Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

Partagez
 

 # Cette chose qu'il y a entre nous # ( Solo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 18:27


Luka, qui avait si souvent passé des journées entières les yeux rivés sur les rues du village à travers les vitres tintées de sa chambre, s'était trouvé dernièrement un passe temps pour combler ce vide, ces heures devenues de plus en plus fades et de plus en plus basées sur un manque irrépressible voire insupportable. Une passion qu'il n'aurait jamais soupçonné auparavant et qui ne lui ressemblait aucunement. Passer des heures sur un fauteuil écarlate, quelques franges caressant ses pieds, le nez dans ses livres n'avait jamais été sa tasse de thé puisqu'il avait toujours préféré l'air pur de la forêt à l'odeur des bougies consumées par la petite flamme brûlante.

Il avait par le passé toute une bibliothèque que son ''père'' avait réunit au cours de ses voyages et ce pendant des décennies, mais il ne leur avait jamais prêté la moindre attention. Il partait souvent sans dire mot, laissant à sa mère la charge de veiller sur la maison, une distance qui se forgea au fil des années non seulement entre père et fils mais aussi parmi le couple de mariés. Cela mis à part, fouiller un étalage poussiéreux et trouver de véritables chefs d’œuvre dont personne ne peut évaluer une valeur estimable mais qui par leur authenticité peuvent changer le point de vue d'un homme, était d'autant plus gratifiant pour lui et il avait décidé de continuer ainsi. Un endroit trouvé tout à fait par hasard et lui ayant déjà donné plus qu'il n'en espérait, le vieil homme en sa possession étant des plus mystérieux mais plus que capable de dégoter les ouvrages les plus sordides qui ne figureraient jamais dans les étagères d'une bibliothèque respectable.

Bien des fois il s'était vu charger d'une mission à cause de ça, bien des fois il avait pu découvrir à l'intérieur de ceux-ci des témoignages ou alors des vrais appels à l'aide, ignorant toujours de quelle façon cet homme étrange parvenait à leur mettre la main dessus même s'il gardait pleinement confiance en lui bizarrement. Il ne lui avais causé du tort même si le danger n'était pas aussi inoffensif qu'il le laissait paraître. C'est pourquoi, quand il n'accompagnait pas son loup sauvage lors de ses promenades, celui-ci le retrouvait toujours ici, embobiné dans de longs discours avec le propriétaire farfelu au sujet d'un livre qui les aurait tous deux passionné. Un étalage pouvant être aperçu de loin avec une banderole criarde sur le devant bien que personne ne semblait les remarquer, des planches de bois constituaient les support de l'engin prêt à s'écrouler n'importe quand. Les apparences sont parfois trompeuses et c'était bien l'occasion de le dire. Au final c'était agréable pour le petit animal de voir son maître si ''vivant'' pour ainsi dire, plein d'entrain, un quelque chose qui l'aidait à oublier ses plus grands tracas et ses plus grandes peurs bien qu'il dut quand même s'affronter à elles tôt ou tard.

Il n'y avait qu'une nuit, une seule nuit avec le plus d'écart possible où il devait révéler sa véritable nature, cette apparence hideuse qu'il s'efforçait de cacher de la vue de tous en affichant ce fameux masque d'innocence. C'était sa manière de rester dans le commun des mortels et ne pas s'écarter du droit chemin, un besoin qu'il maudissait toutes les nuits voyant le moment de la chasse approcher. Si ce n'était pas pour sa survie, pour garder un esprit sain et un contrôle total sur lui-même, il aurait depuis longtemps abandonné ce sentiment de puissance, cette supériorité qu'on ressent en traquant sa proie, l'extase auquel beaucoup sont esclaves. Cette nuit n'était pas une exception à la règle.

Sentant sa gorge brûler plus qu'à son habitude, ses canines grandir et devenir assoiffées de ce mélange rougeâtre, il comprit malgré lui que le temps de se nourrir était venu, il ne pouvait pas négliger son alimentation plus que ça après la promesse qu'il avait déjà faite une fois et qu'il ne comptait pas briser inutilement. Il essayait constamment de choisir dans la mesure du possible une victime innocente, dans un coin tranquille de la ville ou si possible à l'extérieur pour éviter tout témoin potentiel et qui ne serait pas en possession de tous ses moyens pour que le moment venu celle-ci puisse facilement oublier ce drame. Il n'avait aucune préférence, ne mêlant pas l'agréable à l'inévitable, il pourchassait le premier individu ayant baissé sa garde et qui lui permettrait de le mordre sans que celui-ci n'oppose aucune résistance considérable.

Laissant ses canines se noyer dans la chair molle et les veines emplies de sang chaud, il plongeait sa tête au creux de la nuque de jeune fille pendant que ses bras l'enlaçaient inconsciemment pour retenir dans son étreinte tout le poids de son corps inanimé. Il ne tuait jamais. C'était un principe, une chose qu'il s'était résolu à ne jamais faire, des idéaux que lui avaient conféré ses parents vampires ayant traversé les âges, dynastie après dynastie, dans le but de ne pas devenir de vrais criminels et de ne pas créer plus d'hostilité que nécessaire. Cette haine entre humains et vampires avait toujours fait rage et était toujours d'actualité, possiblement car ce sont les premières victimes de ces bêtes assoiffées de sang qui se nourrissent grâce à eux. Des êtres faibles sans pouvoirs mais qui représentaient une toute aussi grande menace. En tout cas, Luka ne voulait en aucun cas transgresser les règles ou nuire à autrui par ses actions irréfléchies et tentait alors de rester à l'écart de tout conflit, dans la mesure du possible évidemment …

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 18:39


Le vampire, sa besogne terminée et une culpabilité sans précédents déclenchée au fond de lui-même pesant sur ses épaules, prit bien vite la direction de l'auberge essayant de ne pas rester sur les lieux de son crime et y être aperçu, faute de quoi il serait directement reconnu coupable sans même avoir besoin d'une fouille au corps très approfondie. Qui plus est si cet épouvantable acte qu'il commettait le plus rarement possible venait à se faire entendre des autres habitants du village, peu importe le pacifique garçon qu'il avait été jusque là, il deviendrait bien vite aux yeux de tous une menace mortelle à châtier et à expulser du reste de la communauté. Il ne pourrait plus vivre une vie normale au milieu de ces gens qui l'avaient si gentiment accueillit parmi les leurs, alors qu'il ne faisait que traverser sans but terre en terre, continent en continent, comme un animal errant. Laissant derrière lui son loup noir qui se chargeait le plus souvent de déplacer l'entité vers un endroit plus illuminé, il fit demi tour.  « Je te laisse t'occuper du reste Venom … Merci beaucoup mais surtout sois prudent … » prononça-t-il cachant ses habits tâchés de sang, sa bouche débordant du même ainsi que ses pupilles envoûtantes teintes par la couleur de ce désir et ce pêché. L'animal ayant déjà conscience de son rôle et le représentant à la perfection, ne prit que quelques minutes pour s’exécuter et rejoindre le jeune homme dans la chambre qu'ils louaient à l'auberge, se plaçant sur le sol en bois ciré juste à côté du lit pour un repos bien mérité.

