AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Vanille caël Deslyce [ Administratice ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mar 08 Mar 2011, 22:58


Et d'un baiser ...

■ Nom : caël Deslyce. Parfois, elle emprunte le nom de son père : Déliana. Par épousailles, elle est une Von Illuynqi.
■ Prénom : Le vrai reste inconnu. Par usage, on la nomme Vanille, qui serait l'un de ses seconds prénoms avec Alice et Pandore.
■ Titre : Khæleesi ; L'Ange des Abysses ; Enchanteresse ; La Princesse des Monstres
■ Titre Nobiliaire : Impératrice des Abysses
Empire des Dragonniers : II - Doragon  

■ Sexe : Féminin
■ Age  : Quelques siècles d'existence pour moins d'une trentaine d'années en d'apparence.
■ Race : Sirène

■ Spécialité :
- Agilité : 40|40
- Force : 36|40
- Charisme : 56|56
- Intelligence : 45|45
- Magie : 70|70

■ Métier : Elle a été soldat, professeur, danseuse dans un cabaret et bien d'autres choses. Aujourd'hui, elle est bibliothécaire aux Parchemins du Temps.
■ Activités : Empoisonneuse ; danseuse ; musicienne ; professeur d'Arts-Martiaux en tant qu'intervenante régulière à Basphel et sous une autre identité.
■ Armes : Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité et un poignard à la lame reconnaissable entre toutes.
■ Particularité : Est-ce une blague ?



Pouvoirs & Magies

■ Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Lire dans les pensées
- Télékinésie

■ Détentrice des Formes de Magie :
- Magie des Abîmes [Native]
- Magie des Ténèbres [Native]
- Magie Bleue [Obtenue]
- Magie Elémentaire [Double Nationalité Nymphe]
- Magie D’Argent [Double Nationalité Fae]
- Magie de la Lumière [Double Nationalité Fae]

■ Pouvoir de niveau 2
- Traverser la matière

■ Pouvoir de niveau 3
- Contrôle du sang

■ Pouvoir de niveau 4
- Nécromancie

■ Pouvoir de niveau 6
- Delicea
Explications:
 


Gains

■ Gains de lieux
→ Pouvoirs
- Le contrôle des peurs. Permet de faire apparaître les peurs des autres dans la réalité.
- Maitrise du poison. Connaissance absolue des poisons et insensibilité à ces derniers. Le bout de ses ongles en est imbibé et elle les contrôle à sa guise.
- La Quatrième Forme
Description:
 

→ Objets
- Bague d'assassinat créant une bulle insonorisée et insondable.
- Un stylo qui permet de rendre réel ce que vous écrivez.
- Béret de Basphel. Ecusson : Acier
- Un navire avec un équipage Pnj de trois personnes. La Plume Bleue
- Un cristal bleu : Utilité non encore découverte. Seulement, le cristal semble murmurer parfois, en une langue totalement inconnue.
- Le Pendentif de Neriel
Apparences:
 
-Nebula
Description:
 

→ Gains autres
- Richesse à vie
- Popularité mondiale (3)
- Exploitation de rêves en flacon

→ Armes
- Un éventail à lames
- Le Lance-Pierre de la Destinée : Cette arme fantastique ne vous sera surement d'aucune utilité contre un quelconque ennemi ; l'élastique magique qui faisait autrefois sa puissance est aujourd'hui en poussière. Mais ne soyez pas triste ! Il vous permet, rien qu'en visant quelqu'un avec, de l'envelopper d'une illusion dans laquelle une voix mystérieuse murmure sans cesse "Derrière-toi !" à l'oreille de la victime.
- Le Naïcé d'Argent
Description:
 

■ Gains de quêtes
- Voler [Ailes de Faes]
- Lire l'avenir
- Contrôle de l'air
- Création de l'eau
- Contrôle de la terre
- Souffle ardent
- Paume ardente
- L'Anneau Pourpre - Le bijou est d'une finesse exquise, un délicat ouvrage d'or serti d'un rubis aussi rouge que le sang. Il est aussi le catalyser d'un talent de confort et permet à Vanille de revêtir n'importe quelle tenue à n'importe quel moment, suivant les limites de son imaginations.
- Création d'un Bouclier - Aussi efficace contre les attaques physiques que magiques

■ Gains Empire des Dragonniers
=> Gains en tant que Naga
- Une grande faux appelée Destinée
- Un Dragon Élémentaire de Métal [Voir Fiche de Silence]
=> Gains en tant que Doragon
- Le Pouvoir Tranche-Tout pour Destinée
- Un Dragon de Sang [Voir Fiche de Shidvah]

■ Gains Hors RP
→ Pouvoirs
- Aura immaculée (Pour avoir tout d'un ange et mieux manipuler son image)
- Modifier son apparence
- Mémorisation absolue
- Invisibilité
- Le pouvoir de transformer quelqu'un en démon (sans les pouvoirs)
- Pouvoir de prendre l'apparence d'une autre race (sans les pouvoirs ni les capacités physiques.)
- Contrôle des émotions
- Souffle de glace : ce pouvoir permet de créer un petit vent glacé.
- Enfermer quelqu'un dans un rêve ou un cauchemar
- Pouvoir discerner chez une personne son aura bénéfique ou maléfique et ainsi vérifier la véracité des actions qu'elle revendique vouloir faire.
- Influencer les décisions des autres (vos paroles s'insinueront dans l'esprit de votre "victime". Celle-ci, submergée par votre charisme imposant, se trouvera obligée de suivre vos décisions pensant qu'elle agit par sa propre volonté)
- La Vision des Morts
- Communiquer avec les Morts
- La baguette de la Dame : Artefact fétiche et création d’une Dame dont le nom ne fut pas divulgué, elle permet d’écorcher à vif la peau de celui que la baguette effleure, seulement et strictement la peau touchée par le bout de la baguette. Elle a, par ailleurs, tendance à chauffer et à brûler lors d’un éventuel second passage.  

→ Objets
- Un habitacle (sous forme d'anneau) abandonné permettant de stocker une infinité d'objet et les invoquer à souhait
- Un anneau de téléportation
- Un parfum qui rend amoureux votre ennemi pendant 3 post (pas forcément de vous)
-  La rose de l'amour. (Ce pouvoir vous permettra de faire apparaître une rose au creux de votre main qui aura l'effet d'un filtre d'amour pour une courte période).
- Des baies qui attirent des essaims de mouches amicales (vous pourrez, pendant 1 post, les manipuler pour distraire l'ennemie)
-  Les anneaux d'Olympe [un pour Vanille et un pour Cole]
Explications:
 

→ Gains autres
- Double nationalité Nymphe
- Double nationalité Génie
- Double nationalité Fae
- Couronne du Savoir [Obtention [X] ; Révélation : [/] ; Maîtrise [/].]

→ Armes
- Griffes rétractables
- Une grande faux

■ Gains RP pour tous
- Une Maison dans les Quartiers des Sommets à Avalon
- Une longue cape de soie noire, d'excellente facture.
- Un bracelet d'air qui permet de créer un faible bouclier
- Un monocle qui augmente votre vue sur l’œil non camouflé pendant 1 post
- Ensemble Chamanique : un remerciement pour la participation, qui contient une couverture en fourrure, deux pots de pigments noir et blanc, un pinceau pour peindre, une poignée d'herbe à pipe et la pipe en bois pour fumer avec.

■ Gains d'évent
- Pouvoir de vérité (ce pouvoir vous permet de savoir si une personne ment ou non ainsi que de dissimuler vos propres mensonges)
- Ralentir le temps
- Voyager dans le temps
- La Carte d'Ambroisie (Il s'agit d'une carte sur laquelle se trouve tous les secrets des terres du Yin et du Yang. Ainsi, tous les lieux et la façon de s'y rendre sont indiqués).
-  Le papier de Lady M. : du nom de la Sirène qui l'a inventé, il s'agit d'un morceau de papier qui laisse voir ce que vous désirez à la personne qui le regarde. Il semble parfait et officiel à tout point de vue.
- Bénédiction Familiale : Bénies par la grâce du Dieu-Roi, Vanille ainsi que sa descendance deviennent invisibles et imperceptibles aux yeux des Ætheri.

■ L'Hekamiah - Armée personnelle de Vanille
- Quatre-vingt-dix espions
- Six cents soldats  [hommes]
- Trois cents soldats [femmes]

■ Arme du temple
- Arme du Temple Voie du Dragon: Laevateinn [Sceptre]
- La protection du dragon : l'arme fait devenir la personne si charismatique que l'attaque de l'adversaire échoue, celle-ci déviée par la magie du dragon. (Fonctionne une fois par rp)



Vos Hauts-Faits







... Les abysses t'emprisonnent

Sous un trait d’élégance, elle s’esquisse en quelques lignes délicates, incarnation chimérique d’une douceur glacée, d’une innocence feinte et d’une sensualité passionnée. Captivante, elle enchante les passants par son allure, sa démarche tendre et éthérée, ses airs de princesse fragile à choyer, protéger. Les regards affamés se noient dans les courbes de cette femme, se perdent dans sa grâce et ses attraits. Avides, ils se perdent dans cette aura immaculée dont elle se nimbe, s’enfoncent dans sa majesté, sa prestance, sans parvenir à détourner les yeux mais les iris brûlent à force de la contempler. Petit brin de femme à la silhouette de danseuse, elle est une créature qui se dessine tout en finesse, avec des épaules frêles et une taille de guêpe. Souvent, elle enferme ses longues jambes blanches dans la soie et le satin de robes claires et légères, tenues soignées et charmantes que trahissent son bon gout, son raffinement et mettent en exergue ses airs d’Ange pur et candide. Elle fait preuve de tant de chasteté et de bonté, du moins en apparence, qu’elle ferait douter l’Elue des Cieux de ses propres vertus. Vanille, une femme faite de rêves, deux grands yeux verts à l’éclat si inoffensif qu’on ne pourrait douter de sa nature céleste. Une masse de belles boucles cuivrées aux nuances de corail encadrent son visage en forme de cœur. Ses traits fins et son sourire ont inspiré bien des artistes, soumis aux caprices de la Muse dont ils vantent les charmes sous les teintes d’un pinceau ou dans le galbe sculpté d’un marbre nacré. Les mèches aux couleurs du sang s’effondrent en douces cascades jusqu’à la chute de ses reins, effleurent les contours de ses formes désirables et rebondissent dans le vide à chacun de ses pas. Par habitude, elle préfère laisser sa chevelure libre, ne domptant la crinière que pour les grandes occasions ou par commodité. Les touches rosées et poudrées de ses pommettes rehaussent son teint de porcelaine, contraste saisissant avec le pourpre irisé de ses lèvres bien dessinées.

La malice imprègne son minois et souvent, elle se fend d’un ravissant sourire, l’une de ses expressions chaudes et sucrées qui pourraient briser les cœurs les plus froids, une mine ravageuse et naturellement séductrice qui plait et enivre. Quel est celui qui pourrait résister à ses grands yeux verts ? Cet homme-là n’est certainement pas encore né sur les terres. Parfaite Sirène des vieux contes de marin, Vampire des Mers carnassier, elle est celle qui tue dans le chant envoutant des siennes, d’une voix exquise et basse aux notes charmeuses. Vanille est une femme d’une beauté renversante, qui pourrait soumettre qui elle souhaite d’un mot. Loin d’être aussi prude et chaste que ses apparences le laissent présager, elle joue, use et abuse de ses appâts. Simplement belle à s’en damner, son prestige et ses grâces ne sont que le point final d’un masque parfait, dont elle se pare pour mieux manipuler.

Qui pourrait oser prétendre comprendre l’essence d’une femme aussi complexe, capable d’endosser des centaines de personnalité, empruntant l’une d’entre elles pendant parfois des années, sans se perdre dans ce jeu malsain et dangereux ? La Khæleesi ne s’est jamais égarée dans ses œuvres, pour posséder un esprit trop fort pour être corrompu par des manipulations qu’elle avait elle-même décidées. Cependant, nul ne pourrait se vanter de réellement la connaître car elle présente un visage différent pour chaque individu qui croise son chemin, pour chaque occasion. Certains conservent un doux souvenir de leur rencontre avec la jeune femme. D’autres auraient préféré ne jamais la connaître. Beaucoup évoquent sa folie car ils ne peuvent concevoir qu’une créature comme elle puisse être simplement différente. Ils ne parviennent à tolérer l’existence d’un maléfice à l’esprit sans défaut. Pourtant, elle est une vérité, une réalité qui dérange. Depuis sa plus tendre enfance, Vanille manque de sentiments, d’empathie et de conscience. Pourtant, elle fait parfaitement la différence entre le bien et le mal. Elle a simplement choisi de ne pas se préoccuper de ses considérations brumeuses et nébuleuses qu’avancent les idéologistes convaincus pour justifier le bienfondé douteux de leurs actions interdites. Maîtresse de son monde, elle n’écoute que ses propres désirs et ne sert nulle cause qui ne jouerait pas en faveur des siennes, ne se bat que pour son propre camp, pour son intérêt personnel.

Femme de l’ombre aux ambitions meurtrières, elle trace une route sanglante et se débarrasse des gêneurs d’un revers de la main, sans accorder un regard à ses âmes insignifiantes qu’elle évince dans un sourire. Les mots sont une arme, sûrement la plus redoutable en sa possession et elle use leurs pouvoirs pour semer le doute, forger une conviction, faire bouger du bout des lèvres les marionnettes emprisonnées entre ses mains. Âme du mal dissimulée sous les charmes et la séduction, elle est capable de se faire aimer, adorer, aduler, de rendre dépendants les autres de ses volontés, qu’ils choisissent de se plier aux moindres de ses caprices, à la plus petite de ses exigences. Génie de l’improvisation ou visionnaire en puissance, elle s’accommode des rebondissements avec des réactions qui paraissent planifiées et voulues. Son éloquence soignée et ses manières trahissent son éducation, son rang : elle est une femme au sang de reine, de sagesse et de savoir, qui abusent de ses connaissances pour mieux parvenir à ses fins. Curieuse et avide, elle se considère dans un apprentissage infini, cherche à combler les rares lacunes qui l’empêche d’appréhender le monde d’un œil à la clairvoyance tranchante. Adepte du danger, elle ne vit jamais aussi bien que dans des postures délicates, ou entre les bras d’un homme violent et cruel. Elle apprécie les difficultés. Pire, elle recherche le péril.

