AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:28

De Nalgran Hayina
♦ Nom: De Nalgran
♦ Prénom: Hayina
♦ Sexe: Féminin
♦ Age(réel et en apparence): La fleur de l’âge ; 20 ans
♦ Race: Orisha
♦ Spécialité:
• Agilité : 2 + 4 +1 + 1 + 2 + 1 + 1 + 1 + 1 + 2 = 16
• Force : 3 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1 + 1  + 1 + 1 = 11
• Charisme : 8 + 1 + 2 + 1 + 1 + 1 + 3 + 1 + 2 = 20
• Intelligence : 5 + 1 + 1 + 2 + 1 = 10
• Magie : 2 + 1 + 1 + 2 + 1 + 1 = 8
♦ Métier : Vendeuse aux enchères
♦ Arme:Fléau
♦ Pouvoirs:
• Lien du destin
• Empathie
• Vison d'aigle
• Contrôle des émotions
• Voler
♦ Pouvoir niveau II:
• Rendre son corps élastique
♦ Pouvoir niveau III: N/A
♦ Pouvoir niveau IV: N/A
♦ Pouvoir niveau V: N/A
♦ Particularité: Texte

Quêtes
♦ Gains de lieux
- Popularité raciale
- Poussière nacrée : il s'agit de quelques restes poussiéreux du Musée qui bouillait de magie suite à l'intervention du conservateur, poussières que vous avez inhalé en tant de le sauver, lui, ses œuvres et ses visiteurs. Loin de causer des maux, elle vous a été bénéfique et octroyer un nouveau pouvoir : celui de la téléportation.
- Le Chevalier Mini : Cette statuette d'à peine cinq centimètres de haut est une autre version miniature du colosse que vous avez affronté. Mais celle-ci ne sera aucunement hostile à votre égard : au contraire, elle vous prêtera allégeance pour avoir vaincu ses homologues gigantesques. Armé de sa minuscule épée, le Chevalier Mini sera votre dernier rempart contre les envahisseurs insectoïdes, le meilleur éclaireur lors des missions d'infiltration et la parfaite distraction pour les enfants de tout âge.
- La tromperie des autres : Il s'agit d'un bracelet où est incrusté une petite pierre. Il permet d'induire l'adversaire en erreur quant à vos pensées. En effet, si votre esprit est lu, l'ennemi croira l'inverse de ce que vous pensez réellement.
- L’Obole: Dans votre peau s'est incrustée une petite pépite d'orishalque, difficile à voir mais pourtant présente au toucher. Si celle-ci n'a pas changé votre quotidien, elle a de grande chance d'influer sur votre futur. Vous savez qu'il serait idiot de l'enlever et préférez ne pas y toucher. [L'obole est une pierre magique qui vous permet de lutter aléatoirement contre les malédictions y compris celles d'Antarès. Elle ne vous protégera donc pas de toutes les malédictions qui pourraient vous accabler, mais d'une partie seulement. Plus vous avez de magie, plus le pouvoir de l’obole se voit efficace. De même, plus votre intelligence sera élevée, plus vous comprendrez son utilité et son fonctionnement (15 et +)]
♦ Gains de quêtes
N/A
♦ Gains rp pour tous
- Un bracelet d'air qui permet de créer un faible bouclier
- Une boule de sapin de noël très jolie. Lorsque vous la jetez sur le sol, elle dégagera un énorme nuage de neige.
♦ Gains Hors RP
- Des oreilles de lapin, vous permettant de vous transformer en lapin
- Un pendentif en forme de cygne : il vous permet d'invoquer une petite armée de cygnes, les animaux qui symbolisent l'amour. Ils sont parfait pour créer une ambiance romantique. De plus, ces sales bêtes peuvent vous aider à faire diversion voir à attaquer.
- Des baies qui attirent des essaims de mouches amicales (vous pourrez, pendant 1 post, les manipuler pour distraire l'ennemie)
♦ Gains d'Event
Présage funeste (A chaque fois qu'une catastrophe sera sur le point de se produire, vos rêves vous y entraîneront avant que cela n'arrive, d'une façon plus ou moins abstraite. Donc vous faites des cauchemars à chaque fois qu'il va se passer une guerre, une tempête ou même quelque chose de funeste dans votre vie)
♦ Fragments du cristal maître
N/A
♦ Arme du temple
N/A
♦ Anniversaire
Localisation
Physionomie
La silhouette de Hayina laisse à désirer : l’orisha est très petite, mesurant 150cm, mais est aussi un peu... boulotte. Bon, pas trop, mais elle a quand même du gras qui se voit bien. C'est une bonne vivante...  mais d'un autre côté, elle a des formes généreuses. En tout cas, son visage contraste avec son corps : elle a un visage aux trais fins avec un nez en trompette, des lèvres fines... en somme, un visage qui lui donne un léger air enfantin. Mais surtout, Hayina possède de grands yeux vairons, l'un turquoise et l'autre violet, assortis d’un regard souvent malicieux et déterminé. Ses yeux, c’est ce que la jeune femme préfère chez elle, car son entourage ne tarit pas d’éloges sur ceux-ci... même si cela lui attire aussi des regards méprisants, à cause de sa race. Mais Hayina se fiche bien de ces derniers regards : elle a dû les affronter toute sa vie et elle sait qu'ils ne cesseront, pour certains, jamais. Elle en est tellement fière que l'orisha a teint ses cheveux en turquoise : lisses et longs, ils sont infiniment soignés. Il n’est pas rare que la jeune femme y glisse des ornements comme une fleur ou une barrette originale. Pour elle, ses cheveux sont le symbole de sa richesse. Beaucoup de son argent passe dans les cosmétiques, mais l’essentiel de ceux-ci sont voués à embellir ses cheveux.