Le jeune homme reprit alors lui aussi , comme si de rien était, après une bonne douche, place sur son lit jusqu'au prochain lever du soleil. Cet astre semblait le juger chaque matin, brillant purement sur lui, un être de la nuit, maléfique, souillé, enchanteur et envahisseur baigné par sa douce lumière qui était loin de lui plaire. Et la routine du quotidien reprenait son cours, le petit déjeuner toujours à la même heure, les mêmes sorties et évidemment la visite habituelle à cette échoppe. Il n'y avait qu'une seule différence dans son comportement le lendemain d'une chasse, un air renfermé, blessé, déprimé déformant toujours son beau visage androgyne sachant avoir attaqué la fille d'un homme, une femme ayant une famille et un être cher tout comme lui et qu'elle aurait pu perdre par sa faute si le contrôle n'avait pas été au rendez-vous. Mais ce jour-là, la chance ne semblait pas être de son côté puisque bien plus d'ennuis viendraient bientôt déranger le calme et la paix habituelle régnant sur le village que peu d'étrangers visitaient mais dont les affaires continuaient de tourner sans problèmes.

Des affiches postées un peu partout sur les murs des bâtisses, sur tous les panneaux d'affichage visibles, des rumeurs circulant sur celui à les avoir placé, le mot parvenant bientôt jusqu'aux oreilles de Luka à travers le vieil homme à la barbe grise et l'esprit dérangé. « Mais voyons ! Bon sang de bon soir ! Ressaisies toi un peu tu veux ? Cet air renfrogné sur ton beau visage ne te réussit pas ! Si tu veux te changer un peu les idées là par contre, je pourrais t'aider ! J'aurais une petite bricole pour toi si tu le souhaites … » le vieil homme souriait ouvertement comme s'il était énormément fière de sortir ce regard disjoncté du visage du vampire, une fierté mal placée certes mais que Luka ne refuserait pas si cela pouvait lui permettre d'oublier un peu ses tracas… Le regardant dans les yeux, il se redressa son dos voûté assez rapidement en croisant les mains qui soutenaient sa tête et laissant un léger sourire écarquiller ses lèvres humides. « Quel genre d'informations avez-vous pour moi cette fois-ci ? Vous avez l'air plutôt fière de vous donc je suppose que ce sont des nouvelles de première ordre, ai-je tort ? » Il en était venu à le connaître assez bien, presque sur le bout des doigts, il était un des nombreux personnages qui étaient faibles face aux petites frimousses toutes mignonnes et qui pouvaient tout leur confier pour un seul petit sourire en échange. L'homme ne put qu'avouer l'indéniable vérité et dévoila son jeu d'une seule tirade malgré lui.

« En effet … Tu es bien plus imprévisible que ce à quoi je m'attendais et je m'efforce toujours de te trouver quelque petit boulot assez alléchant. Celui-ci ne risque pas de te déplaire, je l'espère du moins. Rendez-vous à la place centrale du village si tu veux en savoir plus à ce sujet. Je ne te donnerais pas ces informations si facilement ! » dit-il d'un air moqueur comme pour prendre l'avantage sur le petit peu le petit être qui essayait très souvent de le taquiner. « Tu pourras entendre tous les détails de la bouche de celui-ci qui te donneras ta récompense, s'il y en a une à la clé bien sûr. Dépêche toi ! Il n'a pas toute la journée ! C'est un homme occupé donc tu auras bien du mal à lui soutirer ce que tu recherches et même s'il avait du temps à t'accorder son tempérament et caractère trempé te donneraient sûrement qu'une mauvaise impression. » finit-il par ajouter en décoiffant le jeune homme de sa grande paume pleine de rides et des marques du passage du temps alors que celles de Luka étaient restées parfaitement blanches, lisses bien qu'il soit le plus âgé des deux.

La façon de parler du vieil homme évoquait une de ses connaissances, comme s'il avait déjà pu par le passé côtoyer ce savant, ce sage et savait trait par trait son caractère, un ancien camarade d'aventure peut-être ce qui expliquait les nombreuses cicatrices visibles non seulement au niveau de son cou mais de tout le reste de son corps. Les mystères l'entourant n'en finissaient sans doute jamais. Luka, non pas sans une once d'appréhension, décida d'accepter la proposition du vieil homme et sans plus tarder prit place devant l'étalage sur ses deux jambes prêt à partir. Il n'avait jamais refusé un seul marché de sa part et il ne comptait pas commencer maintenant …
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 18:56


Le jour ne s'était pas encore totalement levé et les réverbères éclairaient encore les ruelles les plus sombres mais aussi les plus mouvementées. Marchant activement parmi les passants les plus matinaux qui se promenaient déjà devant les autres étalages du marché et écoutant les chants mélodieux de certains artistes sans aucune autre scène sur laquelle se produire, Luka se dirigeait vers le centre du village à la rechercher de ce fameux personnage atypique. C'était de loin l'endroit le plus ouvert et où il pourrait récolter le plus d'informations car même si sa présence dans le village était connue, sa localisation exacte ne l'était pas. Il n'avait que très peu d'indices sur l'apparence globale du personnage et ceux qui avaient l'habitude de l'informer sur tout et n'importe quoi, n'avaient cette fois que de vagues estimations voire des informations tout à fait erronées. Quelques gouttes de sueurs froides perlaient déjà le long de ses tempes pendant qu'il ébouriffait ses cheveux d'un geste indécis sans trop savoir la prochaine étape de sa recherche.

S’affaissant sur un baril au détour d'une artère mal éclairée, sentant les odeurs putrides entre les restes de déchets alimentaires et les déjeuners vomis après une tournée d'alcool, le vampire soupirait en regardant son loup noir juste devant lui. Des yeux impuissants mais pas réellement concernés par l'échec de cette quête, il ne voulait pas voir son maître se mêler à des galères un peu trop prises de tête pour lui ou consistant un danger trop évident. C'est alors que, surgissant derrière eux comme sortie directement des ténèbres, une main vint agripper le bras de Luka pendant que l'autre couvrait sa bouche l'empêchant de prévenir qui que ce soit et retenant sa bouche, une vraie arme, fermée pour que celui-ci ne finisse pas par le mordre dans un acte de pure et légitime défense. Une main assez grande, à la peau ridée, les os ressortant sur les côtés, des longues phalanges déformées, l’entraîna alors avec elle dans l'abysse avant de le lancer de toutes ses forces au sol pour mieux voir le visage de celui qu'elle avait dérobé. Le jeune homme bondit alors en arrière, prenant place agenouillé au sol, un regard de colère et au même temps d'extrême méfiance n'ayant aucunement idée sur l'identité de son ravisseur.