Impertinente et insolente à sa manière, Vanille se considère au-dessus de la plupart des êtres vivants. De part une descendance noble, surprenante et rebelle – puisque d’après les légendes, le plus vieux de ses ancêtres que l’on puisse trouver ne serait autre qu’un Maître du Temps – elle n’offre ses prières à aucun Dieu car, si elle ne réfute pas l’évidence de leur existence, se plairait à trouver un moyen de les éliminer.

~~~~~~~~~~~~

« Parle-moi de lui. S’il te plait. » Elle soupira, contrariée par avance d’une conversation qui n’en était pourtant qu’à ses débuts. « Pourquoi t’intéresse-t-il autant ? » Caelys haussa doucement les épaules. « Il aurait dû appartenir à mon avenir. Je suis curieuse. » Elles se dévisagèrent un instant. « Caliel était quelqu’un de bien, l’une de ses rares personnes au comportement désintéressé, bienveillant et charmant, de ceux qui contemplent le monde d’un regard émerveillé en rêvant du lendemain. Il ne cherchait ni gloire ni renom, pas même une trace de reconnaissance de la part de ceux à qui il tendait la main. Artiste plutôt talentueux, il avait le cœur bohème et voyageait sans cesse, à la recherche d’inspiration, de ce petit rien qui lui permettrait de réaliser l’œuvre parfaite. Malgré son âme pure et la tranquillité de son existence, il était un homme malheureux, un homme seul qui aspirait à l’amour, à vivre d’eau fraîche et de passions sages. Il était joli garçon et plaisait aux femmes. Seulement, il avait été élevé dans l’idée qu’une seule personne avait été faite pour lui et qu’il devait la chercher. » - « Son âme-sœur. » Vanille acquiesça avant d’esquisser un petit sourire. « Il me rencontra sur une plage où il venait de décrocher un contrat pour la réalisation de la figure de proue pour un vaisseau. Inspiré par notre rencontre, il sculpta une Sirène pour La Rieuse en un rien de temps et je devins sa Muse. Il avait remarqué au premier regard cette aura qui m’entourait, pour ses yeux et rien que ses yeux. Il perdit des mois à me courtiser, sans que je lui accorde plus que ma présence pour ses tableaux. Il se détruisait dans la colère et la jalousie, à me voir dans les bras d’autres. Je ne lui cachais pas mes relations. Je voulais qu’il soit à mes pieds. » Elle eut un léger rire. « Cela ne tarda pas. » Elle passa sous silence leur première nuit. Loin d’être timide ou pudique, elle n’évoqua pas le passage pour son peu d’intérêt. « Il savait que j’avais des amants, une perspective qui le déplaisait, le rongeait car malgré l’officialisation de notre idylle, je ne lui appartenais pas. Il finit par me demander d’être son épouse. L’idée de ma marier me paraissait être une curiosité, une expérience à tenter. Alors je finis par accepter. » Elle but une gorgée de vin. « Notre rencontre signa sa perte car il ne fut plus jamais le même. Je le soupçonne même d’avoir perdu la blancheur de ses ailes. » - « Tu n’en aies pas certaine ? » Cela la surprenait. « Je n’ai jamais vraiment cherché à le savoir. Cela ne m’intéressait pas outre mesure. La vie à ses côtés m’ennuyait, était lassante, terriblement monotone. A mesure que je … redoublais d’imagination pour pimenter mon existence, la sienne perdait en saveur. Même les deux enfants que nous eûmes ne purent le consoler. » Rêveuse, la Sirène réfléchit. « J’ai finis par le tuer. Simplement. C’est une histoire qui ne mérite pas vraiment d’être contée. » - « Mais il est revenu. » se rappela-t-elle. « Oui, la mort l’a rendu amer. » Sans entacher l’amour qu’il portait à sa bien-aimée. « J’envisageai pour lui un sort peu enviable. Il a scellé son destin avant que je puisse faire quoi que ce soit. » - « Cole. » - « Oui, il faisait partie de son projet, certainement par dépit. » - « Tu penses que les choses seront autres, avec lui ? » Elle baissa les yeux sur l’anneau dorée qui ornait sa peau, cette marque indélébile qui, plus qu’un bijou, symbolisait leur union. Elle ne répondit pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:22


Celui qui tue

Niveau : III - Départ à 2895 points de rp

Nom : Taiji ; cäel Deslyce
Prénom : Ismaël

Sexe : Masculin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sorcier

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 5
- Charisme : 10
- Intelligence : 10
- Magie : 16

Pouvoirs :
- Lux ni Tenebris – Necromantia
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Souffle acide [Don hérité de sa mère, Ismaël peut faire de son souffle quelque chose de tellement ardent, d'acide, qu'il fait fondre le métal, brûler la chair ...]
- Vision d'avenir

Gains :
- L'éternité
- Contrôle du métal
- Création du métal
- Fusion avec le métal

Épouse : Il est marié à Sybella [Fiche]. Il est aussi l'amant de Cassiopéa [Fiche]

Histoire :

Ismaël, l’enfant qui oscille entre clair et obscur, celui dont on doute de la couleur de l’âme. Fils de Vanille caël Deslyce et de Jun Taiji, il est né du vœu de la jeune femme d’engendrer un enfant avec un grand homme, peu de temps après l’enlèvement du jeune Caliel par son père, Naram-Sin. Choyé par sa mère, Ismaël est un jeune homme fier, insolent et capricieux qui se complait dans la noblesse de son sang, s’enorgueillit de l’éclat de son ascendance et marche d’un pas sûr sur les chemins de ces ancêtres. L’hésitation - quant au peuple du Mage – n’est permise que pour les spectateurs crédules et les bien-pensants qui cherchent à croire en une bonté naturelle. Ismaël, lui, n’a jamais douté de ce qu’il était. Sorcier jusqu’au bout des ongles, le mal est ancré dans sa peau, comme une seconde nature dont il ne peut se défaire, une réalité tranchante et crue. Loin d’afficher cette noirceur aux yeux des autres, il joue avec une certaine aisance de la méfiance, des incertitudes et des croyances de ses interlocuteurs. Les charmes et l’innocence qu’il a hérité de ses parents est un avantage considérable dans son quotidien, car qui le soupçonnerait d’être une créature d’ombre et de maléfices ? Ismaël est plutôt joli garçon. Grand et mince, il possède une silhouette élancée et finement musclée, qu’il habille souvent de chemises sombres, de pantalon de toile et longs manteaux gris. Ses cheveux à l’étrange couleur blanche et argentée tombent en longue mèche sur son visage aux traits fins, glissent le long de sa mâchoire carrée et effleurent son nez aquilin. Ses yeux sont les mêmes que ceux de sa mère, de grands orbes verts aux nuances pâles et perçantes. Ismaël a su tirer le meilleur de ses parents, de ses deux grandes et prestigieuses familles dont il est le fruit, pour se construire et s’ériger comme l’avenir de la race sorcière. Enfant, il peinait à concilier son caractère froid et détaché avec ses objectifs. Aujourd’hui, il a compris comment allier sa nature à ses projets. Il n’est pas quelqu’un d’inquiétant, pas quelqu’un sur qui on murmure des ragots dérangeants lorsqu’il passe. Il dégage une aura tendre et blanche, quelque chose d’innocent qui tend à lui céder confiance, sans doute ni appréhension. Sous un léger sourire, il dissimule ses idéaux brutes, sauvages, cruels, qui feraient frémir plus d’un.

Celui qui voit

Niveau : III - Départ à à 3114 points de rp

Nom : caël Deslyce
Prénom : Galaad

Sexe : Masculin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Ondin

Spécialités :
- Agilité : 6
- Force : 7
- Charisme : 10
- Intelligence : 15
- Magie : 10

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Télékinésie
- Invisibilité

Gains :
- Contrôle des émotions
- Contrôle des illusions
- Contrôle des rêves

Épouse : Il est marié à Lava. [Fiche] Il est aussi l'amant de Léna.

Histoire :

Galaad, un nom qui évoque des secrets et des mystères au sein de la prestigieuse famille Deslyce, un nom qui soulève des questions et des doutes, un nom qui ravive une pointe de curiosité et d’irritation. Personne ne semble rien savoir sur le jeune homme, qui se pare d’une aura nébuleuse. Apparu un beau jour sans crier gare ni même prendre la peine de se présenter, il s’inclina devant la Khæleesi qui venait de remporter l’épreuve de magie de la Coupe des Nations – et de manquer de détruire le monde – en clamant qu’il désirait entrer à son service, une proposition qu’elle accepta dans un léger sourire. L’évidence est flagrante : Galaad appartient à la descendance de la Lady cäel Deslyce. Pourtant, personne ne le connaît et personne n’avait entendu parler de lui avant cette apparition détonante. Mère et fils paraissent partager le secret des origines de l’Enfant des Eaux mais jamais n’aborde le sujet, comme amusés et moqueurs à l’égard des autres, déstabilisés par ces interrogations. Assez peu loquace, plutôt discret et taciturne, Galaad apparaît comme une personne renfermée et silencieuse, un observateur qui contemple le monde d’un regard déconcertant et désabusé. Il se mélange assez peu à ses sœurs dont la compagnie l’importune, préférant côtoyer ses frères et surtout sa mère, seule femme qu’il tient en respect même s’il est toujours d’une politesse et d’une courtoisie exquise envers les autres, feignant l’intérêt et la sollicitude au point de le faire passer pour quelqu’un de bienveillant. Pourtant, sous le flegme savamment travaillé, quelques traces morbides d’une réalité dissimulée subsistent : une colère incontrôlable, une violence brute et sauvage, une haine cruelle et sombre, un tout lugubre et inquiétant qui laisse à penser aux plus avisés qu’il serait capable de faire preuve d’un mal inouï. Peut-être attend-il simplement de trouver la puissance nécessaire à son mal, en disciple sage et appliqué de la Reine du Mal ? Quoiqu’il en soit réellement, Galaad n’a pas fini de faire parler de lui. Apprécié par la gente féminine pour son physique avantageux, il entretient son apparence et possède plusieurs maîtresses. Grand et mince, il noie sa silhouette sous une nuée de tenues traditionnelles de la Cité Engloutie. Plutôt musclée, il porte pourtant peu d’intérêt aux activités sportives pour être plutôt un rêveur et un poète. Son visage est fin, ses lèvres étonnement bien dessinées. Il se dégage de son allure une apparence élégante et soignée. Il possède de longs cheveux céruléens, esthétiquement décoiffés, qui encadrent ses traits délicats. Ses yeux sont d’un étrange bleu clair, deux perles de l’océan à l’éclat indéchiffrable.  

Celui qui s’élève

Niveau : III [Début à 3 017 points de RP]

Nom : cäel Deslyce par sa mère, Sforza par son père. Il préfère ce dernier.
Prénom : Zaäshiel Akatosh

Sexe : Masculin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Orisha

Spécialités :
- Agilité : 8
- Force :  20
- Charisme : 8
- Intelligence : 8
- Magie : 2

Pouvoirs :
- Lien du Destin
- Vision d’Aigle
- Empathie
- L'éternité
- Mémorisation absolue

Gains :
- Contrôle de l'électricité
- Contrôle de la terre
- Contrôle de l'air
- Contrôle de l'eau

Épouse : Il est marié à Octavie.

Histoire :

Zaäshiel, un prénom connu pour de mauvaises raisons, celui de l’enfant d’une ère troublée et meurtrière. Dans un jeu d’alliances et de stratégies, une Reine s’était offerte en épousailles à un Roi pour parfaire une entente entre deux peuples. Les préparatifs de l’union s’affinaient un peu plus chaque jour. Les Ondins et les Sorciers croyaient en la puissance de la promesse, confortés dans l’idée que Lady caël Deslyce portait l’enfant de l’Empereur Noir, connu sous le sobriquet de « Lord ». Seulement, rien ne se passa comme prévu et les fiançailles furent brisés le jour même du mariage. La Khæleesi, belle et sensuelle dans sa robe blanche faite de dentelles et de soie, s’éclipsa aux premières minutes de la cérémonie sous les yeux des convives. Ainsi débuta le conflit entre la Cité Engloutie et la Prison, dont les ordres étaient de ne pas faire – trop – de mal à celle qui était alors la Dame des Abysses puisqu’elle portait l’héritier des Sorciers. Au fil de la guerre, tandis que la défaite des Mages Noirs était cuisante, la vérité éclata. L’enfant n’était pas celui de Lord. Le père était un autre Roi, un Souverain ennemi des Sorciers de par son essence même : l’Orishala. Zaäshiel n’est qu’un nourrisson, qu’un enfant qui ne comprend pas qu’il fait partie d’un dessein plus grand et plus sombre. Pourtant, malgré son jeune âge, il est promis à un grand destin et démontre déjà d’aptitudes surprenantes, d’une force étonnante pour un aussi jeune Orisha. D’ailleurs, Zaäshiel ressemble beaucoup à son père, Cocoon Sforza. Au-delà du teint basané, caractéristique des siens, il possède aussi leurs yeux vairons mais pas n’importe lesquels : le droit est d’un bleu clair et perçant, le gauche est d’une nuance pâle et peu commune : doré, comme son père. Ses cheveux, toutefois, sont d’un brun sombre qui tire parfois sur le cuivré, sous les rayons du soleil. Encore jeune, Zaäshiel est voué à grandir, même s’il est déjà grand pour son âge. Son caractère est encore malléable mais il présente plusieurs traits dominants comme une impatience notable, des caprices récurrents et une tendance à la colère qui, parfois, a des airs d’excès de rage. L’entente avec ses sœurs parait cordiale, beaucoup plus qu’avec ses frères, dont la race présage bien des déboires.  

Celui qui maudit

Niveau : III - Départ à 3 072 points de RP

Nom : Von Illuynqi
Prénom : Tobias

Sexe : Masculin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sorcier

Spécialités :
- Agilité :  5
- Force :  7
- Charisme : 11
- Intelligence : 17
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris – Necromantia
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Hypnose
- Contrôle du feu

Gains :
- La cape noire : Il s'agit d'une cape de bonne facture qui peut se transformer en ailes de chauve-souris afin de permettre à celui qui la porte de voler. Puisque les ailes viennent se greffer sur votre peau, vous serez obligé de perdre un peu de sang à chaque utilisation, mais c'est indolore.
- Modifier son apparence
- L'éternité
- Vision nocturne

Épouse : Il est marié à Léna. Il est notammant l'amant d'Eibhleann [Fiche]

Histoire :

Tobias, l’enfant premier-né du mariage d’un Maître du Temps et d’une délicieuse créature aussi sulfureuse que meurtrière. Fils de Cole von Illuynqi et de Vanille caël Deslyce, ses ascendances confortent l’esprit orgueilleux qu’il possède dans une fierté impertinente et le choix de son destin semble être une évidence au chemin toute tracée. Enfant appliqué et érudit, il met un point d’honneur à travailler ses connaissances sur le monde qui l’entoure, afin de mieux le comprendre et mieux le manipuler. D’une âme aussi noire que celle de sa mère, Tobias s’est affirmé dès son plus jeune âge comme un Sorcier prometteur, dont l’unique point faible résiderait dans l’affection qu’il porte à sa sœur dont l’alignement lui est un sujet tabou. D’une nature instable et colérique, il serait capable de faire preuve d’une violence cruelle envers des proches, sans même parvenir à se contrôler et finalement, à regretter car il peine à s’attacher aux autres. Jalousant secrètement les facilités de contact d’Ismaël, il se plaît à jouer un rôle, de temps à autre, où il se présente sous un jour meilleur, comme un séducteur charmant au sourire ravageur. La compagnie des femmes lui plaît mais il ne trouve jamais en n’importe laquelle d’entre elles une raison suffisante pour la garder près de lui. Insensible et sans cœur – même s’il jurera le contraire et que ces réactions sont exagérées de sentiments – les meurtres sont pour lui une banalité dont l’évocation est aussi inutile que stérile. Indomptable, incontrôlable, seule Vanille parvient à l’apaiser dans ses rages. Tobias ressemble beaucoup à son père. Grand, musclé, il possède un teint clair et des lèvres charnues. Sa mâchoire est bien dessinée et très carrée. Ses yeux sont aussi captivants qu’inquiétants. Grandes prunelles d’un vert très pâle et perçant, la pupille noire et pas tout à fait ronde rappelle le regard carnassier des serpents. Il a des cheveux bruns coupés courts et porte des vêtements souvent simples car, contrairement à la plupart des membres de sa famille, il n’est pas féru des signes extérieurs de richesse qui – pour lui – devrait plutôt passer par une éducation particulière.