Au niveau habillement, comme beaucoup d’orishas, Hayina fait dans la simplicité et ne s’embarrasse pas de bijoux, hormis le collier d’orishalque de sa mère qu’elle porte comme bracelet –elle ne supporte pas les colliers, ou tout ce qui pourrait se rapprocher de son cou, comme les hauts cols. Sa couleur fétiche est le violet ; ainsi, la plupart de ses tenues sont de cette couleur. Elle l’adore car cette couleur contraste parfaitement avec celle de ses yeux et de ses cheveux, selon elle. Au niveau des chaussures, l’orisha a un amour incontesté pour les bottes. Elle en porte toujours, à toutes les sauces. Enfin, elle porte souvent un badge avec un marteau dessiné dessus, notamment quand elle tient des ventes aux enchères, mais aussi en-dehors. En somme, Hayina n’est pas une femme fatale, mais elle sait mettre son apparence en valeur. Le charisme fait le reste.

Psychologie
Hayina est une princesse. Bien que les dures années de sa vie lui aient appris la modestie, elle reste quelqu’un de capricieux et de colérique : elle aime le confort et aime s’octroyer certains caprices. Ainsi, elle déteste quand on la contredit ou qu’on lui refuse quelque chose. Déterminée et têtue, elle fera tout pour enlever cette tâche dans son tableau parfait. Car oui, Hayina est aussi perfectionniste : elle veut être toujours la meilleure en tout et ne supporte pas voir quelqu’un de meilleur. Néanmoins, elle est bien obligée de s’y confronter : dans ces cas, il lui arrive de contenir son envie, mais il peut arriver qu’elle décide de rabaisser cette personne qui la contrarie tant…

En-dehors de ça, l’orisha a de grandes qualités. D’abord, elle est chaleureuse et s’attire assez facilement les bonnes impressions des gens qu’elle rencontre. Posée, elle pèse ses mots et est très diplomate. Elle se laisse juste un peu emporter quand elle est contrariée... mais ce que l'on remarque le plus vite chez elle, c'est que l'orisha est une bonne-vivante : elle adore manger, profiter de tous les plaisirs que peut lui offrir la vie, comme si elle voulait gober toutes les meilleurs choses possibles de la vie en un rien de temps. En somme, elle vit comme si chaque jour était son dernier... un peu trop, d'ailleurs. Car la modération n'est pas vraiment son mot d'ordre...