Celui-ci, sans que le vampire ait à le questionner ou à lui forcer la main d'une quelconque manière, se dévoila la face dans le peu de lumière du jour qui parvenait jusqu'à ces coins reculés. Un visage consumé par le temps et certainement le travail qu'il exerçait, des yeux bouffis sortant presque de leurs orbites ainsi qu'une longue toge recouvrant presque entièrement le reste de son corps, une allure qui évoquait la folie et le respect simultanément pour une raison inconnue. Lorgnant encore un peu le vieil homme du regard, il le laissa exposer ses paroles aussi clairement que possible avant de l'agresser inutilement ou tenter une quelconque approche qui pourrait le compromettre. « Alors c'est donc vous qui étiez à ma recherche … Je ne m'attendais pas à voir des individus aussi … peu imposants » dit-il en ravalant sa salive pendant que ses yeux les détaillaient tous deux du regard comme pour désapprouver leur implication dans cette mission qu'il serait éventuellement tenté de leur présenter.

« Pourquoi vouliez-vous me voir exactement ? Je suis extrêmement occupé et surtout très pressé donc je crains ne pas avoir beaucoup de temps à perdre avec vous si ce n'est pour que vous me veniez en aide. Est-ce bien le cas ? » finit-il par avouer sans vergogne en croisant les bras lentement sans perdre en rien son atmosphère de sage.  Ayant enfin comprit à qui il avait affaire, le vieux fou l'ayant effectivement prévenu sur le genre d'homme à qui il avait affaire, Luka se redressa rapidement pour ajuster ses vêtements salis par la poussière des pavés sur lesquels claquaient ses talons. Comme pour contredire objectivement le discours de l'elfe, il n'hésita pas à accepter sa requête sans même demander ses exigences avant et ce qu'il aurait besoin de faire pour en parvenir à bout. « Eh bien oui ! Nous étions à votre recherche car votre problème nous intéresse de près et nous voulions participer. Si vous n'avez pas besoin de nous, nous ne vous dérangerons pas plus longtemps … Cependant je doute que vous trouviez quelqu'un d'autre dans les plus brefs délais sachant le petit village dont il s'agit … Bonne chance à vous en tout cas. » dit Luka exprès sachant dans quelle situation de détresse l'homme était et qu'il n'avait d'autre choix que de les choisir eux. Il regretterait amèrement par la suite ne pas en avoir appris d'avantage, il n'aurait jamais accepté ce boulot s'il avait su au préalable par quels chemins pas si inconnus celle-ci les mènerait.


Continuant sa route, une moue d'indignation clairement affichée sur sa frimousse d'éternelle jeunesse et perfection, il retraça pas pour pas, geste pour geste, le même chemin qu'il avait parcourut il y a de cela quelques mois sauf que cette fois ce fameux personnage à la chevelure blanche comme la neige n'était pas en sa compagnie. C'est d'ailleurs lors de cette aventure fatidique qu'ils avaient perdu tout contact et qu'il avait disparu à tout jamais sans laisser de trace ni  de sa disparition ni de son éventuelle mort. Il finit par arriver exactement au même endroit où la tour avait bien voulu apparaître la dernière fois sauf que contrairement à la première, il n'avait ni les paroles ni une façon concrète de l'appeler. Ce n'est qu'à cet instant qu'il crut commettre encore une grossière erreur et en était presque fière de pouvoir l'utiliser comme prétexte pour ne pas y rentrer à nouveau dans ce manoir démoniaque et infernal. Cependant, pour son plus grand malheur, la tour s'amusa assez à surgir à l'improviste devant lui et voir dessiné sur son visage ces diverses traces à la fois de mépris et à la fois d'une extrême surprise, voire une once de nostalgie derrière ce sourire moqueur.

Il ne s'attendait pas moins de cet objet colossal ayant une volonté à lui seul qui l'avait piégé par de mille et une ruses les unes les plus variées que les autres, attrapant toujours par surprise ses proies quand elles s'y attendent le moins. Regarde qui est là ! Cela fait longtemps que je n'avais pas eu l'occasion de poser mes yeux sur toi … Enfin quand je dis longtemps pour nous êtres immortels ce n'est qu'un échantillon de la vaste espérance qu'il nous reste à vivre. Mais oublions ce genre de détails pour l'instant. Plus important encore, qu'est-tu venu faire ici ? J'avais cru comprendre que tu ne voulais plus jamais remettre les pieds ici, alors quel bon vent ou force majeur t-a amené jusqu'à moi ? » C'est le genre de texte que le vampire vit refaire surface sur les murailles noirâtres en grosses lettres plaquées d'or pour faciliter la lecture pendant que le sommet de la tour restait caché au regard, comme s'il s'étendait à l'infini. Elle avait cette habitude de faire quelques petites remarques hypocrites mais Luka ne se découragerait pas pour autant, après tout il n'était pas le genre d'homme à revenir sur sa parole …

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 19:23


Luka, tout de même un peu outragé de voir que la tour ne cherchait encore une fois qu'une bonne occasion pour  l'humilier, le taquiner, l'agacer comme jamais, la regarda quelques instants hésitant encore entre courir et rester, préférant décidément sa première option mais étant retenu par une force inconnue et certainement néfaste. Tournant sa tête vers le monument sachant que celui-ci pouvait clairement l'entendre sans qu'il ait besoin de se forcer, il se prononça entre deux souffles de désespoir témoignant tout à fait de son envie de fuir. « Je t'assure que je ne serais pas venu ici une fois de plus si un événement majeur ou une cause assez importante ne m'y avaient pas poussé ! Je suis sûr que tu dois être on ne peut plus réjoui de retrouver un de tes anciens jouets de qui tu pourras te moquer les heures à venir … » dit-il avec le plus d'ironie possible dans le timbre de sa voix qui n'était déjà pas assez grave et masculine. « Tu vas nous laisser entrer ou vais-je devoir passer encore un de ces tests insolites que tu adores tant poser à tes visiteurs ? »

Luka savait que la tour, dans son état normal avec cette mission mystique de protéger les milliers de secrets éphémères et cette vision renfermée du monde, ne les laisserait jamais faire à leur guise et s'en sortir avec la leur impunément, même si c'était au final dans le seul but de la protéger elle et un certain joyaux qu'elle contient. Leur mission en elle-même, entourée de mystère ainsi que de quelques secrets,  restait assez vague que ce soit dans son contexte, dans les intentions de celui à leur avoir demander de l’exécuter ou de celui qu'ils allaient devoir affronter pendant l'étape finale. Ce vieil homme, n'ayant même pas voulut les informer de son vrai nom, ne leur avait promit aucune récompense considérable et leur avait donné très peu d'indices, les laissant partir à la dérive sans savoir à quoi s'affronter exactement. Luka était déterminé à en finir au plus vite avec cet exploit insensé et revenir au cours languissant de son quotidien.