Celui qui éclaire

Niveau : II [Départ à 3 407 points de RP]

Nom : Von Illuynqi
Prénom : Elijah

Sexe : Masculin
Age : Vint-cinq ans, en apparence.
Race : Magicien

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force :  7
- Charisme : 3
- Intelligence : 9
- Magie : 7

Pouvoirs :
- Umbra in Lucem - Aer
- La Valse Créatrice
- La Protection des Anciens
- Voler
- Eternité

Épouse : Il est marié à Démétra. [Fiche]

Gains :
- /

Histoire :

/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:23


Celle qui croit

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Elle est une cäel Deslyce, même si elle pense s'appeler Yelel.
Prénom : Asælys

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Ange

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force : 2
- Charisme : 14
- Intelligence : 6
- Magie : 9

Pouvoirs :
- Sanctuaire
- Magie des cieux
- Le fardeau de Thalos
- Modifier son apparence
- Traverser la matière

Gains :
- Chant envoûtant
- Télékinésie
- Contrôle de la météo

Histoire :

Asælys ou l’histoire navrante d’une enfant rescapée qui, sans même s’en douter, avait échappé de peu à un massacre sanglant sur un heureux hasard, grâce à une pointe de chance et d’imprévu. Fille de Vanille cäel Deslyce et d’un étranger prénommé Jarod Lan avec qui la jeune femme vécu une passion tumultueuse de plusieurs semaines, elle fut assassinée aux premiers instants de sa naissance par sa propre mère, pour qui elle était une indésirable. Réincarnée en Ange où elle était condamnée à rester figée dans cette apparente jeunesse, elle eut pourtant le privilège de grandir normalement grâce à la magie d’un homme qui dotait – sans le savoir vraiment puisqu’il suivait une intuition et menait des expériences – les filles de la Khæleesi de cette capacité précieuse. Asælys fut adoptée par un couple de la Citadelle Blanche qui lui choisirent ce prénom. Elle vécut une enfance heureuse auprès d’eux, dans une insouciante et une candeur touchante. Son petit monde s’écroula avec l’ère de la Renaissance du Dieu-Roi. Ses parents furent anéantis par des Ridere. Orpheline, elle fut contrainte de vivre dans les rues, survivant tant bien que bien dans un monde brutal dont elle ne connaissait pas la complexité. Egarée dans ces maux, elle supplia la Khæleesi, rencontrée au détour d’une allée et donc la noblesse était une évidence, de la prendre à son service. Intriguée par ce petit rien qui se dégageait d’elle, Vanille accepta. Aujourd’hui, la Sirène sait qu’Asælys est sa fille mais ne l’a pas révélé à l’intéressée, qui est toujours considérée comme une simple servante, presque une esclave. Douce, gentille et influençable, elle est une adolescente impressionnable et fragile, un peu fleur bleue, qui peine à se faire une place dans une société trop sauvage pour elle. Perturbée par les agissements de son employeur, elle a du mal à se faire à rester dans la même pièce que la Sirène à présent. Elle fait cependant son possible pour rester une servante appliquée. Asælys est une jolie jeune fille qui manque cruellement de confiance en elle. Elle possède pourtant un certain charme, une grâce délicate. Avec son teint lunaire, elle a des allures de petites poupées de porcelaine, une impression renforcée par son style vestimentaire. L’Ane s’habille exclusivement – question de goût, d’habitude et d’hommage car sa mère adoptive, avant de devenir Ange, était une Orine – selon la mode de Maëlith, avec d’immenses kimonos sous lesquels elle semble crouler. Ses longs cheveux noirs et lisses tombent délicatement jusqu’à la chute de ses reins, et ses yeux sont deux perles d’eau.

Celle qui séduit

Niveau : III - Départ à 2 727 points de RP

Nom : Von Illuynqi
Prénom : Louchia

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Magicienne

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 17
- Intelligence : 10
- Magie : 19 + 2 = 21

Pouvoirs :
- Umbra in Lucem - Benedictio
- La Valse Créatrice
- La Protection des Anciens
- Nécromancie
- Contrôle des Ombres

Gains :
- Contrôle du sang
- Contrôle des illusions
- Charme

Bonus d'Event
- Deux points de magie

Époux : Elle est mariée à Orion.

Histoire :

Louchia, l’enfant du mariage d’un Maître du Temps et d’une charmante Sirène à l’âme faite de cendres. Fille de Cole von Illuynqi et de Vanille caël Deslyce, elle est aussi la sœur jumelle de Tobias, née en seconde. Différente au possible de son frère, Louchia est vouée depuis sa plus tendre enfance à la Magie Bleue et ne semble pas démordre de son choix d’existence, persistant à être une Magicienne dans le mal ambiant d’une famille aux penchants marqués de ténèbres. Etonnement puissante dès son premier cri, Louchia est une jeune femme surprenante au potentiel éclatant, qu’elle compte bien mettre au service de Caelum dès qu’elle en aura l’occasion et la possibilité. Douce princesse au sourire bienveillant, elle n’en ait pas moins un fort caractère, dénué de la moindre trace de candeur pour avoir été élevé dans un milieu où l’innocence est noircie. Elle ressemble autant à sa mère que Tobias ressemble à son père. Plutôt petite, fine et gracile, elle a hérité des charmes délicates et envoutants de la Khæleesi, de la grâce des Ondins et de l’innocence des Faes. Son visage est d’une finesse attendrissante, d’une douceur incomparable. D’un sourire, elle efface les souffrances. D’un regard, elle détruit les convictions. Elle possède de très longs cheveux au blond pâle et froid, les mèches s’achevant en légères boucles qui s’écoulent à la chute de ses reins. Ses yeux sont deux pierres précieuses, deux émeraudes à l’éclat lumineux et malicieux. Attachée à sa famille, Louchia a pourtant bien du mal à concilier son amour des siens avec la pureté de son esprit et son idéologie. Se comporter normalement au sein de la famille Deslyce relève du défi, une épreuve éprouvante et harassante qui lui demande beaucoup d’énergie. L’entente avec ses frères et sœurs est parfois difficile et la jeune femme se réfugie souvent auprès de son père lorsqu’elle sent peser sur ses épaules un poids trop lourd. La relation la plus étrange qu’elle entretient est avec son jumeau, Tobias, qu’elle aime de tout son cœur mais qui appartient au peuple des Sorciers. L’un comme l’autre sont voués à des camps opposés et ne parviennent pas à faire pencher l’autre de son côté, une situation compliquée et affligeante qui chagrine la Magicienne.

Celle qui charme

Niveau : II - Départ à 3 270 points de RP [pas encore née]

Nom : Sforza par son père ; caël Deslyce par sa mère.
Prénom : Vëlessia Lysælla. Le premier est en Arshalà et le second en Valærian. L'un comme l'autre puisent leur origine dans le mot « ensorceleuse »

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Lyrienn

Spécialités :
- Agilité : 7
- Force : 2
- Charisme : 19
- Intelligence : 7
- Magie : 3

Pouvoirs :
- Qyndily Mantris [Air]
- Régénération élémentaire [Terre]
- Empathie
- Contrôle de l'eau
- Création de l'eau

Gains :
- Contrôle de la terre
- Création de la terre
- Fusion avec la terre

Époux : Elle est mariée à Adam. [Fiche]

Histoire :

Vëlessia ou l’art pour des parents de tracer un destin à leur enfant par la simple attribution d’un prénom. Vëlessia pour les Orishas, Lysælla pour les Ondins, les noms puisent leurs origines dans le mot « ensorceleuse », représentation parfaite de l’essence même de la jolie créature. Fille de Vanille caël Deslyce et de Cocoon Sforza, les amants éternels qui décidèrent d’avoir des enfants au-delà des relations officiels et officieux qu’ils entretenaient déjà, elle est aussi la jumelle de Shëlyam. Véritable Princesse, Vëlessia est l’incarnation idéale de ce que l’on attend d’une jeune femme de son rang. Née albinos parmi les Orishas, elle possède un teint de pèche à l’éclat lumineux, des pommettes saillantes et des lèvres bien dessinées qui s’étirent souvent en un sourire exquis. Grande et fine, elle est sculpturale, sans défaut. Souvent, elle se pare de tenues raffinées et élégantes, de longues robes qui rappellent souvent les vêtements légers des femmes de la Cité Engloutie. Vëlessia ne pourra qu’avouer, dans un trait de malice, qu’elle visite régulièrement la garde-robe de sa mère pour s’habiller selon ses goûts. Charmante et souriante, elle est de celles qui rayonnent. Elle a de grands yeux gris, deux perles d’eau à la lueur lunaire. D’immenses boucles corail composent une épaisse chevelure. Les mèches tombent en cascade sur ses hanches. Enfant, elle avait du mal à s’accommoder de la couleur de ses cheveux, dont le roux tirant sur le rose lui valait autant de compliments que de moqueries. Aujourd’hui, elle est fière de sa crinière et la choie, l’orne de bijoux et de broches. Avenante, courtoise et aimable, elle a le contact facile et parvient à tisser des liens en un rien de temps. Artiste dans l’âme, elle cultive un savoir sur l’histoire des œuvres assez impressionnant et cherche à vivre de ses passions. Ardente par nature, elle est aussi mystique que fougueuse, capable de redonner goût à la vie. Sans préjugé ni parti pris, elle est d’esprit libre et tolère toute vie. Elle est particulièrement proche de ses parents et de Cole, ainsi que de la plupart de ses frères et sœurs. Charmeuse et séductrice par essence, elle recherche la compagnie des hommes mais se lasse rapidement, le temps de trouver la perle rare qui l’acceptera sans chercher à la changer, car la demoiselle est assez volage.

Celle qui trompe

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP [Pas encore née]

Nom : Sforza par son père ; caël Deslyce par sa mère.
Prénom : Shëlyam Dæleera.  Le premier est en Arshalà et le second en Valærian. L'un comme l'autre puisent leur origine dans les mots « prière » et « croyance »

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Lyrienn

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 8
- Charisme : 6
- Intelligence : 9
- Magie : 5

Pouvoirs :
- Qyndily Mantris [Métal]
- Régénération élémentaire [Terre]
- Empathie
- Contrôle du feu
- Création du feu

Gains :
- Contrôle de l'électricité
- Création de l'électricité

Époux : Elle est mariée à Logan. [Fiche]

Histoire : Shëlyam, un nom évoquant la prière et les croyances dans la langue des Orishas. Aussi connue sous le prénom de Dæleera en Valærian – avec les mêmes mots pour origine – elle est la fille de Vanille caël Deslyce et de Cocoon Sforza, ainsi que la sœur jumelle – née en seconde – de Vëlessia.  Les sœurs ne semblent partager aucun point commun. Vëlessia ressemble davantage à une Sirène ou à une Nymphe alors que Shëlyam a l’apparence d’une parfaite Orisha. Grande, mince et finement musclée, la jeune femme a le teint basané propre aux membres de sa race. Son allure possède un petit rien de sauvage, d’indomptable et de guerrier. Féline, elle est affectueusement surnommée « La Panthère » par la plupart de ses proches et de son entourage. Son œil gauche est d’un vert pur et pâle, comme un discret héritage de sa mère, alors que son œil droit est d’un bleu clair et perçant comme l’une des deux mires de son père. Artiste dans l’âme mais d’une façon bien différente de celle de sa sœur, elle passe du temps à se peindre des motifs sur la peau à l’encre noire ou colorée. Moins coquette que Vëlessia, elle n’en demeure pas moins charmante et envoutante, avec ses très longs cheveux de jais qui ondulent le long de sa silhouette sportive. Sa voix basse et chaude est enivrante. Son apparence est en parfaite concordance avec ce qu’elle est : une femme libre, indépendante et un peu sauvage, qui ne s’embarrasse pas de politesse et de courtoisie, qui ne cherche pas spécialement à plaire mais qui charme par sa façon d’être. Un brin colérique, elle est une éternelle rouspéteuse qui ne se satisfait jamais de rien, en demande toujours plus. Particulièrement proche de sa sœur jumelle malgré leurs différences, elle se considère comme sa protectrice et n’hésite pas à se battre avec ses prétendants, un peu trop insistants. Débrouillarde et inventive, elle adore s’entraîner avec des armes et fabriquer de petits objets de ses mains. Par ailleurs, elle entretient une certaine fascination pour la forgerie et l’art de la guerre. Insensible aux histoires d’amour et aux gestes d’affection, elle est un peu brute avec les hommes qui essaient de côtoyer la belle. Les passions ne l’intéressent guère et elle n’a nullement l’envie de se lier à qui que ce soit, de quelque façon que ce soit. Voyageuse, elle n'aime pas s'attacher.

Celle qu’on oublie

Niveau : III - Départ à 3 103 Points de RP

Nom : cäel Deslyce
Prénom : Mélodie [Son véritable nom s'orthographie Mælodya]

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sirène

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 4
- Charisme :  16
- Intelligence :  12
- Magie :  12

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Création de la neige
- Le Silence
Spoiler:
 

Gains :
- Infliger des douleurs d'un regard
- Nécromancie
- Contrôle des émotions

Époux : Elle est mariée à Arès. [Fiche]

Histoire :

Mælodya, la fille née de l’inceste, de la relation interdite entre Vanille caël Deslyce et son frère, Faust. Histoire d’attirance inavouable pour l’un, d’habiles manipulations destinées à conforter une emprise pour l’autre, elle vit le jour dans le plus grand secret et ses origines furent cachées, comme un tabou. Furieux de ses propres faiblesses, Faust fit en sorte de ne jamais croiser le chemin de Mælodya, présentée comme le fruit d’une quelconque idylle passagère de sa sœur ; une version crédible à connaître les penchants de la Sirène pour la gente masculine. Désavouée, prise dans les engrenages d’une enfance malheureuse sans amour, Mælodya sombra rapidement dans la noirceur de sa famille et s’enfuit, pour élire domicile dans un petit lac près des terres magiciennes où elle se forgea rapidement une réputation. Peu à peu, elle gagna en puissance et en renom, jusqu’à devenir l’effroyable « Sirène du Lac » qui terrorisait ceux qui osaient s’approcher de sa demeure, tout en entretenant un certain mystère grâce à son don, Le Silence, qui lui permettait de se faire oublier des autres du moment qu’ils ne l’avaient plus sous les yeux. La jeune femme se complaisait dans cette existence. Seulement, elle en fut arrachée par sa propre mère qui la priva de sa puissance et l’asservit, le temps de l’éduquer, de la briser. Amère, la Sirène cherche aujourd’hui à regagner sa force d’antan. Froide et silencieuse, elle ne se mêle que superficiellement au reste de sa famille, qu’elle n’apprécie pas par principe. Orgueilleuse et fière, elle aime néanmoins la noblesse de son sang, son statut de princesse. Par ailleurs, Mælodya est une belle femme. Elle possède un teint de porcelaine, lumineuse et pâle, qui n’est pas sans rappeler la lueur de la lune. Ses cheveux sont d’un noir d’encre et contrastent étonnement avec le bleu clair de ses grands yeux. Son regard est glacé. C’est un de ses regards qui contemplent, épient, jugent. Ses lèvres sont d’un rouge délicat, charnues. Elle est très fine, petite chose fluette et gracile, et de taille moyenne. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, si elle déteste ses parents, elle tire une certaine fierté de leur identité et met en avant la pureté de ses origines. Elle est une véritable Deslyce.