En résumé, Hayina a une personnalité complexe qui laisse difficilement son entourage indifférent. Généreuse mais accro à l’argent, diplomate mais colérique, elle est pleine de paradoxes, qu’elle-même n’assume pas toujours…

Histoire
À Megido, la famille de Hayina, les De Malgran, était bien connue. Toute la famille, toutes générations confondues, vivaient dans un grand château en marge de la ville, un domaine qui était leur demeure depuis des siècles. Mais ce n’était pas grâce à leur château que sa famille était connue : c’était pour leur sens des affaires. En effet, leur famille était l’une des plus riches de la ville, l’élite des orishas. Et pourtant, l’or était leur seul pouvoir, car ils se détournaient plus ou moins de la magie, préférant agir pour une réussite simplement matérielle. Officiellement, ils tenaient leur richesse de leur héritage, d’abord : et ensuite, ils faisaient preuve d’un pouvoir de marchandage sans pareille. Banquiers, commerçants, revendeurs, l’enrichissement était un art qu’on leur apprenait dès leur tendre enfance. Néanmoins, ces dix dernières années, leur famille avait acquis plus de puissance et d’argent que jamais ; les rumeurs couraient que tout leur or n’était plus très propre. Mais on ne croyait pas plus que ça aux racontars.

Hayina n’eut jamais vent de ces rumeurs. L’orisha naquit dans un milieu plus qu’aisé, une cuiller en or dans la bouche, pour ainsi dire. Dans la famille, elle avait été très attendue, ses parents ayant essayé pendant plus de cinq ans d’avoir un enfant. Elle était la petite dernière ; même ses cousins et cousines étaient bien plus âgés qu’elle. Ainsi, elle était la princesse de la famille. Tout le monde la chouchoutait et cédait aux moindres de ses caprices. Avec cette éducation, la jeune orisha découvrit bien vite qu’elle pouvait tout avoir, même si elle devait ruser pour : après des caprices ou du chantage, elle arrivait toujours à ses fins. En-dehors de chez elle, aussi, tout lui semblait beau. Grâce à son nom de famille, on la respectait : et, d’ailleurs, c’était un respect qu’elle méritait bien. Car, oui, Hayina était la meilleure, la plus belle, la plus intelligente. C’était du moins ce qu’elle entendait tous les jours.

Mais l’enfance a une fin, tout comme l’innocence. Bercée par la mélodie des pièces qui s’entrechoquaient, élevée dans un monde où elle régnait, Hayina ne se serait jamais attendue à ce que tout cela finisse un jour. Et encore moins de la façon par laquelle ça arriva.


*

Un soir, après un dîner que Hayina avait passé avec son grand-père, les autres étant tous partis en voyage comme souvent, elle alla se coucher dans son baldaquin, portant sa nuisette préférée : une violette en soie, avec des broderies très raffinées sur ses manches. Elle s’était endormie en regardant la lune par la fenêtre, rêvant de vivre des aventures comme dans les romans, ou même comme celles que vivaient ses parents, à partir aux quatre coins du monde les poches vides pour en revenir les poches pleines. Elle réfléchissait à ce qu’elle mangerait le lendemain, et à ce qu’elle pourrait faire. Pourquoi ne pas faire un tour en forêt, avec son grand-père ? Non, il serait bien trop occupé. Il était toujours occupé.

Et puis, ça avait commencé par le bruit affolant d’une chose qui tombait lourdement. Réveillée en sursaut, Hayina avait aussitôt enfilé une robe de chambre et s’était dirigée vers la porte de sa chambre. Mais d’autres bruits avaient suivi : ceux de plusieurs personnes qui couraient dans les couloirs, d’abord lointains, puis se rapprochant. Hayina avait entendu le cri d’une servante, puis des cris masculins ; et avant qu’elle n’atteigne la porte, son grand-père l’avait ouverte et refermée à clé.
« Nous devons partir », lui avait-il dit. Affolée, n’osant pas poser de questions bien que des centaines se faisaient écho, elle s’était dirigée vers sa valise, mais son grand-père avait arrêté son geste et l’avait entraînée vers la fenêtre. « Pas le temps ! ». Commençant à pleurer, du haut de ses 15 ans, Hayina n’osait plus rien faire. « Viens vers moi, allez ! » lui avait-il criée. Obéissant, elle avait été prise dans les bras par son grand-père : il s’apprêtait à s’envoler par la fenêtre. Que se passait-il pour qu’il y ait autant de panique dans ses yeux ? S’accrochant à lui,  Hayina s’était préparée à l’envol. Mais il ne vint jamais. Sans comprendre, elle était tombée sur le sol. Puis, elle avait senti le sang de son grand-père souiller sa nuisette préférée. Son corps était sans vie.