Il allait commencer à témoigner au sujet de cette fameuse mission quand soudain un énorme bruit retentit pendant que d'autres phrases, aussi subliment écrites que les premières, se dessinaient déjà sur les parois. « Inutile de m'en parler car je sais déjà tout. J'attendais de voir quelqu'un arriver pour accomplir cette tâche et je dois t'avouer que je suis agréablement surpris de te voir toi. Après tout, j'allais devoir tester ton remplaçant, celui qui oserait se proposer et c'est tellement fatigant …Étant donné que c'est toi et que je connais déjà mieux qu'assez tes raisons et tes valeurs, il est inutile pour moi de me donner autant peine, tu ne crois pas ? » La tour venait de déballer en une seule phrase, voire deux à la limite, ses réelles intentions et les motivations cachées derrière cette énorme joie un peu hypocrite. Cependant, laissant de côté leurs différents, la tour laissa les portes grand ouvertes pour permettre aux deux amis de passer, aucun piège en vue, aucune signal pour les avertir du danger … Comme si contrairement à la première fois ils y étaient invités, les bienvenus.

« Si vous êtes là ce n'est pas pour rien. J'ai besoin de votre aide pour protéger une couronne qui m'a été léguée et sur laquelle j'ai misé mon honneur de tour impénétrable. Je ne peux pas me permettre de briser cette confiance que l'on a placé en moi ! C'est pourquoi je te laisse faire à ma place. Ne me décevez pas, c'est comprit ? » Bizarrement, le ton qu'avait employé la tour pour écrire cette phrase donnait à ses lecteurs un sentiment d'inconfort, comme si elle venait innocemment de les menacer de mort avec un grand sourire sur le visage. Ne perdant pas une minute de plus, ils pénétrèrent la tour dont l'intérieur avait complètement changé entre le paysage gothique, aux nuances noires et blanches, pour donner place à un décor tout à fait différent, d'un sauvage beaucoup plus prononcé. Des murs semblaient sortir un genre de lianes auxquelles on pourrait s'accrocher sans craindre de tomber. Le pavé des chaussées était maintenant recouvert d'une couche gluante de feuilles et de boue, comme si elle venait de remplacer la splendide salle de bal et son carrelage par une vaste jingle tropicale. Les portraits ornés n'étaient plus et la pièce accueillante de la dernière fois ressemblait plus à une arène poussiéreuse dans laquelle plus personne n'aurait mit les pieds depuis des décennies.

C'était assez étrange en soi de se dire qu'après toutes les épreuves qu'ils avaient dû endurer pour gagner la confiance de la tour et parvenir à survivre en son sein, ils étaient devenus ses alliés, ce qui n'était pas une mauvaise chose en soi puisque dorénavant ils n'avaient plus à se cacher ni à craindre les nombreuses attaques imprévisibles de leurs hôtes. Mais c'est qu'on s'y attend le moins que les choses les plus incroyables, pas tellement celles désirées, arrivent sans prévenir, autrement dit le calme avant la tempête en quelque sorte. C'est le sentiment qu'eut le petit être en entendant une multitude de pas pressés arriver dans sa direction,  sentant des bras étranges presque glacés s'enrouler autour de son cou, n'ayant même pas le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait avant qu'une voix aiguë et assez familière ne retentisse tout près de ses oreilles peut-être dans le but de le rendre sourd. « Luuuukkkaaaa !! Ça fait longtemps dis donc ! Que viens-tu faire ici dis moi ?? Je pensais pas te revoir un jour et encore moins si vite ! Je suis sûre qu'il y a anguille sous roche mais j'ai pas vraiment envie de m'en inquiéter pour l'instant ! Tu viens boire un petit thé avec moi ?? »

Pourquoi n'était-il pas plus surpris que ça ? Pourquoi l'apparition de cette fille venue de nulle part l'avait si peu affecté ? Faut avouer qu'après tous les divers événements qu'il avait eu à affronter en à peine quelques jours, sa vision des choses avait bien changer et en effet ce n'était clairement rien, qui plus est ce genre de choses n'étaient que de simples banalités aux yeux de la femme fantasmagorique. Elle flottait dans les airs, sa robe noire aux bordures dorées se laissant emporter par la brise qui parcourait les couloirs, ne se fendant absolument pas dans le décor, une chevelure rose éblouissante découlant de son chapeau empli de fleurs vermeilles. Quittant ses bras pour se débarrasser de son emprise, il la vit, une petite moue au lieu de ce large sourire et révélant un tant soit peu ses véritables couleurs. « Et donc ? T'est venu ici pour quoi faire exactement, sublime jeune homme bleu ? »Une description de lui-même qui semblait un peu exagérée et totalement moqueuse.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 19:44


Luka n'avait pas encore réussi à s'habituer complètement à ces changements d'humeur voire de comportement chez la jeune femme donnant une impression complètement différente de la personne qu'elle était réellement. Rose était certes des plus mystérieuses qu'il ne lui ai jamais été donné de rencontrer mais de là à être témoin d'un tel changement … Elle était tellement douce et mignonne quand elle l'avait prit dans ses bras mais l'instant d'après elle le dévisageait  légèrement, un sourire froid et un regard assez arrogant, difficile à dire laquelle des deux facettes était sa véritable personnalité à moins que ce ne soit les deux. Mais de toute façon il n'avait pas de temps à consacrer à ses petits jeux enfantins comme la dernière fois, il ne voulait pas s'éterniser sur place plus que nécessaire car l'envie pressante de tout briser sur son passage en guise de vengeance était encore bien présente. Ce ne fut qu'après quelques moments de silence, puisqu'il ne savait pas exactement quoi répondre lui-même, qu'il vit arriver au loin au pas de course une jeune femme dont ils n'ignoraient pas du tout l'identité, on ne peut plus essoufflée par l'effort extrême. Pas une seule goutte ne perlait le long des tempes de Rose alors que le souffle haletant et une grande dose de transpiration se faisaient sentir chez celle qu'ils croyaient être détestée.