Celles qui savent

Niveau : III - Départ à 3 103 Points de RP

Nom : cäel Deslyce ; Sforza
Prénom : Elle s'est fait appeler Yun depuis son arrivée dans l'époque.

Sexe : Féminin
Age : La trentaine, en apparence.
Race : Chaman

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force :  3
- Charisme : 9
- Intelligence :  12
- Magie : 10

Pouvoirs :
- La fusion des deux esprits
- L'arme et l'esprit
- La séparation de l'esprit
- Voyager dans le temps

Gains :
- Métamorphose en louve
- Parler avec les animaux
- Contrôle du feu

Époux : Elle est mariée à Amaüdaus

Nom : cäel Deslyce , Azmog
Prénom : Drusilla

Sexe : Féminin
Age : Inconnu
Race : Esprit ; autrefois Démone

Spécialités :
- Agilité : 1
- Force : 1
- Charisme : 1
- Intelligence : 1
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Kasaï (Soit la maîtrise du feu)
- Superforce
- Contrôle de la magie noire
- Contrôle des illusions
- Contrôle des émotions

Histoire : Yun, les charmes exotiques d’une créature douce et sensuelle. Venue d’une époque révolue où le Mal primait et distribuait ses privilèges, elle faisait partie des élus, de ceux qui menaient une existence de richesse et de luxe. L’avenir corrompu, elle a fui son temps pour continuer à exister et a choisi de rejoindre la femme qui aurait dû lui donner la vie. Aujourd’hui, elle sert la Khæleesi, qui l’a reconnu comme son enfant sans préciser ses origines. Yun est la fille de Cocoon Sforza, la fille qu’il aurait dû avoir avec sa maîtresse. Preuve que le présent où elle vivait n’est plus qu’une possibilité oubliée, à la date où elle aurait dû naître, c’est Zaäshiel qui a vu le jour. Amère et jalouse de son petit frère, la Chaman est une ambitieuse, un brin capricieuse, qui fait de son mieux pour entrer dans les bonnes grâces de sa mère. Orgueilleuse et hautaine, elle aime à se croire supérieure de ses frères et sœurs. Elle est confortée dans ses idées par la place qu’elle occupe auprès de Vanille qui, souvent, lui accorde des missions d’importance à remplir. Soldat hors pair en son temps, le voyage entre les ans l’a vidé de sa force et elle fait son possible pour regagner sa puissance. Aguicheuse et sulfureuse, Yun n’hésite pas un seul instant à user et abuser de son physique pour parvenir à ses fins. Il faut dire que la belle a une plastique sans défaut. Grande et mince, elle laisse souvent entrevoir ses interminables jambes basanées. Elle a hérité son teint de son père. Ses yeux sont deux grandes orbes améthyste, une teinte pâle et mauve qui surprend et captive. Un léger sourire étire souvent ses lèvres rouges. Elle laisse toujours libres ses longs cheveux noirs qui ondulent tendrement, pour s’effondrer en cascades au creux de son dos. Contrairement à la plupart des Chamans, Yun est une personne raffinée et courtoise qui met un point d’honneur à soigner son allure. Simplement, à son époque éloignée de plusieurs siècles dans le futur, le peuple adorateur de la Vie et de la Mort avait évolué pour devenir autre chose. Redoutable et insensible, elle est un tueur à gage de choix.

Drusilla, l’esprit compagnon de Yun et sa jeune sœur de surcroit. De son vivant, elle était une Démone sauvage et indomptable, qui écoulait la plupart de son temps dans les tavernes et les maisons closes, à vendre ses charmes aux plus offrants, sans scrupule ni remord. Eprise de luxure et de violence, elle était réputée pour sa silhouette parfaite et son regard doré. La peau légèrement halée, le visage fin et les lèvres pleines, elle dégage une sensualité brutale. Quelques taches de rousseur parcourent son nez et ses pommettes. Elle possède de très longs cheveux blonds, à la couleur pâle et froide, qui effleurent ses courbes. Elle-aussi enfant du futur, elle est la fille de Vanille caël Deslyce et d’un Souverain Démoniaque du futur. Elle est morte, tuée par l’un de ses amants qu’elle cherchait elle-même à éliminer. Peinée par la perte de sa petite sœur, Yun est devenue Chaman pour continuer à la voir, sous forme d’esprit. Mauvaise et cynique, elle n'est guère de bonne compagnie.


Celle qui danse

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : caël Deslyce ; mais elle l'ignore.
Prénom : Eden

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence
Race : Luhminary Næphina

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 3
- Charisme : 13
- Intelligence : 8
- Magie : 10

Pouvoirs :
- Comprendre le langage des étoiles
- Nebulaé
- Invocation astrale
- Empathie inversée
- Localisation accrue

Gains :
- Contrôle de l'eau

Histoire :

Eden, deux orbes lunaires à l’éclat pâle et rêveur qui contemplent le monde d’un regard pur, enfantin et curieux. Malgré son jeune âge, la jolie fleur possède déjà les traits d’une femme et rien dans son apparence ne trahit sa juvénilité, si ce n’est la candeur innocente qui luit au creux de ses yeux. Petite et mince, elle dégage une fragilité touchante et une aura immaculée. Une épaisse chevelure au blond glacé encadre son visage en forme de cœur. Les longues mèches ondulent le long de ses épaules, de ses omoplates et de ses hanches. Les pointes sont plus argentées que les racines, plutôt blanches. La couleur surprenante de ses cheveux clairs contraste avec son teint de pêche, sa peau ayant tendance à prendre les rayons du soleil et à bronzer. D’un naturel timide et bienveillant, la jeune fille est d’un calme à toute épreuve et jamais ne se fâche. Solitaire à cause de son enfance, elle est peu loquace et assez taciturne. Fille de l’étoile prénommé « Sirius » qui prit forme humaine pour séduire la mortelle dont il était sous les charmes, elle ne connait pas la vérité sur ses origines pour avoir été abandonnée par sa mère peu de temps après sa naissance. Née dans les confins du Continent Mystérieux, elle a écoulé toute sa jeunesse dans un petit et vieil orphelinat – établissement désuet et oublié – des Forêts Enchanteresses. A la veille de ses douze ans, alors qu’elle commençait à prendre la mesure de ses dons et de ses différences, elle s’enfuit pour mener une existence vagabonde. Enfant céleste, elle n’appartient pas tout à fait aux Terres du Yin et du Yan, une réalité dont elle est de plus en plus consciente, à mesure que ses pouvoirs apparaissent. Comme tous les Luhminarias, elle possède aussi deux cœurs. Dans son errance à travers les Continents – guidée par les cieux, les étoiles et la voix de son père – elle fit la rencontre de la Khæleesi, qui choisit de la recueillir et d’en faire sa pupille, un objet de curiosité qu’elle dissimule. Vanille n’est autre que la mère d’Eden et elle le sait, tout en se gardant bien de le révéler à la principale intéressée.

Celle qui méprise

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Salvatore ; caël Deslyce
Prénom : Nefertari

Sexe : Féminin
Age : La trentaine, en apparence
Race : Sorcière

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 3
- Charisme : 4
- Intelligence : 10
- Magie : 8

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Maledicendum
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Éternité
- Métamorphose

Gains :
- /

Histoire :

Nefertari, une chevelure auburn et incandescente ondulante autour d’un visage en forme de cœur. Les yeux sont d’un vert pâle et lumineux, un regard perçant, familier à en faire pencher la parenté. Son apparence fine et délicate n’est pas sans rappeler celle de la Khæleesi, dont elle n’est nulle autre que la fille, première née parmi tous ses enfants. Nefertari est née il y a bien des siècles de cela. Elle est le fruit d’une union arrangée, pour ne pas dire forcée. Valgar Salvatore était un jeune Monarque, asseyant sa domination du haut de son trône du Royaume d’Aïdoha. Désireux de tisser des liens avec quelques prestigieuses familles, il demanda à rencontrer les plus beaux partis de certaines lignées et un mariage fut prévu avec l’aînée de la fratrie de Ren Deslyce, organisée par Lady Jasmine Deslyce. Absylin jubilait à l’idée de devenir Reine, et s’employait à charmer son promis, à se rendre indispensable à ses yeux. Cependant, Valgar s’intéressait peu à la jeune femme, qu’il peinait à apprécier, et tomba sous les charmes délicats de sa plus jeune sœur : Vanille. Il ne tarda pas à exiger la benjamine, une faveur que Jasmine lui accorda sans mal. Toute jeune fille, Vanille ne détenait pas la force qu’elle possède aujourd’hui et fut contrainte d’épouser le Roi des Dragonniers, sans pouvoir protester. La Reine fut rapidement enceinte et Nefertari naquit. Eduquée par des précepteurs, elle ne vit que très rarement ses parents et soufra très tôt du manque d’attention. De plus, la jeune princesse était consciente des tourments de sa mère et se sentait responsable. Pourtant, les quelques moments qu’elles partageaient ensemble semblaient plutôt agréables. Nefertari fut la seule enfant du couple. Vanille débuta une seconde grossesse, qui s’interrompit brutalement et prématurément. Les Guérisseurs invoquèrent la jeunesse de la Reine, sa stature trop fine et fragile, et jugèrent qu’un nouvel enfantement pourrait lui être dangereux. Valgar, fou de sa femme, ne s’en offusqua pas, sans savoir que Vanille ingérait quotidiennement du poison pour renforcer sa constitution et s’était permis une dose plus puissante pour mettre un terme à sa grossesse. Sans une pointe de remord, la Sirène glissa quelques gouttes de liquide néfaste dans les boissons de son époux, un peu, tous les jours, et la santé de Valgar ne tarda pas à se dégrader. Il plongea peu à peu dans la folie, avant de disparaître du jour au lendemain, alors que la Princesse avait près de quinze ans. Nefertari suivit sa mère, devenue veuve, qui s’en retourna voyager à travers les Terres du Yin et du Yang.

Celle qui assombrie

Niveau : II [Départ à 3 407 points de RP]

Nom : Von Illuynqi
Prénom : Marcie

Sexe : Féminin
Age : Elle semble avoir vingt ans
Race : Sorcière

Spécialités :
- Agilité : 12
- Force :  3
- Charisme : 10
- Intelligence : 7
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Necromancia
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Métamorphose
- Voler

Gains :
- Traverser la matière
- Eternité
- Lire l'avenir

Histoire :

/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:23


Celle qui feint

Niveau : III - Départ à 2 793 points de rp

Nom : cäel Deslyce. Elle est aussi une Hrafninn par épousailles.
Prénom : Cælys, même s'il ne s'agit pas de son véritable prénom.

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sirène

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 5
- Charisme : 19
- Intelligence :  10
- Magie : 10

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Embrouille
- Modifier son apparence

Gains :
- Une double hallebarde qui confère la protection du dragon : l'arme fait devenir la personne si charismatique que l'attaque de l'adversaire échoue, celle-ci déviée par la magie du dragon. (Fonctionne une fois par rp)
- Double Nationalité Nymphe
- Forme de Magie : Magie Elémentaire
- Double Nationalité Fae
- Forme de Magie : Magie de la Lumière
- Forme de Magie : Magie d'Argent
- Voler
- Traverser la matière
- Lire les pensées

Époux : Elle est mariée à Pendrake Hrafninn [Fiche]

Histoire :

Cælys, une fille des eaux nimbée de mystères et de secrets, de mensonges et de faux-semblants. Son nom n’est qu’une tromperie, la première des duperies, une imposture partagée avec la Khæleesi. L’enfant est un clone de Vanille, une copie plus jeune de quelques siècles, tirée d’un passé corrompu dont elle s’est extirpée par erreur pour tomber devant l’Original. Ses forces ont été rongées par l’énergie qu’elle a due déployée pour réussir son bond temporel. Agacée par ses propres faiblesses, elle cherche à regagner sa puissance d’antan grâce à l’aide de Vanille, qu’elle apprécie pourtant peu mais qu’elle est obligée de côtoyer, écrasée par sa magie obscène. Cælys et Vanille, deux fausses identités, deux réalités. Elles sont les seules à connaître la vérité. Au-delà de leur différend, elles se tairont, liées par ces choses que l’on ne dit pas. Cælys possède une apparence très différente de celle que l’on connaît de Vanille, car la première est ce que fut la seconde autrefois, avant d’user et d’abuser de sa magie destructrice et néfaste. De taille moyenne, fine et gracile, la Sirène possède une silhouette sans défaut. Un léger sourire s’étire souvent sur ses lèvres pâles, illuminant son visage en forme de cœur et son teint de porcelaine. Ses yeux sont deux perles de sang et malgré cette couleur improbable, son regard de biche dégage quelque chose de pur et d’innocent. Ses cheveux sont longs et les boucles céruléennes ondulent tranquillement jusqu’à la chute de ses reins. Cælys est une créature exquise, une Vampire des Mers comme les évoquent les vieux contes de marins. Elle renferme un potentiel immense qui ne demande qu’à s’exprimer. Une chose paraît certaine : Cælys ne suivra jamais les pas de Vanille. Intéressée par cette jeune femme, la Khæleesi mène d’étranges expériences dont le but est de voir ce qu’elle aurait pu devenir, grâce à un environnement et un entourage différent. Mauvaise jusqu’au bout des ongles, Cælys est déjà une meurtrière qui a connu bien des princes charmants, souvent des hommes mariés qui ne lui ont pas tous survécu. Ambitieuse et orgueilleuse, elle a un caractère difficile à supporter mais – bonne comédienne – sait se faire apprécier par des manœuvres. Officiellement, elle est une Princesse de sang royal, la jeune sœur de Vanille.

Celle qui rêve

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Elle n'en a pas mais dit qu'elle est une Deslyce, puisqu'elle est le clone de Vanille.
Prénom : Eowyn

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sirène; clone de Vanille caël Deslyce.

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 11
- Intelligence : 9
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Création de la glace
- Contrôle de la glace

Gains :
- Fusion avec la glace
- Contrôle de la terre
- Contrôle de la nature

Époux : /

Histoire :