Devant elle se tenait un homme horrible. Il était incroyablement grand, vêtu d’une armure qui semblait pouvoir résister à tout et surtout, il avait un sourire qui avait hanté tous ses cauchemars suivant cette nuit : un rictus épouvantable d’un homme content du meurtre. Hayina était tellement effrayée que ses larmes ne coulaient plus. Puis, dans un geste désespéré, elle avait voulu sauter par la fenêtre. Mais l’homme l’avait atteinte avant.


*

« Tu n’es plus libre ». Cette phrase fut la seule que son maître lui répétait. Tous les jours. Au début, Hayina avait pleuré, avait fait du chantage, avait rusé, tout ce qu’elle avait appris à faire pour avoir ce qu’elle voulait. Mais elle n’avait rien. Même, tout ce qu’elle obtenait, c’était toujours plus de coups et plus de tâches. Elle avait pris la place de ses servantes, ou pire encore. Au bout de deux ans, elle commença à s’adapter à la servitude, fatiguée de se battre. Elle était devenue une automate. Tous ceux qu’elle aimait n’étaient plus là, tout ce qu’elle aimait non plus. Pendant deux autres années encore, elle se mit à comprendre ce que ce dernier voulait. Elle n’avait plus de coups car elle ne se battait plus, et même, son maître commençait à la récompenser. Hayina avait compris qu’elle avait dû atteindre la période néfaste où elle devrait perdre sa liberté : toute sa famille lui en avait parlé avec peur. Néanmoins, elle savait que ce n’était pas prévu. Pourquoi ces hommes avaient-ils tué son grand-père ? Hayina avait fini par se dire que c’était simplement des pillards qui avaient eu vent de leur richesse et qui avaient voulu s’en emparer. Tant qu’à faire, leur chef l’avait prise comme servante, sous prétexte qu’il accomplirait une sorte de devoir.

Sa famille, c’était pourquoi elle avait survécu jusqu’ici. Depuis le premier jour où elle avait été traînée dans ce château inconnu, dont elle n’avait toujours pas vu l’extérieur, elle s’était jurée de s’enfuir pour retrouver ses parents, ses cousins, ses grands-parents et même ses arrière-grands-parents. Et un jour, sa volonté avait enfin été satisfaite. Son maître avait asservi deux autres orishas pendant sa captivité : mais ce qu’il ne savait pas, c’était que l’un d’eux avait certaines relations. Des pirates, qu’il disait. Au début, elle ne l’avait pas cru : mais un jour, ils avaient débarqué dans le château et l’avait tué. Pour toute sa vie, Hayina lui sera reconnaissante. Elle refusa sa proposition et goûta de nouveau à sa liberté, plus forte et plus mature que jamais.

Mais une mauvaise surprise l’avait attendue à son retour à Megido. Personne ne la reconnut dans la ville : maintenant, elle n’avait plus l’air que d’une souillon. Plus de bijoux, plus de vêtements de luxe. Hayina était retournée au château des De Nalgran… mais ce n’était plus qu’une ruine. Il n’avait plus rien de sa demeure d’antan où elle avait vécu si heureuse. Elle ne pouvait même plus monter à l’étage : les gigantesques escaliers avaient été rompus. Tout avait été pillé et saccagé. Décidée à y rester pour attendre que quelqu’un de sa famille revienne, elle y resta plusieurs mois, se nourrissant à moitié dans la forêt, à moitié en volant à l’étalage. Pendant son attente, elle avait retrouvé le collier de sa mère qu’elle laissait toujours dans le château : un collier d’orishalque, qu’elle avait trouvé sous l’Océan, dans les mains d’une vieille sirène qui ne savait qu’en faire. Et un autre jour, elle fit la rencontre de Nymeria. La louve était venue dans le château pour y chercher de la viande fraîche, et elle avait vu Hayina. D’une façon qu’elle ne pouvait expliquer, ces deux dernières nouèrent un lien d’amitié et devinrent inséparables. À l’époque, Hayina ressemblait plus à Nymeria que l’inverse. Elle survivait plus qu’elle ne vivait.

