait essayé de garder contact. Le lien s'était forcément brisé mais cela démontrait qu'il n'était pas rancunier. Il était marié, d'une femme qu'il avait épousé après qu'elle soit tombée enceinte. Il n'avait pas voulu la laisser seule élever son enfant et il était resté. Ils ne s'aimaient pas mais étaient amis et élevaient leurs enfants, au nombre de trois au total, avec beaucoup de ferveur. Io'mir aimait l'aventure mais il revenait toujours vers sa famille. C'était un homme patient, qui semblait droit, Elémental de la terre, la terre mère, la terre nourricière. Il serait parfait pour Haziel, pour le sauvegarder, pour le sauver, pour lui apprendre à se défendre et à évoluer. Et puis, avant que mon double n'évolue, Io'mir le dominerait en force. C'était un grand gaillard, comme devaient l'être tous les Réprouvés. Il tiendrait le choc, du moins, j'espérai.


Violette

Prénom : Violette
Sexe : Féminin
Âge : Onze ans
Race : Humain
Niveau : III (Niveau I à 0 point)
Spécialités :
- Agilité : 7
- Force : 3
- Charisme : 8
- Intelligence : 10
- Anti-Magie : 15
Gains :
- Sabre temple des esprits niveau 1. Voie du dragon

Violette n'est autre que l'ancienne reine des humains, celle qui créa Utopia et annexa le désert pour les siens. Seulement, ne pouvant grandir psychologiquement et physiquement qu'avec des objets magiques, la petite n'ayant aucun souvenir des actions de la grande, il fallait bien qu'à un certain moment, cela s'arrête. C'est en se battant contre le futur désastreux que les objets de Violette se brisèrent, la condamnant à redevenir une enfant et rien qu'une enfant. Fille adoptive de l'ancien monarque démoniaque, Blacky, elle vécut très mal la nouvelle de sa disparition ainsi que celle de sa mère adoptive, Lilith, tuée par Jun. A présent, elle est éduquée en même temps que Faust et reste sous la protection de Mitsuko le temps qu'elle grandisse et soit en mesure de continuer le combat qu'elle a entamé pour son peuple. A l'âge de onze ans, elle rentrera à Basphel afin d'y suivre un enseignement de qualité.


Hoshi

Nom : Taiji Araé
Prénom : Hoshi
Sexe : Féminin
Race : Chaman
Spécialités :
Agilité : 1
Force : 1
Charisme : 1
Intelligence : 1
Magie : 1
Pouvoir :
-

Malus d’Event :
Mutation de la Fusion des Deux Esprits : Quand le Chaman fusionnera avec son Esprit Compagnon, à la fin de la fusion, une fois sur deux, l’Esprit Compagnon restera dans le corps du Chaman et l’Esprit du Chaman, lui, sera relâché sur les terres du Yin et du Yang. Il devra attendre la nuit pour regagner son corps.

Pour le moment, Hoshi est un nourrisson.



Aryaane

Prénom : Aryaane
Race : Réprouvé
Niveau : 1 (à 87 points)
Spécialités :
- Agilité : 2 + 1 = 3
- Force : 1 + 2 + 1 = 4
- Charisme : 1 + 2 + 1 = 4
- Intelligence : 1 +1 + 4 = 6
- Magie : 1 + 2 = 3
Pouvoirs :
- Contrôle de la magie blanche
- Empathie
- Modification de l'apparence
- Voyager dans le temps
- Ralentir le temps
- Le traineau enchanté : Ce traineau, tiré par un unique renne perpétuellement enrhumé prénommé Menthe-à-L’eau, est un incroyable moyen de transport qui vous permet de voyager rapidement dans la neige, sur la glace, et dans les airs si le temps est clément. Si le renne est coopératif, le voyage sera rapide et vous pouvez parcourir de grandes distances en très peu de temps. Menthe-à-L’eau, habitué pour des raisons qu’on ignore à ne travailler qu’un jour par an, est particulière fainéant.
- Un bracelet permettant de faire un bouclier d'air
- La fausse barbe : Grâce à elle, vous paraissez jovial et bénéfique pour les personnes que vous croisez. Par contre, il semblerait que vous preniez un peu de poids, aussi. C’est aussi l’assurance d’obtenir de bonnes réductions dans les meilleures chocolateries ondines !
- Des bonbons fumigènes, parfait pour s'enfuir !
- Invocation des Cloches : Grâce à ce pouvoir, vous pouvez faire apparaître des dizaines de petites cloches en métal doré qui viendront tourmenter votre cible ou faire diversion, en tintant de façon frénétique et forte. Pour des raisons inconnues, l’invocation fait aussi apparaître des hommes et des femmes un peu niais, qui ne comprennent rien à ce qu’il se passe et vous gêneront. On ne sait pas pourquoi mais c’est ainsi.