Eowyn, une existence façonnée par la magie, une création de toute pièce qui n’était envisagée que comme une vulgaire copie d’appoint pour une femme trop importante pour s’ennuyer avec des banalités et des politesses. Seulement, la jeune Ondine est loin d’être un simple clone. Promise à un grand destin, elle apprend les arts de la manipulation et de l’éloquence auprès de la Khæleesi, élève appliquée et disciplinée. En tant que réplique de cette dernière, Eowyn lui ressemble en tout point. Peu désireuse de rester enfermée dans une chambre pour ne sortir que lorsqu’on aurait besoin de ses services, elle développa rapidement le don de modifier son apparence. Souvent, elle apparaît comme une jolie créature à la peau claire et aux yeux gris – elle a d’ailleurs choisi cette allure pour être la sienne, car elle veut exister par elle-même - réputée pour une certaine excentricité à force de changer la couleur de ses cheveux en des teintes improbables. Souvent, elle choisit de faire de ses boucles des cascades de dégradés de rose. La version officielle veut qu’elle soit l’une des servantes et suivantes privilégiées de Vanille, une raison suffisante pour justifier sa présence à ses côtés. Eowyn est une personne assez difficile à comprendre. Encore frêle et fragile, elle démontre pour autant des aptitudes redoutables qui ne sont pas sans rappeler l’Originale. Flegmatique et paresseuse, elle passe la plupart de son temps à sommeiller. Elle lit aussi beaucoup, comme une enfant curieuse qui aurait envie d’apprendre toujours plus. Eowyn possède l’avantage d’être une page vierge, sans écriture : elle n’a pas la mémoire de Vanille. Loin d’être aussi cruelle et mauvaise que l’Âme du Mal, elle n’en est pas pour autant une enfant de chœur. Son jeune âge – elle n’existe pas depuis plus de dix ans – la rend candide et innocente dans certains domaines, comme les relations humaines et surtout amoureuses. Ambitieuse, elle a soif de pouvoir et rêverait de mener une carrière de politicienne à la Cité Engloutie. D’une patience d’ange, elle sait se donner les moyens de parvenir à ses fins. Elle a même réussi l’exploit de se faire passer pour une Sirène sympathique et sans intérêt pour les enfants de Vanille, qui se méfient très peu de la jeune femme. A tort.

Celle qui sourit

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Elle n'en a pas mais se fait appeler Deslyce, puisqu'elle est le second clone de Vanille.
Prénom : Yuna

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Vampire ; clone de Vanille.

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 2
- Charisme : 6
- Intelligence : 15
- Magie : 5

Pouvoirs :
- Aliénation
- Contemple ton ombre
- Le Lien du Sang
- Modifier l'apparence
- Contrôle de l'eau

Gains :
- Changement d'apparence
- Contrôle de la météo

Époux : /

Histoire :

Yuna, deux grands yeux verts qui contemplent avec une pointe de lassitude et d’agacement le décor de la chambre dans laquelle elle est enfermée. Elle n’a jamais connu rien d’autre que cette pièce plongée dans la pénombre. Depuis qu’elle a conscience d’exister, elle est captive de cette petite chambre, tourne en rond, se contente de vider de leur sang les repas qu’on lui offre avec dédain. La Vampire ne se satisfait pas de cette situation. Elle aspire à une vie plus trépidante, plus dangereuse et périlleuse, plus passionnée et battante. L’ennui la gagne. Néanmoins, elle sait qu’elle n’a pas le choix et que son geôlier est trop puissant pour tolérer ses rebellions. L’histoire de Yuna est nébuleuse. Elle est apparue du jour au lendemain, sans qu’on sache pourquoi ou comment. Une chose était certaine : elle avait été créée, façonnée par une magie inconnue pour être un clone, une copie - physiquement parfaite mais à l’essence corrompue - de la Khæleesi. Ainsi donc, elle possède la même silhouette fine, élancée, désirable ; le même visage d’ange ; les mêmes longs cheveux cuivrés. Cependant, son caractère est très différent de celui de l’Original. Yuna n’est pas foncièrement mauvaise. A l’instar des autres membres de sa race, elle entretient un goût prononcé pour le sang et la chasse, sans toutefois prendre du plaisir au meurtre en dehors de ses besoins nutritionnels. Un peu brute dans ses mots, elle est d’une franchise cruelle et acerbe, avec une éloquence qui rappelle la Sirène et qu’elle tire sûrement d’elle, sa seule et unique connaissance puisqu’elle mène une existence cachée de tous. Elle démontre quelques talents de manipulatrice et de séductrice. D’ailleurs, elle aime se vêtir de tenues légères et sensuelles qui mettent en valeur sa plastique sans défaut. Toutefois, elle peine à supporter le reflet qu’elle voit dans la glace – métaphoriquement parlant puisqu’un miroir ne renvoie pas son image en tant qu’infant de la nuit – car c’est à cause de son visage qu’elle n’a pas le droit de sortir. Ses traits sont connus, réputés et les quiproquos seront sont lots quotidiens. Son apparence n’est pas vraiment la sienne et Vanille lui a promis qu’elle aura le droit de mener sa propre existence le jour où elle aura développé la capacité de changer ses caractéristiques physiques. Yuna fait de son mieux pour augmenter sa puissance, entretenir des talents, mais le chemin est long. Lorsqu’elle est née, elle était déjà une adulte, une enveloppe sans conscience ou force. Tout est à faire.

Celle qui espère

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Deslyce
Prénom : Clémentine

Sexe : Féminin
Age : Seize ans, en apparence.
Race : Réprouvée

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force : 2
- Charisme : 13
- Intelligence : 7
- Magie : 7

Pouvoirs :
- Invocation du Divin Chaos
- Sul Vulon
- Pruzah Aus
- Insomnie
- Métamorphose en poussin

Gains :
- Invisibilité

Malus de l’Event :
- Gwiidon’Dur : Lors des nuits de pleine lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie démoniaque en eux. Lors des nuits sans lune, les Réprouvés sont habités par la seule partie bénéfique en leur sein. Ils ne peuvent en aucun cas contrôler le processus qui peut leur porter préjudice à bien des égards.

Époux : /

Histoire : Clémentine, une enfant arrachée aux bras de sa mère pour être vendue sur un marché secondaire et secret à un scientifique de la Prison, qui mit un point d’honneur à tester la moindre de ses potions sur la petite, dont l’essence fut irrémédiablement corrompue par la prise abusive de ses breuvages ensorcelés. Pendant des années – elle-même ne pourrait dire combien tant le temps s’écoulait lentement dans sa cellule, son apparence figée suite à la prise d’une potion ratée – elle subit les sévices du Sorcier, sans pouvoir se défendre ou répliquer. Née Sirène, elle devient Réprouvée, gagnée par la folie, oscillant entre des phrases de bienveillance et d’autres de macabre. Son calvaire aurait pu s’éterniser si le Sorcier n’avait pas fait une rencontre malheureuse. Sa route croisa celle de Vanille, qui reconnut l’empreinte de la famille Deslyce sur l’enfant et extermina le Mage Noir pour la délivrer. Depuis, Clémentine vit auprès de sa cousine éloignée. Malgré les décennies, les siècles, la Réprouvée ne paraît pas avoir plus de seize ans. Autrefois vive, curieuse et intrépide, elle passait son temps à courir. Aujourd’hui, elle s’est assagie. Sa cécité est responsable du flegme de son caractère. Elle ne le sait pas, mais Vanille lui a retiré la vue un jour, avec du poison sur une lame qui empêcha tout soin. Dans ses bons jours, Clémentine reste une adolescente joyeuse, douce et infatigable. Elle a l’allure d’une véritable petite princesse, enfant parfaite que toutes les mères rêveraient d’avoir. Petite et fine, elle a un visage rond qui n’a pas encore perdue le côté juvénile de ses joues rebondies. Elle a un petit nez et des lèvres joliment dessinées. Ses cheveux sont une masse cuivrée, aux boucles ondulant jusqu’aux creux de ses hanches. Coquette, elle adore s’habiller avec de grandes robes, faites de dentelles, de soie et de voiles. Elle aime coiffer sa longue chevelure, peindre ses ongles – même si elle a bien plus de mal maintenant qu’elle ne voit plus rien. Pour autant, elle n’est pas très penchée sur le matériel. Si elle adore se prendre pour une Princesse, elle n’hésite pas un instant à se dépenser dans les forêts, à se rouler dans le sable ou à danser sous la pluie. Clémentine est particulièrement proche de Nastaé, qu’elle considère comme un grand frère, comme un membre de sa famille. Rêveuse, elle réfléchit beaucoup, à défaut de pouvoir continuer à contempler le monde de ses grands yeux clairs.

Celle qui chante

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : caël Deslyce
Prénom : Liaæbella, surnommée « Lili » par commodité

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence.
Race : Sirène

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force : 2
- Charisme : 10
- Intelligence : 10
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Invocation des nobles lépreux
- Art des ombres chinoises

Gains :
- Invisibilité
- Télékinésie
- Métamorphose en chat

Époux : /

Histoire :

Liaæbella, un visage à la douceur incomparable, une créature à l’aura plus pure que celle des Anges. Elle s’esquisse sous un trait de délicatesse, silhouette fine et gracieuse d’une danseuse élégante. Son teint est pâle et poudré ; ses cheveux d’un blond glacé et froid. Elle dégage des charmes glacés, une impression diaphane et même ses lèvres sont blêmes. Pour autant, elle n’a ni l’air maladive ou fantomatique. Elle possède deux grands yeux verts, deux orbes perçants qui rappellent celles de la Khæleesi. Liaæbella – surnommée Lily par la plupart de ses proches et surtout les Gælyan qui peinent à prononcer son prénom – ressemble assez à Vanille et pour cause, elle est sa petite-sœur. Demi-sœur, pour être plus exacte. Les deux jeunes femmes ont la même mère mais des pères différents et de ce fait, elle fait aussi partie de la précieuse lignée et peut se prévaloir d’un rang noble, d’une réputation raffinée. Liaæbella est née d’une idylle entre Ren et un Magicien, rencontré après sa fuite de la Cité Engloutie pour échapper au coup de son mari. A cette époque, Vanille était déjà partie depuis longtemps et ainsi, les deux sœurs n’ont jamais vécu ensemble. Liaæbella a mené une vie relativement calme et paisible, malgré les tourments causés par la perte de sa mère. Puissante et exquise, elle était promise à un brillant avenir mais une ironie du destin a fait que tout lui a été arraché. Liaæbella était belle, si belle. Loin d’être prude et sage, elle le savait, en jouait, en abusait. Lentement, elle faisait tomber entre ses griffes les hommes dont elle avait besoin pour ses desseins, des hommes qui l’aimaient, la désiraient, la voulaient. Cœur de marbre, elle faisait tourner du bout des doigts les sentiments de ses proies. L’un deux lui fit payer son manque de considération. Fou amoureux, il ne supportait pas de la voir se moquer de lui impunément. Il voulut la punir. Il l’enferma dans un vieux livre de conte, un ouvrage qu’il renferma et qu’il emporta avec lui, condamnant la jeune femme à y écouler une demi-vie. Pendant longtemps, trop longtemps, elle joua différents rôles, voguant à travers les histoires du gros recueil. Puis un jour, elle fut délivrée, retrouvée par Vanille qui avait été aspirée par le même livre. Son amant jaloux était mort et le vieil écrit avait fini aux Parchemins du Temps, oublié.

Celle qui craint

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Elle est née Vasariah, une vérité qu'elle ignore. Élevée comme une Brighid, elle est officiellement une caël Deslyce.
Prénom : Alerah Historia

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en ap
Race : Ange

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 2
- Charisme : 12
- Intelligence : 3
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Sanctuaire
- Magie des Cieux
- Fardeau de Thalos
- Hypnose
- Contrôle de la musique

Malus d’Event :
- La désolation des protecteurs : Incapacité à utiliser la magie de soin sur les Humains.

Gains :
-

Époux : Elle est mariée à Marius [Fiche]

Histoire :

Alerah ou le trouble d’une genèse obscure. Née au sein des esclaves, elle fut vendue comme telle pour mener une vie de noble dans la délicatesse d’un foyer aimant. Cependant, Alerah ignore tout de ses origines et est persuadée d’être l’enfant de deux Anges, qui furent tués lors de la Guerre des Dieux. Douce et manipulable, elle se laissa aisément berner par les dons et l’éloquence de la Khæleesi et accepte, dorénavant, avec docilité son nouveau statut. Dans sa naïveté, elle en va même jusqu’à éprouver une certaine reconnaissance envers les membres de la Famille Deslyce, qui eurent l’amabilité de la recueillir. Elle est en effet considérée comme la fille de Liaæbella, la jeune sœur de la Dame, avec laquelle elle partage quelques traits communs qui renforcent le mythe. Alerah est une jolie jeune femme, quoique timide et craintive au point de passer facilement inaperçue. Sa silhouette est d’une finesse remarquable, gracile et fragile au point qu’un geste trop brusque pourrait la briser. Petite, elle n’a néanmoins pas l’allure enfantine. Ses yeux sont deux grands orbes au bleu pâle et azuré. Malgré ses maladresses, elle pose un regard juste et droit sur le monde qui l’entoure, pour être une Ange à la douceur incomparable qui jamais ne pourrait, ne serait-ce, élever la voix. Un petit sourire étire souvent ses lèvres rouges, illuminant son visage en forme de cœur d’une aura tendre et bienveillante. Elle possède de très longs cheveux blonds, les boucles claires rebondissant avec légèreté au creux de son dos. La couleur de ses cheveux peut prêter à confusion, car le blond des racines cède peu à peu sa place à des nuances célestes. Elle a longtemps détesté cette particularité, avant de se faire à ce qu’elle était. Vive et pleine d’énergie, Alerah ne peut pas se douter à quel point elle ressemble à sa mère. L’ironie est saisissante lorsque l’on sait comment la jeune Ashiyah était surnommée du temps de sa vie : Liaæbella appelle régulièrement sa fille Mon Soleil Brûlant. Espiègle et spontanée, Alerah manque de sagesse et il ne reste plus qu’à espérer qu’elle ne suive pas le même chemin que sa mère, qui s’était laissée emportée par une passion trop dévorante pour elle. Pour l’heure, Alerah n’est ni plus ni moins qu’une incarnation de la bonté, mais les belles choses se font aisément corrompre au sein de la Famille Deslyce, qui jamais ne réussit à préserver la blancheur de quiconque.


Celui qui prie

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : caël Deslyce
Prénom : Eoghan Nioclás

Sexe : Masculin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Sorcier

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 5
- Charisme : 6
- Intelligence :  8
- Magie : 7

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Necromantia
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Télékinésie
- Lire les pensées

Gains :
-

Épouse : Il est marié à Elena.

Histoire :

Eoghan, un nom que l’on murmure avec une pointe de curiosité, une once de mépris et une touche d’amertume. Bien qu’il ait vu le jour au sein du confort et du luxe de la Famille Deslyce, les autres membres considèrent qu’il n’est pas bien né pour être porteur de la même tare que l’une de ses ancêtres. Eoghan est le second traitre de la lignée, celui dont le Destin est de servir les Dieux. Sa dévotion pour les Ætheri aurait dû le mener à la mort mais la Khæleesi, curieuse de contempler le chemin du Mage, choisit de le laisser en vie et nul n’osa remettre en cause sa décision. Eoghan n’est guère troublé par le foyer dans lequel il vit et croit en sa foi et en la vertu de celle-ci aveuglément. S’il parvient à s’entendre avec la plupart de ses proches, ses relations avec sa mère – Liaæbella – ont toujours été froides et farouches. La Sirène ne s’est jamais cachée de ses préférences pour sa fille adoptive, rejetant ce fils dont la conception fut le fruit d’une machination magique. C'est par ailleurs Vanille qui a davantage élevé l'enfant qu'il était. Le Sorcier considère que sa destinée est autant un cadeau qu’une sentence ironique et il se complait dans la contrariété et le dégout qu’il inspire à sa mère. D’un air presque triomphant, il affiche ses exploits religieux et se vante de son avenir. Eoghan n’est pas un serviteur des Dieux comme les autres. Il ignore qu’en réalité, il est lui-même une figure divine en devenir et son lui transcendant est d’une puissance obscène. Moqueur et cynique, il ne veille que sur les intérêts d’idoles particulières, dont les idéaux ne sont pas contraires à son essence. Par ailleurs, il est un grand amateur de femmes mais n’éprouve des sentiments puissants pour personne. Il est néanmoins tombé sous le charme d’une Déesse dont les beautés, les charmes et la perfection l’ont laissé stupéfaits. Trouvant une vague et lointaine ressemblance entre son Adorée et la jeune Honoka, une Sirène que la Dame conserve pour être une copie d’une personnalité importante, Eoghan s’est mis en tête de posséder la demoiselle, qui ne tarda pas à céder aux avances du Sorcier pour devenir sa maîtresse, celle qu’il prend le soin de dissimuler le plus mais qu’il côtoie le plus. Avec ses yeux d’un bleu glacé et ses cheveux au blond pâle, Eoghan est un bel homme à la silhouette bien bâti. Il use de son apparence sans vergogne sans scrupule pour parvenir à ses fins, qu’elles soient religieuses ou non. Son corps est couvert de cicatrices, marques de ses déboires passés. Il possède aussi une petite tâche entre les yeux, légèrement plus foncé que la blancheur de son teint.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:24