Le groupe de demoiselles assez surprenant ne semblait pas prêt à se briser, la jeune fille venant d'arriver s'éclipsant derrière Rose, ignorant probablement comment agir avec les deux invités qu'elle n'avait pas ménagé lors de leur dernière visite et dont les souvenirs, ou autres rancoeurs, qu'ils n'avaient pas encore eu le temps d’apaiser. Luka et Venom n'arborant aucun geste de violence ou d'animosité envers elle, celle-ci se permit de calmer un peu son cœur qui battait déjà assez bien la chamade et reprit son masque de froideur ainsi que son calme légendaire pour se tenir cette fois sur le même pied d'égalité avec la jeune femme sombre.  Le loup noir prit finalement la parole étant donné que personne n'osait faire le premier pas. « Nous pensions que vous pourriez peut-être nous aider à trouver le mal qui ronge la tour et duquel nous devons la défendre. On a pas voulu nous donner plus de détails donc nous ne pouvons clairement pas y arriver rapidement sans votre aide et … » Anna, qui n'avait prononcé mot depuis qu'elle était arrivée, plaça son index devant les babines du loup noir alors que celui-ci s'exprimait encore comme pour lui indiquer de se taire mais ne pas voulant être trop brusque pour cela.

La jeune femme lui lança un sourire amical, se plongeant dans ses pensées les plus intimes avant de reprendre calmement. « Je crois savoir de quoi vous voulez parler. Nous avons cru sentir une présence autre que la nôtre à l'intérieur de la tour et c'est pour cette raison que nous avons fait le déplacement jusqu'ici. Certainement pas pour vous retrouver et vous saluer, je te rassure d'avance. » Son manque de tact n'avait pas changé depuis la dernière qu'ils s'étaient rencontré, c'était un fait indéniable mais d'un autre côté quelque chose semblait indiquer qu'elle était dorénavant devenue un peu plus aise pour s'entretenir avec eux. Luka n'hésita alors pas pour lui répondre un peu sur le même ton, sachant qu'elle était une jeune femme cramoisie, du genre à masquer ses pensées derrière sa façade apparemment imperturbable. « Nous n'avions même pas envisagé une telle possibilité Anna. Ce n'est certes qu'une énorme coïncidence que nos chemins se croisent presque totalement à l'entrée de la tour sachant que le suspect doit être bien plus encré à l'intérieur. »

La conversation reprit tout de suite après, le temps de quelques éclats de rire de la part de Rose qui adorait voir cette expression d'échec mélangé à un peu de honte sur la frimousse de poupée de sa camarade et rivale et un regard un peu étrange de la part du loup qui ne s'attendait pas à de tels commentaires de la part de son maître. Répondre à la provocation n'était certainement pas son genre, sauf peut-être quand il se trouvait dans une colère noire ou qu'on s'adressait à lui ironiquement. « Mais trêve de bavardages inutiles. Venons-en au fait. Un homme s'est introduit dans la tour et essaye de voler une couronne qui se cache dans une salle de ce château c'est bien ça ? » Sa voix un peu plus aiguë que celles des autres hommes semblait ne pas accentuer du tout la dangerosité de la situation, ce qui n'était pas trop mal puisque cela évitait un inconfort supplémentaire au reste des membres du petit groupe. Anna et Rose semblaient comprendre à quel point il état essentiel pour eux de collaborer ensemble, d'où son geste de main qui les priait de les suivre à travers ce labyrinthe animal et végétal qu'était devenue la tour. On dit souvent que ce que l'on recherche et ce avec le plus de ferveur se trouve juste sous notre nez … Ce n'est pas toujours faux étant donné que la porte de la salle qu'ils devaient protéger se trouvait quelques rangées plus loin, une allée que les deux individus avaient déjà parcourut en entrant et dont ils n'avaient pas remarqué la flagrante différence avec le reste des entrées, entre ce qui ressemblait en tout point à une grotte et une autre en bois ciré aux armoiries argentées.

Prêts à s'affronter à n'importe quel obstacle, le petit groupe franchit le seuil sans même considérer que de l'autre côté une toute autre dimension les attendait. Cependant, contre toute attente pour les quatre ''amis'', un autre vint s'unir à leur faible union dont la chaîne risquait rapidement de se briser, un élément indésirable qu'ils considéraient plutôt comme leur ennemi que comme un allié avec un but commun. Il semblait poursuivit par des créatures créées par le monument et voyait là entre ses semblables l'occasion d'échapper à la course poursuite sans se douter qu'il tombait sur des adversaires plus redoutables encore. Ce qu'ils allaient y trouver, dorénavant les cinq preux combattants, personne ne le sait puisque la tour redoublera d'efforts pour emprisonner à tout jamais en son sein l'être détestable qui osa pénétrer ses murs pour lui faire perdre face avec ses vils desseins, en oubliant presque la présence de ses quatre protégés …

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 20:14


Sans s'attendre à une traversée si agitée et un délai d'attente si long, ils ne furent que plus soulagés en voyant la fin de la voie. Ils ignoraient très certainement, presque heureusement faute de quoi ils ne se seraient jamais lancés dans le vide d'une manière si évidente, l'énorme coussin de sable blanc qui n'attendait que pour les accueillir chaleureusement dans son étreinte. Sortant leurs membres meurtris de la mère poussiéreuse et la multitude de grains qui avait réussit à s'infiltrer dans leurs vêtements, ils toussaient presque en harmonie dans un chant mélodieux qui se succédait.

Chacun son tour, ils observèrent l'horizon qui s'offrait à eux comme pour vérifier la véracité du tableau et s'interroger quelques instants sur les intentions de la tour en les menant dans un désert plongé dans la nuit. Ils sentaient déjà les courants d'air glaciaux, en rien comparées à ceux qu'on ressent dans le véritable désert, mais étant assez puissants comme pour glacer leurs corps très peu couverts pour un tel environnement. Luka vit parcourir dans son esprit, presque immédiatement, toutes les expériences et tous les dangers qu'il avait du affronter par le passé dans le peu de voyages qui l'avaient mené jusqu'au désert. Dans presque chacun d'entre eux il était accompagné de l'orisha et jamais il n'avait ressenti aussi froid que ce jour-là. En temps normal, la température constamment haute réchauffait ses sens et évitait que sa peau ne soit blessée par les milliers d'aiguilles ou de lames acérées que le vent semblait transporter avec lui.