Au bout d’un an, l’orisha se décida à quitter son bercail. Sa famille était introuvable, et elle apprit bientôt qu’ils avaient été tous tués ou qu’ils s’étaient tous enfuis, poursuivis par un gang qui cherchait des remboursements. Selon eux, son grand-père était celui qui avait embarqué toute la famille là-dedans. De l’argent sale. Dès lors, Hayina cacha son identité et s’inventa un passé plus ou moins banal. Elle recommença à faire ce que sa famille savait faire le mieux : marchander. Elle commença par être employée, puis elle monta les échelons et finit par avoir tant d’argent qu’elle put devenir sa propre patronne. Hayina devint vendeuse aux enchères. Elle avait eu toute une enfance pour savoir mettre un prix sur un objet, et elle avait un talent incomparable pour faire monter les enchères assez pour remporter une assez bonne commission. Hayina se fit une clientèle à Megido puis commença à voyager. Une vie nouvelle s’offrait à elle et à Nymeria. Elle était la dernière à pouvoir faire revivre le prestige de sa famille, la dernière à faire perdurer les talents premiers des De Nalgran. L’argent et la liberté, c’était tout ce qu’elle voulait maintenant. Mais elle voulait aussi une chose bien plus importante et bien plus difficile : la vengeance.


Nom du compagnon

♦ Prénom: Nymeria (pour un hommage à GoT, j'ai le droit?)
♦ Sexe: Femelle
♦ Race: Louve
♦ Pouvoir: Griffes empoisonnées

♦ Caractère: Nymeria est loyale. Elle ferait tout pour défendre Hayina, au prix de sa vie. Mais elle est aussi colérique, comme sa maîtresse: ainsi, il leur arrive bien souvent de se disputer, pour un rien, généralement.
♦ Physique: La louve a un pelage blanc, légèrement cendré. Ses yeux sont jaunes, et sa taille est assez normale ; elle arrive aux fesses d'Hayina. Elle a un air plutôt féroce, air que lui donne sa race, mais elle ne mord pas... du moment que sa maîtresse lui en empêche.


Nuitée Tamaren

♦ Prénom: Nuitée
♦ Sexe: Femme
♦ Race: Rehla
♦ Pouvoir: Spleen
♦ Spécialités:
Agilité : 2
Force : 1
Charisme : 1
Intelligence : 1 + 3 = 4
Magie : 1 + 1 = 2


■ Gains d'évent :
- Evolution du pouvoir Plonger dans l’oubli : permet de poser un verrou sur les souvenirs immédiats des personnes qu’ils viennent de croiser et qui ont compris la nature secrète de leur essence. Grâce à ce talent, ils peuvent simplement se faire oublier des passants, qui ne se souviendront même plus de la rencontre.

♦ Caractère: Optimiste : Après ce qu'elle a vécu, Nuitée s'est rendue compte que la vie ne tenait qu'à un fil. Ainsi, elle a pris la résolution de la vivre à fond Exubérante : Nuitée ne supporte pas d'être discrète ; elle veut qu'on la remarque où qu'elle passe. Sociale. L'ethnologue s'y connaît en psychologie: elle sait comment se comporter avec les gens en fonction de leur caractère. Elle aime être accompagnée, parfois même à défaut de l'être bien: d'ailleurs, elle ne supporte ni la solitude, ni l'ennui. Généreuse. Ayant vécu dans une famille nombreuse, Nuitée sait qu'il faut partager. Elle peut parfois même être une trop bonne poire. Mais ça, elle ne peut pas s'en empêcher. Curieuse. Comme tout rehla ou presque, Nuitée est friande de connaissances. Un peu trop, d'ailleurs. Pacifiste. Nuitée hait le conflit. On lui a toujours appris à être neutre et à ne pas prendre parti, même si une personne avait l'air d'être la coupable parfaite. Ainsi, elle fait tout pour éviter les conflits, mais aussi pour apaiser ceux qui concernent d'autres personnes, mêmes inconnues.