Celle qui cherche

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Istoriya
Prénom : Lena
Titre : La Fille de la Lune

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence
Race : Bélua de Sang-Melé, Totem de la Loutre

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force : 2
- Charisme : 17
- Intelligence : 9
- Magie : 6

Pouvoirs :
- Contrôle de la faune
- Esprit du Totem
- Règne animal
- Invisibilité
- Contrôle des Ombres

Gains :
- Charme

Époux : Elle est mariée à Tobias. Elle est aussi la maîtresse de Galaad.

Histoire :

Lena ou la clarté d’un regard franc et limpide qui jamais ne s’obscurcit du moindre nuage. D’une franchise aussi maladroite que spontanée, elle n’a jamais ressenti le besoin de mentir, de tromper ou manipuler. Impulsive et quelque peu irréfléchie, elle n’a pas conscience des tracas que peuvent causer sa spontanéité. Si elle parait bien peu sauvage pour une femme issue du Peuple Animal, il n’en demeure pas moins qu’elle agit par instinct et sans se soucier des considérations de bienséance, bien qu’elle assure faire des efforts pour apprendre. Son arrivée au sein des domestiques au service de la Famille Deslyce fut une véritable surprise, pour ses membres, habitués à des services de qualité. Néanmoins, personne n’eut son mot à dire puisque la jolie Lena fut achetée par la Khæleesi auprès de la mère de la petite Bélua : il paraissait clair que la Sirène, pour une raison inconnue, désirait que cette enfant fasse partie de ses servantes. Lena parle souvent de sa mère avec entrain et tendresse. C’était une femme d’une beauté exceptionnelle, un Cygne dont on vantait la grâce par-delà les frontières, une étrangère venue dont ne sait où. Bien que jeune mère sans époux, elle déclina toutes les offres de mariage et vivait dans la misère au cœur du Rocher, tout près d’un lac. Aveugle, elle se disait pourtant plus clairvoyante que beaucoup. Lena fut surprise d’être vendue aussi facilement mais elle ne le reprocha jamais à sa mère, à la santé plus que fragile. Petite et fine, son allure est celle d’une danseuse et sa démarche est d’ailleurs gracile. Rieuse et souriante, elle peut être moqueuse à ses heures, quoi que toujours avec tendresse. Elle semble éprise de l’un des fils de sa Maîtresse : Galaad, qui est toujours affable envers elle. Il n’est pas rare que Lena rougisse, colorant de pourpre son teint de porcelaine. Elle a de très grands yeux bleus, songeurs et inquisiteurs, et des cheveux blonds qui tombent sur sa poitrine. Du Totem de la Loutre, elle adore les lacs et les rivières et passe une majeure partie de son temps à se baigner. De ce fait, elle est assez proche des Sirènes qui se prélassent régulièrement dans les mêmes points d’eau qu’elle. Elle s’entend plutôt bien avec Eowyn. Toutefois, elle peine à supporter la présence de Dina, en qui elle n’a pas la moindre confiance.

Celle qui court

Niveau : V - Départ à 1468 points de rp

Nom : cäel Deslyce
Prénom : Nausicaa
Rang : Néris du Clan Prismée

Sexe : Féminin
Age : En apparence, elle a la vingtaine mais en réalité, elle est bien plus âgée.
Race : Sirène

Spécialités :
- Agilité : 11
- Force :  8
- Charisme : 16
- Intelligence : 18
- Magie : 19

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Copieuse
- Tarot Maudit
Spoiler:
 
- Divine Flamme
Spoiler:
 
- Contrôle de la terre

Gains :
- Popularité nationale [Humain]
- Contrôle de l'air
- Contrôle de la nature
- Création de la nature

Event :
Intolérance à la Sauge : L’ingérer en trop grande quantité peut être mortel, là où les petites quantités les paralysent totalement. L’information sera connue des Gælyan qui pourront s’en prendre librement aux Sirènes. La fleur de la sauge cause des brûlures aux Ondins qui en touche.

Époux : /

Histoire :

Nausicaa ou le chemin désastreux d’une éternelle malchanceuse. Jolie Sirène aux cheveux clairs et aux yeux pâles, Nausicaa est une personne séduisante qui a hérité des charmes de ses parents. Fille de Vanille cäel Deslyce et de Caliel Alcioné, elle est la petite sœur de Scylla qui est aujourd'hui connue sous le nom de Sora. Née il a longtemps, elle était autrefois d'une puissance terrifiante, à faire trembler les monarques, sans jamais prétendre au moindre titre. Les frasques royales ne l'intéressaient pas. Elle se contentait de vivre simplement, comme une vagabonde, auprès de son mari Hussan Lazur et de ses deux fillettes. Voyageurs dans l’âme, ils ne s’arrêtaient jamais nulle part, une exigence posée par la jeune femme sans qu’elle explique pourquoi à son époux. Comment aurait-il pu savoir qu’elle cherchait à fuir un Mal qu’elle ne connaissait que trop bien ? Pourtant, ils furent heureux, ensemble. Malheureusement, le bonheur fut de courte durée. A l'aube de ses vingt-cinq ans, sa mère la retrouva et l'enferma dans une prison de glace, non sans lui laisser le privilège de voir mourir l’homme qu’elle aimait auparavant. Sa fille aînée subit le même sort – pour se réincarner grâce à un étranger don qu’elle avait développé, ce qu’elle ignorait – et seule la petite Ruka pu fuir. Plutôt, Vanille la laissa s’échapper. Le cœur lourd, Nausicaa rumina sa haine et son amertume, année après année, dans l’ennui de la conscience du temps qui s’écoulait. Durant ce sommeil sans rêve, la jeune femme cultiva une aversion sans nom pour son bourreau. Immobile, elle ressentait chaque seconde qui passait, le froid et la langueur. Ce fut cette personne qu'elle haïssait tant qui la libéra des siècles plus tard, pour en faire une captive enchainée au Palais de la Cité Engloutie. Les choses ne se déroulèrent pas comme prévues et la Princesse des Mers fut déchue de ses titres par sa mère, Dame des Abysses. Depuis son affranchissement, Nausicaa mène une existence sans le sou, sans que cela la dérange. Cette liberté est une chance et elle craint le jour où sa mère décidera qu’elle aura été tranquille assez longtemps. Amoureuse d’un Roi Humain, elle cherche à le revoir pour reconstruire une vie, tout en cherchant une trace de sa petite fille, perdue depuis tant d’années.

Celui qui sévit

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Stark
Prénom : Jasper

Sexe : Masculin
Age : Une trentaine passée en apparence pour un plus d'un siècle écoulé en réalité
Race : Démon

Spécialités :
- Agilité : 9
- Force :  15
- Charisme : 4
- Intelligence : 2
- Magie : 2

Pouvoirs :
- Le Pacte Démoniaque
- Le Reflet de l'Autre
- La Tentation du Diable
- Se transformer physiquement en Bélua – Sang Mélé : Totem de l'Ours
- Clonage

Gains :
- Superforce

Histoire :

Jasper, un garde du corps auto-proclamé pour une femme qu’il adule, autant pour sa beauté que pour son esprit compliqué. Secret et peu loquace, le Démon s'évertue à la discrétion mais n'en demeure pas moins ambitieux et envieux. Comment aurait-il pu en être autrement ? Né sous les pêchés d'envie et d'avarice, il s'est tracé une destinée qu'il compte bien suivre pour parvenir à ses fins. Grand et musclé, il est plutôt bel homme même si son regard gris est glacé, dérangeant ; l’éclat malsain comme une expression concrète de la folie furieuse qui l’habite. Ses cheveux sont d'un blanc immaculé et sa peau d'un étrange doré grisâtre. Ses ailes noires et rachitiques trahissent son appartenance à la race démoniaque. Jasper ne s'en cache pas, il est fier et sûr de lui. Autrefois guerrier, il a conservé certaines de ses habitudes. Aujourd'hui, il aspire à autre chose et compte bien devenir Roi, Roi d'un peuple, Roi des Béluas. Les hommes-animaux le fascinent. Il admire la bestialité de certain, la sauvagerie d'autre, le comportement décalé de tous. A force d'essayer de visiter Dhitys et les villages béluas, il a développé un pouvoir, celui de prendre l'apparence d'un Bélua. Ses traits sont alors ceux d'un Sang-Mêlé et son Totem est celui de l'Ours. Pour autant, il serait réducteur de considérer que Jasper est un dément, une brute sans cervelle. Certes, le Démon manque de délicatesse et de raffinement, la politesse est une option qu’il réserve à la Khæleesi et il est cruel dans le choix de ses mots. Toutefois, il reste un homme plutôt réfléchi, qui construit des stratégies réfléchies pour parvenir à ses fins le plus rapidement, avec le moins d’énergie dépensée. Il cherche à conforter sa position auprès de Lady caël Deslyce et lorgne ses filles et ses proches, conscient qu’une union avec l’une d’entre elles pourrait lui être profitable. Il s’intéresse tout particulièrement à Eowyn, le clone de Vanille. Les plans ne sont pas en bonne voie, la Sirène peu encline à céder un pion intéressant à un homme qui ne présente aucun intérêt tandis que la principale intéressée est totalement insensible aux charmes du Démon. Acharné, il ne compte pas baisser les bras aussi rapidement, désireux de prouver ses qualités.

Celle qui rit

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Daviel
Prénom : Octavie

Sexe : Féminin
Age : Vingt-cinq ans, en apparence
Race : Ange Déchue d'Orgueil

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 2
- Charisme : 10
- Intelligence : 8
- Magie : 5

Pouvoirs :
- La Peau des Grigori
- Le Souffle de Nephilim
- Les Artifices de Lucifer
- Nécromancie
- Création de la Glace

Gains :
- Contrôle de la glace

Gains d'évent
- Cœur de Mouton Noir :  Grâce à cette magie, quelqu'un qui côtoiera un Déchu de près sera plus enclin à se laisser aller, à briser les tabous et à outrepasser les lois. L'activation ou non de cette capacité est à la discrétion du Déchu concerné, et doit évidemment rester dans la mesure du raisonnable. Bien que les cibles du sort soient généralement plus sensibles à cet esprit contestataire, il est impossible de forcer qui que ce soit à aller à l'encontre de sa volonté.

Époux : Elle est mariée à Zaäshiel.

Histoire :

Octavie, dernière-née de l’éclatante lignée qui écoule des jours paisibles en Avalon. Malgré cette naissance privilégiée, la jeune Ange Noire n’a pas toujours eu une existence douce et facile, ses parents ayant été emporté par la mort alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Au lieu de la confier à de proches parents, la Matriarche de la Famille choisit d’en faire la pupille d’une très vieille amie, qui se trouve être la descendante d’une branche voisine des Daviel. En proie à des desseins plus grands, elle fut placée sous la protection de la Khæleesi pour parfaire son éducation et entretenir avec force et brio son péché, l’Orgueil. Octavie se complait dans son vice. D’apparence futile et frivole, elle met un point d’honneur à soigner son allure et répugne l’imperfection. Elle soigne ses toilettes, choisit avec soin ses bijoux et ses parures et passe un temps conséquent à brosser ses longs cheveux d’argent. La jeune femme aime plaire et elle sait qu’elle est capable de faire des ravages. Grande et mince, elle est aussi élancée qu’élégante. Ses lèvres se fendent souvent d’un large sourire dont il est difficile de déceler l’hypocrisie. Ses grands yeux gris sont rieurs. Le masque est parfait et dissimule la femme froide et méprisante qu’elle est, en réalité. Octavie n’est pas vraiment quelqu’un de bien. Si elle ne verse pas de façon innée dans la cruauté, elle se montre plutôt insensible aux maux d’autrui et ne cherche qu’à préserver ses propres intérêts, et ceux dont elle est dépendante. Fière et hautaine, elle n’estime que ce qu’elle pense à la hauteur de sa « grandeur », celle qu’elle s’imagine. Le verbe cinglant à ses heures, elle offense souvent ses interlocuteurs qui n’hésiteront pas à la qualifier d’insupportable, pour les plus polis d’entre eux. La Déchue sait qu’elle est promise à un grand mariage et cette idée ne la dérange pas. L’amour n’est qu’une sottise, une banalité avec laquelle s’encombre les idiots. Elle aspire à une union avantageuse dont elle pourrait tirer gloire et bénéfices. Son orgueil lui joue parfois des tours, tant elle est persuadée d’être supérieure aux autres. Elle ne manifeste un tant soit peu de respect qu’à sa tutrice et aux membres de sa famille, les seuls qui trouvent réellement grâce à ses yeux.

Celle qui tord

Niveau : III - Départ à 3 129 points de RP

Nom : Numendil
Prénom : Elena

Sexe : Féminin
Age : Vingt ans, en apparence.
Race : Alfar

Spécialités :
- Agilité : 5
- Force : 3
- Charisme : 20
- Intelligence : 10
- Magie : 8

Pouvoirs :
- Envoutement
- Le Souffle
- Tacticien - Parfum sulfureux
- Contrôle du Feu
- La Fille enflammée

Gains :
- Modifier son apparence
- Invisibilité
- Charme

Malus :
- L’utilisation du Souffle attire des créatures, prénommées les Enfants de Méduse. Si l’utilisation est prolongée, la créature finira par trouver l’Alfar, animée par la volonté de l’annihiler. Un véritable jeu du chat et de la souris est alors enclenché, afin d’échapper à un sort peu enviable.

Particularité : Elle est la fille de Tarlyn Sirë et Lualvrala Numendil. Cette dernière est l'une des sœurs de Lalaith, la mère d'Aëran, ce qui fait de lui et d'Elena des cousins. Elena a aussi un frère de quatre ans son ainé : Sirius. Elle est membre du Haut Parti de la Secte.

Époux : Elle est mariée à Eoghan.

Histoire :  

Elena, une jeune fille à la psyché encore influençable mais dont les talents se révèlent sous l’apparente tranquillité. Elle s'esquisse d'un trait de docilité et d'une once de fragilité. Définitivement sous la coupe de sa mère, elle fait son possible pour rendre fière ses parents en s'érigeant comme la cadette parfaite, prête à réaliser le moindre de leurs souhaits, le plus petit de leurs desseins, pour leur plaire. Malgré ses airs de douceur, Elena reste une Alfar, élevée dans les principes cruels et élitistes des siens. Capricieuse et sarcastique, elle est capable d'être une petite peste que l'on déteste au premier sourire. Elle a été terriblement troublée par sa rencontre avec Aëran, qui a fui les sévices pour se réfugier dans la chambre d'Elena, qui n'était alors qu'une fillette. C'est là qu'elle a compris ce qu'enduraient réellement les Vedelea. Néanmoins, elle est prête à l'accepter pourvu de réussir et de satisfaire ses parents. Elle est très proche de son frère ainé, Sirius, qui l'incite à faire preuve de plus de noirceur. Belle enfant aux grands yeux clairs et à la crinière rousse, Elena est une ravissante jeune fille qui sait tirer parti de l'innocence de son apparence, qui promet d’être aussi plantureuse que sensuelle. Superficielle et égocentrique à ses heures, elle passe un certain temps à se préparer et refuser d'apparaître négligée, pour avoir été éduquée dès sa naissance comme une princesse qui ne manquait de rien. Son teint est blême, d'une blancheur immaculée colorée d'une touche argentée qui contraste avec le doré rosé de ses prunelles. Capable de faire appel à un feu qui brûle dans les tréfonds de son être, sa chevelure rousse devient parfois embrasée, les flammes léchant ses courbes sans la brûler. Habituée à ce qu’on ne lui refuse rien, elle abhorre les refus et se met souvent en colère pour un rien. Elle est très proche du reste de sa famille et entretient une relation étrange – et plutôt malsaine – avec son frère aîné. Elle est particulièrement jalouse des femmes qui oseraient s’approcher de lui et serait capable de faire preuve de violence.