Vociférant en direction du ciel artificiel, Rose essaya en vain d'atteindre les oreilles attentives de la tour mais elle ne semblait pas prête à se manifester pour l'instant comme si tout faisait partir d'une énorme plan qu'elle manigançait et qu'elle ne voudrait pas risquer de gâcher avec quelques explications mal placées. Sous la coup de la colère, mais surtout de la panique, Rose s'adressa au reste de ses compagnons, son parapluie en main tournant sans cesse sur lui-même et un ton assez méprisant. « On fait quoi maintenant ?? J'ai pas l'intention de rester là tranquillement à attendre le déluge ! Si la tour ne veut pas nous libérer, va savoir pour quelle raison, nous devrons trouver la sortie nous mêmes ! » Aucun de ses compagnons, qui connaissaient déjà bien son tempérament ne réagirent à ces remarques pertinentes qui n'avaient pour but que de formuler l'opinion générale par des expressions plus crues, sans tournures compliquées. Sauf un à vrai dire. Un homme qui ne les avait rejoint que très récemment, à peine quelques minutes auparavant, et dont ils ne connaissaient aucunement la voix, se retournant forcément vers la source du phénomène inattendu avec des yeux reflétant tout à fait leur étonnement. « Quelle idée brillante tient ! J'aimerais bien t'y voir toi la mettre en pratique ! Ça promet ! Si tu sais pas de quoi tu parles, pourquoi gaspiller ta salive ? »

C'est alors qu'une situation assez étrange, une ambiante pesante et vraiment pas plaisante pas seulement pour les deux concernés mais aussi pour tous ceux qui se trouvaient sur les lieux, s'installa dés que l'un d'eux ouvrit la bouche pour demander à l'intrus de se présenter ce que celui-ci refusa catégoriquement de s’exécuter bizarrement. Ils hésitèrent quelques instants à vérifier sa culpabilité pour ne pas s'en prendre à un innocence ou utiliser inutilement leur énergie contre un ennemi qui n'était même pas le leur. Mais cela s’avérerait inutile. La tour les avait enfermé dans ce même but, combattre et rien d'autre, empêcher les secrets de la tour d'être découverts une fois de plus même si leur agresseur faisait preuve de témérité et d'esprit comme Luka avait pu en faire. Sa simple présence ayant déjà dénoncé ce qui l'amenait ici, le vampire n'eut plus la moindre doute que celui-ci s'agissait évidemment de son opposant, celui contre qui il devait se battre même si, à part une once d'arrogance, il n'avait encore rien tenté pour les agresser.  Telle était leur mission, tel était leur devoir, même s'il agissaient injustement étant donné qu'ils étaient à sa place il n'y a pas si longtemps, ils se devaient de le battre pour le rendre incapable de voler, aucune envie de meurtre n'était présente dans leurs actes ce qui finalement représentait déjà une pression, un déficit auquel l'ennemi ne devait pas faire face.

Le combat s'engagea sans trop de problèmes apparents puisque le message était compréhensible et transmissible rien qu'avec les regards brûlants que leur lançait le petit groupe et que recevait l'homme qu'on nommait '' Yu '' sans trop savoir pourquoi. S'écartant alors les uns des autres d'un simple bon en arrière et prenant leurs places respectives de combat, les alliés virent leur ennemi se fondre complètement dans la nuit étoilée quittant ainsi leur champ de vision. Comment savoir où il se cachait ? Comment savoir où il allait apparaître ? Alors que lui restait complètement dissimulé dans l'ombre, avec l'obscurité et le lugubre silence en sa faveur, le jeune vampire était complètement à sa merci, très perceptible. Les flammes bleues qui se dégageaient de la lame noire de Luka était un total désavantage pour le vampire et ce pour la première reprise, bien qu'il n'ait aucunement l'intention de se cacher de l'ennemi, sa position était facilement repérable puisqu'ils étaient presque totalement plongés dans les ténèbres sans la lune pour les illuminer. Mais, s'ils voyaient cette situation d'un autre angle, il suffisait au jeune homme d'agir comme un appât, ils ne savent peut-être où celui se cache mais ils savaient pertinemment bien à qui il allait s'en prendre et sa localisation actuelle.

* Nous sommes quatre contre un ...* dit Luka en jetant un bref coup d’œil à sa gauche avant de corriger ses propos, trouvant les deux jeunes demoiselles dans une décontraction accablante et déconcertante buvant tranquillement le thé. * … ou plutôt deux contre un. Je doute que ces deux là nous viennent en aide. Après tout, c'est pas comme si on était devenus les meilleurs amis du monde … Je suis loin de vouloir une telle chose non plus …* finit-il par conclure avec un léger frisson qui parcourut entièrement son corps comme s'il venait de dire quelque chose d'impensable. Il reprit le combat, sa concentration au maximum sachant que la moindre erreur pourrait être fatale et que l'échec n'était pas permis sans le risque de se faire mutiler et assassiner cruellement d'un moment à l'autre. C'est alors qu'un plan, pas des plus ingénieux et certainement pas des plus lucratifs, surgit dans l'esprit de Luka qui cherchant son loup noir des yeux ne le trouva nulle part puisqu'il mettait déjà à l'épreuve cette fameuse idée. Cela ne l'avancerait à rien de se servir de son pouvoir pour se dissimuler parmi les nombreuses zones d'ombre que comportait le désert ténébreux mais son compagnon lui avait tout intérêt à l'utiliser et prendre leur adversaire au dépourvu sans lui laisser ne serais-ce que prendre ses marques face à eux. Les attaques surprise étaient toujours les bienvenues surtout quand l'ennemi ignore complètement qu'une se prépare dans son dos et qu'il s'apprête à ferrer …

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 20:23


Le ciel dans toute sa splendeur semblait veiller de par ses milliers d'étoiles luisant à la place de l'astre lunaire sur les deux hommes qui, depuis les coins opposés du terrain, continuaient de se dévisager comme pour lire dans le regard de l'autre le moment idéal de se défendre, de riposter, de contre-attaquer, croyant avec ferveur que la chance leur sourirait bien à un moment ou à un autre. Ils n'avaient pas sous-estimé l'adversaire, ce qui reviendrait à signer son propre arrêt de mort, une grossière erreur qui pourrait mettre en jeux non seulement la vie de celui sur le terrain mais aussi de ses alliés, des risques commensurables que Luka n'était pas prêt à prendre. Qui aurait imaginé que l'ennemi serait aussi coriace et dur à cuire … Qui plus est, ils étaient loin d'avoir prit toutes leurs précautions nécessaires et qui auraient les sortir de pas mal de tracas inutiles, n'étant pas trop de deux pour venir à bout d'un seul homme qui malgré tout semblait avoir bien plus d'expérience au combat qu'ils ne l'auraient cru au premier abord.