♦ Physique: Nuitée a le visage pur d'une rehla. Son teint est pâle comme la lune, ses yeux sont bleus comme le début de la nuit (c'est de là que vient son prénom), son nez et ses lèvres sont fines. La jeune femme a un regard que l'on retient: il semble fouiner dans les recoins les plus sombres de l'âme de son interlocuteur. Parfois il fait peur, et parfois, il fascine. Oui, à n'en pas douter, Nuitée a un visage magnifique, encadré par une chevelure qu'elle choie, d'un châtain clair banal mais d'une propreté sans pareille. Quant à sa silhouette, elle n'est pas non plus à plaindre: de taille normale, elle a des proportions élancées et gracieuses. Côté vêtements, Nuitée soigne une apparence soignée et pure, c'est pourquoi elle veille à toujours mettre des couleurs douces, comme le vert, le beige ou le taupe, même.


Zachary

♦ Prénom: Zachary

♦ Sexe:
Masculin

♦ Race:
Ange

♦  Pouvoir: -Remonter d'une minute dans le temps
- Poussière nacrée : il s'agit de quelques restes poussiéreux du Musée qui bouillait de magie suite à l'intervention du conservateur, poussières que vous avez inhalé en tant de le sauver, lui, ses œuvres et ses visiteurs. Loin de causer des maux, elle vous a été bénéfique et octroyer un nouveau pouvoir : celui de la téléportation.
- Soigner les blessures

Malus d’Event :
- La désolation des protecteurs : Incapacité à utiliser la magie de soin sur les Humains.
Spécialités:
Agilité :
Force : 4
Charisme : 2
Intelligence : 1
Magie : 3
♦  Caractère: Comment ça, je suis curieux ? Pas du tout ! ...officiellement, en tous cas. Eh, je le cache bien, en vrai. J'ai juste à me servir de mon pouvoir quand je sais que je vais trop loin. Hein ? Tu trouves ça risqué ? Mais non, mon pouvoir est infaillible. Il faut dire que je ne connais pas l'échec. J'imagine que c'est mon talent. A moins que ce ne soit plutôt mon charme ravageur. ...Un beau duo, tu dis ? Un duo de baratineurs, avec Hayina ? On dit juste la vérité, si tu n'oses pas avouer qu'on est parfaits, c'est ton problème, mec.

♦ Physique: Zac ne laisse pas quiconque entrevoir sa véritable personnalité. Quand on le voit peu de fois, il renvoie l'image d'un ange plutôt timide, qui rougit facilement et qui a une démarche plutôt gauche : c'est une image qu'il aime cultiver. Il est blond et a des yeux bleus clairs. Il n'est pas très grand, mais toujours plus que Hayina; complexé par ça, il tente de compenser en gardant une carrure de mec viril, un Vrai, avec les tablettes et tout le toutime. Il faut dire qu'il est plutôt superficiel. En bref, ils font bien la paire, avec Hayina.
Orion Sforza

♦ Prénom: Orion
♦ Sexe: Masculin
♦ Race: Elfe
♦ Pouvoir: Invisibilité
♦ Caractéristiques :
-Agilité : 3 + 2 = 5
-Force : 1 + 2 = 3
-Charisme : 2
-Intelligence : 3 + 2 = 5
-Magie :  1+ 2 = 3  /


Bonus d’Event :
La musique du vent : Tous les pouvoirs des Elfes obtiennent une musique spécifique. Une fois le Niveau III acquis, à chaque fois que l’Elfe jouera la mélodie d’un de ses pouvoirs, celui-ci s’activera sur quiconque l’entendra. Exemple : si l’Elfe joue la mélodie de l’hypnose, ceux qui entendront la musique seront hypnotisés.