Celui qui reconstruit

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Metherlence Shidori
Prénom : Orion

Sexe : Masculin
Age : La vingtaine
Race : Magicien

Spécialités :
- Agilité : 4
- Force : 2
- Charisme : 6
- Intelligence : 9
- Magie : 10 + 2 = 12

Pouvoirs :
- Umbra in Lucem – Benedictio
- La Valse Créatrice
- La Protection des Anciens
- Contrôle des émotions
- Fabriquer des potions

Bonus d'Event
- Deux points de magie

Gains :
- Nécromancie

Épouse : Il est mariée à Louchia.

Histoire :

Il serait bien audacieux de se prononcer sur l'esprit d'Orion Shidori. Déchiré entre ses volontés contraires, il est à la fois la vertu en son expression la plus pure et l'horreur en son état le plus effroyable. Pour le moment, encore instable vis à vis de ses personnalités d'antan, nul ne peut savoir quel choix il fera.  Mage aux cheveux blonds, Orion est un beau jeune homme dont les yeux clairs, qui oscillent entre le bleu et le vert, plaisent aux jeunes filles. Un brin charmeur et séducteur, il dégage une adorable innocence qui ne laisse point douter de ses vertus. Pourtant, le Magicien ne porte pas un nom facile. Son apparence et sa mémoire sont celles d'un Roi passé, déchu et assassiné pour les monstruosités qu'il avait commises. Louve vit dans la peur constante de son fils d'adoption.


Celui qui condamne

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Taiji
Prénom : Vadislav Jun

Sexe : Masculin
Age : En apparence, une trentaine d'années.
Race : Sorcier

Spécialités :
- Agilité : 2
- Force : 12
- Charisme : 5
- Intelligence : 9
- Magie : 3

Pouvoirs :
- Lux in Tenebris - Necromantia
- La Valse Destructrice
- La Magie du Sang
- Métamorphose en corbeau
- Vision nocturne

Gains :
- Invisibilité

Histoire : A venir


Celle qui écoute

Niveau : III - Départ à 3 129 points de RP

Nom : Elle n'en a pas.
Prénom : Dina

Sexe : Féminin
Age : En apparence, une dizaine d'années.
Race : Mur

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 9
- Charisme : 8
- Intelligence : 10
- Magie :  16

Pouvoirs :
- Le visage de Xaraxus
- Le lien de Rhéa Latia
- L'appétit de Luftë
- Télékinésie
- Téléportation

Gains :
- Localisation
- Révélation
- Copie

Histoire :

Dina, le conte de la petite fille à l’apparence trompeuse. Mieux vaut se méfier de l’enfant car elle n’est pas tout à fait ce qu’elle prétend être. La fillette aux boucles brunes et aux grands yeux noisette n’est qu’un leurre. Elle n’existe pas. Elle n’est que le reflet d’un désir et d’un besoin, celui de servir une cause plus grande sous les traits d’une gamine fragile et innocente. Il est vrai que Dina parait aussi douce que timide. Vêtue simplement avec de jolies petites robes colorées et quelques rubans dans ses cheveux, elle dégage une aura de pureté et de candeur à faire pâlir les Anges. Avec sa voix fluette et ses grands sourires, elle pourrait faire tomber les barrières de l’indifférence. On lui donnerait Sympan sans confession. L’erreur serait grossière car Dina n’est qu’une créature sans moral ni cœur, qui a juré de servir la Khæleesi pour le meilleur et surtout le pire. Dina est un Mur et sa véritable forme est inquiétante et repoussante. Elle a donc choisi avec Vanille une apparence qui serait la sienne en temps normal, lorsqu’elle mimerait d’être la fille d’une servante de la Sirène, apprenant les rudiments du métier. Plutôt douée pour la comédie, elle se glisse assez aisément dans la peau de son personnage. Seulement, il est important de ne pas se méprendre car cette Mur a choisi d’être au service de Vanille et cette décision a été prise en toute âme et conscience. Dina n’est simplement pas quelqu’un de bien et admire sa Maîtresse pour ses projets, rêve de l’épauler. Cruelle, manipulatrice et mesquine, elle se complait dans la torpeur et a un faible pour la torture, qu’elle étudie ardemment et s’emploie à améliorer. Elle répète souvent qu’elle est capable de miracle avec une petite cuillère et un citron. Désireuse d’être l’arme de la Khæleesi, elle sait qu’elle doit devenir forte et intouchable et qu’elle a la possibilité de le devenir. Elle est dépourvue de scrupule et de remord. Les basses besognes ne lui posent aucun problème et elle est prête à tout pour parvenir à ses fins, prête à tout pour que Vanille soit satisfaite de ses actions.

Celle qui imite

Niveau : II - Départ à 3 407 points de RP

Nom : Araé
Prénom : Lily-Lune Honoka

Sexe : Féminin
Age : Elle paraît avoir vingt-cinq ans
Race : Sirène

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 3
- Charisme : 15
- Intelligence : 5
- Magie : 5

Pouvoirs :
- Les Cheveux de Medusæ
- Le Chant des Sirènes
- L'Esprit de l'Eau
- Contrôle de la glace
- Création de la glace

Gains :
-

Event :
Intolérance à la Sauge : L’ingérer en trop grande quantité peut être mortel, là où les petites quantités les paralysent totalement. L’information sera connue des Gælyan qui pourront s’en prendre librement aux Sirènes. La fleur de la sauge cause des brûlures aux Ondins qui en touche.

Époux : /

Histoire :

Honoka, une femme dont l’apparence a autant de renom que celle dont elle évoque le prénom. Il est certain que la délicatesse de sa silhouette et la sensualité de ses courbes rappellent l’élégance de cette grande Dame dont la Sirène n’est qu’une copie ratée. Avec ses longs cheveux noirs, sa peau de lys et ses lèvres rouges, Honoka ressemble à s’y méprendre à Lily-Lune ; une parenté voulue. Sa création est le point d’orgue d’une histoire vieille de plusieurs siècles, dont le principal concerné n’est autre que Lord Marcus Araé, qui est loin d’être celui qu’il prétend être. Mars à la puissance aberrante à l’époque de sa première vie, il parvient à protéger Maëlith et à renforcer les défenses de la Cité, à l’aide de subterfuges et de pactes dont le plus notable est certainement celui passé avec le Génie du nom de Sébastian. L’accord, secret, portait sur la petite-fille à naître du Roi, le Djinn réclamant une femme du sang du Souverain. Marcus n’était guère disposé à céder sa propre fille et consentit à offrir l’enfant de la génération suivante, une Orine qu’il n’était jamais supposé rencontrer. Seulement, il revient à la vie après sa mort, à la suite du Chaos de la Magie et il fit la connaissance de la belle Lady Araé. S’ils ne s’entendaient guère, il s’entacha de regret et chercha à corriger ses erreurs, en créant un clone qu’il donnerait en pâture au Génie. Tout ne se passe pas comme prévu et Marcus, affaibli, ne put créer qu’une pâle copie, un Clone qui ne possédait ni le charme ni l’esprit de Lily-Lune, pas même sa race. Comment cette chose allait-elle pouvoir duper le Génie ? Marcus ne put cacher son existence, pas plus qu’il ne put l’éliminer. Lily-Lune découvrit cette création, ce qui n’arrangea pas les relations avec son grand-père. La Sirène, encore troublée, choisit de s’appeler Honoka, sur le conseil de Lily-Lune. Douce et naïve, l’Ondine se comporte comme une enfant qui a tout à apprendre du monde. Eduquée par les Orines, elle devenait tendre et douce, appliquée et généreuse. Cette époque est cependant révolue. Honoka a accepté d’aller vivre chez Lady caël Deslyce, pour que la Dame récupère un artefact de sa race. Elle ignore tous des projets de la Khæleesi à son égard et se contente de survivre du mieux qu’elle peut. A force de fréquenter les femmes, de mauvaise influence, de la famille Deslyce, Honoka semble changer.

Celle qui murmure

Niveau : II - Départ à 3 292 points de RP

Nom : Inconnu
Prénom : Inconnu
Surnom : Nina

Sexe : Féminin
Age : Indéterminable
Race : Génie

Spécialités :
- Agilité : 3
- Force : 2
- Charisme : 5
- Intelligence : 12
- Magie :  16

Pouvoirs :
- Le Lien du Rêve
- La Divine Comédie
- Le Subtil Mensonge
- Création de la glace
- Contrôle de la glace

Gains :
- Contrôle du feu
- Création du feu
- Contrôle de l'eau

Histoire :

Nina ou la valse des mensonges et des faux-semblants. Elle n’est tissée que d’imposture et de tromperie, n’est faite que d’invention et de fable. Ses lèvres ne se prêtent jamais à la Vérité, et elle enchaîne les feintes avec une certaine habilité. Egarée entre ses propres artifices, elle se noie dans les contes qu’elle invente. A chaque fois qu’elle est questionnée sur son passé, elle répond de façon différente avec un plaisir aussi malicieux que malsain, et jamais ne livre les rebonds de sa véritable histoire. Certains murmureront sans aucun doute que la belle ne se souvient même plus de ce qu’elle fut, et comble les vides de son imagination. Pourtant, elle semble éprouvée par quelques souvenirs d’autrefois et rejeter les troubles de sa mémoire, peu désireuse de se remémorer l’époque sombre où elle était autre chose. Bien que peu habitée à sa nature de Génie, elle se complait dans l’essence des Djinns et en a profité pour devenir une personne neuve. Par ailleurs, elle a choisi de façonner une apparence habituelle qu’elle décrit comme étant « aussi différente que possible » de sa silhouette de mortelle. Petite et fine, elle possède de longs et épais cheveux blancs et de grands yeux aussi pâles que la glace. Sa peau est basanée et ses lèvres roses. Excentrique et originale, elle se présente toujours sous un jour éclatant, parée de mille et un bijoux en or et de tenues légères et sensuelles. En rien juvénile, Nina est une femme dont l’on devine les expériences mouvementées d’une vie trop remplie. Morose à ses heures, elle se montre peu aimable et souriante bien qu’elle paraisse sympathique au premier égard, grâce à ses talents d’oratrice et sa facilité à manipuler autrui. Nina ne se revendique d’aucun mouvement. Tantôt capable de faire preuve de bienveillance, tantôt malveillante, elle n’agit que par envie et opportunité. Enfermée dans son habitacle – une pièce d’or ancienne - pendant des siècles, elle s’est cependant affaiblie, avant d’entrer au service de la Khæleesi. Nina parait se méfier de Vanille, pour une raison aussi simple que cruelle : la Sirène connaît le nom de la Génie et elle ne désire pas être enchaînée à la même personne pour l’éternité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:24


L’Alpha

Prénom : Deimos
Sexe : Masculin
Race : Dragon des Ténèbres
Pouvoirs :
- Voler
- Création du feu
- Contrôle du feu
- Souffle acide
- Changer sa taille
- Vitesse accrue
- Superforce

Apparence :
Grand et musclé, Deimos est un dragon imposant. Ses pattes sont épaisses et ses griffes acérées. Il dépasse de sa gueule des crocs pointues comme des lances. Ses écailles sont des nuances de noir, de rouge et de gris. Il est l'une des bêtes d'autrefois, dont on conte les massacres et qui inspire peurs et torpeur.

Esprit :
Dragon à peine éduqué par la volonté d'une femme dérangée, Deimos est une bête à l'état sauvage, qu'on ne peut réellement contrôler. Il aime le goût du sang et apprécie les carnages. Cruel et perfide, il est en permanence assoiffé et affamé. La chasse est l'un de ses jeux préférés. Il aime survoler les terres en compagnie de Vanille. Fier et majestueux, son ego est démesuré et mieux vaut ne pas lui manquer de respect car son intelligence lui permet de comprendre des situations complexes. Ces furies sont fréquentes. Son esprit est sombre et ténébreux. Son cœur est de cendres.

La Vicieuse

Prénom : Agna [Agnès sous forme humaine]
Sexe : Féminin
Race : Dragon des Ténèbres
Pouvoirs :
- Voler
- Changer de taille
- Lien avec Vanille
- Prendre une apparence humaine
Spoiler:
 
- Souffle acide
- Création du métal
- Contrôle du métal

Apparence :
Agna est une immense Dragonne aux ailes d'envergure étonnante. Ses écailles sont comme du roc. Ses yeux sont d'un rouge intense. Elle semble contenir en elle le don du feu, néanmoins ce genre de pouvoirs ne s'est jamais déclaré chez elle. Musclée et imposante, elle est assez terrifiante. Toutefois, son apparence humaine est à l'opposé de l'originelle. Agna est alors une jeune fille petite et frêle au doux visage angélique.

Esprit :
Calamité infernale, Agna est une créature cruelle et sauvage dont les ambitions de destruction n'ont jamais été refréné par son ancienne maîtresse, Svana, au plus grand plaisir de Vanille qui récupéra les bêtes de sa vieille amie à la mort de celle-ci. Fourbe et sans pitié, elle n'ait guère le parfait animal de compagnie dont tout le monde rêve. Indomptable et vicieuse, elle est une guerrière impitoyable. Elle respecte cependant Vanille dont les penchants lui plaisent.

L’Impulsif

Prénom : Thunder
Sexe : Masculin
Race : Dragon des Tempêtes
Pouvoirs :
- Voler
- Contrôle de la météo
- Contrôle de l'eau
- Création de l'eau
- Localisation
- Copie
- Clonage

Apparence :
Grand et fin, Thunder  est un dragon majestueux aux allures royales. Ses écailles bleues sont soyeuses et nacrées. Des cornes ornent sa tête. Fort et musclé, il a les pattes aux griffes acérés et des ailes imposantes. Il ne semble pas manquer grand-chose pour qu'il apprenne à voler.

Esprit :
Violent et grognon, Thunder est un dragon sauvage qui n'apprécie guère les ordres et les entraves. Libre et indépendant, il aime mener sa vie comme il l'entend. Loin d'être dressé, il n'est en aucun cas éduqué. S'il écoute Vanille, c'est parce qu'elle a su s'imposer. Entre les Dragons de Vanille s'est formée une meute dont l'Alpha est Deimos. Thunder respecte cela. Néanmoins, il est un rebelle protestataire.

Le Fourbe

Prénom : Althaïr
Sexe : Masculin
Race : Dragon Elémentaire de Nature
Pouvoirs :
- Voler
- Création élémentaire de la flore
- Contrôle de la nature
- Création de la terre
- Contrôle de la terre
- Téléportation
- Changer sa taille

Apparence :
Grand et imposant, Althaïr est un Dragon majestueux aux écailles d'un vert pâle. Ses ailes sont d'envergure impressionnante et légèrement translucide. Ses yeux sont d'un jaune lumineux. Ses pattes ont des griffes longues et acérées. Sa longue queue se termine en pointe. Musclé et rapide, il est un animal redoutable.

Esprit :
Comme tous les autres Dragons de Vanille, Althaïr n'a eu que l’ersatz superficiel d'une éducation. La bête a mauvais caractère. Jaloux, cruel et sauvage, il cherche sans cesse à dominer les autres et à s'imposer comme Chef, sans succès face à Deimos. Possessif et avide, il n'aime pas partager et dévore tout ce qu'il trouve pour se repaître. Bien que grognon, il écoute plus ou moins les ordres de la Sirène. Néanmoins, l'odeur du sang a tendance à lui faire prendre la raison et il devient furie.

L’Indomptable

Prénom : Orphée
Sexe : Féminin
Race : Dragon d’Ombre
Pouvoirs :
- Voler
- Contrôle des ombres
- Contrôle de la magie noire
- Création d'un poison paralysant au bout des griffes
- Immunité au poison
- Création du feu
- Contrôle du feu