Son visage qui était resté plutôt pâle pendant tout le combat, restait caché par un tissu sombre qui le traversait de part et d'autre ne laissant à la vue d'autrui que ses belles iris azur avec des nuances de vert pour compléter la magnificence. La seule chose que même ses ennemis ne qualifiaient pas comme un défaut chez lui. Il semblait du genre musclé, sa force découlant probablement de ces muscles considérables que sa tenue sombre ne pouvait cacher aux yeux perçants du protégé de Luka et pour couvrir globalement le reste ainsi que le protéger du froid environnant, il avait attaché autour de ses épaules assez conséquentes une large cape noire qui flottait au moindre et à la moindre rafale de vent. Les deux jeunes femmes, d'un regard plutôt détaché comme si le fait de perdre ou gagner ne les concernait aucunement, observaient la scène et commentaient le combat au fur et à mesure que celui-ci se déroulait sous leurs yeux attentifs, prêtes à contre attaquer si les choses tournaient mal.

« Luka semble avoir l'avantage pour l'instant même si j'ignore s'il pourra la garder. Il est resté calme pendant tout le long mais le moment de vérité est encore loin. Aucun des deux ne semble prêt à abandonner le but qu'il s'est fixé et baisser les bras devant la puissance de l'autre. Décidément deux mauvais perdants viennent de se réunir. Venom ne s'est pas encore décidé à se montrer et à surgir des ténèbres même si son maître à déjà amorti l'attaque que Yu asséna à la perfection. Mais qu'attend-t-il au juste ? Difficile à dire … L'homme ne laisse pas le temps au petit vampire de s'en remettre mais l'ayant assez écorché avec son épée qu'il tient à deux mains et qui semble doubler sa force qui est déjà bien importante. » dit-elle en prenant une gorgée de son thé préféré en attendant de nouveaux faits à relater. Ses yeux suivaient à gauche et à droite l'allure affolante à laquelle se produisait le combat sans pour autant esquisser le moindre mouvement pour leur venir en aide. Le bras que le jeune homme avait utilisé pour parer l'attaque venant de derrière lui et contre laquelle il n'avait pu se défendre que grâce à son ouïe surnaturelle, saignait abondement, coulant goûte à goûte et tâchant d'un ton écarlate les milliers de pierres minuscules qui gisaient sous ses pieds. Les dunes de sable et le terrain irrégulier semblaient représenter encore une sérieuse épreuve mais cette fois pour les deux hommes, ne sachant pas exactement où se poser dans défaillir ou sans perdre leur appui donnant ainsi une chance, montrant un moment de faiblesse que l'autre ne laisserait pas échapper.

Elle reprit. « Le vainqueur de ce défit ne tardera pas à se faire savoir si l'on continue à ce rythme démesuré. Yu se retire du combat rapproché ayant souffert que de blessures très légères en provenance de l'arme enflammée du vampire mais préférant ne pas risquer de trop cette avance qu'il avait enfin réussi à prendre sur Luka. L'odeur de brûlé peut être sentie jusqu'ici. Venom n'aura certainement pas manqué ce détail de la plus grande importance …Et bien si je m'y attendais. Yu, qui jusque là affichait une expression de victoire mais aussi de méfiance vient de baisser sa garde quelques instants et permit au loup de percer ses défenses et de planter ses crocs sur son épaule, pas aussi profondément que l'animal l'aurait voulu mais déjà bien assez pour remettre les compteurs à zéro. Il retourne alors fidèlement aux côtés de son maître pour voir son état étant donné que celui-ci tient fermement son bras blessé. Quels retournements de situation nous réservent encore ces deux-là ? »

C'est à ce moment précis, quand la tension jusque là à son apogée commençait à baisser et que le combat stagnait de plus en plus sans qu'un vainqueur ne soit décidé puisque les deux combattants demeuraient débout, que la tour décida intervenir pour donner un nouveau lieu à ce tournoi dont personne ne pouvait encore prédire l’achèvement. Quelle nouvelle atmosphère trônerait sur cette arène qui était devenue la scène d'un combat mortel, une lutte impitoyable à laquelle Luka aurait refusé de faire partie mais qu'une fois à l'intérieur il devait disputer pour ne pas finir en petites rondelles comme beaucoup d'autres avant lui.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar
Ven 23 Aoû 2013, 20:40


La scène dont la pièce était encore en plein déroulement mais dont les spectateurs commençaient à se lasser, se vit rapidement échangée avec son total opposé, ne laissant aux deux hommes pratiquement pas le temps de s'adapter aux nouvelles contraintes avant de se voir plongés dans un lac d'eau froide tout droit venu de la jingle tropicale de tantôt. La tour semblait avoir un bon nombre de tours à leur jouer avant d'en être totalement satisfaite mais elle risquait par la même occasion de contrarier non seulement les deux combattants mais aussi les douces demoiselles qui profitaient jusque la de la brise et dorénavant du soleil. Ce n'était pas un sentiment désagréable que de se laisser porter par les flots et les courants à la surface de l'étendue cristalline et sentir les quelques algues sou marines caresser la peau mutilé mais ils n'avaient pas vraiment le temps de se détendre dans ce jeu où le premier à baisser sa garde est un homme mort. Le sang séché semblait se dissiper et les plaies jusque là fermées, ou plutôt couvertes de sable, se virent à nouveau ouvertes, causant une hémorragie importante qui finirait par avoir raison de l'un ou de l'autre s'ils ne s'entre tuaient pas avant. Le soleil avait remplacé l'énorme vide mais il leur était impossible de l'apercevoir à travers les nombreux feuillages qui recouvraient à nouveau ce qui auparavant avait été la toiture d'une pièce tout à fait banale. Impossible à dire si des animaux était présents derrière les arbustes denses mais ce qui était certain c'est le fait que le nombre de spectateurs avait considérablement augmenté, leurs regards intenses étaient facilement discernables au milieu de tous les autres.

Devant eux, une cascade de laquelle s'écoulait l'eau de vie, dans toute sa transparence, et sa fraîcheur apaisante inonda soudainement tout ce qui les entourait ne laissant alors que quelques pierres très fines qu'ils devaient utiliser comme seuls appuis. Se précipitant sur la pierre la plus proche de celle sur laquelle Yu tentait désespérément de garder l'équilibre, Luka reprit le combat de plus belle essayant cette fois d'en finir avant qu'il n'ait le temps de souffler. Pendant ce temps des conversations tout à fait hors sujet se déroulaient du côté d'Anna et Rose qui avait trouvé une raison à son parapluie et s'amusait agréablement à s'en vanter.