Gains :
- Mémorisation absolue
- Une balle de Puffball dédicacée par Gaston Patte-Dure, le champion mondial de Puffball, récemment privé de son titre pour tricherie. Cette balle, faite d'un mélange à base de laine de Wëltpuff et de sève, semble faire beaucoup plus de dégâts qu'une balle de Puffball normale ; de surcroît, elle a la particularité de toujours revenir à celui qui l'a lancée, ce qui peut certainement expliquer les doutes des organisateurs quant à l'honnêteté de son inventeur...

Malus de l’Event :
- Gwiidon’Dur : Lors des nuits de pleine lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie démoniaque en eux. Lors des nuits sans lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie bénéfique en leur sein. Ils ne peuvent en aucun cas contrôler le processus qui peut leur porter préjudice à bien des égards.

Aryaane est une enfant qui vient du futur. Elle a perdu tous ses pouvoirs en usant de la magie du temps pour se rendre dans le présent. Si Azazel se doute de qui elle est la fille, il ne veut absolument pas en être sûr. Malus du vœu que fit la propriétaire de Libertas, il s'agit d'une enfant qui aura un grand avenir, celui dont le Génie a accepté de s'occuper. Il l'a donc adopté, lui confiant tout de même qu'il ne serait pas son père. Il n'en a visiblement pas les capacités. Néanmoins, il s'est engagé à l'aider, à la tirer vers le haut quoi qu'il lui en coûte. La mémoire d'Aryaane est trouble pour le moment mais reviendra sans doute avec le temps. Assez petite de taille, l'enfant a une dizaine d'année mais semble vive d'esprit. Cela dit, sa musculature laisse deviner qu'elle pourrait être une excellente guerrière avec de l'entrainement. Malicieuse, elle a beaucoup d'imagination. Elle aime jouer des tours à qui se présente à elle sans pour autant le faire à chaque fois. Réprouvée, parfois elle sera méchante, d'autre fois gentille, les deux opposés se battant férocement dans son coeur. Parfois un peu sauvage, elle n'en reste pas moins une amie fidèle. Parfois, elle aime quelqu'un, sans qu'il n'y ait trop de raisons, par instinct.



Ashi

Nom : Taiji
Prénom : Ashi
Sexe : Masculin
Age : 15 ans d'apparence
Race : Magicien
Pouvoirs:
- Transmutation
Spécialité :
- Agilité : 3
- Force : 1
- Charisme : 1
- Intelligence : 7
- Magie : 3 + 4 = 7

Bonus d'Event
- Deux points de magie

Ashi est l'un des fils de Mitsuko Taiji Stark. Son père n'est autre que Nylmord, même s'ils l'ignorent tous les deux. Après la nomination à la troisième place de l'épreuve de charisme d'Edwina, Ashi a vu son destin lié à elle. En effet, il lui a été confié afin de la servir au mieux. Néanmoins, s'il a pour rôle de répondre aux besoins de la jeune femme, il espère bien apprendre à ses côtés. D'ailleurs, elle ne lui a pas laissé le choix d'un échange car se faire servir la gêne. Outre sa fonction de serviteur, Ashi voue une passion assez grande pour le papier et les pliages que l'on peut effectuer avec. Il voudrait intégrer les artistes du lac de la transparence qui travaillent à la confection des décors pour les fêtes traditionnelles. Curieux d'apprendre, il n'en reste pas moins un jeune homme très modeste, tolérant et porté sur les autres. Il adore les enfants et ne manque pas de leur confectionner quelques petites figures de papier.