Apparence :
Petite et maladroite, Orphée est une Dragonne aux écailles noires dont les ailes sont teintées de rouge. Encore enfant, elle est vouée à devenir grande et majestueuse. Son dos laisse entrevoir la naissance de ses piques. Ses yeux sont d'un jaune doré et lumineuse. Mince et fine, elle n'en ait pas pour autant dénuée de muscles. Ses griffes sont acérées et ses dents pointues.

Esprit :
Petite Dragonne à peine sortie de l’œuf, Orphée est une créature à la curiosité presque malsaine. Brusque et peu consciente de sa force, elle est sauvage et indomptée. Vive et intelligente, elle est caractérielle et cruelle. Peu habituée aux Hommes, elle crache contre les inconnus et ne tolère la présence que de Vanille et de son fils Ismaël.

L’Ambitieux

Prénom : Léthé
Sexe : Masculin
Race : Dragon des Ténèbres
Pouvoirs :
- Voler
- Souffle acide
- Contrôle de l'électricité
- Création de l'électricité
- Contrôle de l'air
- Création de l'air
- Vitesse accrue

Apparence :
Grand Dragon aux écailles couleur terre et aux nuances de la foret, Léthé est une bête majestueuse et puissante. Il se fond parmi les décors montagneux. Ces yeux sont d'un bleu clair. Ses griffes sont longues et aiguisées à l'instar de ses dents.

Esprit :
Jeune Dragon colérique et impétueux, Léthé est fort et ambitieux. Il aimerait bien devenir le nouvel Alpha du groupe. Violent, brusque, il est, comme tous les Dragons de Vanille, indépendant. Loin d'etre apprivoisé, il agit à sa guise mais a appris à écouter la Sirène qui est son Maitre. Il n'apprécie guère les compagnies humaines et adore voler et chasser.

La Tranquille

Prénom : Lelahel
Sexe : Féminin
Race : Dragon Elémentaire de Glace
Pouvoirs :
- Voler
- Changer de Taille
- Lien éternel
- Création de glace
- Contrôle de la glace
- Métamorphose en ours
- Contrôle des illusions

Apparence :
Des écailles au nuance de blanc et de bleu, Lelahel semble revêtir les couleurs de l'hiver. Son corps est très froid, et ses yeux d'un gris étrange, très pâle, qui pourrait faire penser au givre. Ses pattes sont longues et élégantes, ses griffes assez acérées pour paraître menaçante en cas de besoin. Sa queue est très longue, et ses ailes d'une grande envergure, mais aussi fragile que du cristal.

Esprit :
Douce et calme, Lelahel est une dragonne étonnement docile qui préfère la sérénité des lieux sauvages qu'à la foule et au bruit. Quelque peu maladroite, elle passe pour une créature sage et obéissante. Il lui arrive pourtant d'être d'une humeur de chien et de se montrer agressive.

La Délicate

Prénom : Galatée
Sexe : Féminin
Race : Dragon Légendaire
Pouvoirs :
- Voler
- Changer de taille
- Lien éternel
- Contrôle des émotions
- Contrôle des rêves
- Contrôle du sang
- Contrôle de la lumière

Apparence :
Majestueuse, Galatée est un dragon élégant et plein de grâce. Elle mesure plusieurs mètres de long mais à un corps très fin, à peine plus gros que celui d'un homme de corpulence dite normale. Ses écailles sont d'un bleu sombre et océanique, très douces au toucher, parsemée d'étranges ronds jaunes lumineux, qui est aussi la couleur de ses yeux qui respire la sagesse.  Il est dur de savoir comment Galatée peut bien voler, elle n'a pas d'ailes. Ses pattes sont fines et ses griffes aiguisées.

Esprit :
Galatée est un animal doux et calme. Sage et patiente, elle semble des plus intelligente et réfléchie, ce qui ne l'empêche pas de se montrer redoutable dans les circonstances appropriées. Téméraire et vaillante, un brin orgueilleuse, elle aime prouver sa valeur et ne rate pas une occasion d'étaler sa supériorité aux yeux de tous.  Affectueuse, fidèle, jalouse et possessive, elle ne supporte pas qu'on s'approche de sa maîtresse qu'elle considère comme sienne. Elle est aussi la compagne du Dragon Deimos.
Particularité : Vanille l'a volé à Lily-Lune

Le Téméraire

Prénom : Ezio
Sexe : Masculin
Race : Dragon des Ténèbres
Pouvoirs :
- Voler
- Création du feu
- Contrôle du feu
- Souffle acide
- Télékinésie
- Soigner les blessures
- Soigner le poison

Apparence :
Jeune Dragon qui vient tout juste d'atteindre sa taille adulte, Ezio est un monstre à la couleur terre dont les écailles brillent d'un éclat pourpre. Massif et puissant, il promet de démontrer bien des talents. Le regard d'encre et les griffes acérées, son corps a été forgé pour le combat.

Esprit :
Impertinent et caractériel, Ezio est une créature qui ne supporte pas l'autorité et qui aimerait renverser Deimos dans son rôle de chef de meute. Il cherche à devenir le préféré de Vanille pour asseoir une position dominante. Son arrogance lui vaut d'être souvent attaqué par les autres Dragons.
Particularité : Vanille l'a volé à Lily-Lune

La Peluche

Prénom : Moros
Sexe : Masculin
Race : Dragon Chat
Pouvoirs :
- Voler
- Souffle de Glace
- Charme
- Absorber l'énergie d'autrui
- Créer un bouclier
- Invisibilité
- Copie

Apparence :
Nul ne pourrait douter de la bienveillance et de la candeur de Moros après lui avoir accordé le plus petit coup d'œil. Adorable petite créature aux écailles noires, il n'est pas plus gros qu'un chat et, d'ailleurs, a tendance à se comporter comme ses petits félins. Ses grands yeux jaunes sont remplis de malice et il bat souvent frénétiquement de ses petites ailes sombres. Plutôt maladroit, son comportement joueur sied parfaitement à ses rondeurs : il ressemble à un éternel petit dragon, qui resterait un enfant sans grandir. Pourtant, Moros a atteint sa taille adulte et ne grandira plus. Il est le plus petit membre de la meute de Deimos et sait se faire discret pour ne pas éveiller la rage de ses congénères. Il reste particulièrement vif et agile grâce à sa petite stature.

Esprit :
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Moros n'est pas forcément aussi adorable qu'il semble l'être. Derrière ses instincts de joueur et sa sale manie consistant à faire au moins une bêtise dans une journée, il dissimule un mauvais caractère. Possessif et jaloux, il n'aime pas partager. Souvent, il s'isole du reste du groupe et reste auprès de Vanille, un privilège de sa petite taille.
Particularité : Le Professeur - Cole de son prénom - a offert l'œuf qui donna Moros à Vanille, en guise de cadeau de mariage.

L'Abominable

Prénom : Silence
Sexe : Masculin
Race : Dragon élémentaire de Métal
Pouvoirs :
- Voler
- Création élémentaire de Métal
- Contrôle élémentaire du Métal
- Corps Ardent
- Métamorphose en loup
- Hypnose
- Création d'or

Apparence : Surnommé l'Impossible au sein de l'Empire, Silence est un étrange Dragon qui semble avoir été façonné dans le fer et le feu. Ses écailles sont aussi noires que celles de ses congénères et sa silhouette est l'une de plus maigres parmi la Horde, cependant il présente une corpulence plutôt massive, ainsi que la particularité d'avoir un corps qui parait fait de lave. Silence est une créature surprenante, qui n'a cessé de devenir plus majestueux avec l'âge.

Esprit : Mauvais, capricieux et carnassiers, Silence peine à s'intégrer aux autres Dragons tant son comportement est exclusif. Il entretient une relation amicale avec sa Dragonnière, quoique fondée sur une méfiance réciproque. La bête parait insatiable et se complaît dans le massacre de tout ce qu'il peut, même s'il a de plus en plus tendance à écouter les ordres de sa Dragonnier, sans les approuver.

Particularité : Premier Dragon obtenu au sein de l'Empire des Dragonniers

La Pariât

Prénom : Shidvah
Sexe : Féminin
Race : Dragon de Sang
Pouvoirs :
- Contrôle du Sang
- Nécromancie
- Contrôle des Ombres
- Voler
- Métamorphose en loup
- Téléportation
- Guérison

Apparence : Shidvah est une démonstration de la puissance et de la force de son engeance, à elle-seule. Véritable monstre, elle est d'une taille gigantesque et ses ailes sont d'une envergure à faire frémir ceux qu'elle nimberait de son ombre. Ses écailles sont sombres, tantôt noires tantôt pourpres, et ses yeux brillent d'une lumière incandescente. Shidvah ne passe pas inaperçue et inquiète, par sa simple présence.

Esprit : Shidvah n'apprécie guère la compagnie de ses congères, du moins pas si elle n'a pas l’ascendance sur eux. Ainsi, elle s'est vue exclue de la horde de Deimos, pour contester son autorité. Cela ne la dérange pas, tant elle est d'une nature libre et indépendante. Capable de frénésie et de carnage, elle est un monstre qui ne reconnaît que la valeur du sang. C'est grâce à cela qu'elle porte un certain respect et une estime à sa Dragonnière.

Particularité : Deuxième Dragon obtenu au sein de l'Empire des Dragonniers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
Vanille
~ Sirène ~ Niveau VI ~

~ Sirène ~ Niveau VI ~
◈ Parchemins usagés : 14881
◈ YinYanisé(e) le : 08/03/2011
✭ Activité : Bibliothécaire, officiellement parlant

Caractéristiques
◤ ◤: Agilité : 40/40 - Force : 35/40 - Charisme : 56/56 - Intelligence : 45/45 - Magie : 70/70
◤ ◤: Une longue chaîne avec un pique à chaque extrémité - un poignard - un éventail à lames.
avatar
MessageSujet: Re: Vanille caël Deslyce [ Administratice ]   Mer 16 Déc 2015, 17:25


Le Monstre des Eaux

Prénom : Gribouille ou Le Kraken Noir
Sexe : Masculin
Race : Kraken
Pouvoirs :
- Métamorphose
- Morsure putride [ses crocs infectent la peau de maladies qui dévorent les tissus, rongent le corps]
- Détection des peurs
- Contrôle des émotions
- Contrôle des illusions
- Contrôle de l'eau
- Poison paralysant [griffes]

Apparence :
Ils sont peu à avoir pu observer la véritable apparence de Gribouille et s'en sortir vivant. Monstre des profondeurs, créature de légende que l'on craint et redoute dès qu'on s'approche des rivages, ses écailles noires et ses immenses tentacules font blêmir les marins, les pirates et les voyageurs. Capable de modifier son apparence, Gribouille aime prendre l'apparence 'un chat pour suivre Vanille où qu'elle aille. Souvent, il se présente comme une adorable boule de poils rousse aux grands yeux clairs. Néanmoins, une fois dans l'eau, la vérité éclate de manière soudaine et terrifiante.

Esprit :
Nommé Gribouille par ironie, la bête est cruelle et sauvage. Il chasse pour le goût du sang, le plaisir de glacer d'effroi ceux qui le voient. La traque n'a d'intérêt que dans la peur qu'elle inspire. Impitoyable et indomptable, il n'a accepté que de se lier à Vanille puisqu'elle était Dame des Abysses et que sa puissance le charmait. Intelligent à sa manière, il peut réfléchir et émettre des raisonnements bestiaux.

La Créature Ailée

Prénom : Anzu
Sexe : Féminin
Race : Inconnue ; ressemble à un chat
Pouvoirs :
- Changer de taille
- Voler
- Contrôle de la terre
- Création de la terre
- Charme
- Révélation
- Changer d'apparence

Apparence :
Attendrissante, Anzu est tout à fait adorable. Elle est de la taille d'un petit chat, frêle et douce. Son poil est un dégradé de couleurs, allant du blanc au violet clair. Gracieuse, elle se déplace avec légèreté et souplesse, dans une grande discrétion. Ses yeux d'une couleur plus soutenue ornée de deux pupilles verticales semble continuellement traumatisé, et sa petite tête respire la douceur. Ses oreilles sont longues et tombantes, et ces dernières et sa queue semblent faites dans une autre matière que le reste de son corps. Pourtant, il s'agit belle et bien de poils. Sur ses hanches, on peut voir deux petites ailes, qui grandissent considérablement, plus que le reste de son être, quand elle change de taille pour pouvoir voler avec Vanille sur son dos. Sous sa seconde forme, elle a la taille d'un grand félin assez solide pour porter la sirène. Son apparence n'évolue pas, à part ses ailes.

Esprit :
Anzu est un petit être craintif et doux. Souvent calme et posée, elle n'aime pas qu'on la remarque et préfère rester en retrait. Peureuse, elle évite les lieux trop fréquentés, détestant la foule et préférant de loin le calme des lieux paisibles comme les forêts, les lacs, les montagnes... Tendre et affective, elle traîne souvent près de Vanille et se love dans ses bras dès qu'elle en a la possibilité. Elle reste un animal joueur, du moins avec sa maîtresse, et est pleine d’énergie : ainsi elle peut vivre au même rythme que sa sirène bien aimée. Malgré son caractère passif et posée, elle se révèle être une vraie peste avec Kesmos. Entre les deux animaux est né une rivalité, une course à l'amour de Vanille. Jalouse, elle ne se laisse tout de même pas faire. Comme tout être, elle se fâche parfois et en vient aux griffes. Cependant, quand la situation devient tendue, notamment avec le tigre, elle court se réfugier dans les bras de la jeune femme.

Celui qui est là depuis le début

Prénom : Kesmos
Sexe : Masculin
Race : Tigre Géant
Pouvoirs :
- Parler
- Superforce
- Vitesse accrue
- Cris assourdissants
- Regard paralysant
- Téléportation
- Changer de taille

Apparence :
Kesmos est un tigre bien plus grand et imposant que les autres de sa race. Musclé et gracieux, fin malgré qu'il soit immense, il a l'élégance destructrice des tigres. En le voyant, on ressent un certain danger. Son pelage est celui des tigres du Bengale, brillant et doux, Vanille le considère comme une grosse peluche. Mais il ne faut pas oublier que le doudou à des griffes acérés et de longues dents aiguisés. Ses yeux sont d'un bleu clair, glacé, lui donnant un regard froid, distant, menaçant. Sa voix est très grave, accompagné de ronronnements ou de grognements suivant ses paroles. De son allure se dégage une idée d'insécurité, et on a tendance à se méfier automatiquement de lui. Pourtant, si Vanille a une envie soudaine de vous tuer, c'est surement lui qui vous sauvera.

Esprit :
Kesmos est un tigre bien particulier, qui a perdu beaucoup de son instinct animal sur certains points. A cause de sa vie avec Vanille, l'animal a beaucoup changé. Très protecteur, il n'aime pas laisser la sirène seule qu'il juge bien trop impulsive et immature. Colérique quand on lui veut du mal à lui ou à sa maitresse, il peut se révéler cruel et sans pitié, mais c'est plutôt rare. Il se contente de nettoyer les dégâts derrière la jeune femme. Bien plus poli et calme qu'elle, il utilise la diplomatie pour régler les conflits autant que possible. Respectueux et intelligent, il est un peu la voix de la raison qui tente indéfiniment de mettre sur la bonne voix Vanille, tache peu aisée. Il n'en demeure pas moins un prédateur et un excellent chasseur, discret et silencieux, dangereux et qui sait, un peu instable. Il essaie tant bien que mal de se conformer au mode de vie humain, mais a parfois du mal à saisir tous les us et coutumes de chaque race, et entant qu'animal il n'arrivera sans doute à tout assimiler. Pourtant, dans bien des aspects, il est plus humain et altruiste que Vanille. Parfois, il entre dans des colères noires et ne se contrôle plus... Mais il refrène ses instincts animaux pour continuer à tenter de raisonner Vanille. Très actif, il a du mal à suivre le rythme de vie de sa maîtresse. En tant que félin, il adore dormir et paresser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yinandyangpower.forumactif.com/t13568-vanille-deliana-sir
 

Vanille caël Deslyce [ Administratice ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2 nuls Nurgle vs SM Vanille
» Le souffle de la mariée (PV Vanille et Elena )
» Chocolat / Vanille / Fraise / Citron / Nougat (Orichi-saaan)
» Répartition de Vanille Estheim
» Russian Roulette ? Vanille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pouvoir du Yin et du Yang :: Hors rp :: Présentations :: Présentations Validées :: Anciennes Présentations-