  ♦ Histoire: Orion a vécu sans faire de vagues jusqu’à ce que les océans et les terres se déchaînent : il vivait tranquillement avec sa femme dans une forêt, tous deux étant costumiers de profession, un peu à l'écart d'Earudien où se trouvait toute leur famille. Tout allait bien jusqu'à ce que le destin décida de les séparer quand le couple partit en croisière pour Megido : en arrivant près de la côte, des créatures aux yeux jaunes se déchaînèrent pour une raison inconnue et grignotèrent le bois du bateau. Sa coque céda avant même de pouvoir amarrer et les passagers se retrouvèrent à l’eau, prisonniers du déferlement marin. Orion fut assommé avant même de tomber à l’eau et c’est en se réveillant, sauvé par une bonne âme, qu’il apprit le décès de sa femme dans les flots. Il ne s’est toujours pas remis du choc.
Orion lutta pour survivre sans trop savoir ce qu’il faisait, jusqu’à ce que les séismes s’arrêtent. Quand les choses se calmèrent, il alla retrouver sa famille à Earudien. Mais le faste passé qu'il avait connu n'était plus et il ne pouvait supporter de rester dans la ville de son enfance qui lui rappelait sa ruine sans cesse, comme une vieille ritournelle qui n'avait pas de fin. C'est à cette période qu'une envie qui ne l’avait jamais hanté auparavant, naquit : celle de rencontrer son père, cette personne dont sa mère lui avait décrit les traits dans les moindres détails, mais qu'il n'avait jamais vu par lui-même. Voulant trouver une nouvelle attache, cela lui semblait comme la solution parfaite : faire un retour aux sources, découvrir un nouveau pan de sa vie. C’est donc à Megido, sur le chemin pour rencontrer Cocoon, qu’il tomba sur Zachary. L’ange le prit en pitié et quémanda de l’aide à Hayina en son nom. Finalement, elle promit de l’aider à rencontrer Cocoon s’il lui offrait ses services de valet en échange. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il accepte, mais ce curieux marché fonctionna à merveille pour les quatre compagnons de route.  
 
 ♦ Caractère: Orion est très créatif. Il a besoin d’être stimulé sans cesse, ce qui le conduit à se lancer dans des projets sans queue ni tête quand il est rongé par l’ennui ; son originalité n'a d'égale que sa gentillesse. Mais ce qu’il aime le plus, c’est coudre. Il a perdu la main depuis son deuil, mais il recommence à s’entraîner grâce à Hayina qui lui offre de quoi faire. Ancien costumier réputé, il est avide de spectacles théâtraux et autres manifestations culturelles. Il est aussi très proche de Nuitée car pendant ses rares jours de repos, il passe des heures à la bibliothèque la plus proche avec la rehla. Si tous les sujets de lecture l'intéressent, il se passionne particulièrement pour l'histoire des continents, pour la religion et pour l'ésotérisme. Il a déjà lu des dizaines de livres sur ces sujets, et c'est encore trop peu à son goût.
Concernant son tempérament, Orion était un elfe dynamique et optimiste, un éternel bout-en-train. Il était si enthousiaste qu'il en devenait fatiguant et nerveux. Mais depuis qu’il est veuf, le deuil le ronge et il n’est plus que l’ombre de lui-même. Orion est maintenant pessimiste, dépressif et affreusement mélancolique. Il n’arrête pas de coudre, mais ses créations sont fades, sans valeur. Le fait de suivre Hayina sans se poser de questions est une vie qui lui convient parfaitement pour faire son deuil : il est occupé au quotidien par des tâches subalternes, des tâches qui l'occupent assez pour limiter ses réflexions sombres. Il cherche du réconfort auprès des gens qu’il rencontre, se plaignant sans arrêt, ce qui a pour effet soit de les mettre mal à l’aise, soit de les repousser. Nuitée est la seule à se satisfaire de ses plaintes et lui fait office de psychologue.