« Les raisons qui ont poussé la tour à choisir ce décor comme emplacement de la partie décisive de cet échange incroyable auquel je n'aurai cru assister, m'échappent encore … Sachant que le pouvoir de Luka est totalement basé sur le feu et ignorant complètement ceux de cet étranger, pourquoi n'a-t-elle pas essayé de l'aider au lieu de le déplacer dans on pire élément ? S'amuse-t-elle à le mettre en péril malgré le fait qu'il soit venu pour l'aider et qu'elle lui ai donné sa parole ? Faut pas s'étonner. Elle n'a jamais été loyale pour commencer. Si elle devait nous sacrifier, Rose, je suis certaine qu'il le ferait sans la moindre hésitation si cela lui permettait de garder au chaud encore un de ces nombreux trésors, même si nous vivons ici depuis plus longtemps que je ne puis me remémorer. » n'ayant rien à répondre à ce genre de commentaires, la jeune demoiselle fantôme laissa sa partenaire reprendre le service à sa place et conter les exploits des deux héros intrépides de façon à ce que eux-mêmes soient en mesure de l'entendre. « Les sauts et autres acrobaties semblent désormais impossibles en considérant le peu de place qu'il vous reste. Faites attention à ne pas glisser sur les pierres car une fois à l'eau, certes vous ne vous noierez pas, mais vous risquez très fort de laisser une opportunité à votre adversaire de vous cuire en petite brochette. Luka continue d'attaquer sans flancher pendant que Yu ne fait que se défendre. Il semble craindre plus l'eau que son adversaire … Serais ce possible qu'il en soit venu à ne pas le considérer un adversaire à la hauteur de toutes ses forces … ? Une telle chose est impensable pour nous qui assistons au spectacle depuis le début. »

C'est alors qu'une chose des plus inattendues se produit et laissa bouché bet tous ceux qui eurent la chance d'y assister. Luka, sans vraiment l'avoir planifié et certainement sur un coup de tête, leurra son ennemi à l'attaquer par la gauche pour finalement le déstabiliser en parant son attaque et ainsi parvenir, si tout allait pour le mieux, à le prendre de court et le faire tomber à l'eau. Mais hélas, les choses se déroulèrent encore mieux que prévu quand les jambes de celui-ci hésitèrent un maigre instant ce qui causa un déséquilibre et une chute certaine dans le lac qui n'attendait que ça. De toute évidence, le personnage énigmatique montra alors son côté faible et inoffensif n'arrivant pas à nager et annihilant ainsi toute sa force physique qui avait causé tant de problèmes au jeune vampire. Luka faisant signe à son loup noir, qui semblait avoir encore assez d'énergie pour porte le corps presque inanimé de l'étranger jusqu'à la cote, se laissa aller à son tour, n'ayant plus l'énergie nécessaire ne serais-ce que pour se tenir sur ses deux jambes.

Mais quel déroulement inattendu ! Même nous n'aurions pas pu le prédire ! Quelle piètre manière de finir un combat qui donna même à ses spectateurs des frissons et des sueurs froides, un combat si épique de la première … à l'avant dernière seconde. Je suis tout de même soulagée de voir que notre intervention s'est avéré inutile et que nous avons put tranquillement nous ménager pour la prochaine âme en peine. Ne crois-tu pas , Rose ? dit Anna croyant avoir prononcé les paroles les plus justes au monde et certainement les meilleures critiques d'un combat assez passionnant qui se finit de manière inespéré, une déception pour le publique mais pas pour ceux qui le disputaient et qui étaient plus que soulagés de le voir enfin terminé. La femme qui ne fit aucunement preuve de sa présence pendant cette nouvelle étape, n'esquissa qu'un vague hachement de tête comme pour montrer son accord envers les paroles de sa camarade, sans trop leur accorder d'importance au même temps, finissant sa dernière tasse de thé.«  Cependant, les deux petits sont salement amochés ! Quel gâchis je te jure ! Avec de si beaux visages, un plus masculin que l'autre, ils auraient tout de même pu faire un minimum attention mais non, ils sont obligés de se frapper peu importe où tant que ça fait mal … Que des inconscients moi je dis ! Atteindre l'ennemi au loin est tellement plus sûr et tellement plus … BEAU ! »

Sachant qu'elle pourrait continuer de délirer toute seule sans même remarquer l'absence de sa nouvelle amie qui très souvent devait supporter ce genre de monologues interminables, ceux de Luka étant de la camelote à côté de ceux d'Anna qui parfois duraient jusqu'à l'épuisement, Rose préféra aller à l'encontre du jeune homme qui étendu au sol attendait de récupérer assez d'énergie pour se relever. Le positionnant lentement mais avec grande facilité sur le dos du loup noir dont l'énergie physique ne semblait décidément pas avoir de fin, elle les accompagna jusqu'à la sortie, laissant Anna en compagnie de l'autre canaille. Le temps qui les séparait de la porte de sortie semblait interminable, peut-être plus encore que le duel en lui-même, la tour continuait de lui donner des raisons incontestables de ne plus jamais revenir, de souhaiter se délivrer de son emprise le plus vite et même après avoir formulé quelques remerciements envers le loup noir, celui-ci ne prit même pas la peine de répondre ni de se retourner une fois le seuil franchit et les adieux faits.

Rose qui les observait jusqu'à les perdre de vue à l'horizon, posa une dernière question qu'elle croyait poser problème à la tour, Luka n'était finalement pas le seul à vouloir perturber ce calme dont elle faisait toujours preuve. « Et tu vas les laisser partir sans même leur dire que tous leurs efforts sont vains puisqu'il n'existe aucune couronne enfermée dans cette tour ? Ce ne serait pas le bon moment pour te venger de cet elfe ? Je croyais que tu ne l'appréciais pas ... » Avec un petit rire assez discret, la tour répondit tranquillement comme si la réponse était déjà prête depuis le début. « Tu te trompe lourdement ma petite. J'ai fait une promesse et je ne peux pas la briser, c'est tout. Pour ce qui en est de leur révéler cette information tout à fait confidentielle, je ne l'ai pas fait car il y a certaines choses qui ne doivent jamais voir le jour. Ils n'en seront que plus heureux de ne pas l'avoir appris de notre bouche, je t'assure. » Encore un long voyage les attendait une fois celui-ci terminé … Venom tâcherait de quérir auprès de cet ignoble personnage les renseignements nécessaires et ce qui leur était dû après cette réussite implacable. Il avait cette affaire à régler mais aussi un long rétablissement pour le vampire qui trouvait deux jours alité déjà bien assez ennuyeux et impossibles à vivre.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

# Cette chose qu'il y a entre nous # ( Solo )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cette chose qu'il y a entre nous - [quête, solo]
» Cette chose qu'il y a entre nous (pv Kain) [-18]
» Cette chose qu'il y a entre nous [Quête Eärhyë]
» Cette chose qu'il y a entre nous [Quête feat. Léto]
» [Quête] Cette chose qu'il y a entre nous (Jingle & Shawn)
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Zone RP - Océan :: Continent Naturel - Ouest :: Désert de Näw-