AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rites, Coutume et Fêtes • Velus, Voga ahrk Lus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitsuko Taiji Stark
~ Ombre ~ Niveau II ~

~ Ombre ~ Niveau II ~
◈ Parchemins usagés : 31266
◈ YinYanisé(e) le : 07/07/2005

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/41 ; Force : 40/41 ; Charisme : 46/47 ; Intelligence : 45/50 ; Magie : 60/61
◤ ◤:
avatar
MessageSujet: Rites, Coutume et Fêtes • Velus, Voga ahrk Lus   Sam 30 Aoû 2014, 00:01


Rites, Coutume et Fêtes


Les textes et les codages ci-dessous ont été créés par Zéleph S. Stark. Ils sont protégés administrativement par la bannière "immuable" qui signifie qu'aucun souverain futur de la race ne pourra changer ce qui a été fait sans accord administratif préalable.

Fêtes - Lus


Le Noël de Santa Claus
Mois de l'année IRL : Décembre.
Histoire: La légende raconte qu’un vieux pirate à la barbe blanche, et aux ailes aussi différentes que le jour et la nuit, parcourait le ciel des terres du Yin et du Yang sur son navire tiré par des rennes, voguant ainsi sur la mer de nuage à la recherche des enfants les plus malheureux. Une fois la fin de l’année arrivée, accompagné de son équipage de lutins verts, Santa Claus récompense le courage de toutes ces âmes laissées pour compte, dans un élan de générosité et de bienveillance capable de réchauffer les cœurs les plus froids. Les enfants, sachant son arrivée, lui offraient le peu de choses qu’ils avaient, le plus souvent décorant un arbre ou lui confectionnant des gâteaux. Il est dit que Santa Claus offrit un cadeau à chaque enfant, chaque année jusqu’à leur adolescence, et cela jusqu’à sa mort.

Depuis chaque année un sapin est décorée dans chaque foyer réprouvé et chez tous ceux où Santa Claus a versé son espoir. Il est alors coutume de passer la veille du passage du vieux pirate, en famille ou avec les gens que l’on aime, pour s’offrir des présents, car tel est le plus beau cadeau de Santa Claus : la chaleur des cœurs. Les foyers sont alors ouverts à tous ceux qui chercheraient un peu de chaleurs auprès du feu, à tous les enfants ayant besoin d‘un peu de pain d’épice, ou simplement à chaque être désirant partager cette nuit de fête. La générosité est le maitre mot de cette nuit communément appelée : Noël.

Traditions: La tradition veut que l’on coupe un sapin pour le décorer et que l’on face des gâteaux pour les offrir à Santa Claus. Il est aussi coutume d’être généreux avec les autres, peu importe leurs races ou les conflits. Noël est une nuit de joie ou l’esprit de Santa Claus sème l’amour en chacun d’entre nous, où il y le plaisir d’offrir et de recevoir, ou encore passer une nuit ensemble, est la seule chose qui compte.
N'oublions pas la branche de gui, coutume qui veux que si deux personne se retrouvent dessous, elles doivent s'embrasser.

Autres: Cette fête est aussi fêtée par les habitants de Sceptelinôst, cité pirate où vivait Santa Claus. En cette soirée, tous les habitants se rejoignent pour faire la fête ensemble.

musique traditionnelle

Rites - Velus


L'union éternelle
Traditions : Dans la culture Réprouvé, le mariage reflète la volonté de former un couple à l'image d’âme sœur. C’est une façon de prouver que contrairement à leurs créateurs anges et démons ils peuvent assumer ce qu’ils font et ce qu’ils sont aux yeux de tous, sans craindre de représailles ou avoir encore peur des jugements. Défini comme l'union de deux volontés plus que comme celle de deux corps. Cela signifie que le mariage ne peut être dissout, même par la mort. Dans le rituel qui encadre le mariage, l’union est concrétisée par un tatouage apparaissant sur la main droite de chaque partie à l’approbation d’une promesse éternelle. Ce tatouage est la représentation du Yin et du Yang, la femme possédant le Yin et l’homme le yang.

Cette marque est unique pour chaque couple. Elle marche par la magie des liens. Une fois la promesse formulée, elle se déroule comme un pacte. Inaliénable, impossible à cacher, elle est ancrée dans la chair, dans l’âme de chacun. Le tatouage réagit alors à la présence physique de chaque conjoint. Quand ils sont ensembles cela se manifeste par le tatouage qui se complète de lui-même (ex : le yang de l’homme est complété du Yin, le yin de la femme, du yang.), il scintille même légèrement quand ils se touchent et procure une certaine plénitude, un apaisement, aux deux conjoints. A l’inverse, lorsqu’ils se séparent le tatouage reste incomplet. Seulement plus les mariés sont séparés, plus le tatouage fera ressentir l’absence de son autre. Le tatouage picotera d’abord légèrement, puis commencera à brûler, pour finir par petit à petit amener à une douleur presque insupportable, mais pour en arriver à ce stade extrême, il faut être séparé depuis des années. S’ajoute à la douleur physique une torture psychique, plus son autre est loin, plus la séparation devient dure à supporter, chaque partie du tout se trouvant mal de n’être pas complète.

Une fois scellé, le mariage ne pourra jamais être annulé, et puisque même la mort n’est pas une fin pour cette union, le conjoint qui restera continuera à souffrir de la séparation, à cause du tatouage. Il existe un seul moyen de surprimer cette marque : Si le mariage n’est pas consommé la nuit de son consentement alors il n’est pas valide, le lien finit par s’effacer. Malgré tout le tatouage laisse une marque dans la chair, brûlant la peau, montrant qu’on a était incapable de tenir son engagement.

Le mariage étant symbole d’amour et de fidélité, à chaque « faux pas » qu’une des deux partie peut faire le tatouage sévira comme pour rappeler la promesse faite. Ainsi si l’homme ou la femme désire être infidèle le tatouage le fera souffrir pendant tout l’acte et refusera de s’allier à sa moitié à nouveau, cela étant la preuve pour son conjoint que sa moitié l'a trompé. Cette petite particularité a été créée pour terrifier chaque partie d’un acte charnel hors mariage. Aussi, à l’inverse les tatouages feront souffrir leurs possesseurs si ceux-là n’honorent plus leur union, car ils puisent leur force de l’union des mariés, or si ce n’est pas le cas ils subiront également dans cette situation.

La dureté de ce lien prouve qu’en contractant cette forme de mariage, les deux conjoints n’ont aucune peur de leur futur et sont sûrs de leurs sentiments, cela pour l’éternité et même dans la souffrance la plus absolue.

Autres : D'autres rites nuptiaux existent, comme la couronne de fleurs posée sur la tête de la mariée lors de la cérémonie, ainsi que beaucoup d’autres rites plus ou moins suivis, faisant parti du folklore et des coutumes.

Déroulement du rituel:
 
ps :vous n'êtes pas forcés de vous marier ainsi même si vous êtes réprouvés, mais dans ce cas vous n'êtes pas considérés comme mariés aux yeux de votre peuple, vous serez comme des parias pour qui le mariage n'est qu'un passage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t33359-mitsuko-taiji-stark
 

Rites, Coutume et Fêtes • Velus, Voga ahrk Lus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De la Coutume Poitevine (Archives)
» De la Coutume Diplomatique Poitevine (Archives)
» Us Et Coutume de Paris
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» De la Coutume Militaire Poitevine (Archives)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Fondements :: Races majoritaires :: Réprouvés-