♦ Physique: Orion a une apparence qui révèle bien son tempérament. Ses tenues originales étaient autrefois entièrement conçues par lui, même s'il les achète aujourd'hui. Même s'il a un visage juvénile, sa carrure lui donne un air un peu plus féroce : il est grand et carré, maintenant sa musculature en faisant des exercices avec Zachary. Non pas qu'il ait une réelle motivation, mais cela lui donne une raison de passer du temps avec l'ange. Enfin, il a hérité des yeux bleus de sa mère et de la blondeur de ses cheveux. Il ne les a jamais coupés, si bien qu'ils lui arrivent au bas du dos.


HRP
♦ Votre prénom ou pseudo courant : Yeowoo
♦ Comment avez-vous découvert le forum : Il y a looooooooongtemps ! (+5 ans~)
♦ Si un jour vous quittiez le forum, comment voudriez vous que votre personnage meure? : Etouffée sous une montagne d'or... sa mort rêvée !
♦ Code ? : Ok By Ninille
♦ PS : Je suis Lully Lin !
Fiche codée par Maak ©


Aark ne vreedish

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:29

j'adore ton avatar rebienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:29

Rebienvenue à toi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:32

Merci à tous ! :D vous êtes plus rapides que la lumière, dites donc xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:35

Hahahah, tu as fais le bon choix très chère
Les Orishas c'est les plus fort
rebienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:39

Une consœur orisha

Bienvenue à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 21:45

Re bienvenue (:111:)
Revenir en haut Aller en bas
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Mer 01 Mai 2013, 22:45

Merci à tous ! Gloire aux orishas \o/

J'ai fini mon histoire ! Yatta /c'estmavie/


Aark ne vreedish

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
Anwen Worthington
~ Bélua ~ Niveau IV ~

~ Bélua ~ Niveau IV ~
◈ Parchemins usagés : 3109
◈ YinYanisé(e) le : 12/05/2012
☿ Âme(s) Soeur(s) : Vous pouvez toujours essayer <3
✭ Activité : Infirmière- Masseuse [rang IV]

Caractéristiques
◤ ◤: Créatrice : Agilité: 20 // Force: 22 // Intelligence: 26 // Charisme: 10 // Magie: 39
◤ ◤: Sabre normal // L'Estoc Trempée // Arc de la Foudre // Crystal Night
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 08:12

Bienvenue parmi nous







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t26898-anwen-l-esprit-elem
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 12:16

Merci a toi! J'ai fini! \o/


Aark ne vreedish

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 12:22

Re-bienvenue ^^ !

Dis moi, simple détail, mais un Orisha n'est-il pas sensé avoir les yeux vairons ? (à moins bien sûr qu'il ne puise changer son apparence)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 12:26

Alec tu m'as devancé j'allais justement lui poser la question
Revenir en haut Aller en bas
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 12:45

Ah oui, quelle abrutie... j'avais hésité avec rehla et c'etait l'avatar pour elle, donc j'ai oublié... je modifie la description et je ferai une demande de montage (avec photofiltre, je fais des trucs degueu !) Désolée x_x


Aark ne vreedish

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 12:56

Encore une question mais c'est quoi "Cooley"?
Revenir en haut Aller en bas
Hayina
~ Orisha ~ Niveau III ~

~ Orisha ~ Niveau III ~
◈ Parchemins usagés : 381
◈ YinYanisé(e) le : 01/05/2013
☿ Âme(s) Soeur(s) : Ah, trop de choix...
✭ Activité : Vendeuse aux enchères

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 14 • Force : 10 • Charisme : 20 • Intelligence : 10 • Magie : 8
◤ ◤: Fléau
avatar
MessageSujet: Re: Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.   Jeu 02 Mai 2013, 13:11

Mais fu! C'est mon t9, je suis sur mon portable... il a transformé violet en cooley. u_u j'édite ça... xD quand j'ai vu ton post, je me suis demandée: "cooley? Mais je sais pas ce que c'est non plus, quel rapport? '___' " /sort/


Aark ne vreedish

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t22341-il-y-a-des-choses-q
 

Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Il y a des choses qui ne s'achètent pas... pour le reste, il y a Hayina.
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» J'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps. JENS
» ? J'ai fais des choses que je regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout le temps.?
» (dane) ? j'ai fait des choses que j'regrette suffisamment, suffisamment pour y penser tout l'temps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-