Sven

Prénom : Sven
Sexe : Masculin
Race : Rehla
Spécialités :
Agilité : 1
Force : 1
Charisme : 1
Intelligence : 2 + 1 = 3
Magie : 1
Pouvoirs :
- Le spleen
Gains d'évent :
- Evolution du pouvoir Plonger dans l’oubli : permet de poser un verrou sur les souvenirs immédiats des personnes qu’ils viennent de croiser et qui ont compris la nature secrète de leur essence. Grâce à ce talent, ils peuvent simplement se faire oublier des passants, qui ne se souviendront même plus de la rencontre.

Sven est un enfant qui est venu vers Jun un soir de pleine lune alors que le Chaman était assis en haut du rocher qui porte le nom de l'astre. Pleurant à chaude larmes, il lui dit qu'il avait perdu sa mère. L'homme l'ignora d'un premier abord, ayant bien assez d'enfants à charge comme ça mais, celui-ci ne voulut rien entendre. Il s'assit à ses côtés et continua à sangloter doucement. Soupirant, le Chaman commença à lui poser des questions sur la dite génitrice qui avait laissé son bambin seul mais ce dernier fut muet comme une carpe à son sujet, continuant de la réclamer sans d'autres commentaires. On ne sait pas si c'est la pitié du chaman qui parla ou son intérêt croissant pour les propos désorganisés de l'enfant qui parla, mais, finalement, il l'emmena avec lui. L'enfant est toujours dans une sorte de dépression depuis, plongé au cœur d'une mélancolie sans nom. Il n'y a rien à en tirer et si parfois il semble vouloir jouer, il finit toujours par réclamer sa mère, triste au possible.


HRP

Votre prénom ou pseudo courant : Et si plutôt je vous disais que depuis tout à l'heure je suis hilare ? XD
Votre personnage est-il un prédéfini : Non
Comment avez-vous découvert le forum : Alors tout commence par... /sbaf
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Non.
Code ? : Saperlipopette XD (oui ça me fait rire...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t28697-haziel-celui-qui-de
Jun Taiji
Æther de la Mort

Æther de la Mort
◈ Parchemins usagés : 3919
◈ YinYanisé(e) le : 02/02/2012

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Haziel, celui qui demeurera    Dim 19 Avr 2015, 10:27

A midi je me valide alors si j'ai oublié quelque chose (parce que oui ça m'arrive XD), dîtes le ou taisez vous à jamais bwahahahahaha


- - - -

King of Your Nightmares :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t24952-jun-taiji-v6
Eerah
~ Déchu ~ Niveau VI ~

~ Déchu ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 3379
◈ YinYanisé(e) le : 20/07/2013
✭ Activité : Seigneur d'Avalon

Caractéristiques
◤ ◤: In: 42, Ma: 32, Ch: 34, Ag: 25, Fo: 25
◤ ◤: Courtelame, Lance
avatar
MessageSujet: Re: Haziel, celui qui demeurera    Dim 19 Avr 2015, 10:40

Citation :
Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage disparaisse? : Non.

Qu'est-ce que c'est que ça, hum ? x)


♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t32986-eerah-dadalus-v-3
Jun Taiji
Æther de la Mort

Æther de la Mort
◈ Parchemins usagés : 3919
◈ YinYanisé(e) le : 02/02/2012

Caractéristiques
◤ ◤:
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Re: Haziel, celui qui demeurera    Dim 19 Avr 2015, 10:53

Tu veux mourir ou bien? (:113:) (:113:)


- - - -

King of Your Nightmares :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t24952-jun-taiji-v6
 

Haziel, celui qui demeurera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» ? le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. ?PV Nagareboshi Ruika?
» NOLAN ? le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Ïdon ou la Nostalgie de celui qui VEUT rester jeune!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-